vive ma mere et sa stupidité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par il etait une fois le Jeu 3 Oct 2013 - 23:13

Fabuliotte a écrit:La mienne était "juste"... passablement bourrue...
Elle m'a bien dit quelques horreurs à propos de ma présence sur terre... (généralement le dimanche au dessert, ce qui donnait à la chose une coloration encore plus fraise-Chantilly, je veux dire super ordinaire) ou encore de ma réussite scolaire.
Elle me traitait de "trouillarde" (bouh... ce que j'ai pu l'entendre).

Mais j'avais finalement réussi à reparler de toutes les petites humiliations super ordinaires qui ont accompagné mon enfance et mon adolescence.

Et peu avant la fin de sa vie, à l'occasion d'une visite spontanée de ma part (en septembre 2008), elle m'avait enfin "accueillie", comme "reconnue". Son sourire était... inédit pour moi. Elle avait dans les yeux une lueur que je ne lui connaissais pas. Nul besoin de mots... Nous avons siroté un petit café, rien de plus...
En la quittant, j'étais en larmes et je me suis dit "maman est en train de mettre sa tête en ordre, elle mourra bientôt".
Evidemment, pas question de partager ça avec quiconque. Personne ne m'aurait ni comprise ni crue.

Elle est morte dans son sommeil, 6 mois plus tard. J'avais "capté juste".

Son "accueil" ce jour-là m'a "sauvée". Il m'a permis de tout remettre en perspective, par rapport à sa propre histoire. Je peux vous dire que ce n'est pas rien, pour la suite !!!

Les relations avec vos mères et vos pères : il faut y croire et leur donner toutes leurs chances, jusqu'à la fin.
Ne négligez rien... Pas une seule occasion de parler. Sans ironie. Mais avec toutes vos émotions et avec de vrais mots.

Cela ne veut pas dire agir par devoir... Cela veut dire au contraire "se confronter".
Sur le moment, ce n'est pas drôle du tout.
Mais cela vaut vraiment la peine.
Cette histoire me touche énormément ...
Merci pour tes mots.

il etait une fois
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 494
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 43
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Bee_Tnickh le Sam 26 Oct 2013 - 19:29

Ma mère détestait l'enfant que j'étais, parce que je m'ennuyais tout le temps, enchaînais otites, asthme, nez qui coule, n'avais pas d'amis, ne faisais rien comme tout le monde, ne m’intéressais pas à ce qui intéressait les gens normaux, n'allais pas à son rythme. Combien de fois m'a-t-elle traitée de "plat de nouilles", de "mollusque"? En CM2 j'étais chiante comme une ado, je rêvais déjà de partir de la maison, de l'école où je perdais mon temps... Combien de fois ai-je été "prétentieuse"?
Reçue au concours d'entrée d'une école privée, je me suis entendu dire pour félicitations: "tu te débrouilles, je ne paierai pas."
Un jour, mon oncle (frère de ma mère) a éclairé ma lanterne: "Elle est jalouse". Jamais je n'aurais cru cela possible (mais jalouse de QUOI????), et pourtant, c'était vrai... Même jalouse de la relation que j'avais avec ma marraine, qui était un peu ma maman de substitution...

Bee_Tnickh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 29
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par il etait une fois le Sam 26 Oct 2013 - 19:56

Bee_Tnickh a écrit:M "Elle est jalouse". Jamais je n'aurais cru cela possible (mais jalouse de QUOI????), et pourtant, c'était vrai...
Je pense que la jalousie n'est qu'une façon d'exprimer ce qui se passe dans la tête de ta mère. Je ne pense pas qu'on pourrait parler de jalousie comme cause car tu dis bien qu'elle ne t'aimais pas dès le début. Elle ne t'a pas acceptée comme tu étais. Avec tes otites etc. On peut être difficilement jaloux d'un bébé.

Ton histoire me rappelle effectivement qu'à une certaine période, ma mère donnait des signes de jalousie et qu'effectivement je l'avais interprétée comme telle. Or au vu de tous les éléments, il est évident pour moi qu'il ne s'agissait aucunement de jalousie en tant que telle mais tout simplement d'une personnalité perverse qui se manifestait tantôt par une volonté de m'anéantir, tantôt par la jalousie ... mais aussi par le fait qu'elle s'appropriait mes mérites! Eh oui, lorsqu'il s'est averé que j'avais des qualités physiques ou mentales, c'était parce que je les ai héritées d'elle. :)C'est la personnalité perverse qui fait qu'on accepte pas l'enfant qu'on a fait. Il ne correspond pas à l'enfant idéal, à l'enfant qui aurait pu amener une jouissance narcissique à la mère.

PS. Désolée pour le regard analytique de ce que tu as écrit, Bee ... c'est peut-être intrusif de ma part ... mais je n'ai pas pu m'en empêcher car ça me parlait trop. Smile

il etait une fois
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 494
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 43
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Bee_Tnickh le Lun 28 Oct 2013 - 10:59

Chère il était une fois, je te remercie pour ta réponse au contraire!

Je ne dis pas que j'ai raison, ne parle pas forcément du cas de ma mère, et suis toujours ravie qu'on me contredise: je crois cependant que l'on peut être jaloux d'un bébé. En effet, un frère/soeur ainé peut être jaloux d'un nouveau-né, un adulte fragile psychologiquement ou en carence affective, immature aussi.

Il est vrai que ma mère a eu sa période "elle me ressemble" à l'époque où j'étais encore une mignonne petite fille que les gens complimentaient (ça n'a évidemment pas duré bien longtemps...); et en fait, je ne lui ressemble que très peu, et à mon père aussi, à tel point que je me suis demandée si j'avais été trouvée, adoptée, fille du facteur, artificiellement inséminée.
Elle a aussi eu une préférence marquée pour mon frère (comme presque toute ma famille), dont elle se défendait tellement en disant "je ne fais pas de différence entre mes enfants" qu'elle ne la rendait que plus visible...

Comment t'en es tu sortie? Quelles relations avez vous aujourd'hui?

Bee_Tnickh
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 29
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par virginie39 le Lun 28 Oct 2013 - 12:00

C'est classique les propos "manipulateurs". Cependant, il faut être prudents. Si on n'y prend pas garde, ça peut être destructeur.
Fuyons les relations perverses!

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par il etait une fois le Lun 28 Oct 2013 - 20:32

Bee_Tnickh a écrit:Chère il était une fois, je te remercie pour ta réponse au contraire!

Je ne dis pas que j'ai raison, ne parle pas forcément du cas de ma mère, et suis toujours ravie qu'on me contredise: (...)

Comment t'en es tu sortie? Quelles relations avez vous aujourd'hui?
Je ne te contredisais pas vraiment ... c'était plutôt un complément de ce que tu as dit.

Comment est-ce que je m'en suis sortie? Bonne question. Est-ce que je m'en suis sortie? Bonne question aussi.

J'ai fait effectivement un grand travail là-dessus et je continue à le faire. D'une part un travail personnel avec une excellente psychologue qui m'a filé quelques lectures dont "Notre corps ne ment jamais" de Alice Miller. Ce livre m'a ouvert les yeux. D'autre part, étant étudiante en psycho, je commence à acquérir assez de connaissances théoriques pour comprendre ce qui arrive à ma mère. Ca m'a permis de la prendre comme elle est et de ne plus espérer des choses impossibles. Demander de l'empathie à ma mère, c'est comme demander à un tétraplégique d'aller courir.

Au début je me suis coupée d'elle, pour me reconstruire. Je l'avais enfermée dans une petite pièce de mon cerveau et j'en ai jeté la clé. Sauf qu'avec le temps je commençais à me rendre compte que cette solution n'était pas vraiment une solution mais juste un état provisoire. Car si c'était elle qui était emprisonnée, la prison c'est trouvé dans MA tête. Entre-temps j'ai continué le travail sur moi sous formes diverses, tout en sachant qu'il faudrait tout de même ouvrir cette pièce car si j'ai pu l'enfermer en tant que la représentation d'une mère, je la voyais quand même en vrai une ou deux fois par an (elle n'habite pas en France).

Puis, cette année, un grand événement s'est produit: le jour de mon anniversaire, lorsqu'elle m'a envoyé son texto (merdique) à 22h, je me suis rendu compte que je l'avais oubliée. C'était la preuve de mon avancement. Les années précédentes j'ai passé la journée de mon anniversaire à me dire que je m'en foutais qu'elle n'écrivait pas. Smile Puis, lors d'une (et seule) séance d'hypnose, j'ai eu une révélation: construire une nouvelle relation avec elle. Faire enlever tout le gravas qui s'est accumulé entre nous à cause des attentes jamais satisfaites et construire une relation réelle, vraie et authentique dans ce qu'elle sera, sans déceptions, sans attentes .... L'été, je l'ai vue et j'ai battu mon record personnel. Alors que d'habitude elle me devient insupportable au bout de 60 seconds maximum, cette année, ce n'était qu'au bout de 48h que j'avais vraiment besoin de partir. ... Puis, il y a une semaine, c'était son anniversaire et là, je sentais le plaisir de lui écrire. Mon sms était bref mais sincère. Alors je me dis que j'avance, que les choses s'améliorent ...

Lors de cette séance d'hypnose, le thérapeute m'a dit: "Arrête de lui demander des choses impossibles. Si tu as besoin d'amour, donne-le toi toi-même. Si tu veux qu'elle t'aime, c'est parce que toi-même tu ne t'aimes pas." J'ai trouvé ses propos un peu étranges mais j'en ai retiré un message important.

Car je ne veux pas me couper d'elle. Techniquement c'est difficile car il faudrait que je me coupe de mon père aussi et d'une partie de la famille mais ça voudrait aussi dire couper ma fille de sa grande-mère. Et ça, je n'y ai pas le droit. Cette relation ne m'appartient pas. Je me dis que je peux avoir une mère même si ça ne sera jamais la maman de mes fantasmes. Ca sera ma mère, la vraie, avec ce qu'elle pourra me donner. Je sais qu'elle m'aime. Je la considère comme une personne malade, mal structurée mais je sais qu'elle m'aime ... à sa façon. Pour voir cet amour, il faut apprendre à parler SA langue. Mais, et le point est là, ce n'est pas l'amour maternel que je veux. Je ne veux pas qu'elle me rembourse sa dette "maternelle". Les compteurs sont à zéro et il y aura entre nous ce qu'il y aura. Ni moins, ni plus. Et ça sera très bien ainsi. Je ne revendique plus rien.

Voilà donc comment les choses avancent et comment j'ai pu faire en sorte que son venin ne me blesse plus, ne m'empoisonne plus. De là à arriver à avoir un vrai plaisir d'être ensemble, il y a encore un petit chemin, surtout au bout de 24/48h. Smile

A suivre ... (je la vois à Noel)


il etait une fois
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 494
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 43
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Patate le Lun 28 Oct 2013 - 21:22

Et oui il faut parfois des années pour réapprendre à aimer ses parents mais comme Fabuliotte je pense qu'il ne faut pas se l'interdire.

Si aujourd'hui cela vous semble impossible, peut-être que demain cela sera possible. ne rien attendre je suis aussi d'accord avec cela (il était une fois) et ce qui est fou c'est qu'effectivement c'est elle/lui qui fait le chemin de revenir !!!

Et puis un rapport adulte/adulte permet de poser ses limites, de créer de nouvelles "règles".

J'ai passé 20 ans sans ma mère pour toutes les raisons que vous avez chacun/chacune évoqué ci-dessus mais aujourd'hui je suis heureuse de pourvoir l'aimer sans me poser trop de questions, sans appréhension. Et pourtant qu'est-ce qu'elle est pénible !!!

Kikadissa courage !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7617
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par PQPlajoie le Dim 23 Fév 2014 - 18:53

ce titre me parle bien ! petit dialogue de l'été dernier au téléphone avec la mienne :
- (mon mari) a fait ses examens : il a un cancer
-ah ? j'espère que c'est pas grave !
-...
- j'ai dit : j'espère que c'est pas grave !
- c'est quoi un cancer pas grave ? un cancer dont on ne meurt pas ?
- oh toi ! il faut TOUJOURS que tu fasses des histoires !
- ...

PQPlajoie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 53
Localisation : Nord (mais un peu "à l'ouest")

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Hyp-hyp-hyp-hourra le Lun 24 Fév 2014 - 13:55

j'ai la même, je reviendrai sur ce fil vous poster les énormités qu'elle me balance ;-)

Hyp-hyp-hyp-hourra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 195
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 42
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Invité le Mar 1 Avr 2014 - 16:11

-


Dernière édition par Nayru le Mer 27 Mai 2015 - 15:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Synapsy le Mar 8 Avr 2014 - 9:48

C'est étrange comme vos histoires respective me parle-en-moi alors qu'elles ne sont pas miennes.

Ma seule ambition en ce qui concerne ma mère :

La serrer du plus fort que je peux dans mes bras dans l'espoir qu'elle ressente toute mon empathie envers elle et, être capable de lui dire simplement/bêtement, JE TE PARDONNE, TU NE SAVAIS PAS.
Il n'est clairement pas a exclure du tableau quelques long sanglots avant de se dire au-revoir & bonjour à la fois....

Seul Hic, j'y arrive pas (encore)

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par L'ange le Dim 20 Avr 2014 - 19:38

@Nayru : C'en est presque perturbant de voir à quel point le schéma de tes parents ressemble aux miens.

Je pourrais définir aisément ma mère comme tu l'as fait, sauf que la mienne est toujours dans les pattes de mes frères et sœur. Cependant, depuis que je lui ai lancé ses quatre vérités en pleine face, je suis le seul de ses enfants qu'elle laisse tranquille, elle ne me pose même plus aucune question.
Pour mon père, c'est à peu près pareil que le tiens, violent et manipulateur, fou aussi, et il a fini sa vie seule, pour mourir dans un appartement miteux, seul également.

Pour autant, c'est avec la mort de mon père que je me suis rendu compte de l'importance de dire à ma mère que je l'aime, même si je vie sans elle et que je n'aurais plus jamais besoin d'elle, ni même de besoin de la voir où lui parler. Le sentiment d'enfant est depuis longtemps disparu, celui de la mère également, mais reste un amour sincère, enfoui quelque part, bien caché. Ce qui ne pardonnera jamais tout ce qu'elle m'a fait vivre cependant.

Bref, je suis également d'accord sur le fait que rien ne nous oblige à avoir des rapports avec nos parents. Mais attention à ne pas le regretter plus tard. Ma mère m'a privé d'un père, mais arrivé à l'âge adulte, j'aurais pus lui laisser une chance à ce père. Je me suis rendu compte de mon erreur trop tard. Il faut parfois ravaler sa fierté. Smile

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Kty le Mar 29 Avr 2014 - 18:15

J'en ai beaucoup voulu à ma mère, j'ai été désagréable, je l'ai fui, parce qu'elle était intrusive. Avec le recul, je m'en veux beaucoup d'avoir été ainsi, parce que ma mère était aussi Maman, et que le jour où j'ai perdu tous mes repères et toute foi en moi, ce sont ses compliments, ses mots d'admiration sur les petites choses que je faisais enfant, qui ont été mes premières marches vers la guérison. "Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir". Je ne peux plus lui raconter... Merci, Maman, pardon, je t'aime.

Kty
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: vive ma mere et sa stupidité

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum