Les zèbres créatifs

Aller en bas

Les zèbres créatifs Empty Les zèbres créatifs

Message par Phedre Mar 15 Juin 2010 - 20:00

Bah je lance le sujet pi j'y reviendrai...Mais je me dis que peut-être on n'a pas beaucoup évoqué la créativité ici...donc voilà.

A bientôt...
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 44
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Les zèbres créatifs Empty Re: Les zèbres créatifs

Message par Invité Mar 15 Juin 2010 - 21:26

Rho l'autre, elle crée un sujet et puis elle se casse en larguant le bébé Razz

Ma petite Phèdre adorée, ton titre me tue silent tongue What a Face
Ah mais j'y pense, Timidou avait créé un topic pour exposer nos créations... tu peux nous expliquer ce que tu attends de différent dans ce topic-ci?
Désolée de faire ma chiante hein, mais du coup j'ai pas saisi ce que tu souhaites développer ici exactement. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les zèbres créatifs Empty Re: Les zèbres créatifs

Message par gaffrig Mar 15 Juin 2010 - 22:23

Saint


Dernière édition par nom utilisateur le Sam 19 Juin 2010 - 17:02, édité 1 fois

gaffrig

Messages : 87
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les zèbres créatifs Empty Re: Les zèbres créatifs

Message par Phedre Mer 16 Juin 2010 - 10:41

Eh ben heu, plutôt les parcours, le pourquoi orientation vers les activités artistiques, le quand c'est venu, le "si ça a duré", le "comment"...(Mais où est donc or ni car ? Wink)

Alors...je commence...

Ayant été très solitaire jusqu'à 16 ans, j'ai lu, et écrit très tôt, car ma famille avait éclaté et ma maman silencieuse me frustrait beaucoup par ses non-réponses à mes questions...

Je "me répondais à moi-même par écrit et me "parlais à moi-même" (voire c'était l'embryon du début de l'autoanalyse lol)

Ensuite ayant peu d'amis pour les raisons que vous savez, mes premiers amis furent donc des personnages de romans...et je me demandais : mais y sont où les autres ? Wink

Pourtant je n'ai pas "fui dans un imaginaire" qui vous coupe des autres, mais plutôt dans un imaginaire où on se ressource, et qui garde des passerelles avec le réel et permet de le regarder autrement (de se le rendre vivable)

Et je suis sortie de mes ballades imaginaires : parce que "les autres" me manquaient...Je me pensais "à part" (nulle, différente) et j'ai essayé de partager cet imaginaire, pensant que c'était bien tout ce que je pouvais apporter...

Ca a marché...avec quelques voisins et amis enthousiastes, nous jouions ensemble à des jeux élaborés où nous incarnions (un peu comme pour des impros) des personnages inspirés de mes lectures ou de dessins animés...durant des heures de week ends. c'est ce qui m'a permis de garder des liens avec d'autres...de venger des frustrations du quotidien (dans le jeu, on était super courageux et forts Wink)

C'est ainsi que vers 14 ans, j'ai remarqué que lorsqueu je voulais exprimer des émotions, j'utilisais des métaphores : des images, que je trouvais pour ma part "plus parlantes" que les mots...

J'ai commencé à avoir des envies de cinéma, que j'ai pu mettre en pratique seulement vers 18 ans...

C'est comme ça que j'ai pris cette orientation, que je ne regrette pas, bien que "ces métiers soient peu facilement accessibles" parce que toujours, ça "a fait du bien", à moi, à mes rapports avec d'autres et à d'autres.

Je précise enfin que même si mes parents étaient peu libres, ils avaient pris soin de me raconter des tas d'histoires qui m'ont nourrie, et j'avais aussi fait de la musique très jeune...bref : j'avais pu acquérir le goût de "raconter des histoires" ou "de faire passer des émotions" grâce à un support...

Personnellement, je crois bien que les auteurs et les poètes, en "témoignant de leur humanité, de leur différence, des aléas traversés, des solutions trouvées etc..." à toutes les époques m'ont peut-être "sauvée" du repli sur moi etc...

Heu voilà...Donc merci à l'imaginaire, quand il n'est pas une prison figée, qu'on y fait des incursions vivifiantes et qu'on en revient "grandi", il est un fabuleux espace magique et consolant Wink
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 44
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum