Colère et perte de contrôle.

+15
CarpeDiem
Lucilou Sauvage
Lilium
David337
une (gaufre)
Bird
Ise
Mégalopin
MissMiaouw
ecodule
Luteen
oufy-dame
siamois93
Catre
Angeal
19 participants

Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Colère et perte de contrôle.

Message par Angeal Jeu 17 Mai 2012 - 16:34

Les pertes de contrôle sont relativement rare, quand je parle de perte de contrôle c'est à dire que le cerveau et la raison se mettent en mode off et que seules les pulsions opèrent. J'ai du en avoir environ 5 assez spectaculaire dans mon enfance, peur panique faisant perdre toute dignité ou accès de colère avec menace de mort, cris et idée de meurtre. C'est à la foi libérateur sur le moment mais la culpabilité et la honte prennent rapidement le relais.

Aujourd'hui c'est revenu, ça faisait tout de même longtemps....ma soeur avait mis la musique à fond + riait bruyamment avec une amie par vidéo conférence. Je lui demande calmement de baisser le son et de brancher un casque, elle ne fait rien et m'envoi boulet, je lui redemande une seconde foi, elle commence à me faire son charabia de petite pouf avec l'accent des banlieues et une voix plus que stridente, je finis par hausser le ton mais ma voix est plutôt calme et basse donc ses cris stridents couvrent ma voix.

Je crois que c'est le son strident de sa voix qui a été le déclencheur...le bruit, les cris me sont plus qu'insupportable, mon père avait aussi des accès de colères puissants étant petite et pareil il hurlait, c'était assez traumatisant. Mais c'est idiot car du coup c'est moi qui ai "péter les plombs" je passe d'un état parfaitement stoïque à une violence verbale.... Evil or Very Mad


Donc comme je le décrivais c'est une sorte d'arrêt soudain de la pensée et je lui ai hurlé de "fermer sa gueule" disons que ce n'est pas vraiment dans mes habitudes de sortir ce genre de choses. Pour le coup elle s'est arrêté net et j'ai eu droit à un silence total. Mais j'en suis pas fière car j'ai à mon avis plutôt inspirer de la peur chez elle...

Mais c'est à la fois libérateur car on crache ce qu'on a réellement sur le coeur et c'est surtout ces bruits, ces cris qui me sont insupportable....parfois rien que le tic tac d'une montre, le ronronnement d'un frigo ou la respiration un peu forte d'une personne qui dort peu me rendre dingue jusqu'à en pleurer ou devoir frapper contre un mur un matelas....

Les accès de violence sont pourtant rare contre les autres la plupart du temps c'est contre moi-même, se frapper la tête ou autre.

Vous est-il arrivé ce type de soucis ?
Angeal
Angeal

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 27
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Catre Jeu 17 Mai 2012 - 17:13

J'ai pété des crises de nerfs où j'insultais tout le monde plusieurs fois. C'est vrai qu'à force d'accumuler je finissais par prendre les bruits ou les paroles fortes des autres comme du harcèlement...

Un truc: ficher le camps et aller prendre l'air. Mais ce truc ne marche que si on n'est pas obligé de vivre dans la même maison.

Dans ce cas, peut-être te mettre des bouchons dans les oreilles. À un moment donné, elle t'appellera parce qu'elle a besoin de toi mais tu ne lui répondras pas car tu ne l'entendras pas, alors elle viendra de toucher peut-être l'épaule pour attirer ton attention et te demandera pourquoi tu te mets des bouchons dans les oreilles et tu lui répliquera "c'est parce que tu es insupportable quand tu parles!". Peut-être qu'elle comprendra... et baissera le ton. Laughing
Catre
Catre

Messages : 1984
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par siamois93 Jeu 17 Mai 2012 - 23:21

Bon au moins tu sais que c'est efficace quand tu gueules un bon coup :-)
C'est clair que ce n'est pas facile de ne rien dire, ni souhaitable. On se fait plein de mauvais noeuds à l'intérieur si on ne dit rien.
Maintenant qu'elle a découvert ton existence, qu'est-ce qu'elle en pense ?
Ma mère n'a jamais compris que quand je mettais un coup de poing dans un mur c'était pour calmer mes bras, pas pour abimer le mur.
siamois93
siamois93

Messages : 10152
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par oufy-dame Jeu 23 Aoû 2012 - 22:21

Au cas où tu serais encore intéressé :

Ce que tu décris de tes réactions me fait un peu penser aux borderlines (impulsivité, violence contre toi-même... vois aapel.org ?), mais là, ta réaction me semble compréhensible...
Ta soeur a peut-être plus besoin d'un psy que toi si tes parents ne jouent pas leur rôle... (je dis ça sans ironie, dans votre intérêt à tous les deux)

Je supporte très mal certains bruits aussi et je n'ai pas de solution à part les bouchons Quiès en mousse polyuréthane pour dormir ou travailler tant que tu as des examens (le pompon fut le marteau-piqueur toute la nuit en bas de chez moi la nuit qui a précédé l'épreuve de philo au bac !).

Bon courage !
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1040
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 55
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Invité Jeu 23 Aoû 2012 - 23:22

Je vais souligner le problème inverse. Pour ma part, je n'arrive plus à m'énerver. Je ne trouve plus le chemin de la colère, j'aimerais tellement péter les plombs car je sens que j'en ai besoin. Ca doit bien faire 10 ans que je me contiens (je pleure beaucoup par contre) mais la colère soulage et fait du bien. C'est une façon de libérer le trop plein d'émotions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Catre Mer 29 Aoû 2012 - 18:09

Forbes: fabrique-toi un punch-ching-bag et colle une photo de quelqu'un ou quelque chose dessus (comme ça tu ne fais pas de mal à ceux que tu aimes tout en te libérant sur eux)

Tu vas voir, après les premiers coups, le reste sort tout seul... en tout cas ça fonctionne pour beaucoup de gens.

Et étrangement, après, on est capable de parler directement à ceux qui nous mettent en colère de façon calme et respectueuse... C'est une façon de rendre la colère constructive: il faut la lâcher à quelque part ou la canaliser ailleurs.
Catre
Catre

Messages : 1984
Date d'inscription : 14/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Luteen Sam 29 Déc 2012 - 23:29

Je ne crois pas que j'en sois arrivée jusqu'à péter les plombs mais ça arrive souvent que ça le frôle et parfois j'aimerais vraiment.
Pareil, beaucoup de petits bruits, qui semblent anodins me sont absolument insupportables et me mettent dans une colère extraordinaire en quelques secondes. J'ai très souvent envie de hurler parce que ça fait presque mal, ces bruits, ou alors les gens qui font bouger leur jambe très vite quand ils sont assis et qui font bouger le sol dans le même temps. Je me sens souvent démunies parce que je ne sais pas comment faire qu'ils s'arrêtent, ils ne comprennent pas que ça puisse être aussi difficile à supporter pour moi.
Les bruits répétitifs sont particulièrement éprouvants.

Luteen

Messages : 12
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par ecodule Mar 22 Jan 2013 - 8:47

Il m'est arrivé plusieurs fois à moi aussi de péter des plombs, de faire des crises de nerfs. Un moment où, après que la colère soit montée, je lâche la bride. Je hurle, je pleure, je me griffe le visage, je me mets dans un coin...
J'ai passé plusieurs années avec ma mère, pendant lesquelles je n'avais aucun droit à la protestation. Du coup, je gère mal mon agressivité. Pendant longtemps je ne dis rien ou peu de chose, et un jour j'explose, un peu comme une cocotte minute sans la soupape.
C'est vrai que c'est assez terrible, non seulement à cause de la violence dont on peut faire preuve, mais aussi parce que ça peut partir pour un détail qui à la base, n'est pas si grave que ça. Mais ça reflète un état général de frustration, parfois de manque d'écoute de la part des autres. C'est aussi un manière d'attirer l'attention sur soi et de dire " j'existe, et maintenant à votre tour de m'écouter et de me prendre en compte ! "
ecodule
ecodule

Messages : 35
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 33
Localisation : Ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par MissMiaouw Mar 22 Jan 2013 - 12:09

Petite, je m'arrachais les cheveux.
Grande, j'ai menacé ma mère de mort, une fois. J'ai senti ma raison vaciller, j'ai hurlé, frappé les objets, je me suis rendue aphone.
Je me vivais comme sans cesse colérique, dans la rebellion latente, la résistance. Je ne savais pas ce que je renvoyais réellement. Bon, il s'avère que j'étais supportable pour mon entourage Smile

Ma solution : un psy, depuis longtemps, pour apprendre à dire, le même pour apprendre que la colère peut être un moteur efficace à condition de la canaliser, reconnaitre les boutons sensibles et y travailler et couper tout contact avec ma mère qui a le don de pousser sur les-dits boutons.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Mégalopin Mar 22 Jan 2013 - 19:19

Sports, yogas, médits, Chi Qong, acupuncture, cure de chlorure de magnésium ou de citrons...
il existe plein de techniques pour réguler son énergie et trouver un calme intérieur.
Si fainéant voir du côté de l'ostéo crânienne, rapide et efficace sur la circulation énergétique

Spoiler:
anecdote hospitalière, qui peut se montrer utile:
les fractures consecutives à un violent coup de poing dans un mur, portent
aux Urgences le surnom de "fracture du con"... Neutral
Mégalopin
Mégalopin

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par MissMiaouw Mar 22 Jan 2013 - 19:21

Ah oui, et, bien sur, le sport. Explosif, le sport.
MissMiaouw
MissMiaouw

Messages : 388
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Ise Mar 22 Jan 2013 - 19:38

Pour moi la colère est une émotion acceptable. Je m'explique...
On ressent de la joie, de la tristesse, de la colère, et notre corps et notre esprit les voient ou non. En être conscient me semble un début obligé. Il nous faut les voir, les ressentir.
Ensuite notre corps laisse s'exprimer ces émotions ou non. C'est notre esprit qui dirige tout ça. Et qu'en est-il si notre sentiment ne peut s'exprimer ? Il reste étouffé en nous. Il peut sortir à un moment non programmé, suite à une broutille. Mais le fond du problème reste. Il me semble que notre esprit si fort n'est pas là seulement pour empêcher notre corps de s'exprimer, mais pour se triturer et trouver la cause du sentiment en question. Une fois que notre esprit a trouvé la cause, il peut se fatiguer encore un peu et proposer à notre corps différents types de réaction. A tout sentiment doit correspondre une réaction. Sinon nous nous préparons des maladies, physiques ou psychiques. Etre à l'écoute de soi-même à tout instant...
J'espère que ma réflexion trouvera des échos, que l'on pourra parler de ces accès de colère...
Pour ma part j'en ai eu de très violents. Jusqu'à il y a peu. Parce que mon corps explosait. Parce que mon esprit ne lui offrait pas d'autre possibilité de s'exprimer... Violence verbale, physique... Et après ?
L'un de mes fils m'a dit une fois "je veux être comme toi". Je lui ai répondu"parce que tu crois que je gagne lorsque je e mets en colère et que je crie ? Au contraire, je perds. Je voudrais être celui ou celle qui ne perd pas ses moyens, qui est maîtrise ses paroles et ses actes, et agit intelligemment, c'est à dire en accord avec ma pensée".
Voilà
La colère c'est quelque chose de très important dans ma vie. Je souffre encore d'avoir été traitée de "caractère de cochon" et de "sale teigne" par ma mère...
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Bird Ven 27 Sep 2013 - 18:35

Tiens, j'en ai piqué une hier, visible de l'extérieur. J'ai envoyé bouler des gens, très très vertement. C'est extrêmement rare pour moi qui d'ordinaire rumine plutôt que dire (et évacuer).

Et bien... c'est pas mal. Smile 

Je recommencerai ! Very Happy
Bird
Bird

Messages : 1574
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par une (gaufre) Sam 28 Sep 2013 - 10:04

quand je pête un plomb(ce qui est rare), je ne sais pas me contrôler non plus et je me sens comme dans de l'ouate... et en même temps comme si je n'étais pas vraiment là où je suis, comme si je ne ressentais plus autant mes membres(adrénaline?) et dans ces moments, le seul truc auquel je pense c'est de rentrer la tête de la personne dans un mur (en la lui éclatant bien)
par contre, je n'ai jamais frappé personne à part ma petite soeur(des baffes quand on se disputait étant petites et elle aussi d'ailleurs et j'en suis pas fière)
et je bégaye et je ne sais plus rien dire d'intelligent, juste hurler des insultes
ça arrive quand je me sens touchée par quelque chose d'injuste envers moi ou un proche ou un animal par exemple...et que la personne ne cesse pas quand je lui demande raisonnablement ou parfois ça se passe de demande raisonnable quand j'estime qu'elle a abusé en connaissance de cause(enfin, ça se passe très vite)
et j'ai du mal à dire non et tendance à penser que les gens ressentent mon mal-être et sa cause du coup ça doit m'énerver de les voir continuer alors que je pense qu'ils savent que ça ne va pas
une (gaufre)
une (gaufre)

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 29
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par David337 Sam 28 Sep 2013 - 18:32

Moi c'est quand je doute en ce moment; La il vient de me prendre un sérieux doute concernant ma voie professionnelle. L'hésitation entre la cuisine ou je débute une formation cette année et les études d'infirmier. Ce doute ma fait monter une colère et j'ai juste jeter un bouteille d'eau pleine derrière moi pour faire style je casse mon étagère mais pas vraiment. Heureusement tout est intacte. J'ai explosé l'écran de mon pc portable il y quelques jours pour à peu près le mêmes raisons avec ma mère en prime qui me mettait la pression pour trouver des employeurs. Je suis en plein changement en ce moment et en prise en main de ma personne et le moindre doute me fait péter un boulon. La colère je l'ai contenu pendant plusieurs année jusqu'ici ou je m'en sors comme je peux pour avancer. Je cherche les raisons, je relativise, etc.... En avant !!!!!!

Edit : je me dis que infirmier c'est mon côté humain qui parle et cuisine j'aime créer avec mes mains et la cuisine a été un des arts que j'ai connu en premier avec mes parents. lol c'est très égocentrique de dire ça vu que c'est pas mon fil ^^

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Lilium Dim 29 Sep 2013 - 1:16

.


Dernière édition par Fishtank le Sam 23 Aoû 2014 - 17:22, édité 1 fois
Lilium
Lilium

Messages : 116
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 26
Localisation : 221B Baker Street

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par David337 Dim 29 Sep 2013 - 2:26

Tu peux jouer la carte de l'humour bien que dans mon cas j'ai pas trop trop envi d'en rire en ce moment ^^ toute proportion gardée... Very Happy

Sinon clamer haut et fort que t'es en colère mais avec une énergie positive les gens peuvent comprendre. Sauf si c'est des "inconnus" là je sais pas trop, pas essayé. Perso, je transpire et je prends sur moi lol.

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Lucilou Sauvage Dim 29 Sep 2013 - 2:45

J'ai eu ce genre de réaction une fois. Mon copain était en train de jouer avec un gosse d'un ami sur le lit. Le gosse arrêtait pas de pousser des cris stridents et son père ne disait rien. Je ne cessais de leur dire de se calmer. Puis le gosse a commencé à se faire très mal, on a remarqué qu'il avait un bleu sur le visage, donc son père a commencé à s'inquiéter de ce que les gens et la mère du gosse dont il était séparé allaient penser.
Mais bon, ça n'a pas suffit, ils ont repris de plus belle leur séances de catch. J'essayais de faire abstraction de leur bordel, jusqu'à ce que je reçoive le pied du gosse en pleine tête dans la bataille, et là, j'ai vraiment hurler. J'étais vraiment à bouts de nerfs, parce que j'avais vraiment l'impression de pisser dans un violon, de ne pas être respectée.
Puis je me suis mise à pleurer. Personne n'a compris ma réaction, c'est limite si on m'a fait passer pour une grosse dingue.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Ise Dim 29 Sep 2013 - 12:28

@ Light
J'ai lu chaipuou qu'un garçon avait choisi une formation en cuisine où disait-il s'exprimait sa créativité. Et plusieurs années plus tard il a effectué une reconversion en joaillerie. Sa créativité s'y exprimait aussi et en plus la création reste...
Tu es dans une phase de choix, tu as peur de t'être trompé d'où ta colère. Peut-être de te dire que ce choix n'est pas une impasse et que tu pourras plus tard faire autre chose te rassurera-t-il, et apaisera ta colère Very Happy 

Tiens, je n'ai plus fait de colère depuis... Je trouve que c'est bon signe
Pourtant je la sens qui monte de temps en temps. Une soupape : le dire ! Je dis "je sens que ça commence à m'énerver". Et bizarrement ça me donne du recul, je deviens observatrice.


Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Bird Dim 29 Sep 2013 - 12:41

Il y a des tas de choses qui m'énervent et me mettent en boule (plus souvent et plus que la plupart de gens, je le vois bien). Pour icelles, adopter le "je sens que ça commence à m'énerver" de Ise (ou s'en tirer par un trait d'humour libérateur) est certainement salutaire.

Là où c'est plus difficile, c'est quand on ne se sent plus respecté. Et qu'on ne sait plus si c'est à cause d'attentes trop élevées ou non. Et que tout en sentant la moutarde monter (en fait, non, elle est montée instantanément et la cocotte est déjà sur le point d'exploser), on ne sait pas :
- si on doit coûte que coûte se contrôler.
- si on a le droit d'exprimer un courroux plus ou moins appuyé.
- s'il faut lâcher les digues histoire qu'en face on commence à trouver la situation suffisamment désagréable pour éviter de la provoquer à l'avenir.

See what I mean ? Shocked
Bird
Bird

Messages : 1574
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Ise Dim 29 Sep 2013 - 12:54

Je dirais...
Que tout commence par "on ne se sent plus respecté"...
S'interroger sur son propre sentiment. Se demander si l'autre a VRAIMENT été irrespectueux. La plupart du temps l'autre n'a fait que s'exprimer égoïstement, et c'est toi qui t'es senti agressé. Regarde-le cet autre. Il est simplement incapable d'empathie, il n'a même pas vu ce que ses paroles provoquent chez toi... cyclops 

Et par ces introspection et observation la colère va retomber. Je crois !!! Very Happy 
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par CarpeDiem Sam 26 Oct 2013 - 1:30

ecodule a écrit:
C'est vrai que c'est assez terrible, non seulement à cause de la violence dont on peut faire preuve, mais aussi parce que ça peut partir pour un détail qui à la base, n'est pas si grave que ça. Mais ça reflète un état général de frustration, parfois de manque d'écoute de la part des autres. C'est aussi un manière d'attirer l'attention sur soi et de dire " j'existe, et maintenant à votre tour de m'écouter et de me prendre en compte ! "
Tout à fait!

Il m'est arrivé souvent, à l'adolescence, de piquer des crises assez importantes, sans être monumentales.
Jeune adulte (la vingtaine), j'ai piqué deux crises, des vraies. Le genre où je lâche prise (moi qui ne sais pas faire normalement). Je ne réponds plus de rien. Je pourrais faire tout et n'importe quoi. Je ne me sens plus, la tension est tellement grande que j'ai l'impression que je vais faire un AVC d'ailleurs (étant sujette à l'hypertension, c'est inquiétant). Comment vous dire? Je crie en bégayant parce que ça sort un peu dans tous les sens, peu importe, ça sort et ça n'a même peut-être plus de sens... L'injustice, rien de pire...
En tout cas, ces moments, quand j'y pense, c'était super inquiétant mais super libérateur en même temps, enfin, temporairement.
Il y a toujours des gens qui ne comprennent rien et qui ne comprendront jamais rien.
CarpeDiem
CarpeDiem

Messages : 1182
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par David337 Mer 6 Nov 2013 - 15:00

Je viens résumer ma matinée qui fut un calvaire sans nom... J'ai dû prendre sur moi tout du long et m'auto calmer pour ne pas péter un câble et balancer les casseroles. J'ai raté ce qui fallait faire et n'ai pas pû suivre le groupe car je n'y trouve pas ma place. Mon stage commence mardi (je suis en alternance, ce matin c'était à l'école). J'ai déjà de l'expérience en cuisine et j'attends beaucoup du formateur. J'hésite à faire l'armée à des moments ^^ voyait combien j'ai besoin de fermeté et d'autorité ^^.

Donc voilà demain je dois remettre ça. Bon je suis pas obligé d'y aller car c'est pas bien compliqué ce qu'on fait et l'exam et à la fin de l'année mais y'a cette culpabilité qui reste quand même.......

Enfin... si le stage est une "n"ième déception je sais pas trop ce qui va se passer.. xD.....mmmmBBOOOrdddeeeEEEELLLLLLLLLLL

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par L_easy_life Mar 12 Nov 2013 - 22:25

light je la connais la Nème déception professionelle..

moi je dis, accroche-toi, prends ce qui te plait, Tefal le reste.

on y arrive, moi des fois, dans 1 formation ou otre, il ya 80% du bazar à jeter selon moi, mais je me concentre sur ski me plaît . Exp ; jfais un métier la nuit en ce moment, ben je garde a) le fait que jaime bien me sentir un peu initiée (jfai un métier la nuit pauvres mortels, je vis com 1 vampire gnagnagna) b) les thunes , c vrai que c'est mieux payé tarif de nuit. c) jai dla musique tout le temps ds mon bar .

il y a bcp de choses aussi ki me plaisent pas . bon . jai réussi à ne plus du tout les prendre en compte, me suis mis des oeillères, sur les points négatifs, jai reussi à ne pas enclancher la machine à questionnements . (genre pkoi j'accepte ça ? pkoi je fais un truc où ya du bon et du mauvais, jvoudrai la perfection, dialogue de sourd en dedans........)

reste, ne regarde pas le regard du prof qui sent le "pfffff mal dégourdi va !"

ou l'impression dpas etre à la hauteur, fais com si tu étais le/ la meilleur cuisinier .

apprend ce ke tu es venu apprendre. tkt, des mauvais formateurs y en a, jen ai eu plein, où tu te casses le Q pour obtenir un papier de stage, où t'as les yeux qui brillent parceque tu vas faire un stage ds un studio d'enregitrement, et au final le mec est un tocard (éjaculation précoce ? impuissance ? anorgasmie ? je nai jamais su, mais putain il était mal luné ce con!!! jai été malheureuse pdt mon stage, trop déçue....)

bref, ne t'éloigne pas de ta passion à cause d'abrutis !! change de stage au pire, ca peut se faire, ait l'air déterminé, faut poser le truc sans laisser de doutes aux organismes "cet employeur est abusif, (alternance ?) il nous laisse pas s'entrainer, on est brimés, j'exige de changer de truc"

je compatis à fond en tous cas, jai connu ça . et jsuis pas encore sortie des galères de patrons chiants ou on te prend pour un bouche-trou .. donc tkt t'es pas tout seul Jeff

<3
L_easy_life
L_easy_life

Messages : 183
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 32
Localisation : in a crossfire hurricane but it's all right

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Fougères Mer 12 Mar 2014 - 0:13

La colère, est aussi une expression, savoir dire ce qui ne va pas, et être écouté est primordiale.
Le sujet de la colère me touche particulièrement, ayant vécu longtemps avec un père colérique et une mère qui n'écoutais rien, m4a fait développer beaucoup de colère.
Je vais ajouter une dimension à ce qui a déjà été dit.

Certes, il y a la honte, après coup, il y a l'incompréhension , il y a le remord d'avoir "lâcher son contrôle", d'avoir céder à la pulsion animale de pure violence.
Mais j'espère n'être pas le seul, à être encore plus honteux d'avoir eu ce "plaisir" cette libération de "tout lâcher", de faire sortir tout cette puissance (mauvaise en tout point) cette frustration qui s'exprime d'un coup.

J'ai peur de ça, très peur, parce que je ne peux le juguler, je peux l'empêcher, me contrôler pour que ce niveau ne soit pas dépassé, mais il existe...
Je ne sais si cela rejoins ce qui a été exprimé, c'est succinctement, ma réaction face à ça. Ca n'arrive plus, en tout cas plus dans un état normal, mais c'est là, dans l'ombre...

Fougères

Messages : 2
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 38
Localisation : PAU

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par albatrosdore Mer 9 Avr 2014 - 7:56

Ise a écrit:Je dirais...
Que tout commence par "on ne se sent plus respecté"...
S'interroger sur son propre sentiment. Se demander si l'autre a VRAIMENT été irrespectueux. La plupart du temps l'autre n'a fait que s'exprimer égoïstement, et c'est toi qui t'es senti agressé. Regarde-le cet autre. Il est simplement incapable d'empathie, il n'a même pas vu ce que ses paroles provoquent chez toi... cyclops 

Et par ces introspection et observation la colère va retomber. Je crois !!! Very Happy 

Exactement. J'oublie trop vite que mon entourage ne fonctionne pas comme moi. Je m'y perds un peu en fait. Quand je vois l'autre qui m'entraîne dans son stress pour un évènement joyeux, je comprends encore moins. Certains ne relativisent pas, et à certains moments, je vois rouge. C'est l'acharnement, la répétitivité d'un comportement A quand moi c'est B qui me fait péter les plombs. On me trouve compliqué ah bon, mais moi je trouve que c'est le contraire. Je suis fatiguée de lire entre les lignes de deviner par les actes de l'autre ses dires... ses Toc me tuent et pourtant j'en ai tant...

albatrosdore
albatrosdore

Messages : 260
Date d'inscription : 18/11/2013
Localisation : Par çi par là

Revenir en haut Aller en bas

Colère et perte de contrôle. Empty Re: Colère et perte de contrôle.

Message par Bovary Sam 10 Mai 2014 - 9:56

Fougères c'est marrant (enfin plus ou moins) parce-que pour moi c'est tout à fait l'inverse !

ma colère ne déborde jamais, je reste au stade de bouillonnement intérieur, mais aucune bulle qui sort de la casserole. Et c'est horrible, parce-que je rêve de pouvoir un jour exploser et défouler toute ma haine. Souvent je me dis que j'ai tellement de colère et de haine accumulées, que si un jour on m'agresse dans la rue, je serai capable de tuer le mec. Mais d'un autre coté comme ça sort jamais, je serai aussi capable de me laisser tabasser sans broncher.

Mon contrôle a pris le dessus sur moi. Quand il faut être heureux, ou triste, j'y arrive très bien à coups de torrents de larmes et de sauts de joie, mais quand il faut être en colère : rien. Parfois j'arrive à peine à sortir des phrases cinglantes, alors que je voudrais leur lacérer le visage et les engueuler jusqu'à les pousser au suicide. Hmmmm... c'est peut-être un peu violent tout ça. Mais j'ai accumulé beaucoup trop...

Me dire qu'à seulement 17 ans j'ai déjà autant de rage enfouie, je me demande comment je vais faire pour tenir toute une vie !

Alors je vous le demande : comment faire pour évacuer ma rage et ma haine sans tuer personne ?
Comment on fait pour être en colère et perdre le contrôle, que je puisse ensuite venir vous raconter à quel point je m'en veux de l'avoir fait ? Razz
Bovary
Bovary

Messages : 72
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 24
Localisation : L'Isle-Jourdain

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum