Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Dim 16 Sep 2012 - 15:06

Bonjour,
Désolée de déterrer un post vieux de 1 an, mais celui-ci correspond à peu près aux questions que je me pose en ce moment. J'ai cru comprendre qu'on essaye ici de répondre sur un fil de discussion existant, plutôt qu'en ouvrir un nouveau... si je me trompe je compte sur vous pour vite me le dire Smile
(texte inutile puisque cette discussion a été séparée d'une autre)

J'ai découvert récemment la zébritude, du coup je comprends que certaines personnes autour de moi sont zèbres (pas mal en fait, parce qu'au fil du temps j'ai l'impression que ceux avec qui je ressent vraiment des affinités et que je continue à voir le sont).

Pour une d'elle, je suis venue facilement à lui en parler au cours d'une discussion sur mes enfants, et elle s'est tout de suite reconnue. Comme c'est une amie de longue date, nous avons navigué simplement sur ce sujet, avec des échanges enrichissants.

Maintenant j'ai envie d'en parler à une autre personne de ma connaissance, mais je ne le connais pas très bien, je ne sais pas comment aborder le sujet. J'ai un peu peur de passer pour une dingue, ou qu'il pense que je vais sur un terrain beaucoup trop personnel. Pourtant parfois il parle de lui et je sens qu'il est dans l'auto-dénigrement (quel gâchis).


Dernière édition par fenotte le Mar 18 Sep 2012 - 21:21, édité 1 fois
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Dim 16 Sep 2012 - 15:07

Je précise que j'ai pris la peine de lire les échanges de ce fil, sans trouver de réponse
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par nikoku74 Dim 16 Sep 2012 - 15:43

tu peux aller chercher les termes: perfectionnisme et honnêteté exacerbée, sens des valeurs (pas matérielles!), discussions intéressantes (pas premier degré), anticipation, vision globale, ambition inexistante suivant les codes en vigueur, ...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1361
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Dim 16 Sep 2012 - 19:07

nikoku74, excuse-moi j'ai plus l'impression que tu réponds à la question "Comment reconnaitre d'autres Z ?" qu'à celle que je me posais "Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?" Question
Ceci étant ta définition est limpide pour moi (je pense me reconnaitre...)
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par nikoku74 Lun 17 Sep 2012 - 9:52

alors le titre "comment reconnaître d'autres Z" ne convient pas car c'est l'étape d'après qui t'intéresse. Dans ce domaine, je suis trop inexpérimenté pour t'en dire plus, je suis neuf dans le domaine.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1361
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 45
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Lun 17 Sep 2012 - 10:15

Il y a toujours une méthode qui est de l'inviter à prendre un café et que le livre de Cécile Bost soit en train de traîner sur la table basse. Tu attends qu'il le regarde et l'air dégagé tu lances un : "Ah oui, c'est ce que je suis en train de lire. C'est intéressant, à la base je pensais qu'un surdoué c'était le gamin qui a le bac à 14 ans mais en fait c'est bien plus répandu et différent qu'on ne le pense. Tu voudras que je te le passe quand j'aurai fini ? Tu sais, certains passages m'ont fait tout à fait penser à toi, j'aimerais bien avoir ton avis personnel du coup."

En fait, je n'en sais pas grand chose, mais c'est vrai que frontalement je ne saurais pas comment amener la chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Lun 17 Sep 2012 - 21:38

Nikoku74 moi je suis neuve sur le forum et je n'aurais pas dû continuer ce fil si j'ai bien compris. Je vais demander aux modérateurs .

Cherokee merci pour l'idée ! Alors je n'ai pas lu le livre de Cécile Bost, et on m'avait prêté celui d'Arielle Adda mais je viens d'acheter le "JSF", ça ira comme ça ?
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mar 18 Sep 2012 - 7:24

Fenotte, oui, pour ma part j'aime beaucoup Adda...Je serais d'avis de laisser entrevoir celui qui à toi te parle le plus. Enfin, la seule personne à qui j'en ai parlé était un très bon ami (genre deux doigts de la main). Il ne m'a pas crue quand je lui ai dit que je le pensais concerné mais j'ai pu lui en parler franco.

Bonne chance Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Lysange Mar 18 Sep 2012 - 13:32

Les yeux?

Alors cette poignée de personne dont j'ai l'impression que le regard me traverse de part en part, et qui donne l'impression d'être véritablement vivant, pas "plat" comme celui de la majorité des gens?

Alors je ne peux tomber amoureuse que de zèbres! Very Happy

Non plus sérieusement, pour moi ce n'est pas flagrant, peut être parce que je n'ai pas encore l'habitude... Ou peut être que ça dépend des sensibilités...
Lysange
Lysange

Messages : 809
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Waka Mar 18 Sep 2012 - 14:46

[Note guide]
Hop, voilà, un fil spécifique à été créé pour cet échange.
Smile
[/Note guide]
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 36
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Mar 18 Sep 2012 - 21:30

Lysa tu as répondu sur l'autre fil avant la coupure, du coup tu te poses des questions sur comment reconnaitre les zèbres... pour les filles j'ai l'impression que je n'ai aucun mal, dès que je me sens en confiance et que la conversation m'intéresse, je ressens assez vite qu'il y a une affinité que je n'ai pas avec les autres filles, comme si la conversation avait plus de relief ou de couleurs.

Depuis quelques jours je commence à comprendre que mes amies sont quasi toutes zèbres. J'ai commencé à en parler à deux d'entre elles, et je me rends compte que c'est au cours de discussion au sujet de mes enfants que j'arrive à placer plus naturellement cette question (avec l'effet sympa de voir la personne sourire, t'écouter, et finalement te dire qu'elle se doutait de quelque chose).

Mais avec les amies c'est facile, on peut se dire beaucoup de choses, en confiance.
C'est plus compliqué d'aborder ce sujet quand on connaît moins, alors je suis à l'écoute de toutes idées ou retour d'expérience...
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Lysange Mer 19 Sep 2012 - 12:43

Oui en effet... J'ai pas tout compris ce qu'il arrivait à mon message! Very Happy

Du coup, désolée... Je sors.

Et j'ai tenté de parler à un zèbre que je pense avoir reconnu. Sauf que lui il ne sait même pas ce que c'est. Enfin il sait ce que je lui en ai dit. Le dialogue est très difficile, je le connais peu... Parce qu'il m'attire? J'aimerais bien le connaitre un peu plus pourtant! Smile
Lysange
Lysange

Messages : 809
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Mer 19 Sep 2012 - 16:03

Lysa, c'est moi qui suis désolée si tu sors Sad

Ton "peut-être zèbre", si tu as envie de le connaître plus c'est au moins qu'il attire ton attention, après sur d'autres types d'attirance je ne sais pas.
J'ai l'impression que c'est plus simple pour moi de reconnaître des femmes zèbres, comme un coup de foudre commun, sans ambigüité. Avec les hommes il y a souvent un peu d'ambigüité et ça peut brouiller les ressentis.
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mer 19 Sep 2012 - 21:45

Personnellement, je n'irai soutenir qu'aucun des "coups de foudre" que j'ai eus l'ait été pour des surdoués (enfin à l'exception des gens que j'ai rencontrés en sachant qu'ils étaient surdoués). Ce sont pourtant des gens très intelligents. Mais, je veux dire que je méfie de mes coups de foudre et aussi de mon envie de parler du surdon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Jeu 20 Sep 2012 - 9:16

Merci Daria-Boavista pour ton intervention qui vient me rappeler de faire attention au syndrome "j'en vois partout", en cette période de découverte.
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Lysange Jeu 20 Sep 2012 - 13:02

fenotte a écrit:Ton "peut-être zèbre", si tu as envie de le connaître plus c'est au moins qu'il attire ton attention, après sur d'autres types d'attirance je ne sais pas.
J'ai l'impression que c'est plus simple pour moi de reconnaître des femmes zèbres, comme un coup de foudre commun, sans ambigüité. Avec les hommes il y a souvent un peu d'ambigüité et ça peut brouiller les ressentis.

J'ai la casi certitude qu'il est zèbre : je le connais indirectement de façon extérieure par pas mal de monde, et j'en ai parlé avec lui vite fait : il est synesthète avec les sons, et très décalé. Après il me raconte peut être des bêtises, qui sait...

Mais ce qui est d'autant plus perturbant c'est que beaucoup de choses qu'il aime me touchent vraiment fortement (vidéos qu'il partage sur facebook). Tellement que je pourrais presque me dire qu'il les poste pour moi... En fait je crois que je n'ai jamais ressenti de similitudes aussi profondes avec quelqu'un, c'est pas des points commun, mais des ressentis communs.

Et je suis incapable de lui faire comprendre, la communication avec lui est juste impossible. Il est déjà venu vers moi en vrai, mais j'étais tellement mal à l'aise que je fuyais. Je m'en suis rendue compte alors que nous n'aurions plus d'occasion de se croiser "par hasard". J'essaie donc de me "rattraper" par le virtuel, mais je n'y arrive pas. J'ai l'impression qu'il pense que nous sommes très différents et donc que nous n'avons par grand chose à partager, et/ou alors qu'il n'a -donc- absolument rien à faire de moi, ce qu'il m'a affirmé ne pas être le cas (par politesse?). Nos discussions restent au niveau de la pluie et du beau temps. Je n'ose pas trop aborder d'autres sujets qu'il me donne l'impression d'éviter.

C'est con mais je trouve ça super frustrant d'avoir "sous les yeux" quelqu'un avec qui j'ai l'intime conviction qu'on pourrait partager pas mal de choses, et d'être incapable d'en parler...

Peut être est-ce sa personnalité très "huitre" comme certains zèbres qui se surprotègent?

Comment faire? Est-ce que ça vaut le coup de persévérer? Des fois je me dis que non, que c'est tant pis pour moi, et pour lui, mais j'arrive juste pas à rester sur ces échecs... J'ai envie d'en savoir plus, notamment savoir s'il existe bien pas si loin que ça quelqu'un avec qui je puisse partager mes émotions musicales fortes!

Il est possible que le trouble qu'il provoque chez moi actuellement fausse ma vision des choses.

Ceci dit aussi loin que je m'en souvienne (je le connais de vue et indirectement depuis des années), il a toujours curieusement attiré mon attention. Et mon attirance pour lui n'est venu que après m'être fait la réflexion qu'il était peut être zèbre, et donc après en avoir parlé (ou plutôt avoir échangé quelques phrases) avec lui.

Spoiler:
Désolée, je message est plutôt personnel, mais ce post tombe pile dans mes préoccupations du moment, et peut être que d'autres ont vécu aussi ce genre de chose, je suis preneuse de toute expérience similaire et/ou conseils!
Lysange
Lysange

Messages : 809
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Ven 21 Sep 2012 - 14:53

Lysa, personnellement je suis touchée par ce que tu racontes.
C'est un peu intime, mais pas si éloigné du sujet de dire à quelqu'un ce qu'on pense de lui. Cela demande de passer une barrière, ou franchir une montagne peut-être ?

De par mon expérience j'aurais l'envie de te dire, ne fais confiance qu'à tes ressentis, pas à ce que tu as en tête. Et de ce que je lis, ton ressenti "est flou", et tu trouves "la communication avec lui juste impossible" alors.... attention à ne pas te faire de films, pas sur son aspect Z mais sur le plan de l'attirance.

Ouvrir une huitre c'est très tentant mais on peut se blesser...
Je pense que si tu as envie de dire à quelqu'un qu'il est Z pour l'aider (comme c'est mon cas), alors il faut ne le faire que si tu es désintéressée.
J'ai l'impression que tu attends de trouver un ami, là où tu pourrais juste provoquer une prise de conscience douloureuse, qui peut être longue et ne déboucher sur rien dans tes relations avec lui. Ce qui ne dispense pas de provoquer la prise de conscience, mais tout cela pour te dire de faire attention à toi.
fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Lysange Ven 21 Sep 2012 - 16:09

Ah je crois qu'il y a confusion, je n'ai pas forcément envie de lui faire découvrir qu'il est zèbre ni rien, la discussion était "sur le tas" du style "tu serais pas un peu zèbre toi?" et pas du tout "regarde tu es zèbre ça pourrait t’intéresser et t'aider!". Je ne me permettrais pas de vouloir aider quelqu'un que je connais si peu, et d'ailleurs sans doutes qu'il n'a absolument pas besoin de ça. J'ai du mal avec les gens qui veulent aider ceux qui n'en ont pas besoin...

Là où j'ai envie d'échanger avec lui est dans les potentiels ressentis qu'on pourrait avoir sur la musique (notamment, mais je crois que sur pas mal de choses on a des points communs...). Qu'il soit zèbre ou non. Mais s'il l'est il y a possibilité que ses ressentis soient plus proches avec les miens et donc d'être "sur la même longueur d'onde".
Lysange
Lysange

Messages : 809
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Fata Morgana Ven 21 Sep 2012 - 16:14

Moi j'ai fais ça à un vieux copain - précieux, magique drunken .
Quand j'ai fini il m'a dit: " Tu ne te souviens pas que (il y a pas loin de dix ans) je t'ai affirmé que tu es surdoué ?"
J'étais comme un con... Embarassed
J'avais cru qu'il blaguait, que "surdoué" était à entendre comme quand on dit "c'est génial". Je ne l'ai pas cru un seul instant alors, et n'en n'ai tenu aucun compte. Je pensais aussi qu'il me flattait pour me dire juste qu'il m'aimait bien...C'est pas mal non plus de voir ce que ça fait de l'autre coté. De plus, j'ignorais ce que recouvrait exactement ce mot, moi j'ai toujours cru que surdoué = bon élève qui réussit sans effort. Et moi, j'étais le plus surdoué... des cancres ! Donc je n'ai pas relevé.
Et la réponse qu'il m'a faite ensuite, quand j'ai réalisé: "Je te l'avais bien dit", elle ne vous rappelle rien ? Very Happy
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par fenotte Ven 21 Sep 2012 - 22:12

Excellent, Fata Morgana Very Happy
Tu ne dis pas comment tu as amené cette discussion avec ton copain, qui devait être très réceptif... J'en conclus qu'affirmer à quelqu'un qu'il est surdoué n'est pas un gage d'écoute.

Lysa désolée oui il y a confusion Embarassed j'avais oublié que tu répondais à l'autre question "comment reconnaitre un zèbre?" Tu ne veux pas aider, tant mieux, moi c'est un peu mon défaut mais avec le temps je me soigne
Spoiler:
après m'être pris quelques baffes
Et tu as tenté de lui parler musique je suppose ?


fenotte
fenotte

Messages : 126
Date d'inscription : 10/09/2012
Localisation : Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Zinatra Mer 26 Sep 2012 - 9:19

Depuis que j'ai découvert mes rayures, j'ai un sentiment de gratitude qui me donne envie de le partager avec tout le monde. Un peu ridicule, je saute dans tous les sens en chantant "tu es zèbres, toi aussi, tu es zèbre!!".

Depuis quelques mois que j'ai cette attitude, j'ai pu observer des réactions très contrastées. En général, ceux dont je suis certaine qu'ils le sont réagissent avec une indéniable mollesse. Ils répondent, grosso modo, toi oui, moi non. C'est la réaction la plus zèbre, probablement.

Et puis il y a ceux qui se moquent de moi. Ma famille par exemple, qui considère que j'ai encore trouvé un moyen de me faire remarquer et d'emmerder tout le monde.

Curieusement, ni la première, ni la seconde des réactions n'est la plus dérangeante...

Il y a enfin ceux qui sont vraiment intéressés, et qui peut-être ne sont pas zèbres du tout, mais cherchent là une légitimation de leurs problèmes. Une sorte de manteau gracieux pour habiller leurs souffrances.

Ceux-là sont ceux qui me posent question: après avoir subi mes propres faux-selfs, et avoir traficoté mes personnalités apparentes pour prendre moins de coups, voilà que je pourrais me retrouver entourée de faux zèbres?

Le problème n'est pas tant, pour moi, qu'ils ne le soient pas. Après tout, je les aime tels qu'ils sont...

Mon problème, c'est que, alors leur ressenti est "normal", ils tentent de se déguiser en zèbres. Ils ont survolé les informations concernant les zèbres, ne les ont pas vraiment comprises, puisqu'il faut avoir ressenti en soi ces sensations particulières pour les comprendre.

Ils s'inventent une appréhension du monde teintée zèbre, qui sonne complètement faux. Ils peuvent penser que parce qu'ils ont un petit talent ici ou là, c'est bien la preuve. Que s'ils font rire la galerie, c'est bien la preuve. que s'ils ne supportent pas d'être tous seuls, c'est bien la preuve. Que s'ils sont de bons comptables, c'est bien la preuve. Que s'ils sont phobiques en avion, c'est bien la preuve. Rien à avoir, donc, avec la zébritude. Beaucoup plus à voir avec l'idée qu'on s'en fait.

De mon côté en les écoutant, je ressens une certaine souffrance à les entendre "ne rien comprendre" à ce qu'un zèbre, en lui-même ressent. Parce que cette façon que nous avons de vivre à l'intérieur notre expérience de vie, elle est à la fois tellement belle et tellement complexe que nous rêvons de la partager, vraiment, du fond du coeur.

Lorsqu'on est avec un zèbre, si l'on fait abstraction du domaine de compétence, et des cabossages déformants de la personnalité, il reste une chose très puissante: cette sensation exaltante d'avoir en face de soi une source de vie et de curiosité aussi inépuisable que la sienne propre.

Il y a souvent quelque chose dans les yeux, qui sont à la fois vagues, étonnés, et intenses. Mais des non-zèbres peuvent avoir cette particularité..

Zinatra

Messages : 70
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 61
Localisation : Lyon 5

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Lun 1 Oct 2012 - 11:40

Je peux te faire part de mon expérience.
Je pense bien avoir dans mon entourage un zèbre, à chaque rencontre c'est magique, et je sentais bien que c'était réciproque, on sent une "vivration" (merci Ours). Mais le doute ne me quittant jamais, je cherchais un moyen de confirmer cette supposition.
Je brulais d'envie de lui dire "mais tu es zèbre toi aussi! " mais impossible, on se connait trop peu...
Et puis voilà, au fil des rencontres, c'est finalement cet autre zèbre qui a fait quelques allusions à mon sujet ;-)
Par exemple: je perçois que tu es perfectionniste, que tu as une sensibilité particulière, et tu indiques subtilement que tu comprends (sous entendu, tu ressens ça toi aussi ), et au bout du compte, vous vous rendez compte ensemble que vous êtes pareils. Quand tu sauras qu'il a compris ça, tu pourras peut-être plus facilement aborder le sujet des zèbres...
Me posant la question pour un zèbre, c'est ce zèbre qui m'a donné la réponse, et j'ai trouvé ça délicat, j'ai apprécié la finesse ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par gmk Dim 14 Oct 2012 - 19:34

Un peu ridicule, je saute dans tous les sens en chantant "tu es zèbres, toi aussi, tu es zèbre!!".

tout pareil!! Very Happy

s'il s'agit de gens proches, je vais au plus efficace, je leur offre le bouquin de jsf avec une petite phrase, genre 'c'est pas super bien écrit et on aurait pu le résumer en 50 pages, mais ça pourrait t'intéresser, si tu veux on en parle, sinon pas de soucis'

s'il s'agit de personnes que je connais moins, si je sens qu'il peut y avoir un intérêt à ce qu'ils le sachent (j'ai eu un stagiaire qui était un cliché à lui tout seul mais complètement épanoui, avec qui j'ai fini par en parler mais qui n'en avait pas 'besoin') je leur 'parle d'eux', je pense que tu es comme ci comme ça, (là, on peut vite passer pour un sorcier si on tape juste!!) en leur précisant bien que ce n'est que mon avis mais que ça reste une piste à étudier

c'est là qu'il faut faire attention au fameux syndrôme 'j'en vois partout', je n'en parle que lorsque je suis quasiment sûre, ça peut être dangereux sinon

après pour moi ça été trop important pour que je me taise et que peut-être certaines personnes n'envisagent jamais cette possibilité
je suis allée très loin dans la dépression par simple ignorance du sujet et si je peux peut-être alléger ça en prêtant un bouquin ou simplement en attirant l'attention sur qqch auxquels ils n'auraient pas forcément pensé... ben tant mieux!! Very Happy
gmk
gmk

Messages : 75
Date d'inscription : 11/07/2011
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Nutty_Pr Lun 15 Oct 2012 - 12:17

Il m'arrive aussi de voir des zèbres partout, mais je me limite à communiquer seulement avec ceux dont je suis sûr.
Je sors un truc du genre 'il a une tête de zèbre celui-là' en prenant une personne au hazard. Puis immanquablement l'interlocuteur me demande de quoi je parle et alors j'explique en quelques mots la pensée arborescente et la rapidité de pensée associée. Et là je vois si c'est vraiment un zèbre ou à quel degré.
Je teste souvent les personnes que je rencontre car la pluspart souffrent et ne savent pas pourquoi. Connaître sa zèbritude c'est souvent résoudre plus de la moitié de ses soucis.
Nutty_Pr
Nutty_Pr

Messages : 241
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 51
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par John94 Jeu 25 Oct 2012 - 23:25

Je connais des zèbres depuis quelques années malgré mon jeune âge maintenant, et j'ai la chance d'en avoir découvert moi même quelques uns.

Au cours de ma première année à la fac (celle-ci), j'ai fait la connaissance d'une fille assez mal dans sa peau, mais intelligente, drôle, agoraphobe, ne supportant pas qu'on la touche, gentille, jouant aux jeux vidéos, dessinant divinement bien, et attirée par l'idéalisme amoureux.

Bref, une zèbre, et je n'ai aucun doute là dessus.
Donc j'ai rapidement sympathisé avec elle, et j'ai discuté de tout et de rien.
Puis, j'ai fais la bétise, par conversation facebook
Elle : "Tu ne sais pas grand chose de moi"
Moi : "Je sais plus de choses que tu ne l'imagines"
Elle : "Ah bon?"
Moi : "Tu es surdouée"

Bon, là, j'ai tenté de l'expliquer, de lui faire prendre conscience, et elle s'est éloignée de moi. Je ne voulais pas vraiment de relation sentimentale et amical avec elle, mais un soutient zèbre à la Fac accessible, c'est un sacré confort.
Donc elle ne m'a pas cru, et on a des rapports assez distants, malgré mes tentatives de me re-rapprocher d'elle. Je ne sais pas si elle en a pris vraiment conscience, ou si elle continue de nier.
Je sais que c'est un processus long et douloureux que de reforger une image de soi comme ça, mais j'aimerais avoir des indices sur l'apparence extérieure que peut dégager cette remise en question, parce que je suis assez curieux de savoir comment elle va.

Pensez vous qu'elle revienne me parler quand elle aura accepté?

John94

Messages : 30
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 26
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Jeu 25 Oct 2012 - 23:53

[quote="Nutty_Pr]Je teste souvent les personnes que je rencontre car la pluspart souffrent et ne savent pas pourquoi. Connaître sa zèbritude c'est souvent résoudre plus de la moitié de ses soucis.[/quote]

Là je fais un petit hors sujet (désolée) pour dire oui oui je suis d'accord et pour révéler à la personne qu'on suppose être des notres, faut lui parler de ta vision des choses, ta façon de penser de t'organiser de ressentir l'invisible etc ...si La personne est zèbre vous aurez ce genre de discussion intime ou alors complètement décalée ou vous serez connectées et là tu pourrais lui glisser deux trois livres sur le sujet, après ça infuse et ... 3/4 de de ces soucis sont réglés, c'est quand même une trés bonne moyenne d'emmerdes en moins Hourra !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Lun 17 Déc 2012 - 10:28

Après oui, un zèbre (qui ce sait Z) qu'on soupçonne, il y a de fortes chance que lui en retours nous soupçonne Wink

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20819
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 41
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Jeu 8 Mai 2014 - 20:16

coder une phrase... ce qui lui laisse le choix de dire ou pas... et permet de voir ... s'il est... et veut le dire.... ah la délicatesse  Very Happy Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: comment parler a un Z qu'on pense avoir reconnu?

Message par ShineFlower Sam 10 Mai 2014 - 10:08

Le plus simple c'est de l'inviter autour d'une table , a boire un café, et discuter avec lui aux divers degrés. Aborder le sujet de la douance concernant ses enfants ou en général. Lui expliquer ce que c'est. Et la oups il se reconnaît! Lui faire remarquer qu'il manipule très bien les divers degrés. Voili, voilou.  Very Happy
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Sam 10 Mai 2014 - 10:16

John94 a écrit:
Moi : "Tu es surdouée"
Bon, là, j'ai tenté de l'expliquer, de lui faire prendre conscience, et elle s'est éloignée de moi. Je ne voulais pas vraiment de relation sentimentale et amical avec elle, mais un soutient zèbre à la Fac accessible, c'est un sacré confort.

Combien de fois on devra lire la même histoire, avant qu'il devienne urgent d'expliquer que ce terme surdoué ne veut absolument pas dire la même chose dans le monde réel, et sur un forum de Zèbre ? On se promène pas dans la rue en traitant tout le monde de "salope". Et en leur disant qu'ils nient quand les gens ont un mouvement de recul !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par ZeBrebis Sam 10 Mai 2014 - 10:33

stauk a écrit:
Combien de fois on devra lire la même histoire, avant qu'il devienne urgent d'expliquer que ce terme surdoué ne veut absolument pas dire la même chose dans le monde réel, et sur un forum de Zèbre ? On se promène pas dans la rue en traitant tout le monde de "salope". Et en leur disant qu'ils nient quand les gens ont un mouvement de recul !!!
Ca y est, "surdoué" a rejoint le fameux "intello" dans le registre des insultes ?  Surprised 

Parce que sinon, c'est un mot imposant mais pas encore un gros mot à mon sens. Et on peut espérer que la personne ira voir pour en avoir le coeur net de quoi il s'agit en pianotant sur internet.

Du coup la méthode ne me semble pas si absurde.
Parce que rester dans le flou des termes comme "intelligent" cela ne m'a jamais aidée ; je n'y trouvais pas la compréhension de mon sentiment de décalage...
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Sam 10 Mai 2014 - 10:38

ZeBrebis a écrit:
Du coup la méthode ne me semble pas si absurde.
Parce que rester dans le flou des termes comme "intelligent" cela ne m'a jamais aidée ; je n'y trouvais pas la compréhension de mon sentiment de décalage...

Si ca peut vous aider de mettre des mots qui veulent dire autre chose, faites le. Ce qui m'embête c'est quand des gens perdent leurs amis à cause de cet usage impropre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Sam 10 Mai 2014 - 11:59

stauk a écrit:
John94 a écrit:
Moi : "Tu es surdouée"
Bon, là, j'ai tenté de l'expliquer, de lui faire prendre conscience, et elle s'est éloignée de moi. Je ne voulais pas vraiment de relation sentimentale et amical avec elle, mais un soutient zèbre à la Fac accessible, c'est un sacré confort.

Combien de fois on devra lire la même histoire, avant qu'il devienne urgent d'expliquer que ce terme surdoué ne veut absolument pas dire la même chose dans le monde réel, et sur un forum de Zèbre ? On se promène pas dans la rue en traitant tout le monde de "salope". Et en leur disant qu'ils nient quand les gens ont un mouvement de recul !!!

entiérement d'accord Smile jamais eu autant d'ennuis qu'avec ce terme. mauvais mot que pour une fois les "autres" prennent au premier dégré Smile
de plus je trouve complétement vache de dire de but en blanc à quelqu'un si il veut rester neutre et "cachée" de plus pour son intéret.genre "salut t'es homo non ? ah moi aussi Smile je me serai éloignée aussi voire même avant que tu le dises Smile hello tu veux bien que je t'utilise ? ben oui bien sur avec plaisir Smile pas très sur doué comme approche Smile troublant Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: comment parler a un Z pour lui annoncer qu'il l'est?

Message par ShineFlower Sam 10 Mai 2014 - 14:01

gahan girl a écrit:pas très surdoue :lol:comme approche Laughing
C'est le moins qu'on puisse dire.  Cool
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par victortue Jeu 4 Déc 2014 - 19:21

mon avis .. lui dire qu'il faut que je te parle et lui posez toutes ces question en sachant qu'il te répondra oui :
Est ce que tu est quelqu'un de logique ou lucide ? et qui pense plutôt beaucoup ? est ce que tu culpabilise souvent ? est ce que tu est sensible ? est ce que ta de l'empathie ? curieux idéaliste .. ext a se moment t’aura toute son attention  et il te dira mais comment tu sais .. et c'est a se moment et pas avant que tu pourra dire le mot surdoué, lui dire que je le suis également et lui expliqué le pourquoi du comment, sa a marché a 2 reprise car c'était des amis que je voyait très rarement 1 fois par ans et j'avais réfléchit a comment abordé le sujet.

victortue

Messages : 2
Date d'inscription : 04/12/2014
Age : 25
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par ShineFlower Ven 5 Déc 2014 - 16:19

zabgirl a écrit:
stauk a écrit:
John94 a écrit:
Moi : "Tu es surdouée"
Bon, là, j'ai tenté de l'expliquer, de lui faire prendre conscience, et elle s'est éloignée de moi. Je ne voulais pas vraiment de relation sentimentale et amical avec elle, mais un soutient zèbre à la Fac accessible, c'est un sacré confort.

Combien de fois on devra lire la même histoire, avant qu'il devienne urgent d'expliquer que ce terme surdoué ne veut absolument pas dire la même chose dans le monde réel, et sur un forum de Zèbre ? On se promène pas dans la rue en traitant tout le monde de "salope". Et en leur disant qu'ils nient quand les gens ont un mouvement de recul !!!

entiérement d'accord Smile jamais eu autant d'ennuis qu'avec ce terme. mauvais mot que pour une fois les "autres" prennent au premier dégré Smile
de plus je trouve complétement vache de dire de but en blanc à quelqu'un si il veut rester neutre et "cachée" de plus pour son intéret.genre "salut t'es homo non ? ah moi aussi Smile je me serai éloignée aussi voire même avant que tu le dises Smile hello tu veux bien que je t'utilise ? ben oui bien sur avec plaisir Smile pas très sur doué comme approche Smile troublant Smile
Je t'approuve tout à fait! Sauf s'il met des rayures trop voyantes qui se voit plus que la surdouance! 2nd degré
ShineFlower
ShineFlower

Messages : 3583
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 61
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Ven 5 Déc 2014 - 16:56

ShineFlower a écrit:
zabgirl a écrit:
stauk a écrit:
John94 a écrit:
Moi : "Tu es surdouée"
Bon, là, j'ai tenté de l'expliquer, de lui faire prendre conscience, et elle s'est éloignée de moi. Je ne voulais pas vraiment de relation sentimentale et amical avec elle, mais un soutient zèbre à la Fac accessible, c'est un sacré confort.

Combien de fois on devra lire la même histoire, avant qu'il devienne urgent d'expliquer que ce terme surdoué ne veut absolument pas dire la même chose dans le monde réel, et sur un forum de Zèbre ? On se promène pas dans la rue en traitant tout le monde de "salope". Et en leur disant qu'ils nient quand les gens ont un mouvement de recul !!!

entiérement d'accord Smile jamais eu autant d'ennuis qu'avec ce terme. mauvais mot que pour une fois les "autres" prennent au premier dégré Smile
de plus je trouve complétement vache de dire de but en blanc à quelqu'un si il veut rester neutre et "cachée" de plus pour son intéret.genre "salut t'es homo non ? ah moi aussi Smile je me serai éloignée aussi voire même avant que tu le dises Smile hello tu veux bien que je t'utilise ? ben oui bien sur avec plaisir Smile pas très sur doué comme approche Smile troublant Smile
Je t'approuve tout à fait! Sauf s'il met des rayures trop voyantes qui se voit plus que la surdouance! 2nd degré

Tiens j'avais répondu à ce post il y a longtemps, depuis j'ai croisé un z (depuis avoir avancé ici aussi) c'était très rigolo et très rapide en fait. et c'est comme ça qu'on voit le changement.

Je suis allée boire un café et un garçon est entré, il m'a bloqué dessus (comme avant ça engendrait trois tonnes de milliard de questions chez moi, qu'est ce que j'ai déja dit avant de rien dire, qu'est ce que j'ai déja fait) et comme maintenant je sais que je suis différente et que ça peut engendrer d'office des rapports ou des réactions différentes, j'ai géré différemment.

Etant une fille j'ai d'abord placé de suite une phrase indiquant que je ne draguais pas, probablement que j'ai regardé ce jeune homme parce que x raisons et que du coup il a pensé que... bref, je suis allée comme cela de phrases en phrases exprès pour "cadrer" ce qui se passait, je le voyais me fixer de loin plein de questions, de surprises, enfin un comportement difficilement "écrivable", je me suis retrouvée à l'extérieur avec lui et j'ai juste amorcé je pense sur le fait que j'étais particulière et d'autres choses pour voir jusqu'où il me suivait en conversation, peut être pour voir s'il y avait une demande, une curiosité. et paliers par paliers j'ai fini par dire pourquoi j'étais particulière.

Comme ça ne m'était jamais arrivée comme ça j'ai donné à ce jeune homme un contact pour être là au cas où et aussi peut être pour me rassurer de ne pas avoir déclencher nombre de choses chez quelqu'un. et je lui ai dit en partant de chercher sur le net. on s'est reparlé tranquille et il m'a indiqué ne pas "vouloir aller par là" ce que j'ai respecté. je l'ai revu ensuite dans ce même lieu, morte de rire, accueil en fanfare me concernant tout souriant donc je ne savais plus où me mettre et je me suis sauvée le temps de retrouver une contenance pour aller le saluer. je lui ai d'ailleurs ensuite en privé par écrit détailler ce que les autres avaient vu... et pas vu... lui indiquant que vu son contexte et le mien, il aurait mieux fallu en discuter effectivement puisque dans ce cas précis, j'avais du décider si j'acceptais de passer pour la kougar lol vivement intéressée par le monsieur pas libre lui accordant toute mon attention Smile

Cela me confirme quand même que tout simplement il faut essayer de savoir si la personne le sait déja et ensuite réfléchir avant. car quand le contact est établi, il faut le gérer ou se préparer à le gérer. et dans mon cas, là, je ne souhaitai pas que des personnes se rendent compte de choses le concernant avant que lui ait décidé de comment il gérait en fonction de cette nouvelle donnée.

un de ses copains m'a sortie une caractéristique de zébres à son sujet, du genre oh tu sais machin pour lui tout est ici, et moi de lui répondre : je sais moi aussi. alors que logiquement je ne le connais pas Smile donc sans gestion à la base et accord ça peut rapidement faire boule de neige. et créer bons nombres de situations ingérables pour les deux.

je pense de toute façon qu'on ne dit pas à un z qu'il est z, on dit de soi si on souhaite et s'il en déduit, car à mon avis on ne dit pas à un z qu'il est z par intérêt, de toute façon si il y a des affinités etc, le fait de le dire, de se confier, de se côtoyer, amènera à ce que cela se fasse dans l'ordre ou alors ce sera deux z qui se sont croisés avec "être z" comme seul point commun. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Gianpao Lun 8 Déc 2014 - 20:06

Si on pense qu'il y a intérêt à le savoir pour la personne concernée, oui, mais je crois que ce n'est pas forcément toujours le cas. j'ai une collègue de travail dont je suis absolument certain qu'elle l'est, ça crève les yeux, mais je ne sens pas qu'elle aie besoin que je lui en parle. Elle le sait peut être déjà et elle n'a pas l'air malheureuse. Je la laisse donc tranquille.
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 57
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Lun 8 Déc 2014 - 20:55

Tiens il s'est passé quoi en deux ans pour que le forum devienne Critique vis a vis de la notion de zèbre ?

Je relis les anciens messages et il y a une naïveté quasi enfantine et une adhésion totale....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par https://www.google.fr Lun 8 Déc 2014 - 21:09

@grenouille
Il y a de nouveaux modos?
https://www.google.fr
https://www.google.fr

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Lun 8 Déc 2014 - 21:29

.


Dernière édition par supercalifragilis le Ven 12 Déc 2014 - 11:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Lun 8 Déc 2014 - 21:39

Un moyen qui a fait ses preuves, pour parler à (ou faire parler) un Zèbre qu'on pense avoir reconnu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mar 9 Déc 2014 - 10:00

Kramithe a écrit:Tiens il s'est passé quoi en deux ans pour que le forum devienne Critique


Travail de sape contre l'intelligentsia, revanche du bon sens lourdingue qui tâche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Gianpao Mar 9 Déc 2014 - 23:01

@Kramithe , je crois que c'est juste l'évolution normale de tout système dynamique; Toutes ses variables changent peu à peu, ce qui était à la mode passe de mode et on crache sur ce qu'on a adoré, il suffit d'attendre encore un peu et on recommence à adorer ce qu'on a vomi (on est pas dégoûtés ! ) Le terme de zèbre a le grand mérite de nous avoir fourni une alternative au contresens "surdoué". Tous sont libres de proposer d'autres termes, et de voir s'ils ont du succés...
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 57
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mar 9 Déc 2014 - 23:12

Gianpao a écrit:@Kramithe , je crois que c'est juste l'évolution normale de tout système dynamique; Toutes ses variables changent peu à peu, ce qui était à la mode passe de mode et on crache sur ce qu'on a adoré, il suffit d'attendre encore un peu et on recommence à adorer ce qu'on a vomi (on est pas dégoûtés ! ) Le terme de zèbre a le grand mérite de nous avoir fourni une alternative au contresens  "surdoué". Tous sont libres de proposer d'autres termes, et de voir s'ils ont du succés...

Bonjour, pourquoi dis tu ceci ?

Sur les termes, c'est assez complexe je trouve de savoir lequel utiliser, je trouve du coup que "z" ça permet de communiquer plutôt ce que l'on veut dire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Gianpao Mar 9 Déc 2014 - 23:31

@zabgirl ... Excuse moi, je ne comprends pas ce que tu veux me dire (au premier degré). Je dis ça pour répondre à Kramithe sur les critiques du terme "zèbre" et je partage ton opinion, ça me semble clair... N'est il pas ?
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 57
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mer 10 Déc 2014 - 1:15

@gianpao : ah pardon c'est parce que tu ajoutais "et de voir s'ils ont du succès",

de fait j'en profitais pour te poser la question peut être sur l'avis que tu as sur l'utilisation du terme "z" et aussi sur le fait que tu emploies "contresens" avant surdoué

je me permettais de demander précisions

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Gianpao Mer 10 Déc 2014 - 21:05

Merde alors, j'avais fait une super réponse, tout effacé... Fauit que je me calme d'abord... Je répondrai, cool.
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 57
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par Invité Mer 10 Déc 2014 - 21:13

Y'a pas d'urgence Smile et de plus je ne suis pas sûre d'avoir posé la question sur le bon fil Smile cela dit on peut imaginer qu'il faut bien trouver un terme par exemple pour dire à un " " qu'on l'a reconnu Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ? Empty Re: Comment parler à un Z qu'on pense avoir reconnu ?

Message par sylveno Mer 10 Déc 2014 - 21:40

beh on lui dit tout bêtement comme ça de but en blanc,
t'es pas surdoué ou zèbre par hasard ? t'as été testé ?

c'est ce que j'ai fait y'a pas un mois avec un gars
ça c'est très bien passé.

Il s'est renseigné
(il a parcouru zc, tribulations d'un petit zèbres et d'autres trucs)
et m'a dit, ah oui…
mais il n'y avait ab-so-lu-ment aucun doute.

D'ailleurs il était à "noël en novembre" et en a soufflé plus d'un entre autre par ses étonnantes capacités d'élocutions et la finesse de ses analyses.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum