. .

3 participants

Aller en bas

.      . Empty . .

Message par Anonyme2 Ven 1 Fév 2013 - 11:22

.


Dernière édition par Anonyme2 le Dim 29 Juin 2014 - 21:04, édité 2 fois

Anonyme2

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

.      . Empty Re: . .

Message par Doinel Ven 1 Fév 2013 - 18:02


Je me pose quand même la question de la relation entre les deux.

Un aveugle ou un sourd possède toujours les autres sens, et en général je ne suis pas certain que la sensibilité sensorielle doive toucher tous les sens pour être hypersensible.

Cependant, je me demande effectivement si l'hypersensibilité émotionnelle est toujours le résultat d'une hypersensibilité sensorielle.

En ce qui concerne les Z, il serait peut être possible qu'à sensibilité sensorielle plus ou moins moyenne, le mode de pensée particulier (arborescence, anticipation) nourrisse de manière excessive la sensibilité émotionnelle.

Si dans une situation donnée son cerveau à tendance à évaluer toutes les possibilités, y compris les négatives, le Z serait enclin à nourrir sa capacité à ressentir des émotions hors norme.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 55
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

.      . Empty Re: . .

Message par Basilice Ven 1 Fév 2013 - 18:19

C'est une réflexion intéressante. Smile

En effet, il me semble que la sensibilité n'est pas la sensorialité et inversement.
Si je me base sur une observation, il y a des ponts et des murs en plusieurs endroits, tout dépend des individus et de ce qu'ils ont (été amené à) développé (er) au cours de leur vie - en ce sens je rejoins Doinel, on peut être hypersensible et pas ému par tout/tous.
Certaines personnes hypersensibles se sont coupées de leurs émotions, pour autant elles peuvent garder une sensorialité exacerbée.
J'avais déjà pris le personnage central du roman de Suskind, en exemple (JB Grenouille) : il n'a pas de sensibilité humaine, en revanche c'est un "nez" hors du commun.
Basilice
Basilice

Messages : 1927
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

.      . Empty Re: . .

Message par Doinel Ven 1 Fév 2013 - 18:48


D'après ce que j'ai lu, il y a quand même le lien "officiel" entre les deux.

L'hypersensibilité sensorielle implique un afflux de stimuli vers l'amygdale, le centre des émotions primaires. Celui ci s'imprime donc d'émotions exacerbées, c'est l'hypersensibilité sensorielle.

L'amygdale reçoit également des stimuli venant des pensées. On parle alors de sensibilité émotionnelle.

Donc la théorie est que l'hypersensibilité émotionnelle découle naturellement de l'hypersensibilité sensorielle.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 55
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

.      . Empty Re: . .

Message par Anonyme2 Ven 1 Fév 2013 - 19:17

.


Dernière édition par Anonyme2 le Dim 3 Fév 2013 - 9:48, édité 3 fois

Anonyme2

Messages : 2
Date d'inscription : 27/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

.      . Empty Re: . .

Message par Doinel Ven 1 Fév 2013 - 19:33


Non anonyme2, pas du tout.

Mon premier post disait explicitement que l'absence d'un sens, peut être même de plusieurs, n'impliquait pas une impossibilité d'hypersensibilité sensorielle.

Quant au lien entre l'hypersensibilité sensorielle et l'hypersensibilité émotionnelle, je me contentais de relever ce qui me semble être l'hypothèse officielle. Hypothèse que je mets en doute.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 55
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum