Langage pour "surdoués"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Langage pour "surdoués"

Message par anotherZebra Lun 21 Mai 2012 - 13:14

Bonjour!

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai souvent des Trouble de déficit de l'attention. Très très souvent. Trop souvent mais ça me dérange surtout pour des sujets qui m'intéressent beaucoup. Les textes sont toujours trop long pour avoir la "patience" de les lire jusqu'au bout. Loin du "tourner autour du pot". Je ne peux juste pas lire plus de 5 lignes en restant concentrée.

Du coup, je me demandais s'il fallait pas mieux créer une nouvelle langue ou plutôt un langage, de nouvelles symboles, plus conceptuels que du Chinois Wink Mais plutôt associé à une idée complète et pas à une image de forêt ou de champ de riz lol!

Comme on "comprend plus vite" sans interpréter assez bien, est-ce qu'il n'aurait pas fallu créer un langage pour "sourdoués" comme on en a créé pour les aveugles, adapté à ce type de pensée. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me fatigue de penser toujours sans le dire "Branchez-vous sur mon cerveau si vous voulez comprendre!"

Par exemple, là je suis en train d'essayer de vous expliquer quelque chose que je vois bien dans ma tête mais que j'ai un mal fou à expliquer. Si j'avais un langage adapté au fonctionnement de mon cerveau, plus visuel, peut-être que vous autres Zèbres auriez compris... Alors que là, je ne saurai vous l'expliquer assez bien dans aucune des 5 langues que je sais parler..

Pensez-vous que c'est faisable? Avez-vous des pistes sur ce sujet?

Merci!


anotherZebra

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par astronaute Lun 21 Mai 2012 - 13:25

Moi aussi ça me le fait , ça me gonfle de lire tous jusqu'au bout je ne sais pas exactement d'ou cela vient . en mème temps j'ai cru comprendre que pas mal de zèbres adoré lire il y a en a méme qui écrive donc je ne sais pas en tous cas je suis rassuré que çà arrive à quelqu'un d'autre sur ce forum.il y avait un sujet qui avait été lancé d'ailleurs sur ce sujet , je crois que le titre été: j 'aime pas lire suis je vraiment zèbre. Après de la à crée un nouveau langage ouai si tu à le courage, à mon avis ça va demander énormément de boulot.
astronaute
astronaute

Messages : 264
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 33
Localisation : Saturne

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Catre Lun 21 Mai 2012 - 13:25

Et si tu faisais des schémas, des dessins? C'est l'utilisation de symboles... Moi je comprends mieux de cette façon et j'explique mieux de cette façon aussi.
Catre
Catre

Messages : 1984
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Absaintéthique Lun 21 Mai 2012 - 13:29

Pour moi, dessinant comme un pied gauche, enfermé dans une chaussure droite qui plus est, je fais la même chose de manière verbale... Des métaphores, analogies... Que parfois beaucoup ont du mal à comprendre mais bon...
Absaintéthique
Absaintéthique

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 34
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par 8gseagffs Lun 21 Mai 2012 - 13:42

Bien le bonjour a toi , je partage le même sentiment que toi .

je pence qu on pourrais organiser un système de dialogue qui nous permettrai de ne pas commettre de quiproquo et cela faciliterai comme tu le décrit bien le dialogue entre nous!

Se qui est bien avec le français , c est que c est une langue riche en vocabulaire mais ce qui est a contrario moins bien , c est que les personnes qui ne sont pas comme nous , ne sont en général que très peu cultivé au niveau du vocabulaire ou bien ceux si ne comprenne pas forcément le sens ( que se soit dit au 1er degré ou au second ) nous sommes donc obliger de nous adapter a leur langage et pour ma part c est très fatiguant !

Tu parlais d un système de langage imagé , a tu une vision de se que tu souhaiterai créer ? je trouve que c est une bonne idée sinon mais je pense que cela ne nous aidera pas forcément puisque a travers une image ou un symbole , chacun peu trouver un sens différent donc j ai quelque doute ( je parle pour des choses qui serai complexe a expliquer bien sure !!

enfin voila je trouve que tu as une très bonne idée quand même .

a non excuse moi j ai peu être une solution mais elle n est pas orthodoxe ^^

il faudrait forcer les gens a comprendre notre mode de fonctionnement pour pouvoir avoir une vague idée de nos dires ! car sous la doctrine , l homme a tendance a s accoutumer a de nouvelles valeurs

le pouvoir au zèbres lol Very Happy

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 31
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par 8gseagffs Lun 21 Mai 2012 - 13:46

si tu as une idée en particulier , je veus bien t apporter mon aide , sinon on peu chercher quelque chose ensemble par mp si tu veu ^^

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 31
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 14:00

Je pense que ce langage existe déjà,c'est ce que j'appelle le langage intuitif et symbolique,j'ai ouvert un fil à ce sujet,si vous vouliez développer dessus,ce serait sympa Surprised
Moi aussi j'ai du mal à expliquer mais je sais... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par 8gseagffs Lun 21 Mai 2012 - 14:04

j ai une autre idée de langage mais fo que je buche dessus ^^

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 31
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 14:11

Une autre???ohhh J'attends ça avec impatience!!!! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par siddhartha Lun 21 Mai 2012 - 14:24

Pour ma part je lis par la fin et en travers, sans jamais vraiment finir les livres par exemple. Sauf dans le cas (vertigineusement rare) d'un formidable roman. Pour des écrits universitaires ou des essais par exemple, j'ai tendance à lire ou parcourir l'intro puis piocher. Ensuite quand j'ai l'impression de saisir de quoi ça cause je vais piocher au hasard souvent par la fin en attendant de rencontrer entre les lignes des idées qui me plaisent à approfondir. Souvent ça dépendra donc de la qualité de l'écriture, qui fait bien souvent défaut cruellement.

Le langage, ne peut-on pas déjà utilisé pleins d'images ? Ça m'a libéré pour ma part d'écrire en laissant les papillons faire leur vie. J'avais d'autant plus d'énergie pour observer le gazon et les nuages. Smile
siddhartha
siddhartha

Messages : 373
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 36
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par anotherZebra Lun 21 Mai 2012 - 15:04

cathoo a écrit:Et si tu faisais des schémas, des dessins? C'est l'utilisation de symboles... Moi je comprends mieux de cette façon et j'explique mieux de cette façon aussi.
Oui, mais avouons-le, ça reste quand même une perte de temps, et ça demande une patience que beaucoup d'entre nous n'ont pas! Sad En plus chacun utilise ses propres schémas alors que là on cherche quelque chose de commun à tous.

siddhartha a écrit:Pour ma part je lis par la fin et en travers, sans jamais vraiment finir les livres par exemple. Sauf dans le cas (vertigineusement rare) d'un formidable roman.
Je trouve un réel plaisir de commencer par la fin, que ce soit les magazines ou les articles sur internet(hors forum, qui parait plus logique).
Ah la lecture! Je suis une éponge pour ce qui est des infos, je lis beaucoup, rarement des romans, plutôt de la philo ou de la mythologie ou des magazines de sciences. Mais malheureusement à l'essorage il y a pas grand chose qui sort Sad Mais je persévère pour le jour où j'arriverai à tout retenir! Ou simplement pour le plaisir que ça me procure d'apprendre même pour une fraction de secondes des choses nouvelles!

morbidemperor a écrit: si tu as une idée en particulier , je veux bien t apporter mon aide , sinon on peu chercher quelque chose ensemble par mp si tu veux ^^
Malheureusement non, et je me demande même si c'est à un "Zèbre" de l'inventer. peut-être devons-nous juste servir de cobaye à ceux qui réussirons à le créer ce langage! Comme une machine, ça n'est pas elle qui crée le langage qui lui permet de communiquer avec les autres machines Wink
En gros, c'est utiliser un symbole pour signifier beaucoup. Comme je disais pas comme le chinois : je vais pas utiliser un symbole pour dire "j'ai faim". Je pense que même la grammaire doit être embarquée dans le Symbole.
Je ne sais vraiment pas. Tout ce que je peux dire, c'est que ça doit être aussi rapide à lire et écrire que notre pensée éclair! Et universel, donc dévoué de tous les jeux de mots et les expressions liés à une culture.

anotherZebra

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 15:11

Un langage universel...j'adore!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par anotherZebra Lun 21 Mai 2012 - 15:21

alcyonea a écrit:Un langage universel...j'adore!
lol! En fait je voulais faire référence à la fameuse Plaque de Pioneer que je trouve plus proche d'une oeuvre d'art contemporain que d'un quelconque langage Universel, même si l'intention de Carl Sagan est très louable..

anotherZebra

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 15:23

C'est drôle,j'y ai aussi pensé!!!!! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 15:24

On se prépare à une rencontre extra terrestre!moi je vous le dis!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par 8gseagffs Lun 21 Mai 2012 - 15:28

la communication est si compliquer mes amis ^^

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 31
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Absaintéthique Lun 21 Mai 2012 - 15:43

Rencontre avec les ET, c'est mal parti. Ils nous avaient envoyé un candidat attitré pour la présidentielle, on l'a viré au premier tour... pfff...
Absaintéthique
Absaintéthique

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 34
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Absaintéthique Lun 21 Mai 2012 - 15:46

Ceci dit, j'approuve le fait que ce ne soit pas vraiment à nous de l'inventer. Je dirais plutôt tout à la fois Zèbres et non zèbres, les non zèbres n'ayant aucune difficulté à communiquer entre eux, et les zèbres, généralement, non plus... C'est justement dans l’interaction qu'est le problème, mais on ne va pas pour autant faire bande à part, pas de ghetto. Donc on tente de poser des bases, et encore, et ensuite on engraine des non zèbres ? Very Happy
Absaintéthique
Absaintéthique

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 34
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par 8gseagffs Lun 21 Mai 2012 - 17:12

oui c est l idée mais le petit problème c est que nous aurons a nous adapter a eux d avantage et c est déja asser fatiguant ... ( je sais non mais la c est de la paresse )

et a mon avis , même si on poser les bases cela m étonnerai franchement qu ils éprouvent un engouement pour essailler de nous comprendre

les seul qui pourais a mon avis effectuer un effort se serai nos proches ou les personnes dotée de ce que l on appel la compation

si je réagi comme sa c est que j ai de la rancoeur mais bon comme a mon habitude sa vite passer ^^

mais déja je bosse sur le moyen de communication qui serai a la portée de tous

8gseagffs

Messages : 558
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 31
Localisation : amiens

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par anotherZebra Lun 21 Mai 2012 - 20:53

morbidemperor a écrit:
mais déja je bosse sur le moyen de communication qui serai a la portée de tous
La meilleure solution pour ne pas faire Bande à Part cheers




anotherZebra

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Lun 21 Mai 2012 - 20:56

J'ai peur qu'un langage dit "universel" ou ad hoc ne soit qu'utilitariste, comme le business english qui est à l'anglais ce qu'un Portakabin est à une cathédrale gothique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Absaintéthique Lun 21 Mai 2012 - 21:39

Crainte sans doutes justifiée...

Mais après, sur d'autres niveaux de lectures, qui seraient créés après la langue même (une langue, c'est toujours fait pour être vivant, en pleine évolution), on pourrait voir un enrichissement, des expérimentations, des détournements (c'est là que ça devient drôle)...

Et ça complexifierait la langue au fur et à mesure que la pratique se diffuserait. Pour éventuellement faire éprouver à certains, en voyant divers décalages créés par cette évolution, l'envie ou le besoin d'en créer une nouvelle ?

Absaintéthique
Absaintéthique

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 34
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par anotherZebra Mar 22 Mai 2012 - 14:49

Fusain a écrit:J'ai peur qu'un langage dit "universel" ou ad hoc ne soit qu'utilitariste, comme le business english qui est à l'anglais ce qu'un Portakabin est à une cathédrale gothique...

Je ne pense pas. Avoir un langage adapté est "vitale", alors que le Business English est "utile", on peut toujours s'en sortir avec l'anglais classique.

C'est ça ou on passe notre vie à inonder le forum des mêmes messages de déprime à la joie extrême, et en étant "inutiles" pour la société dans laquelle on est sensés évoluer et pour tout ce à quoi on aspire..

Si tu ne connais pas le langage avec lequel une machine a été programmée, elle a beau être super puissante, tu ne pourras pas l'exploiter, et tu ne pourras même pas y installer un programme de jeux d'échec.
Et la seule solution qui reste c'est refaire tout le circuit la reformatter, et la reprogrammer.

Donc, est-ce que c'est ça qu'il nous faut : Un reformattage? Une Lobotomie à la "Eternal Sunshine"

anotherZebra

Messages : 11
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Mar 22 Mai 2012 - 15:53

En fait, dans les messages précédents, il est question de simplifier la communication, de raccourcir, d'aller vite, etc.
De là ma crainte d'un outil qui, obsédé par l'efficience, ira au simple et clair, quitte à être insuffisant, et donc, vu la complexité des messages à émettre, faux.
Absaintthétique, en fait, quand tu dis que ça se complexifiera à mesure, ça veut dire qu'on va réinventer les langues existantes...

Je suis persuadé que les langues existantes sont parfaitement adaptées à condition de s'en servir dans leur richesse, et de prendre la précaution de commencer par être bien au clair sur les définitions des mots qu'on emploie. Mais il faut renoncer au fantasme d'être toujours compris avec le niveau de finesse et d'exactitude que nous appelons de nos voeux en quelques mots, quelques phrases, vites écrites et vites lues. Ce serait comme vouloir peindre avec une palette restreinte sans avoir le droit de mélanger les couleurs. Au contraire, plus on part d'un nombre restreint de couleurs, plus il faut de la maîtrise technique et notamment des mélanges pour ne pas perdre en richesse d'expression. Le langage des hommes n'est pas un langage informatique : une ligne n'est pas une instruction, la valeur d'un mot varie selon les mots qui l'entourent. La comparaison est une impasse.

Même quand on dispose d'un terme particulier, il justifie de longues précisions, des descriptifs : regarde avec la synesthésie, ceux qui la vivent le font de manières diverses et certains n'arrivent pas à savoir si tel phénomène vécu en est ou pas.

Faire l'effort de parler clair et obtenir de l'autre qu'il fasse l'effort de tout lire, de tout comprendre, de ne rien zapper, de ne rien synthétiser avant que d'avoir lu. Mais avec le même code. C'est long, fastidieux ? ça dépend. C'est ce que les artistes s'usent à faire : donner au monde leur vision, qui est autre, mais transcrite dans les mots du monde. Autrement, les uns et les autres resteront indéfiniment en vase clos, pour le cauchemar de tous.

Je crois, par ailleurs, que non seulement l'intercommunication est possible mais que nous nous tirons des balles dans le pied à cultiver l'idée du contraire, à croire que nous sommes dissemblables des autres au point qu'il soit vain d'essayer de communiquer avec la même langue. Nous allons, une fois de plus, tourner en rond dans notre petit numéro des perpétuels incompris, mais là, cette fois, nous ne pourrons plus jamais en sortir. Et puis chacun de nous se dira qu'il mérite un langage rien qu'à lui. Et chacun de nous finira par se trouver très-unique au monde, et se retrouver absolument seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Sozd Jeu 24 Mai 2012 - 19:36

L'idée de simplifier la communication par des dessins me paraît presque absurde. Une idée simple, on est d'accord, est facilement compréhensible par un petit schéma. Mais je doute qu'essayer de faire comprendre un ressenti par une image (et comme la plupart, je me suis arrêtée au bonhomme en fil de fer) soit la meilleure des idées.

Les images sont extrêmement subjectives. Un très grand peintre peut représenter la peine d'une mère qui vient de perdre son enfant. On comprend la situation, mais chacun l'interprète à sa façon. Et alors, quel autre moyen que de mettre des mots sur l'idée qu'on s'en est faite ?

D'ailleurs, j'y pense, même les idées les plus simples sont difficiles à faire comprendre dans le temps. J'avais lu je ne sais où qu'on cherchait un moyen de faire comprendre aux générations futures les symboles, notamment de danger, utilisés actuellement. En effet, nous-même ne comprenons plus le français d'il y a quelques siècles. Si ça se trouve, les égyptiens avaient placé partout des hiéroglyphes de danger et nous, comme des balourds, sommes passés devant. Comment nos descendants pourront-ils comprendre qu'une tête de mort signifie qu'il y a des tonnes de déchets radioactifs sous leurs pieds ?
Et puis, bon... qui comprend un mode d'emploi d'un montage de meuble, hein ? Je trouve qu'il n'y a rien de plus personnels qu'un dessin, même conceptuel. Le lien fait entre chaque serait personnel, et finalement ça manquerait de grammaire. Ensuite, ça redeviendrait fastidieux et on finirait tous par recommencer à lire en diagonale.
Les images comme les mots ne sont pas des techniques complètement efficaces. Peut-être que l'union des deux est la meilleure solution, mais le temps que ça prendrait...

Faut dire aussi que l'idée de créer une nouvelle langue pour une "population" me déplait profondément. Utilisée à bon escient, ça pourrait simplifier la vie, mais les dérives sont faciles.

Enfin, je suppose que tout le monde a déjà ressenti le bienfait, le soulagement que c'est d'avoir trouvé le mot juste. Si tout le monde pouvait avoir l'amour des mots, chacun se sentirait moins frustrée.

(Et puis, bon, en vrai on veut pas que l'autre comprenne, on veut seulement avoir l'impression que l'idée est passée. Tout le monde sait que la communication est un mythe.)

Sozd

Messages : 59
Date d'inscription : 20/05/2012
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Belletegeuse Jeu 24 Mai 2012 - 23:35

D'abord, je vote pour Morbidemeror qui veut donner le pourvoir aux surdoués ! cheers
Pas de problème pour le langage "surdoué", j'en avais un quand j'étais gosse, je forçais en quelque sorte mes parents à rentrer dedans.
Un jour je leur ai sorti que je ne savais pas dire "le", voilà comme nt cela a commencé.
Je trouve que j'ai eu de la chance d'avoir été aussi libre pour mon époque, surtout avec les parents que j'avais, qui s'inquiétaient pour tout.
ils avaient des amis instituteurs qui les ont aidés à comprendre ce "phénomène", mais ensuite ces gens sont décédés, mes parents n'ont plus eu personne pour les aider et les choses ont mal tourné, mais le début me rassure !
Cette réminiscence m'aide surtout en ce moment car j'ai repris mes études et je ne comprends pas ce que j'ai à faire dans certains domaines, sans parler des codes sociaux tout court.
Je me suis aperçue récemment que je ne comprends pas lorsqu'on utilise certains termes, surtout lorsqu'il s'agit de mettre de élément en "relation", et quand on me raconte des choses au sujet de l'espace, (je suis en arts plastiques); dès qu'il faut comprendre cela ou le communiquer, cela se barre en sucette, je peux vraiment stresser, avoir une crise de larmes avec cette histoire de mise en relation. Mais heureusement les choses ont mieux tourné que ce que je croyais (en arts plastiques), c'est mieux qu'en sociologie.

C''est lui qui a déclenché la crise de larmes au sujet de la mise en relation, et deux heures plus tard, je lui ai expliqué la "vérité", c'était la première fois que je parvenais à exprimer cela à quelqu'un d'autre, avec des mots à peu près clairs..
Je 'suspecte" mon prof d'être un zèbre, il est gaucher.

J'ai à nouveau un problème avec le "projet", qui réunit à la fois la mise en relation et l'espace, mais j'ai une idée, je vais mettre le "projet" en 3D au milieu d'une grande feuille de papier que je plierai, voilà, en plus j'ai trouvé cela dans un livre de vulgarisation sur l'art, donc ce doit être bien clair dans l'espace et la relation !!!

Pour la pensée en paroles je serais tentée d'utiliser le même truc, mettre tout, puis trier, c'est ce qu'on m'a dit de faire pour l'agrégation, j'ai les résultats dans une semaine !!!

Je pense que le truc d'utiliser un "modèle", de ce qui pourrait être une "réponse", puis de l'arranger à sa "sauce" peut toujours marcher, au début c'est un peu artificiel, mais je pense que cela paye. Mais de jouer leur jeu, d'essayer de chercher quelque chose, sûr que cela ne paie jamais !!!



Maintenant il faut comprendre en quoi consiste ce que l'autre veut, et ne pas être à côté de la plaque, mais finalement,
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 59
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Aequalis Ven 25 Mai 2012 - 2:22

Mais pourquoi creer quelques chose de nouveau quand nous avons tout les outils qu'il nous faut?
Voila ce que je vous propose...
Si vous vous ennuyez en lisant, c'est que le langage ne va juste pas a l'essentiel. Si vous voulez utiliser un langage plus image, rien de plus simple... Utilisez des mots qui representent des images dans votre esprit.
Quand je lis par exemple, j'ai l'image de ce que je lis dans la tete (je n'ai jamais su si cela faisait cela a tout le monde... Razz ). Donc pour un langage plus 'concret', utilisez des mots plus 'concret' et allez a l'essentiel.

Exemple :

Francais : Je vais aller faire une promenade dans le bois.
racourZi : Je aller promenade arbres (ou bois).

Virez l'inutile, et allez a ce qui importe le plus... 'aller faire' inutile. 'dans le' inutile. Et puis, cela importe que le bois soit masculin ou feminin? Non. 'une' pareil.

Je vous ecris donc ce petit texte en racourZi : Je ecrire message forumzebres. Prendre PLAISIR. Je Karate bientot. Temps accelere. TBientot.
Je aime NUTELLA, MUSIQUE, SCIENCES. Tu aimer? racourZi idiot? Je accorde. Mais habitude = lirevite.

Ce serait un peu comme des notes en fait. Le probleme c'est qu'avec le racouZi, difficile de faire des blagues, jeu de mollets etc. etc. Laughing
Au fait... ecrire en majuscule signifie que il y a beacoup de quelque choses. Pour ce qui est de l'oral, il faudrait travailler sur les intonations. Sa donnerai une langue bizarre, differente, mais plus rapide, et sans toutes ces regles d'accords, la chaise, et pas le.......... Bref.
Qu'en pensez vous? lol!

PS : ou alors, on pourrait ecrire qu'avec des smileys, (ahah). Smile Idea Arrow study (Je ( Smile ) viens d'avoir ( Arrow ) l'idee/l'envie (Idea), d'aller lire/etudier ( study ).
Aequalis
Aequalis

Messages : 169
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 26
Localisation : Dijon

http://www.galerie-com.com/artiste/wadad/8405/

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par siamois93 Ven 25 Mai 2012 - 3:36

Coucou Aequalis, j'ai une bonne nouvelle pour toi, ta façon d'écrire cela s'appelle de l'hébreu.
siamois93
siamois93

Messages : 9897
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Absaintéthique Ven 25 Mai 2012 - 10:17

Une langue est aussi un outil, normal qu'elle évolue, s'adapte, sans cesse... Ça ne veut pas dire réinventer les langues existantes, juste que par sa nature même, elle sera destinée elle aussi à une évolution constante, diverses divergences et ramifications... Si cette langues voit le jour et est utilisée toutefois.

Là où je trouve cela intéressant, c'est dans une idée que j'ai, à savoir que la langue contribue à façonner l'esprit, la pensée (je pense entre autres à la programmation neuro-linguistique). Comment la connaissance et l'utilisation d'un vocabulaire, d'une grammaire, syntaxe... riche, peut permettre la formation et l'expressions d'idées développées... Et quelles seraient les conséquences éventuelles d'un changement de langage sur notre pensée. Dans ce cadre d'idées, un langage "pont" qui laisserait jouer des nuances, qui ne détruirait rien du sens, ça ressemblerait à quoi ? Et à l'inverse, un langage d'amélioration, ça ressemblerait à quoi ?
Langage de régression, on sait déjà à quoi ça ressemblerait, c'est par ici. (Je sais, ce n'est que de la littérature... Ceci dit, m'est avis qu'il a vu très juste sur ce coup là, le père Orwell)

PS : Après le hacking et le biohacking, le mindhacking ?
Absaintéthique
Absaintéthique

Messages : 318
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 34
Localisation : Melun (77)

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Belletegeuse Ven 25 Mai 2012 - 22:13

En tous cas cela m'a fait du bien de parler de ce sujet, cela a mieux marché avec le "projet"
Oui, c'est ce que j'ai fait, j'ai viré l'inutile (vu qu'il n'y en avait pas, qu'on me reprochait au contraire de ne pas faire dans la redondance), j'ai pompé dans un livre pour savoir comment ficeler cela et j'ai apporté ma touche perso en faisant un recto-verso !

Le prof m'a dit que j'avais fait "un parcours", s'il savait !
Question langage, on me dit souvent que je prends les choses au pied de la lettre ou que je me fous du monde, et aussi que je ne fais pas de préambule. Enfin, on m'a dit cela avant ma phase de misanthropie aigûe, je n'aurais pas du me renfermer pour des cons pareils, finalement mon prof n'a pas tort avec cette histoire de parcours, mais ce n'était pas évident sans d'autres zèbres, vu que je pensais pas que c'était ma zébritude qui m'apportait ces problèmes, sans quoi je les aurais vertement envoyés balader.
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 59
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Aequalis Sam 26 Mai 2012 - 3:01

siamois93 a écrit:Coucou Aequalis, j'ai une bonne nouvelle pour toi, ta façon d'écrire cela s'appelle de l'hébreu.

Very Happy Il faudrait que je pense a etudier un peu d'hebreu pour voir... (En meme temps, ca se comprends, etant un ancien langage, il ne devait pas etre tres developpe a sa creation.)

(Au fait, tu as recu mes messages?)
Aequalis
Aequalis

Messages : 169
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 26
Localisation : Dijon

http://www.galerie-com.com/artiste/wadad/8405/

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Invité Sam 26 Mai 2012 - 5:05

siamois93 a écrit:Coucou Aequalis, j'ai une bonne nouvelle pour toi, ta façon d'écrire cela s'appelle de l'hébreu.

C'est gentil, j'aurais dit bien pire. Et j'en ai par-dessus la tête qu'on assimile systématiquement modernité, efficience et évolution à suppression, simplification, appauvrissement, élimination, destruction.
ça me fait penser à la "maison de cent mille francs" du Petit Prince tiens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Shiriya Sam 26 Mai 2012 - 9:15

Je me retrouve dans le premier post ( quoi d'étonnant d'ailleurs ) .. j'aimerai qu'on invente une machine pour lire dans les pensées des autres ... ce serait plus simple que d'expliquer, puis de voir l'incompréhension et de se dire : bon tu t'y prends comme un manche ma vieille recommence" et repartir dans des explications .. dans les détails, et parler pendant 3/4 h pour dire un truc de 30 secondes. Et développer cette seconde nature parce que ça a été comme ça pendant 40 ans ... jusqu'au jour ou tu te trouves face à quelqu'un qui te fait : ça va j'ai compris chui pas con lool ... sauf qu'entre temps tout le monde a tellement fait le vide autour de toi qu'au final, tu le crées ce vide . Bref oui, un langage .. ou plutôt un traducteur ce serait cool pour communiquer avec les autres.
Et aussi pour raccourcir les tonnes de choses écrites et qui polluent ma tête quand je veux lire un truc .. pitié ne me donnez plus de lien internet .. même si je suis curieuse c'est trop long.
Shiriya
Shiriya

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 49
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Belletegeuse Sam 26 Mai 2012 - 10:47

Je me retrouve dans la pollution de la lectuere, je n'ouvre jamais un journal par exemple et j'ai du mal avec les romans actuels, par exemple, le Parfum de Suskink, j'ai eu du mal à relire un livre après, l'impression d'avoir été tenue en haleine pour rien !
Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 59
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Aequalis Dim 27 Mai 2012 - 19:24

Fusain a écrit:
siamois93 a écrit:Coucou Aequalis, j'ai une bonne nouvelle pour toi, ta façon d'écrire cela s'appelle de l'hébreu.

C'est gentil, j'aurais dit bien pire. Et j'en ai par-dessus la tête qu'on assimile systématiquement modernité, efficience et évolution à suppression, simplification, appauvrissement, élimination, destruction.
ça me fait penser à la "maison de cent mille francs" du Petit Prince tiens.

Cela se refere-t-il a mon commentaire precedent? Si oui je demande d'argumenter a ce sujet! Surprised
Aequalis
Aequalis

Messages : 169
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 26
Localisation : Dijon

http://www.galerie-com.com/artiste/wadad/8405/

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Ascanio Ven 13 Juil 2012 - 18:34

C'est dur de s'exprimer parce que les langues sont pauvres. Aucune ne peut transmettre la richesse de la pensée profonde. Je trouve que l'anglais est un peu mieux que le français parce que plus concis ; les langues qui font 'je promener arbres' existent, c'est par exemple le chinois ou le thaï. Mais elles souffrent, en fin de compte, de cet excès de simplicité, il est souvent impossible d'y exprimer certaines nuances : ainsi en thaï, il n'y a que passé, présent et futur. Ils s'en contentent, ceci dit.
J'ai des amis qui apprennent l'esperanto, et je compte m'y remettre dès que j'aurai un bouquin à avaler Smile . Cette langue, tout en étant très facile, permet une grande expressivité, grâce à son côté (pseudo) agglutinant, c'est-à-dire qu'on peut y 'empiler les affixes'. Un exemple : le radical pour chien est hund- ; la terminaison d'un nom est -o, -a pour un adjectif, -e pour un adverbe, -as pour un verbe au présent...
Ainsi, on peut faire hundo, chien, hunda, canin, hunde, chiennement ? Ou cyniquement ? hundas (je, tu, il..) fait le chien...
Cela permet de créér des mots-concepts à la volée, que les autres peuvent (plus ou moins Smile ) décoder...
Ascanio
Ascanio

Messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2011
Age : 53
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Belletegeuse Sam 14 Juil 2012 - 12:30

J'ai découvert quelque chose sur ce qui avait déclenché une dégringolade lorsque j'étais à l'école normale d'instituteurs. Losque nous avons eu notre journée d'accueil, le directeur nous à dit à peu près cela : "ceux qui ne feront pas l'affaire ne seront pas titularisés", et "vous, mesdames, n'oubiez pas votre pilule ", Enfin j'analyse avec le recul que dans lma formation CAPES j'ai eu également un problème au début, les choses se sont inversées pourtant;

Le premier jour, mon prof avait prononcé à peu près la même phrase que le directeur de l'EN, "je n'hésiterai pas à virer ceux qui n'auront pas leur place ici", quelque chose comme cela.
Je n'y arrivais pas au début, je ne comprenais pas le terme de "problématique e" entre autres, je ne réagissais pas comme il fallait. Mon ancien psy m'avait conseillé de discuter avec mon prof, que je considérais à ce moment comme un sale type, voire un pauvre type, je lui avais d'ailleurs envoyé un mail assassin parce qu'il n'avait pas voulu diriger m n mémoire. En fait, un jour nous sommes sortis au restaurant, j'avais invité ma fille qui luin a déclaré sans détour qu'elle le trouvait très beau, j'étais un peu embêtée, je me suis dit que ce gars n'était pas exactement comme je pensais et que je pouvais discuter avec lui, et un moment donné, entre la poire et le fromage, je lui ai demandé pourquoi il avait prononcé cette fameuse phrase, voilà qu'il m'explique que l'année précédente, un groupe de fille avait gravement perturbé le groupe. Je ne sais pas si c'est vrai ou pas, j'ai dit que ce qu'il avait dit m'avait fait peur, ensuite chaque fois qu'on sortait, il expliquait cela aux nouveaux ! L'année d'après j'ai été admissible, et cette année, je suis RECUE, j'ai mon CAPES, .

Je ne me suis pas arrêtée à ces constats qui touchent le domaine professionnel, j'ai aussi un blocage en amour, c'est à dire que, de même que je ne pouvais pas faire ce qui m'intéressait, je n'ai JAMAIS pu sortir avec quelqu'un que j'aimais 'j'ai conçu ma fille pendant cette fameuse école normale, vu que je n'avais pas de mec, je n'avais pas l'utilité de prendre cette fameuse pilule !!!

J'en déduis qu'avant qu'il n'y ait une relation, il y a surement dans le langage, de l'autre, quelque chose qui peut signifier que je vais ne pas faire l'affaire, ou bien me faire jeter. J'ai lu des magasines de toute sorte et ce que je découvre, c'est qu'à un moment de la relation, l'autre essaie d'intriguer, de séduire en attrant son "partenaire" de façon à entretenir un intérêt, un mystère.
Ceque je constate, c'est que, comme dans ce fameux livre "le parfum" que je mentionnais dans mon post précédent, le "mystère", l'intrigue a le don de me rebuter, je pense que c'est pour cela que le langage de la séduction ne me parle pas et qu'il fonctionne au contraire à contre-emploi.

Ma mère me disait entre autre, que j'étais inaccessible, et me traitait comme telle.

C'est pourquoi j'aime les animaux, qui ne sont pas si compliqués, j'ai eu moins de mal à apprivoiser mon cocker qui mordait, qu'un homme qui va me parler le langage de l'embrouille.

J'ai toujours l'option de faire comme j'ai fait avec mon prof, de demander pourquoi il a dit ça, Mais le problème est que souvent les choses se passent de man,ère "subliminale", c'est à dire que j'entends la phrase, et en meme temps, je ne l'entends pas (dans le bouquin, je saute le passage "intriguant" et ainsi je perds petit à petit le fil.

Je pense que ce sont des champs lexicaux qui déclenchent cela par exemple tout ce qui a trait à virer, exclure, ne pas être dans le groupe, le langage étant aussi destiné à être relié avec les autres, mais peu-être mon explication est-elle partielle, en tous cas elle ne me satisfait pas complètement.
Malgré tout, l'idée de discuter est bonne, cela fonctionne, mon prof ensuite ne me considérait plus pareil et j'ai pu avoir une place dans ce groupe.

Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 59
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par T-Pril Mer 11 Déc 2013 - 11:12

Créer un Langage !! tiens, c'est intéréssant. D'après ce que j'ai pu lire, ce langage serait fait pour permettre à des personnes qui ont un TDAH d'accéder à une littérature adaptée, donc des messages courts. après, je ne sais comment vous aider vu que je peux lire un livre ou un doument jusqu'au bout.



T-Pril
T-Pril

Messages : 41
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 57
Localisation : MAALDEVIM (quadrant gamma)

http://maldik-stories.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Belletegeuse Mer 11 Déc 2013 - 19:47

Tiens donc, j'ai compris la "problématique", ce topic tombe très bien...
Je ne pense pas que ce soit le langage qu'il faudrait faire pour les zèbres, mais le contenu de ce qui est dit

Je savais que les zèbres étanet plus dans l'abstraction et les hautes sphères que les autres, je m'aperçois que les cheminements non-zèbres sont incompréhensibles, il y a trop d'étapes, celles ci sont trop concrètes je ne ml'arrête pas à des choses pareilles et du coup je comprends peu de choses, et quand je comprends je n'arrive pas à ma me caler ni sur les autres ni sur le système, surtout .
Mais si j'exprime ce que je pense et qu'il y a un minimum de communication cela peut se compléter, par exemple au collège, j'ai surpris un "complot" des parents contre la direction du coll_ège, je vais aller expliquer ce que j'ai surpris en montrant que c'est donnant donnant...
Sinon tout cela fait des tonnes de malentendus à la noix et la compagnie des gens qui sont lçà-dedans m'ennuie profondément.


Belletegeuse
Belletegeuse

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 59
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Mer 11 Déc 2013 - 22:50

L'hébreu ? oui bof ou n'importe quel autre langue. Chacune économise ce qui lui est culturellement inutile. Il y en a même qui ne connaisse pas la subordination.
Esperanto ? rebof. Aucun réel succès depuis le temps. De quoi se poser des question.

Alors je vous propose à mon tour ma langue qui vous fera dire bof : une langue fractale.
J'y travaille depuis quelques années déjà.
La phonologie, la grammaire et le vocabulaire sont construit conjointement cad que la construction de l'un influe l'autre. On ne peut pas concevoir le vocabulaire indépendamment de la grammaire. Je veux dire que aussi bien pour le lexique, la grammaire et la phonologie je me suis inspiré des même sources. Bon je me rends compte que c'est difficile à expliquer.

Je me suis basé au départ beaucoup sur les travaux de wierzbicka, schank, dalgarno, leibniz, swadesh, logique booléenne, et plusieurs conlangue, dont ithkuil, lojban, ceqli, solresol, plusieurs langue réduite comme tokipona, io, all noun, earth minimal, sans oublier l'ésotérisme sanskrit, runique, hébreu et de bonnes connaissances linguistiques théoriques et pratiques. Et tellement d'autres trucs encore...!

Bien qu'imbriqué, il est évidemment possible d'expliquer séparément les trois composantes fondamentale d'une identité linguistique phon, lex, gramm.
La phonologie est portée par 64 phonèmes (16 groupes de 4, les matheux et logiciens comprendrons probablement).
La grammaire est très fortement inspirée des travaux de quijada.
Le lexique me pose le plus de prob. C'est là où la fractalité se fait le plus sentir. J'ai un des groupes de phonème, les 16 voyelles, qui forment 16 concepts les plus fondamentaux. C'est le niveaux 0 du langage.
À ces voyelles, on peut rajouter à l'initiale une des 16 consonnes du groupe des occlusives. On a donc 16*16=156 concepts dérivé. C'est le niveau 1 du langage. Ce niveaux rajoute une précision au concepts du niveau 0 mais il reste encore très vague.
Pour passer au niveau 2 de la langue, on rajoute en finale une des 16 consonne fricatives ce qui donne une précision supplémentaire au concept 1 et un vocabulaire de 16*156=2 496 concepts.
Nv 3, fricative en infixe initial, 16*2 496=39 936 concepts
Nv 4, occlusive en infixe finale, 16*39 936=638 976
total conceptuel de la langue 681 580 Langage pour "surdoués" Laie_72(ça vous suffit comme niveau de précision ? Langage pour "surdoués" Dance2

Petite précision, à chaque nv, les signifiants suivent la logique à la fois des matrices sémantiques et des signifiants booléens.

La fonction grammaticale est donnée seulement lorsque c'est nécessaire à la compréhension. Ou lorsque l'émetteur veut être certain d'être compris finement. Les fonctions se font par l'adjonction d'un infixe soit initial soit final soit les deux. Cette infixe est une consonne du groupe des 16 continuantes (spirantes et nasales).

Il y a une correspondance logique entre chacun des 4 groupes phon mais je ne vais pas m'étendre là dessus maintenant d'autant que tout le monde à décroché depuis bien longtemps. C'est la première fois que je parle de mon obsession autistique, c'est pas pour m'arrêter maintenant. Non parce que là même moi je me serais barré depuis bien longtemps.

Alors pour finir en beauté un petit ex : (voyons... quelle thème ai-je déja un peu complété... mmmh... bon prenons (au hasard héhé)
dans le niveau concept 0 la zone 1110 (15e si vous préférez) c'est la voyelle ɛ qui exprime tous ce qui est du domaine du psychisme. (aaah je vous avez prévenu, personne n'est jamais surprenant).
Au niveau 1, on rajoute donc une occlusive et ça nous donnes la série de concept bɛ, dɛ, kɛ, tɛ... qui signifie d'une manière générale, dans le désordre et sans rentrer dans le détail imagination, intelligence, religion, émotion...
nv 2, tɛ, les émotions, peuvent prendre une fricative finale pour préciser un domaine émotionnelle ce qui donne... merde où je l'ai foutu mon tableau... ah voilà : tɛs, tɛf, tɛz, tɛʒ... pour dire "quelque chose du domaine joie sérénité tristesse" ou "quelque chose du domaine surprotection puissance colère" ou "insouciance adaptation peur" etc. (pourquoi les émotions sont groupées par trois de cette façon là, l'explication est ailleurs)
nv 3 tsɛs, tfɛs, tθɛs... pour dire... heu en fait je me suis arrêté là Langage pour "surdoués" Dntknw

Voilà, est-ce une langue pour zèbres ou pour bof ? je ne sais pas mais en tout cas je ne connais pas d'humain qui serais capable de dépasser couramment le niveau 2 !

allez zou, au dodo !
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Mer 11 Déc 2013 - 22:59

ah ben non, j'avais oublié les fonctions grammaticales. Bon alors vite fait là en passant :
tsnɛs, tslɛs, tsɛrs, tsmɛls... sont le même mot avec des fonctions gramm différentes.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Mégalopin Mer 11 Déc 2013 - 23:24

sylveno a écrit:
Je me suis basé au départ beaucoup sur les travaux de wierzbicka, schank, dalgarno, leibniz, swadesh, logique booléenne, et plusieurs conlangue, dont ithkuil, lojban, ceqli, solresol, plusieurs langue réduite comme tokipona, io, all noun, earth minimal, sans oublier l'ésotérisme sanskrit, runique, hébreu et de bonnes connaissances linguistiques théoriques et pratiques. Et tellement d'autres trucs encore...!

Sérieux, t'as mis ton nez (et ton oreille) dans tous ces trucs?  Shocked 
Respect Respect Respect 
Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Jeu 12 Déc 2013 - 8:59

merci Mégalopin, comme c'est pour jouer c'est plus facile, c'est quand même des trucs basique hein. Et puis je m'intéresse à la linguistique depuis tout pitipiti alors j'ai eu bien du temps.
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Ozpan Jeu 12 Déc 2013 - 21:02

Quid du language des sourds?
Ozpan
Ozpan

Messages : 20
Date d'inscription : 01/05/2013
Localisation : zc

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Jeu 12 Déc 2013 - 21:30

des sourdoués ??
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Ozpan Jeu 12 Déc 2013 - 21:41

Very Happy c'est mieux que sourding
Ozpan
Ozpan

Messages : 20
Date d'inscription : 01/05/2013
Localisation : zc

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Mégalopin Ven 13 Déc 2013 - 2:06

sylveno a écrit:merci Mégalopin, comme c'est pour jouer c'est plus facile, c'est quand même des trucs basique hein. Et puis je m'intéresse à la linguistique depuis tout pitipiti alors j'ai eu bien du temps.

J'aime bien aussi, mais sous l'aspect sonore, et le lien avec le développement particulier de zônes cérébrales, comme mis en évidence par Alfred Tomatis. Et l'utilisation consonnes/voyelles et la création musicale en fonction de l'hygrométrie locale. Ou le comment des écritures (miam)

Ce n'est qu'à la périphérie de mes démarches, mais je kiffe.
Malheureusement, pas le temps d'être partout... Rolling Eyes 

J'espère que tu vas nous en dire plus


Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Ven 13 Déc 2013 - 14:18

En dire plus sur le langage fractal ? J'ai laissé de côté pour le moment mais pourquoi pas c'est l'occasion de relancer la recherche si il y a des amateurs montrant un intérêt pour collaborer à la finalisation.

J'ai commencé aussi par l'étude de la phonologie et de la phonétique !
hihi, je me suis entrainé à prononcer les trucs les plus exotiques genre injectives, clic, multiples tout ça, enfin t'wois le genre ! je t'avouerais quand même que je butte un peu sur la différenciation glottales-épiglottales.

Tomatis, j'y crois pas trop. Je sais qu'il a obtenu des résultats mais ça me semble... je sais pas, je mets pas le doigt dessus mais quelque chose dans ces théories ne me convainc pas. Tu as expérimenté par toi même ?

Ah oui, les écritures je me suis intéressé aussi à un moment. Mon avant dernière création c'est inspiré des tengwar pour créer un code permettant de créer une écriture pouvant prendre à peu près n'importe quelle forme ressemblant par exemple à des écritures occidentales (ce que font déjà parfaitement les tengwar tolkienien) arabes, chinoises, des dessins abstraits ou n'importe quoi d'autres toujours basée sur les même principes donc toujours déchiffrable quelques soit ça forme. (ch'uis grave hein ?! oui je sais)

Création musicale hygrométrique ? explique ?
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par sylveno Dim 15 Déc 2013 - 23:01

alors Mégalopin c'est quoi cette histoire de création musicale en fonction de l'hygrométrie ? tu me fais marcher c'est ça ?







8
sylveno
sylveno

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 57
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Langage pour "surdoués" Empty Re: Langage pour "surdoués"

Message par Mégalopin Lun 16 Déc 2013 - 1:16

sylveno a écrit:alors Mégalopin c'est quoi cette histoire de création musicale en fonction de l'hygrométrie ? tu me fais marcher c'est ça ?

Non non, pas du tout. C'est l'humidité de l'air qui porte les voyelles, d'où la richesse sonore du parler brésilien, créole, thaï. parfois plein de voyelles à la suite.

L'arabe, parler de pays arides, repose sur les consonnes.
Et plus tu t'éloignes de la mer, plus le parler est sec, les musiques deviennent exclusivement percussives avec des sons brefs plutôt que des mélodies

C'est d'autant plus intéressant que les fréquences utilisées par telle ou telle langue modulent le développement cérébral dans des zônes différentes, donc prédisposent à tel ou tel comportement de groupe. La langue française favorise la vue le gout et l'odorat, les français sont connus pour la bouffe le parfum la peinture la mode. Mais peu de grands compositeurs français

Les anglais, au spectre harmonique radicalement différent de français, sont nuls en bouffe, mais bons en musique et en bizness. C'est lié

Tomatis a mis cela en évidence il y a quelques décennies, comme la formation du cerveau en intra-utérin (qui lui valait procès sur procès dans les années 50, alors que c'est aujourd'hui communément admis) en lien avec la voix de la mère

J'ai suivi une cure Tomatis, en 85. Ca a fait bouger des trucs, moins que je ne l'espérais, et peut-être plus que je ne m'en suis aperçu (il aurait fallu un Mégalopin-témoin, pour comparer lol). J'ai ensuite suivi à ses côtés une formation d'assistant


Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum