Théorie de l'attachement

+12
Chuna
Topsy Turvy
May Lee
Kodiak
Cyril THQI
Cyrille999
Wise
MissMiaouw
kyria
Basilice
oufy-dame
Bonkers
16 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Quel est le schème d'attachement qui vous correspond le mieux ?

Théorie de l'attachement Vote_lcap12%Théorie de l'attachement Vote_rcap 12% 
[ 16 ]
Théorie de l'attachement Vote_lcap46%Théorie de l'attachement Vote_rcap 46% 
[ 62 ]
Théorie de l'attachement Vote_lcap13%Théorie de l'attachement Vote_rcap 13% 
[ 17 ]
Théorie de l'attachement Vote_lcap29%Théorie de l'attachement Vote_rcap 29% 
[ 41 ]
 
Total des votes : 136
 

Théorie de l'attachement Empty Théorie de l'attachement

Message par Bonkers Mar 4 Sep 2012 - 9:23

Selon wikipedia :
La théorie de l'attachement est un champ de la psychologie qui traite des relations entre êtres humains. Son principe de base est qu'un jeune enfant a besoin, pour connaître un développement social et émotionnel normal, de développer une relation d'attachement avec au moins une personne qui prend soin de lui de façon cohérente et continue (« caregiver »).
Au cours des années 1980, la théorie est étendue aux relations d'attachement entre adultes. D'autres types d'interactions peuvent être interprétées comme des situations particulières du comportement d'attachement : ceci inclut les relations entre pairs quel que soit l'âge, l'attraction sentimentale et sexuelle et les relations de soins envers les jeunes enfants ou les personnes malades ou âgées.

Les adultes sécures tendent à adopter une vision positive d'eux-mêmes, de leurs partenaires et des relations qu'ils nouent. Ils se sentent à l'aise dans l'intimité comme dans l'indépendance, équilibrant les deux.

Les adultes anxieux-soucieux recherchent un haut niveau d'intimité, d'approbation et de réponse à leurs initiatives de la part de leurs partenaires, se montrant excessivement dépendants. Ils ont tendance à être moins confiants, à adopter une vision moins positive d'eux-mêmes et de leurs partenaires, et sont aussi susceptibles de montrer au sein de leurs relations un haut degré d'expression de leurs sentiments, de souci et d'impulsivité.

Les adultes distants-évitants recherchent un haut niveau d'indépendance, et semblent souvent éviter totalement l'attachement. Ils se perçoivent eux-mêmes comme auto-suffisants, non susceptibles de subir les sentiments d'attachement et n'ayant pas besoin de relations proches. Ils tendent à faire taire leurs sentiments, gérant le risque de rejet en gardant eux-mêmes à distance leurs partenaires, dont ils ont bien souvent une assez pauvre opinion.

Les adultes craintifs-évitants éprouvent des sentiments partagés au sujet des relations proches, désirant et à la fois se sentant mal à l'aise avec la proximité émotionnelle. Ils ont tendance à se méfier de leurs partenaires et se considèrent eux-mêmes indignes d'affection. De la même façon que les adultes distants-évitants, les adultes craintifs-évitants tendent à fuir l'intimité, réprimant leurs sentiments.
Bonkers
Bonkers

Messages : 244
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par oufy-dame Mer 7 Nov 2012 - 23:36

Intéressant, mais difficile pour moi de me mettre dans une catégorie (pas "sécure", ça c'est sûr).

Apparemment, il y a différentes approches de l'attachement.

Voici celle de Nicole GUÉDENEY in "L'attachement - Un lien vital" :

  • état d'esprit actuel autonome,
  • état d'esprit actuel détaché
  • état d'esprit actuel préoccupé ;
  • état d'esprit non résolu désorganisé


Dernière édition par oufyfille le Sam 6 Sep 2014 - 15:52, édité 3 fois
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Basilice Mer 7 Nov 2012 - 23:45

Bowlby, Winnicott et Mélanie Klein ont écrit des choses intéressantes à ce propos également.
(Ce qui me fait penser aussi au "moi peau" de Didier Anzieu, je me dis que ça peut intéresser les zèbres - quand j'aurais le droit de mettre des liens je posterai un sujet ou je le relierai à un autre, bref.)

Pour ma part je me reconnais dans la catégorie craintif-évitant, et j'évolue vers le style sécure -je l'espère. Je me sens en transition. Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1927
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par kyria Mar 12 Fév 2013 - 1:09

Pour hiérarchiser, je serais plutôt du genre :
1) craintive-évitante.
2) distante-évitante.
3) anxieuse-soucieuse.

En fait, j'ai déjà tellement de fois été déçue dans mes relations avec les autres, que je crains d'accorder ma confiance ; j'ai peur d'être trahïe, d'avoir mal. Mais pourtant, qui peut se passer totalement d'affection ? Personne ne peut complètement se suffire à lui-même...
kyria
kyria

Messages : 77
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Beuzeville

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Mar 12 Fév 2013 - 1:14

L'auto-suffisance n'exclut pas le partage Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par kyria Mar 12 Fév 2013 - 1:35

Mais si l'on se suffit à soi-même, quel est le moteur du partage ? Tout chose ne devient que supplément (par exemple, supplément de connaissance) à une sorte d'auto-complésance ; à défaut d'exclure, l'auto-suffisance fait alors perdre de l'intérêt au partage, non ? A moins de considérer que c'est en partageant que l'on peut avoir une action positive sur le monde. Peux-tu expliciter ton point de vue ?
kyria
kyria

Messages : 77
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Beuzeville

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Mar 12 Fév 2013 - 1:39

Je pense que pour partager, il faut bien se connaitre. Et pour bien se connaitre il me semble utile de faire une profonde introspection, activité qui ne peut être, à mon sens, menée que si l'on se met en retrait pendant un temps du monde et de ses sollicitations.

Si l'on regarde un partage comme un enrichissement mutuel, il n'est - encore une fois à mon avis - équitable que si l'on ne confond pas partage et besoin ... ce qui est trop fréquemment le cas.

Ainsi, vu de ma porte, cette différence ne se mesure qu'à l'aune de ce que l'on sait de soi, d'où mon expression d'auto-suffisance préalable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par kyria Mar 12 Fév 2013 - 2:01

Est-ce que tu t'es déjà retirée du monde pour effectuer cette introspection ? Perso, je comprend parfaitement ce que tu veux dire, car j'ai étudié par le cned durant tout le lycée sans cotoyer de gens de mon âge durant cette période et en restant dans ma chambre la plupart du temps (et cette année, rebelotte : enseignement à distance)...
Désormais (même si l'auto-introspection, les questionnements, les remises en questions et les doutes restent constants) il ne me reste encore à franchir la barrière des rencontres pour, justement, pouvoir partager et échanger (là, ce n'est pas gagné). Et toi, si ce n'est pas indiscret, où en es-tu de ce côté ? Par quel(s) biais passe(nt) tes rencontres ? Comment t'es-tu construit ton réseau ? En fréquentant quels lieux ?
kyria
kyria

Messages : 77
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Beuzeville

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Mar 12 Fév 2013 - 12:33

Bonjour kyria

Oui, je me suis longuement éloigné du monde, à plusieurs reprises.
J'ai fait deux retraites dans un ashram au Ladakh (deux fois trois semaines), auprès de gens qui ne parlaient aucune langue que je parle.

Puis, après ma la découverte de ma zébritude, j'ai pris deux ans à ne rien faire. je ne m'occupais que de moi et fuyais le monde. je suis descendu tout au fond de moi, d'abord pour "nettoyer" les scories.

Ensuite, je suis revenu vers ce que l'on appelle la vie quotidienne, mais je ne m'étais pas encore bien reconstruit ... hmmmm. J'avais sorti la "croute", mais pas assez attendu pour que les blessures guérisssent (si je puis me permettre cette allégorie).

Ceci étant, les desquamations étaient plus sensibles par là-même. ce qui m'a permis de mieux les isoler, puis de les traiter.

Comment se construit mon réseau ? Eh bien, je crois qu'il est mobile en permanence. Comme j'évolue, je croise des personnes qui sont, peu ou prou, en train de parcourir un chemin ressemblant.

Je croise donc des personnes ici, sur ce site. Mais aussi au sein de mes activités professionnelles, et encore dans les lieux dans lesquels je me rends pour mes loisirs (concerts, voyages, bibliothèques, etc.).

Je suis par essence éclectique, et, de plus, ai appris à inattendre. Ce qui me soulage du poids de l'espérance, me contentant ainsi de moment présent et le vivant donc à plein Wink



Dernière édition par Mjöllnir le Mar 12 Fév 2013 - 23:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par kyria Mar 12 Fév 2013 - 23:34

Mjöllnir, je tenais simplement à te remercier d'avoir pris de temps d'autant développer.
kyria
kyria

Messages : 77
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Beuzeville

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Mar 12 Fév 2013 - 23:38

De rien kyria Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par MissMiaouw Mer 13 Fév 2013 - 17:15

J'oscille entre la personnalité sécure et les distants-évitants.

Pour être plus claire, je viens des distants-évitants par mon histoire et mon éducation. Le travail de connaissance et de réassurance me pousse vers la sécurité affective et relationnelle...
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Wise Mer 13 Fév 2013 - 18:01

(je me retrouve dans aucun des 4)
Wise
Wise

Messages : 2216
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 35
Localisation : Nancy

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Mer 13 Fév 2013 - 19:03

Je me sens aussi bien dans l'intimité (quand cela se passe bien) que dans l'indépendance. Je recherche surtout la qualité dans l'intimité, quand elle n'est pas là, je préfère être seule

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Cyrille999 Lun 18 Fév 2013 - 15:04

Bonjour à toutes et tous,

Je suis secure.

A ce propos: il serait difficile avec les théories actuelles de comprendre que malgré mon environnement parental, je suis secure ;-))))


Cyrille
Cyrille999
Cyrille999

Messages : 284
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 56
Localisation : Lumière céleste

http://cyrille.chagnon.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Lun 18 Fév 2013 - 20:27

C'est le miracle de la vie Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par oufy-dame Sam 6 Sep 2014 - 15:48

Cyrille999, tu as peut-être eu une "nounou" ou un-e autre adulte bientraitant-e, surtout pendant tes premières années de vie.

Alice-Miller.com parle des témoins lucides / éclairés / secourables...

Sans elles/eux, je serais psychotique.

Je souhaite aussi souligner qu'il ne s'agit pas que de théories "pures" (élucubrations...) : tout part toujours de l'observation à ma connaissance.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Cyril THQI Ven 12 Sep 2014 - 18:01

J'ai coché "secure".

J'ai regardé le tableau de wikipedia relatif aux 4 schèmes pour l'enfant.

Je me retrouve à nouveau dans la catégorie "secure". Par contre, si je considère les comportements du/des "caregiver", la catégorie "secure" ne convient pas du tout. Ce que je lis dans les lignes "Evitant" et "Ambivalent/résistant" correspond plus à la réalité.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 51
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Sam 13 Sep 2014 - 19:59

décidément j'arriverai jamais à rentrer dans une case Smile

ça dépend de qui est en face, du contexte, et puis ça ne tient pas compte de l'évolution du quidam en question (qui peut changer rapidement de catégorie s'il est en mouvement)

cela dit j'ai tout un parcours où j'ai je crois essayer de changer ou de m'étiqueter moi même pour m'y retrouver pour finalement arriver à ma case à moi dans laquelle je me mets moi même (je précise car il est facile de dire.... à l'instant t sans préciser que du chemin on a fait et qu'on n'est pas née comme ça

ça doit être un niveau sécure mais de mon invention (et qui n'irait pas à d'autres)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Kodiak Sam 13 Sep 2014 - 20:22

Pour ma part : secure avec une partenaire m’offrant suffisamment de "garanties" de son attachement sentimental exclusif et indéfectible à ma personne (cas assez rarement rencontré, deux fois en fait, les deux seules fois où j'ai parcouru un chemin de plusieurs années en couple d'ailleurs). Je ne puis me sentir à l'aise et épanoui à deux qu'à cette condition.

Avec une partenaire plus distante, plus hésitante, ou moins investie, je parcours systématiquement (et rapidement) le chemin anxieux-soucieux->distant-évitant->rejetant, le détonateur du rejet étant le grief que je fais à la personne de ne pas avoir été capable d'être à la hauteur de mes attentes affectives, un reproche de pingrerie du cœur en quelque sorte.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1904
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 58
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Sam 13 Sep 2014 - 20:39

Kodiak a écrit:Pour ma part : secure avec une partenaire m’offrant suffisamment de "garanties" de son attachement sentimental exclusif et indéfectible à ma personne (cas assez rarement rencontré, deux fois en fait, les deux seules fois où j'ai parcouru un chemin de plusieurs années en couple d'ailleurs). Je ne puis me sentir à l'aise et épanoui à deux qu'à cette condition.

Avec une partenaire plus distante, plus hésitante, ou moins investie, je parcours systématiquement (et rapidement) le chemin anxieux-soucieux->distant-évitant->rejetant, le détonateur du rejet étant le grief que je fais à la personne de ne pas avoir été capable d'être à la hauteur de mes attentes  affectives, un reproche de pingrerie du cœur en quelque sorte.


plus qu'à prendre tes distances avec le cas 2 pour aller vers le cas 1 et je te souhaite le cas d'eau Smile la perche était trop jolie, merci. je parle de perche et j'écris à un ours, courage, fuyons....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Kodiak Sam 13 Sep 2014 - 21:52

gahan girl a écrit:
Kodiak a écrit:Pour ma part : secure avec une partenaire m’offrant suffisamment de "garanties" de son attachement sentimental exclusif et indéfectible à ma personne (cas assez rarement rencontré, deux fois en fait, les deux seules fois où j'ai parcouru un chemin de plusieurs années en couple d'ailleurs). Je ne puis me sentir à l'aise et épanoui à deux qu'à cette condition.

Avec une partenaire plus distante, plus hésitante, ou moins investie, je parcours systématiquement (et rapidement) le chemin anxieux-soucieux->distant-évitant->rejetant, le détonateur du rejet étant le grief que je fais à la personne de ne pas avoir été capable d'être à la hauteur de mes attentes  affectives, un reproche de pingrerie du cœur en quelque sorte.

plus qu'à prendre tes distances avec le cas 2 pour aller vers le cas 1 et je te souhaite le cas d'eau Smile la perche était trop jolie, merci. je parle de perche et j'écris à un ours, courage, fuyons....


Ben oui, marre des cas gibis, je veux connaître un cas shadock Razz ou un cas l'en bourre Wink ce que l'on appelle aussi un cas soûlé... marre de me noyer, basta les cas Noé Mad Quand au Caïn, il nécessite (l)a belle !!!

Pas la peine de t'enfuir, le Kodiak mange les saumons de préférence aux perches tongue
Kodiak
Kodiak

Messages : 1904
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 58
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Dim 14 Sep 2014 - 17:16

sage décision

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Kodiak Dim 14 Sep 2014 - 18:09

gahan girl a écrit:sage décision


Ours échaudé craint l'eau froide Bear hug
Kodiak
Kodiak

Messages : 1904
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 58
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Invité Dim 14 Sep 2014 - 18:30

ou alors tu avances vers qui te va.... c'est positif....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Conférence de Nicole Guédeney, psychiatre experte sur l'attachement

Message par oufy-dame Sam 25 Avr 2015 - 0:09


Conférence sur l'attachement (2012)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par May Lee Mer 24 Nov 2021 - 9:22

Et comment on sort de l'attachement anxieux désorganisé ?
May Lee
May Lee

Messages : 863
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Topsy Turvy Mer 24 Nov 2021 - 11:25

Pouvoir expérimenter un lien sécure en thérapie, ça aide.
Je crois que Chuna a commencé un bouquin, elle pourrait peut-être le conseiller (ou dé-).
C'est peut-être celui-ci, mais j'ai un doute :
https://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/guerir-des-blessures-d-attachement-9782416000812/
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4611
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Topsy Turvy Mer 24 Nov 2021 - 11:32

J'ai retrouvé quelque chose que j'avais synthétisé d'un bouquin il y a un bout de temps.
TT a écrit:La question pertinente me paraît donc être : « Le modèle interne opérant est-il susceptible de changer ? » La réponse est oui. Mais c’est pas gagné...

J’essaie, en guise d'éléments de réponses, de résumer quelques facteurs de changement émanant de la recherche et listés dans « L’attachement au cours de la vie » de Raphaële Miljkovitch, publié chez PUF en 2001 (c'est ce que j'ai sous la main):

-la maîtrise de la pensée formelle acquise à l’adolescence est nécessaire, mais non suffisante
-la maturité liée au fait de prendre de l’âge peut favoriser la révision de certaines représentations
-un contexte sécurisant est nécessaire, car la sécurité aide à se confronter aux souvenirs pénibles, aide à prendre conscience des manques du passé, et permet de revivre autrement les expériences du passé
-un cadre thérapeutique peut fournir ce cadre sécurisant
-la métacocgnition développée en thérapie joue un rôle crucial, pour mieux comprendre les états mentaux des autres (les agresseurs…) et les siens propres (stratégies défensives…)
-« un milieu thérapeutique accueillant et tolérant apporte l’expérience de nouveaux modes de relations et, parallèlement, la fabrication de nouveaux schèmes d’interactions. »
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4611
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Mer 24 Nov 2021 - 11:36

Si, c’est celui-là. Commencé et lâché en route.
Mais clairement je vais devoir m’y remettre, le début est bien.



Ma première psy m’a en effet fait bosser la chose en développant un lien de confiance avec elle. Avec le recul, je me rends compte qu’elle faisait attention de me sécuriser. Ça a marché plutôt bien pour les relations amicales mais ça reste le bordel pour les relations amoureuses. Ceci dit, j’ai arrêté quand ça allait un peu mieux alors que j’aurais dû continuer. (Ma problématique allait au delà d’un attachement insecure en fait).

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par May Lee Mer 24 Nov 2021 - 12:23

Merci pour vos réponses Smile
En somme, on soigne nos blessures d'attachement avec de nouveaux liens.
Qu'il ne faut donc pas malmener ... !
J'avais déjà lu ça quelque part. Mais je n'ai pas beaucoup approfondi.
Pour le livre, je ne sais pas non plus comment on partage ce format, je pense qu'il est encrypté pour ne fonctionner qu'avec Kindle. Wink
May Lee
May Lee

Messages : 863
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Mer 24 Nov 2021 - 12:35

Je vais demander à une personne qui aura ptèt la réponse, je te dis ce qu'il en est dès que j'ai une réponse.

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par zuang Mer 24 Nov 2021 - 15:21

Théorie de l'attachement Berniq10

zuang

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par May Lee Mer 24 Nov 2021 - 20:35

la solution c'est d'être pas lourde ?
May Lee
May Lee

Messages : 863
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par zuang Mer 24 Nov 2021 - 20:42

yes ,
car sur la photo , la possibilité de non attachement n'appartient pas au rocher .
Pour rester en images , peut étre , au vu de votre avatar ,voir du côté du wu wei ...
Se donner de l'air est un beau present , on le fait d'ailleurs à chaque instant , en respirant , on en est pas toujours conscient.
La bonne nouvelle  : le détachement ça ne tient qu'à  nous .
Puis il y a , dans le domaine , de la perspective ...  Le top du top , le détachement du détachement ...

zuang

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Mer 24 Nov 2021 - 22:14

En fait, sur la photo, c'est une patelle, pas une palourde. Mais bon, c'est un détail.

Spoiler:
Clairement, si l'image et la conclusion sont jolies, c'est juste agaçant de lire ce genre de truc complètement faux, notamment quand on dysfonctionne, qu'on tente de se soigner depuis des années et que les progrès sont d'une lenteur terriblement frustrante.
L'humain est un animal social grégaire, il est conçu pour s'attacher et chercher dans les autres protection et sécurité. Dire qu'il ne tient qu'à nous de ne pas s'attacher, ou de se détacher, mais n'importe quoi.
On fait quoi concrètement ? On se répète dans le miroir "je suis détaché, j'ai besoin de personne" ? Pensée magique ? pas magique du tout, hein, dans les faits.
Ya des gens qui bossent sur l'attachement et la résilience depuis quelques décennies maintenant, et on voit bien que ça reste très compliqué, même bien heureusement pas impossible de faire une vie confortable quand on a été "mal" programmé depuis la naissance. Parce que l'attachement, c'est les premiers mois de la vie.
Un attachement sécure, c'est un facteur de résilience pour tout ce qui arrivera dans la vie par la suite hyper important.
Enfin bref, c'est pas grave, ça me passera Rolling Eyes

Boris Cyrulnik parle beaucoup et très bien de l'attachement, cependant, je n'ai pas trouvé encore un ou des bouquins/conférences qui parlent des moyens quand on est adulte de changer les choses. Pourtant, je suis tombée il y a peu sur une conférence qui parlait de la résilience, et il proposait des solutions concrètes (j'en parle ici).
Je me dis qu'il doit bien y avoir des endroits où il explique comment on change.
Il répète dans ses conférences qu'un bébé qui sort de la carence affective se remet quasi immédiatement à se développer. que ça se voit aux IRM. Il dit aussi que des jeunes s'améliorent après leur première histoire d'amour à l'adolescence. C'est vraiment dommage que je ne l'aie jamais entendu parler des adultes.
Je crois cependant que les changements passent vraiment par le développement de liens sécures même adulte. Je l'ai vu pour moi avec ma psy, et dans la période où je la voyais, j'ai été en mesure de développer une relation saine et forte avec une amie. Ce qui m'a ouvert d'autres relations par la suite (et j'ai pu abandonner les toxiques amicales - amoureuses, ça reste compliqué car je choisis des personnes aussi insécures que moi, et c'est forcément compliqué, aussi merveilleuses soient-elles).

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par zuang Mer 24 Nov 2021 - 22:32

" je suis détaché, j'ai besoin de personne "
sauf de ce " je" qui m'attache...
cqfd .
Le psychique ne peut pas plus  sortir du psychique qu'on ne peut sauter hors d'un seau dans lequel on à les deux pieds et dont on tient l'ance à pleines mains .
La resilience est un concept qui sert peut-être à faire vivre des psys et vendre des bouquins .Il était parlé d'une experience qui  , pour étre connue , d'evidence , se doit  d'étre vecue .
Et évidemment  d'un détachement intérieure , car il n'en est de réel et d'operatif que de soi .


Donc témoignage.

Et c'était une bernique ...


Dernière édition par zuang le Mer 24 Nov 2021 - 23:18, édité 2 fois

zuang

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Mer 24 Nov 2021 - 22:41

Non non, bernacle c’est un crustacé marin qui vit accroché sur le rocher sans possibilité de déplacement du coup.

La résilience est une théorie scientifique étudiée qui sert avant tout à comprendre l’humain, et certains décident de gagner de l’argent avec et également d’aider d’autres humains.
Et c’est plus efficace que grammaire et conjugaison pour expliquer la psyché humaine.

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par zuang Mer 24 Nov 2021 - 22:52

Oui à vous lire ,  on en voit l'evidente efficience.

.

zuang

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Mer 24 Nov 2021 - 22:58

Ah, l’attaque personnelle et l’individu unique comme exemple. Argument irréfutable.

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Joann Mer 24 Nov 2021 - 23:22


La résilience est une théorie scientifique étudiée

Ah ?
Joann
Joann

Messages : 658
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Joann Mer 24 Nov 2021 - 23:25

Commençons par quelques définitions

5
En physique des matériaux (métallurgie), la résilience concerne l’évaluation de la résistance des matériaux à des chocs élevés et leur capacité d’absorber l’énergie cinétique sans se rompre. En informatique, la résilience est la capacité d’un système à continuer à fonctionner en dépit d’anomalies liées aux défauts de ses éléments constitutifs. En Sciences Humaines (psychologie, sociologie…), la résilience peut être considérée comme un processus dynamique impliquant l’adaptation positive dans le cadre d’une adversité significative.

6
Du point de vue psychologique, la résilience se révèle face à des stress importants et/ou cumulés, face à des traumatismes ou des contextes à valeur traumatique.

7
Concept transdisciplinaire, la résilience s’est développée sous l’impulsion d’approches pluridisciplinaires. Ainsi le concept de résilience s’appuie sur des assises relevant de disciplines variées comme : la psychologie, la sociologie, l’éthologie, la médecine…

8
Le concept de résilience est en travail dans la communauté scientifique depuis quelques décennies. Ainsi, dans les pays anglo-saxons des travaux sur la résilience ont cours depuis une trentaine d’années et ont donné lieu à des publications scientifiques reconnues depuis plus de 25 ans. Avec notamment des auteurs comme : Emmy Werner, Michael Rutter, Robert Haggerty, Lonnie Sherrod, Norman Garmezy…

Je vois , je vois.

C'est comme l'on pourrait étudier la fragilité et la reconnaitre scientifiquement.


Boris Cyrulnik parle beaucoup:
Je veux pas dire, mais quand je vois la tête d'enterrement qu'il fait quand il parle et le ton si monotone de ses paroles (je tiens pas plus de deux minutes), je me demande vraiment et franchement à quoi il pense quand il pense le concept de résilience. Il m'est arrivée de me dire que c'était plus nécessaire pour lui de porter ce concept et de croire que ça existait, par lacune affective.
Se persuader soi-même.
Joann
Joann

Messages : 658
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par zuang Jeu 25 Nov 2021 - 0:06

On reconnait un arbre à ses fruits
et le saule à ses pleurs .

Et May lee à son humour crustacié .
Et comme l'humour est détachement , on ne s'inquiéte nullement pour elle et son potentiel de liberation  .
La réponse lui était faite en ce sens .
Liberation , qui lorsqu'elle est effectivement vécue , ne peut qu'étre  souhaitée à tous .

L'on ajoutera qu'excercer sa representativité propre est acte de souveraineté .(dérivé de « souverain », du latin médiéval superus, de super, « dessus », fin xiie siècle1 désigne l'exercice du pouvoir sur une zone géographique et sur la population qui l'occupe .En l'occurence , ici , l'individu ) . Souveraineté qui découle naturellement de la reconnaissance de son intégrité . Experience d'unicité universellement partagée , immediatement et directement verifiable qu'on appelle étre ou soi . Droit de representativité innalienable , par ignorance renoncé par consentement , abandonné ou monneyé à maints représentants , sachants , potentas , par sentiment d'insecurité découlant d' immuaturité onthologique  et besoin correspondant de protection .

Spoiler:
Le chien et Le loup .

"( ...)
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
" Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor."

Lafontaine

Spoiler:
ps bonus 1 : c'est de la personne qu'il y a liberation , et non la personne qui se libère
. Toute la nuance abyssale entre sagesse traditionnelle millenaire et dévellopement personnel décennal .

Spoiler:
ps bonus 2  " Lorsqu'elle se déplace, comme l'escargot, elle laisse derrière elle une traînée de mucus, qui permet de retrouver la place exacte de sa coquille sur la roche. Mais cette bave glissante a aussi une action : en bon jardinier, c'est un engrais qu'elle dépose ainsi, pour les algues dont elle se nourrira ensuite.28 févr. 2013

Bernique, brennig, patelle - Société d'Horticulture du Bas ... "

et il n'était pas question de déplacement ( physique , exterieure)  , mais bien de détachement ( du psychique , donc interieure)
Distance du savoir académique livresque à l'allegorie du symbole vivant ...Pour étre operatif , le koan doit rencontrer la maturité .

.

zuang

Messages : 48
Date d'inscription : 20/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Jeu 25 Nov 2021 - 6:49

Comme quoi:
Cyrulnik m’apaise. Je l’écouterais des heures. Il a une voix douce, un déroulé de sa pensée fluide, un humour pudique toujours présent, je ne l’ai jamais entendu attaquer les parents qui insécurisent leur bébé, il prend toujours soin de rappeler qu’il y a une cause extérieure (guerre, précarité… mettant la maman en détresse). Il aurait pu conclure que l’humain est une saloperie à éradiquer, ses 2 parents juifs ayant été déportés et tués, mais il a préféré devenir psychiatre pour étudier la psychologie pour que ça ne recommence plus.
C’est marrant comme une personne peut suggérer des choses différentes d’une personne à l’autre.

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par May Lee Jeu 25 Nov 2021 - 18:07

J'aime bien cyrulnik. Je lui reproche depuis récemment que lorsqu'il parle de résilience il prend toujours exemple de personnes blessées qui finalement aboutissent à un succès social qui les distingue. Comme si tout l'enjeu était là : écrire un livre, se réaliser dans son travail, réussir quelque chose qui prouve qu'on est pas un raté. Estce à dire qu'une personne lambda, qui ne perce nulle part et ne fait que mener sa barque comme elle peut, ne peut pas être résiliente ? Que l'absence de succès notable serait la marque d'une vie écrasée sous le poids des maux ? La marque des faibles ?
... Disons qu'il ne m'a pas aidé récemment à combattre le surmoi tyrannique.

Cette histoire d'ego à dissoudre, ça me rappelle un psy qui récemment a essayé de me convertir au lacanisme. En finir avec le soi. Mais pour l'instant je ne le vis pas, donc je ne le comprend pas vraiment..

Mon souci est de savoir comment m'attacher sereinement. Sans avoir a la fois peur de perdre et peur d'etre emprisonnée ou de me perdre.

Dissoudre son égo, c'est peut être une façon de ne plus attendre, de s'intéresser aux autres, a ce qu'il se passe, d'accepter ce qui vient.
En tout cas je n'ai jamais été tant heureuse qu'en m'oubliant pour mieux m'intéresser aux autres. Mais cela n'a pas duré, parce que j'ai eu mal, la douleur ramène à soi.

Et puis avant de dissoudre mon égo j'aimerais quand même me rappeler ce que j'aime dans la vie.

Égo et personnalité sont ils la même chose ?

May Lee
May Lee

Messages : 863
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Joann Jeu 25 Nov 2021 - 18:34

Comme quoi:
C’est marrant comme une personne peut suggérer des choses différentes d’une personne à l’autre.

Tu trouves ?

Moi je ne vois pas trop de perceptions différentes entre nous finalement.
C'est juste que pour moi "ce qui appaise" endort mon esprit et tout ce qui se rapproche de l'apaisement / ce qui "rassure", qui ne dérange en rien ma pensée,
qui ne la brusque pas vraiment, qui se veut finalement plutôt "diplomate" voir "conventionnelle" me laisse tiédi, avec des relants ennuyeux, mortifères.

Mais je peux totalement comprendre que ça "appaise", rassure ou donne le change.
Joann
Joann

Messages : 658
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Chuna Jeu 25 Nov 2021 - 18:39

Spoiler:
Je ne suis pas capable de réfléchir dans la brusquerie. J’ai besoin de calme. Et c’est pas l’absence de contradiction qui est le calme. J’aime voir un déroulé de pensée logique et clair. C’est trop le bordel dans mon esprit pour autre chose.

Rajout : Cyrulnik est un scientifique, il parle de science et de faits objectivables. Il n’a pas pour vocation d’inciter des débats, il partage les connaissances qu’il y a dans un domaine à un moment donné. C’est pas un philosophe.

Qu’est-ce que ça veut dire dissoudre l’ego ? Et en finir avec le soi ?

Chuna

Messages : 21552
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Joann Jeu 25 Nov 2021 - 18:57


Mon souci est de savoir comment m'attacher sereinement. Sans avoir a la fois peur de perdre et peur d'etre emprisonnée ou de me perdre.

Autant dire que ton soucis est de trouver un "équilibre interieur".
Ahlala, j'imagine donc que tu dois déjà percevoir que l'exercice n'est pas si aisé et ne s'obtient pas en quelques claquement de doigts ou de conseils reçus.

Tu as certainement raison de laisser tomber les idées de dissoudre l'ego ou toutes autres idées qui ne seraient pas reçu avec clarté par toi. Voilà déjà  sur quoi s'appuyer : sur ton scepticisme, peut-être même sur ton discernement histoire de comprendre ce qui te dérange vraiment dans ces choses que l'on te propose.
Ne te reste plus qu'a chercher, comprendre, éliminer ce qui te va ou pas, voir les solutions et ce qu'on propose à  droite à  gauche. Recommencer.

Quand on veut se conquérir soi-même, il faut deja etre celui qui part à sa propre conquête, pas attendre un sauveur.
Il faut devenir le héro de ses rêves.

Et si on veut pas, alors qu'on arrête de se plaindre et de croire que nos affliction nous rendent important ou quoi.
Nos afflictions tout le monde s'en fout et ceux qui disent le contraire sont juste des hypocrites qui s'en servent pour se distraire, se rassurer, se gausser, se sentir utile et important etc...
Joann
Joann

Messages : 658
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par Topsy Turvy Jeu 25 Nov 2021 - 19:15

My two cents tonight : si psychothérapeute, en TCC ou systémique, pas en psychanalyse.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4611
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Théorie de l'attachement Empty Re: Théorie de l'attachement

Message par May Lee Jeu 25 Nov 2021 - 21:21

Joann, je ne fais que réagir et discuter, je trouvais intéressant cette confrontation entre le concept de 'a résilience et une expérience "spirituelle" (?) souvent évoquée dans la littérature ou autres.

Oui je suis venue me raconter pour voir ce que ça évoque à des "zèbres".

J'entends dans ta dernière phrase que c'est agaçant, ces gens qui se croient importants avec leurs problèmes. Peut être même qu'ils souffrent juste pour le plaisir.
May Lee
May Lee

Messages : 863
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum