la theorie de l'ambition

Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty la theorie de l'ambition

Message par erebos le Ven 20 Juil 2012 - 16:15

Une théorie dit que l'ambition est le symptôme d'une non réalisation d'un potentiel. Selon cette même théorie, celui qui arrive à exprimer ou à accomplir son potentiel est celui là même qui devient heureux car ayant obtenu ce qu'il mérite ce qui lui revient. Ainsi on comprends plus facilement qu'un Hpotentiel n'ayant pas fait d'études supérieures soit frustré de la vie, alors qu'un HP médecin ou physicien, avocat ou matheux u artiste vénéré.. donc reconnus à leurs propre valeur ne souffre aucunement de névroses quelconque pask ayant ce qu'il mérite. Donc l'étudiant HP qui a des résultats brillants est potentiellemnt plus heureux que celui qui est en sous-réalisation !

SI on émets l'hypothèse que chaque personne connait son potentiel ou en tout cas le ressent.
ET si on imagine un THP... pensez vous que devenir médecin l’intéresse t'il vraiment? devenir mathématicien lui suffit-il ?Non bien evidement que non, le THP veut une reconnaissance mondiale.. Dés lors on comprends pour quelles raisons on corrèle facilement longueur/ difficultés des études et QI; car au plus le QI est élevé au plus le potentiel et l’ambition seront grands et au plus grand sera le besoin de reconnaissance ou l'accomplissement. De plus cette théorie nous explique qu'un THP(I) ne peut être satisfait d'un métier de "basse cour", donc un métier à plusieurs niveaux en dessous de son potentiel .. Croyez vous qu'un THP puisse se contenter d'un job de caissier à vie? alors que le TBasP peut être ouvrier à vie et être parfaitement heureux.

Personnellement cette théorie apporte de la lumière dans ma vie; On me dit que j'ai trop d'ambition, et jusqu'à ici je ne comprenais pas pourquoi les autres en manquaient et que moi par contre en avait à revendre. Pourquoi j'estime que même des études de très haut niveaux ne me suffisent pas.. C'est tt simplement prsk j'estime ne pas avoir ce que je mérite au vu de mon potentiel ou en tt cas, mon potentiel demeure inutilisé d'où le sempiternel sentiment de perdre mon temps. Celà dit, on comprends pourquoi les HP sont dépressifs ou même frustré de la vie;d'autant plus qu'ils sont sensibles à la justice naturelle.. Dans un job, ils sentiraient qu'ils ne sont pas exploités au mieux, qu'ils travaillent à bas régime, et donc qu'ils deviennent contre productifs.

Que pensez vous de cette théorie de l'ambition=potentiel non réalisé= frustration ?

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 16:32

C'est la 2e fois que tu ouvres le même sujet...

Il y a un mot que tu as négligé : c'est que l'ambition est un symptôme.
Le potentiel non réalisé et la frustration ressentie en conséquence ne s'expriment pas forcément par l'ambition.

Enfin, tu donnes un sens beaucoup trop restrictif au mot ambition.
Pourquoi serait-elle uniquement vissée à un seul et même axe, la réussite professionnelle et financière ?
Ton personnage qui ne se satisfait pas d'études de médecine, qui te dit que ce qu'il ambitionne est d'être un chirurgien mondialement reconnu ? Pourquoi son potentiel non exprimé ne se situerait-il pas sur un tout autre plan, par exemple celui d'être un grand peintre ou un pilote de voltige ? Et pourquoi, sur le plan quantitatif, son objectif dans cette perspective serait-il la "reconnaissance mondiale" et pas l'accomplissement, mettons, d'une oeuvre donnée ?
En fait, tu te limites à examiner un seul axe d'une problématique multidimensionnelle, et même, qui présente une infinité de dimensions.

alors que le TBasP peut être ouvrier à vie et être parfaitement heureux.

Ben tiens. Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par erebos le Ven 20 Juil 2012 - 18:37


Pourquoi je donne un sens trop restrictif au mot ambition? Je ne fais que donner des exemples, l'ambition a pour ambition finale de "faire valoir le potentiel au max " qu'importe le domaine. Certes comme dis plus haut certains ambitionnent de devenir ouvrier, mais d'autres veulent être reconnu mondialement, et c'est là où le Potentiel personnel interviens !
Et le bien pensant qui viendra me dire le contraire, beuh je le croirai pas!

Oui FUsain, je suis obstiné et je n'abandonne pas j'essaye de découvrir pkoi Hpotentiel est si malheureux? et pkoi certains arrivent à être épanouis quand même... Il fut un temps où le plus fort et le plus intelligent devenait roi OU la justice naturelle. Aujourd’hui il suffit d'être de bonne ascendance pour mener une vie digne.. Combien de gens intelligents se retrouvent injustement en situation précaire? Pourquoi?


erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 18:51

Pourquoi un sens trop restrictif ? Parce que tu t'obstines à considérer que l'aspiration à réussir quelque chose, à Accomplir, que tu appelles ambition, n'existe QUE sur le plan professionnel. Que c'est en progressant dans sa carrière et là seulement qu'on réalise son potentiel.

Et le bien pensant qui viendra me dire le contraire, beuh je le croirai pas!

C'est une façon simple d'avoir toujours raison, quoiqu'un peu fermée. Profite bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par zebzeb le Ven 20 Juil 2012 - 20:02

je n'ai lu que le 1er message de ce fil, erebos.

d'où tiens tu cette theorie?

la notion d'ambition ne se limite pas à un réussite professionnelle.
ce n'est pas seulement avoir la plus grande maison dans les plus beaux quartiers. (qui sous-tend le fait que l'on a travaillé suffisamment bien et beaucoup pour pouvoir se la payer). cela peut etre une ambition d'aide aux personnes agées, en difficulté etc. et il n'est pas nécessaire de faire de longues études pour cela. de plus, si on se réalise et réussit là dedans, on ne pourra pas afficher cette réussite car elle est peu rémunératrice.

de fait pour être un grand financier, il faut des compétences intellectuelles utilisées à plein, mais quid d'autres compétences ? ca se trouve, ce financier est une "burne" en relation humaine, imbuvable avec les autres, frappe sa femme et ... enfin nul en psychologie par exemple. pourtant c'est aussi une notion importante dans les capacités des humains et particulièrement, me semble t il, des HP.

voila comment je comprends et interprète ta question (et ta douleur... ) mais rassure toi, je me reconnais bien dans ce que tu dis, ayant toujours souffert également de ces manques...
zebzeb
zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 20:55

Ton raisonnement cerne seulement, une valorisation de son propre égo, mais cela ne traduirait il pas, une carence dans la valorisation de son moi?

Vouloir démontrer ses capacités aux autres, est par nature, assez répandu chez l'être humain, qui ma foi, traduit une faiblesse de l'être, car il a besoin
de prouver et d'affirmer aux autres, qu'il possède des particularités que les autres n'ont pas ou de manière inférieure.

C'est un rapport de force, qui exprime une motivation et une argne, à se détacher du groupe, afin d'exprimer son besoin vital pour certains, une raison de vivre, un désir compulsif, de se prouver que la vie que l'on mène obtient un aboutissement, par rapport au référentiel social, qui prédomine avec la réussite professionnelle.

Passer sa vie comme certains physiciens, chercheurs, philosophes, mathématiciens, pour aboutir ou non, après des décennies de recherches, à une théorie, vaccins, formules, qui peuvent certes, révolutionner et améliorer le monde, dans lequel on évolue, au bénéfice de l'humanité, mais la vie de cet individu, sera t'elle plus heureuse qu'un individu exerçant une profession plus "modeste"?

Ton ambition, à mon sens, sans jugement préconçue, reflète un formatage et un conditionnement de ton esprit. Je ne dis pas, qu'il ne faut pas avoir d'ambition, mais cette ambition ne doit pas gouverner notre vie, sinon on passe à coté, des plaisirs les plus simples, et à mon sens révèlent la beauté, de notre existence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 21:03

En fait erebos tu devrais peut-être te demander pourquoi tu as à ce point besoin d'être rassuré. Parce que c'est une approbation que tu réclames et rien d'autre.
Puisque tu as tant d'ambition, assume-la, et puisque tu es surdoué, vis ta douance. Nul besoin de venir quémander ici une approbation pour l'une ou pour l'autre, ni de théoriser des corrélations fumeuses entre les deux ou des généralisations à la noix qui t'amènent à traiter d'avance toute personne ne partageant pas tes vues de menteur et de bien-pensant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par erebos le Ven 20 Juil 2012 - 21:04

C'est une façon simple d'avoir toujours raison, quoiqu'un peu fermée. Profite bien.
Je ne fais qu'imiter- maladroitement certes- le style de certaines personnes..



D'accord mais moi je ne parle pas d'argent mais de faire évoluer positivement le monde. Est-ce qu'en voulant aider les vieux ou en se complaisant dans le dessin ; est-ce qu'en étant caissier ou autres jobs accessibles à n'importe quel individu( et bientôt les machines donc en voie de disparition) ou jobs à survie comme je les appelles on réalise une ambition? Pouvons nous, nous HP nous laisser mener par nos passions... alors qu'un potentiel attends d'être réalisé, alors que le monde va si mal.. ne sentez vous pas que c'est ça notre raison d'être nous petits zèbres? Il y a certaines choses que tout le monde peut faire(aider les vieux à traverser la ruote..), et d'autres que peux peuvent faire; la place du haut potentiel est dans des structures qui font avancer le monde... C'est une histoire d'équilibre je pense. C'est comme si- et c'est déjà le cas :p - on demandait aux abrutis de diriger le monde, et à de potentiels "intellectuels" de faire du commerce par ex... C'est la catastrophe assurée.
J'ai juste l'impression qu'on ne comprends pas le fond de ma pensée; j'essaye de redéfinir l'ambition... et de la lier au potentiel non plus intellectuel( car notion désuet et ne voulant rien dire somme toute) mais développementale.( Bon je reste vague et volontairement simpliste dans mes propos c'est vrai, mais j'ai pas envi de développer pour l'instant..)

Pour la théorie je l'ai lue sur internet mais peu importe, ce n'est qu'une théorie tout comme laTDPositive de Dabrowski... donc à caution. :p

erebos

Messages : 142
Date d'inscription : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 21:07

D'accord mais moi je ne parle pas d'argent mais de faire évoluer positivement le monde. Est-ce qu'en voulant aider les vieux ou en se complaisant dans le dessin ; est-ce qu'en étant caissier ou autres jobs accessibles à n'importe quel individu( et bientôt les machines donc en voie de disparition) ou jobs à survie comme je les appelles on réalise une ambition

Tu serais étonné du nombre de personnes qui se réalisent dans leur vie privée, une fois tiré le rideau d'un job alimentaire.
Courteline était bien fonctionnaire de niveau très médiocre à la Direction des Cultes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 21:42

Je suis assez d'accord avec Erebos en fait. Par contre je tiens compte que les ambitions de chacun peuvent être très diverses. Je pense que le fais te sentir que nos buts ne sont pas atteins est probablement plus mal vécu chez les HP. Mon zèbre de père déprime depuis de nombreuses années à cause d'une frustration professionnelle.

Quant à ça:

Fusain a écrit:En fait erebos tu devrais peut-être te demander pourquoi tu as à ce point besoin d'être rassuré. Parce que c'est une approbation que tu réclames et rien d'autre.
Puisque tu as tant d'ambition, assume-la, et puisque tu es surdoué, vis ta douance. Nul besoin de venir quémander ici une approbation pour l'une ou pour l'autre, ni de théoriser des corrélations fumeuses entre les deux ou des généralisations à la noix qui t'amènent à traiter d'avance toute personne ne partageant pas tes vues de menteur et de bien-pensant.

Arrow je trouve que c'est assez dur! Moi qui croyais que l'empathie était une des qualité première de chaque zèbre..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 22:02

Il y a aussi le fait, de ne pas supporter les "idiots", plus présent chez les individus nommés "THQI".

La personnalité du zèbre, révèle plusieurs facettes, l'empathie en est une, mais elle n'est pas omniprésente.

Le sens critique, est souvent de mon point de vue, très présent dans les traits de ma personnalité, et masque l'empathie dans certains cas, car le désir d'appuyer la justesse d'un raisonnement, d'une idée ou d'une donnée, devient une pulsion, et témoigne seulement d'un trait intellectuel et non émotionnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Ven 20 Juil 2012 - 22:27

Je suis assez d'accord avec Erebos en fait. Par contre je tiens compte que les ambitions de chacun peuvent être très diverses. Je pense que le fais te sentir que nos buts ne sont pas atteins est probablement plus mal vécu chez les HP

Je serais d'accord avec Erebos s'il ne restreignait pas systématiquement l'ambition à la carrière, à la quête éperdue de gloire et de fortune. Mais j'ai peur que dans ce cas-là, on enfonce un peu des portes ouvertes. Ne pas se réaliser, ne pas accomplir ce dont on se pense capable, engendre souffrance, frustration, et malheur, et pas seulement chez les surdoués.

je trouve que c'est assez dur! Moi qui croyais que l'empathie était une des qualité première de chaque zèbre

Par rapport à l'agression que représente son "tout le monde est comme moi et le bien-pensant qui dira le contraire je le croirai pas", c'est encore très, mais alors vraiment très gentil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par zebzeb le Ven 20 Juil 2012 - 22:45

mais il y a d'autres facteurs à la réussite sociale ou professionnelle, que le simple fait de la douance:

les parents et l'éducation que l'on a eu, avec ses manques, ses travers ou ses toxicités (alcoolisme, parents manipulateurs, etc)
et là on a beau avoir les plus beaux neurones du monde et les meilleures volontés pour l'humanité, ca coincera quelque part.
zebzeb
zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Sayark le Sam 21 Juil 2012 - 20:14

Je suis du même avis qu'Erebos, je pense de plus que la volonté d'une réussite professionnel tient directement compte d'une volonté de réussite sociale prioritaire définie depuis l'expérience syncrétique de l'enfance, différent pour chacun d'entre nous.

En prenant mon expérience personnelle comme référent, une réussite dans le milieu médical - où j'ai réussi me faire accepter en première année dans l'une des meilleure faculté parisienne - ne m'enchanterait pas plus que ça. Le sentiment d'un travail encore inaccompli perdurera toujours, malgré tout...
Pourquoi ? Serait-ce de la fausse modestie et une valorisation excessive de son propre ego ? Non.

J'imagine que le zèbre malgré tout se sent pouvoir accomplir tout un tas de projets extra-ordinaire, au sens propre du terme, n'être qu'un chirurgien, ingénieur lui donnera l'impression de passer à côté de sa vie, de ce qui lui donne du zèle dans cette existence.
De par une intégration sociale complexe, le zèbre a la tendance de céder au renfermement sur soi-même, de se créer tout un tas de solutions de replies, l'une d'elles est le besoin quasi dogmatique de se créer des ambitions, qui peuvent augmenter proportionnellement avec ses supposées capacités intrinsèques.

L'ambition sociale est-elle une sorte de sortie de secours, une survie pour le zèbre crée par ses soins pour lutter farouchement afin de vivre dans la société en adéquation avec ses capacités et son estime de soi? Je le crois, d'où notamment le nombre élevé de zèbres à caractère dépressifs ne parvenant pas à assumer leurs ambitions, produits de leurs... souffrances et zébritude, quelle sombre tableau.


Tant qu'il y a la vie il y a conscience, celui de pouvoir faire des choix vitaux. - Henri Bergson

Que doit faire un zèbre pour avoir du bonheur alors ? Difficile à dire , le bonheur existe t-il réellement ? N'est-il qu'une chimère ?

Je m'essaie à penser que le bonheur puisse être ponctuel où chacun pourrait se consoler et extérioriser ses remords de différentes manières, afin de pouvoir retrouver le véritable soi sans artifices.
Moi personnellement, j'ai comme projet de raconter une partie de mon ressenti sur la vie par l'écriture ( tout en allégorie cyclops ) et je rêve ( l'ambition) de le faire également via la musique.

Ne croyez-vous pas comme moi que le rêve éveillé et l'ambition démesurée ne sont qu'une sourdine de la dureté de la réalité? cyclops
Sayark
Sayark

Messages : 46
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par zebzeb le Dim 29 Juil 2012 - 19:52

@erebos: c'est marrant, erebos, j'ai l'impression de vouloir te freiner dans tes desirs d'ambition alors que sur un autre fil

https://www.zebrascrossing.net/t4737-est-ce-que-ce-mr-est-un-zebre#bottom

c'est toi qui a joué ce rôle à mon égard...

nous nous auto-régulons en quelque sorte !! c'est un mécanisme intéressant!
zebzeb
zebzeb

Messages : 150
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

la theorie de l'ambition Empty Re: la theorie de l'ambition

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 21:16

L'ambition peut prendre des formes perverses, ...
dans le genres a vomir:
les 48 lois du pouvoir
Spoiler:
LOI 1 : Ne faites jamais de l’ombre au maître.
Laissez toujours ceux au dessus de vous se sentir confortablement supérieurs. Dans votre désir de plaire ou de les impressionner, ne mettez pas trop en jeu vos talents ou vous provoquerez l’effet inverse : inspirer de la crainte ou de l’insécurité. Laissez vos maitres apparaitre plus brillants qu’ils ne le sont, et vous atteindrez le sommet des pouvoirs.

LOI 2 : Ne mettez jamais trop de confiance dans vos amis,
Apprenez à utiliser vos ennemis.
Soyez attentifs à vos amis, ils vous trahiront plus facilement, et seront plus facilement tentés par la jalousie. Ils deviennent aussi plus frustrés et plus tyranniques. Mais utilisez un vieil ennemi et il sera plus loyal qu’un vieil ami, parce qu’il a plus a prouver. En fait vous avez plus à craindre de vos amis que de vos ennemis. Si vous n’avez pas d’ennemis, trouvez un moyen de vous en faire.

LOI 3 : Cachez vos intentions.
Laissez les gens en porte à faux et dans l’obscurité en ne révélant jamais le but derrière vos actions. S’ils n’ont aucun indice de ce que vous allez faire, ils ne peuvent préparer aucune défense. Guidez les suffisamment vers la fausse direction, enveloppez les avec suffisamment de brouillard et au moment où ils découvriront vos intentions il sera trop tard.

LOI 4 : Dites-en toujours moins que nécessaire.
Quand vous cherchez à impressionner les gens avec vos paroles, plus vous en dites, plus vous paraissez banal, et moins vous maitrisez la situation. Si vous dites quelque chose de banal, ce sera original si vous restez vague, et ouvert d’esprit. Les puissants impressionnent et intimident en disant peu. Plus vous parlez, plus vous avez de chances de dire quelque chose d’absurde.

LOI 5 : Tout dépend de la réputation, défendez la à tout prix.
La réputation est la pierre angulaire du pouvoir. Juste avec la réputation vous pouvez intimider et vaincre. Si elle s’effondre, vous devenez vulnérable et attaqué de toutes parts. Construisez votre réputation de manière inébranlable. Soyez toujours en alerte des attaques potentielles et contrez-les avant qu’elles n’apparaissent. Apprenez également à détruire la réputation de vos ennemis en ouvrant des brèches dans leur réputation. Ensuite restez en dehors et attendez que l’opinion publique les descende.

LOI 6 : Créez l’attention à tout prix.
Tout compte sur l’apparence, ce qui est invisible ne compte pour rien. Ne vous perdez jamais dans la foule, ou périssez dans l’oubli. Levez vous. Soyez visible à tout prix. Soyez magnétique, apparaissez plus grand, plus coloré, plus mystérieux que les masses transparentes et timides.

LOI 7 : Faites faire le travail par les autres, récoltez en le crédit.
Utilisez la sagesse, la connaissance, le travail des autres pour nourrir votre propre cause. Cette assistance ne vous épargne pas seulement du temps et de l’énergie précieux, elle vous apporte une aura divine d’efficacité et de rapidité. A la fin, on oubliera vos collaborateurs mais on se souviendra de vous. Ne faites jamais vous-même ce que d’autres peuvent faire pour vous.

LOI 8 : Faites venir les gens à vous, utilisez l’enchère si nécessaire.
Quand vous forcez quelqu’un à faire quelque chose, vous êtes celui qui contrôle. Il est toujours plus efficace de faire venir votre adversaire à vous, abandonnant ses propres plans pour les vôtres. Appâtez-le avec de fabuleux gains, ensuite attaquez. Vous tenez les cartes en main.

LOI 9 : Gagnez toujours par vos actions, jamais par vos arguments.
Un triomphe éphémère via l’argumentation crée un ressentiment plus fort et plus long qu’un changement d’opinion. Il est plus profitable de réunir l’assentiment de l’autre par ses actions sans dire un mot. Démontrez, n’expliquez pas.

LOI 10 : Empoisonnement : évitez le malheureux et le malchanceux.
Vous pouvez mourir de la misère de quelqu’un d’autre, les états émotionnels sont aussi toxiques que les maladies. Vous pouvez croire aider la personne en désespoir, mais vous ne faites que vous précipiter vers votre propre désastre. Les infortunés créent souvent le malheur sur eux-mêmes et aussi autour d’eux. Associez vous plutôt aux heureux et fortunés.

LOI 11 : Apprenez à rendre les gens dépendants de vous.
Pour maintenir votre indépendance vous devez toujours être demandé et sollicité. Plus vous êtes connecté, plus vous avez de liberté. Rendez les gens dépendants de vous pour leur gaieté et leur prospérité, vous n’aurez rien à craindre. Ne leur enseignez jamais tout pour qu’ils puissent se passer de vous.

LOI 12 : Jouez sur l’honnêteté et la générosité pour désarmer vos victimes.
Un acte sincère et honnête en couvrira une douzaine de malhonnêtes. Les actes de franchise et d’honnêteté désarment même les gens les plus soupçonneux. A partir du moment où votre honnêteté ouvre une brèche dans l’armure de votre adversaire, vous pourrez le décevoir et le manipuler avec soin. Un don de temps, un cheval de Troie, serviront les mêmes fins.

LOI 13 : Quand vous demandez de l’aide, faites valoir l’intérêt personnel de l’autre,
Ne demandez jamais sa pitié ou sa gratitude.
Si vous nécessitez l’aide d’un ami, ne lui rappelez pas votre assistance ou vos dons précédents. Il trouvera une manière de vous ignorer. Plutôt, trouvez dans votre requête ou votre alliance quelque chose qui lui sera bénéfique, et faites en une panacée. Il répondra avec enthousiasme quand il y trouvera un intérêt personnel.

LOI 14 : Positionnez vous comme un ami, travaillez comme un espion.
Connaitre votre rival est critique. Utilisez des espions pour récolter de l’information qui vous laissera toujours un coup d’avance. Encore mieux : soyez vous-même l’espion. Dans les récoltes sociales, apprenez à questionner indirectement de manière à récolter des faiblesses et des intentions. Toute occasion est bonne pour espionner artistiquement.

LOI 15 : Détruisez totalement votre ennemi.
Tous les grands meneurs savaient qu’un ennemi craint doit être détruit complètement. (Quelquefois ils l’ont su de la mauvaise manière). Si une braise reste allumée, peu importe de quelle manière elle se consume, le feu reprendra finalement. La défaite est d’autant plus grande lors d’un arrêt à mi-course que lors d’une destruction totale: l’ennemi se relèvera et cherchera revanche. Détruisez le, pas seulement physiquement mais également spirituellement.

LOI 16 : Utilisez l’absence pour augmenter votre respect et votre honneur.
Trop de présence fait tomber le prix : plus vous êtes vus et entendus, plus vous apparaissez commun. Si vous êtes déjà établi dans un groupe, vous en retirer temporairement fera parler plus de vous, voire plus admiré. Vous devez savoir quand partir. Créez de la valeur avec de la rareté.

LOI 17 : Créez un climat de terreur, cultivez un air d’imprévisibilité.
Les humains sont des créatures avec un profond besoin de voir de la familiarité dans les actions des autres. Votre prévisibilité leur donne un sentiment de contrôle. Changez les lois : soyez volontairement imprévisible. Les comportements qui ne semblent pas avoir de but ou de consistance les laissent en porte à faux, et ils se sortiront d’eux même pour tenter d’expliquer vos comportements. A l’extrême cette stratégie peut intimider et terrifier.

LOI 18 : Ne construisez pas des forteresses pour vous protéger, l’isolement est dangereux.
Le monde est dangereux et les ennemis sont partout, tout le monde doit se protéger. Une forteresse semble être le plus sûr. Mais l’isolement vous expose à plus de dangers qu’elle ne vous protège : elle vous coupe d’informations vitales, elle vous rend ostensible et donc une facile proie. Il est plus avantageux de naviguer dans la foule, de trouver des alliés à intégrer. Vous êtes protégés de vos ennemis par la foule.

LOI 19 : Sachez avec qui vous traitez, n’offensez pas la mauvaise personne.
Il y a plein de gens différents dans le monde, et vous ne pouvez pas assurer que tout le monde réagira à votre stratégie de la même façon. Décevez ou écartez une personne et elle passera le reste de sa vie à chercher revanche. Ces personnes sont des loups déguisés en agneaux. Choisissez vos victimes et vos adversaires avec attention, ensuite n’offensez ou ne décevez pas la mauvaise personne.

LOI 20 : Ne vous dévouez à personne.
C’est toujours l’idiot qui s’empresse de prendre parti. Ne vous dévouez à aucune cause si ce n’est la vôtre. En maintenant votre indépendance, vous devenez le maître des autres, manipulant les uns contre les autres, les faisant suivre votre voie.

LOI 21 : Jouez l’imbécile pour attraper un imbécile, paraissez plus bête que votre cible.
Personne n’aime se sentir plus stupide qu’un autre. Le truc est de faire croire à vos victimes qu’elles sont plus intelligentes que vous. Une fois convaincues elles ne suspecteront jamais que vous avez d’autres motivations.

LOI 22 : Utiliser la tactique de l’abandon, transformez la faiblesse en puissance.
Quand vous êtes plus faibles, ne vous battez jamais pour l’honneur, préférez l’abandon. L’abandon vous laisse du temps pour reprendre forme, pour tourmenter et irriter votre conquérant, le temps d’attendre que sa force diminue. Ne lui donnez pas la satisfaction de se battre et vous mettre en défaite, abandonnez en premier. En tendant l’autre joue, vous le rendez furieux et le perturbez. Utilisez l’abandon comme un outil de puissance.

LOI 23: Conservez vos forces.
Conservez votre force et énergie en les concentrant en un seul point. Vous gagnez plus en vous concentrant sur un riche filon et en l’approfondissant, qu’en naviguant d’un filon à l’autre. L’intensité bat toujours l’extension. Quand vous recherchez des sources de pouvoir pour vous étendre, trouvez le bon boss, la bonne vache à lait qui vous donnera du lait pour longtemps.

LOI 24 : Jouez le parfait courtisan.
Le parfait courtisan réussit dans un monde où tout tourne autour du pouvoir et de la dextérité politique. Il maitrise l’art du contournement, il flatte les supérieurs, et répand le pouvoir sur les autres avec grâce. Apprenez et appliquez les lois de la Cour et vous gravirez les échelons sans limites.

LOI 25 : Régénérez-vous.
N’acceptez jamais les rôles que la société vous colle. Régénérez vous en vous forgeant une nouvelle identité, une qui attire l’attention et n’ennuie jamais l’audience. Soyez le maitre de votre propre image plutôt que de laisser les autres décider pour vous. Appliquez des connotations dramatiques dans vos gestes et vos actions publiques, votre pouvoir sera décuplé et votre personnalité semblera exceptionnelle.

LOI 26 : Gardez les mains propres.
Vous devez être preuve de civilité et d’efficacité : vos mains ne doivent jamais être souillées par des erreurs et des besoins dégueulasses. Maintenez cette parfaite apparence en utilisant les autres comme bouc émissaires pour déguiser votre implication.

LOI 27 : Jouez sur le besoin de croyance pour créer un esprit culte.
Les gens ont un irrépressible besoin de croire en quelque chose. Devenez le focus de ce besoin en leur offrant une cause, une nouvelle croyance à suivre. Gardez vos mots flous mais plein de promesses, privilégiez l’enthousiasme plutôt que le rationnel et la pensée claire. Donnez à vos nouveaux disciples des rituels à faire, demandez leur des sacrifices pour votre cause. En l’absence de grandes religions et de grandes causes, votre nouvelle croyance vous apportera un pouvoir non dit.

LOI 28 : Entrez dans l’action avec confiance
Si vous doutez de la suite d’une œuvre, ne tentez pas. Vos doutes et hésitations vont infecter votre exécution. La timidité est dangereuse, c’est mieux d’entrer avec confiance. Toutes les erreurs que vous commettez avec audace sont réparées avec plus d’audace. Tout le monde admire la confiance, personne n’aime la timidité.

LOI 29 : Planifiez toutes les étapes jusqu’à la fin.
La fin est tout. Planifiez toutes les étapes jusqu’au but en étudiant toutes les conséquences possibles, obstacles, et revers de fortune qui peuvent renverser votre travail et donner la gloire aux autres. En planifiant jusqu’à la fin, vous ne serez pas dérangé par les circonstances et vous saurez quand vous arrêter. Guidez votre fortune et aidez vous à déterminer le futur en pensant en avant.

LOI 30 : Faites vos exploits sans efforts.
Vos actions doivent sembler naturelles et exécutées avec aise. Tout le travail, la sueur et trucs efficaces doivent être dissimulés. Agissez sans effort, comme si vous pouviez en faire plus. Evitez la tentation de révéler combien vous avez travaillé dur, ça soulève seulement des questions. Ne révélez jamais vos trucs, ou ils seront utilisés contre vous.

LOI 31 : Contrôlez les options, laissez les autres jouer avec les cartes que vous distribuez.
Les meilleures déceptions sont celles qui semblent donner aux autres un choix, ils pensent contrôler alors qu’ils sont vos marionnettes. Distribuez des options qui vous favorisent dont une qu’ils choisissent. Forcez les à choisir avec le moindre de deux enfers, les deux servant votre cause. Mettez les dans une situation de dilemme : ils se font avoir quelque soit l’endroit où ils tournent.

LOI 32 : Jouez sur les fantaisies des gens.
La vérité est souvent niée parce qu’elle est laide et déplaisante. Ne faites jamais référence à la vérité et à la réalité avant d’être préparé à la haine qui suit le désenchantement. La vie est tellement rude que ceux qui créent de la fantaisie et de la romance sont comme des oasis dans le désert : tout le monde se ruent vers eux. Il existe un grand pouvoir à créer des fantaisies pour les masses.

LOI 33 : Découvrez la faiblesse de chacun.
Tout le monde a une faiblesse, une faille dans le mur du château. Cette faiblesse est habituellement une insécurité, une émotion ou un besoin incontrôlable, un petit plaisir secret. De toute façon, une fois trouvé, c’est un indice que vous pouvez tourner à votre avantage.

LOI 34 : Soyez royal dans votre propre Mode :
Agissez comme un Roi et vous serez traité comme tel.
La manière dont vous vous comportez détermine souvent la manière dont vous êtes traité : dans la longue course, apparaissez commun ou vulgaire et les gens ne vous traiteront pas avec respect. Un Roi se respecte et inspire aux autres le même respect. En agissant royalement et confiant en vos pouvoirs, vous vous prédestinez à porter la couronne.

LOI 35 : Maitrisez l’Art du timing.
Ne paraissez jamais pressés. L’empressement suggère un manque de self-control, et de contrôle sur le temps. Apparaissez toujours patient, comme si vous saviez que vous obtiendrez ce que vous désirez. Devenez un détective du bon moment, respirez l’air du temps, les tendances qui vont mèneront au pouvoir. Apprenez à vous retourner quand l’air du temps n’est pas bon et à vous battre avec fierté quand le moment est venu.

LOI 36 : Dédaignez ce que vous ne pouvez avoir, l'ignorer est la meilleure revanche.
En relevant à un petit problème, vous lui donnez existence et crédibilité. Plus d’attention vous portez à un ennemi, plus vous le rendez fort ; une petite erreur empire alors et devient plus visible quand vous essayez de la régler. Si vous voulez quelque chose que vous ne pouvez avoir, méprisez le. Le moins d’intérêt vous montrez, le plus supérieur vous paraissez.

LOI 37 : Créez des spectacles incontestables
Maîtrisez l’image et la gestuelle symbolique apporte l’aura du pouvoir, tout le monde y répond. Faites le spectacle pour ceux autour de vous, ensuite disposez des symboles rayonnants qui soutiennent votre présence. Floué par les apparences, personne ne se doutera de ce que vous faites.

LOI 38 : Pensez comme il vous plait, mais comportez vous comme les autres.
Si vous montrez que vous allez à contre courant, déversant vos idées non-conventionnelles et vos manières peu orthodoxes, les gens vont croire que vous cherchez l’attention et que vous les méprisez. Ils trouveront une manière pour vous punir de se sentir inférieurs. Il est beaucoup plus sain de le cacher et de suivre la voie commune. Partagez votre originalité avec vos amis tolérants et ceux prêts à apprécier votre spécificité.

LOI 39 : Attisez l’eau pour attraper le poisson.
Colère et émotions sont stratégiquement contreproductives. Vous devez toujours rester calme et objectif. Mais si vous pouvez pousser vos ennemis à la colère alors que vous restez calme, vous gagnez un avantage décisif. Mettez vos ennemis en porte à faux, trouvez la faiblesse dans leur vanité pour les déstabiliser et vous tenez les cartes en main.

LOI 40 : Rejetez le déjeuner gratuit.
Ce qui est offert, gratuit, est toujours dangereux : ça cache toujours une obligation cachée ou un piège. Ce qui a de la richesse doit être payé pour. En payant votre dû, vous vous mettez à l’abri de la gratitude, de la culpabilité, de la déception. C’est souvent utile de payer le plein tarif, il n’y a pas de raccourcis pour l’excellence. Soyez copieux avec votre argent et faites le circuler, la générosité est un signe et un aimant du pouvoir.

LOI 41 : Evitez de rester dans les traces d’un maître.
Ce qui apparait en premier parait toujours meilleur que ce qui vient par la suite. Si vous succédez à un grand homme ou à un parent connu, vous nécessiterez le double de travail pour lui faire de l’ombre. Ne restez pas perdu dans leur ombre, ou englué dans le passé qui est n’est pas le vôtre. Etablissez votre propre nom et identité en changeant de voie. Tuez le père dominant, dispersez son héritage, et gagnez du pouvoir en brillant de votre propre chef.

LOI 42: Frappez le berger et les moutons s’éparpillent
Les problèmes peuvent souvent être à l’origine d’un fort individu, l’instigateur, le sous-fifre arrogant, l’empoisonneur de la bonne volonté. Si vous autorisez de telles personnes à agir, les autres succomberont à leur influence. N’attendez pas que les problèmes qu’ils causent se multiplient, n’essayez pas de négocier avec eux, ils sont irrémédiables. Neutralisez leur influence en les isolant ou en les bannissant. Tapez à la source du problème et les moutons s’éparpillent.

LOI 43 : Agissez sur le cœur et l’esprit des autres.
La coercition crée une réaction qui agira finalement contre vous. Vous devez séduire les autres en les motivant vers votre direction. Une personne que vous avez séduite devient votre loyale pion. Pour séduire les autres, intervenez sur leurs faiblesses et psychologies individuelles. Adoucissez les résistants en travaillant sur leurs émotions, en jouant sur ce qu’ils chérissent et ce qu’ils craignent. Ignorez le cœur et l’esprit des autres et ils commenceront à vous détester.

LOI 44 : Désarmez et rendez fou avec l’effet miroir.
Le miroir reflète la réalité, mais il est aussi le parfait outil pour la déception : quand vous imitez vos ennemis, reflétant exactement ce qu’ils font, ils ne peuvent percevoir votre stratégie. L’imitation les moque et les humilie, les faisant réagir fortement. En reflétant leur psyché, vous les séduisez en leur donnant l’illusion que vous partagez leurs valeurs. En reflétant leurs actions, vous les séduisez en leur donnant une leçon. Peu de gens résistent au pouvoir de l’effet miroir.

LOI 45 : Prêchez le besoin de changement, mais ne réformez pas trop à la fois.
Tout le monde comprend le besoin de changement dans l’abstrait, mais les humains sont des créatures d’habitude, dans le jour après jour. Trop d’innovations est traumatique et conduira à la révolte. Si vous êtes nouveau dans une situation de pouvoir, ou un outsider essayant de consolider une base, faites en sorte de respecter les vieilles façons de faire. Si le changement est nécessaire, faites le sentir comme une amélioration sur le passé.

LOI 46 : N’apparaissez jamais trop parfaits.
Apparaitre meilleur que les autres est toujours dangereux, mais le plus dangereux est d’apparaitre sans fautes ni faiblesses. L’envie crée des ennemis silencieux. C’est élégant de montrer quelques défauts, quelques vices, de manière à détourner l’envie et paraitre plus humain. Seuls les dieux et les morts peuvent apparaitre parfaits avec impunité.

LOI 47 : Ne dépassez pas le but que vous cherchiez,
Dans la victoire, sachez quand vous arrêter.
Le moment de la victoire est souvent un moment périlleux. Dans cette chaleur du succès, la victoire peut vous pousser vers l’arrogance, la surestimation de vos capacités, peut vous pousser plus loin que le but que vous recherchiez. En allant trop loin, vous vous créez plus d’ennemis que vous n’en battez. Ne permettez pas au succès d’accéder à votre tête. Il n’y a aucune substitution pour la stratégie et la précaution.

LOI 48 : Assumez l’informe.
En prenant forme, en ayant un plan visible, vous vous ouvrez à l’attaque. Au lieu de prendre forme pour que votre ennemi vous attrape, restez flexible et en mouvement. Acceptez le fait que rien n’est certain, et aucune loi n’est fixée. La meilleure façon de se protéger est d’être aussi fluide et sans forme que l’eau, ne pariez jamais sur la stabilité ou sur l’ordre. Tout change !

bref le parfait manuel du PN

il faudrait voir a ne pas confondre l'épanouissement personnel et l'ambition narcissique.

quand à la notion de "haut potentiel", elle a souvent été critiqué justement parce quelle évoquait un "potentiel " comme si l'on devait accomplir de grande chose...
n'imp!...

Définitivement l'ambition ne me semble pas quelque chose à cultivé, au contraire de l'épanouissement qui lui me semble bien plus enrichissant

(pourquoi pas les 48 voies de la sagesse Wink ou tout autres choses d'ailleurs ^^, perso l'autotélisme est ma lubbie du momment)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum