Enfants maltraités = adultes surdoués ?

+17
Sinquécisse
ViVie
Ainaelin
filigrane
legarsenquestion
Deedee
RIVIERE
Aethos
Harpo
Zzita
Sélène-Nyx
oufy-dame
kyria
♡Maïa
SoleilSombre
cramique
Fata Morgana
21 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Ven 15 Fév 2013 - 15:15

Zzita a écrit:Pour certains enfants c'est facile, normal, automatique. Pour beaucoup d'hypersensibles, puisqu'ils n'ont pas appris "comment faire", ils font mal. Et des situations qui ne devraient pas se produire sont aggravées par leurs réactions inadaptées. (agressives, méfiantes, susceptibles, etc).

...

Ce n'est pas, en revanche, "mieux" percevoir, "mieux" voir, comme tu le dis Harpo, c'est "plus" voir, beaucoup plus, voire "trop", et donc ça conduit à développer des interprétations souvent erronées d'un monde qui apparait absurde.

Pas mal d'accord la dessus Wink. Fondation dont la prise de conscience ouvre à l'évolution si le désir de contrôle s'amenuise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Zzita Ven 15 Fév 2013 - 15:17


Spoiler:


Head vs heart ... On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel, etc.


Zzita

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Ven 15 Fév 2013 - 15:20

Tout à fait Zzita ! La même balance à équilibrer sans arrêt... sans confondre confiance et conscience Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par RIVIERE Ven 15 Fév 2013 - 15:29

Bonjour, je suis nouvelle, on ne me connait pas et je c pas si je suis zèbre mais bon... si je puis me permettre car ce post me donne envie de réagir, il est très intéressant et à creuser, ce que vs faites d1 manière remarquable.

Par contre, j'aurais tendance à croire que nos caractéristiques sont déjà imprimées dans nos gênes, dès notre conception.

Après oui, est-ce qu'avoir vécu des épreuves douloureuses bc trop tôt avec 1 cerveau déjà doté de caractéristiques telles qu1 analyse poussée des choses, d1 hypersensibilité, du questionnement existentiel très prononcé et autre.., la logique, etc..., n'auraient pas développé davantage et bc trop vite... plus rapidement notre vision de la réalité av tous ses dangers. C'est à dire que ces épreuves confirment, renforcent bien notre malaise car nous sommes lucides.

A la base nous sommes 1 enfant qui sort du commun avec 1 autre intelligence, des pensées et des ressentis différents et à cela s'ajoutent si on a souffert dès le plus jeune âge, des éléments qui nous envahissent encore davantage... Nous n'étions pas forcément des enfants vivants dans le rêve (imposé par les adultes, conf. père Noel lol...), la douceur, la chaleur du cocon familial, la sécurité et donc peut-être que l'on a eu confirmation par c épreuves qui ont accéléré et accentué, confirmé notre réalisme face à la vie mais bc trop tôt. Les preuves apportées par des accidents de vie auraient multiplié notre malaise puissance 10 car trop d'infos douloureuses à gérer en supplément... Avoir des vécus douloureux peut rendre les gens antipathiques, on défend son bifteck point barre ou bien on développe de l'empathie car l'épreuve nous rend tolérants et développe des qualités humaines selon notre personnalité, etc... et de par notre hypersensibilité.

Conscients déjà et trop tôt surtout en raison des épreuves douloureuses car en plus d'avoir 1 fonctionnement minoritaire et atypique, le vécu dès le plus jeune âge aurait alors contribué à accélérer et à développer notre processus de pensée envers l'environnement, l'existence.

Jsuis 1 peu désolée si ce n'est pas clair car je pensais à trop de choses en pensant à tout cela et l'écrit reste synthétique et manque certainement d'explications plus détaillées et jsuis fatiguée, peu dormi.

RIVIERE
RIVIERE

Messages : 177
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 48
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par cramique Sam 16 Fév 2013 - 13:02

Très intéressant Smile

Ne peut on pas aussi se dire que naissant minorité dans une majorité, il est normal de se sentir en souffrance car se percevant différent malgré les efforts faits pour ne pas l'être ? Surtout si on est sensible à des remarques parentales même pas méchantes (type "mon enfant préfère lire que jouer => perso j'avais pas pris ça comme souligner une différence). Être perçu comme différent dès l'enfance est-ce une souffrance ?

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Deedee Sam 16 Fév 2013 - 17:55

Je suis d'accord avec le fait que le sentiment de différence est une souffrance, notamment pendant l'enfance, mais j'ai l'impression que le sujet du post était plutôt la maltraitance ?

Je pense que le fait d'être zèbre, associé à une maltraitance dans l'enfance, crée une personnalité encore plus particulière, encore plus sensible, encore plus fragile, et encore plus forte aussi (par le développement d'un instinct de survie incroyable), que si nous étions uniquement zèbre ou maltraité.

Je suis dans ce cas, et je reconnais une de mes amies proches aussi dans ce schéma zèbre+maltraitance.
Deedee
Deedee

Messages : 1929
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Sam 16 Fév 2013 - 19:38

Deedee a écrit:... Je pense que le fait d'être zèbre, associé à une maltraitance dans l'enfance, crée une personnalité encore plus particulière, encore plus sensible, encore plus fragile, et encore plus forte aussi (par le développement d'un instinct de survie incroyable), que si nous étions uniquement zèbre ou maltraité.

Oui, complètement en phase sur à la fois la fragilité et la force qui constituent le Z ayant vécu tant d'avanies. Et le regard que cela lui fait prendre sur la globalité, bien moins centré sur lui-même alors qu'on le prend souvent pour égoïste (ce qui est juste un reflet de cette protection qui s'est installée avec le temps).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par RIVIERE Dim 17 Fév 2013 - 11:23

https://www.youtube.com/watch?v=IBSi17jWhqo&feature=related
RIVIERE
RIVIERE

Messages : 177
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 48
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par RIVIERE Dim 10 Mar 2013 - 22:26

Aethos a écrit:Immense...

Je suis bien obligé de l'admettre... Wink

Une chose me vient cependant à l'esprit en relisant ce fil... autant nous sommes plus ou moins toutes et tous (HP ou non) doté d'une capacité de résilience... il m'apparait que certains en ont effectivement plus que d'autres... rien d'anormal à cela, nous sommes tous uniques... pourtant l'intensité des émotions, du ressenti, physique même, pourrait être influencé par notre cerveau déraillé ;-)

Comprenons ici que si effectivement la biologie cérébrale joue un rôle dans le psyche et que ce dernier se retrouve donc lié au premier...il parait assez cohérent de dire que si la douance n'est pas à proprement parler à l'origine de la douleur, de la souffrance, elle peut à loisir la démultiplier? Une personne dotée d'un influx nerveux moins rapide verrait-elle sa souffrance réduite?

Physiquement parlant je sais que j'ai un seuil de résistance à la douleur élevé...pourtant mes douleurs affectives sont d'une puissance peu commune...

Entre problème d'inhibition latente, hyperesthésie, dyssynchronie... on a là un beau cocktail, allié à une quantité de myéline déraisonnable, pour avoir une bombe à retardement... Enfin c'est ce qu'il me semble...à laquelle s'ajoute les problème de sérotonine et de dopamine que l'on sait et on a en face de son miroir un espèce de léviathan prêt à péter Laughing

Par contre une chose demeure effectivement... une capacité assez hors norme à remettre toutes ces choses en perspective et à se concentrer sur la volonté de vivre... seule... qui nous a permis plus d'une fois je pense de franchir les barrages routiers dont nous étions (souvent sans le savoir) les seuls responsables...

Le problème vient aussi du fait que notre amygdale semble être en ébullition permanente et qu'elle s'arroge le droit de nous déconnecter chimiquement de nos émotions quand celles-ci sont trop intenses... et comme elles le sont souvent... notre pauvre amygdale a bien mal à savoir quand faire son boulot comme il faut Laughing

En rédigeant ce post en fait je nous trouve assez drôle... malgré nos douleurs et nos souffrances... malgré nous surtout! Et cela me parle drunken

J'ai relu attentivement : analyse cohérente. Sinon il est possible que ce soit moi qui ait été hors sujet... c la pensée dans tous les sens çà souvent chez moi, mais ce que j'exprime est en rapport av mon ressenti ayant connu la maltraitance pendant mon enfance.
RIVIERE
RIVIERE

Messages : 177
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 48
Localisation : nulle part

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Aethos Lun 11 Mar 2013 - 9:49

Je renvoie tout le monde au post que j'ai ouvert concernant le travail de thèse que j'ai lu l'autre jour :

https://www.zebrascrossing.net/t10066-douancepsycho-et-psychaenfin-reunis

Il faut effectivement s'entendre sur le terme de maltraitance... mais nous avons là une étude édifiante, quoique l'échantillon soit faible, mais qui laisse présager de belles avancées transdisciplinaire en neurobiologie, neuropsychologie et psychanalyse ;-)

HAut les coeurs... à nous la vie ;-)
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 41
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par legarsenquestion Mer 24 Avr 2013 - 10:56

C'est qu'il n'ont pas pris en compte la variation du milieu c'est à dire un enfant qui a toujours été maltraité et un enfant qui a connu ça tout d'un coup aura plus une réaction de injustice et là l'efficience intellectuelle va se développer.
La différence : Un enfant considérera ça comme normal tandis que l'autre enfant va se poser des questions.

Bisous à tous Wink
legarsenquestion
legarsenquestion

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 31
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Mar 7 Mai 2013 - 14:40

Bonjour à tous, j'ai bien lu tous vos posts.

Les réflexions qu'ils m'amènent :

1/ A partir de quand peut-on définir une maltraitance ?

- Physique : je dirai assez facilement (toute atteinte corporelle autre que fessée de temps en temps).
Morale : cela me paraît être plus difficile à définir. Je ne me sens pas avoir été une enfant maltraitée. Et pourtant, psychologiquement, je pourrais trouver des raisons : mère dépressive, divorce, frère insupportable, solitude à la maison, jalousie, instrumentalisation, bêtise, méchanceté, rabaissements, pas de compliments, etc.

Mais est-ce moi qui voit les choses de cette manière, ou bien ai-je bien été maltraitée au sens psychologique comme on l'entend ? Ne choisit-on pas sa manière de voir les événements quelque part ? Suis-je finalement trop dure ou pas assez dans mon analyse de la réalité ? Je me pose souvent la question.

Je me questionne aussi sur le fait de vouloir se rassurer par son HQI. De pouvoir enfin se dire " ah ouf, je ne suis pas folle ou dépressive, c'est que je suis HQI ". Et forcément, rien qu'avec l'effet placebo, on va tout de suite mieux. Puis d'un coup on découvre un tas de gens qui osent parler de leur souffrance, qui ont les mêmes centres d'intérêts, une logique et une compréhension propre...

Et c'est là où je me dis qu'il y a une différente fondamentale avec le reste de la population qui ne relève pas uniquement de l'acquis, comme beaucoup ont étayé cette thèse. Je n'ai rencontré la douance qu'à l'âge de 19 ans, été décelée à 23 ans, et j'avais déjà des indices sur une "intelligence hors-normes" sans jamais avoir entendu parler de la douance, ni ne m'y être jamais intéressée, ni même avoir pensé que je puisse l'être puisque pour moi c'était un concept qui n'existe pas.

Souvent, malgré le diagnostic, je ne me sens pas pleinement "HQI" dans le sens où on l'entend, même si je correspond à 100% aux caractéristiques, et ce, une fois de plus, sans en avoir eu connaissance auparavant.

Donc, si je devais reformuler l'hypothèse de Cher Monsieur : le HQI est une notion inventée clairement pour rassurer des personnes maltraitées durant l'enfance qui ont développés des stratagèmes de survie qui ont permis d'accroître certaines de leurs capacités ?

Il y a aussi un argument que je n'ai pas lu (ou alors mal). Et si l'acquis modifiait l'inné ? Si un traumatisme changeait les connexions dans le cerveau à chaque fois qu'il est vécu ? Mais alors il faudrait quand même un terrain propice, déjà malléable, sinon toute la population aurait son cerveau transformé.

Voilà quelques réflexions que je me suis faite en vous lisant Smile Sujet très intéressant en tout cas.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Mar 7 Mai 2013 - 15:13

Bonjour Colors,

Pour comprendre ce concept de maltraitance, il est préférable de se placer du point de vue des besoins de l'enfant plutôt que des comportements de l'adulte. Un enfant a besoin d'être entendu, reconnu, et même validé dans l'expression de ses émotions. Lui interdire de se mettre en colère, tourner ses peurs en dérision, minimiser sa tristesse, c'est de la maltraitance.De même, tous les discours du genre "moi, ta mère, (ou ton père) je sais mieux que toi ce que tu ressens" sont des maltraitances.

Il ne s'agit pas de mesurer la quantité de souffrance éprouvée par l'enfant pour évaluer la maltraitance, mais de comprendre les conséquences de ce manque d'accompagnement dans le développement psychologique de l'enfant : l'enfant se retrouve coupé en deux. Il y a d'un côté ce qu'il éprouve et d'un autre côté les discours supposés l'expliquer, lequel est totalement en porte-à-faux avec ce qu'il ressent. Cela fait ensuite des adultes déconnectés d'eux mêmes qui ont développé de nombreuses stratégies pour conserver un semblant d'unité intérieure.

La tendance à l'introspection, à l'autodérision, ce sentiment de décalage par rapport à soi ou aux autres, la très médiocre estime de soi, l'humeur hautement fluctuante, la pensée en alerte constante, le besoin énorme de reconnaissance, de soutien de la part d'autrui sont autant de caractéristiques d'enfant maltraité - au sens non validé dans ses émotions, non accompagné dans son développement - qui, devenu adulte, continue à porter en lui cette blessure, cette déconnexion profonde qui le place constamment en conflit avec lui-même.
Après, je n'ai rien contre la notion de HQI. Je ne la considère pas inventée : il existe des tests qui mesurent bien le QI. Mais les livres qui dressent un portrait psychologique du HQI mettent en avant bien des caractéristiques qui sont surtout celles de la maltraitance.

Enfin, pour revenir à mon hypothèse de départ, je serais moins affirmatif sur l'implication Maltraitance => HQI. Les posts qui ont suivi mon premier messages m'ont fait mettre beaucoup d'eau dans mon vin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par filigrane Mar 7 Mai 2013 - 17:37

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 8:54, édité 1 fois
filigrane
filigrane

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par ♡Maïa Mar 7 Mai 2013 - 17:41

Colours a écrit:toute atteinte corporelle autre que fessée de temps en temps
.../ Suis-je finalement trop dure ou pas assez dans mon analyse de la réalité ? Je me pose souvent la question.
Par exemple ici, j'aurais tendance à dire que tu n'es pas assez dure Smile
Pour moi, et pour beaucoup d'auteurs dont Alice Miller, une seule fessée est déjà une maltraitance.
Pourquoi un adulte pourrait-il s'arroger le droit, quelles que soient ses raisons, de lever la main sur le corps d'un autre humain, fut-il un enfant ?
Plutôt que d'argumenter, je préfère conseiller ce livre :

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Fessee10

Cher Monsieur, a écrit:les livres qui dressent un portrait psychologique du HQI mettent en avant bien des caractéristiques qui sont surtout celles de la maltraitance.
Je te rejoins complètement Cher Monsieur. Un jour où j'aurais le temps, je reprendrai une liste exhaustive de ces caractéristiques dites "zèbres" pour les séparer en deux : ce qui fait de nous des surdoués, et ce qui relève des conséquences d'une souffrance (peut-être due à la douance, ou à l'accueil de ces caractéristiques par l'environnement, ou même à nos parcours singuliers).
♡Maïa
♡Maïa

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Ainaelin Mar 7 Mai 2013 - 18:00

Après, comme certains l'ont dit, la maltraitance l'est surtout du point de vue de l'enfant. Comme les zèbres ressentent tout plus fort, ce qui n'est que du recadrage pour un adulte ou un enfant non zèbre sera mal vécu par un zébrillon. Il n'y a donc pas forcément de la "maltraitance", mais du "mauvais ressenti".

Et puis, les parents sont humains aussi, avec leurs faiblesses, leurs moments de doute, leurs maladresses. Leur ignorance, aussi, comme tout-un-chacun.

Ceci dit, j'ignore si c'est la "maltraitance" ou le "mauvais ressenti" qui font un zèbre, mais je suis d'accord que beaucoup de traits attribués aux zèbres semblent d'abord être des traits de mal-être traînés depuis la petite enfance, exacerbés par l'âge ou le nombre de mauvaises expériences.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par ♡Maïa Mar 7 Mai 2013 - 18:15

Ainaelin a écrit:Il n'y a donc pas forcément de la "maltraitance", mais du "mauvais ressenti".
Aïe aïe, je reste calme Wink
Ça pourrait faire l'objet d'un autre fil que celui-là d'ailleurs.
Je partage une analogie qui m'est chère (ayant eu à subir personnellement l'argument du "c'est ton ressenti qui n'est pas normal") : allez donc dire à un grand brûlé que son ressenti est mauvais quand on lui caresse gentiment la peau... Est-ce à l'enfant (zèbre ou non) de s'adapter, c'est à dire à nier ce qu'il ressent réellement, ou à l'environnement ?
Les parents sont imparfaits, certes, mais surtout ont eux-mêmes été maltraités et ne font que transmettre ce qu'ils ont reçu. Il n'est pas si loin le temps où les enfants étaient considérés comme des êtres "vicieux" qu'il fallait "dresser"... Et sans aller jusque là, c'est quotidiennement que je vois des parents maltraiter leurs enfants sans même le savoir, en leur hurlant dessus dans les rayons des supermarchés, en les culpabilisant, en négociant le passage du Père Noël contre de la "gentillesse",...
http://www.alice-miller.com/livres_fr.php?page=2b
♡Maïa
♡Maïa

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Ainaelin Mar 7 Mai 2013 - 18:21

Nuance, nuance. Je n'ai pas dit que la maltraitance n'existait pas, j'ai dit qu'il n'y en avait pas forcément. Wink
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par ♡Maïa Mar 7 Mai 2013 - 18:27

Bon, je nuancerais en disant qu'il n'y a pas forcément volonté, ou conscience de maltraiter... Smile
♡Maïa
♡Maïa

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par ViVie Mar 7 Mai 2013 - 18:34

Ah tu m'as doublée Mog, le temps d'écrire mon grand post pour exprimer autrement ce que tu disais : "Ce n'est pas l'intention qui définit la maltraitance mais bien le ressentit de l'enfant".
On peut être maltraitant avec plein de bonne volonté Sad

Bon tant pis je le laisse quand même Smile
ViVie
ViVie

Messages : 762
Date d'inscription : 02/10/2010
Age : 60
Localisation : Toulouse, France, Europe, Terre

https://www.zebrascrossing.net/t4546-au-pied-du-mur-_

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par ♡Maïa Mar 7 Mai 2013 - 18:39

Spoiler:
ViVie a écrit:Bon tant pis je le laisse quand même Smile
T'as bien raison, plus on est de fous... ! jocolor
Je spoile parce c'est du flood ça, non ? Wink
♡Maïa
♡Maïa

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Ainaelin Mar 7 Mai 2013 - 18:42

Ce qui est tout à fait vrai, nous sommes d'accord là-dessus.

Bref, il y a plusieurs sortes de maltraitance. La maltraitance volontaire (même due à l'ignorance), : on frappe, on humilie, etc.
La maltraitance involontaire, mais évitable avec un petit apprentissage et un peu d'attention à ce qu'on fait/dit et comment c'est pris : rien de physique, mais des phrases maladroites, des situations forcées, etc. Ce n'est pas forcément la faute de la personne qui le commet, c'est souvent de l'ignorance malgré de bonnes intentions, ou des mauvaises habitudes.

le mauvais-ressenti : des mots, des situations dont la personne qui les commet n'a aucun moyen de savoir qu'ils seront mal interprétés ou mal vécus, voire qu'ils seront traumatisants. Ca peut-être que la personne qui ressent a une vision très subjective et erronée des choses. Et je suis désolé, mais ça arrive. On interprète souvent les gestes et les mots d'autrui en fonction de notre propre expérience passée, et il arrive qu'on interprète mal les intentions de l'autre. Qu'on attribue une mauvaise intention là où il n'y a que bienveillance.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Sinquécisse Jeu 16 Mai 2013 - 15:01

En ce qui me concerne j'ai constaté qu'un comportement en engendre un autre.

Mon grand-père (aligné) a fait vivre une enfance difficile à mon père (aligné), qui lui-même m'a fait vivre une enfance difficile (zèbre).

Lorsque j'avais 13ans (chez nous on dit l'âge con), j'ai moi-même fait vivre des moments difficiles à mon petit frère (quasi aligné), que je regrette bien sûr (et j'espère que cela n'est pas la réponse de mon égoïsme) [très sincèrement], et je constate qu'il se produit le même genre de choses chez lui.
Sinquécisse
Sinquécisse

Messages : 54
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 27
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par coffetime Mar 28 Mai 2013 - 22:25

Ma réponse perso serait plutôt:

enfants surdoués= enfants maltraités
=

enfants différents= enfants maltraités

et enfin

enfant surdoué = adulte surdoué

donc au final enfant maltraité = adulte surdoué.

donc oui

car notre difference provoque rejets, huiliations, incompréhension, violences verbales physiques et psychologiques, de la part des autres enfants comme des adultes non rayés...

L argument qu il y a des petits zebes tres heureux ne tient pas a mon sens en ce sens que justement il n y en a pas.

Ou alors prouvez le!
coffetime
coffetime

Messages : 143
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Sinquécisse Jeu 30 Mai 2013 - 15:29

Effectivement coffetime, il serait intéressant de savoir combien de Z sont heureux par rapport a la population totale de Z.

Par contre ton analyse me semble un peu trop simpliste (il y a un nom pour ça mais je me rappelle plus), petit exemple:

Une pomme est verte
Mon briquet est vert
Donc mon briquet est une pomme

Tu vois ce que je veux dire ?

(si quelqu'un pouvais me rappeler le nom de ce genre de raisonnement, ça me ferait le plus grand bien ^^)
Sinquécisse
Sinquécisse

Messages : 54
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 27
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Ainaelin Jeu 30 Mai 2013 - 16:00

Syllogisme, non ?

Ah non, la forme est un syllogisme, mais l'erreur donne un sophisme. Au temps pour moi.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par coffetime Ven 31 Mai 2013 - 22:08

Sinquécisse, relit bien mon équation, je ne fais pas de mélange des genres.

Le postulat initial etant enft surdoué = adulte surdoué: Pris simplement je réponds NON a savoir on ne DEVIENT pas un adulte surdoué parce qu on a été maltraité dans son enfance. tout enfant maltraité n est pas surdoué

Si tu retournes l'équation on a ! adulte surdoué = enfant maltraité
ET là je dis oui, en ce sens que le FAIT d etre surdoué est une Différence significative, et chacun sait que l humain a peur de l 'etranger, de l inconnu, du different. ET quand il a peur, il maltraite. A ma connaissance empirique, tous les surdoués que je connais ont eu une enfance faite de moqueries, de méchancetés, de rejets, de coups aussi... D'où mon affirmation: les adultes surdoués ont été des enfants altraités
coffetime
coffetime

Messages : 143
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par coffetime Ven 31 Mai 2013 - 22:10

Soyons précis!
coffetime
coffetime

Messages : 143
Date d'inscription : 03/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 23:21

Hypothèse:

Une blessure infligée inconsciemment d'un parent à un enfant comme la trahison, l'injustice, l'abandon, le rejet ou l'humiliation, souvent sinon systématiquement elle-même subie par le parent, une fois guérie ou en cours de guérison, apporte plusieurs compétences. 

Je n'ai pas l'explication neuronale ou cellulaire sous la main. Elle fera peut-être l'objet de centaines d'articles de méta-analyses incompréhensibles et lues exclusivement par l'auteur et ses compétiteurs. (cette phrase était une fausse blague)

Conceptuellement: le vaccin est le poison contre lequel se défendre à l'avenir. Il permet au corps de développer des capacités de production de cellules immunitaires et de molécules comme les anti-corps, repoussant l'attaque éventuelle future. Le parent blesse, le corps de l'enfant comprend, accepte, et peut très bien savoir se défendre ensuite lors de la reconnaissance des situations dans lesquels il peut subir les blessures, seulement s'il a guéri, seulement s'il a décidé de guérir, en utilisant les capacités acquises correspondant aux blessures.

Alors pourquoi ces parents osent-ils nous blesser? Parce qu'ils n'ont pas guéri leurs blessures, parce que la psychologie est une connaissance relativement nouvelle, parce que c'est difficile d'affronter ses blessures, parce qu'on a pas le temps d'affronter ses blessures, parce qu'on croit qu'on va être heureux une fois les enfants partis, mariés, à 60 ans. Mais ai-je été heureux pendant ces 60 ans ou n'ai-je fait que trimer? Prends ton chômage.

Les vaccins, on a osé inventer leurs rappels. Ces rappels, côté humain, ce sont ces moments horribles passés avec les parents, dont l'horreur est souvent inconsciente. J'ai vu mon père hier soir. Pourquoi n'ai-je pas dormi de la nuit suivante? J'ai vue une zèbre tout à l'heure, elle revoit ses parents depuis un certain temps. Pourquoi ne dort-elle plus depuis ce temps?

Ne rappelle pas tes parents. Ne subis pas leur rappel. Ne va pas les voir. C'est d'eux que viennent les blessures. Idem avec les ex. Guéris-toi. J'aurais aimé mettre des guillemets à ces six dernières phrases. Mets-en si tu le souhaites.

Tant que tu ne veux pas guérir, la vie t'amène les relations sociales affichant tes blessures, te blessant. Cela peut durer jusqu'au dernier soupir et ton corps subit en somatisant.

Le vaccin, c'est une démarche volontaire. Bien que vous n'y croirez pas, la réception de la ou des blessure(s) de la part du parent, aussi.

C'est comme les maladies. On les attrape. On accepte de les vivre. Parce qu'on écoute pas son corps.

Je vous invite sur ma page sur la paix intérieure, où des livres permettent de s'en sortir, et d'où proviennent quelque peu ces écrits.

et de rien! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Invité Mer 12 Juin 2013 - 23:45

pourquoi ce schéma de vie qui semble imposé? peut-être pour avoir quelque chose d'intéressant à faire de sa vie,

se connaître soi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty la différence fait peur

Message par me&me Jeu 12 Déc 2013 - 12:30

J 'ai eu la confirmation de ma différence, il y a une bonne dizaines d'années lors d'un test dans un cabinet de psy...
Je me suis pris en pleine face la raison de tant de rejets et de maltraitance de la part de ma famille !

Mais est-ce si simple que cela ?

Ayant été privée d'affection depuis bébé et même ayant ressenti la volonté meurtrière de ma mère dans son ventre envers mon existence ... je suis devenue une hypersensible du fait de mes énormes carences ....

Même si je fonctionne à l'intuition, avec une vision globale, mon potentiel a été détérioré car il a fallu survivre à des horreurs, s'en sortir d'abord.
Combien de troubles du comportements, de problèmes de mémoires, d'amnésie, de déconnexion au monde réel .....
Ma vie professionnelle a donc été impossible, peut être dans un second temps si j'en éprouve le besoin.

La maltraitance pousse au surinvestissement intellectuel pour chercher ses propres réponses, mais la recherche de la vérité est sans doute ce qui nous sauve !

J 'ai du éliminer tous les souvenirs d'une vie, me suicider (au sens figuré), pour renaître presque sans histoire, sans passé, sans racines.
J 'ai eu la capacité d'être multiple pour survivre pour me fabriquer par a suite une personnalité propre unifiée avec une estime de soi qui met fin à des automatismes d'autodestruction.

Je conserve mon fonctionnement particulier, (je pense qu'il est d'ordre génétique).
Ma douance est en partie la cause de ma souffrance mais elle a exacerbé un phénomène qui était inscrit dans l'histoire familiale....

La pédophilie incestueuse arrivée pour x raisons à une génération antérieure s'est reproduite ou transformée en d'autres malveillances ...

Je suis une rescapée lucide :combinaison du hasard, de mon environnement et de mes capacités d'introspection



me&me

Messages : 8
Date d'inscription : 12/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Cyril THQI Ven 13 Déc 2013 - 13:39

Je suis dans les grandes lignes d'accord avec le message initial de cette discussion. Mais je voudrais y ajouter quelque chose :

Imaginez que vous naissiez dans un milieu rude physiquement. Tous les jours, vous devez vous acquitter de tâches difficiles pour le corps. Vous devez jardiner, couper le bois, le transporter sur de longues distances, aider à construire la maison en portant de lourdes charges, etc. Vous serez plus musclé et aurez une meilleure capacité cardiorespiratoire que celui qui vit dans un confort lui permettant de s'adonner à l'oisiveté. Oui, mais :

Rien n'empêche ce dernier de pratiquer un sport, voire même de pratiquer des sports visant précisément à améliorer sa musculature et sa VO2max. S'il choisit de le faire, il atteindra les capacités du premier. Mieux : il pourra les dépasser. Car son activité physique sera précisément calculée pour atteindre cet objectif. Et ce n'est pas parce qu'il aura atteint ces haut résultats que pour autant il les devra aux souffrances du premier.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par u7575 Ven 3 Jan 2014 - 16:40

@Invité : eh bien tu n'es plus là pour le voir mais j'ai trouvé ta thèse initiale et tes commentaires très justes, convaincants, ainsi que plein de compléments qui y ont été apportés, parfois sous forme contradictoire.
Cela me semble faire un excellent complément aux éléments que Mog appelle "exogènes" - sur une base de douance, la maltraitance exaspère notre sensibilité, la fait parfois tilter, et nous pousse encore plus à développer les défenses mentales dont nous avons la sur-capacité, parfois à notre détriment.

@me&me : j'ai trouvé très touchant ton témoignage, et belle ta lucidité exprimée de manière simple. Merci.


u7575

Messages : 388
Date d'inscription : 14/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Enfants maltraités = adultes surdoués ? - Page 2 Empty Re: Enfants maltraités = adultes surdoués ?

Message par Aethos Ven 3 Jan 2014 - 16:53

Nous sommes légions!  Trance 
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 41
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum