A la recherche du bouton off

+16
Princeton
catatipik
valerian
jimi 1drix
askonmadi
la rouge
Bibo
womanwolf
Luteen
fleurblanche
Sélène-Nyx
bandini
Yep
NNTG1842YDN
Ελπίδα
allumette
20 participants

Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty A la recherche du bouton off

Message par allumette Mar 31 Juil 2012 - 23:21

Bonsoir...


cherche bouton off désespérément, le tourne disque est en marche continue et refuse l'arrêt forcé. solution? aide sur la question? je prend tout , à votre disposition...

une allumette


je dis n'immpp

allumette

Messages : 36
Date d'inscription : 16/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Ελπίδα Mer 1 Aoû 2012 - 10:35

je cherche le même bouton depuis des années,

je me souviens que la sophrologie a été pendant quelque temps un bon outil,
ça n'était pas un bouton "off", mais ça permettait de reposer un peu
il faudrait peut-être que je m'y remette
Ελπίδα
Ελπίδα

Messages : 394
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 46
Localisation : Hérault

http://lamoni.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par NNTG1842YDN Jeu 2 Aoû 2012 - 1:44

Le bouton off a été trouvé depuis longtemps.
On sait juste pas comment faire pour le bouton on ensuite.

NNTG1842YDN

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Yep Ven 3 Aoû 2012 - 11:35

Je me suis mise depuis 4 mois à la relaxation et le pratique tous les jours. ça contribue je trouve avec du recul, à se que mon cerveau ne prenne trop de place et ne pourrisse trop mon quotidien. Neutral
ça n'est pas radical mais éloigne ces périodes "de fortes activités" Shocked
La musique aussi me permet d'éteindre de temps en temps la lumière et ça fait du biennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn Laughing
Tente !
Yep
Yep

Messages : 10
Date d'inscription : 03/08/2012
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par bandini Dim 5 Aoû 2012 - 9:49

Oui j'ai testé la relaxation quelques mois cette année, et comme j'ai cessé depuis trois mois, je sens la différence. Ce n'était pas magique mais ça aidait...Je vais m'y remettre...

Mais c'est vrai qu'on cherche tous le bouton off...
bandini
bandini

Messages : 22
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 42
Localisation : dakar

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Sélène-Nyx Dim 5 Aoû 2012 - 13:21

bandini a écrit:
Mais c'est vrai qu'on cherche tous le bouton off...

Ou le bouton "pause", ce serait déjà bien .... Laughing
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3842
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par fleurblanche Dim 5 Aoû 2012 - 14:35

Salut !

Quand je suis arrivée sur ZC, j'ai posté quelque chose à peu près pareil.

Lien : https://www.zebrascrossing.net/t1019-la-sarabande-matinale-ou-vesperale-des-pensees-ou-lart-de-lutter-contre-les-emotions-negatives

Depuis, je constate que les choses se sont beaucoup améliorées. Je me demande si le fait de verbaliser la chose n'a pas constitué en fait une partie du remède. Et aussi le fait que, grâce à ZC, j'ai trouvé des semblables, et aussi appris à relativiser, à m'inspirer du vécu et des expériences des autres.

Tu finiras par le trouver, ton bouton pause à toi. Smile
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Invité Dim 5 Aoû 2012 - 23:21

Concentre toi sur ce qui se passe au moment présent (sauf quand il se passe de mauvaises choses bien sûr !).

Par exemple, tu fais la vaisselle, pense à ça. Tes pensées vont partir dans tous les sens assez vite, mais dès que tu t'en rends compte, réalise que tu n'as pas créé ces pensées, qu'elles sont venues de nulle part, ne juge pas ces pensées, regarde les de loin, puis repense à ta vaisselle.
Mais ça marche avec tout, même en faisant pipi, tu penses que tu fais pipi.

Ça parait idiot, mais ça détend.

Au début c'est difficile de rester concentré sur un truc aussi habituel, on tient 5 secondes, 10 secondes, et les pensées reviennent. Mais avec l'entrainement, c'est de plus en plus simple.

Ou sinon, assieds-toi et pense à ce que tu ressens au niveau corporel. Rien qu'à ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Luteen Sam 29 Déc 2012 - 23:38

Aaaaah, le bouton off, pourquoi n'ai-je pas atterri sur ce forum plus tôt ?

Je constate qu'on est un peu tous à sa recherche et ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule. Je cherche des semblables depuis des mois dans l'espoir de rompre avec la solitude qui me colle à la peau, même si j'ai de bons amis. Ils ne sont pas des zèbres et même s'ils m'écoutent volontiers, ils ne savent pas ce que ça fait, contrairement à tous les gens qui sont ici.

Je suis toujours assaillies par mes pensées. Je crois ne penser à rien et puis en fait ça tourne, ça tourne dans ma tête et je me rends compte que ma tête est en train de tourner à plein régime. Ou parfois, je suis en train de parler de quelque chose et puis soudain, comme ça sans raison, ma tête me fait penser à autre chose. On dirait de la pensée automatique, indépendante de moi. Elle s'impose à moi.

Combien de fois ai-je supplié intérieurement qu'on me donne un moment de répit...
Parfois, pour éviter de laisser mes pensées trop m'absorber, je m'abrutis devant un programme télé sans grand intérêt intellectuel dans l'espoir de reposer mes neurones. Mais l'effet s'estompe sitôt le programme fini..

Luteen

Messages : 12
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par womanwolf Sam 28 Déc 2013 - 18:42

Personnellement, le bouton off, je cherchais, comme tout le monde ici. Et plus je cherchais, moins je trouvais... Faut dire que je ne me rendais pas vraiment compte que je cherchais. J'étais à la recherche du Bouton Perdu (en référence au Temple d'Indiana Jones).

Puis, j'ai rencontré un zèbre qui jouait à un MMORPG (jeu de rôles en ligne massivement multi-joueurs). J'y ai joué aussi, pour être avec lui, partager des choses...
Et là, je me suis aperçue qu'en jouant, le petit vélo dans ma tête tournait moins vite. Je pensais toujours à plein de choses, mais le jeu m'a "calmée" de ce côté-là.
Sauf que... je suis devenue accro, pendant un moment. Je ne me suis pas aperçue tout de suite que j'étais accro, c'est mes amis "réels" qui m'ont ramenés à la réalité, et ma famille.

Maintenant, je suis beaucoup moins accro, mais je joue régulièrement pour éviter que ça "déborde" là-haut...

C'est ça, mon "bouton off" à moi... Wink
womanwolf
womanwolf

Messages : 51
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 39
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Bibo Sam 28 Déc 2013 - 22:33

Tu devrais te pencher du coté du bouton "ctrl", le "off" c'est un peu radicale.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 30
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

https://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par la rouge Mar 18 Fév 2014 - 21:01

Je me permet de déterrer le sujet parce que je voudrais bien l'avis de plus de zèbre sur le sujet. C'est quoi votre bouton pause à vous?

J'ai pas trouvé de truc miracle pour ma part, car c'est plutôt des addictions/consommations massives (ex: bouffe, alcool, série TV, travail, apprentissage) et périodiques.

Mais je cours. C'est mon "bouton re-synchronisation". Ca peut être sur 50m pour remplacer un déplacement en marchant ou carrément en salle de sport. Courir met mon corps en mouvement au même rythme que mes pensées, et mes pensées se calment un peu pour se mettre sur le rythme de mon corps. J'arrive même à réfléchir sur mes questions existentiels en restant posée (d'où le tapis de course et pas le footing, pour pas me prendre de voiture en étant dans la lune)
Danser aussi. Mon corps, mes pensées et la musique. Parfois juste mon corps, mes sensations et la musique. fermer les yeux. Sentir et pas penser.

la rouge

Messages : 48
Date d'inscription : 16/02/2014
Localisation : 13-71-...

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par askonmadi Mar 18 Fév 2014 - 22:07

Salut la rouge,

Moi aussi je joue avec certains extrêmes en particulier l’extrême du travail (ou j'ai frôlé le burn out), la pratique sportive massive pour arriver à me fatiguer physiquement et mentalement.

Pour ma part, je ne peux pas déconnecter ma pensée, elle est là en permanence, mais j'arrive à en moduler l'intensité et l'envahissement.
Comme toi, le sport est pour moi un bon moyen de la canaliser et de la faire se calmer au profit d'une concentration plus efficace sur mon corps. De manière générale, c'est la concentration (intense) sur quelque chose, apprentissage, travail, lecture, pratique musicale, sport, qui me permet de réduire le flux permanent. Sinon c'est la lente dérive dans les profondeurs de l’abîme.

En revanche je sais aussi très bien faire en sorte de raviver cette pensée et de lui donner le volume et les ressources pour qu'elle se déploie. La marche à pieds, avec un peu de musique de fond me permet de réfléchir intensément, la soumission aux détails environnants est intense et tout va à une vitesse folle. Je me retrouve parfois à avoir marché un long moment sans m'en rendre pleinement compte, mais pas sans avoir perçu l'environnement et ses détails, les différents morceaux que j'ai entendu, mais juste happé dans mes pensées et ré émergeant grâce à un détail.

Ainsi, pour moi c'est un perpétuel combat pour essayer de trier les sources qui vont entretenir ou raviver ma pensée. Le calme est rare et comme souvent il précède la tempête. Je n'ai donc malheureusement pas de conseils miracles, j'offre ma compassion à ce problème.
askonmadi
askonmadi

Messages : 136
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par jimi 1drix Sam 12 Avr 2014 - 17:06

moi j'ai trouvé le bouton Standby !
A la recherche du bouton off Joint
jimi 1drix
jimi 1drix

Messages : 92
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par valerian Sam 12 Avr 2014 - 17:10

une solution ( la mienne ) s'est d'aller se balader ou de voire se que je peux faire dehors ! ( je descend au lavoirs et je m'assois j’écoute le monde et sa me coupe la relation au temps et sa me "débranche" mon cerveau de plus que que mon mp3 ne fonctionne plus et bien j’écoute les oiseau libre !
valerian
valerian

Messages : 5845
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 22
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par catatipik Sam 12 Avr 2014 - 17:24

Ma solution est également la balade, mais c'est plutôt devenu quelque chose plus proche de "la grande évasion". En effet, quand je pars marcher (en général en montagne), je pars pour 4h, et je rallonge, je rallonge. Au final je marche facilement 7-8h. C'est probablement l'effet des endorphines (vous avez le droit de me traiter de toxico, je l'assume), mais assez rapidement après le départ, mes pensées ne s'arrêtent pas, loin de là, mais elles commencent à tourner en circuit ouvert, et ne "pollue" plus ma conscience. Et du coup, j'en viens à souhaiter que ma balade ne s'arrête jamais, et je ne suis parfois même pas intéressé à faire des pauses pour admirer le paysage.
Pour les jours de travail, j'évacue le soir en faisant du vélo ou de la course à pied, dans la nature, dans des endroits avec le moins de monde possible.
Mais jamais de musique pour moi quand je sors, j'ai besoin de ressentir la nature autour de moi avec tous mes sens pour mieux m'y noyer, pour pleinement ressentir que j'en fais partie.
catatipik
catatipik

Messages : 304
Date d'inscription : 13/03/2014
Age : 40
Localisation : Valdensis

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Princeton Dim 13 Avr 2014 - 5:17

J'adore marcher, mais ce n'est pas le bouton off, mais le bouton x10 que la marche produit, car je me mets à penser, à la manière que décrit askonmadit...

Ca va paraître étrange, mais j'ai compris récemment que c'était pour trouver le fameux bouton off que je relisais souvent les mêmes choses, ou que je les récitais, typiquement des passages de livres, des citations, mes propres messages, etc. Quand je lis quelque chose de nouveau je pense beaucoup car je fais des associations, mais quand je relis des textes que je connais déjà, ou que je les récite, je ne pense plus, il n'y a que le texte dans ma tête. Après c'est une activité complètement stérile, je peux relire trente fois de suite la même chose, sans me lasser. C'est juste pour être en off.

Quand je ne peux pas lire, je me force à penser à quelque chose de précis, à imaginer un scénario, ou à régler un problème, comme ça ma pensée converge sur un sujet.

Et comme d'autres l'ont dit : le sport. Je pense moins après avoir fait du sport, et je me sens mieux.

Sinon, je n'ai pas vraiment trouvé mieux...
Princeton
Princeton

Messages : 1367
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Soserious Sam 19 Avr 2014 - 4:41

Rien de tel que d'être sous ma couette, bien au chaud, en train de fixer le réveil.
Je pense uniquement à la chaleur et au fait que je sois bien là...
Je pourrais passer des heures sous ma couette juste pour éviter de m'entendre penser.

Le seul moment où ça ne veut pas fonctionner, c'est quand je veux vraiment aller dormir.
Là il n'est même plus question d'essayer de l'arrêter =P

Quand je vois les autres réponses, je me dis que j'ai sûrement eu la solution la plus simple et la moins fatigante =D
Soserious
Soserious

Messages : 54
Date d'inscription : 09/06/2013
Age : 25
Localisation : Limbes

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Bill D. Lun 21 Avr 2014 - 10:47

Le travail manuel c'est pas mal dans la version arts & crafts pas pâte à sel.
La couture... Le jardinage... La pêche ! Faut avoir du temps pfff.
Et la bière... A la recherche du bouton off 55343810

J'ai bien l'impression qu'y'a plus de bouton off chez moi depuis la résurgence de ma douance par la consultation inopinée de ce forum, enfouie pendant deux décénnies...
Du coup j'ai fait sauter tous les boutons, et j'ai rajouté le x10 et x100 pour me donner l'illusion que je rattrape le temps perdu.
Possible que le bouton off soit aussi une illusion. Vu que je n'aime pas "l'inactivité", je préconisais plus haut les travaux manuels qui permettent la créativité et canalisent les pensées en les rendant digérables voire non envahissantes.
Mais c'est parce que je ne suis pas trop contemplatif, ou ne sait pas l'être ou refuse de l'être, j'ai quand même besoin d'un but "technique" d'avoir la sensation d'apprendre qqch ou de perdre mon temps utiliement, de ménager un temps de latence constructif... Du coup c'est pas forcément reposant =)... Même si j'aime bien regarder le réveil le matin jusqu'à la culpabilité de la perte de mon temps =)
Juste histoire de ramener ma fraise... geek

Bill D.

Messages : 82
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par Mekrijärvi Jeu 28 Jan 2016 - 21:45

Je relance ce fils. Petite question: que pensez vous de la transe en guise de bouton pause? Avez-vous des experiences a raconter? Jai l'impression que ca peut etre un truc avec effet a longs termes, un peu comme le sport. Je n'ai pas trouvé de fils specialement sur le sujet. Pensez vous que les surdoués soient plus attirés que la moyenne par ces experiences aux frontieres de la conscience? Que ce soit grace a la musique, la danse, la drogue ou tous ca ensemble?!....
Mekrijärvi
Mekrijärvi

Messages : 34
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 42
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche du bouton off Empty Re: A la recherche du bouton off

Message par hk_vanderkush Jeu 11 Fév 2016 - 19:28

Réponse à Mekrijärvi
Personellement j'ai consommé bcp de drogues afin de trouver le bouton off. J'ai toujours été attirée par ce genre d'expérience. (Comme toi, je ne sais pas si les zèbres en général sont attirés par ce genre de choses). Effectivement, il y a une sensation de libération, les idées ne se bousculent plus, l'esprit ne focalise plus que sur un sujet à la fois et pour des personnes comme nous, c'est agréable et soulageant !! Ce sont des activitées qui peuvent nous enrichir intérieurement tant que tout se passe bien. Biensur je n'encourage personne et je suis consciente de la gravité de ce que je dis, seulement j'aimerais donner mon expérience.

hk_vanderkush

Messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum