Nous autres les timides

+8
nenardil
Doinel
nikoku74
sly25
Salco
Wise
Waka
Alcherina
12 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Nous autres les timides Empty Nous autres les timides

Message par Alcherina Dim 26 Aoû 2012 - 14:21

Bonjour les zèbres,
J'aimerai bien commencer un fil de discussion sur la timidité.
Je pense que c'est un problème récurrent chez les zèbres et qui pose une barrière à notre soif de croquer la vie à pleines dents.y
Quelles sont les situations qui vous gênent particulièrement ?
Qu'est-ce-qui vous a poussé à craindre les relations avec les autres ?
Avez-vous des solutions miracles ?

Dans mon cas, je crois que j'ai commencé à devenir timide car j'abordais les autres d'une manière inappropriée. D'après ce qu'on m'a dit, je ne faisais qu'étaler la confiture de mes aventures. En fait, je devais surement ne pas être à l'écoute des autres et m'empresser de vouloir donner une très bonne image de moi. Enfin bref,... ça a commencé à m'éloigner des autres.
Et puis, j'ai perdu mes amies. En fait, j'ai quitté mon groupe d'amies après un retour de vacances. Je les trouvais vraiment trop superficielles et j'essayais d'imiter leur façon de se comporter létions orsque nous en groupe sans essayer de créer une vraie relation avec elles. Je me suis sentie rejetée.
Je me suis retrouvée seule au milieu de gens entourés. J'ai essayé plusieurs fois de rencontrer des gens sans résultat. pale

J'ai rencontré une "amie" mais je crois qu'elle avait un problème de timidité encore plus grand que moi, c'est peut-être ce qui m'a rassuré...et ce qui m'a encore plus traumatisée. Je ressentais qu'elle se forçait à me parler et qu'elle n'en n'avait pas du tout envie. Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle. Je pense que cet épisode m'a rendue complètement phobique.
Depuis, quand quelqu'un vient pour m'adresser la parole j'angoisse de peur de n'avoir rien à dire, de ne pas être à la hauteur...

Ca va un tout petit mieux depuis quelques temps mais ma confiance a des hauts et des bas.

Le pire dans tout ça, c'est que j'ai l'impression que j'intimide les gens aussi, vu que je suis une fille très jolie. Shocked
Bon peut-être que je me fais des films mais c'est l'impression que j'ai.

Voilà. Si vous avez des conseils, je les recevrai avec plaisir. Wink

Alcherina

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Waka Dim 26 Aoû 2012 - 15:17

Coucou Alcherina,

"Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle."
"j'angoisse de peur de n'avoir rien à dire, de ne pas être à la hauteur... "

Je pense que dès que l'on parle "pour parler" (en se disant que c'est ce qui convient, socialement) plutôt que parce qu'on a des choses à dire (=par enthousiasme), il est difficile de dire des choses intéressantes.

Moi, c'est mon vécu en tous cas, j'ai l'impression d'être terriblement ennuyeuse si je parle pour des raisons sociales plutôt que parce qu'un sujet m'intéresse ou que j'ai réellement quelque chose à exprimer, et ce n'est pas bon pour l'estime de soi.

Je pense qu'il ne faut pas se forcer, je pense qu'il est difficile de vaincre sa timidité si à chaque tentative tu te sens "encore plus nulle", ce qui risque d'arriver si tu parles pour vaincre ta timidité plutôt que parce que tu as des choses à partager.

Dernier point: ce que tu trouveras intéressant en tant que zèbre, des non zèbres ne trouveront pas forcément ça intéressant (c'est probablement ce qui est à l'origine de ta timidité et risque de l'entretenir si tu n'en tient pas compte).

Du coup, mon avis global: tenter les rencontres avec d'autres zèbres, sans te mettre de pression pour parler absolument, et te laisser la liberté d'exprimer des choses au fur et à mesure des rencontres, à ton propre rythme. Je pense que plus tu seras à l'aise, plus tu auras de facilités à t'exprimer, je pense que cela viendra de manière naturelle.

PS: c'est un avis assez extérieur. Perso je suis introvertie, mais pas timide. Donc, ça vaut ce que ça vaut Wink.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Wise Dim 26 Aoû 2012 - 21:05

salut,
"timidité" c'est le mot qu'utilisent les "à l'aise sociaux" pour désigner notre faiblesse. or nous n'avons pas une "tare".
si on n'est pas à l'aise c'est qu'il y a une raison.
est ce que les choses se passent comme tu veux, je veux dire est ce que les rencontres se déroullent comme toi tu aurais envie ?

moi je me suis aperçu que ce qui me dérangeait le plus c'était les conditions pénibles des rencontres : en groupe, dans un lieu bruyant, avec de la musique... par exemple je peux pas.
impossible de me forcer à m'adapter à ces conditions que apparemment les autres supportent.
je ne réponds jamais si on me pose une question en groupe (je le ressens comme de l'irrespect envers moi).
j'ai besoin d'être au calme, faire connaissance par 2 voir 3 éventuellement (maxi), avoir tout mon temps...
il faut que j'évite toutes les sources de stress.
quand les conditions sont bonnes pas de "timidité".
la situation me convient c'est tout.

en général les z sont doux, et mettent à l'aise. donc moins de difficultés (à part quelques petits problèmes de susceptibilité hein Very Happy ).

ensuite parler pour "meubler" surtout pas, ça aggrave les choses.
tu stresse les autres (ça se transmet par la communication para-verbale).

"j'abordais les autres d'une manière inappropriée." y a-t-il une manière appropriée d'aborder les autres ? je crois que l'essentiel est d'être gentil, de mettre à l'aise (pas de façon de faire préconçue).

"donner une très bonne image de moi." ça aboutit à l'effet contraire.
ça met la pression aux autres, qui ducoup essayent de se valoriser aussi... ça plombe l'ambiance. c'est la bataille des égaux (l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire).

"Je ressentais qu'elle se forçait à me parler (...) Je faisais tous les efforts du monde pour essayer d'avoir des conversations avec elle."
erreur tres fréquente des z, on se concentre sur le sens (10%) et on ne fait pas attention au para-verbal (90%), le stress se transmet... ça aggrave les choses.

sinon, j'avais lancé ça :
https://www.zebrascrossing.net/t4246-la-repartition-des-roles-dans-les-conversations-en-groupe?highlight=conversations
Wise
Wise

Messages : 2216
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 35
Localisation : Nancy

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Salco Lun 27 Aoû 2012 - 1:51

Bonsoir ! :-)

Alcherina: ta timidité m'a l'air plus "acquise" qu'innée... Si tu as un jour été capable d'aller vers les autres, même si c'était pour raconter tes exploits :p, c'est déjà ça Smile tu sais que tu peux le faire ! (you can do it).
Je partage les mêmes angoisses que toi: c'est la peur d'être jugé, qui est là, toujours présente... Je ne pense pas qu'on puisse changer du jour au lendemain, ça doit se faire par étape... Essaye d'agir spontanément, par impulsion, dans mon cas je suis alors plus à l'aise que si je me laisse le temps de réfléchir à la situation, que si je me fais mon petit plan d'attaque pour aborder quelqu'un (à l'abordage :p)...

Enfin, ta beauté, c'est toi qu'elle intimide... Elle te force à correspondre à une certaine image qui n'est pas la tienne... Donc tu te mets la pression: "je suis belle, j'ai un standing à assurer... On attend quelque chose de plus de ma part que de celle des autres". J'ai moi-même un bon physique (c'est ma mère qui me l'a dit, c'est pas très objectif, mais j'y crois volontiers :p), et c'est comme ça que je le ressens... D'ailleurs, je me fais souvent la réflexion que "je n'ai pas le physique de ce que je suis"... Amusant non? Je préférerais être plus... quelconque.

Voilà. Désolé d'avoir beaucoup écrit, si ça peut t'aider... (j'ai peut être écrit n'importe quoi, il se fait tard...)

Alcherina a écrit:
Quelles sont les situations qui vous gênent particulièrement ?
Qu'est-ce-qui vous a poussé à craindre les relations avec les autres ?
Avez-vous des solutions miracles ?

Les situations qui me gênent sont toutes celles où intervient l'Autre... (plus quand c'est moi qui aborde que quand c'est l'inverse).
Je ne sais pas ce qui m'a poussé à craindre les relations avec les autres, ce que je sais c'est que le problème vient du fait que je suis constamment en train de faire retour sur moi-meme, m'analyser, analyser la situation... Inconsciemment je crois que je cherche à répondre à des attentes (lesquelles ? No sé).
Si solution miracle je suis preneur Smile



Sinon entièrement d'accord avec Wise, qui est je trouve la voix de la sagesse et de la raison ! (auto-compliment subtilement déguisé)


Salco

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par sly25 Lun 27 Aoû 2012 - 9:33

bonjour Alcherina et merci pour ce sujet intéressant mais difficile de tout démêler.
pour lasconi: je pense que la timidité et en grande partie issue de notre vécue. elle est donc pour moi essentiellement acquise. peut être que certains diront que des composantes innées sont susceptibles de faire réagir différemment aux stimuli. bon bien sur par rapport à tout le monde, oui, puisque c'est notre composante zèbresque qui à surement prédisposée à sentir ce fameux décalage avec les autres.
car pour moi tout part de ce décalage, dès la maternelle, avec les autres enfants, puis du fait de ne pas être compris par les adultes non plus.

ce décalage que l'on perçoit...et plus on le perçoit tôt plus il est prédispose à la timidité car il nous pousse à se mettre en retrait, en s’intégrer au autres , ce qui est impossible pour un enfant alors nos essais sont catastrophiques car au lieu de nous intégrer nous ne faisons que nous mettre en retrait pour ne pas être rejeté par le groupe.
on est conscient que ce décalage que l'on perçoit sera perçu par les autres si on agit de manière naturelle pour nous, alors on évite de le faire car les rares fois ou on laisse transpirer quelque chose, on sent l'incompréhension des autres...et leur incompréhension se transforme en jugement car eux ne se posent pas de question comme nous ils ne doivent connaitre que le mode binaire, 0 ou 1, blanc ou noir, bon ou mauvais, similaire ou étrange...et du jugement arrive la sanction, la punition, la méchanceté...

donc voila pour moi, d'après mon vécu, moi qui suit encore dans une situation loin d'être confortable avec les autres, notre timidité toute particulière est le résultat de ce décalage et donc du fait que l'on a pas pu être nous même par peur ou parce que les faits nous le démontraient.
la timidité étant alors dans ce cas, la résultante d'un conflit intérieur parce qu'intériorisé tôt dans l'enfance entre la peur d'être rejeté, le fait de se sentir "étranger" aux autres et l'impression de ne pas avoir sa place quelque soit celles que l'ont ait essayé.

et pour le présent que ce soir toujours le cas...

bon j'espère que j'ai été un peu prêt clair mais en tout cas ça m'a permis de meiux comprendre ce qui s'est passé pour moi

sly25

Messages : 234
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 Lun 27 Aoû 2012 - 10:07

personnellement je pense que je suis timide quand je ne suis pas à l'aise quelque part, quand je ne "sens pas" l'atmosphère ou une personne. Et je change complètement quand je sens bien un environnement, je vais vers les autres...je ne sais juste pas faire semblant en fait. est ce propre aux zèbres?
nikoku74
nikoku74

Messages : 1371
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 46
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Salco Lun 27 Aoû 2012 - 13:20

sly25 a écrit:
pour lasconi: je pense que la timidité et en grande partie issue de notre vécue. elle est donc pour moi essentiellement acquise.

J'utilise trop les guillemets, ça me perdra... Pour moi, une timidité "acquise" est une timidité qui apparaît suite à un événement, que l'on peut dater dans le temps... Dans le cas de chalcherina, c'est le fait d'avoir coupé les ponts avec ses amies et les remarques sur sa façon de parler (par exemple). Et à contrario, la timidité innée est celle avec laquelle tu as l'impression d'avoir toujours vécu... C'est soit génétique (j'avais lu qu'il existait des prédispositions), soit suite à un événement survenu trop tôt pour en avoir un souvenir ou conscience...
En résumé: on peut dater = acquise ; on peut pas = innée...

sly25 a écrit:
donc voila pour moi, d'après mon vécu, moi qui suit encore dans une situation loin d'être confortable avec les autres, notre timidité toute particulière est le résultat de ce décalage et donc du fait que l'on a pas pu être nous même par peur ou parce que les faits nous le démontraient.
C'est drôle parce que ce n'est pas mon ressenti^^ je n'ai jamais eu le sentiment d'être incompris dans mon enfance... Ce qui ne m'empêche pas d'être timide au deuxième degré...

On pourrait donc se poser la question: existe-t-il une timidité spécifique aux zèbres? (celle que tu sembles évoquer).
Et ensuite, comment différencier la timidité d'un non-zèbre de celle d'un zèbre? (à supposer que la réponse à la première question soit oui?)


Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^

Salco

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par sly25 Lun 27 Aoû 2012 - 13:44

Lasconi a écrit:
Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^
on pourrait le croire mais si je vis un peu isolé des autres ce n'est point parce que les déteste mais bien parce que je veux éviter d'avoir des sentiments néfastes envers eux car leurs comportements que j'ai du mal à intégrer à tendance à m'exaspérer.
même si leurs comportements m'énervent ce n'est pas pour autant que je déteste les gens...tant que je les subis à petites doses lol

sly25

Messages : 234
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina Mar 28 Aoû 2012 - 1:30

Merci beaucoup pour vos réponses : )
Oulala c'est vrai que là j'allais dans le mur.

@Waka: C'est quelque chose que je m'étais dis il y a un moment. Que si je ne prenais pas de plaisir à discuter et que je me forçais, je ne prendrai jamais de plaisir du tout. Et oui, après avoir suivi les conseils du site numéro 1 de la timidité je me suis sentie absolument nulle.
Pour l'instant je ne peux pas trop rencontrer de zèbres, je suis à l'étranger ( difficulté en plus...). C'est vrai, se respecter et ne jamais l'oublier.

Mais quand je travaille avec quelqu'un et qu'on ne s'échange pas un mot, ça me met mal à l'aise. Et quand quelqu'un arrive et qu'il commencent à discuter alors là je descend sous terre Sad

@ Wise : Certaines situations me mettent plus à l'aise que d'autres. Quand il y a énormément de monde et de bruit, ma tête tourbillonne et ce n'est pas la peine. Stresser les autres, ça c'est sûr.
Les situations qui me mettent le plus mal à l'aise ce sont les situations sociales où je me sens obligée de dire quelque chose. Ahhh on n'oblige pas un zèbre !! Comme au restaurant par exemple.
Je sais qu'il ne faut pas se jeter des fleurs devant les autres, mais j'ai l'impression que ça met les gens mal à l'aise quand je commence à me plaindre... ( bon je met peut-être tout le monde dans le même panier).

@Lasconi : ^^
Tu dois avoir raison sur la beauté, c'est une pression en plus...Des fois quand je marche dans la rue, j'essaie de m'imaginer moche, ça me met plus à l'aise. "Ohlala la prétentieuse".
Moi aussi, je me suis rendu compte que je ne peux m'empêcher d'essayer de plaire aux autres et je m'oublie.

@SLy25 :
C'est vrai qu'avec d'autres personnes que j'ai ressenti comme zèbres, voire avec les fous et les marginaux je me sens carrément plus à l'aise, je n'ai pas peur d'être jugée comme différente. C'est tellement plus facile d'être un miroir des autres.

Il doit peut-être y avoir une timidité zébresque :
Lorsque'on a peur de blesser l'autre, on prend des gants et alors la personne en face commence à stresser parce qu'elle se demande pourquoi on ne joue pas franc jeu
Lorsqu'on a le sentiment d'obligation aussi peut-être, car la pression monte beaucoup plus vite.
Et non, je ne me sens pas misanthrope. ^^

Alcherina

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 Mar 28 Aoû 2012 - 9:36

la timidité zébresque est différente je le pense car c'est juste une question d'environnement, de gens que l'on ne sent pas...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1371
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 46
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Salco Mer 29 Aoû 2012 - 2:06

sly25 a écrit:
Lasconi a écrit:
Et question à tout hasard: êtes-vous misanthropes?^^
on pourrait le croire mais si je vis un peu isolé des autres ce n'est point parce que les déteste mais bien parce que je veux éviter d'avoir des sentiments néfastes envers eux car leurs comportements que j'ai du mal à intégrer à tendance à m'exaspérer.
même si leurs comportements m'énervent ce n'est pas pour autant que je déteste les gens...tant que je les subis à petites doses lol
Pour ma part, je ne vis pas forcément isolé d'eux, mais j'observe... Et je sais pas si c'est pareil pour toi, mais ce qui m'énerve le plus, c'est le zèle que certains mettent à vouloir se couler dans un moule... (pas sur de l'expression). J'ai l'impression qu'ils jouent un rôle, celui que la société fixe selon les tranches d'âge, les catégories sociales, etc... (j'me répète je l'avais déjà dit que un autre topic). C'est artificiel, faux.
Mais idem, je ne déteste pas les gens, je suis foncièrement bon^^ (*ramasse les fleurs qu'il s'est jeté*)

Alcherina a écrit:

Mais quand je travaille avec quelqu'un et qu'on ne s'échange pas un mot, ça me met mal à l'aise. Et quand quelqu'un arrive et qu'il commencent à discuter alors là je descend sous terre Sad

Ma technique dans ce cas-là si vraiment tu ne supportes pas le silence, discuter travail, poser une question... Et se rappeler que l'autre est au moins aussi responsable que toi du silence^^ (légèrement de la mauvaise foi, mais ça met sur un pied d'égalité, c'est plus facile à supporter :-))

Alcherina a écrit:
Les situations qui me mettent le plus mal à l'aise ce sont les situations sociales où je me sens obligée de dire quelque chose. Ahhh on n'oblige pas un zèbre !! Comme au restaurant par exemple.
xD à table, on me fait souvent le coup du "alors, raconte"... Assassin ça, encore plus quand tas la bouche pleine... Plus sérieusement, tu mets le doigt sur un point important pour moi par-rapport à la timidité: le côté artificiel des choses... Quand c'est pas naturel, quand ça vient pas de soi, quand on est contraint... Encore une histoire de pression...

Alcherina a écrit:

@Lasconi : ^^
Tu dois avoir raison sur la beauté, c'est une pression en plus...Des fois quand je marche dans la rue, j'essaie de m'imaginer moche, ça me met plus à l'aise. "Ohlala la prétentieuse".
"Ohlala la prétentieuse!"

Alcherina a écrit:
Il doit peut-être y avoir une timidité zébresque :
Lorsque'on a peur de blesser l'autre, on prend des gants et alors la personne en face commence à stresser parce qu'elle se demande pourquoi on ne joue pas franc jeu
Lorsqu'on a le sentiment d'obligation aussi peut-être, car la pression monte beaucoup plus vite.
Et non, je ne me sens pas misanthrope. ^^

Oui mais c'est propre aux timides (ou aux gens bons? Sans jeu de mots) que de ne pas vouloir blesser, pas forcément aux zèbrés^^
Ok pour la misanthropie, c'est juste moi alors^^ Je posais la question, parce que peut-être que le fait que je n'apprécie pas le fonctionnement de la société dans laquelle on vit et ceux qui la composent avec zèle est un frein à la volonté de s'intégrer et une incitation à la timidité :-)


nikoku74 a écrit:la timidité zébresque est différente je le pense car c'est juste une question d'environnement, de gens que l'on ne sent pas...

Ça aussi c'est propre aux timides, les gens que tu ne "sens pas" sont ceux qui n'ont pas d'odeur, logique :p avec qui tu ne parviens pas a te mettre sur un pied d'égalité, que tu sens trop diffèrent... Et alors peut-être que le fait d'être zèbre joue un gros rôle à ce niveau-là...



Sinon je voulais dire que je trouve marrant de créer un topic pour demander aux timides de s'exprimer ^^

Salco

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina Mer 29 Aoû 2012 - 13:31

: )
Quel humour particulièrement développé Lasconi. clown

Hier il m'est arrivé un truc assez extraordinaire. J'ai décidé de me dire que ces gens à mon travail ne m'intéressaient pas et que je ne leur devais rien. Du coup pression = 0 (zéro, arrêtez de voir des smileys partout! ( non décidément mon humour ne vaut pas le tien^^)).
Du coup, j'étais plutôt décontractée et quasiment tout le monde est venu vers moi me faire des blagues et me poser une ou 2 questions. Waaw.

Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes pirat

Alcherina

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par sly25 Mer 29 Aoû 2012 - 13:40

@ lasconi
je ne suis pas sur que l'on peut dire qu'ils jouent un rôle. ils font ce que l'on attend d'eux oui mais ils n'ont pas l'air de trop se forcer pour y arriver. d'ailleurs la société en générale est mieux adapter pur eux vu que c'est eux qu'ils la font vivre alors jouent ils un rôle ou font ils seulement ce qui est naturel pour eux?
ça parait faux pour nous car nous ne pourrions pas faire ce qu'ils font sans s’amputer d'une partie de nous même mais pour eux rien à voir
@ alcherina
"Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes"
je crois bien que c'est ça oui...on peut pas vivre tout seul en ermite et pourtant on arrive pas à vivre avec lol

sly25

Messages : 234
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 48
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Doinel Mer 29 Aoû 2012 - 14:09


La timidité est parait il plus le résultat d'un état de surexcitation sensorielle et émotionnelle qu'un trait de caractère. D'où les difficultés de certains dans des environnements surchargés de stimuli sensoriels tels que les bars ou les discothèques, ou plus généralement dans des discussions de groupe.

Personnellement, je suis incapable de parler quand je n'ai rien à dire et j'ai du mal avec les personnes qui se cachent derrière un masque social ou parlent juste pour exister. Je me suis longtemps senti terriblement mal dans de telles situations mais avec le temps cela s'est amélioré. D'une part j'assume maintenant mieux mes traits de personnalité, et puis j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres. Après tout, beaucoup préfèrent la parole à l'écoute.

Ma timidité associée à un manque de confiance a toujours été plus lié aux relations avec les femmes, surtout bien sur celles qui m'attirent. Et une vie sentimentale assez riche n'y a rien changé. De fait, on m'a plus "conquis" que l'inverse.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 55
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Waka Mer 29 Aoû 2012 - 15:14

j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres

Je me dit souvent cela: ce qui me dérange dans le silence, c'est que ca puisse déranger les autres.... (moi en fait, je me rend compte qu'il ne me dérange pas, il me permet de penser) donc j'essaye de me dire que si le silence dérange ceux qui m'accompagnent, ils n'ont qu'à le rompre. S'ils le rompent, alors je ferais l'effort de répondre, par contre, par égard pour eux.

Je le fait sans trop me prendre la tête, en me disant que si mes réponses ne les intéressent pas, ils n'ont qu'à pas poser les questions ^^. Si c'est moi que ces questions ennuient, je trouve un moyen de changer de sujet, ou bien je dis carrément que ça ne m'intéresse pas (seulement avec les personnes qui me connaissent bien, hein, par contre Wink ).

Tout ça c'est de l'ajustement. Ce n'est pas inné pour nous, mais ça s'apprend, je pense.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par nenardil Mer 29 Aoû 2012 - 19:48

Ok pour la misanthropie, c'est juste moi alors^^ Je posais la question, parce que peut-être que le fait que je n'apprécie pas le fonctionnement de la société dans laquelle on vit et ceux qui la composent avec zèle est un frein à la volonté de s'intégrer et une incitation à la timidité :-)
Non ce n'est pas juste toi, moi aussi (ça fait 2 Smile ) je me sens parfois un peu misanthrope pour les même raisons que toi semble-t-il. Du coup je ne fais pas trop d'effort pour m'intégrer et quand j'essaye je me "force" et je n'aime pas le résultat...

j'ai du mal avec les personnes qui se cachent derrière un masque social ou parlent juste pour exister
Ceux la je ne les supporte pas. Avant certaines personnes je ne les aimais pas sans raison et ça m'embétait puis j'ai compris qu'il y avait un décalage entre eux et l'image qu'ils donnaient ça me dérangeait et donc résultats je ne les appréciais pas. Un peu bête comme raisonnement mais bon.

Sinon la timidité résultat d'un décalage entre les zèbres et les non zèbres je pense que c'est possible (si zèbre je suis) en tout cas ça me parle un peu.
nenardil
nenardil

Messages : 36
Date d'inscription : 10/07/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Salco Jeu 30 Aoû 2012 - 20:04

Alcherina a écrit:: )
Quel humour particulièrement développé Lasconi. clown


Merci ?! Embarassed (j'essayais même pas d'en faire, maintenant j'ai la pression, c'est malin Mad )

Alcherina a écrit::
Hier il m'est arrivé un truc assez extraordinaire. J'ai décidé de me dire que ces gens à mon travail ne m'intéressaient pas et que je ne leur devais rien. Du coup pression = 0 (zéro, arrêtez de voir des smileys partout! ( non décidément mon humour ne vaut pas le tien^^)). Moi je trouve ça rigolo cheers
Du coup, j'étais plutôt décontractée et quasiment tout le monde est venu vers moi me faire des blagues et me poser une ou 2 questions. Waaw.
Bien joué Wink

Alcherina a écrit:
Du coup, j'en viens à mon hypothèse :
Est-ce que les théories de bonté du zèbre ne viendraient-elles pas en contradiction de ses émotions de rejet envers les non-zèbres.
Parce que soyons honnêtes, on n'a pas vraiment envie qu'ils soient nos amis et en même temps on a tellement envie d'être accepté et aimé par tout le monde et d'aimer les autres et que tout aille pour le meilleur des mondes pirat

C'est très vrai ça ! Mais je sais pas pour toi, pour moi ce n'est pas à n'importe quel prix (jsuis vénal) ! Pas question que je m'abaisse à faire des choses que j'exècre juste pour m'attirer les bonnes grâces d'un groupe et m'y intégrer No Exemple: critiquer des personnes méchamment, c'est de la violence gratuite (et jsuis vénal, je l'ai déjà dit? :') - voilà ce qui arrive quand on me force à faire une "blague"... Sad )


sly25 a écrit:@ lasconi
je ne suis pas sur que l'on peut dire qu'ils jouent un rôle. ils font ce que l'on attend d'eux oui mais ils n'ont pas l'air de trop se forcer pour y arriver. d'ailleurs la société en générale est mieux adapter pur eux vu que c'est eux qu'ils la font vivre alors jouent ils un rôle ou font ils seulement ce qui est naturel pour eux?

On peut jouer un rôle sans pour autant se forcer^^ J'en suis pas à dire qu'ils ont un script quand même^^ Je vais donner un exemple pour éclaircir ma pensée (peut-être pas lumineuse...) Je passe devant deux lycées pour aller en cours, et c'est incroyable comme toutes les filles se ressemblent et tous les garcons se ressemblent... Que ça soit dans la façon de s'habiller ou dans le comportement, la façon de parler... Et ils boivent, ils fument, parce que "c'est ce que font les jeunes" (ah, c'est bon à savoir Shocked y'a vraiment un mec qui m'a dit ça un jour... )
Waka a écrit:
j'ai constaté que le silence (associé parfois à tort à l'écoute attentive) n'est pas toujours mal perçu par les autres

Je me dit souvent cela: ce qui me dérange dans le silence, c'est que ca puisse déranger les autres.... (moi en fait, je me rend compte qu'il ne me dérange pas, il me permet de penser) donc j'essaye de me dire que si le silence dérange ceux qui m'accompagnent, ils n'ont qu'à le rompre. S'ils le rompent, alors je ferais l'effort de répondre, par contre, par égard pour eux.


Pour étayer vos propos, j'avais des amis filles il y a quelques années qui disaient beaucoup m'apprécier parce que je n'étais pas un "excité de la vie", je ne parlais pour ne rien dire etc... Tout ça pour dire qu'il y a des gens qui apprécient effectivement^^ (après elles étaient peut-etre zebres en fait^^)

nenardil a écrit: Non ce n'est pas juste toi, moi aussi (ça fait 2 ) ton calcul est juste, j'ai vérifié à la calculette :p je me sens parfois un peu misanthrope pour les même raisons que toi semble-t-il. Du coup je ne fais pas trop d'effort pour m'intégrer et quand j'essaye je me "force" et je n'aime pas le résultat...

Idem !

Salco

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Alcherina Jeu 30 Aoû 2012 - 20:36

Lasconi a écrit:

C'est très vrai ça ! Mais je sais pas pour toi, pour moi ce n'est pas à n'importe quel prix (jsuis vénal) ! Pas question que je m'abaisse à faire des choses que j'exècre juste pour m'attirer les bonnes grâces d'un groupe et m'y intégrer No Exemple: critiquer des personnes méchamment, c'est de la violence gratuite (et jsuis vénal, je l'ai déjà dit? :') - voilà ce qui arrive quand on me force à faire une "blague"... Sad )


Moi, j'ai déjà fait semblant de me sentir bien avec des gens alors que ce n'était pas du tout le cas, j'ai essayé de m'intégrer de force avec des gens qui de fait n'avaient que faire de moi.
Comment ? En les imitant et essayant de faire croire que j'étais à l'aise et que j'avais envie de leur parler alors que tous les soirs je me répétais : "mais quelle bande de connes". Erreur. Terrible erreur. Je me suis trahie, j'ai menti et j'ai triché. Je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même. J'en paye les conséquences qui sont :
- Perdre ses repères.
- Etre "obligée" de parler à des gens dont on n'a rien à faire car ils ont fini par nous adresser la parole (mon but initial, si si).

Désolée de te mettre la pression ^^



Alcherina

Messages : 28
Date d'inscription : 27/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 Ven 31 Aoû 2012 - 9:07

avec l'expérience c'est vrai qu'il s'agit de ne pas se forcer surtout dans la vie privée où c'est plus facile. Pour le professionnel les dés sont un peu pipés par le fait qu'on soit payé...
nikoku74
nikoku74

Messages : 1371
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 46
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Sokka Ven 31 Aoû 2012 - 20:02

En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
Sokka
Sokka

Messages : 32
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Salco Sam 1 Sep 2012 - 1:16

Alcherina a écrit:

Erreur. Terrible erreur. Je me suis trahie, j'ai menti et j'ai triché. Je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même. J'en paye les conséquences qui sont :
- Perdre ses repères.
- Etre "obligée" de parler à des gens dont on n'a rien à faire car ils ont fini par nous adresser la parole (mon but initial, si si).
Essaye de passer à autre chose, c'est du passé, n'en parlons plus (comme disait Piaf <3)
Va vers ceux qui te plaisent plus, fais un pas vers eux, ils feront le reste^^

Alcherina a écrit:
Désolée de te mettre la pression ^^
Mmmh... Je n'ai pas commandé de bière ! ("lol")

Sokka a écrit:En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
Déjà j'adore l'image finale :-) je vais la filer: si tu ne veux pas avoir de vague à lames ( Wink ), il faut que tu ailles vers elle, et que tu lui dises exactement ce tu nous dis: que tu regretterais qu'elle s'en aille sans que tu n'aies pu la connaitre un peu mieux, et ptetre d'emblee lui dire que t'es timide et pas trop sur de ta démarche et de ce que t'en attends :-) et si elle s'est pas enfuie ça devrait aller^^ (je donne des conseils, mais je sais pas ce que ça vaux en pratique xD )

Salco

Messages : 15
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty t'as rien à perdre .....sauf peut être une belle histoire

Message par MysticApocalypse Dim 2 Sep 2012 - 21:20

Sokka a écrit:En parlant de timidité je partage en ce moment ce quelque chose avec une fille ce quelque chose c'est le sentiment amoureux....
seulement voila on se regarde et on ne fait rien d'autre. Ce sentiment me déstabilise tellement que je me met a suer et a ne plus savoir quoi penser .....
le problème étant que je n'ose pas l'aborder en tant qu'intéressé ....parce que je fais sans cesse des anticipations et je me demande a ce moment là :
de quoi vas t-on parler ? On est si différent !? et ce que je dois m’intéresser a son passé a son lointain pays ?
qu'est ce qui est a la hauteur de se sentiment ? (pour le maintenir )
et si cela cessais -cette attraction-
sa me fais chier je ne contrôle rien....je ne comprend pas et donc ne sait pas quoi faire
et après lui avoir avoué mes sentiments a son égare va t-on se jeter dessus comme des bêtes ? comment faire en sorte pour que cela soit dans une certaines continuité naturel et non forcé...enfin bref
c'est marrant ou pas mais j'ai plus de facilité quand ce sentiment n'est pas la pour conclure....
Il ne me reste plus qu'une semaine pour l'approcher ...j'aimerai tellement être comme tout le monde ne pas me prendre la tête, se laisser porter par la vague ....mais voila le vent déchire les voiles parce que je les tends trop et a ce moment l'équipage cherche en paniquant le capitaine ....mais je crois qu'il s'est caché parmi ses matelots apeurés et qu'il crie lui aussi ....
bonjour mon capitaine!
je suis touchée par ton témoignage car moi même d'une timidité maladive......mais je me demande ce qu'il sera de cet amour si melle est aussi timide que toi,? elle pourrait prendre ton inaction pour du désintérêt!
je pense mais ne suis pas à ta place que tu devrais lui dire que tu es timide (ce n'est pas une tarre,c'est même mignon parfois!)
qui sait elle est peut être comme toi !t'as rien à perdre donc.......qu'est ce qui est le pire à supporter ,le doute de ce que ça aurait pu être et les lamentations qui iraient avec......ne te pose plus de questions!place à l'action !
l'amour donne des ailes ,utilise cette force et crois en toi! aimes toi .....ça se verra! Very Happy .....t
tiens nous au courrant! Very Happy
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Mer 26 Sep 2012 - 7:33

En matière de timidité, je passe d'un état à l'autre en fonction de l'"ambiance" de la manière dont je perçois les gens présents...Je peux être très à l'aise comme ne pas me sentir bien du tout....Mais les gens de mon entourage me pense sûre de moi (parce que je fais plein de choses, s'ils savaient à quel point je me fais violence avant de me jeter à l'eau), du coup lorsque de mon côté je me sens timide, ils me pensent soudain hautaine! ...C'est étonnant qques fois l'image que je renvois en net décalage avec le ressenti....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par nikoku74 Mer 26 Sep 2012 - 10:34

+1 stefanouil
nikoku74
nikoku74

Messages : 1371
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 46
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Mer 26 Sep 2012 - 13:09

Je te rejoins sur ce point également Very Happy stefanouil et j'ai aussi ce décalage entre ce que je renvoies comme image et ce que je ressens et beaucoup ont du mal à me croire timide et s'imaginent que je suis un ROC que rien ne peux atteindre car ils savent ce que j'ai traversé!
Il est dur de ce sentir à l'aise au milieu des autres et de donner une image positive en temps réelle car cette timidité nous fait dévellopper des stratèges pour la masquer , qui peux passer pour de la fierté mal plaçée ou me faire passer pour une personne hautaine alors que c'est tout le contraire!
Quand je suis mal je suis obligée de renforcer mes stratégies pour ne pas trop laisser paraître mon malaise et bien qu'ayant besoin de soutien,mes stratégies pour masquer semblent tellement efficaces pour les autres qu'ils ne s'imaginent jamais à quel point je peux être mal par moment et il en résulte une grande frustration!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par fleur_bleue Mer 26 Sep 2012 - 14:14

Timidité et manque de confiance en soi couplé à la nécessité de faire pourtant semblant du contraire - c'est quelque chose de très dangereux, parce que ça fausse complètement l'image qu'on donne et finalement, tombe dans l'excès inverse!

Quand j'étais plus jeune, j'étais souvent très timide, donc je me tenais à l'écart, je regardais mes pieds en parlant, des choses comme ça. Mais en même temps, j'ai fait de la chorale et puis du théâtre, ce qui m'a appris pas mal de choses. Maintenant, je pense que je ne passe plus tellement pour une timide, juste dans certaines situations. Je suis timide quand je me retrouve dans des grands groupes où je ne connais personne (genre réceptions), mais je m'habitue assez bien dès que je suis lancée. Et j'ai fait des rencontres intéressantes dans de tels cadres... Et j'ai toujours parfois du mal à regarder les gens dans les yeux, surtout si je ne me sens pas bien ou si le sujet/la situation est un peu difficile. Les engueulades et les critiques vives, ça passe difficilement. (Mais bon, à ce moment-là, baisser la tête est aussi un signe de soumission, donc passe.) Sur les sujets difficiles, j'aime beaucoup parler en marchant, parce que ça m'aide et surtout, parce qu'il ne faut pas regarder la personne du coup! Dans les longues conversations, ça peut aussi devenir difficile au bout d'un moment, parce que je fais toujours un effort pour regarder "bien", et que ça peut devenir trop difficile à la longue.
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Mer 3 Oct 2012 - 13:08

Oui c'est ça Mumu! Dans ces moments je "renforce mes stratégies"...et bien ça fait du bien de ne pas se sentir seule...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Ven 5 Oct 2012 - 23:08

Je ne sais pas comment vous faites pour vous faire passer pour des personnes sûres d'elles, moi je n'ai jamais réussi..
Ma timidité se lit sur mon visage je pense..comme un signal rouge clignotant, d'ailleurs c'est le cas, je rougis pour un rien; c'est peut être pour ça.
Il faut dire aussi que ma timidité a atteint le stade de phobie sociale, même si j'ai mis des années à le comprendre. Je me suis diagnostiquée toute seule la phobie sociale à 24 ans, en faisant des recherches sur le net sur la timidité, j'ai poussé (timidement bien sûr) la porte d'un cmp en me disant que j'allais me faire laminer ou qu'ils allaient me rire au nez, et en fait, le psy m'a confirmé que c'était la phobie sociale. Bon je m'égare, mais tout ça pour dire que c'est sûrement à cause de ça que je n'ai jamais pu cacher ce trait de caractère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 0:42

Petite je rougissais aussi, je bafouillais (ça peut encore m'arriver ça), je ne trouvais plus mes mots, mains moites, raideur...
Aujourd'hui, d'une certaine façon tout ceci semble maîtrisé mais je somatise...hypertension, tachycardie permanente...Réellement on me pense "solide" ....ouais...on me parle même de charisme...je suis pourtant d'une sensibilité incroyable. Petit exemple, lorsque je reçois des personnes en entretien d'embauche, j'ai une boule au ventre tellement je ressens tout l'enjeu qu'il y a pour la personne en face...Je parais dure pour compenser (enfin j'essaie de mettre à l'aise qd même) mais à l'intérieur je suis mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Sam 6 Oct 2012 - 10:26

Océanne je suis phobique sociale depuis quatre ans constate!
je réussi a cacher ma timidité que dans le cadre professionnel car c"est une autre de mes personnalités qui prends le relais dans le travail!
par contre des qu'ils s'agit de relations personnelles donc proches là je suis hyper timide car c'est ma personnalité principale,la plus vulnérable qui est présente!
je suis un tas de contradictions a moi toute seule de par ma capacité à changer de peau......là est toute la complication je suis en perpétuel combat intérieur entre mon instinct de vie et mon instinct de mort,entre également la plus faible de mes personnalités et la plus forte!
je ne suis pas psychopathe, ou schizophrène,je suis juste un caméléon hypersensible qui se protege!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Sam 6 Oct 2012 - 10:34

Steph
j'ai moi aussi connu les mains moites en permanence et les rougissements des que l'on posait un regard sur moi!
j'ai évolué depuis je n'ai plus les mains moites ou rarement,je rougis toujours si gênée par une trop grande proximité!surtout dans les premiers contacts apres ça va mieux!en fait tout dépend de la personne en face ,si elle est cool je me détend assez vite sinon je prends sur moi pour cacher le plus possible!
bien évidement je ne sors vers les autres que quand je vais bien car assez forte pour porter la lourde carapace que je dois avoir pour protéger mon grand coeur si fragile!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 11:01

Je comprends bien ce changement de "casquette" , Mumu, du travail à la vie personnel. Je le ressens peut être moins fort que toi mais je comprends. Au travail, on sait ce que l'on doit faire et on est "dans la peau de", avec des missions précises c'est comme si tout était "balisé". Bon , tout dépend du travail aussi je pense, j'avais la chance de faire les choses "à ma façon" et de pouvoir défendre des valeurs qui me tiennent à coeur, ça aide..
Enfin je je vois ça comme ça..(Malgré tout je suis toujours en proie aux remises en question permanentes même dans le travail, veut tjs mettre la barre trop haut...)

Dans la vie privé, c'est un peu comme toi, je choisis mes sorties et ne me force pas si je ne le sens pas car je peux vraiment me sentir très mal à l'aise. Le plus "drôle dans l'affaire" c'est que les gens me trouvent très sociable, suis une petite marrante....Beh oui mais pas avec tout l'monde et pas tout l'temps...J'ai connu des soirées où je ne disais plus un mot et trouvais une excuse pour partir le plus rapidement...
Je comprends aisément que cela puisse être encore plus difficile pour d'autres, je le sais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 11:04

...Autre chose...Je me sens terriblement timide face à une personne qui l'est aussi...C'est comme si l'on se renvoyait la balle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Sam 6 Oct 2012 - 11:27

tout à fait car notre grande timidité est je le crois principalement due à notre hyper empathie donc nous ressentons non seulement notre timidité mais également le malaise de l'autre autant dire que ça donne des situations cocasses!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 12:30

oui! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par kissenbien Sam 6 Oct 2012 - 13:11

Bonjour,
le sujet m’intéresse...je me retrouve bien dans les autres vécus. L'angoisse d'arriver dans un groupe et de ne pas se sentir à l'aise, du coup je parle pas et ne bouge pas, et ca se voit que je suis pas à l'aise, les gens le voient, ne comprennent pas, je me sens trop mal dans ces moments là...et puis il y a souvent quelqu'un qui vient te parler et là soit c'est pire soit enfin il se passe quelque chose de rassurant dans l'échange, je suis à l'aise, et les pots sont pas trop cassés...ca c'est le meilleur des cas, des cas rares. La plupart du temps, c'est pas terrible, donc j'évite les contacts mais j'aimerais tant que se soit plus simple. Parce que bordel ca fait ch*!$ !!
parce qu'après je culpabilise, prends des angoisses, me dit que je suis nulle, me fait du mal quoi!
alors quelqu'un m'a dit cette semaine, et ca c'est confirmé au boulot hier,(enfin j'aimerais que se soit ca, parce que je peux peut être y arriver! chouette!) donc que il y a des niveaux de communication, et qu'en les connaissant, les repérant ...et en m'ajustant, je pourrait me sentir moins en difficulté. J'aimerais bien avoir vos avis là dessus. Bon ca à l'air con peut être de pas s'en être rendu compte avant ou vous sembler tellement basique qu’inintéressant, mais en tout cas pour moi c'est une révélation, j'ai beau décortiquer plein de trucs des fois et ben y'en a que je vois pas du tout, et quand on me le dit, alors là ca prend toute sa dimension, les choses s'éclairent, et j'avance...
Bonne journée!
kissenbien
kissenbien

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par kissenbien Sam 6 Oct 2012 - 13:18

oui parce que j'ai oublié de dire que j'aime bien les gens...et j'aime bien qu'il m'aime, alors ca me fait du mal, de pas connaitre des gens, d'être toute seule, ... bon en gros j'aime les gens pour que je m'aime? ca c'est mon autre question, qui je trouve est aussi liée au sujet?
parce que dans ce cas, est ce qu'on peut faire différemment pour s'aimer au lieu de se faire aimer des autres pour s'aimer soi même, ...??du coup on attend moins de cette relation et peut être c'est plus simple ??
(je suis pas sure d'être compréhensible dans ce charabia...)
(j'exerce en tant que assistante sociale...et là tout de suite je fais des liens entre les questions posées au dessus et ma difficulté au travail depuis quelques années...) bon aller j'arrête d'écrire, ca va pas assez vite...
kissenbien
kissenbien

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 15:46

Et puis je ne sais pas pour vous, mais lorsque parfois vous vous sentez déjà super mal à l'aise en société, c'est toujours à ce moment là qu'il y a un petit malin pour vous balancer une vanne, ou vous faire une remarque sur votre timidité, votre réserve, ou vos rougissements...

Histoire de faire rire l'assemblée à vos dépens tandis que vous vous liquéfiez sur place..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 16:12

Kissherch, j'aimerai t'apporter des réponses mais hélas je me pose encore trop de questions sur le sujet pour être d'une grande aide je crois...Jusqu'en juin je travaillais auprès d'un public aussi (directrice d'accueil de loisirs) et était très engagée dans une association d'éducation complémentaire à l'école..Je pense aussi que le parcours est très lié à ce que je suis profondément et que le fait de travailler dans un domaine où l'on doit tjs se remettre en question peut être enrichissant et perturbant à la fois..Je suis persuadée qu'il existe plusieurs niveaux de communication mais si je m'adapte à ça c'est sans m'en rendre vraiment compte, du coup difficile de donner un conseil la dessus....Je crois qu'avec l'âge je me suis fait à l'idée que "ça ne passait pas avec tout le monde" et même je pense que ça "fait le tri" Smile Dans le travail c'est plus délicat mais je pense être beaucoup plus accessible dans ce cadre là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par kissenbien Sam 6 Oct 2012 - 16:55

oui c'est vrai Steph, qu'avec le chapeau du professionnel je suis plus accessible, ca facilite le contact, pour l'approche avec le public ça je me pose pas de questions, c'est plus avec mes collègues que ca se complique, parce que avec eux j'attends pas les mêmes choses, et je comprends pas qu'il y ai différents niveaux de communication (rhoo je réalise que je suis très exigente avec le travail et mes collègues parce que j'en attendais beaucoup m'étant bien ennuyée à l'école! c'est con je voulais pas voir j'crois ) .
J'avais pas bien expliqué tout à l'heure ce que j'entendais par "boulot", merci Steph d'être partie sur ca.
le mieux c'est d'accepter que ca ne passe pas avec tout le monde donc pas de culpabilité et tout et tout... et de se rendre compte des enjeux perso dans chaque situation problématique.
Bon et si je me dis ca tous les matins peut être que ca peut marcher ! (faut pas que j'oublie de me le dire...)
kissenbien
kissenbien

Messages : 236
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 17:07

Effectivement avec les collègues c'est plus difficile lorsque nous occupons les mêmes postes, je suis très exigente aussi/ à ce que je livre moi même dans le travail...Paradoxalement lorsque je dirige une équipe je deviens plus tolérante...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Sam 6 Oct 2012 - 17:50

Océanne je suis phobique sociale depuis quatre ans constate!
je suis en perpétuel combat intérieur entre mon instinct de vie et mon instinct de mort,entre également la plus faible de mes personnalités et la plus forte!
je ne suis pas psychopathe, ou schizophrène,je suis juste un caméléon hypersensible qui se protege!

Mumu je me reconnais bien la dedans aussi.
Qu'est ce qui a déclenché ta phobie sociale il y a 4 ans? Est ce que tu étais déjà timide avant?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Sam 6 Oct 2012 - 21:20

Je suis phobique sociale depuis petite car j'ai passé les cinq premières années de ma vie enfermée!
je n'ai de ce fait pas pu avoir un développement social normal.
J'ai aussi de ce fait développé mon imaginaire pour combler l'immense vide aussi bien affectif qu'intellectuel!
j'ai passé ma vie à essayer de me faire accepter partout avec toutes les lacunes que mon enfermement ont provoqué!
des que je vais mal je me réfugie dans cet enfermement que je connais si bien et qui me rassure de ce fait!
Je ne répond jamais a l'interphone sauf quand j'attends mes enfants,ni au téléphone et ressens une sorte "d'agression "lorsque l'on essaye de rentrer dans ma "bulle protectrice"!j'ai depuis évolué et m'ouvre de plus en plus aux autres mais avec une immense méfiance et j'ai beaucoup d'efforts a fournir pour reprendre une vie sociale correcte mais j'y arrive petit à petit mais je conserve ma "cellule protectrice" pour me réfugier en cas de nouvelles agressions de la société a laquelle je n'appartiens que de manière administrative!
habituellement je luttais contre cet appel à la solitude extrême mais mes 41 ans d'échecs et de chocs affectifs répétés ajoutes au constat de tant d(injustice et de médiocrité voir même de la barbarie de l'être humain!
je ne voulais vraiment plus faire partie de ce monde si éloigné de moi dans sa morale et sa sensibilité!
donc suite à une grave dépression il y a quatre ans je me suis totalement recluse chez moi sans aucun contact extérieur hormis celui de mes enfants!
Il m'était devenu impossible d'accorder ma confiance ou le quelconque intérêt pour quoi que ce soit!Il m'étais devenu impossible de parler je ne trouvais plus rien à dire à personne!
C"est durant cette période que je me suis autoanalysée en profondeur pour rechercher ce qui clochait chez moi !j'ai compris que je ne serais jamais normale de par mon passé atypique mais j'ai également découvert ma zebritude au moment ou j'envisageais de revenir dans ce monde mais avec des armes nouvelles!
tout est arrive au bon moment pour me redonner l'impulsion vers la Vie qui me manquais pour reprendre une vie sociale correcte!

Je prend sur moi a chaque fois que je sors au contact des autres pour supporter les regards curieux ou désapprobateurs à mon sujet!
Mon imaginaire ayant été sur exploite j'ai dévelloppé des défenses solides pour masquer le plus possible mes lacunes comme mon incapacité a savoir jouer!ça parait idiot mais jouer aussi ça s'apprend et je n'ai jamais appris donc certaines personnes ne comprennent pas que j'ai du mal a m'amuser!
je ne m'amuse pas des même choses et ne m’intéresse pas à ce que la masse s’intéresse,je suis toujours hors société bien que vivant dedans et j'ai appris a masquer le plus possible ma différence en présence de la masse!donc n'étant pas réellement moi même je suis mal a l'aise,donc timide!
donc pour conclure notre timidité est la gêne que nous constatons face aux différences que nous avons face à la dite norme que l'on nous impose!on ne peut être à l'aise avec ce qui nous correspond pas mais qui nous ai imposé comme modèle par la societé!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Jeu 18 Oct 2012 - 1:28

suite à un enième échec de projet de travail pour m'aider financièrement à sortir la tête de l'eau et réaliser mes projets personnels,ma fierté à encore pris une méchante claque car j'étais très positive en y allant malgré les problèmes que je devais affronter en parallèle!
je me suis littéralement effondrée sur moi même quand j'ai réalisé qu'une fois de plus un projet (petit!) que je faisais pour moi tombait encore à l'eau avec tous les espoirs qui allaient avec!
la désillusion totale alors que j'avais déjà planifié tout le reste!
gamelle totale mais au final bénéfique!
car par cette échec et la mésestime de moi qui en à instantanément découlé j'ai eu un besoin VITAL qu'il se passe quelque chose,n'importe quoi du moment que je laissais cet échec et mes envies de suicide de côté!
donc j'ai passé un temps qui m 'as paru une éternité tant j'étais envahie par l'idée de disparaître , d’arrêter cet éternel combat vers l'échec,j'étais une looseuse!
une zebre ne dois pas être une looseuse!voila ce que je pensais!
donc en errant sur le forum sans réussir à y faire quelque chose de vraiment constructif pour moi j'ai reçu le soutien providentiel de mes amis zebres qui m'à maintenu hors de l'eau le temps que je réagisse correctement!
il fallait qu'il se passe quelque chose et quelque chose s'est effectivement passé!
je désespérais de savoir que la non obtention de ce travail allait retarder mes possibilités de sortir pour rencontrer mes semblables dans la vrai vie!
je m'étais intéressée à un topic sur les rencontres dans la région,les choses restaient bloquées stagnantes et là une personne s'est manifestée en disant qu'une rencontre l’intéresserait!
EUREKA!
j'avais enfin trouvé un défi à relever,compliqué car très timide,mais au moins si je réussissais ce défi mon échec d'avant m'aura permis de prendre un risque encore insurmontable à mes yeux au moment de ma présence sur le topic de ma région!
je n'y croyais pas encore ,car rien n’ayant encore été fait dans la région,et les rendez vous manqués qui ont eu lieux je me disais que j'avais un certain temps pour me préparer!
les choses se sont bousculées sur le topic et un rdv était programmé pour le week end!
donc au final aucune préparation,j'y suis allée la fleur au fusil en totale inconscience jusqu'à la dernière seconde de ce que je m’apprêtais à faire!
mon échec m'avais anesthésiée et laissée en état de choc,d'ou mon insouciance!

Morale de cette histoire,j'ai rencontré d'autres personnes qui me ressemblent dans la façon de ressentir notre différence,nous avons parlé de 13h à environ 1h30 donc autant dire que beaucoup de choses ont été dites et que ma timidité s'est assez rapidement dissipée tellement ce que j'entendais et observais des autres m’intéressais !
je ne dis pas que je ne me suis pas sentie nulle à certains moments mais le plaisir de partager avec des personnes de valeur m' à littéralement transportée et j'en retire aujourd'hui encore une immense satisfaction et un élan pour continuer mon parcours!
et surtout rencontrer d'autres zebres leur présence m'à ramenée à MOI.....
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Jeu 18 Oct 2012 - 7:27

Tu me donnes du courage Mumu pour rencontrer d'autres zèbres à Marseille. J'y habite depuis juillet et pour l'instant j'opère une sorte de repli, je ne parviens pas à me faire violence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Jeu 18 Oct 2012 - 16:30

franchement STEPH je te conseille vivement de te lancer si tu as une occasion car deux choses sont importantes dans cette démarche!
La premiere étant de voir de tes propres yeux et entendre de tes propres oreilles à quel point les autres te ressemblent et sont en mesure de te comprendre!
bien sûr la peur de ne pas assurer et de ne pas être à la hauteur ne te quittera pas immédiatement mais cette simplicité dans les échanges car nous sommes en presence de personnes qui "nous comprennent" dans nos côtés un peu particuliers!j'ai eu mon syndrome d'inferiorite qui s'est invité comme d'habitude dans ma tête et même si j'avais parfois l'impression de ne pas bien exprimer mon ressenti(car la timidité tue l'élocution )mais la dynamique des conversations m'ont tres souvent fait oublier que je suis timide!
celà dit cette fois j'étais un peu sonnée avant d'y aller d'ou ma si grosse prise de risques mais je sais très bien que malgré que j'ai déjà rencontré les autres zebres ,rien ,absolument rien ne garantie que ma timidité ne reviendra pas lors de notre prochaine rencontre car la timidité fluctue selon que l'on est bien ou mal.......mais franchement je suis très fière d'avoir fonçé et le bénéfice de cette prise de risque est immense car j'ai retrouvé "ma muse"
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Jeu 18 Oct 2012 - 17:06

Je suis vraiment contente pour toi que le bénéfice soit si grand...Je vais vraiment essayer de me lancer aussi...Ce qui est étrange c'est que d'habitude je suis qd même assez sociable mais oui ..."d'habitude"! Je me rends bien compte qu'avec ce changement de vie, plus de travail, amis loin..., je me rends compte à quel point je m'appuyais sur des acquis ou des endroits des personnes qui me rassuraient...Je me surprends moi-même de ce replis ...Je vais me faire violence pour que ça ne dure pas...Merci pour ton attention Mumu. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Jeu 18 Oct 2012 - 17:23

j'ai oublié de preciser la deuxieme lol!
la deuxième raison étant tout simplement la fierté d'avoir surmonté tes peurs et d'être allée vers l'avant au lieu de penser tres fortement à fuir!
d'ailleurs ça me rappelle la rencontre (ou plutôt la fuite lol) que j'ai eue avec la personne qui m'a revelé la possibilité de ma zebritude!
pour commencer je n'étais pas préparée ,je traversais encore une crise existentielle donc encore plus mal dans ma peau que la normale
j'avais pleins de choses à dire mais n'en ai dite aucune,la seule idée que j'avais en tête c'est,
"tu fais moins la maligne que derriere ton clavier"
"fuis"
"cours "
"t'es encore en train de te ridiculiser"
mais impossible !je me sentais encore une fois si nulle que j'étais incapable de répondre ou parler et au final .........JUSTE le dégout de moi....
donc conclusion de ce qui aurait pu être une rencontre constructive ,interessante s'est transformé en une espèce de ridiculisation supplementaire comme si j'étais déjà pas assez bizzarre!
encore une occasion ratée d'être comme il faut et en mesure de montrer que sous mes airs de neuneu dus en grande partie à ma timidité se cache quelqu'un de bien qui ne demande qu'à réussir à le montrer!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par MysticApocalypse Jeu 18 Oct 2012 - 17:31

Ne sois pas trop dure avec toi même s'adapter à un nouvel endroit,des nouvelles personnes et en quelque sorte redémarrer socialement,! n'est pas evident et demande de se faire force pour aller vers les autres nouveaux eux aussi!
ça fait depuis juillet que tu habites là donc pas de soucis c'est normal que tu te replies un peu pour observer ce nouvel environnement (à la recherche d'éventuels dangers!lol)je crois que de toute façon nous sommes bien souvent plus fortes que nous le croyons et je suis sure que tu y gagneras beaucoup plus que ce que tu risque au final!
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Nous autres les timides Empty Re: Nous autres les timides

Message par Invité Jeu 18 Oct 2012 - 17:47

Merci Wink C'est exactement l'analyse que j'ai faite "pour observer ce nouvel environnement (à la recherche d'éventuels dangers!lol)" ...Bon je sais que ça ne durera pas, que l'envie comme d'habitude prendra le pas sur le reste...Si je suis un peu dure c'est aussi un peu à cause de la pression de l'entourage "alors t'as retrouvé un travail?", "tu fais quoi de tes journées?..."...Tu vois bien... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum