Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par zarkis Ven 24 Aoû 2012 - 2:55

Je copie colle ici le lien vers mon poste de présentation qui résume au complet ma venue ici, n'hésitez pas à répondre, je lirais avec plaisir Smile

Présentation Zarkis

zarkis

Messages : 2
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Re: Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par kim meyrink Ven 24 Aoû 2012 - 13:56

Quel est le problème avec elle? ( Sans cela , je ne vois pas comment on pourrait réellement te conseiller).
kim meyrink
kim meyrink

Messages : 118
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : sud de la france

Revenir en haut Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Re: Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par Waka Ven 24 Aoû 2012 - 14:03

C'est une démarche que je trouve vraiment bien de ta part, de venir ici pour tenter de mieux la comprendre Smile.

Tu comprendras sans doute mieux en lisant les témoignages qu'avec d'éventuels commentaires, car tous les zèbres ne sont pas les mêmes.

Mais d'après ce que j'ai lu sur ta prés, la laisser définir son propre "moule" est effectivement une première étape.

Bonnes lectures.

Waka
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 36
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Re: Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par Invité Ven 31 Aoû 2012 - 11:32

Bonjour et bienvenue,

Je remarque une chose : tu ne poses aucune question. Ce qui est un réel problème pour les gens comme nous qui (enfin là je parle pour moi) sont incapables de commenter quoi que ce soit si aucune question précise n'est posée. Parce que tout se mélange et qu'au final il n'y a plus rien.

Personnellement, je ne serai pas de bon conseil. Tu l'aimes et tu veux l'aimer telle qu'elle est, c'est très bien, c'est louable, c'est merveilleux... Je n'ai pas eu cette chance avec les non-surdoués que j'ai côtoyés pendant des années. Résultat : rupture sur rupture, toutes plus difficiles les unes que les autres, sauf la dernière qui s'est étonnamment très très bien passée. Mais j'avais déjà du plomb dans le crâne et j'avais choisi cet homme pour son respect, enfin ce truc qui fait qu'il ne va pas essayer de me convaincre d'autre chose que ce à quoi j'ai longuement réfléchi. Enfin bref, je suis hors sujet.

Je ne sais pas si tu as déjà lu sur le sujet, mais ça peut être un bon début. Parce que le monde des surdoués est décidément un autre monde, pour nous c'est évident, quand on le lit c'est juste nous, mais pour toi c'est pas forcément naturel.

<Mode hors sujet> D'ailleurs vous ne connaîtriez pas un manuel de la normalité à l'usage des zèbres ?</Mode hors sujet>

Ensuite, comme Waka te l'a déjà dit, lire au petit bonheur la chance les sujets du forum. Il y en a beaucoup, c'est dense, ça part dans tous les sens, mais l'amour fait déplacer des montages parait. Je te déconseille les rubriques sur le couple, c'est bourré d'histoires ratées, ça te démoralisera.

Le plus important : lui parler à elle, la laisser t'expliquer, prendre le temps de l'écouter sans l'interrompre parce que c'est le tout début et qu'elle ne sait pas où elle en est. Ca peut paraître basique comme conseil, mais pour l'avoir vécu c'est en partie ce qui a causé tous les échecs : ne pas me sentir assez écoutée, comprise... Tout ça pour te dire que la mieux placée pour t'expliquer qui elle est et où elle en est dans sa quête (sans fin) d'elle-même, c'est elle. C'est à elle de te dire en quoi ça colore différemment tout son parcours, à elle de t'expliquer comment elle se sent différente, comment elle le vit. Il y a quelques étapes obligées après la révélation du test : le déni, la jubilation, puis l'acceptation, ça peut varier selon les gens, et je ne sais pas de quand date cette révélation dans son cas. Avoir une grande culture (théorique, forcément, tu ne le vivras jamais et tant mieux pour toi) du sujet peut t'aider à mettre des mots sur ce qu'elle t'explique, à mieux comprendre le gouffre qui vous sépare pour y mettre des passerelles, pour que la communication se passe bien. Wink c'est important la communication.

Et puis une chose qu'on oublie souvent de dire : dans les premiers temps (ça peut prendre des années, hein), apprendre à bien vivre avec sa douance est difficile. Un surdoué n'est pas un Einstein en puissance, pour moi il est plus (je ne sais plus dans quel sujet on en parlait justement) à mi-chemin entre la personne lambda et l'autiste Asperger. Il y en a plein qui y arrivent, c'est pas encore mon cas donc je ne peux pas te dire comment on fait. Pourtant ça fait plus d'un an que je sais que je suis surdouée, j'ai pris le temps d'y penser, mais rien à faire, ça ne veut pas passer, pour moi ça reste une terrible injustice de ne pas pouvoir être normale, juste normale, basique...

Bon courage et bravo pour ta démarche, ce n'est pas courant et c'est vraiment une très très belle preuve d'amour, surtout de vouloir l'aimer telle qu'elle est, c'est très beau.

Si tu as des questions... pose-les !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Re: Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par Invité Ven 31 Aoû 2012 - 13:00

Je viens sur ce topic apporter mon "grain de sel".

Tout d'abord bravo pour l'initiative et j'espère que mon témoignage pourra t'aider à trouver tes réponses.

Personnellement l'homme avec qui je vis n'est pas un zèbre (donc même configuration si j'ose dire) mais il est cultivé et a poursuivi de longues études.

Concernant nos conversations, il a du répondant et j'en suis satisfaite.

Cependant, une surdouée (je parle au féminin car je suis une femme bien entendu) ne se présente pas forcément sous l'apparence d'une encyclopédie parlante. C'est bien souvent loin d'être le cas.

Donc, tu ne dois pas t'inquiéter sur ce plan-là.

Les principales "plaintes" dont je fais l'objet (en parler me fait d'ailleurs sourire lol) concernent plutôt le fait que :

Il doit faire face à une multitude d'idées qui surgissent de partout et nulle part, ne se concrétisent pas la plupart du temps, semblent intéressantes mais avortent supplantées par une multitude d'autres. Et le processus est sans fin...

Compare cela un peu à un feu d'artifice, lorsque tu vois pratiquement jaillir du sol des lumières féériques qui se divisent en s'élevant dans le ciel, donnant naissance ainsi à d'autres graphismes lumineux et ainsi de suite. Au final, à la retombée tout s'éteint et il ne reste... pratiquement rien...

Vivre avec une personne qui fonctionne de cette façon peut être attractive : "chic, avec elle, impossible de s'ennuyer". Mais les idées ont toujours un coût en temps et en argent (je me demande d'ailleurs comment je vais lui présenter mon envie d'acheter une lunette astronomique lol).

Je constate souvent chez mon conjoint de la fatigue, parfois de la déception (lorsqu'un de mes projets n'aboutit pas alors qu'il était "partant") et surtout il faut bien le dire un peu de méfiance dès que je dis "j'ai une idée !" Laughing

Par respect, par amour et parce que je me trouve moi-même invivable, je me retire dans ma bulle.

Je me demande si ce n'est pas pire car je deviens peu accessible et vite agacée s'il vient me chercher dans mes rêves.

Mais il parait que tout celà fait mon charme (l'amour est aveugle mdr).

Je ne suis pas inquiète pour ton couple, il est de l'ordre du possible à mon avis Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller... Empty Re: Non zèbre aime une zèbre... n'hésitez pas à commenter et conseiller...

Message par Naturellementmoi Ven 31 Aoû 2012 - 13:56

On ne peut pas limiter une personne à être zèbre ou pas.....chaque individu est singulier et découvrir une personne c'est complexe quelque soit la personne.
Qu'est ce qu'aimer....? Quelle est ta vision et "votre" vision de l'amour ?
On est deux dans une relation.....donc on ne peut pas comprendre sans la relation à l'autre et avec l'autre.
Pour moi aimer il me semble, c'est aller au plus près de la personne de ce qu'elle elle et l'accepter au mieux de ce qu'elle est.
Etre soi au plus près aussi et avancer ensemble pour atteindre une certaine sérénité et évoluer ensemble.
Pour approcher l'autre, il faut pour moi être le plus vrai avec lui et qu'il accepte d'entrer dans ce fonctionnement là....d'être dans la vérité de ce qu'il est...sans quoi les dés sont pipés.

Et qu'on soit zèbre ou non je pense que c'est la même démarche....peut être le moyen d'y arriver pourrait être parfois différents, plus rapide ou plus court, plus long et sinueux etc.....mais je ne pense pas que ce soit une affaire de zébritude....

En résumé : être au plus près de soi dans la vérité avec l'autre sans la peur de dire et d'exprimer et écouter l'autre au plus près de ce qu'il est.
Il faut pour cela que l'autre accepte les règles sans quoi....la relation est fausse et on croit répondre aux besoin de l'autre alors qu'on est à côté....
Naturellementmoi
Naturellementmoi

Messages : 53
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 55
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum