May-be, that's me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

May-be, that's me

Message par Myb le Dim 25 Aoû 2013 - 18:52

Bonjour à tous !

Je vous rejoins dans une période où je chemine vers la découverte intérieure et l'affirmation de soi, pour partager écoute et encouragements. Prendre part ou lancer des discussions sur l'art contemporain, les voyages (Scandinavie, Asie), ou des choses plus obscures comme le cinéma engagé.

J'espère que nous aurons de nombreuses discussions enrichissantes entre Z, et pourquoi pas participer à des rencontres... pirat ?

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Dim 25 Aoû 2013 - 20:34

Bienvenue ici Myb Wink

Je chemine trottin-trottant sur le même sentier que toi.. et je squatte pas mal ici, un peu trop à mon goût en ce moment ! Je sais c'est paradoxal.. mais je n'suis plus à ça près Razz 

Au plaisir de te lire...

Hop.. hue dia !
Au galop !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par igabiva le Dim 25 Aoû 2013 - 20:47

Myb l'obscure, ne sois pas trop obscure et bienvenue sur ce forum ! Tu sais peut-être que des rencontres ont lieu en IDF ; bref, au plaisir d'échanger en virtuel ou réel avec toi.

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 330
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Myb le Ven 30 Aoû 2013 - 10:23

Merci pour vos messages ! Obscur oui, nous sommes sur un forum public donc je me tâte à me dévoiler Smile

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 10:27

Tâtera bien qui palpera le dernier!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par UK09 le Ven 30 Aoû 2013 - 10:31

Myb a écrit:Obscur oui, nous sommes sur un forum public donc je me tâte à me dévoiler Smile
Bienvenue à toi. On peut se dévoiler, et rester anonyme. C'est aussi ça qui est drôle, se livrer sans rendre les armes.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 11:06

UK09 a écrit:
Myb a écrit:Obscur oui, nous sommes sur un forum public donc je me tâte à me dévoiler Smile
Bienvenue à toi. On peut se dévoiler, et rester anonyme. C'est aussi ça qui est drôle, se livrer sans rendre les armes.
Très bien dit! Pour une fois tu as fait mieux que moi Respect 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Myb le Mar 3 Sep 2013 - 23:42

Carnet des souffrances.  à minuit trente-cinq.

Je voulais poster sur ce topic mais je le met là pour ne pas casser l'intérêt des échanges là-bas. Je dois crier, maintenant, et n'arrive pas à taire cette douleur.

Réponse au topic a écrit:Votre vie sexuelle est épanouie. Vous savez ce que vous aimez ou non. Vous êtes exigeants et recherchez le meilleur avec la meilleure personne. Je suis sincèrement heureux que vous ayez aient un rapport différent à cet univers. Décompléxé et affirmé.

Mais c'est incroyablement dur à lire. J'en pleure. Dans ces sequences ou l'on est "en bas" où on sent intensément un décalage, le blocage fort qui empêche de parler à l'autre, qui nous renferme. Si irréel que créer un lien, inviter, offrir et recevoir. Spontanément. Donc d'aller plus loin. De construire du sens, du souvenir, du reel. Voire, pourquoi pas, assumer des désirs, mais là c'est tellement lointain que l'on ne préfère pas y penser.

En lisant vos messages, je me projette dans un aéroport. Cette activité, ces voyageurs en mouvement, réver de toutes ces destinations, lointaines et attractives qui défilent sur l'écran, au fil des décollages. Mais rester bloqué à la sécurité.

Quelques années de ça, je me sentais vaguement mal. J'en parle élusivement à mon médecin, qui en quelques secondes m'imprime une ordonnance de Xanax. Mais ce n'est pas ça que je veux ! Pas encore des paradis artificiels, l'enfermement dans un monde stérile ! Non je veux vivre avec, rire, échanger de l'écoute, de l'affection, de la tendresse. C'est un besoin humain aussi fort que manger ! Mais cette corosive pensée que cela n'est accessible que dans le circuit marchand - en l'échangent contre de l'argent - me liquéfie.

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Mer 4 Sep 2013 - 0:31

[quote="Myb"]Carnet des souffrances.  à minuit trente-cinq.

Je voulais poster sur ce topic mais je le met là pour ne pas casser l'intérêt des échanges là-bas. Je dois crier, maintenant, et n'arrive pas à taire cette douleur.

Réponse au topic a écrit:Votre vie sexuelle est épanouie. Vous savez ce que vous aimez ou non. Vous êtes exigeants et recherchez le meilleur avec la meilleure personne. Je suis sincèrement heureux que vous ayez aient un rapport différent à cet univers. Décompléxé et affirmé.

Mais c'est incroyablement dur à lire. J'en pleure. Dans ces sequences ou l'on est "en bas" où on sent intensément un décalage, le blocage fort qui empêche de parler à l'autre, qui nous renferme. Si irréel que créer un lien, inviter, offrir et recevoir. Spontanément. Donc d'aller plus loin. De construire du sens, du souvenir, du reel. Voire, pourquoi pas, assumer des désirs, mais là c'est tellement lointain que l'on ne préfère pas y penser.

En lisant vos messages, je me projette dans un aéroport. Cette activité, ces voyageurs en mouvement, réver de toutes ces destinations, lointaines et attractives qui défilent sur l'écran, au fil des décollages. Mais rester bloqué à la sécurité.

Quelques années de ça, je me sentais vaguement mal. J'en parle élusivement à mon médecin, qui en quelques secondes m'imprime une ordonnance de Xanax. Mais ce n'est pas ça que je veux ! Pas encore des paradis artificiels, l'enfermement dans un monde stérile ! Non je veux vivre avec, rire, échanger de l'écoute, de l'affection, de la tendresse. C'est un besoin humain aussi fort que manger ! Mais cette corosive pensée que cela n'est accessible que dans le circuit marchand - en l'échangent contre de l'argent - me liquéfie.
Quand j'entends le mot douleur, je sens la mienne. Où es-tu, qui es-tu, compagnon d'infortune? Pourquoi la douleur d'un seul juste peut-elle sauver le monde? Et la notre, peut -elle nous sauver? Non, rien ne peut faire taire la douleur qui crie au ciel l'injustice de ce monde. Où on est bloqué à la sécurité pendant que les autres partent vers des îles paradisiaques. Alors que les médecins du corps mais non de l'âme, tout ce qu'ils ont à vous offrir c'est des drogues qui endorment le cerveau. Salut, Myb.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Myb le Mer 4 Sep 2013 - 8:21

Justement à ce moment hier soir j'écoutais une chanson qui crie au ciel, pour reprendre ton terme.

Chanson:
Did I ever call for
your fame?
Why do we fight in
your name?
Is it really true that
you're there?
And do you ever
answer my prayers?
We are calling for
change,
so why don't you
come back again?
Why do you spread
love uneven?
This is not what I
believe in.

Mais, même dans les moments ou je me sens bien, je n'arrive pas à envisager qu'il existerait quelqu'un qui nous entende au ciel. Sinon, pourquoi tant d'autres souffrent, isolés. Pourquoi les suicides ou les morts idiotes. J'imagine que se sentir connecté aux autres, faire partie de quelque chose qui fait sens apaise.

Je me sens tellement faible face à ceux qui ne croient pas que l'affection est une denrée très rare et que seuls ceux en haut auront la chance d'en profiter.

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Mer 4 Sep 2013 - 16:50

Myb a écrit:Justement à ce moment hier soir j'écoutais une chanson qui crie au ciel, pour reprendre ton terme.

Chanson:
Did I ever call for
your fame?
Why do we fight in
your name?
Is it really true that
you're there?
And do you ever
answer my prayers?
We are calling for
change,
so why don't you
come back again?
Why do you spread
love uneven?
This is not what I
believe in.

Mais, même dans les moments ou je me sens bien, je n'arrive pas à envisager qu'il existerait quelqu'un qui nous entende au ciel. Sinon, pourquoi tant d'autres souffrent, isolés. Pourquoi les suicides ou les morts idiotes. J'imagine que se sentir connecté aux autres, faire partie de quelque chose qui fait sens apaise.

Je me sens tellement faible face à ceux qui ne croient pas que l'affection est une denrée très rare et que seuls ceux en haut auront la chance d'en profiter.
Le ciel, c'est nous tous, l'humanité souffrante. Et il y a des cris qui ébranlent le monde. Comme celui de Mohamed Buazizi, ce marchand ambulant de Sidi Bouzid, soutien de famille et à qui des petits fonctionnaires véreux refusaient la licence et même lui confisquaient la marchandise. Il a fini par s'immoler par le feu le 4 janvier 2011 devant la mairie. Et c'est ce qui a été le détonateur de la révolution tunisienne puis du printemps arabe. (ce que ça devient, bof! les jeux ne sont pas terminés). Salut Myb! De qui la chanson?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Myb le Mer 4 Sep 2013 - 21:27

Hello x,

Oui Mohamed Bouazizi a été le détonateur d'une sublime révolution, qui part du cœur de la société pour en ébranler les édifications fissurantes. Qui a redonné espoir à des milliers de désabusés. Mais il n'a pas amélioré son sort personnel.

Je ne veux plus donner, changer le monde, j'ai trop voulu donner, et me suis vidé, perdu dans mes rêves, déconnecté du réel.

La chanson est de http://en.wikipedia.org/wiki/Signs_of_a_Struggle. L'album m'accompagne dans tous les épisodes tristes : l'impossibilité de se dégager de sentiments sublimes mais asservissants pour l'autre, la souffrance de ne pas être assez bon.

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Invité le Mer 4 Sep 2013 - 22:02

Merci. Je suis obligé de quitter. Content d'avoir fait ta connaisance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Myb le Jeu 5 Sep 2013 - 7:55

Merci pour cet instant de partage. Bonne continuation.

Myb
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: May-be, that's me

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum