entretien d embauche

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

entretien d embauche  Empty entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Sam 6 Oct 2012 - 19:52

j aimerais savoir si vous aviez des trucs pour les entretiens d embauche parce que je suis chomeur depuis un moment et j avoue que les entretiens sont pour moi a la limite de la perte de temps car je dois montrer qui je suis tout en cachant ce que je suis vraiment (en gros un bon technicien qui se debrouille pas mal mais pas le cameleon ) et surtout comment arrivez vous a gerer la betise de l autre en face (malheureusement frequente)? Par exemple mon cv est intitule "technicien en automatisme" dedans j annonce mon experience de technicien en instrum-analyse (reparateur-installateur sur systeme de mesure en industrie chimique) et souvent la 1 ere question qu on me pose est : "est ce que travailler sur le terrain vous derange ?" alors que le cv indique au moins 6 ans SUR le terrain Colère rentrée . Bref un debut qui me gonfle m indique que soit la personne n a pas lu mon cv soit elle n a pas compris ce qu il y avait dedans et plutot que de poser la question attaque avec les questions limite bateau et donc annonce un entretien ennuyant fastidieux et a la limite inutile Perplexe . Surtout quand on me demande si je suis quelqu un de responsable alors que je lui ai indique que je bossais en etant le garant en matiere de qualite et /ou de securite dans certaine partie d usine chimique (en gros c est comme demander a un policier s il connait les lois Colère rentrée ) bref en general au bout de 10 min j ai souvent envie de tendre une pelle a mon vis a vis histoire que ca se termine rapidement mais cote resultats soupir Se tape la tête cont
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Lun 8 Oct 2012 - 5:52

C'est le but du jeu malheureusement.

Je me souviens avoir été contactée en urgence pour un entretien pour un poste où je n'avais AUCUNE expérience (en même temps caissière faut pas pousser, c'est sans doute difficile mais avec un peu de bon sens...). Et là après m'avoir fait poireauter plus d'une demi-heure (pour un entretien urgent, où j'ai été conviée dans les 30 minutes qui suivaient, je le rappelle), on me demande : "vous avez de l'expérience ?" Ben non espèce de débile, tu penses bien que je l'aurais écrit sur mon CV sinon !

Enfin bref. Le mieux c'est de jouer le jeu. La fin justifie les moyens comme on dit. Tu t'y pointes avec les réponses bateau toutes prêtes pour les questions bateau qu'on ne manquera certainement pas de te poser. Tu récites avec joie et bonne humeur tes réponses bateau, en faisant de légères adaptation selon qui tu as en face (on ne répond pas sur le même ton "je m'adapte facilement" quand on a une vieille DRH et un jeune ingénieur aux dents longues en face, avec la vieille le message subliminal sera "je transmettrai l'esprit d'entreprise I love you " tandis que le jeune chef devra bien entendre "t'inquiète, je suis débile, je fais mon boulot et je me casse, j'essaierai pas de te piquer ta place").

Et puis, QUI a bien pu te dire qu'il fallait être soi-même pendant un entretien ? Rha lala, il t'a bien eu celui-là. T'auras tout le loisir d'être toi-même quand tu bosseras, et encore... La règle du jeu de l'entretien, c'est pour celui qui postule de bien savoir mentir, et pour celui qui recrute de bien faire semblant d'y croire.

Spoiler:
Et vu qu'au final j'ai la réputation d'être barge...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Lun 8 Oct 2012 - 6:32

ah c est un jeu de dupe ca doit etre pour ca que j y suis si nul . mdr barge perso je suis le clown competent clown (sauf pour les systeme de secu ou la je suis moins amusant)
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Lun 8 Oct 2012 - 8:00

Boule-de-neige, est-ce possible que tes interlocuteurs t'aient posé des questions bateau pour que tu développes tes compétences acquises au travers de tes expériences ?
Je pense plus à des perches tendues (même si un peu maladroites) qu'à des vraies questions tel que tu nous décris la chose.

Pour moi l'entretien est là pour que le candidat exhibe ses qualités et explique pourquoi il est compétent pour le poste recherché, pourquoi c'est lui "l'homme de la situation".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Harpo le Jeu 11 Oct 2012 - 22:18

L'entretien d'embauche est un art très difficile, surtout quand on a pas été formé pour cela. Rien de plus délicat que de vérifier à la fois les compétences - si le cv est en adéquation avec la réalité, et aussi avec le job - et les motivations - capacité d'implication, résistance au stress, etc.

Choisir est difficile, se planter beaucoup plus aisé. Lors du dernier entretien d'embauche que j'ai réalisé pour un commercial, la seule consigne que m'avait laissé mon associé était la suivante : bien vérifier que le prétendant était émotionnellement compatible avec nous, et partageais à peu près les mêmes valeurs. Le cv à ce moment là n'est plus qu'un prétexte...
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 58
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Ven 12 Oct 2012 - 8:46

mon cv ne montre pas tout car j ai eu des incomprehensions entrainant des pb assez consequents pour moi donc j ai tendance a diminuer mes capacites sur le cv et a ne les montrer QUE pendant l entretien (c est la que souvent ca coince ca semble souvent simple aux gens qui n y connaissent rien)
sinon je pense que le plus gros pb que j ai c est que je n ai pas l espris d entreprise je fonctionne differement des autres (pour moi le but est de faire avancer les choses avec ce que j ai pas de faire de l esbrouffe) .les questions bateaux seraient plus efficaces si la personne au lieu de me faire croire qu elle connait mon metier me demandait simplement "en quoi ca consiste votre metier ?" debloquant ainsi la situation et permettant un echange plus efficace (certains l ont fait mais ils restent rares)
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par The Broken Vow le Sam 13 Oct 2012 - 20:27

boule-de-neige a écrit:souvent la 1 ere question qu on me pose est : "est ce que travailler sur le terrain vous derange ?" alors que le cv indique au moins 6 ans SUR le terrain Colère rentrée . Bref un debut qui me gonfle m indique que soit la personne n a pas lu mon cv soit elle n a pas compris ce qu il y avait dedans et plutot que de poser la question attaque avec les questions limite bateau et donc annonce un entretien ennuyant fastidieux et a la limite inutile Perplexe . Surtout quand on me demande si je suis quelqu un de responsable alors que je lui ai indique que je bossais en etant le garant en matiere de qualite et /ou de securite dans certaine partie d usine chimique (en gros c est comme demander a un policier s il connait les lois Colère rentrée ) bref en general au bout de 10 min j ai souvent envie de tendre une pelle a mon vis a vis histoire que ca se termine rapidement

Tu veux dire "l'assassiner à coup de pelle" non ? Bublegum

Je connais ça, mais essaye d'avoir de l'empathie à plusieurs niveaux :

1/il peut s'agir d'un test. Et oui, ça peut paraître stupide au possible, mais ça fait partie de certaines techniques utilisées en entretien pour voir comment la personne gère le stress, son ego, etc. : poser des questions connes.

2/il se peut que la personne soit vraiment stupide ou que son assistant(e) ait pré-filtré les CV et qu'à ce titre elle ne l'aie pas encore lu en détails (note que des fois les mecs reçoivent tellement de candidatures qu'ils leur faudrait un mois pour répondre à chacun, sans parler de les lire). D'ailleurs moi je n'ai pas pris la peine de lire les réponses des autres avant de poster par exemple.

3/on ne s'en rend pas toujours compte tant que l'on n'a pas soi-même été amené à recruter, mais vu que tout le monde ment sur son CV (avec raison puisque les recruteurs mentent eux-mêmes sur les descriptions de postes) tu n'imagines pas la quantité de bras cassés en circulation sur le marché, du genre ingérables, incompétents et tout ce que tu veux. Pour celui qui a une vraie conscience professionnelle et des vraies qualités, les questions et les inquiétudes du recruteur peuvent paraître surréalistes, mais elles seront de fait appliquées à l'ambiance ambiante (sic) des auditionnés. A population majoritairement médiocre, question médiocre

4/le recruteur est peut-être vraiment débile. Oui je sais, je l'ai déjà dit, mais c'est tellement vrai que ça mérite une seconde couche.
The Broken Vow
The Broken Vow

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Dim 14 Oct 2012 - 8:52

je pense plut(ot que la personne n a pas lu le cv ou qu elle l a lu mais n a pas compris parce qu elle ne connait pas ce qu est un régleur analyseur (chose parfaitement comprehensible aussi) mais ce que je reproche c est qu au lieu de demander pour mieux cerner la personne (apres tout j ai quelques annees dans ce metier) on fait "comme si" d ou des questions qui tombent a cote du sujet et donc un entretien ou 2 personnes discutent de 2 choses differentes (une perte de temps et d argent quoi)
Pour les bras casses je connais j en ai croise quelques uns ( mouais ils savent tout sauf la bonne reponse) je bossais sous les ordres de certains ou meme avec certains (c est dur de bosser avec sans les blesser d ailleurs mouais ils ont souvent l ego fragile) mais bon je me rappelle justement quand on sait de quoi on parle il est facile de savoir si l'autre a reellement fait ce qu il annonce ou s il ne fait que decrire ce qu un autre a fait ( dans les discussions entre collegues ca se sentait tout de suite)
Je pense que le recruteur fait avec ce qu il a c a d des info partielles et un devoir de resultat avec un budget imparti et en un temps donne (bref l organisation bancale habituelle quoi Colère rentrée )
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Pieyre le Dim 14 Oct 2012 - 9:11

Harpo a écrit:Lors du dernier entretien d'embauche que j'ai réalisé pour un commercial, la seule consigne que m'avait laissé mon associé était la suivante : bien vérifier que le prétendant était émotionnellement compatible avec nous, et partageais à peu près les mêmes valeurs. Le cv à ce moment là n'est plus qu'un prétexte...
Je ne connais pas du tout le contexte, mais comme tel cela me laisse songeur.
Je prends l'exemple des médias (avant j'écrivais médiats, mais ça ne prend pas – c'est dommage). Autant je comprends cette perspective pour un média spécialisé ou partisan, autant pour un média généraliste cela ferait un peu contrôle au faciès idéologique.
Je me suis toujours demandé comment se passaient les recrutements à France Culture notamment, en fonction des seules compétences ou selon un parti pris de cette nature.


Dernière édition par Pieyre le Dim 14 Oct 2012 - 13:42, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par nikoku74 le Dim 14 Oct 2012 - 11:05

l'entretien d'embauche est un non sens pour un zèbre je pense. Nous ne sommes pas faits pour la compétition sauf pour celle contre soi-même et nous ne sommes pas faits pour nous mentir à nous même.
Ils nous testent dans l'ambition, la confiance en soi...et de toute façon à la fin ils trouveront toujours une bonne raison de nous jeter s'il y a trop de monde sur le poste et une bonne raison pour nous embaucher s'ils ne trouvent personne. Personnellement j'ai toujours du mentir un peu (par omission ou non à pour avoir les jobs car je sais à force ce qu'ils attendent notamment de l'adaptabilité (que nous avons pas à tout prix nous zèbres).
Ils n'aiment pas qu'on mette le doigt sur leurs faiblesses, il faut toujours aller dans leur sens sans faire trop de lèche...bref il faut savoir être un peu acteur pour avoir le poste et pas trop sinon le poste ne nous intéressera pas.
Bref, je préfère avoir à passer un concours qu'un entretien d'embauche car pour ce dernier les dés sont forcément pipés...mais il faut faire avec surtout qu'on ne sait jamais pourquoi on s'est réellement fait refouler même quand on a une réponse.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1359
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 11:56

Ce qui est insupportable pour un Z dans un entretien, c'est le fait que dans la majorité des cas il ressemble à une espèce de pièce de théâtre ritualisée avec des questions convenues attendant des réponses convenues, et c'est ridicule.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par siamois93 le Dim 14 Oct 2012 - 12:18

Et c'est vrai que l'employeur moyen est souvent aussi con que l'employé moyen, il ne cherche pas à employer un génie qu'il ne comprends pas mais il préfère quelqu'un comme lui. Et quand ça passe par des cabinets de recrutement qui se font des idées sur ce que leur client leur demande comme profil ... lol profil droit ou gauche, vous préférez lequel ? En général ils ne connaissent rien du boulot à faire.
siamois93
siamois93

Messages : 9136
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Dim 14 Oct 2012 - 13:17

ca cote prejuges divers ils sont souvent tres fort, j ai souvent eu l impression que l autre en savait plus que moi sur ma vie et donc pour voir je grattais un peu, decouvrant un resultat qui reflette bien la societe actuelle un beau verni sur un systeme qui n est pas viable. Dans ce cas la c est souvent quelqu un tire a 4 equingles qui tente de savoir dans quelle case la personne en face va finir et qui quand il pense avoir trouve la case y bourre la personne sans chercher a savoir si ca rentre ou non
J aimerais ajouter que beaucoups de patron ne cherchent pas forcement un mec performant car les gens competents sont des gens chiants (aller dire a un technicien qu il doit recoller une carte electronique avec de la colle ou du scotch vous allez voir sa reaction Dent pétée Pété de rire ) la plupart veulent un beni oui oui qui executera leurs ordres sans reflechir meme quand c est une betise (j en sais quelque chose mouais )
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 13:51

siamois93 a écrit:Et c'est vrai que l'employeur moyen est souvent aussi con que l'employé moyen

Ce qui est logique, quelque part, malgré certains idéologues qui essaient de nous faire passer les chefs d'entreprise comme une espèce de race des seigneurs. Mais sans aller jusque-là, je dirais surtout que le recruteur moyen (pas le professionnel du recrutement) est un recruteur occasionnel, d'un amateurisme total, exactement comme si on parachutait n'importe quel amateur de foot télévisé pour arbitrer un match international. Alors, il se raccroche à des trucs bien standards censés avoir fait leurs preuves, ou n'importe quel truc rabâché qui le rassure, car il sait avoir en face de lui des candidats dont certains trichent, mais il est incapable de les déjouer.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 13:55

Personnellement, je constate des exigences croissantes concernant l'embauche ainsi que des compétences décroissantes dans le milieu professionnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Dim 14 Oct 2012 - 17:33

ils exigent plein de choses mais vu certains criteres ca ne donne pas toujours du bon le seul moyen de vraiment savoir c est de faire un test en reel mais c est trop long pour eux d ailleurs parfois je me demande s ils savent vraiment ce qu ils veulent
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Nutty_Pr le Lun 15 Oct 2012 - 12:39

Et quand ça passe par des cabinets de recrutement qui se font des idées sur ce que leur client leur demande comme profil ...

Du vécu ...

En fait le niveau de connaissance de ton métier par ton interlocuteur RH est inexistant.
Ils posent des questions bateau pour voir ton comportement, te faire parler, te découvrir en mode 'je parle'
rien d'autre
pour les aspects techniques tu rencontreras en deuxième lieu un pro qui éventuellement te cuisinera aux petits oignons.

Pour réussir il faut en même temps /
répondre directement aux questions
te demander quels sont les mots clés qu'ils veulent entendre : c'est tout
pour être sûr que tu es sur le bon chemin, tu peux demander à ton vis à vis s'il a des questions spécifiques au fur et à mesure de ton argumentation


Il faut absolument éviter
d'avoir un CV à tiroir (un peu comme moi) où des compétences sont cachées sous d'autres compétences et à la fin le recruteur ne sait plus comment sa mère s'appelle.

il faut se souvenir du profil demandé et ne répondre que par rapport à ça tout en essayant de savoir quel sera le contenu du job pour répondre de plus en plus précisément.

pour 'faire baver le recruteur' ce qu'il sait, tu peux aussi l'aider : quelle entreprise, quelle branche, quel lieu, quelle usine, quelles techniques, quelle informatique - il ne comprennentj pas le jargon mais tu serais surpris des infos qu'ils peuvent te donner en cours de route.

IMPORTANT
- le recrutement est un métier à part entière mais il fait beaucoup appel à la communication
- technicien c'est pour eux un métier où les mecs rustres qui ne savent pas parler, ils se mettent en mode - moi parler à toi, toi répondre question moi ...
=> montre ta compréhension, ta facilité à repondre à la question et rien qu'à la question
=> montre que tu as les compétences du profil
et c'est tout.

essayes ça, stp, et dis nous les résultats !

PS/ la recherche des postes auxquels tu postules est très importantes, si tu veux rencontrer les bons employeurs, tu peux aussi faire du networking et les rencontrer sur les salons pros ... une carte de visite avec un email c'est souvent 100 fois plus efficace que 100 lettres de motivations.
Nutty_Pr
Nutty_Pr

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 51
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par siamois93 le Lun 15 Oct 2012 - 12:53

Peut-être que tu coûte trop cher boule-de-neige ? Si ton salaire dépasse celui des polonais c'est peut-être trop demander, faudrait pas exagérer....
Very Happy

Malheureusement la comm ce n'est souvent que du vent et faire semblant.
siamois93
siamois93

Messages : 9136
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Lun 15 Oct 2012 - 13:34

Pour repondre a nutty j arrive a parler avec des gens sans pb ma comprehension est souvent grande et rapide mais ce qui me derange c est qu on me demande de parler pour ne rien dire et la bah heu comme on disait a l ecole schgroumpf . C est sur qu on ne fait pas de discussion pour ne rien dire un technicien est capable d echanger des informations ( c est meme la= une des bases du metier) mais quand il y a rien a echanger tech ou non certains sont incapable de brasser de l air pour rien faire
Pour te repondre siamois93 il y un bareme des salaires dans les societes or je suis legerement en dessous de ce qui est dans ces baremes apres s ils ne veulent pas payer ou prendre des polonais a eux de voir mais qu ils n oublient pas que le travail de qualite se paie
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par nikoku74 le Lun 15 Oct 2012 - 16:24

le zèbre n'est pas aimé en entreprise par ses collègues et surtout ses managers. d'où notre souci quand on est dans une structure lourde (à éviter je pense ). il faut aller vers les sociétés de conseil, les petites boites ou les grosses structures dans lesquelles on a peu de relations avec les supérieurs. L'entretien d'embauche doit nous permettre de tester ce niveau de relation avec la structure: c'est le seul intérêt pour nous.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1359
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par dallol le Lun 15 Oct 2012 - 16:50

BOnjour,

Pour te donner mon avis sur les entretiens d'embauche...

Déjà, ayant une faible estime de moi je n'ai pratiquement postulé qu'à des postes ou je savais que j'allais être pris : je n'ai donc jamais eu aucun échec d'entretien.

Déjà je ne mens jamais, d'une parce que je ne sais pas mentir, de deux parce que mentir aux RH c'est simplement te mentir à toi même et ça c'est interdit !

Au delà des compétences recherchées, les employeurs ont de plus en plus de mal à trouver des gens fiables, les zèbres sont loyaux, voilà un bon point pour toi.

Pour mon dernier poste, promotion interne, mon DRH m'a dit qu'il n'avait jamais entendu des réponses aussi franches et originales : je n'aime pas lire, je ne regarde pas la télé pour ne pas être influencé dans mon jugement, je ne me préparerais jamais pour essayer de courrir un marathon car je n'aime pas ça (question sur le gout du challenge)....et plein d'autres, du coup je sors tout le temps en étant persuadé de l'avoir raté.

Mais, la fiabilité, la lucidité sont de bons atouts...reste toi-même avec tous les gogols sur le marché ça ne peut que payer et dis-toi bien que si tu donnes des réponses bateaux, tu te mets au niveau des autres.

Dallol

Dallol

dallol

Messages : 52
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par boule-d-ombre le Lun 15 Oct 2012 - 17:30

je donne rarement des reponses bateaux j ai une estime de moi moyenne je pense connaitre mes points forts et mes points faibles. Quant a ma lucidite a chaque fois que je l ai employee ..... j ai ete vire (syndrome de cassandre) donc maintenant je me mefie et je me tais et pour les reponses franches je suis franc mais pas sur tous les domaines car ca m a mis dans les ennuis Colère rentrée . Pour la loyaute effectivement je suis loyal mais vu ce que ca m a apporte il y a bientot 6 ans (burn out + tentative de destruction de ma vie) pareil je prefere etre loyal a une personne plutot qu a une structure ou une entreprise bref j ai eu une carriere desastreuse ou j ai rarement eu la joie du travail accompli seule elle etait souvent mele de colere a cause d un couac (appropriation de mon travail, remarques sur mon travail, ......)
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1302
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par nikoku74 le Mar 16 Oct 2012 - 9:47

comme je te comprends: la loyauté marche rarement dans les grosses structures, cherche les petites où cette qualité ne se transforme pas en défaut.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1359
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Mar 16 Oct 2012 - 9:52

Alors là, tu peux te faire empoigner à l'affectif et siphonner l'essence vitale jusqu'à la mort, par le truchement de la loyauté, aussi bien dans une petite boîte que dans une grosse. Parole de chat échaudé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par nikoku74 le Mar 16 Oct 2012 - 9:57

je n'ai pas dit "petite boite=>loyauté prise en compte", j'ai juste dit que certaines petites structures sont aptes à ça...mais moi non plus je n'ai pas travaillé dedans...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1359
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par dupree le Ven 22 Mar 2013 - 13:10

Salut les gogos,

je vais à un entretien à 3h, bien à vous, x fingers in the noze.

vais prendre ceci par exemple

je ne mens jamais, d'une parce que je ne sais pas mentir, de deux parce que mentir aux RH c'est simplement te mentir à toi même et ça c'est interdit !

Au delà des compétences recherchées, les employeurs ont de plus en plus de mal à trouver des gens fiables, les zèbres sont loyaux, voilà un bon point pour toi. (et la suite aussi)

aussi vous pouvez avancer des qualités de méthode et empathie selon, avec comme defaut sensibilité ou isn Exclamation esibilité
dupree
dupree

Messages : 87
Date d'inscription : 23/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 22 Mar 2013 - 14:44

Pour avoir déjà fait passer des entretiens (pas d'embauche, mais d'entrée dans des sections sur dossier à la fac), les questions bateaux font parti du jeu.
En gros, mêmes questions à tout le monde au début avant les spécifiques. Les spécifiques souvent on (quand c'était en jury) ou je les avais préparées avec le CV et la lettre de motiv', mais je commençais quand même par les mêmes questions bateau.
Souvent en fonction de chaque candidat (si le dossier est vraiment étudié) on a des attente, mais c'est à lui de surprendre. Le meilleur candidat étant celui qui sera le plus autonome à chaque fois c'était ceux qui savaient prendre le contrôle de l'entretient, qui savaient se vendre etc...
Mais il faut vraiment ne pas oublié que le futur employeur dans ton cas (les membres de jury quand j'en faisais parti) avaient des attentes spécifiques et que les entretiens c'est très chiant aussi de l'autre côté (plein plein de candidats) et chacun élabore une stratégie pour aller à l'essentiel pour trouver ce qui intéressant dans chaque candidat (d'où parfois les questions qui ont l'air à côté).
Bref dans tous les cas ne perd pas de ton temps à juger ceux qui sont face à toi. Défends juste ce que tu as dire. Même les questions bateaux doivent être prise avec sérieux.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20737
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 41
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Blossac le Lun 23 Mai 2016 - 10:43

Entretien à la concurrence à 15H...
Gloups, je flippe un peu!
J'ai appris mes réponses par cœur.J' espère ne pas m'embarquer dans un grand n'importe quoi dont je suis le spécialiste!
CONCENTRATION!
Blossac
Blossac

Messages : 820
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Lun 23 Mai 2016 - 16:50

@Blossac: alors? ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Ven 27 Mai 2016 - 1:12

boule-d-ombre a écrit:j aimerais savoir si vous aviez  des trucs pour les entretiens d embauche parce que je suis chomeur depuis un moment et j avoue que les entretiens sont pour moi a la limite de la perte de temps car je dois montrer qui je suis tout en cachant ce que je suis vraiment (en gros un bon technicien qui se debrouille pas mal mais pas le cameleon ) et surtout  comment arrivez vous a gerer la betise de l autre en face (malheureusement frequente)? Par exemple mon cv  est intitule "technicien en automatisme" dedans j annonce mon experience de technicien en instrum-analyse (reparateur-installateur sur systeme de mesure en industrie chimique) et souvent la 1 ere question qu on me pose est : "est ce que travailler sur le terrain vous derange ?" alors que le cv indique  au moins 6 ans SUR le terrain  Colère rentrée . Bref un debut qui me gonfle m indique que soit la personne n a pas lu mon cv soit elle n a pas compris ce qu il y avait dedans et plutot que de poser la question attaque avec les questions limite bateau et donc annonce un entretien ennuyant fastidieux et a la limite inutile  Perplexe . Surtout quand on me demande si je suis quelqu un de responsable alors que je lui ai indique que je bossais en  etant le garant en matiere de qualite et /ou de securite dans certaine partie d usine chimique (en gros c est comme demander a un policier s il connait les lois  Colère rentrée ) bref en general au bout de 10 min j ai souvent envie de tendre une pelle a mon vis a vis  histoire que ca se termine rapidement mais cote resultats soupir  Se tape la tête cont

j'ai passé plus de 60 entretiens (anglais, français, téléphonique, face à une personne, face à 3...). Le bilan de tout cela est que je joue la carte naturelle. Bon, je ne dis pas que je suis HPI, mais je ne cache pas du tout mes qualités de communication, mon atypisme, ou toute chose communément vue comme "bizarre". En fait, j'ai déjà fait le caméléon, me présentant comme ils voulaient que je sois. Sauf, qu'après, je ne peux pas tenir, le naturel ressort et cela mène à l'impasse.

Alors c'est sûr que je fais facilement peur aux recruteurs, mais au moins, ceux qui m'ont embauché (depuis que je suis naturel), ne sont pas par la suite surpris. Et ceux qui m'ont refusé pour mon atypisme m'ont rendu le service d'éviter un job où je serais inconfortable.

Après, je précise que je travaille dans l'industrie, comme cadre sur des fonctions où il faut du punch. Donc à la limite l'atypisme peut être un atout. Ce qui évidemment ne doit pas être le cas dans tous les domaines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Blossac le Ven 27 Mai 2016 - 9:40

chocolatine a écrit:@Blossac: alors? ^^

Alors je ne sais pas trop!
Je pense avoir donné ce qu'il attendait dans les grandes lignes.
Je me suis concentré pour ne rien sortir de "bizarre" avec plus ou moins de succès. Dur, dur!

Réponse dans 15J... Suspense!
Blossac
Blossac

Messages : 820
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Edelweiss le Mer 6 Juil 2016 - 6:51

Les entretiens je les prépare :
-> en cherchant un max d'infos sur l'employeur et le poste (rémunération, évolution de carrière possible y compris formations)
-> en me mettant en situation : en visualisant depuis le passage de porte (le serrage de mains ou le "bonjour")
-> en préparant les réponses en simulant l'entretien seule (les fichues questions : qualités/défauts qui n'en sont pas...etc) avec cv et lettre, en fait en me mettant à la place du recruteur (pour préparer les embuscades et le moyen de contrer)
-> j'ai un petit truc pour la motivation : je m'imagine en train de me présenter, de façon dynamique, à quelqu'un d'extérieur comme si je représentais déjà l'employeur, en serrant la main de mon interlocuteur virtuel  Wink (genre quelqu'un arrive vers toi et tu te présentes)

Ps : mon prb c'est d'arriver à décrocher l'entretien
Edelweiss
Edelweiss

Messages : 549
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Badak le Mer 6 Juil 2016 - 8:27

oulala ça me fait peur tout ça... Je vais devoir bientôt passer des entrevues aussi ....

Je ne comprends pas cette idée qu'il faudrait se "vendre"... ça me fait vraiment chier c'est tout.
Même se "promouvoir" (pour éviter de dire vendre car on n'est pas des marchandises... ), je ne vois pas le but...
Surtout si on se sent incompétent et qu'on a une faible estime de soi...c'est difficile..
J'ai surtout peur de devoir répondre à des questions sur ma piètre productivité due à mes problèmes d'anxiétés..
Bref, je suis psychologiquement faible et moralement contre, mais il va bien falloir essayer...
(Il est aussi possible que j'intellectualise en construisant mes valeurs d'une façon qui me protège de ce monde que je crains.)

J'ai l'impression que le mieux est de ne pas trop penser aux entrevues et de juste voir ça comme une rencontre en vue d'échanger sur nos attentes et objectifs respectifs... Si on se dit qu'un contrat se fait à deux, en principe les deux parties ont une égale participation au processus de décision. En principe donc on choisit autant que l'autre partie.

Mais en pratique, j'ai tout de même l'impression étrange que la négocation est asymétrique... et ça ne devrait pas... et donc ça me fait chier... J'ai tellement pas envie de lécher le cul d'un imbécile d'administrateur dans le seul but d'être payé... donc
....faisons semblant d'être égaux, et je présume aussi qu'on doit d'ailleurs avoir l'air plus confiant si on en a rien à foutre et si on essaie de se présenter comme égal même si l'administarteur nous regarde comme un con.
Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Pieyre le Mer 6 Juil 2016 - 8:47

Je ne suis pas sûr qu'il y ait jamais eu symétrie entre l'employeur (ou le recruteur qui le représente) et le candidat à l'emploi, mais ce dernier est libre de se présenter ainsi en effet, ce qui est sans doute profitable s'il ne se montre pas trop dégoûté à l'idée qu'on puisse ne pas reconnaître sa valeur.

Lors de ma première embauche, après un entretien avec un recruteur, j'en ai eu un autre avec mon futur patron. Je lui ai indiqué je faisais l'expérience de travailler dans l'informatique mais que je n'étais pas sûr d'y rester longtemps. C'était peut-être un peu cavalier mais il m'a pris. Un an plus tard il m'a demandé de démissionner et j'ai accepté. Les choses se sont passées somme toute de façon assez honnête.

Par ailleurs je m'interroge au sujet du terme d'entretien qu'on utilise en France pour ce type de rencontre. Vous utilisez donc celui d'entrevue au Québec... Il est vrai que c'est bien préférable dans le cadre du journalisme à l'affreux interview. Pourtant, dans le dernier cas, même si le journaliste mène la discussion, c'est l'invité qui est censé être valorisé, alors que dans ce que nous appelons l'entretien d'embauche, le postulant est plutôt sur la sellette. Mais ça se ressemble en effet. Ce qu'on appelait autrefois entrevue était moins formel, ou correspondait à un investissement intellectuel moindre qu'un entretien, mais dans les deux cas il y avait une symétrie. Il nous manquerait au moins un terme pour les cas asymétriques.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par izo le Mer 6 Juil 2016 - 9:49

Il y a beaucoup d'enjeux dans une embauche qui met l'entretien dans une tension vive aussi bien pour le candidat que du côté du recruteur. Celui ci recherche un collaborateur avec lequel l'entente doit être non pas parfaite mais au moins minimale voire moyenne au mieux maximale.
Aussi, la moitié des paramètres conditionnant le succès d'un entretien reste invisible pour le candidat qui peut s'étonner d'être "recalé" en dépit d'une présentation réalisée dans les règles de l'art, de compétences effectives et d'un allant évident.
L'entretien d'embauche est bien une rencontre réalisée dans un cadre pré établi sur la base de facteurs aussi bien objectifs (mentionnés dans l'annonce) que subjectifs (invisibles pour le coup bien que possiblement détectables dans la culture d'entreprise parfois).
Il y a adéquation ou pas. Il ne s'agit donc pas de rejeter la faute sur sa personnalité en cas d'échec mais sur une symbiose jugée irréalisable par le recruteur.
izo
izo

Messages : 3712
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Badak le Jeu 7 Juil 2016 - 11:24

Pieyre a écrit:Je ne suis pas sûr qu'il y ait jamais eu symétrie entre l'employeur (ou le recruteur qui le représente) et le candidat à l'emploi, mais ce dernier est libre de se présenter ainsi en effet, ce qui est sans doute profitable s'il ne se montre pas trop dégoûté à l'idée qu'on puisse ne pas reconnaître sa valeur.
 Je référais aux théorie de base du contrat tel que pensé dans un monde libéral "idéal"...  Dans les relations contractuelles, nous sommes tous supposés être égaux,.... "mais certains le sont plus que de d'autres"...

Pieyre a écrit:Lors de ma première embauche, après un entretien avec un recruteur, j'en ai eu un autre avec mon futur patron. Je lui ai indiqué je faisais l'expérience de travailler dans l'informatique mais que je n'étais pas sûr d'y rester longtemps. C'était peut-être un peu cavalier mais il m'a pris. Un an plus tard il m'a demandé de démissionner et j'ai accepté. Les choses se sont passées somme toute de façon assez honnête.
 Alors bon des fois l'honnêteté va bien. C'est tout de même encourageant, .. merci!    Ce que j'aime pas trop par contre est cette idée qu'on te demande de démissionner  au lieu de te licencier, j'ai l'impression que le but est pour l'employeur de contourner ses obligations légales: ici du moins un employé à droit à un certain montant lorsqu'il est mis à la porte, mais pas s'il démissionne de lui-même.  

Pieyre a écrit:Par ailleurs je m'interroge au sujet du terme d'entretien qu'on utilise en France pour ce type de rencontre. Vous utilisez donc celui d'entrevue au Québec... Il est vrai que c'est bien préférable dans le cadre du journalisme à l'affreux interview. Pourtant, dans le dernier cas, même si le journaliste mène la discussion, c'est l'invité qui est censé être valorisé, alors que dans ce que nous appelons l'entretien d'embauche, le postulant est plutôt sur la sellette. Mais ça se ressemble en effet. Ce qu'on appelait autrefois entrevue était moins formel, ou correspondait à un investissement intellectuel moindre qu'un entretien, mais dans les deux cas il y avait une symétrie. Il nous manquerait au moins un terme pour les cas asymétriques.

Je ne pense pas que que ce soit nécessaire de chercher un autre terme. Il me semble que dans la mesure où on se comprend, il n'est pas utile de chercher à encoder de force dans les mots toutes les nuances qu'on aimeraient y mettre... (Et la langue française n'accentue pas autant l'asymétrie des relations hierarchiques que ne le fait le japonais par exemple.. qui par ailleurs sur d'autres point est bien moins précis).

Je ne vois pas ni plus ni moins de symétrie dans "entrevue" que dans "entretien".  Du point de vue étymologique, la différence me semble négligeable (se voir l'un face à l'autre, ou se tenir l'un face à l'autre... )  
Et le dictionnaire Littré nous définit l'entrevue comme une "Rencontre entre des personnes où l'on cause, où l'on traite d'affaires".  
Concernant le mot "entretien", on trouve bien sûr plusieurs sens, mais le sens le plus pertinent de ses définition me semble être: "Conversation sur un sujet particulier".  
http://www.littre.org/definition/entretien
http://www.littre.org/definition/entrevue

Donc finalement, de manière amusante, le littré verrait même l'entretien comme une rencontre plus informelle (plus détendue) et l'entrevue comme une rencontre plus officielle.  Sur cette base, je dirais que notre usage me semble davantage du goût de votre académie française...   Razz

D'ailleurs le parler québecois est toujours archaisant du point de vue des parisiens (d'où le lien avec le conservatisme présumé de l'académie) Razz   Ensuite je concède aussi que l'usage québecois est souvent influencé par l'anglais.  On pourrait donc ici voir "entrevue d'embauche" comme un calque de "job interview".  Mais en même temps, l'anglais a emprunté "Interview" au français "entrevue", et la proximité avec "entretien" ne me semble pas devoir nous faire proscrire le mot "entrevue" dans ce sens-là.  

Je vérifie aussi dans le grand dictionnaire terminologique de la langue française:  et le terme recommandé par l'office dela langue française du Québec est "entrevue"..
http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8870029

Et puis, je vois même sur un site français l'usage de l'expression "entrevue d'embauche"..  (ceci dit j'ai l'impression que c'est un cas unique ou presque... mais au moins j'ai un contre-exemple  Razz )  

http://www.convention-entreprise.fr/recrutement/3235203

Voilà, je ne dis pas que tu as tort non plus, mais la comparaison sociolinguistique est interessante et j'aime trouver des arguments par pur principe dialectique d'opposition...
Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Pieyre le Jeu 7 Juil 2016 - 12:40

Badak :
 Je référais aux théorie de base du contrat tel que pensé dans un monde libéral "idéal"...  Dans les relations contractuelles, nous sommes tous supposés être égaux,.... "mais certains le sont plus que de d'autres"...
Dans les rapports sociaux, il n'y a d'égalité que celle fixée par le Droit, n'est-ce pas ? Alors, sur le plan des contrats, dans une perspective libérale, il n'y a d'égalité que dans le fait que nous pouvons tous également nouer des contrats comme nous le voulons avec d'autres personnes. Mais rien n'impose que ces contrats soient égalitaires. Certes, de part et d'autre, nous sommes libres de négocier les termes du contrat et d'agréer au compromis final; mais c'est tout. Quand nous sommes en position de force, nous pouvons davantage imposer nos exigences.

Ce que j'aime pas trop par contre est cette idée qu'on te demande de démissionner  au lieu de te licencier, j'ai l'impression que le but est pour l'employeur de contourner ses obligations légales: ici du moins un employé à droit à un certain montant lorsqu'il est mis à la porte, mais pas s'il démissionne de lui-même.
Attends, quelqu'un qui ne remplit pas les conditions du contrat initial, tu ne peux pas lui accorder en fin de contrat des droits exorbitants ! J'ai obtenu le paiement de trois mois de salaire correspondant à mon poste d'ingénieur (15.000 francs par mois en 1991, cela faisait une somme) après ma démission, qui m'ont permis de tenir un an durant lequel j'ai passé ma licence de philosophie comme un étudiant privilégié.

Je ne pense pas que que ce soit nécessaire de chercher un autre terme. Il me semble que dans la mesure où on se comprend, il n'est pas utile de chercher à encoder de force dans les mots toutes les nuances qu'on aimeraient y mettre...
Eh bien je pense qu'il est toujours intéressant d'essayer de faire progresser la langue plutôt qu'en subir la dérive.

Je ne vois pas ni plus ni moins de symétrie dans "entrevue" que dans "entretien".
Badak, j'ai énormément d'estime pour toi; mais, des fois, j'ai l'impression que tu ne fais pas attention à ce que tu lis (ce qui m'arrive aussi). Là, c'est exactement ce que j'ai dit : il y a symétrie dans les deux cas.

Du point de vue étymologique, la différence me semble négligeable (se voir l'un face à l'autre, ou se tenir l'un face à l'autre... )  
Et le dictionnaire Littré nous définit l'entrevue comme une "Rencontre entre des personnes où l'on cause, où l'on traite d'affaires".  
Concernant le mot "entretien", on trouve bien sûr plusieurs sens, mais le sens le plus pertinent de ses définition me semble être: "Conversation sur un sujet particulier".  
http://www.littre.org/definition/entretien
http://www.littre.org/definition/entrevue

Donc finalement, de manière amusante, le littré verrait même l'entretien comme une rencontre plus informelle (plus détendue) et l'entrevue comme une rencontre plus officielle.  Sur cette base, je dirais que notre usage me semble davantage du goût de votre académie française...   Razz
C'est que tu as un point de vue différent du mien. Parler d'affaires, cela implique d'être plus convaincant; il est question de pouvoir. Traiter d'un sujet, cela implique d'être plus pertinent sur le plan intellectuel; il est question de savoir. J'ai toujours traité à la légère les relations de pouvoir, et j'ai pris beaucoup plus au sérieux ce qui touchait au savoir.

D'ailleurs le parler québecois est toujours archaisant du point de vue des parisiens (d'où le lien avec le conservatisme présumé de l'académie) Razz
C'est ce qui fait son charme; et même c'est ce qui fait qu'on peut s'y référer pour prouver que nos exigences linguistiques ne sont pas déconnectées de toute réalité.

Ensuite je concède aussi que l'usage québecois est souvent influencé par l'anglais.
C'est ce qui fait ses limites, à moins que l'anglais soit plus pertinent que le français, ce qui est fréquent sur le plan de l'adaptation à l'actualité, mais beaucoup moins sur le plan de la pensée structurée.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Badak le Dim 10 Juil 2016 - 22:12

Hors sujet :

Pieyre a écrit:
Badak :
Je référais aux théorie de base du contrat tel que pensé dans un monde libéral "idéal"...  Dans les relations contractuelles, nous sommes tous supposés être égaux,.... "mais certains le sont plus que de d'autres"...
Dans les rapports sociaux, il n'y a d'égalité que celle fixée par le Droit, n'est-ce pas ? Alors, sur le plan des contrats, dans une perspective libérale, il n'y a d'égalité que dans le fait que nous pouvons tous également nouer des contrats comme nous le voulons avec d'autres personnes. Mais rien n'impose que ces contrats soient égalitaires. Certes, de part et d'autre, nous sommes libres de négocier les termes du contrat et d'agréer au compromis final; mais c'est tout. Quand nous sommes en position de force, nous pouvons davantage imposer nos exigences.
Tout-à-fait d'accord...  Le libéralisme parle plutôt d'égalité de droit et la liberté des agents permet d'exploiter les inégalités de faits. C'est ce qui a de merveilleux avec les idéologies: trouver le langage pour légitimer le pouvoir de la partie dominante.

Pieyre a écrit:
Je ne pense pas que que ce soit nécessaire de chercher un autre terme. Il me semble que dans la mesure où on se comprend, il n'est pas utile de chercher à encoder de force dans les mots toutes les nuances qu'on aimeraient y mettre...
Eh bien je pense qu'il est toujours intéressant d'essayer de faire progresser la langue plutôt qu'en subir la dérive.
Je suis bien d'accord, mais encore faut-il qu'on ressente collectivement le besoin d'un néologisme.  Si la précision lexicale que ce mot procurerait n'est pas vraiment nécessaire, à quoi bon le proposer.  Il y a des mots qui sont proposées, mais finissent pas être rarement employés...  Par exemple clavardage, émoticones...  etc on les voit écrits dans les média québecois, mais c'est tout.    
 
Modifier la langue dans son usage est bien plus complexe que de proposer un néologisme.
Pieyre a écrit:
Je ne vois pas ni plus ni moins de symétrie dans "entrevue" que dans "entretien".
Badak, j'ai énormément d'estime pour toi; mais, des fois, j'ai l'impression que tu ne fais pas attention à ce que tu lis (ce qui m'arrive aussi). Là, c'est exactement ce que j'ai dit : il y a symétrie dans les deux cas.
Bien.. tu examinais quand même dans quelle mesure il y a ou non symétrie entre les deux termes, dans l'usage français.  Tu sembles effectivement conclure, grosso modo, qu'il y déjà eu symétrie, mais que c'est plus nuancé que ça par rapport à l'usage.  Alors je renchérit là dessus...  en ajoutant un clou ou deux. Et en citant le littré pour être certain d'être le plus archaisant possible..

Parfois je m'exprime mal, j'en conviens...  si tu dis P1, et je réponds P2, ça ne signifie pas que P2 soit opposé à P1 complètement.  Ben oui on dit souvent la même chose, et plutôt qu'un débat, je voyais cela comme une comparaison de points de vue qui sont grossièrement similaires, et dont on cherche finalement les petits points qui diffèrent.
Je pense qu'on se lit bien en général, mais c'est que ce ne sont pas non plus toujours les mêmes points qu'on considère les plus interessants... et ce problème je l'ai avec tout le monde... je rebondis parfois sur des détails qui aux yeux de mon interlocuteurs sont totalement insignifiants et d'autre fois la même attitude chez les autres m'exaspère... On ne peut pas non plus toujours s'en tenir à une structure rigoureuse de discours ou on répondrait systématique point par point... Surtout qu'on discute pour relaxer comme d'autres écoutent la télé... Razz

Les discours, tout comme l'évolution de la langue, échappent en grande partie à notre contrôle. Je les vois comme des "systèmes organiques". (Je réfère à nos tentatives de contrôle de notre discours spontané ou de l'évolution spontanée de la langue ).

Pieyre a écrit:
Ensuite je concède aussi que l'usage québecois est souvent influencé par l'anglais.
C'est ce qui fait ses limites, à moins que l'anglais soit plus pertinent que le français, ce qui est fréquent sur le plan de l'adaptation à l'actualité, mais beaucoup moins sur le plan de la pensée structurée.
Je pense que le problème que cause l'anglais en empiétant sur les autres langues n'a rien à voir avec la pertinence ou non de ces langues, non plus qu'avec un niveau quelconque de structure de pensée...  C'est pour moi une question de diversité culturelle.  Et de résistance à l'hégémonie américano-britannique.   Et cela affecte le Québec, mais aussi l'Europe d'une façon différente.

Que l'anglais soit la langue de travail de l'union europénne me sidère....  Il n'y a que l'Irlande qui soit anglophone dans l'union européenne, mais des allemands discutant avec des français doivent le faire en anglais à ce que je comprends... Et si on envoie un CV dans des entreprises françaises, j'ai cru comprendre que c'était mieux de le faire en anglais.   Souvent je vois aussi que les pages de présentation des chercheurs français sont unilingues anglaises car tout le monde comprend l'anglais....  et pour eux c'est une question de prestige de se montrer anglicisés.

En laissant de côté, les aspects politiques: j'ai souvent entendu cette idée que l'anglais serait moins adapté à la pensée structurée, ou encore qu'il serait moins capable d'abstraction que le français. Je ne le crois pas vraiment et c'est un débat.  Je n'aime pas l'anglais, mais il faudrait préciser ce qu'on veut dire.

Lorsque tu parles de "pensée structurée", je pense que tu réfères à la clarté de la syntaxe. Et oui, l'anglais a des ambiguités frappantes avec des structures comme "quantum field theory" ou "general system theory" où on ne sait trop si l'adjectif qualifie le premier ou le second nom.  (Théorie générale des systèmes ou théorie des systèmes généraux.. ).  Mais des ambiguités syntaxiques, il n'en manque pas en français non plus. Et c'est le trait de tous les langages naturels... et c'est pour ça que c'est si difficile à analyser de manière automatique.    
Comment pourrait-on essayer de mesurer et comparer l'ambiguité de différentes langues ?   Il y aurait d'autres éléments que la syntaxe à prendre en compte.

Et pour résoudre cette ambiguité en anglais, il suffit en fait d'ajouter un trait d'union...  Sauf qu'en pratique, on ne le fait pas car ce n'est pas considéré comme un détail important.

Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Dim 19 Juil 2020 - 22:09

Je déterre ce sujet car j'ai un entretien d'embauche qui devrait tomber dans les jours à venir.
Je vais essayer d'expliquer sans trop en dire (qui sait, la personne qui me le fera passer est peut être un membre de ZC ^^)
Je suis caissière, avec pas mal d'années d'expérience dans la grande distribution alimentaire et là, c'est pour un poste dans une enseigne bien connue de produits culturels. Je suis placée sur le haut de la pile des cv car j'ai déjà bossé avec la personne qui assure le poste de chef de caisse en l'absence de la "vraie" et que nous avions bien accroché. C'est pour un cdd avec une longue (voire très longue) durée envisageable. Et ça me permets surtout d'entrer dans cette boite qui vend des Livres (oui oui, avec une majuscule, car je dois être une documentaliste refoulée) avec possibilité qu'une place se libère à ce rayon magique assez rapidement.

Je suis, depuis mon test, en plein milieu d'une tentative de retrouver le vrai moi. Celui que des années de refoulement ont enfoui trèèèèss profondément sous, entre autre, un vernis social qui devenait intenable et se craquelait de plus en plus. Au point, je crois, après relecture des évènements passés, que cela a affecté mon éventuelle reprise en contrat saisonnier dans une autre boite où je me plaisais. Pas un moment très stable de ma personnalité quoi.

Au cours des années, j'ai eu bon nombre d'entretien pour ce type de poste, mais là, je suis assez partagée entre me montrer sans filtre ou jouer le jeu habituel du "vos points forts, que faites vous en cas de conflit avec un client, comment vous voyez-vous dans 5 ans" et autres conneries.

Du coup je flippes. Dois-je me montrer telle que je suis ? Ou minorer encore ma personnalité au risque qu'ils m'embauchent en croyant embaucher quelqu'un d'autre ? Parce que, pour être honnête, les questions de chiffre d'affaire à augmenter, de fidélisation de la clientèle, d'assurances supplémentaires à fourguer et de compétitions entre rayons ou autres boites de la même enseigne, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. J'ambitionne surtout de faire mon boulot, dans une ambiance correcte, et de rentrer chez moi sans y apporter mes éventuels problèmes pro. Parce que pour un smic, ça n'en vaut clairement pas la chandelle.

Mais j'aimerais vraiment que ça marche. Rebosser avec mon ancienne collègue (qui serait ma supérieure hiérarchique directe) me botte. Retrouver un lieu où la clientèle vient plus par désir que par besoin me botte. Pouvoir, éventuellement, me retrouver à bosser rayon livre me botte, d'autant que ça signifierait apprendre de nouvelles compétences (gestion des stocks, présentation des articles, conseil clientèle etc).

Malheureusement, comme je l'ai dit plus haut, mes questionnements actuels font que je ne sais pas comment me positionner. Pour un poste qui demande si peu de qualifications, c'est peut être couillon mais c'est comme ça.

Quelqu'un a-t-il déjà été dans un cas similaire ? Si oui, je veux bien un retour d'expérience. Ou un conseil s'il y a des recruteurs parmi vous. Si non, un vendeur de pelle pour que j'enterre mes interrogations au fond du jardin...
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par siamois93 le Dim 19 Juil 2020 - 22:27

Je te suggère de faire comme pour tes précédents entretiens.
Par contre quand tu seras en place et que le rayon Livres s'ouvrira devant toi alors là tu pourras peut-être expliquer pourquoi une caissière a de la culture...
siamois93
siamois93

Messages : 9136
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Dim 19 Juil 2020 - 22:48

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 9:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Dim 19 Juil 2020 - 22:57

Ah, la culture. Un truc qui me fait sérieusement défaut car je me suis vachement reposée sur mes acquis, par manque de temps, de moyens, d'ambition. Donc au lieu de cultiver, j'ai pas mal végété (voilà un truc que je suis sûre de ne pas dire en entretien ^^)
Mais le problème est que, malgré le piston de mon ancienne collègue, je suis carrément flippée pour l'entretien. Peut être même que ce pistonnage me fout encore plus la pression (si je suis nulle, j'espère que ça va pas lui retomber dessus genre "vous avez manqué de discernement en nous vantant les mérites d'Azi et la tribu réunifiée à décidé de vous éliminer, prenez votre flambeau et votre chèque à la compta")
Et puis je n'ai aucune idée de comment ça se passe dans ce type de boite. J'ai plus eu d'entretiens informels en bordure du comptoir d'accueil que dans un bureau et, généralement, mon cv parle de lui même tandis que dans cet environnement, ça va être un peu nouveau.
Du coup, je doute.
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par siamois93 le Dim 19 Juil 2020 - 23:15

C'est normal de douter.
siamois93
siamois93

Messages : 9136
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Dim 19 Juil 2020 - 23:18

J'aurais voulu éviter le double post.

Tommy809

Effectivement, me cantonner à l'aspect professionnel est ce que je fais habituellement. Et si ça marche bien pour l'entretien, c'est la suite qui merdouille souvent, donc je me demande si c'est la bonne méthode. Je fais bien mon boulot (peu d'erreur de caisse ou de plainte des clients, par exemple) et je le sais mais, malgré d'assez longs contrats pour de la caisse (18 mois cumulés dans la dernière boite) je ne suis pas reprise après, donc je ne peux m'empêcher de me demander où le bat blesse. Et comme là j'aimerais vraiment que ça marche sur le long terme, je me demande si cette option est la bonne.

Sans vouloir jouer la victime, il m'est arrivé de proposer des solutions à des problèmes, qui pour moi relevaient du bon sens (un des derniers exemple en date, j'avais trouvé une solution pour éviter un problème de doublon dans un logiciel de carte fidélité et ainsi éviter aux caissières une grosse perte de temps par une manip assez simple : ajout d'un "z" devant le doublon pour qu'il n'apparaisse plus lors de la recherche par nom. Pas sûre d'être claire là…). Et bien ce que je pensais être un gain pour l'entreprise a été assez mal vu de la direction et m'a été reproché un an plus tard. Donc dois-je dire que je sais m'adapter aux problématiques rencontrées par l'entreprise et fermer ma g***** ou bien dois-je dire que je sais m'adapter et apporter des solutions ?

doute doute doute


EDIT :
siamois :
J'imagine que c'est même plutôt sain de douter, mais ça ne facilite pas mes nuits. Vivement l'entretien, au moins ça sera fait.
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par WinstonKing le Lun 20 Juil 2020 - 0:01

Rayon livre, vente, recrutement c'est ce que je fais H24. Y a moyen de préciser le poste, le lieu, etc. ?
WinstonKing
WinstonKing

Messages : 597
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Lun 20 Juil 2020 - 1:41

Le poste en lui même c'est pour être caissière (je crois qu'ils ont un autre terme vu que ça regroupe la caisse, le sav, les éventuels crédits clients etc, mais ça reste la même chose, que des trucs que je maitriserai avec la formation interne. Je n'ai pas l'intitulé exact vu que le poste n'est pas encore officiellement vacant).
Mais il s'agit d'un remplacement avec possibilités d'évolution vers le rayon librairie entre autres m'a dit mon ancienne collègue et j'imagine que si je peux placer mon intérêt pour ce rayon lors de l'entretien ce n'est pas un mal. C'est dans une fnac. Et je ne connais absolument pas ce type d'entreprise, ayant fait la grande part de ma "carrière" dans les leclerc, super u et autres.
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Invité le Lun 20 Juil 2020 - 2:23

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 9:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Lun 20 Juil 2020 - 6:03

Je ne me reproche pas ce gain de temps que j'ai pu "obtenir" pour mes collègues, mais je me demande si l'innovation venant d'une simple caissière serait aussi malvenue partout (auquel cas, je ne me risquerais certainement pas d'en faire part au cours d'un entretien d'embauche). Et du fait de ma récente découverte de mon "haut potentiel", je ne peux que me questionner. A savoir, une caissière lambda aurait elle trouvé cette astuce, et en aurait-elle fait part ? Ou est ce ma personnalité divergente (pour certains) qui fait que j'ai trouvé et transmis cela ? Et dois je mettre ce type de capacité en avant ? Un peu l'impression que c'est le renard qui se mord la queue et que, une fois de plus je ne sais pas si cela fait parti de mes "spécificités" et la manière dont je dois, ou non, les mettre en avant.
(pas sûre du tout d'être claire là…)
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par isadora le Lun 20 Juil 2020 - 7:10

Azi a écrit: je me demande si l'innovation venant d'une simple caissière serait aussi malvenue partout

certainement, une caissière est payée pour suivre les procédures de caisse, qui sont extrêmement verrouillées et ne laissent aucune place aux initiatives, et heureusement, d'ailleurs, la réalisation du chiffre d'affaires et les encaissements étant des opérations comptables sensibles.

le basique pour une caissière reste le SBAM instauré par Auchan : sourire, bonjour, au revoir, merci.

la suite plus perso et détaillée en MP. je croise les doigts pour l'entretien.
isadora
isadora

Messages : 2132
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

entretien d embauche  Empty Re: entretien d embauche

Message par Azi le Lun 20 Juil 2020 - 7:32

malheureusement, sur mon précédent poste, on m'avait fait sentir que des initiatives pourraient être bienvenues. J'ai eu le tort de prendre cela pour argent comptant et je m'en mords un chouia les doigts. Parce que je n'étais pas juste caissière mais "agent de caisse et d'accueil" siouplait, avec un dimanche sur trois en autonomie.
Azi
Azi

Messages : 171
Date d'inscription : 08/03/2020
Age : 33
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum