L'indépendance sentimentale.

+6
tagore
ZABLE
Eclair Fou
MissMiaouw
cramique
SoleilSombre
10 participants

Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Jeu 17 Jan 2013 - 12:19

J'aimerais partager quelque chose que je n'aime pas chez moi et savoir si certains d'entre vous vivent la même chose.

J'éprouve le besoin de partager ce que je ressens, ce que je fais etc.. En permanence et avec quasi n'importe qui. Pour être plus précise, je n'arrive pas à garder mes secrets en moi (sauf ceux des autres). Typiquement ce matin j'ai eu mes grands parents au téléphone, je ne comptais pas leur raconter ma vie et au final c'est ce que j'ai fait. Ils m'ont donné leur avis sur des choses que je ne voulais pourtant pas partager avec eux, au final je me sens frustrée d'avoir ouvert ma bouche et de me laisser déstabiliser par des commentaires que je ne voulais pas entendre. J'ai tout le temps l'impression d'en dire trop et qu'au final les gens marchent sur mon jardin secret en permanence. J'ai l'impression de me trahir. Je me demande si cette déception d'avoir sans cesse des commentaires que je n'accepte pas et que je trouve inappropriés (pas en terme de respect mais de justesse) ne viendrait pas du fait que je recherche sans cesse quelqu'un qui pourrait me comprendre et justement partager ces choses pour trouver des réponses... (Étant donné que quand je parle avec un ami surdoué je n'ai pas cette culpabilité et cette impression de m'être mise à nu pour rien)

Quelqu'un vivrait-il ça? Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par SoleilSombre Jeu 17 Jan 2013 - 12:53

Je suis à l'opposé : une tombe...Je dis tout sauf l'essentiel de ce qui se passe en moi. C'est dur pour les autres.
A nous deux, on ferait une bonne moyenne Smile
SoleilSombre
SoleilSombre

Messages : 3757
Date d'inscription : 19/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Jeu 17 Jan 2013 - 12:56

En effet Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par cramique Jeu 17 Jan 2013 - 13:19

J'ai la même tendance ; je me surveille Wink C'est ennuyant avec des gens qui ne disent rien d'eux car ça crée un décalage - puis ma petite vie ça doit pas intéresser en plus Mad

De mon côté je ne me l'explique pas, je suis spontanée le plus souvent et avec peu de tabous. J'ai par ailleurs eu des périodes de mutisme absolu aussi ..

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par MissMiaouw Jeu 17 Jan 2013 - 13:42

J'ai un problème connexe : je dis ce que d'autres pensent intime alors que ce ne l'est pas pour moi. Alors je crée avec les autres un lien qui n'est pas identifié de la même manière pour les autres et pour moi. Je me retrouve régulièrement confrontée à ce problème : du fait d'une erreur d'aiguillage, l'autre se sent en droit d'attendre plus de choses de moi que ce que je veux bien donner. Et c'est moi qui induit ça en révélant des choses auxquelles je n'accorde pas la même valeurs que mon entourage.

Si je comprends bien, ton hypothèse est que tu cherches une reconnaissance de ton ressenti (un besoin affectif donc) et que cela te conduit à te dévoiler aux autres, ne recueillant pas (ou pas souvent) ce que tu attends en retour de tes révélations.

Tu cherches comment arrêter ou uniquement si tu es seul dans ce mécanisme?
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Jeu 17 Jan 2013 - 13:50

Oui je pense que c'est ça.. D'un côté je pense qu'arrêter me permettrait de ne plus culpabiliser d'en dire trop. Sauf que ça fait longtemps que je souhaite arrêter et que je ne m'y tiens pas. Je crois que je dois éprouver de besoin d'extérioriser certaines choses que j'ai en moi mais que je tombe bien trop souvent sur des gens qui ne me comprennent pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par MissMiaouw Jeu 17 Jan 2013 - 13:57

Est ce que tu as déjà essayé d'aiguiller ton entourage sur ce que tu attends de cet échange? Par exemple, dire : je n'attends pas de conseil de ta part mais j'ai besoin d'extérioriser telle ou telle chose.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Eclair Fou Jeu 17 Jan 2013 - 14:13

Parfois je parle beaucoup mais c'est plus des banalités ce qui me pose problème je n'en parle que peu parce que trop souvent je me heurte a des personnes qui ne comprennent pas ou me donnent cette impression. Si je parle c'est seulement avec les personnes que j'apprécie sinon je reste muette comme une tombe je ne me mélange pas au groupe pour éviter le rejet mais visiblement on me reproche ce comportement
Eclair Fou
Eclair Fou

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 31
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Jeu 17 Jan 2013 - 14:54

Malheureusement ils ne le prendraient pas bien et ne comprendraient pas.. Je pense qu'il faut que je fasse comme toi Botan, que je m'habitue à avoir un flux de paroles plus sélectif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par MissMiaouw Jeu 17 Jan 2013 - 15:52

Tu es sur qu'ils ne te comprendraient pas? ou bien tu as tellement l'habitude de ne pas être compris (donc souvent pas entendu) que tu ne vois pas pourquoi ils comprendraient cette fois-ci?

Quoi qu'il en soit, courage pour ta recherche de solution. Si je pense à autre chose, je viendrai l'écrire Smile


MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Jeu 17 Jan 2013 - 16:55

Oui je suis sur parce que 98% du temps lors de leurs réponses je me dis que c'est à côté de ce que je leur raconte ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par MissMiaouw Jeu 17 Jan 2013 - 19:22

Qu'ils ne te disent pas ce que tu veux entendre, je le comprends. Que tu en conclues qu'ils ne vont pas supporter que tu leur demande de ne pas faire une chose/ de faire autre chose, ça me semble moins logique. Ils te donnent une réponse qui leur parait évidente et qui est dictée par leur bon-sens. Avec d'autres indications, p-e que certains d'entre eux te feraient une réponse qui leur semble moins évidente et qui te conviendrait mieux ou, du moins te surprendrait. En tout cas, tu ouvrirais la porte à une autre réponse. Ils peuvent aussi réfléchir Smile
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par ZABLE Ven 18 Jan 2013 - 21:30

...........je me reconnait pas mal dans ce que dit miss miaouw
sur la tendance à dire aux autres ce qu'ils sont plutôt que ce que je suis,
comme on pose un mur en fait, j'en ai peur....
bon ............si je suis acculée et seulement si.

des fois, rencontrer l'incompréhension est une certitude absolue
que faire alors?
se clore? éluder?, balancer tout? se cacher derrière....?

je suis curieuse, moi aussi de vos réactions et dosages
d'autant que incompréhension n'empêche pas affection bien réelle


(soupir)
ZABLE
ZABLE

Messages : 135
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 53
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par ZABLE Ven 18 Jan 2013 - 21:30

...parfois........
ZABLE
ZABLE

Messages : 135
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 53
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par MissMiaouw Ven 18 Jan 2013 - 21:40

Ca dépend de la douleur et de la nature de l'incompréhesion, non?
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Sam 19 Jan 2013 - 9:31

je pense que ça vient aussi de l'accumulation d'incompréhensions

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par tagore Sam 19 Jan 2013 - 11:30

Bonjour forbes,

Pourquoi ne pas trouver (de manière encore plus consciente et forte que tu ne l'as fait jusqu'à présent) dans d'autres relations plus privilégiées, ou dans l'action, ou dans la création, cette expression de toi qui n'est pas possible avec certains de tes proches ?

N'est-ce pas la pression de ce manque d'expression et de reconnaissance de ton soi intime qui "explose" ainsi à l'improviste ?

Je pense que tu vois juste dans le fait que toi et tes proches ne comprenez/ressentez pas de la même façon, et que le problème n'est pas vraiment là. Tu dois être sans doute déjà passée maître dans l'art de l'adaptation ! Cette différence, il me semble qu'il faut plutôt l'acter, parce qu'elle est structurante pour ta compréhension des possibilités d'échange. (ton ouverture naturelle ne laissant quand même jamais la porte totalement fermée...)

Je dirais qu'il faut certes savoir s'adapter à son environnement social (tu peux être dans la douceur et la compréhension, même lorsque l'on ne te comprend pas), mais une partie de toi-même restera alors toujours en retrait. Cette partie de toi si spécifique, il me semble qu'il faut l'exprimer, la réaliser et non la suradapter ou trop la mettre sous le feu des reproches des autres, au risque de l'affaiblir, de l'inhiber. Il faut qu'elle ait un espace de liberté et de bonne conscience, sans quoi tu satisferas certes peut-être mieux aux désirs des autres, mais pas aux tiens profonds ! Or il s'agit justement de se réaliser en propre.

On peut être conscient de sa différence tout en acquiesçant au monde tel qu'il est, sans nourrir la plus petite parcelle de colère ou de haine. La compréhension profonde de la causalité me semble une très bonne aide pour cela ; et bien sûr, nourrir son propre bonheur !
tagore
tagore

Messages : 205
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Camarillo Mar 22 Jan 2013 - 13:36

tagore a écrit: Cette partie de toi si spécifique, il me semble qu'il faut l'exprimer, la réaliser et non la suradapter ou trop la mettre sous le feu des reproches des autres, au risque de l'affaiblir, de l'inhiber. Il faut qu'elle ait un espace de liberté et de bonne conscience, sans quoi tu satisferas certes peut-être mieux aux désirs des autres, mais pas aux tiens profonds ! Or il s'agit justement de se réaliser en propre.

On peut être conscient de sa différence tout en acquiesçant au monde tel qu'il est, sans nourrir la plus petite parcelle de colère ou de haine. La compréhension profonde de la causalité me semble une très bonne aide pour cela ; et bien sûr, nourrir son propre bonheur !

C'est joliment dit. En acceptant de donner de soi, on s'attend à un retour au moins équivalent de la part de l'autre (équivalent en qualité, en compréhension, en justesse), mais on est souvent déçu.
L'estime de soi (notre espace de liberté) est alors perçue (souvent à demi-mot) comme un mal, un égocentrisme. Alors qu'il s'agit juste, pour moi en tout cas, d'un terrain de jeu, de découverte, avec l'autre.
Je crois pas qu'il y ait de solution, chaque personne est différente (je sais, c'est dur à déceler et à accepter quand on est convaincu, par expérience, que certaines personnes sont PLUS différentes que d'autres Very Happy ) et chaque personne peut réagir différemment dans des contextes... différents. Ce que je veux dire par là (car je ne sais pas être clair), c'est que c'est en amenant certaines personnes sur des sujets, des endroits qu'elles ne connaissent pas ou qu'elles ne soupçonnent pas qu'on peut les découvrir réellement. Tester leur curiosité, leur attention, ou leur rejet. Ca peut être périlleux avec des gens qui ne sont pas prêts à entendre certaines choses, mais à mon avis gratifiant (pour soi et pour l'autre) dans 90% des cas.
Camarillo
Camarillo

Messages : 105
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Adyloo Ven 25 Jan 2013 - 19:04

Moi aussi j'éprouve ce besoin de m'exprimer, de me justifier, de m'expliquer. Mais en fait, c'est surtout mon besoin d'être VRAI, d'être moi, de m'accepter. Et effectivement, j'ai très peu de choses dans mon jardin secret, la grand majorité est du domaine public, même quand "ça jour contre moi par rapport aux normes du groupe"...

Il n'y a que au travail que je fais plus attention, où je me canalise pour pas perdre mes contrats à trop en dire sur moi.

Mais la différence avec toi, c'est que je ne le vis pas mal jusque là, ça doit faire partie de mon charme ou que-sais-je...
Adyloo
Adyloo

Messages : 24
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 34
Localisation : 91

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Invité Ven 25 Jan 2013 - 21:43

Adyloo.. Je pense qu'il y a du juste dans ce que tu as écrit. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par Adyloo Sam 26 Jan 2013 - 15:45

cheers
Adyloo
Adyloo

Messages : 24
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 34
Localisation : 91

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par zovi Ven 1 Fév 2013 - 18:43

SoleilSombre a écrit:Je suis à l'opposé : une tombe...Je dis tout sauf l'essentiel de ce qui se passe en moi.
De même pour moi; je raconte jamais mes sentiments à mes proches, par crainte d’incompréhension ou de réaction inadéquate par/ à ce que j’espère.

SoleilSombre a écrit:A nous deux, on ferait une bonne moyenne
Laughing

zovi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

L'indépendance sentimentale. Empty Re: L'indépendance sentimentale.

Message par bigplanet Jeu 7 Fév 2013 - 4:50

Chère Forbes,

Je te comprends car moi aussi je suis souvent en quête de validation, et j'ai besoin d'avoir du feedback
de la part d'autres personnes.

J'ai eu des problèmes de co-dépendance et j'ai fait un long travail sur moi là dessus.

Avec le temps j'ai appris à devenir plus secrète et à ne pas partager mes pensées intimes qu'avec un cercle restreint.

Une autre façon d'avoir du feedback d'une façon plus intime c'est de trouver une expression par l'écriture.
Par exemple, écrire des lettres que l'on n'envoie jamais mais qu'on garde pour les relire.

Ce besoin constant de validation peut devenir un handicap, par exemple si l'on raconte ses intimités sur le
lieu de travail où à des personnes malveillantes.

Cultiver un jardin secret peut devenir un but dans le développement personnel.

On apprend ainsi à ne pas baisser les barrières de l'intimité qu'avec les personnes qui peuvent nous comprendre.
bigplanet
bigplanet

Messages : 16
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 58
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum