Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Flo tant le Jeu 1 Aoû 2013 - 10:36

Ferdi
J'écris, et j'ai envie d'être lu. Je n'écris pas pour être lu ou en pensant ce que va juger le lecteur mais j'écris aussi en pensant au lecteur, aux émotions que je pourrais faire naître à distance. Aujourd'hui je prends plaisir à me faire lire par mon entourage ou des inconnus. Cela me permet aussi de m'améliorer, on évolue pas en vase clos. Alors partage, partage, partage.
Je t'invite, je vous invite, sur mon slog


Dernière édition par Flo tant le Sam 20 Sep 2014 - 22:47, édité 1 fois

Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Invité le Jeu 1 Aoû 2013 - 10:48

Oui oui, je n'ai pas dit que je n'avais pas envie d'être lu.
Je l'ai déjà partagé, à des inconnus, aussi des proches, surtout pour des avis effectivement (pas des jugements), dans la perspective de l'améliorer... Perfectionnisme ? Je l'ai aussi partagé dans le but de me montrer, parce qu'il est aussi pas mal autobiographique.

Je regarde ton blog Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Feel le Mar 13 Aoû 2013 - 10:47

Un an qu'il n'y a plus de post sur ce fil. Pour autant, jeunes gens, j'aimerais vois faire part de quelques réflexions.

Que choisir comme édition ? Mon choix personnel va clairement vers l'édition à compte d'éditeur pur ! Bien sûr, c'est plus ardu. Mais il y a tant d'arnaqueurs dans l'auto-édition que je préfère n'y pas mettre la plume.
De plus, si un éditeur accepte de risquer quelques argents sur votre plume, cela équivaut, à mon sens, à une première reconnaissance de la qualité de votre travail. Qu'il soit celui sur votre écriture ou sur votre réseautage !

D'autre part, les zèbres ont une structure mentale arborescente. Cela influe sur l'écriture, inévitablement. Quelle que soit votre stratégie d'écriture -écrire d'abord un squelette, ou se laisser guider par l'histoire - vous aurez une tendance puissante à la digression, aux idées parallèles, aux fils d'histoire annexe. Au fil des années, j'ai développé une technique qui m'est propre, et qui me permet d'accueillir toutes les idées qui viennent : j'ai actuellement sur le métier une pièce de théâtre, quatre romans, des recueils d'aïku, de poèmes, des nouvelles, et des trucs littéraires. Tout est accepté, mis sur le papier, et déposé ensuite au meilleur endroit possible.

Ma plus grosse difficulté vient ensuite : trouver un éditeur. Il faut pour cela être capable de bien vendre sa mayonnaise. Et ça, c'est pas vraiment mon truc. L'idéal serait de se trouver un agent littéraire pour le faire : son job est de vendre le mien.

Il est possible que je me plaigne d'aise : j'ai été publié à neuf reprises. Mais serai-je un jour satisfait ? Perplexe 
Feel
Feel

Messages : 16
Date d'inscription : 13/07/2013
Age : 56
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Flo tant le Dim 18 Aoû 2013 - 10:39

Feel, je trouve ton message fort intéressant, merci.
Effectivement la disgression est très zebresque et à moins d'être Proust ( avoir son talent dans son époque) cela passe pas. Surtout que le déferlement des polars américains aux phrases courtes et choques habituent le lecteur à un style bien différent ( j'aime bien aussi ce style). La qualité du livre est cetainement aussi important que sa capacité à le vendre. Et oui il s'agit bien de faire sortir du lot en 3 secondes son ouvrage parmi la pile des manuscrit s'entassants dans l'entrée, tandis que la pilonneuse les regarde déjà d'un air gourmand. Je n'ai pas de solution, mais étant en train d'écrire mon troisième roman je vois un évolution de ma plume, de mon style, finalement je m'augmente. J'ai aussi mon regard qui change quand je lis un livre. Même si je souhaiterai bien nourrir mon égo pour me légitimer en étant publié, je poursuis mon chemin, en cueillant des paysages et regardant des fleurs pousser.
Flo tant
Flo tant

Messages : 265
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 44
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Fiddling le Sam 24 Aoû 2013 - 13:02

Bonjour à tous ( j'ai lu toute la conversation)
J'écris depuis longtemps et cette fois j'ai enfin réussi à terminer un roman, qui est envoyé à des éditeurs et que j'ai réussi à retravailler plus ou moins rationnellement, mais je me heurte au fantasme de "j'ai ma place nulle part et personne ne s'intéresse à ce qui sort de ma tête tourmentée" et je commence déjà à redouter les refus qui vont vraisemblablement affluer dans les mois à venir. Quelqu'un a la même difficulté? Comment avez-vous géré ces déceptions ( si tant est que pour vous aussi, être "choisi, édité", correspondrait à enfin avoir sa place dans le monde et une légitimité)? Ceux qui ont auto édité sur le net en ont-ils été psychologiquement satisfaits?
Fiddling
Fiddling

Messages : 36
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 54
Localisation : Anderlecht (Bruxelles)

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication - Page 2 Empty Re: Zèbres écrivains ? Écriture, édition, publication

Message par Dark La Sombrissime Encre le Jeu 12 Sep 2013 - 3:14

Bonjour,
je viens assez tard je le sais.
j’écris depuis mes 13 ans (poèmes) puis a 14 ans j'ai démarré un roman et un an plus tard je publiais. jusqu’à ce jour j'ai écrit 4 romans et je me suis faite pas mal arnaquée. Mon éditeur me considérait comme un genre de machine a sou donc a chaque fois qu'il y avait une manifestation littéraire quelconque j'y participais et je ne gagnais jamais rien mais ce me dérangeait pas vraiment, j’écrivais pour le plaisir et ça me faisait chaud au cœur de trouver des mails sur mon facebook d'un parfait inconnu qui avait lu mon livre. Mais maintenant j'ai grandi et j'ai voulu publier dans une maison française. j'ai été accepte dans une maison mais j'ai du abandonner parce que j'avais pas tout l'argent qu'on me demandait. Je suis allée voir la direction nationale du livre de mon pays pour un sponsor mais ça n'a rien donné.

Je dis que l’écriture ça demande du temps, de la passion, de l’énergie et surtout du courage. Si on a envie d’être lu c'est encore pire car on galère. je n'ai pas encore bien saisi le sens de l'auto édition mais je veux bien me pencher dessus.
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 27
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum