Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par oufy-dame le Jeu 15 Nov 2012 - 0:24

Conférence de Jacques Grégoire le 27/10/2012 :
Concepts de l'intelligence et nouvelles façons d'aborder le cas des HPI

Extraits :
Diapo 9 :
"Utilisation abusive de certaines caractéristiques observées chez certains HP comme par ex. :
* hypersensibilité
* humour
* difficultés relationnelles
* échec scolaire...

(...)

"On en arrive parfois à inverser ce qui est une conséquence et à en faire une cause !

Ex : "il est en difficulté scolaire donc il est HP !"

Un grand MERCI à MENSA d'avoir fait parler un spécialiste !
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 54
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Flo tant le Jeu 6 Déc 2012 - 12:48

La confusion des causes et des conséquences est commune. C'est peut être la naissance du concept d'hypocondrie HP.
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 45
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Noumenie Dysnomie le Jeu 6 Déc 2012 - 15:11

Que j'aime ta dernière phrase Flo !


Sans avoir besoin de Mensa, il y a de bons docus qui circulent et qui parlent des abus des psychiatres et de la bétise qu'ils engendrent.

Un que j'apprécie assez, que je trouve relativement complet bien que les effets soient trop pédant (genre des lettres qui explosent dans un diagramme) et qui donne un côté un peu trop alarmiste, mais ou le blabla exposé est lui posé : https://www.youtube.com/watch?v=6hPjuEHLjl8&feature=autoplay&list=PL74B7A5ED48AFD23A&playnext=10

Le titre du docu est "Médicaments psychiatriques, la mort sur ordonnance" et même s'ils parlent pour beaucoup des médocs, ils expliquent aussi comment ont été élaborée les "maladies psy"... Et c'est abhérant.
A mettre en corrélation avec le docu Sicko, entre autre, de Michael Moore.
(Et même si le tout parle des etats unis, pas oublié que beaucoup de choses d'écoulent de chez eux, pour aller chez nous)
Noumenie Dysnomie
Noumenie Dysnomie

Messages : 1442
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 72

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Darkside le Jeu 6 Déc 2012 - 21:00

oufyfille a écrit:Conférence de Jacques Grégoire le 27/10/2012 :
Concepts de l'intelligence et nouvelles façons d'aborder le cas des HPI

Extraits :
Diapo 9 :
"Utilisation abusive de certaines caractéristiques observées chez certains HP comme par ex. :
* hypersensibilité
* humour
* difficultés relationnelles
* échec scolaire...

(...)

"On en arrive parfois à inverser ce qui est une conséquence et à en faire une cause !

Ex : "il est en difficulté scolaire donc il est HP !"

Un grand MERCI à MENSA d'avoir fait parler un spécialiste !

Très intéressante cette conférence...j'ai tout regardé, même si j'ai pensé interrompre le visionnage quand il s'est planté sur la conversion des 2.228 % et des 0.39%...à se demander si il a lui même rédigé son texte (notes).Les diapos étaient justes elles.
Un peu plus loin, quand il a un peu "ricané" sur les erreurs des autres ça donnait un sens presque pathétique...mais globalement j'ai beaucoup aimé son exposé sur quasi tout le raisonnement.
Juste étonné que personne ne l'ait repris sur les chiffres.
Darkside
Darkside

Messages : 185
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 50
Localisation : "Vers l'infini et au-delà"

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par oufy-dame le Ven 7 Déc 2012 - 22:05

C un lapsus oral d'un facteur 10, pas de quoi en faire un fromage d'après moi (va savoir à quoi il pensait au même moment).
Je ne vois pas où il a ricané sur les erreurs des autres ? et il me paraît bien pacifique et respectueux des autres, même des non-scientifiques qui publient tant de livres sur un sujet dont elles/ils en sont pas spécialistes...
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 54
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Flo tant le Ven 7 Déc 2012 - 23:21

"Pour briller ou on noircit les autres et on joue sur le contraste, ou on brille par sois même" Perplexe
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 45
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Darkside le Dim 9 Déc 2012 - 1:03

oufyfille a écrit:C un lapsus oral d'un facteur 10, pas de quoi en faire un fromage d'après moi (va savoir à quoi il pensait au même moment).
Je ne vois pas où il a ricané sur les erreurs des autres ? et il me paraît bien pacifique et respectueux des autres, même des non-scientifiques qui publient tant de livres sur un sujet dont elles/ils en sont pas spécialistes...

Je pense que je me suis mal exprimé :

La conférence est de très bon niveau du début à la fin et l'orateur est très pro' en terme de com'.
Et très neutre au global, sauf par instants.
J'essaierai de retrouver le passage où il sourit (ricaner était mal à propos, je tapais en faisant autre chose, j'ai mal sélectionné le qualificatif, mea culpa) concernant des erreurs (d'autres).Il s'agit surtout de non verbal d'ailleurs sur ce point.

Il maîtrise le sujet et je suis en accord avec ce qu'il expose (sur tous les points).
Sachant que le pro' du domaine c'est lui et non moi, mais que ce qu'il dit recoupe tout ce que j'ai compris en 40 jours du sujet abordé Smile

Je suis sensible aux détails, exigeant et sont entrée en matière avec cette erreur m'a semblée déconcertante, justement du fait de la grande qualité de son intervention.
Il a des notes, je pense que son exposé est rodé (ou alors c'est sa maîtrise qui semble le suggérer) et donc, comme tout est sur diapo' (notamment la partie concernée par ma remarque) ce n'est pas un aparté, ou un exemple qui lui vient...il suit un fil très structuré avec un support visuel double.
Il consulte ses notes au moment où il commet l'erreur, donc peut-être est-il en train de regarder déjà la suite et ça expliquerait cette erreur (en partie anodine).
Mais peut-être que tout simplement, étant Belge (d'origine Canadienne je crois) et conférencier (sans doute) international, l'exemple du chiffre rapporté à la population des villes ne l'a pas choqué car il change pour chaque conférence et chaque pays.
Mais concrètement 1 500 000 et 250 000 VS 150 000 et 25 000 puisqu'il s'agit justement de démontrer que c'est énorme et bien l'erreur est d'autant plus réductrice !
1 500 000 habitants c'est presque Paris intra muros et 250 000 c'est une très grosse ville française (hors agglo'), c'est donc très pertinent et ça donne un impact fort.En revanche, 150 000 habitant c'est une grosse ville et 25 000 c'est une petite ville. (pour la France, puisqu'il parle de la France dans cet exemple).

Pour moi ça m'a choqué car je suis français et que je me représente très bien les populations des villes et que du coup j'ai trouvé l'erreur déconcertante...un facteur 10 c'est énorme, ça m'a choqué comme si il avait dit que les QI 130 c'était 20 % au lieu de 2 % de la population, si tu vois ce que je veux dire...là c'est plus parlant pour certains peut-être !

Oui, se tromper d'un facteur 10 ça arrive à tout le monde, ça semble rien, mais dans ce cas ça m'a semblé incompréhensible...du fait de l'exemple des villes, qui semble indiquer que l'erreur est plus profonde !
Il y a erreur sur le chiffre et sa représentation !

Bon, je ne sais pas si j'ai mieux expliqué...pas sûr.

Moi j'aime les chiffres et l'exposé est tellement brillant que ça m'a un peu gâché le ressenti.
S'il était Français il serait inexcusable...il a peut-être une explication très pertinente à ce lapsus.

En tout cas, j'aimerais bien avoir un dixième de son talent oratoire ^^
Darkside
Darkside

Messages : 185
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 50
Localisation : "Vers l'infini et au-delà"

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par oufy-dame le Dim 9 Déc 2012 - 2:06

Ah Monsieur est très exigeant avec autrui et sans doute avec lui -même aussi ? ;-)

A l'APPEA lundi dernier, J Grégoire n'a pas fait d'erreur sur ces chiffres et il a bien précisé qu'il avait fait le calcul pour une population française de 65 millions.

Ce qui est plus étonnant, c effectivement que beaucoup ont cherché à comprendre ses faux chiffres exprimés oralement alors que le support visuel était juste ! Comme quoi, il y a des gens plus "auditifs" que "visuels" ?
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 54
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas... Empty Re: Ce qu'est le HPI et ce qu'il n'est pas...

Message par Darkside le Dim 9 Déc 2012 - 2:28

oufyfille a écrit:Ah Monsieur est très exigeant avec autrui et sans doute avec lui -même aussi ? ;-)

A l'APPEA lundi dernier, J Grégoire n'a pas fait d'erreur sur ces chiffres et il a bien précisé qu'il avait fait le calcul pour une population française de 65 millions.

Ce qui est plus étonnant, c effectivement que beaucoup ont cherché à comprendre ses faux chiffres exprimés oralement alors que le support visuel était juste ! Comme quoi, il y a des gens plus "auditifs" que "visuels" ?

Lol, oui exigeant avec moi aussi, je te rassure, si tu en doutais ^^

Oui j'ai bien vu et entendu (je suis à dominante un visuel) et j'ai bien vu que la diapo' était juste et la référence à la France et aux 65 000 000 d'habitants etc Smile)

Moi je suis super réceptif quand j'écoute (y compris écoute active en clientèle) et j'ai de suite tilté.

Mais je le répète, cette conférence démontre que c'est un pro' et un grand spécialiste...j'ai trouvé dommage qu'il ait dû s'interrompre ou parfois se brider : il est passionnant sur le sujet !

Si je devais le rencontrer, je serais intéressé de lui poser mille questions et d'avoir sa version de ce lapsus, qui m'intrigue pas mal, même si il y a sans doute une explication basique, comme je l'ai dit dans mon précédent com'.

En tout cas, désolé d'avoir relevé ce point, mais le reste ne souffrait aucun reproche...Pis ça permet de faire ressortir ce topic et de donner envie à certains de regarder cette vidéo instructive Smile
Darkside
Darkside

Messages : 185
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 50
Localisation : "Vers l'infini et au-delà"

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum