Recherche existencielle et perpétuelle...

+4
Sierra
Fata Morgana
Pieyre
freluc
8 participants

Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Lun 26 Nov 2012 - 22:56

Bonjour à tous,

J'ai 16 ans, ça fait bien depuis 10 ans que je souffre d'une certaine forme d'anxiété assez spéciale on va dire, et 3-4 que j'essaie de comprendre ce que j'ai. Je vais pas vous faire tout mon parcours, je vais aller droit au but. Après avoir été traité de "coincé", "hypocondriaque", "qui se complique la vie" (c'est génial les encouragements de l'entourage n'est-ce pas?), j'en suis arrivé à la conclusion que je pouvais être surdoué. J'ai déjà cherché un peu partout sur internet, et j'ai l'impression de m'y retrouver, aussi bien dans les symptômes que dans les conséquences:

Mes symptômes:
- Curiosité
- Apprend très facilement (et je n'ai jamais su vraiment étudier...)
- Se passionne pour les langues
- Se pose toujours des questions (et ça ne s'arrête jamais)
- A eu des passions très fortes et très changeants (astronomie, écologie, chimique...)
- Se passionne pour la musique (un peu de tous les genres)
- Maturité
- Difficultés à se trouver une place dans la société
- ...

Mes conséquences:
- Anxiété
- Trouble de la personnalité
- Timidité extrême
- Repli sur soi
- ...

J'ai aussi fait des test de QI gratuits sur internet (psychologie.com, mon-qi et logicoqi je crois). Bon, d'accord, il faut toujours les prendre avec du recul mais j'ai quand même gardé un QI à peu près pareil dans tous les test que j'ai pus faire, c'est-à-dire 130 (c'est pas beaucoup pour un surdoué mais c'est trop pour quelqu'un de "normal). Une amie à moi, qui est une personne avec un QI normal, l'a fait d'ailleurs et elle a eu 100 comme une personne normale... C'est pourquoi je vais quand même aller faire des test de QI chez un psy.

Je ne sais pas si c'est important, mais quand j'étais petit, j'avais une peur bleue d'être surdoué. Je voulais faire comme tout le monde.

Mais j'aimerais avoir votre avis sur ça, j'espère que je ne suis pas fou quand même et donc, que je ne me suis pas trompé de forum...
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Invité Lun 26 Nov 2012 - 23:21

Bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Pieyre Mar 27 Nov 2012 - 1:09

Je ne sais pas si ta forme d'anxiété est spéciale mais ce que tu appelles des symptômes est assez partagé ici, au moins en partie, et pour les conséquences de même. Peut-être que des précisions supplémentaires nous permettraient de t'en dire plus.

Quand tu étais petit, tu indiques que tu voulais être comme tout le monde. Voilà qui m'intéresse. Ça, je ne sais pas si c'est aussi fréquent. En fait j'aimerais bien le savoir, parce que j'avais un sentiment semblable, même si sur le fond c'est sans doute différent.

Je ne suis pas sûr que je voulais être comme tout le monde, mais j'avais du mal à supporter chez les autres les velléités de se montrer original, que ce soit apparence physique, goûts ou modes de communication. Je considérais cela quant à mon image comme d'intérêt nul.
Bon, je me sentais une volonté particulière, étayée sans doute par des réussites, en classe dans certaines matières et dans les jeux en extérieur avec les copains. Mais je ne voulais pas me déterminer pour une originalité bien à moi, qui se serait pourtant inscrite dans un schéma général propre à l'époque.
Comme il y a de cela 35 ou 40 ans, il m'est difficile de dire si ce refus de l'originalité était simplement dû à ma timidité ou s'il correspondait à ce que je voulais être.

Alors, qu'en est-il pour toi ?


Dernière édition par Pieyre le Mar 27 Nov 2012 - 17:59, édité 1 fois (Raison : imprécision)

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mar 27 Nov 2012 - 17:56

Daria-Boavista a écrit:Bienvenue !

Merci Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mar 27 Nov 2012 - 18:23

Pieyre a écrit:Je ne sais pas si ta forme d'anxiété est spéciale mais ce que tu appelles des symptômes est assez partagé ici, au moins en partie, et pour les conséquences de même. Peut-être que des précisions supplémentaires nous permettraient de t'en dire plus.

Quand tu étais petit, tu indiques que tu voulais être comme tout le monde. Voilà qui m'intéresse. Ça, je ne sais pas si c'est aussi fréquent. En fait j'aimerais bien le savoir, parce qu'avais un sentiment semblable, même si sur le fond c'est sans doute différent.

Je ne suis pas sûr que je voulais être comme tout le monde, mais j'avais du mal à supporter chez les autres les velléités de se montrer original, que ce soit apparence physique, goûts ou modes de communication. Je considérais cela comme assez indifférent.
Bon, je me sentais une volonté particulière, étayée sans doute par des réussites, en classe dans certaines matières et dans les jeux en extérieur avec les copains. Mais je ne voulais pas me déterminer pour une originalité bien à moi, qui se serait pourtant inscrite dans un schéma général propre à l'époque.
Comme il y a de cela 35 ou 40 ans, il m'est difficile de dire si ce refus de l'originalité était simplement dû à ma timidité ou s'il correspondait à ce que je voulais être.

Alors, qu'en est-il pour toi ?

En dire en plus? J'ai déjà du mal à savoir un minimum sur moi-même (manque de confiance sûrement mais je vais essayer). Ben déjà avec mon anxiété, c'est plutôt une anxiété intérieure, je suis un faux calme malgré que ça ait l'air de changer. Et depuis que j'ai eu plus de connaissances à propos des surdoués, c'est une véritable explosion! Je m'énerve pour un oui, pour un non. Aujourd'hui encore, je suis tombé en me "râpant" le genou à cause des cailloux de la cour, mais qu'est ce que j'ai eu mal et ça se calmait pas en plus... J'ai encore mal là. Je dors très mal aussi, j'ai l'impression que mon cerveau va à du 200 à l'heure. Oui, j'étais stressé avant mais pas à ce point-là!

Puis, ben voilà je suis très timide même si ça aussi ça change. Je m'ouvre un peu plus aux autres, certains découvrent un peu plus ma personnalité "spéciale" d'ailleurs ^^ Par exemple, quand je m'ennuie un peu en cours, pour m'amuser, je commence à écrire ce que le prof dit mais dans une autre langue. Et après, y en a un qui m'a demandé mes feuilles pour recopier et à un moment il dit: "Quoi? Qu'est ce que t'as écrit là? "De man moet vrij zijn?" " Et il a commencé à rire ^^ Donc, comme t'as sûrement pu le deviner, je suis très doué pour les langues. En tout cas pour quelqu'un qui est toujours nerveux et qui n'a presque pas confiance en lui, c'est pas mal.

J'arrive pas à me trouver une place dans la société, en fait, je n'ai pas vraiment d'amis qui me "correspondent" totalement. Je me sens très différent des autres...

Je suis très curieux, je pose assez bien de questions, je m'intéresse un peu à tout. Et petit, j'étais encore plus curieux mais je crois que ma mère, sans le savoir, m'a un peu bloqué de ce côté-là car elle disait: "ohh tu poses trop de questions!".

Je suis assez mature, j'ai déjà joué sur des jeux de rôles avec des adultes sur internet et quand je leur ai dit mon vrai âge, il n'y croyait pas. Mais paradoxalement, je me sens aussi parfois idiot avec les jeunes de mon âge...

Bon voilà, pour les symptômes, je vois pas très bien ce que je pourrais rajouter.

Tu avais le même sentiment que moi quand tu étais petit? Alors, en quoi ça peut être différent? En tout cas, je pense qu'on est pas totalement différent de ce point de vue là car je n'aime pas trop l'originalité non plus (mais c'est peut-être un trouble de la personnalité ça, je ne suis pas psy mais je le pense). Ca m'énerve qu'il y en a qui se trouvent un style comme ça et qui surprennent et qu'avec moi, ça paraisse moins incroyable. Quand j'étais petit, j'avais une grande volonté aussi à l'école mais là c'est en train de s'amenuiser. C'est tellement fatiguant l'école maintenant surtout quand des profs donnent des travaux idiots comme faire une carte représentant le PIB par pays (comme dans les atlas, tu vois? avec le dégradé de couleur,...). Ou encore lire "La petite marchande prose" (peut-être que tu connais), un livre qui part dans tous les sens et très bizarre, et le sujet de l'histoire ne m'intéressait pas en plus. Enfin voilà, je trouve que tout ça, c'est une perte de temps et ça ne m'étonne pas que je lise jamais, je n'ai plus le temps pour ça.


freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Fata Morgana Mar 27 Nov 2012 - 18:47

Salut. Tu imagines bien que nous ne sommes pas en mesure de poser un "diagnostic". Je pense que le plus sage est de passer un test valable d'une part, surtout si le doute t'angoisse, et plus encore de ne pas avoir peur du résultat, parce que si être surdoué implique des difficultés spécifiques pour être au monde, cela donne quand même la possibilité d'une appréhension du réel palpitante. Tout a un prix, être bête comme être intelligent. Et des deux, je crois que l'intelligence est préférable (pour simplifier).
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 65
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mar 27 Nov 2012 - 18:58

Oui t'as raison, je pense aussi que ça serait mieux que j'aille me faire diagnostiquer chez un spécialiste. Mais je vais aller voir la psy de mon école vendredi pour en parler.
Moi aussi, je trouve qu'il est meilleur d'être intelligent que d'être bête. C'est vrai qu'il faut toujours voir le bon côté des choses Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Sierra Mar 27 Nov 2012 - 20:05

bienvenue Smile

Oui t'as raison, je pense aussi que ça serait mieux que j'aille me faire diagnostiquer chez un spécialiste. Mais je vais aller voir la psy de mon école vendredi pour en parler.

Si tu en ressens le besoin, alors c'est une très bonne chose que tu veuilles faire la démarche, au lieu de feindre ne pas t'en apercevoir, ou trouver des excuses pour le remettre à demain (et donc plus tard, voir jamais). Et comme le dit Fata, ne pas avoir peur du résultat.

(moi qui pensais m'en tenir à un bienvenue...)

Sierra
Sierra

Messages : 188
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 33
Localisation : cerné par les montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mar 27 Nov 2012 - 20:14

sierra a écrit:bienvenue Smile

Oui t'as raison, je pense aussi que ça serait mieux que j'aille me faire diagnostiquer chez un spécialiste. Mais je vais aller voir la psy de mon école vendredi pour en parler.

Si tu en ressens le besoin, alors c'est une très bonne chose que tu veuilles faire la démarche, au lieu de feindre ne pas t'en apercevoir, ou trouver des excuses pour le remettre à demain (et donc plus tard, voir jamais). Et comme le dit Fata, ne pas avoir peur du résultat.

(moi qui pensais m'en tenir à un bienvenue...)


Merci Smile

Ben, je me dis que c'est en aucun cas les autres qui vont faire cette démarche pour moi. Et comme ça fait quand même plusieurs années que je suis un peu mal comme ça et que ça s'empire avec les années... Je suppose que c'est parce que j'ai voulu cacher ma douance pendant un petit temps, mais arrive un moment où on ne sait plus garder ça pour soi.

(mdr, et oui quand les idées nous viennent soudainement à la tête...)
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Claire² Mar 27 Nov 2012 - 21:36

Bienvenue !

Je me permets de t'avertir comme on l'a fait pour moi quand je suis arrivée, rappelle-toi bien que les réponses que tu cherches ne sont pas vraiment ici, sur le forum, ni dans le chiffre de ton QI, mais bien en toi. Je te dis ça parce que beaucoup se cassent les dents à force de chercher ailleurs ce qui est tout près.

Maintenant que c'est fait : je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis, j'imagine que la possibilité que tu ne sois pas un martien égaré sur Terre doit te faire du bien !
Que tu sois vraiment zébré ou non, si les discussions existentielles du forum te parlent et que tu te sens chez toi, alors tu es au bon endroit ! C'est en tout cas mon humble avis.

J'espère qu'on aura l'occasion de se "croiser" sur le forum Smile
Dans tous les cas, que tu sois vraiment zebré ou non
Claire²
Claire²

Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2012

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mar 27 Nov 2012 - 21:47

Merci Smile

Ah ouai, mais c'est sûr que je me base sur moi. J'ai lu beaucoup d'articles sur la douance et j'ai en même temps réfléchi sur moi, si ça ressemblait à ma "personnalité". Malgré tout, je pense que comme certains l'ont déjà dit, un psy ne serait pas mal.

Oh ouai bien sûr, ça me fait un bien fou... Mais je suis pas encore sûr que ça soit ça non plus, si ça se trouve, je me trompe...

C'est bien gentil de m'accueillir sur ce forum Smile Je ne connais pas encore très bien ce forum, mais je pense qu'il va me plaire Smile (et ça change de doctissimo! oui malheureusement j'ai été sur ce forum très "corrompu" on va dire...)

Sur ce, je vais poster dans le forum "J'écris" Wink
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Pieyre Mer 28 Nov 2012 - 5:09

J'avais prévu quelques réponses. Les voici rapidement.

Mon expérience rejoint la tienne sur beaucoup d'aspects, avec quelques différences bien sûr. Ce qui ressemble, c'est ce que tu appelles un faux calme, entre irritation et ennui (avec une irritation surtout tournée vers moi-même, sinon dans la relation amoureuse), la timidité qui s'est atténuée (mais tu dois évoluer plus vite que je ne l'ai fait), la maturité surtout intellectuelle, ou les difficultés à lire autant que je l'aurais voulu.

Mais, ce qui m'intéresse, c'est surtout cette difficulté d'admettre chez les autres cette passion de l'originalité dont tu dis aussi un mot. J'ai déjà évoqué la façon que j'avais d'en juger, c'est-à-dire comme un besoin de se différencier tout en adoptant des codes convenus de transgression. Je crois avoir eu assez tôt le désir de ne pas faire comme les autres, mais je l'ai développé plus progressivement, et de façon plus intériorisée. C'était sans doute lié à ma timidité et à une certaine immaturité persistante.
Tu parles à ce sujet de trouble de la personnalité. Je veux bien l'admettre dans mon cas. Le fait d'avoir été critique, voire intolérant avec tout ce qui touchait plus généralement à la modernité n'exclut pas d'avoir vécu assez douloureusement l'exclusion relative que cela impliquait. J'espère que tu sauras d'intégrer mieux que je ne l'ai fait, ou tout au moins jouer le jeu de ton époque avec les autres.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Invité Mer 28 Nov 2012 - 7:39

freluc a écrit:

Mes symptômes:
- Curiosité
- Apprend très facilement (et je n'ai jamais su vraiment étudier...)
- Se passionne pour les langues
- Se pose toujours des questions (et ça ne s'arrête jamais)
- A eu des passions très fortes et très changeants (astronomie, écologie, chimique...)
- Se passionne pour la musique (un peu de tous les genres)
- Maturité
- Difficultés à se trouver une place dans la société
- ...

Mes conséquences:
- Anxiété
- Trouble de la personnalité
- Timidité extrême
- Repli sur soi
- ...


Cocorico; bienvenue au club.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 28 Nov 2012 - 13:56

Pieyre a écrit:J'avais prévu quelques réponses. Les voici rapidement.

Mon expérience rejoint la tienne sur beaucoup d'aspects, avec quelques différences bien sûr. Ce qui ressemble, c'est ce que tu appelles un faux calme, entre irritation et ennui (avec une irritation surtout tournée vers moi-même, sinon dans la relation amoureuse), la timidité qui s'est atténuée (mais tu dois évoluer plus vite que je ne l'ai fait), la maturité surtout intellectuelle, ou les difficultés à lire autant que je l'aurais voulu.

Mais, ce qui m'intéresse, c'est surtout cette difficulté d'admettre chez les autres cette passion de l'originalité dont tu dis aussi un mot. J'ai déjà évoqué la façon que j'avais d'en juger, c'est-à-dire comme un besoin de se différencier tout en adoptant des codes convenus de transgression. Je crois avoir eu assez tôt le désir de ne pas faire comme les autres, mais je l'ai développé plus progressivement, et de façon plus intériorisée. C'était sans doute lié à ma timidité et à une certaine immaturité persistante.
Tu parles à ce sujet de trouble de la personnalité. Je veux bien l'admettre dans mon cas. Le fait d'avoir été critique, voire intolérant avec tout ce qui touchait plus généralement à la modernité n'exclut pas d'avoir vécu assez douloureusement l'exclusion relative que cela impliquait. J'espère que tu sauras d'intégrer mieux que je ne l'ai fait, ou tout au moins jouer le jeu de ton époque avec les autres.

Ben ouais, on est pas tous pareils et heureusement! Pour l'irritation, je ne sais pas trop si ça a un rapport avec moi-même ou les autres, mais je me partage aussi entre l'irritation et l'ennui dans les relations amoureuses.
Pour la timidité, il est possible que j'évolue un peu plus vite que tu ne l'as été mais c'est surtout grâce à quelqu'un d'assez extraverti qui est devenu maintenant un de mes meilleurs amis mais on est très différent ^^
Quand tu parles de difficultés à lire, c'est à cause que tu es de nature anxieuse et que tu ne sais pas trop te concentrer sur le livre? En tout cas, moi c'est le cas. J'ai remarqué qu'il fallait que je sois complètement calme pour lire un livre. Ainsi, je suis à fond dans le bouquin comme ça l'a été avec "Elle s'appelait Sarah", je ne savais plus m'arrêter ^^ (et selon la prof, c'était pour ceux qui étaient plus "intellectuels", qui aimaient lire donc voilà ça montre bien qu'au fond, j'adore lire)

Ben tu vois, de ce côté-là, c'est plutôt plus léger que toi. En fait, c'est compliqué, je crois que d'une certaine manière, j'arrive à jouer le jeu je pense (j'ai toujours eu des points stables sans étudier certes mais bon) mais c'est parfois défaillant. J'y arrive mal quoi. Pour les vêtements par exemple, je copie sur les autres mais trop. Et c'est d'ailleurs une angoisse quand je vais au magasin car je ne sais pas quoi m'acheter. Ca s'est un peu calmé quand même malgré que j'ai pas encore trop d'originalité. Enfin, tu vois, je suis très complexe, j'ai du mal à me comprendre moi-même alors...

Et je rajouterai quelque chose qui n'a rien à voir, on me dit que je ressemble beaucoup à mon père (qui est décédé depuis 4 ans maintenant) dans presque tout à part le type d'intelligence. Mais est-ce qu'il aurait pu être surdoué sans savoir jouer le jeu et être perdu à cause de ça? Car il a eu beaucoup de difficultés secondaires (il a doublé plusieurs fois), et j'ai vu que les surdoués pouvaient avoir eu des difficultés scolaires (ce que je n'ai pas eu pour le moment, enfin mes points diminuent désormais...). A l'époque, je ne pense qu'il y ait eu déjà une possibilité de suivre des cours à domicile, il a donc dû aller à l'école tout le monde mais n'était-il pas en décalage?
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 28 Nov 2012 - 13:56

Zebran a écrit:
freluc a écrit:

Mes symptômes:
- Curiosité
- Apprend très facilement (et je n'ai jamais su vraiment étudier...)
- Se passionne pour les langues
- Se pose toujours des questions (et ça ne s'arrête jamais)
- A eu des passions très fortes et très changeants (astronomie, écologie, chimique...)
- Se passionne pour la musique (un peu de tous les genres)
- Maturité
- Difficultés à se trouver une place dans la société
- ...

Mes conséquences:
- Anxiété
- Trouble de la personnalité
- Timidité extrême
- Repli sur soi
- ...


Cocorico; bienvenue au club.

Eh bien, merci! Very Happy
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Fata Morgana Mer 28 Nov 2012 - 14:13

Je pense qua la liste des symptômes pénibles que tu évoques dépend en réalité toute entière des troubles de la personnalité.
Si par exemple un test te permettait d'y voir plus clair, il est probable que l'ensemble de ces troubles disparaitrait.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 65
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 28 Nov 2012 - 14:39

Quels genres de test? De personnalité?
J'en ai déjà fait, déjà, je me pose beaucoup de questions et me tourne souvent la tête ^^ et puis, je suis généralement très tolérant, ouvert, sympa,...
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par lapin Mer 28 Nov 2012 - 15:32

Salut freluc,

le titre de ton fil m'a interpellé, ayant écrit un post intitulé EXISTENTIALISME ET YOGA dans la partie philo du forum.

A vue de nez tu semble être à rayures. Un test de confirmation te rassurerait ? Fais le ! Mais ça coûte des ronds...

Au delà de la confirmation, il y a quand même de grandes différences entre les Z de ce forum.

D'abord entre HQI et T(T)HQI. Mais c'est un sujet de discorde évident...

Ensuite au sein de chacune de ces catégories, au niveau du relationnel et même des "capacités".

Perso, je reste un incurable soliton. Forum ou pas. Je suis rassuré mais pas guéri pour autant. Au contraire !

Mais bon, j'ai 44 ans et beaucoup de questions sont déjà closes alors qu'à 16, c'était autre chose.

En tous cas continues à te poser des questions existentielles : ce sont les seules qui vaillent et perdurent au long cours...

Bonne chance !



lapin
lapin

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 28 Nov 2012 - 18:09

lapin23 a écrit:Salut freluc,

le titre de ton fil m'a interpellé, ayant écrit un post intitulé EXISTENTIALISME ET YOGA dans la partie philo du forum.

A vue de nez tu semble être à rayures. Un test de confirmation te rassurerait ? Fais le ! Mais ça coûte des ronds...

Au delà de la confirmation, il y a quand même de grandes différences entre les Z de ce forum.

D'abord entre HQI et T(T)HQI. Mais c'est un sujet de discorde évident...

Ensuite au sein de chacune de ces catégories, au niveau du relationnel et même des "capacités".

Perso, je reste un incurable soliton. Forum ou pas. Je suis rassuré mais pas guéri pour autant. Au contraire !

Mais bon, j'ai 44 ans et beaucoup de questions sont déjà closes alors qu'à 16, c'était autre chose.

En tous cas continues à te poser des questions existentielles : ce sont les seules qui vaillent et perdurent au long cours...

Bonne chance !




Ca coûte si cher que ça de faire un test chez un psychologue? A vrai dire, au niveau pratique, je ne sais pas encore trop. J'ai quelques adresses mais sans plus et puis j'attends d'abord d'aller chez la psy de mon école.

Ouais ça j'ai vu qu'il y avait plusieurs types de "zèbres". Il suffit juste de voir que certains surdoués montrent leur don en passant des classes,...

Et c'est vrai que j'ai encore du temps pour me former, mais je pense qu'il n'est jamais trop tard pour changer même si c'est plus dur avec l'âge (ça se passe dans le cerveau non? et si le cerveau a la capacité de développer plus un sens quand l'autre est défaillant - les malvoyants entendent mieux par exemple - alors je vois pas pourquoi on ne pourrait pas changer une personnalité). Enfin je dis peut-être des bêtises mais le cerveau a d'énormes capacités et d'ailleurs on l'utilise qu'en partie.
Et puis, c'est déjà bien que tu sois mieux avec des gens aussi, c'est que ça va mieux qu'avant.

Merci Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Pieyre Mer 28 Nov 2012 - 18:13

freluc a écrit:Pour la timidité, il est possible que j'évolue un peu plus vite que tu ne l'as été mais c'est surtout grâce à quelqu'un d'assez extraverti qui est devenu maintenant un de mes meilleurs amis mais on est très différent ^^
C'est très important, je le crois aussi.

Quand tu parles de difficultés à lire, c'est à cause que tu es de nature anxieuse et que tu ne sais pas trop te concentrer sur le livre? En tout cas, moi c'est le cas. J'ai remarqué qu'il fallait que je sois complètement calme pour lire un livre.
C'est sans doute le cas pour moi aussi. J'ai toujours envié les gros lecteurs, ce que je n'ai été, par périodes, qu'en me forçant quelque peu. Au moins j'ai pu resserrer mes goûts.
Par ailleurs il y a le fait que lire prend du temps et qu'on trouve moins qu'autrefois de bons connaisseurs des livres avec qui échanger. Il est plus facile de parler de cinéma ou de chanson; encore faut-il être au fait de l'actualité (ce que je ne suis en aucun domaine culturel).

Pour les vêtements par exemple, je copie sur les autres mais trop. Et c'est d'ailleurs une angoisse quand je vais au magasin car je ne sais pas quoi m'acheter.
Je me suis longtemps contenté de reporter sur ma mère le choix de mes vêtements, en lui indiquant juste ce que je n'aimais pas. Il est vrai qu'il n'y avait pas encore tellement de pression vestimentaire quand j'étais adolescent. Heureusement ! parce que je n'aurais pas eu les moyens de m'acheter des machins à la mode, qu'en plus j'aurais détestés.


Quant à ton père, peut-être auras-tu profit à consulter ce lien : HPI Complexe ou Laminaire.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 28 Nov 2012 - 19:14

Pieyre a écrit:
freluc a écrit:Pour la timidité, il est possible que j'évolue un peu plus vite que tu ne l'as été mais c'est surtout grâce à quelqu'un d'assez extraverti qui est devenu maintenant un de mes meilleurs amis mais on est très différent ^^
C'est très important, je le crois aussi.

Quand tu parles de difficultés à lire, c'est à cause que tu es de nature anxieuse et que tu ne sais pas trop te concentrer sur le livre? En tout cas, moi c'est le cas. J'ai remarqué qu'il fallait que je sois complètement calme pour lire un livre.
C'est sans doute le cas pour moi aussi. J'ai toujours envié les gros lecteurs, ce que je n'ai été, par périodes, qu'en me forçant quelque peu. Au moins j'ai pu resserrer mes goûts.
Par ailleurs il y a le fait que lire prend du temps et qu'on trouve moins qu'autrefois de bons connaisseurs des livres avec qui échanger. Il est plus facile de parler de cinéma ou de chanson; encore faut-il être au fait de l'actualité (ce que je ne suis en aucun domaine culturel).

Pour les vêtements par exemple, je copie sur les autres mais trop. Et c'est d'ailleurs une angoisse quand je vais au magasin car je ne sais pas quoi m'acheter.
Je me suis longtemps contenté de reporter sur ma mère le choix de mes vêtements, en lui indiquant juste ce que je n'aimais pas. Il est vrai qu'il n'y avait pas encore tellement de pression vestimentaire quand j'étais adolescent. Heureusement ! parce que je n'aurais pas eu les moyens de m'acheter des machins à la mode, qu'en plus j'aurais détestés.


Quant à ton père, peut-être auras-tu profit à consulter ce lien : HPI Complexe ou Laminaire.

Moi je profite de l'école pour lire des livres car on doit en lire quelques fois mais je les aime pas tous c'est normal. Mais je sais déjà que mes goûts littéraires sont plutôt historiques, mythologiques, sentimentaux,... Même si j'aime l'humour, les livres humoristiques ne m'intéressent pas trop.
Mais ouais, à vrai dire le cinéma va plus vite. Moi non plus, je m'y connais pas trop en musique et en cinéma non plus mais je commence tout doucement à m'y intéresser malgré que mon emploi du temps et cette satanée école me ralentissent dans ça aussi. C'est clair qu'il faut toujours être dans l'actualité, pour le moment, comme je suis jeune, c'est pas trop compliqué. Faudra voir dans 20 ans...

Ben ouais... Bah par exemple, maintenant, c'est la mode du vieux. Mais qu'est ce que je trouve ça moche! Je comprends comment les autres peuvent mettre ça. A la limite, je pourrais mettre un caban mais des gros pulls de laine...
De toute façon, la mode ce n'est qu'un éternel recommencement!
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Jeu 29 Nov 2012 - 17:38

Voilà, j'ai lu un peu sur le complexe de Laminaire. Mais je ne pense pas que ça soit ça et moi non plus d'ailleurs.
Au fait, je profite que j'écris pour dire que j'ai mon rendez-vous chez la psy de mon école demain! Je suis impatient de la voir pour écouter ce qu'elle va me dire Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Ven 30 Nov 2012 - 20:26

Bon, j'ai été voir la psy et elle a pas su faire grand chose avec ce que j'avais. Je lui ai beaucoup parlé d'ailleurs et elle m'a conseillé de m'orienter vers un psychiatre. Elle n'a pas su me faire de test de QI non plus mais elle a dit que la psychiatre saurait mieux me guider en tout cas, je l'espère Smile
Et après quand j'ai dit ça à ma mère, elle m'a encore dit:"Une psychiatre? Mais tu sais il y a pire que toi...". Après, je lui ai bien répondu en lui disant: "Mais tu ne peux pas savoir si c'est pire ou pas alors tu ne peux pas dire qu'il y a pire que moi!"
Non mais ça m'énerve quand on me dit ça, aussi quand on me dit: "ohh l'adolescence, on se pose beaucoup de questions et on est curieux...". Ben, je pense pas que j'ai été adolescent toute ma vie alors ça ne peut pas coller! Bon, c'est vrai, c'est encore plus fort maintenant mais ça a toujours été comme ça...
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Claire² Ven 30 Nov 2012 - 20:42

"Il y a pire que toi', une des phrases que je déteste le plus et qui est, je pense, d'une stupidité, hélas, trop répandue.
Il y a toujours pire que soit. ça veut dire quoi, qu'une seule personne a le droit d'être malheureuse, de se poser des questions, etc, la plus malheureuse ? Les autres, arrêtez de vous plaindre, il y a pire que vous donc ça efface automatiquement ce que vous avez.
Quelle façon étroite de penser Console
Claire²
Claire²

Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2012

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Ven 30 Nov 2012 - 21:08

Ouais, je sais... Il y a toujours pire donc on a pas de problème aux yeux des autres tu vois? Ben ça, c'est le mode de pensée de mon entourage (à l'exception de quelques cas, souvent ceux auxquels on s'attend le moins bizarrement). C'est clair que c'est pas ma mère qui aurait pris rdv chez un psy pour moi, c'est moi qui ai voulu! Ca m'énerve... Et alors, ils empirent parce qu'ils te font vraiment passer pour un fou!
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Claire² Ven 30 Nov 2012 - 21:37

En effet, c'est très répandu, j'ai été élevée comme cela aussi...
C'est mignon de dire "suck it and see" mais en attendant, à part t'apprendre que personne ne te sauvera sinon toi-même...
Mes parents sont pareil... je comprends très bien. J'ai dû supplier ma mère de m'emmener voir un psy à 13 ans alors que j'étais en dépression...
Ce n'est pas qu'elle est une mère indigne, c'est qu'elle ne voyait pas ce qu'il pouvait y avoir de si grave dans ma vie à cet âge là...
Bref, les parents, en voulant notre bien, se trompent parfois. C'est courageux de ta part de continuer à tenir tête à ta mère, tu agis pour ton bien, ce n'est pas toujours facile surtout quand, effectivement, tout le monde à très envie qu'on te prenne pour un fou. Continue !
Claire²
Claire²

Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2012

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Ven 30 Nov 2012 - 22:29

C'est répandu partout même, les parents ne savent pas être un peu objectifs et c'est bien normal! Comme tu l'as dit, ils veulent notre bien mais c'est vrai qu'avec cette attitude, ils peuvent passer à côté de quelque chose de grave.
Ouais en fait, ta mère pense un peu comme la mienne, c'est-à-dire qu'elle dit que c'est normal à cet âge et j'ai aussi frôlé la dépression mais je n'y suis jamais tombé dedans.
Je suis très courageux oui, comme l'a été mon père et je suis fier de tenir ça de lui Smile J'espère que j'y arriverai Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Ven 30 Nov 2012 - 22:42

Bienvenu ici ami dont l'avatar me plait bien (un peu moins depuis que j'ai joué a crusader kings II avec l'Irlande et où le roi d'Angleterre m'a cherché des noises un peu trop longtemps a mon goût...).

Je suis un peu plus avancé que toi dans le cheminement du test et donc je peux peut être t'aider. Le test est en effet très cher (la seul psy "habitué aux hqi" de ma ville, pourtant grande, le facture entre 200 et 300€). Personnellement la solution que j'ai trouvé, mais ne connaissant pas ton âge (je suis majeur depuis quelques mois, je ne sais pas trop si ça change quelque chose) je ne suis pas sûr que tu puisse faire pareil, c'est de se tourner vers un CMP.

J'ai appelé un CMPP, qui m'a annoncé un délai d'attente assez exorbitant (la dame a qui j'ai parlé m'a dis "il faut un rendez vous avec un médecin avant, la on pourrai vous prendre... au mieux, fin janvier début février, au mieux, et n'ayez pas trop d'espoir pour le test, rien que la semaine dernière on a eu assez d'appel pour remplir 3 mois de test..." et m'a renvoyé vers leur assistante sociale, que j'ai fini par appelé, manque de chance elle n'était pas disponible et donc j'ai donné mes coordonnés a sa secrétaire, et j'ai reçu un appel ce matin disant "on a un rendez vous possible demain 11h, ça vous dis ?"... je suis chanceux par nature mais a ce point la o_o

Bref. Je ne suis pas prêt de passer le test, mais vois avec ta mère, peut être peut-elle faire comme moi et te faire passer un test gratuitement.

Pour tout le reste, et bien je dois avouer que je me retrouve assez dans ce que tu dis, a pars pour l'originalité, j'ai toujours adoré (au sens premier) ceux qui osent s'habiller différemment et attirer le regard, surement parce que moi je voulais a tout prix éviter le regard des autres et que donc je considère ces gens comme des dieux qui arrivent a faire le contraire...

En tout cas, z'avez de la chance vous tous qui avez "trouver une possibilité" rapidement, moi c'est a 17ans qu'on s'est dis "boarf c'est possible et encore peu probable" et y a quoi, 1 mois, j'ai enfin accepter l'idée... c'est un peu triste d'ailleurs, vu que moi j'ai planté ma scolarité avant. Tu parlais de problèmes scolaires, moi j'ai tout eu, d'ailleurs si tu aime lire les pavés et que les fautes ne te font pas peur (j'ai toujours eu un niveau assez pitoyable en conjugaison, grammaire et orthographe), j'ai tout raconté précisément sur ma présentation, il parait qu'après avoir lu ça on trouve qu'on a eu une bonne scolarité *-*
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Ven 30 Nov 2012 - 23:08

Vincenz' a écrit:Bienvenu ici ami dont l'avatar me plait bien (un peu moins depuis que j'ai joué a crusader kings II avec l'Irlande et où le roi d'Angleterre m'a cherché des noises un peu trop longtemps a mon goût...).

Je suis un peu plus avancé que toi dans le cheminement du test et donc je peux peut être t'aider. Le test est en effet très cher (la seul psy "habitué aux hqi" de ma ville, pourtant grande, le facture entre 200 et 300€). Personnellement la solution que j'ai trouvé, mais ne connaissant pas ton âge (je suis majeur depuis quelques mois, je ne sais pas trop si ça change quelque chose) je ne suis pas sûr que tu puisse faire pareil, c'est de se tourner vers un CMP.

J'ai appelé un CMPP, qui m'a annoncé un délai d'attente assez exorbitant (la dame a qui j'ai parlé m'a dis "il faut un rendez vous avec un médecin avant, la on pourrai vous prendre... au mieux, fin janvier début février, au mieux, et n'ayez pas trop d'espoir pour le test, rien que la semaine dernière on a eu assez d'appel pour remplir 3 mois de test..." et m'a renvoyé vers leur assistante sociale, que j'ai fini par appelé, manque de chance elle n'était pas disponible et donc j'ai donné mes coordonnés a sa secrétaire, et j'ai reçu un appel ce matin disant "on a un rendez vous possible demain 11h, ça vous dis ?"... je suis chanceux par nature mais a ce point la o_o

Bref. Je ne suis pas prêt de passer le test, mais vois avec ta mère, peut être peut-elle faire comme moi et te faire passer un test gratuitement.

Pour tout le reste, et bien je dois avouer que je me retrouve assez dans ce que tu dis, a pars pour l'originalité, j'ai toujours adoré (au sens premier) ceux qui osent s'habiller différemment et attirer le regard, surement parce que moi je voulais a tout prix éviter le regard des autres et que donc je considère ces gens comme des dieux qui arrivent a faire le contraire...

En tout cas, z'avez de la chance vous tous qui avez "trouver une possibilité" rapidement, moi c'est a 17ans qu'on s'est dis "boarf c'est possible et encore peu probable" et y a quoi, 1 mois, j'ai enfin accepter l'idée... c'est un peu triste d'ailleurs, vu que moi j'ai planté ma scolarité avant. Tu parlais de problèmes scolaires, moi j'ai tout eu, d'ailleurs si tu aime lire les pavés et que les fautes ne te font pas peur (j'ai toujours eu un niveau assez pitoyable en conjugaison, grammaire et orthographe), j'ai tout raconté précisément sur ma présentation, il parait qu'après avoir lu ça on trouve qu'on a eu une bonne scolarité *-*

Merci bien Smile si tu veux savoir, c'est les 3 premières lettres de mon nom et de mon prénom donc finalement, j'ai pas trop cherché mdr (je connais pas trop ce jeu :p)

Oh ouais t'as eu une grosse chance là! J'espère que j'aurai la même chance que toi, maintenant, je ne pense pas que ce genre de service existe en Belgique ou en tout cas pas sous ce nom car j'ai rien trouvé. Mais je suppose qu'il doit exister le même genre d'institution.

Parler à ma mère de ça... Elle va me dire que je suis fou mdr. Je pense que j'en parlerai à mon psychiatre chez qui je vais prendre rdv lundi et j'espère avoir un rdv assez rapide.

Ah bon? Tu te retrouves dans ce que j'ai dit? Justement, ça je trouve que ça fait trop et puis après, ces personnes-là se la "pètent", moi ça m'énerve un peu mais bon. Enfin, comme je dois quand même suivre le mouvement, j'essaie de me trouver un style mais c'est dur...

De la chance? Boh tu sais, t'es quand même largement ralenti à l'adolescence puisque que tout le monde pense que tu es juste dans une mauvaise période comme la plupart des jeunes et c'est donc très dur d'avancer. A l'âge adulte, t'es plus libre donc t'as déjà une pression moins énorme sur toi. Enfin, c'est ce que je pense ^^

freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Ven 30 Nov 2012 - 23:40

Je parlais de ton avatar et non de ton pseudo, et en faite Crusader Kings II est un jeu de stratégie, un wargame, se passant dans le moyen âge et qui est très centré sur la gestion de la noblesse (il faut éduquer les enfants, gérer les mariages vu que c'est la seule solution pour avoir des alliances...), et dans ce fameux jeu y a pas longtemps j'ai joué avec un duc irlandais, j'ai conquis presque toute l'Irlande et après... le Roi d'Angleterre a décidé que mon territoire lui revenais de droit -_- voila pourquoi mon amour pour ce pays est temporairement entaché, je suis un geek, je sais *-*

Pour le CMP, ben j'avoue que j'y connais rien, je suis dans le sud ouest de la France moi... je pensais que tu étais français toi aussi, donc finalement je peux encore moins t'aider que ce que je pensais T-T

Tu sais, quand j'ai annoncé mon rendez vous a ma mère, j'avais la trouille. Je lui ai un poil... imposé ça, façon "bon j'ai un rendez vous, il est déjà pris !!!", mais j'avais vraiment la trouille qu'elle se dise que j'ai rechuté, je suis un ex-dépressif avec tendance suicidaire moi, mais elle l'a bien pris... ouf. Après ça fais bien un an que je lui demande ce test, donc elle a pas trop le choix. Elle est aussi un peu renseigné sur le sujet, et la première fois qu'on a vu un reportage sur les "surdoués", c'est elle qui m'a dis que ça me ressemblais beaucoup. Bref, un ensemble de gros coup de chance.... historiquement c'est pas mon habitude, mais ces derniers temps ça s'enchaîne. Comme quoi la chance ça se provoque =)

Y a être original et se la péter, ce n'est pas toujours lié, j'aime pas ceux qui se la pètent non plus ^^

C'est quand même une chance de savoir tôt. Tu sais, si on avais posé un diagnostique au lieu de trouver d'autres raisons, comme le dis mon meilleur ami, je serai en prépa, et pas non-scolarisé sans diplôme (je fais parti de la minorité d'adultes qui n'a pas le bac). Perso, mes problèmes, ma curiosité, mon décalage bref beaucoup de choses ont été oublier a cause de mon poids (je suis un matheux au physique géométrique, jambes et bras rectangulaires et ventre rond !). Les psys et même ma famille se disaient "son poids entraîne sa dépression et sa dépression entraîne tout !"... si jamais le test donne que je suis hqi (ou que j'ai une autre différence comparable), alors je pourrai remercier le système scolaire et tous les psys de ma ville (je les ai tous vu) qui n'ont pas été capable de voir ça...

Et puis disons que toi tu va pouvoir être aider bien vite, pas comme moi quoi, même si je sais que beaucoup de gens ont été testé bien plus tard que moi.

Je précise que ce message est surement rempli de formulations douteuses, c'est pas qu'il sois particulièrement tard mais... je suis stressé par nature, et le rendez vous de demain est une énorme (pour ne pas dire gigantesque) source de stress. L'inconnu me fais peur je dois l'avouer. Donc j'espère que vous me pardonnerez... sauf si ce problème reste avec le temps *-*
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Ven 30 Nov 2012 - 23:57

Vincenz' a écrit:Je parlais de ton avatar et non de ton pseudo, et en faite Crusader Kings II est un jeu de stratégie, un wargame, se passant dans le moyen âge et qui est très centré sur la gestion de la noblesse (il faut éduquer les enfants, gérer les mariages vu que c'est la seule solution pour avoir des alliances...), et dans ce fameux jeu y a pas longtemps j'ai joué avec un duc irlandais, j'ai conquis presque toute l'Irlande et après... le Roi d'Angleterre a décidé que mon territoire lui revenais de droit -_- voila pourquoi mon amour pour ce pays est temporairement entaché, je suis un geek, je sais *-*

Pour le CMP, ben j'avoue que j'y connais rien, je suis dans le sud ouest de la France moi... je pensais que tu étais français toi aussi, donc finalement je peux encore moins t'aider que ce que je pensais T-T

Tu sais, quand j'ai annoncé mon rendez vous a ma mère, j'avais la trouille. Je lui ai un poil... imposé ça, façon "bon j'ai un rendez vous, il est déjà pris !!!", mais j'avais vraiment la trouille qu'elle se dise que j'ai rechuté, je suis un ex-dépressif avec tendance suicidaire moi, mais elle l'a bien pris... ouf. Après ça fais bien un an que je lui demande ce test, donc elle a pas trop le choix. Elle est aussi un peu renseigné sur le sujet, et la première fois qu'on a vu un reportage sur les "surdoués", c'est elle qui m'a dis que ça me ressemblais beaucoup. Bref, un ensemble de gros coup de chance.... historiquement c'est pas mon habitude, mais ces derniers temps ça s'enchaîne. Comme quoi la chance ça se provoque =)

Y a être original et se la péter, ce n'est pas toujours lié, j'aime pas ceux qui se la pètent non plus ^^

C'est quand même une chance de savoir tôt. Tu sais, si on avais posé un diagnostique au lieu de trouver d'autres raisons, comme le dis mon meilleur ami, je serai en prépa, et pas non-scolarisé sans diplôme (je fais parti de la minorité d'adultes qui n'a pas le bac). Perso, mes problèmes, ma curiosité, mon décalage bref beaucoup de choses ont été oublier a cause de mon poids (je suis un matheux au physique géométrique, jambes et bras rectangulaires et ventre rond !). Les psys et même ma famille se disaient "son poids entraîne sa dépression et sa dépression entraîne tout !"... si jamais le test donne que je suis hqi (ou que j'ai une autre différence comparable), alors je pourrai remercier le système scolaire et tous les psys de ma ville (je les ai tous vu) qui n'ont pas été capable de voir ça...

Et puis disons que toi tu va pouvoir être aider bien vite, pas comme moi quoi, même si je sais que beaucoup de gens ont été testé bien plus tard que moi.

Je précise que ce message est surement rempli de formulations douteuses, c'est pas qu'il sois particulièrement tard mais... je suis stressé par nature, et le rendez vous de demain est une énorme (pour ne pas dire gigantesque) source de stress. L'inconnu me fais peur je dois l'avouer. Donc j'espère que vous me pardonnerez... sauf si ce problème reste avec le temps *-*

Ah ouais désolé mdr c'est pas venu tout de suite au cerveau... (bon je vais me coucher après ce message^^). Mais ça m'intéresse ce jeu :p Moi je joue aux royaumes renaissants, donc c'est un peu autre chose! Et en effet, t'es un peu geek ^^

Malheureusement ouais... Bah peut-être que dans 2 ans, après les élections législatives, je serai français et là tu pourrais m'aider :p (bon perso, j'espère quand même pas^^)

Rooo t'as vraiment de la chance qu'elle t'aie compris tout de suite. C'est même bizarre! Mais je crois aussi que c'est parce que tu lui en as beaucoup parlé, moi c'est plutôt "nouveau" alors elle est encore réticente aussi. Mais je suppose qu'à force de lui en parler, j'arriverai au même point que toi au final Smile

Ouais bah finalement c'est bien être original Smile Mais moi je me dis que tout le monde a son originalité dans sa façon de s'habiller, si cette personne ne copie pas sur une autre évidemment.

Ah oui c'est vrai que c'était pas non plus super que t'aies été diagnostiqué plus tard, mais comme tu l'as dit, c'est pas comme certains qui ont été diagnostiqué plus tard. Mais j'ai eu ma part de faux "diagnostique" avec l'hypocondrie... Qu'est ce qu'on m'a énervé avec ça quand même!

Ben j'espère que je serai aidé et que ça va prendre trop de temps! Parce que reste à voir comment ça va se passer maintenant, je n'ai pas encore eu mon rdv chez le psychiatre...

Eh bien moi aussi je suis anxieux de nature! Apparemment, beaucoup de surdoué sont anxieux Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Sam 1 Déc 2012 - 1:24

En tout cas on fonctionne pareil pour les messages, tu répond a tout comme moi, paragraphe par paragraphe, sans mettre a quoi tu répond, fin t'es plus organisé que moi, j'ai l'habitude de répondre au truc le plus intéressant / important et après partir point par point =p
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Foreigner Sam 1 Déc 2012 - 8:34

Bonjour Freluc.

Garde bien toujours 2 choses en tête :
- Si tu n'es plus 'petit', tu n'es pas encore 'grand' ... Nos sens et notre cerveau, donc nos facultés de perception, de représentation et de réflexion continuent à se développer en gros jusqu'à 20 ans.
- De plus, tu es né dans un monde qui ne sait plus vraiment où il habite et cela ne va qu'en empirant. La plupart des choses ne sont plus forcément ce qu'elles devraient être ni ce qu'elles semblent être, elles sont même parfois pile l'inverse et le tout est saupoudré de pal mal d'illusions et de beaucoup d'artifices.
Pas évident dans une telle situation et dans un tel contexte de se construire et de trouver ses propres valeurs, principes et repères.

Une chose en revanche est vraie : ce que tu es. Reste encore à le découvrir. Un test sera justement un indicateur assez fiable mais ne confond pas la nature avec l'usage.
Il existe des mécanismes et des caractéristiques communs à toute l'humanité, d'autres communs à des ethnies ou des cultures, d'autres à la zébritudes et enfin chaque individu a ses particularités individuelles. Au total cela fait de nous des entités totalement uniques mais néanmoins comparables sur certains points, quitte à apporter des corrections à la comparaison.
L'idée n'est de savoir qui est le meilleur mais juste d'arriver à mieux "se trouver" et se situer par rapport aux autres. Sachant qu'il y aura forcément une partie purement subjective que toi seul ET par toi seul, pourra établir.

Donc, oui, je pense qu'un test sérieux te permettra d'y voir un peu plus clair et d'assainir ta situation et tes questionnement.

Mais surtout : penses par toi-même et ne crois que ce que TU as établit (vérifié) !


Dernière édition par Foreigner le Sam 1 Déc 2012 - 12:58, édité 1 fois
Foreigner
Foreigner

Messages : 641
Date d'inscription : 24/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Sam 1 Déc 2012 - 12:53

Foreigner a écrit:Bonjour Freluc.

Garde bien toujours 2 choses en tête :
- Si tu n'es plus 'petit', tu n'es pas encore 'grand' ... Nos sens et notre cerveau, donc nos facultés de perception, de représentation et de réflexion continuent à se développer en gros jusqu'à 20 ans.
- De plus, tu es né dans un monde qui ne sait plus vraiment où il habite et cela ne va qu'en empirant. La plupart des choses ne sont plus forcément ce qu'elles devraient être ni ce qu'elles semblent être, elles sont même parfois pile l'inverse et le tout est saupoudré de pal mal d'illusions et de beaucoup d'artifices.
Pas évident dans une telle situation et dans un tel contexte de se construire et de trouver ses propres valeurs, principes et repères.

Une chose en revanche est vraie : ce que tu es. Reste encore à le découvrir. Un test sera justement un indicateur assez fiable mais ne confond pas la nature avec l'usage.
Il sexiste des mécanismes et des caractéristiques communs à toute l'humanité, d'autres communs à des ethnies ou des cultures, d'autres à la zébritudes et enfin chaque individu a ses particularités individuelles. Au total cela fait de nous des entités totalement uniques mais néanmoins comparables sur certains points, quitte à apporter des corrections à la comparaison.
L'idée n'est de savoir qui est le meilleur mais juste d'arriver à mieux "se trouver" et se situer par rapport aux autres. Sachant qu'il y aura forcément une partie purement subjective que toi seul ET par toi seul, pourra établir.

Donc, oui, je pense qu'un test sérieux te permettra d'y voir un peu plus clair et d'assainir ta situation et tes questionnement.

Mais surtout : penses par toi-même et ne crois que ce que TU as établit (vérifié) !

Bonjour Foreigner

Oui, je sais, je suis d'ailleurs dans une période où on tombe par exemple facilement en dépression et où on ressort rapidement. Ce n'est que la personnalité qui se construit, nos réflexion, nos facultés de perception... comme tu as dit. Il n'empêche que ce qu'on montre à l'adolescence est un reflet de ce qu'on pourrait être à l'âge. Je suis timide (une des nombreuses facettes différentes de mon anxiété) pour le moment, j'arriverai probablement à m'affirmer avec l'âge mais je garderai toujours un côté timide.
Ouais, je n'aime pas trop. Et l'école, c'est de pire en pire aussi! Ce n'est pas seulement parce que je monte dans les années mais les programmes sont de plus en plus lourds! Quand je vois tout ce que voit mon cousin qui est en 2e (donc 4e chez vous), je me dis c'est incroyable tout ce qu'il voit. On ne nous laisse même plus profiter de la vie comme il le faudrait et les profs n'y peuvent rien. Ils nous disent même qu'il faut sortir pour se ressourcer mais comment veux-tu avec ce programme?

Oh ça, je le sais et j'ai déjà beaucoup médité sur moi-même, à savoir qui j'étais et maintenant, j'aimerais bien avoir un diagnostique pour montrer aux autres certaines facettes de ma personnalité que les autres ne voient pas. Ca me permettrait d'être plus accepté comme je suis. Ce n'est pas parce que je ne recherche qu'une étiquette, c'est bien plus.

Non c'est sûr, je penserai toujours à moi et même si je découvrais que c'était quelque chose d'assez grave (bon ça je le pense pas), ça ne m'empêcherait nullement de vivre! En tout cas, je n'en verrais pas la raison, si j'ai su me débrouiller pendant un long moment, je ne vois pas pourquoi ça changerait.
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Sam 1 Déc 2012 - 12:55

Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Sam 1 Déc 2012 - 13:10

Apparemment ouais :p, mais comment c'est possible? Il devrait pas s'y connaître un peu dans la surdouance, te poser plus de questions sur toi?
Et puis attends, je ne suis qu'au début moi. Je vais sûrement voir défiler des psy moi aussi (sauf si j'ai de la chance).
Bon, j'espère maintenant que tu vas quitter ce psy ^^ Parce qu'à mon avis, il n'est pas fait pour toi.
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 19 Déc 2012 - 17:03

Bonjour,

Je viens donner quelques petites nouvelles. Aujourd'hui, j'ai vu mon psy. Après une longue conversation, il m'a finalement proposé de passer des tests de QI dans le centre public où je vais déjà voir mon thérapeute actuel. J'ai de la chance, car les prix varient autour de 20 euros (mais ça dépend du nombre de consultations) contrairement à un psy privé où les prix montent beaucoup plus haut. Donc, aucun problème d'argent pour les passer! Smile
Je suis assez impatient, j'aimerais bien avoir enfin une réponse à mes questions...
Sinon, il a rajouté quand même que j'avais quelque chose différent que chez les autres adolescents de mon âge. Les autres se cherchent plutôt une identité dans des nouveaux intérêts, une copine... Moi c'est complètement autre chose.

Voilà, je suis donc dans une grande expectative. Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Mer 19 Déc 2012 - 18:48

Chanceux. T-T
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 19 Déc 2012 - 21:33

Ouais je crois que j'ai de la chance, et toi ça n'a toujours pas avancé?
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Mer 19 Déc 2012 - 23:21

Toujours pas... je suis un grand trouillard, j'ai mis 3 semaines a prendre le rdv qui a loupé, donc la c'est encore pire... j'ai toujours pas oser prendre un rdv avec un psy gratuit plus "habitué aux gens de mon âge"
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 19 Déc 2012 - 23:26

Et pourquoi tu as pas osé? Si tu n'as pas envie de le savoir et que tu vis très bien sans savoir par des tests que tu es surdoués, alors tant mieux, te prends plus la tête avec ça.
Si c'est le contraire, alors vas-y, prends rdv chez un psy plus adapté à toi! Tu sais, moi aussi, j'avoue que j'ai un peu peur, peur de découvrir certaines choses et c'est normal mais je veux vraiment savoir me situer, qui je suis vraiment parce que là je suis un peu perdu. Et si ça peut m'aider, alors je le fais.

Allez courage!
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Mer 19 Déc 2012 - 23:44

Ce n'est pas si simple que ça... Je n'ai en rien peur de découvrir quelque chose, j'ai envi de savoir et le fait de ne pas savoir... je le vis très mal !

Le problème, c'est que dire que je suis timide serai faux, ce mot est bien trop faible. C'est une épreuve d'appeler quelqu'un, et encore c'est peu dire. Alors un secrétariat, c'est encore pire ! Sinon, j'aurai pas mis 3 semaines a prendre un rendez vous avec un psy ><
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Mer 19 Déc 2012 - 23:53

Oui... Je le vis très mal de ne pas savoir qui je suis non plus.

Tu sais qu'il y a plein de timides différents? D'ailleurs, la timidité n'est qu'un mot pour englober plein de troubles différents. Il y a des timides qui sont anxieux, d'autres qui ont un trouble de la personnalité, encore d'autres qui sont surdoués,...

Mais tu sais, moi j'ai pris également beaucoup de temps avant de prendre un premier contact chez un psy. Je me sens plutôt mal depuis un moment mais je ne voulais le dire à personne et encore moins aller consulter un thérapeute. Il en a fallu du temps pour que je m'initie à parler enfin de mes problèmes à ma mère.

Vas à ton rythme aussi. Ne te précipite pas trop.
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par Vincenz' Mer 19 Déc 2012 - 23:55

Faut que je me précipite ! Bientôt, ça fera bien quoi... 1an et demi / 2ans que je me pose des questions sur ça, donc bon, si je me précipite pas j'avancerai jamais. C'est juste un peu compliqué
Vincenz'
Vincenz'

Messages : 11153
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 28
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Recherche existencielle et perpétuelle... Empty Re: Recherche existencielle et perpétuelle...

Message par freluc Jeu 20 Déc 2012 - 0:04

Mouais c'est vrai...
Au fait, je t'ai envoyé un MP Smile
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum