Ressasser...

+5
Lainie
Bimbang
Marion.Henderson
cramique
CarpeDiem
9 participants

Aller en bas

Ressasser... Empty Ressasser...

Message par CarpeDiem Sam 12 Jan 2013 - 22:18

Bonjour à tous,

Ma question? Etes-vous du genre à ressasser? Je veux dire, quelque chose vous indispose (parfois même, vous ne savez pas pourquoi), vous y pensez pendant 5, bon allez, une heure ou alors, c'est le truc qui monte crescendo pendant plusieurs jours, qui "s'estompe", revient de temps à autre (ça dépend du refoulement)?

C'est personnellement mon cas, je veux dire: le vrai "ressassage"! D'ailleurs, mes parents me le "scandent" presque: "Mais arrête de ressasser!". Je regrette, c'est impossible! Pourquoi telle personne a eu tel comportement? Pourquoi elle est comme ça? Comment peut-on être comme ça? Et blablabla... J'essaie de ne pas en parler (pensez-vous, en parler deux minutes, ça lasse déjà mais pendant trois plombes...) mais c'est plus fort que moi, souvent, j'en parle... (à mes parents surtout même si ça déborde de partout et que parfois, je saoûle tout le monde - je crois que j'ai tellement rien dit étant plus jeune que ça sort maintenant à flots... peut-être depuis qu'un osthéopathe m'a dit: "vous grossissez parce que vous ne sortez pas ce que vous avez en vous, vous ne vous exprimez pas..."; depuis donc, impossible de m'arrêter...).

Indépendamment de cela, je remarque qu'il m'est parfois arrivé, hors flemmingite aigüe, de ne pas avoir envie d'aller courir (footing) et de me faire la réflexion: "De toute manière, je vais encore penser, penser, penser...". J'ai l'impression que quand je cours, mes pensées tournoient encore plus vite pour une raison que j'ignore et franchement, c'est saoûlant... non seulement, j'ai souvent les expressions du visage qui vont avec mes pensées (avec tristesse apparente, larmes, sourire, rire,...) qui me font avoir l'air d'une débile complète (et donc, j'essaie de me retenir mais c'est dur) mais en plus, cela me fatigue au plus haut point (mentalement parlant)...

Bref, qu'en pensez-vous? Cela vous arrive-t-il (pour les deux situations)?
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par cramique Dim 13 Jan 2013 - 13:03

C'était mon cas et c'était insupportable. Du fait de ma thérapie j'ai réglé plein de choses avec moi-mêmes et avec certains autres. J'ai appris aussi à me dire que les autres ont leurs raisons d'agir différemment de moi et que je n'ai pas de main mise sur ça (même si objectivement je ne comprends pas car c'est si simple et naturel d'être comme moi Laughing ).

Donc quand il m'arrive encore de ressasser je me fixe une limite dans le temps et puis je passe à autre chose. Parce que mon énergie vitale je veux la mettre dans autre chose que la critique des comportements des abrutis Smile Je te conseille la relaxation aussi, ça vide la tête quand on n'en voit plus le bout ..

Bon courage

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par CarpeDiem Dim 13 Jan 2013 - 13:08

Merci beaucoup Cramique pour ta réponse!

Le yoga, la relaxation, on me le conseille ( de partout) mais je ne prends pas le temps, excepté une chose, j'essaie d'écouter de la musique du genre pour l'hypnose et cela me calme...

J'essaie aussi de me limiter mais surtout, il ne faut pas que j'en parle sinon, là, c'est fichu, je sors tout ce que je pense... Lol!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par cramique Dim 13 Jan 2013 - 13:28

Le plus dur c'est de s'y mettre car on dirait qu'on perd son temps je trouve..
Essaie de trouver une méthode (accompagnée ou pas) sur Internet.

cramique

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par CarpeDiem Dim 13 Jan 2013 - 13:42

Oui, j'ai aussi l'impression de perdre mon temps!

Tu as raison, il faut que je trouve une méthode clairement définie et que je m'y colle! Wink
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Marion.Henderson Sam 8 Oct 2016 - 0:14

Désolée de faire remonter ce vieux topic mais je cherchais un topic au sujet du ressassement.
Je ressasse énormément les réflexions que l'on me fait, même quand je les juge injustifiées, même quand j'aimerais passer à autre chose.
Je les entends, je les réentends, je me les passe en boucle. Des phrases assassines.
Je pense à cette dame qui a tapé sur un de mes poèmes, sans le lire, en me disant : "Vous ne trouvez pas qu'il y a assez de poètes reconnus comme ça ?" J'ai pensé : "À titre posthume ?" parce que les poètes ont rarement été reconnus de leur vivant. J'ai aussi eu envie de lui répondre "Appelez-moi Chatterton !" Mais je ne lui ai rien dit. Qu'est-ce qu'elle appelle "poète reconnu" ? Il y en a encore ? Dans les milieux choisis ? Dans des salons parisiens ? Des coteries ? Ou alors des poètes contemporains, des slammeurs, des rappeurs ? De quoi me parlait-elle donc ? Qu'est-ce qu'un poète reconnu ? Un poète mort ?... Est-ce qu'un poète cherche la reconnaissance ? Qui est-elle pour me parler comme ça ? Et en quoi le fait qu'il y ait tout un tas de poètes reconnus devrait-il m'empêcher d'écrire de la poésie ?
Il y a aussi la phrase "Mais être auteur, ça se travaille !" venant d'une auteure de bit-chick-lit qui se sait auteure, qui ne doute pas d'en être une, et qui me balance ça alors qu'elle ne saurait même pas écrire un sonnet en alexandrins. Mais c'est vrai que ce n'est pas ce qu'on demande à un auteur aujourd'hui. Là aussi, je me suis écrasée, sur le coup. Mais je ressasse à présent.
Il y a des tas d'autres exemples. Si je refoule, je fais des insomnies, ce qui n'est pas mieux.
Mais ça m'agace, à force. Je devrais passer à autre chose plus facilement.
Rien à faire.
Et ça dure longtemps. Je crois bien que depuis l'enfance, j'ai tout collecté dans ma mémoire, un vrai catalogue de phrases assassines, d'insultes qu'on m'a adressées.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 213
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Bimbang Sam 8 Oct 2016 - 0:51

Dans la Communication NonViolente, ils disent que les gens qui sont agressifs expriment un besoin non satisfait.
Essaie de voir les choses comme ça pour voir.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Marion.Henderson Sam 8 Oct 2016 - 22:20

Je vais essayer.

Ça fait beaucoup de frustrés.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 213
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Lainie Lun 10 Oct 2016 - 9:01

Bimbang a écrit:Dans la Communication NonViolente, ils disent que les gens qui sont agressifs expriment un besoin non satisfait.
Essaie de voir les choses comme ça pour voir.

lol!
On peut remettre 2 balles dans la machine à débat mais... Si je devait résumer ma pensée je dirais que les gens qui utilisent la CNV ont un besoin non satisfait -qui passe par de la branlette intellectuelle pseudo non violente-
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par tieutieu Lun 10 Oct 2016 - 10:21

Marion.Henderson, les exemples que tu donnes sont des occasions de s'affirmer que tu as manqué.
J'ai l'impression que tu fais le débat (que tu n'as pas eu) dans ta tête.
As-tu d'autres exemples qui ne sont pas en lien avec ça?
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Chuna Lun 10 Oct 2016 - 10:28

Ben oui, justement, c'est le principe ^^

Chuna

Messages : 21545
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par tieutieu Lun 10 Oct 2016 - 10:43

Mince! j'ai loupé un implicite (ça serait pas la première fois).
Je pense qu'on peut ressasser sur un débat qu'on a eu et je trouve ça différent. scratch
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Marion.Henderson Lun 10 Oct 2016 - 11:19

tieutieu a écrit:Marion.Henderson, les exemples que tu donnes sont des occasions de s'affirmer que tu as manqué.
J'ai l'impression que tu fais le débat (que tu n'as pas eu) dans ta tête.
As-tu d'autres exemples qui ne sont pas en lien avec ça?

Je pense que tu as tout à fait raison, tieutieu. Je refais les débats que je n'ai pas eus dans ma tête.
Sur le coup, je ne sais pas quoi dire ou je n'ose pas le dire. Mais je suis scotchée par ce que me dit la personne face à moi. C'est sidérant. Alors ma mémoire l'engrange, j'analyse le bidule, ses failles, ce que j'aurais dû répondre, pourquoi ça m'a énervée...et je n'arrive plus à oublier, donc je ressasse.

Encore que sur le net, ça va. Je réponds plus facilement qu'IRL. IRL, je suis très gentille, je ne hausse pratiquement jamais la voix sauf sur les personnes que j'aime le plus (bizarrement, mais je suis en confiance). Quand quelqu'un que je connais pas ou que je connais peu hausse la voix, me hurle des trucs, je n'arrive même pas à répliquer. Je souris bêtement, j'essaie de ne pas m'effondrer, mais généralement je suis en pleurs, bien malgré moi, dix minutes plus tard. C'est pénible. Heureusement que ça arrive rarement. En plus, impossible parfois de savoir pourquoi la personne m'a dit des bêtises ou a haussé la voix. J'ai déjà eu la réponse : "C'est une accumulation de petits trucs que tu as fait. Il fallait que ça explose, mais c'est bon, c'est terminé. Je n'aurais pas dû." Suspect Neutral Bon, okay, sauf que je n'ai jamais compris quels étaient les petits trucs qu'elle avait engrangés Suspect et que je n'ai plus jamais pu adresser la parole à cette personne sans me demander si elle allait me hurler dessus à nouveau, vu qu'il y a quelque chose, là, dans une zone de son cerveau...mais alors qu'est-ce que je lui ai fait ? Suspect Vu que ça lui semblait évident, je ne le saurai jamais.
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 213
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Chuna Lun 10 Oct 2016 - 12:00

tieutieu, pardon, je répondais à Buffle...

Chuna

Messages : 21545
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Lainie Lun 10 Oct 2016 - 14:09

chuna56 a écrit:tieutieu, pardon, je répondais à Buffle...

Ah bah dans ce cas je comprend pas ton propos.

Parce que en gros il a été dit plus haut que "la CNV disait que le gens agressif avaient un problème". Et moi je parle des "gens qui utilisent la CNV, c'est eux qui ont un problème", les espèces de bisounours en folie là (pardon!)
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par tieutieu Lun 10 Oct 2016 - 14:12

Chuna56 : aucun problème. Wink

Marion.Henderson, est-ce que tu as des difficultés lorsqu'on te dit "des bêtises" mais sans hausser la voix ?
J'ai tendance à ressasser aussi et ça s'arrête lorsque je comprends pourquoi. Est-ce que ça marche de la même manière pour tout le monde ? J'en sais rien, mais à ta place, j'aurais tendance à chercher le dénominateur commun dans l'origine de tes ressassements et à m'y attaquer : ressasser serait l'effet et pas la cause.

Par association d'idée, je me demande si la CNV ne conviendrait pas dans ta situation dans un premier temps.
C'est à dire que tu as besoin d'exprimer ton point de vue (comme tout le monde) en limitant le niveau d'agressivité de ton interlocuteur.

Spoiler:
Dans mon idée, j'utilise terme CNV comme communication ferme mais sans débordement agressif.
Je n'ai pas d'avis tranché sur la CNV, me suis pas trop renseigné sur le truc, mais à chaque fois que c'est évoqué sur le forum paradoxalement y a au moins 3 morts. Smile
Ca serait dommage de s'en priver tongue


Dernière édition par tieutieu le Lun 10 Oct 2016 - 15:46, édité 1 fois (Raison : "j'utilise CNV" remplacé par "j'utilise le terme CNV" parce que je ne crois pas utiliser la CNV perso)
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Lainie Lun 10 Oct 2016 - 14:18

Disons qu'il y avait quelque chose dans la CNV que je trouvais louche. Qui me dérangeait. Maintenant, grâce à ZC et aux différentes argumentations j'ai enfin pu poser des mots sur ce qui me dérangeait.

(Mais oui, les morts c'est cooooool)

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3162
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Invité Lun 10 Oct 2016 - 14:22

Et moi je parle des "gens qui utilisent la CNV, c'est eux qui ont un problème", les espèces de bisounours en folie là (pardon!)
La CNV est un "concept" d'instrumentalisation du "langage" dont je ne comprends pas les "ficelles" des marionnettistes ; dans la mesure où lorsque nous ouvrons la porte à la communication avec autrui, la "violence" en est naturellement absente.
N'est-il pas plus constructif, d'apprendre à écouter, à entendre, à poser ses mots avant de les "exprimer" ; lorsque nous "disséquons" les expressions, fond et forme du langage "oral" lors d'un échange avec nos semblables, ne dénaturons nous pas la simplicité de cet échange ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Invité Lun 10 Oct 2016 - 14:25

Disons qu'il y avait quelque chose dans la CNV que je trouvais louche. Qui me dérangeait
Avons-nous réellement "besoin" que l'on nous explique, que l'on nous dise, que l'on nous suggère, la façon dont nous devons communiquer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Marion.Henderson Lun 10 Oct 2016 - 20:11

Je ne connaissais même pas la CNV mais je me renseignerai.

Sinon, tieutieu, tout dépend de qui me dit des bêtises. Si c'est mon conjoint, ça me fait le même effet que la pluie sur les ailes d'un canard. Quand c'est une amie, ou quelqu'un que j'apprécie, je réponds facilement.
C'est quand la personne me semble avoir une position de supériorité sur moi que ça se corse. Je réponds n'importe quoi, je m'écrase, sans même chercher à m'écraser d'ailleurs. C'est la position du lièvre devant le molosse, et en même temps, en tant que lièvre, une fois le cabot parti, avec son filet de bave et sa rage, je ressasse et je peste intérieurement.

E fait, quand on remet en cause mes compétences, ça me surprend Neutral , puis je les remets en cause aussi (il/elle m'a dit que...donc je suis nulle... pale ), ce qui aboutit à : Sad ou à Calimero
Pis je Râleur ressasse intérieurement.
C'est tout de même pénible. Hamster
Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 213
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Bimbang Lun 10 Oct 2016 - 20:30

Buffle a écrit:Parce que en gros il a été dit plus haut que "la CNV disait que le gens agressif avaient un problème". Et moi je parle des "gens qui utilisent la CNV, c'est eux qui ont un problème", les espèces de bisounours en folie là (pardon!)

Quand tu veux on s'attaque à mon problème ^^
Mais je disais juste que parfois l'agressivité des gens veut juste dire que ce sont eux qui ont un besoin non satisfait. Et ça, ça n'est pas "utiliser" la CNV, c'est chercher à comprendre la communication parfois complexe entre les gens. (ce que fait aussi la CNV).

Mais on ne va pas pourrir le sujet.
On en discute sur mon fil, si tu veux, ou ailleurs ! Toi qui choisis !
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par CarpeDiem Mer 26 Oct 2016 - 22:46

Quand on ressasse, c'est souvent que l'on regrette de ne pas avoir dit telle ou telle chose... Mais parfois, ça semble impossible (voie professionnelle par exemple).

Marion.henderson, comme je me reconnais dans ce que tu dis... Si on me hurle dessus ou que l'on me dit quelque chose agressivement (explicitement ou non), je m'effondre pas longtemps après, hypersensibilité de m...! Je croyais que c'était mieux qu'avant. En fait, c'est pire!!!
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Marion.Henderson Sam 29 Oct 2016 - 20:43

Bonsoir,

CarpeDiem. J'ai bien fait de passer.
Je fais une pause par rapport au forum devant le désintérêt général montré devant mes poèmes (retour au premier topic que j'ai ouvert sur l'intérêt de l'écriture Very Happy ).
Donc ça fait plusieurs jours que je ne suis pas venue.

Je m'effondre aussi quand on me hurle dessus, quand on me dit quelque chose agressivement, ou quand on me l'écrit, et jamais sur le coup. Il y a toujours un petit laps de temps, du type dix minutes / un quart d'heure. Je subis ça depuis que je suis enfant. Je ne sais pas si c'est pire. J'ai l'impression que ça a toujours été là. C'est même miraculeux que j'arrive quand même à avancer dans la vie.

Par contre, quand ça vient de quelqu'un de très proche, comme mon conjoint, je suis beaucoup moins à cran, comme si ça me passait au-dessus de la tête, et je suis tout à fait capable de réagir.

Marion.Henderson
Marion.Henderson

Messages : 213
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Poeme

Message par Rollon911 Mer 2 Nov 2016 - 5:36

Marion.Henderson a écrit:Bonsoir,

CarpeDiem. J'ai bien fait de passer.
Je fais une pause par rapport au forum devant le désintérêt général montré devant mes poèmes (retour au premier topic que j'ai ouvert sur l'intérêt de l'écriture Very Happy ).
Donc ça fait plusieurs jours que je ne suis pas venue.

Je m'effondre aussi quand on me hurle dessus, quand on me dit quelque chose agressivement, ou quand on me l'écrit, et jamais sur le coup. Il y a toujours un petit laps de temps, du type dix minutes / un quart d'heure. Je subis ça depuis que je suis enfant. Je ne sais pas si c'est pire. J'ai l'impression que ça a toujours été là. C'est même miraculeux que j'arrive quand même à avancer dans la vie.

Par contre, quand ça vient de quelqu'un de très proche, comme mon conjoint, je suis beaucoup moins à cran, comme si ça me passait au-dessus de la tête, et je suis tout à fait capable de réagir.


Salut,
Tu écris des poemes. Tu as un site ?
Ca c'est mon blog: http://lemondedusurdoue.blogspot.com/
Rollon911
Rollon911

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2016
Age : 51
Localisation : http://lemondedusurdoue.blogspot.com/

http://lemondedusurdoue.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par boule-d-ombre Mer 2 Nov 2016 - 7:41

bonjour a chaque accrochage je ressasse les evenements au debut je pensais que c etait a cause d une colere que je n arrivais pas a stopper puis l idee m est venue que derriere cette colere il y avait autre chose. dernierement j ai trouve ce qui se cachait derriere : la frustration. je suis frustre de ne pas avoir reussi a me faire comprendre que la conversation qui avait pour but de faire passer une idee a l autre n ai rien donne.

@Marion.Henderson je trouve dommage pour tes poemes je te souhaite de trouver un public qui apprecie ta creativite.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1325
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par CarpeDiem Mer 2 Nov 2016 - 15:59

boule-d-ombre a écrit:bonjour a chaque accrochage je ressasse les evenements au debut je pensais que c etait a cause d une colere que je n arrivais pas a stopper puis l idee m est venue que derriere cette colere il y avait autre chose. dernierement j ai trouve ce qui se cachait derriere : la frustration. je suis frustre de ne pas avoir reussi a me faire comprendre que la conversation qui avait pour but de faire passer une idee a l autre n ai rien donne.

@Marion.Henderson je trouve dommage pour tes poemes je te souhaite de trouver un public qui apprecie ta creativite.

Je suis d'accord avec le fait que la frustration y est pour beaucoup (mais pas que, selon moi). Pour ma part, ce serait davantage la frustration de ne pas avoir su dire "m...", "non" ou autre... De ne pas avoir sorti ce que l'on meurt d'envie de dire... Et frustration, bien sûr, comme tu le dis, de ne pas être compris.
Personnellement, je crois que j'aurais toujours du mal à devoir comprendre le fait que je ne suis pas "naturellement" comprise ( c'est-à-dire sans avoir à rajouter des explications).
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par Invité Jeu 3 Nov 2016 - 1:29

CarpeDiem a écrit: [...] J'ai l'impression que quand je cours, mes pensées tournoient encore plus vite pour une raison que j'ignore et franchement, c'est saoûlant... non seulement, j'ai souvent les expressions du visage qui vont avec mes pensées (avec tristesse apparente, larmes, sourire, rire,...) qui me font avoir l'air d'une débile complète (et donc, j'essaie de me retenir mais c'est dur) mais en plus, cela me fatigue au plus haut point (mentalement parlant)... [...]

C'est marrant quand je cours par moment j'arrive à juste penser à mon mouvement et rien d'autre, et je trouve ça reposant. Par contre pour ce qui est de ressasser, je te comprends, moi aussi j'ai parfois cette tendance, qui est d'autant plus énervante quand on en a conscience ! Je n'ai pas de solution à part de saturer sa vie et donc son esprit d'actions et projets, ce qui permet de faire diversion et de reléguer le "ressassement" (ça se dit?) au niveau subconscient j'ai l'impression

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ressasser... Empty Re: Ressasser...

Message par boule-d-ombre Jeu 3 Nov 2016 - 2:44

je me demande aussi si ma tendance a toujours vouloir 'optimiser' mes actes n est une cause apres tout je tente de communiquer et je n y arrive pas. le pire c est qu automatiquement la question "pourquoi ca ne passe pas ?" me vient a l esprit et je ne trouve jamais ou presque de reponse. c est tellement evident pour moi que je n arrive pas a trouver ce qui cloche. le fait aussi de sentir que l autre ne comprend pas et souvent ne cherche pas m enerve ce qui bloque un peu plus la recherche du pourquoi. le tout donne quelques seances ou je ressasse ce qui s est passe me disant que(dans le cas ou il n a pas cherche) j aurais du lui voler dans les plumes sinon que j aurais du tenter une autre approche.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1325
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum