Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

+25
Wam
Tsipia
Réplica du Zebre
dimanche
Mélodie c
poz01
ciao
Shanel
B!
doudoune
graymalkin
anais
Riamh
miwako
Maly
lynka
tribal40
chironex
Laetitia P.
bepo
lmuyt
V.O
Chrodegang
Romulus
apylam
29 participants

Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par apylam Sam 06 Mar 2010, 14:29

Bonjour à tous

J'ai lu sur ce forum beaucoup de gens qui mentionnaient en passant des problèmes d'écriture ; j'aimerais en faire une discussion pour entendre parler de ceux pour qui l'écriture est difficile, ou de ceux qui ont réussi à surmonter ce problème.

Je vais commencer par un témoignage : ayant appris à lire par moi-même entre trois et quatre ans, je ne suis jamais allé en classe de cp, et n'ai donc jamais pris de cours d'écriture. De plus, je suis gaucher et j'écris à la plume en lettres attachées. J'ai une écriture très irrégulière et chaotique (je suis incapable d'écrire deux fois une lettre de la même façon). Dès les classes de CE et surtout en CM1 et CM2, j'ai suivi des cours d'écriture où je recopiais des lignes, sans amélioration.
J'ai l'impression que mon problème principal, en plus de ma difficulté à écrire de gauche à droite avec la main gauche (je trouve beaucoup plus facile d'écrire de droite à gauche), est que je suis incapable de suivre avec ma main la vitesse de ma pensée. Soit je dois écrire vite et mal (j'écris extrêmement vite), soit j'écris lentement mais je vais alors briser ma pensée. J'ai aujourd'hui 25 ans, et mon écriture est stabilisée mais toujours irrégulière même si elle s'est améliorée avec l'age. Par ailleurs, je tape extrêmement vite à l'ordinateur.

Est ce que d'autres parmi vous ont connu cette situation, chez vous ou vos enfants? Avez vous des solutions pour permettre d'améliorer sa graphie?
apylam
apylam

Messages : 156
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 37
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Romulus Sam 06 Mar 2010, 17:17

Je ne peux émettre qu'un point commun avec toi: que j'écris très mal, du fait que j'écris vite pour ne pas "perdre du temps" en fait pour ne pas "briser ma pensée" comme tu dis, car en écrivant lentement, j'aurais l'impression de... d'aller trop lentement justement, et de voir passer le temps jusqu'à un ennui très prolongé.
Romulus
Romulus

Messages : 818
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Chrodegang Sam 06 Mar 2010, 17:45

C'est vrai que je n'écris pas de manière très élégante non plus... Un jour, j'ai d'ailleurs fait un test: j'ai écrit sans faire d'effort de lisibilité comme d'habitude: mes lettres étaient toutes très attachées, on voyait tous les traits de ligature, c'était plus lisible du tout, même par moi-même. Mais, gros mais, si je m'applique, je peux écrire joliment. J'écris moi aussi en miroir (voire des deux mains, soit en symétrique, soit de gauche à droite), et je suis même capable d'écrire de la main droite (et aussi de dessiner), comme je l'ai découvert lorsque j'ai eu le bras gauche immobilisé. D'ailleurs avec un tout petit peu d'entrainement je peux faire de la calligraphie de la main droite. Evidemment, c'est pas assez rapide pour dire qu'il s'agisse réellement d'écriture.

Je n'aime pas écrire à l'ordinateur car, bien que ça permette d'aller plus vite et d'être plus lisible, j'ai l'impression qu'un lien très fort entre pensée et écriture est perdu.
Chrodegang
Chrodegang

Messages : 116
Date d'inscription : 28/01/2010
Age : 37
Localisation : pour l'instant les Yvelines (Rambouillet)

http://chrodegang.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par V.O Sam 06 Mar 2010, 18:40

De mon côté, c'est plutôt l'inverse. J'ai toujours aimé écrire, je trouvais ça joli et peut-être le fait que l'écriture peut et doit traduire la pensée, notamment je pense aux timides, aux aphones et aux bavards (si, si!!!), il m'a toujours paru "nécessaire" de bien écrire pour "bien" me faire comprendre. Pour le résultat...On en reparlera.
Par contre, pas de journal intime suivi (c'est pour les filles!!! oups, j'en suis une !?!).
Je suis droitière mais je peux écrire de la main gauche, moins bien, c'est sûr, mais lisible; en miroir, à l'envers, c'est "rigolo" ... mais tout le monde peut le faire non? La vitesse, je l'ai acquise "naturellement" je crois; j'ai même un jour voulu apprendre la sténo (ça ne c'est pas fait, je ne sais plus pourquoi...) pour pouvoir noter plus vite! Le clavier, c'est ma maman qui m'y a initiée (avec sa vieille machine à écrire!) il y a longtemps et là, j'apprécie d'avoir quelques bases, ça va plus vite pour communiquer. Smile

En conséquence l'écriture de plus en plus illisible de mon fils m'a fait pousser de hauts cris : entre le CP et le CM1, c'est de pire en pire, la véritable dégringolade. Il me donne vraiment l'impression de se battre avec son stylo (on a essayé plusieurs types de mines, de corps de stylos, nada!!!). Il voit actuellement une psychomotricienne pour travailler sa psychomotricité fine et fait de petis exercices sensés l'aider à mieux gérer l'écriture... dont des exos d'écriture qu'il s'est bien gardé de mettre en oeuvre à la maison.
Il "n'aime" pas écrire, POINT. Moi, cela m'attriste car il y a tellement de choses à dire et à faire avec les mots, à jouer aussi et à enjoliver. Un moment je me suis mise à la calligraphie parce que la beauté des vieux textes me "parlait". Le grec ancien m'attirait avant tout parce qu'il fallait "déchiffrer" une sorte de code secret, code dont une des clefs réside bien entendu dans l'écriture.

Pour l'instant nous laissons la psychomotricienne faire son boulot mais j'avoue que nous ne voyons pas trop d'amélioration. Dans moins de 2 ans ce sera le collège et son panel de cours à prendre en notes et ARG! j'ai mal pour lui d'avance. Nous le soutiendrons mais je crois qu'il faut aussi que le "désir" ou l'envie (appelez ça comme vous le voulez, l'idée reste la même) ou la volonté vienne de lui : il peut, doit décider de se faire un "ami" de l'objet qui sert à écrire pour mieux écrire.

Je ne dis pas qu'il doit écrire extrêmement bien, seulement qu'il soit lisible: des autres et de lui-même (ce qui n'est plus le cas!!!).

Par contre, vous parlez d'irrégularité de l'écriture : qu'en est-il des écritures qui varient selon l'humeur (+ ou - penchée, serrée, haute, dé-liée,ronde,hâchée,etc)? Est-ce symptomatique d'un "état" d'esprit, de l'utilisation d'un type de stylo...?

Les orthophonistes peuvent aussi aider en graphie mais pour l'instant nous "testons" une autre voie. A suivre donc.

Et voici ma pensée positive de la journée (ce n'est pas le bon sujet mais ce n'est pas grave, n'est-ce pas?) :" Le stylo, ou le feutre ou le crayon ou la craie, est mon AMI(e)". lol!
(plus le fiston se braque et plus "pourrie" est son écriture...)
V.O
V.O

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 49
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Chrodegang Sam 06 Mar 2010, 21:10

Excuse-moi V.O. mais ce que tu dis de ton fils me fait très fortement penser au fils de ma marraine qui est dyspraxique. Tu t'es déjà penchée sur la question?
Chrodegang
Chrodegang

Messages : 116
Date d'inscription : 28/01/2010
Age : 37
Localisation : pour l'instant les Yvelines (Rambouillet)

http://chrodegang.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par lmuyt Dim 07 Mar 2010, 20:49

Je suis bien contente de lire ce topic.J'écris très mal. Il y a quelques années je me suis posée des questions sur moi par rapport à ma personnalité, car je n'écris jamais les lettres de la même façon ni avec le même style non plus et j'écris penché mais dans l'autre sens. Et un jour, ma soeur qui aime bien m'envoyer des piques m'a dit que quand on écrivait penché de l'autre côté(l'écriture renversée)c'est qu'on était hypocrite ce que je ne pensais pas être.Et puis m'étant rendue compte que je n'écrivais jamais de la même manière je me demandais si je n'étais pas malade avec plusieurs personnalités...
voilà pour le témoignage!
lmuyt
lmuyt

Messages : 78
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 40
Localisation : doubs

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par bepo Mer 10 Mar 2010, 19:07

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Bom


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010, 09:28, édité 1 fois

bepo

Messages : 2656
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par apylam Mer 10 Mar 2010, 19:21

+1 pour tout ce qu'a dit notonecte
apylam
apylam

Messages : 156
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 37
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Laetitia P. Mer 10 Mar 2010, 19:47

Contrairement à la majorité d'entre vous, j'ai une jolie écriture (ni voyez aucune prétention).

Pour ce qui est de la régularité, là, comme vous, c'est fluctuant, fonction de mon état mais cela reste toujours lisible.

Je n'ai pas de souvenirs précis avant ma classe de 5ème, je ne peux donc pas vous dire si ça a toujours été comme ça ou si je l'ai travaillé, mais si c'est le cas je l'ai fait seule, pas de psychomotricien ni d'orthophoniste.

Pour ce qui est de la main gauche (je suis droitière) chez moi elle ne sert à rien. Que ce soit pour écrire, dessiner (je n'y arrive déjà pas de la main droite, c'est dommage d'ailleurs parce que j'ai des milliers d'images en tête que je voudrais pouvoir transcrire), tenir mes couverts, faire le ménage etc ... elle fait juste le nécessaire pour jouer de la flûte et je l'en remercie.
Même le fait d'avoir le bras droit dans le plâtre pendant 2 mois et demi n'a rien changé, j'ai juste été en galère comme jamais.

En fait, j'adore écrire, l'action de faire glisser le stylo sur la feuille, la douceur de celle-ci contre la tranche de ma main. Je crois que c'est pour ça que j'écris bien, pour que le résultat soit esthétiquement en rapport avec le plaisir que je ressens.
J'écris volontairement bien, c'est une action consciente et réfléchie. J'ai construit visuellement mon propre alphabet à partir de lettres que je remarquais dans l'écriture de mes voisins de classe. Je trouvais le mouvement qui me permettait d'obtenir tel résultat et je me forçais à écrire la lettre que j'avais choisi de cette nouvelle façon à chaque fois que je la rencontrais. Au bout de deux jours, ma main avait appris le mouvement et le réalisait instinctivement.
Je choisis toujours rigoureusement mon papier, assez épais en restant souple, velouté, avec des lignes bien dessinées (je suis incapable d'écrire droit sur une page blanche).
J'adore prendre des notes parce que cela me donne une excuse pour écrire, par contre je déteste faire les comptes-rendus, raison d'être de ces fameuses notes.

Ah oui, je suis très bavarde, ce qui peut confirmer ce que disais V.O
Laetitia P.
Laetitia P.

Messages : 184
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes

http://www.welovewords.com/andrea-borgas

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par V.O Jeu 11 Mar 2010, 01:44

Je rejoins Laetitia. Finalement il y a du tactile là dessous... Pour le toucher du papier et les lettres des autres qui plaisaient.
Faut dire que j'ai eu de l'entraînement "coaché" aussi : quand on est bavard...on copie, des textes et puis des lignes aussi, beaucoup, beaucoup de lignes...(ça forgeait le caractère... oui, pour sûr! Je surenchérissais en plus : à moi les centaines, que dis-je les milliers de lignes "punition"!).
Etre bonne en classe ne m'a pas sauvée! Peut-être même que c'était pour m'occuper!!!??? Suspect
N'empêche : il a fallu arriver au lycée pour découvrir "the" papier trop beau, trop doux, trop brillant, trop tout quoi : armée d'une plume, c'était carrément bon! Mais voilà : cher le papier... Découvert grâce aux "copines" (en plus leur stylo plume il écrivait bien mieux...mais là, je n'ai pas trouvé le même modèle...). Crying or Very sad (pas de marque, pas de marque...). Un jour j'ai craqué et j'en ai acheté un paquet (de papier)... qui trône toujours dans un placard, même après plusieurs déménagements... Embarassed Ben oui quoi, faut pas l'abimer...

Prendre des notes : mais c'est bien sûr du moment que tu te charges du compte-rendu parce que moi, synthétiser...ben heu... Hum! C'est plus des notes en plus : je gribouille si y'a rien à écrire, je décore et arrivée à la maison... hop! Je GARDE! (ok! Hors sujet!)

Après, franchement j'avoue avoir beaucoup de mal à déchiffrer patiemment les courriers "mal" écrits : ça peut paraître contradictoire, avec l'histoire du grec... mais là il s'agit de la langue "commune" si je puis me permettre : je veux bien faire l'effort de lire mais si en plus celui qui rédige n'en fait aucun... Alors VIVE la technologie qui permet de "dépasser" ce "problème" de graphie. La calculette a bien soulagé des milliards de cerveaux jusque là forcés de travailler sans filet!

Attention : pas de jugement ni de "condamnation" ici. Je conçois parfaitement la "chose" (je m'y confronte tous les jours, en passant...) et dans ce cas, suffit de le dire : je n'aime pas écrire et je le fais "mal" (désolée, je vois pas d'autre mot là maintenant tout de suite. Ah si! Lisible, c'est mieux non?). L'adulte, il gère le truc. Fiston, je dois lui permettre de faire mieux s'il le veut bien et s'il le peut.

Oups! Tard! Une idée dernière seconde : y'a toujours les écrivains publics pour ceux qui veulent "tricher" mettons, pour des lettres de candidatures rédigées? Ma main à couper (si!) qu'il y a des gens qui en font écrire d'autres quand ils ont réellement besoin d'un doc écrit... (Nan, pas ma main... elle me sert trop... toilette et le reste!!! pig écriture par exemple...)

NB: pas de dyspraxie "détectée" mais comme "on" ne nous dit pas tout... Prochain RV le 16 : "je veux et j'exige" quelques précisions...
V.O
V.O

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 49
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par chironex Jeu 18 Mar 2010, 13:11

lmuyt a écrit:Je suis bien contente de lire ce topic.J'écris très mal. Il y a quelques années je me suis posée des questions sur moi par rapport à ma personnalité, car je n'écris jamais les lettres de la même façon ni avec le même style non plus et j'écris penché mais dans l'autre sens. Et un jour, ma soeur qui aime bien m'envoyer des piques m'a dit que quand on écrivait penché de l'autre côté(l'écriture renversée)c'est qu'on était hypocrite ce que je ne pensais pas être.Et puis m'étant rendue compte que je n'écrivais jamais de la même manière je me demandais si je n'étais pas malade avec plusieurs personnalités...
voilà pour le témoignage!
Very Happy J'ai aussi une écriture de porc à la dioxine, inanalysable pour les graphologues. Quand je me force à écrire lisiblement j'ai l'impression d'être quelqu'un d'autre et quand on me force à écrire d'une certaine façon (j'ai enseigné) cela me perturbe au point de sentir des décharges électriques dans mon cerveau. Les lettres que j'écris à mon mari, je les tape à l'ordi, pas très romantique mais plus efficace bom
chironex
chironex

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Chrodegang Jeu 18 Mar 2010, 20:29

Chironex, quand tu dis qu'elle est inanalysable, c'est que tu as vraiment essayé de la montrer à un graphologue? Tu pourrais raconter stp?
Chrodegang
Chrodegang

Messages : 116
Date d'inscription : 28/01/2010
Age : 37
Localisation : pour l'instant les Yvelines (Rambouillet)

http://chrodegang.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par chironex Jeu 18 Mar 2010, 22:00

Non, mais j'ai lu quelques bouquins comme rien n'est constant même dans un seul mot l'analyse n'est pas possible: disserter sur la forme des t quand il y en a 4 différents avec des significations contradictoires ferait de l'analysé un être archi complexe en constante évolution (une arborescence quoi!)
chironex
chironex

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par tribal40 Dim 21 Mar 2010, 13:21

+1...décidément !
j'ai moi aussi appris à écrire en dehors de l'école, et j'ai tjrs eu une écriture pourrie...pourtant on m'en a fait faire des lignes...
et pareil, je choppe des crampes en écrivant, parceque ma main ne suit pas mon cerveau...
de même ma graphie n'est jamais la même, jamais constante, même entre le début et la fin d'une lettre...
l'ordi a été une libération, du coup j'ai encore plus de mal qd il faut prendre la plume...
tribal40
tribal40

Messages : 1169
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 56
Localisation : près de mont de marsan

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par lynka Dim 21 Mar 2010, 14:55

Moi j'ai toujours eu une très belle écriture, très "esthétique", mais j'écris assez lentement (je lis très lentement mais pour d'autres raisons) et je n'ai pas réfléchi depuis très longtemps, je me contente d'écrire ce qu'on attend de moi.
Pour prendre des notes, je suis incapable de synthétiser, je veux otut noter mais j'oublie à la moitié de ma phrase parce que la personne parle "trop vite", et puis en plus je pense à un tas de trucs en même temps, et puis ce qu'il dit me fait faire des liens qui me distrayent, etc etc etc....

Mais sinon.... j'écris très bien.... et je fais(ais) très peu de fautes Razz
lynka
lynka

Messages : 6449
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 37
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Maly Lun 03 Mai 2010, 20:17

Sans avoir une écriture de cochon, j'écris souvent vite (à la main ou à l'ordi, j'ai une vitesse de frappe impressionnante) et ça peut donner des résultats illisibles. Cependant, ça s'est nettement amélioré avec le temps. Mais je ne rivaliserai jamais avec les médecins ni ne participerai au concours de celui qui écrit le plus mal. Le plus vite, par contre...
Maly
Maly

Messages : 129
Date d'inscription : 01/05/2010

http://lespretextesduvent.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Invité Mar 04 Mai 2010, 08:33

En classe, on m'a toujours fait remarquer que j'écrivais mal. Je ne sais pas pourquoi, je place ma main non pas en-dessous de la ligne écrite mais à droite, ce qui fait qu'au stylo plume, ma main frottait sur la ligne écrite juste au-dessus et faisait baver l'encre. Je faisais souvent des ratures ou bien faisais une consommation impressionnante d'effaceurs (à pointe super large, chlaf chlaf, comme au rouleau à peinture !) Mais aux diverses remarques, j'avais une réponse toute prête : qu'il s'agisse des profs ou de mes parents, à côté de leur écriture d'adultes pressés, la mienne, c'était de la calligraphie. Et là, c'était comme dans la pub Grimbergen : le silence se fai(sai)t. Laughing
Quand j'ai eu un PC avec un traitement de texte, ç'a été la révélation pour écrire enfin à la vitesse de la pensée... à la main, ça m'arrive encore de zapper une lettre à force d'aller vite. Pourtant j'écris vite avec une écriture type imprimerie (non pas pour la propreté, mais pour la forme des lettres et parce qu'elles ne sont pas reliées).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par miwako Mar 04 Mai 2010, 12:34

ah, moi aussi j'ai une sale ecriture, ca alors! Very Happy
ca me fait plaisir de lire ca.

j'écris tres vite et tres crispé, et moi non plus mes lettres ne sont jamais pareil. je fait 3 "s" différents, par contre mes G et mes J se ressemblent de plus en plus.
j'écris avec la main "au dessus de la ligne" et tordue, comme les gauchers parrait-t-il (je suis droitiere). ne ne sais pas pourquoi, j'ai toujours ecris comme ca.

en tout cas, je pense moi aussi que c'est pour ne pas "briser ma pensée". j'écris à la vitesse ou je pense pour ne pas perdre le fil ; parfois quand j'essaye de garder une idée à vue je me sens comme quelqu'un qui court au ralentis apres un billet qui s'envole : pas trop vite pour ne pas le dépasser (il faut quand meme former les lettres un minimum) mais pas trop lentement pour ne pas etre distancé.

c'est un peu enervant, car je n'aime pas mon ecriture et je n'aime pas trop me relire...
et j'ai souvent le crampe de l'écrivain.
en plus, sous la dictée, j'ai écris une ligne à la premiere lecture, en trois secondes et mal, alors que le prof (par exemple) va repeter 5 fois sa phrase... j'aurai le temps d'écrire proprement, en fait! mais je n'y arrive pas. et le temps que les autres aient fini de notter, je m'ennuie.

je tappe aussi assez vite au clavier et je fait beaucoup de fautes de frappe, certains d'entre vous l'auront peut etre remarqué ~.~
je profite de ce topic pour vous dire : désolée pour ca...!!
miwako
miwako

Messages : 369
Date d'inscription : 16/04/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Riamh Mer 05 Mai 2010, 21:43

J'ai naturellement une écriture aléatoire, un peu de cochon, à l'école, quand on faisait des lignes, il fallait toujours que j'en recommence. Mais ça n'a jamais été catastrophique, loin de là.
Et j'ai aussi plusieurs écritures différentes. Année après années, j'adoptais une écriture, parfois je changeais en cours d'année... J'aurais pu faire faussaire haha!
Mais si je veux écrire aussi vite que ma pensée, je trace et ça devient un bordel monstre...
Un jour j'en ai eu marre de ne plus pouvoir me relire, j'ai donc fait un gros travail pour changer d'écriture. J'ai donc une écriture assez fixe, en lettres détachées... mais parfois, chassez le naturel, il revient au galop!

Pour ce qui est de la vitesse, je parviens à écrire pas trop mal assez vite... mais encore faut-il que tous les mots existent... j'ai tendance à raccourcir les mots, les tronquer, ou les mixer... si j'écris trop lentement, je perds le fil de mes pensées.

Je suis droitière, et je parviens aussi à écrire en miroir, c'est rigolo. Au lycée je m'amusais à prendre mes notes en miroir de temps à autres...
Riamh
Riamh

Messages : 200
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 41
Localisation : Strasbourg

https://www.facebook.com/RiamhGray

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par chironex Jeu 06 Mai 2010, 20:27

x et x² sont en bateau a écrit:
Je suis droitière, et je parviens aussi à écrire en miroir, c'est rigolo. Au lycée je m'amusais à prendre mes notes en miroir de temps à autres...
C'est comme cela que je faisais mes punitions ou en transposant le texte à recopier en écriture grecque ou en écrivant une lettre de chaque couleur avec mon bic qui en comptait quatre. Ah! les zèbres rebelles! Juste pour montrer que la punition m'avait fait marrer!
chironex
chironex

Messages : 175
Date d'inscription : 27/12/2009
Localisation : bruxelles

http://http//:out-of-the-bok-s.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par anais Jeu 06 Mai 2010, 21:14

+1 pour l'écriture "du faux gaucher"
+1 pour le "vite vite il faut suivre ma pensée et ne pas perdre le fil"
+1 pour les lettres rarement pareil

en plus on m'a fait portée une prothèse de doigts en CP parce que mon crayon je ne le posais pas sur le majeur et ça il paraît que c'est perturbant pour les profs... et il ne fallait pas être ambidextre non plus c'était pas bien vu donc je ne le suis plus

j'ai un logiciel qui écrit sur ordi à ma place mais c'est comme l'écriture manuelle je trouve que ça va pas assez vite ...mais j'ai moins mal à mon arthrite !
anais
anais

Messages : 129
Date d'inscription : 13/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Riamh Jeu 06 Mai 2010, 21:44

Chironex: Haha! J'aurais aimé voir la tête du prof quand tu as rendu ta punition!!!

Déjà, quand les autres voient le truc en miroir, ils disent "nan mais en fait je vais emprunter les notes d'un autre, hein..."
Riamh
Riamh

Messages : 200
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 41
Localisation : Strasbourg

https://www.facebook.com/RiamhGray

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Romulus Ven 07 Mai 2010, 23:06

anais a écrit:+1 pour l'écriture "du faux gaucher"
+1 pour le "vite vite il faut suivre ma pensée et ne pas perdre le fil"
+1 pour les lettres rarement pareil

en plus on m'a fait portée une prothèse de doigts en CP parce que mon crayon je ne le posais pas sur le majeur et ça il paraît que c'est perturbant pour les profs... et il ne fallait pas être ambidextre non plus c'était pas bien vu donc je ne le suis plus

j'ai un logiciel qui écrit sur ordi à ma place mais c'est comme l'écriture manuelle je trouve que ça va pas assez vite ...mais j'ai moins mal à mon arthrite !

Pareil - port du stylo "bizarre", je n'entrais pas dans la norme. C'est marrant de pas être le seul!
Romulus
Romulus

Messages : 818
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par graymalkin Mer 12 Mai 2010, 13:52

PauluZ a écrit:j'écris vite pour ne pas "perdre du temps" en fait pour ne pas "briser ma pensée" comme tu dis, car en écrivant lentement, j'aurais l'impression de... d'aller trop lentement justement, et de voir passer le temps jusqu'à un ennui très prolongé.
*





oui, c'est exactement mon cas !
graymalkin
graymalkin

Messages : 229
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par doudoune Dim 20 Juin 2010, 21:31

mon fils en CP écrit très mal, jamais une lettre pareille, jamais sur la ligne...même en fin d'année...bilan spychomot: gaucher de l'oeil, droitier de la main, donc croisement du cerveau gauche et droit, donc difficulté d'exécution (son cerveau doit faire un travail supplémentaire pour "décroiser"), son poignet a des crampes au bout de 5 minutes. ça se rapproche effectivement de la dyspraxie à l'oeil nu, mais ce n'est pas la même chose. La spychomot va lui faire faire des petits exercices (rattraper une balle, faire de la corde à sauter... Neutral )...je suis dubitative...j' attends de voir si y aura des résultats positifs. En tout cas, à la maison, il travaille ses dictées à l'ordi, ça évite les crises de nerf (de sa part).

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par bepo Dim 20 Juin 2010, 22:40

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Suspect


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010, 09:29, édité 1 fois

bepo

Messages : 2656
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par doudoune Lun 21 Juin 2010, 09:04

ben oui, tu as tapé dans le mille: refus de dessiner dès l'âge de deux ans: "ça sert à rien que je dessine, mes dessins sont super moches"...puis coloriages obligatoires tout le long de la maternelle: la plaie. Aujourd'hui à 7 ans en fin de CP, il est incapable de colorier sans dépasser...et ses dessins sont comparables à ceux d'un enfant de 3 ans.J' ai beau toujours l'encourager en le félicitant de tout ce qu'il fait, il se dit nul en tout.Il est très maladroit, il renverse son verre, fait tomber le PQ dans la cuvette régulièrement, n'arrive pas à faire ses lacets...et s'habille à l'envers presque systématiquement...à côté de ça il fait du vélo depuis longtemps et super bien, il fait de la trottinette (pied gauche) super bien...c'est vrai que ça ressemble vraiment à de la dyspraxie, mais le psychomot m'a assurée que c'en n' était pas. Neutral Tu as raison, la coordination viendra petit à petit, mais ce qui me désole, c'est que l'image qu'il a de lui est déjà bien atteinte. No je dois reconnaitre qu'avant le bilan, je pensais que c'était par manque de concentration alors je passais mon temps à lui dire de faire attention... No

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par bepo Mar 22 Juin 2010, 09:28

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Icon_rabbit


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010, 09:29, édité 1 fois

bepo

Messages : 2656
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par doudoune Mar 22 Juin 2010, 15:49

Merci beaucoup, Vague, pour tous tes conseils Very Happy (oulàlà, j'ai téléchargé POV ray, mais j' ai RIEN compris... clown j' ai bien compris le principe, ça a l'air super intéressant, mais alors le fonctionnement, ça m'a l'air super ardu! Bon, en tout cas, à 7 ans, il est encore trop jeune pour ce genre de truc rabbit )

doudoune

Messages : 40
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par B! Sam 09 Oct 2010, 20:56

j'écris "mal" ou de façon pas régulière et esthétique, parce que pour le reste, je ne pense pas mal écrire (je sais structurer ma pensée, étayer un raisonnement, et donc de ce côté je peux dire que j'écris bien)
le fait que je sois une gauchère contrariée a dû jouer, mais pas seulement.
je me rappelle m'être très tôt demandée : à quoi ça sert d'écrire "proprement" (mes feuilles sont propres, donc je ne comprenais pas non plus cette expression)
pour moi, très tôt, l'essentiel était de pouvoir écrire et me relire. 
écrire "mal", ça permet d'écrire vite. aussi, à la fac, mes cours ont toujours été les plus complets (et les plus illisibles aussi pour les autres Very Happy )
Je me rappelle avoir toujours eu beaucoup de compassion pour une amie qui prenait du temps pour écrire régulièrement, avec des ronds sur les i, et qui sortait son tipex dès qu'une lettre n'était pas assez régulière.
Je me dis que ça doit être une torture horrible que de se contraindre à un tel degré de perfection. Comme si l'image de cette écriture la renvoyait à elle même. Ecriture parfaite = personne parfaite.Je me rappelle que la moitié du cours lui échappait souvent, et qu'elle ne comprenait pas toujours tout ce qu'elle écrivait.
Du coup, je pense que l'informatique met sur un pied d'égalité un peu tout le monde Smile

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 39
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Shanel Lun 11 Oct 2010, 14:35

Ahh l'écriture, quelle torture ! j'en a bavé en cours avec mon écriture de gauchere irrégulière et penchée a l'envers, pas mal de remarques pour ca sur mes copies... sans parler des ratures pour rajouter des trucs entre les ligne "ah mais j'ai oublié de dire ca, ca et ca..."

Ca s'est pas arrangé a la fac et comme il fallait prendre bcp de notes je me suis inventée mon propre code de "sténo" avec plein de signes, ca faisait des fiches tellement synthétiques que personne ne voulait jamais me les emprunter! What a Face
L'ordi fut une vraie libération, car j'aime écrire mais le geste est une torture, trop lent, trop fatiguant pour moi! En plus je suis génée en anticipant le malaise de ceux qui pourraient avoir a me lire...

Shanel

Shanel

Messages : 22
Date d'inscription : 15/09/2010
Localisation : Sous le soleil exactement

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par ciao Sam 06 Nov 2010, 23:31

..

ciao

Messages : 270
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par poz01 Sam 30 Mar 2013, 17:32

Je remonte ce vieux post proche de l'oubli Very Happy

Idem, écriture de mouton atteint de la tremblante, lettres peut-être identiques, mais comme c'est pas déchiffrable (même pour moi parfois !) affraid
J'écris viiiiiiiiite, mais il semble que niveau moteur ça suive pas Suspect cyclops

ET

J'aimerais bien essayer d'arriver à avoir une écriture "normale", personne n'a essayé de réapprendre à écrire, faire de la calligraphie, etc???

Je suis preneur d'infos ou expériences Smile

ps : lorsqu'une offre d'emploi précise "lettre de motivation manuscrite", je zappe direct ! No
poz01
poz01

Messages : 32
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 52
Localisation : Ain

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Invité Lun 01 Avr 2013, 00:04

on m'a fait passer de la moyenne section au CP directement "parce que tu savais lire". Arrivée au CP, c'était parti pour les cahiers d'écriture. En classe unique, le sentiment d'injustice a été grand de voir que mon unique camarade masculin du même niveau n'en avait pas. Appréciations systématiques : passable, insuffisant, et quand le Assez Bien tombait, alors là, le bonheur. Rien à faire je ne pouvais pas rentrer dans les lignes ! Heureusement, pour les compétitions de lecture, là c'est moi qui gagnait à tous les coups, plus vite et plus fluide.
Je me rappelle d'une période où j'avais pris de l'alphabet grec l'absence de point sur les "i". les professeurs n'ont pas apprécié, j'y ai remédié juste pour le bac. Il reste que mon écriture reflète mon humeur je crois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Mélodie c Lun 01 Avr 2013, 11:53

Je viens d'écouter une conférence de JD Nordmann : http://vimeo.com/33048739
Il parle à la fin de l'écriture.
Les HP ont souvent un déficit de motricité fine. Mais aussi, la mauvaise écriture peut signifier avoir une image négative de soi.
L'écriture renvoie à l'image de soi.
Ne pas arriver à se relire, c'est un problème de communication avec soi même.
Mélodie c
Mélodie c

Messages : 448
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 57
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par poz01 Mar 02 Avr 2013, 12:42

Mélodie c a écrit:Je viens d'écouter une conférence de JD Nordmann : http://vimeo.com/33048739
Il parle à la fin de l'écriture.
Les HP ont souvent un déficit de motricité fine. Mais aussi, la mauvaise écriture peut signifier avoir une image négative de soi.
L'écriture renvoie à l'image de soi.
Ne pas arriver à se relire, c'est un problème de communication avec soi même.

Ah ben merci pour l'image négative de moi-même ! Suspect affraid
lol! 2nd degré
Bon, ça se voit alors?? Embarassed

Plus sérieusement, je pense qu'il y a un peu de ça, car mon écriture varie beaucoup en fonction des périodes de ma vie, bien que jamais super lisible (pattes de mouches)
Comme mon estime de moi va plutôt dans le bon sens en ce moment, je vais essayer d'écrire régulièrement pour voir comment ça évolue Shocked

SUite à la lecture des posts, j'ai essayé d'écrire main gauche à l'envers, trop marrant, ça fonctionne sans effort (je veux dire, au début je réfléchissais, ça fonctionnait pas, et ensuite j'ai essayé juste d'écrire et laisser filer la main ça roule tout seul, les lettres filent les unes après les autres dans le bon sens (le mauvais sens donc Suspect Rolling Eyes )
Bon, par contre c'est tremblé, et pas plus joli que la main dropite, mais je vais m'entrainer un peu pour voir (faut bien s'occuper hum jocolor )

Concernant ma motricité fine, elle se porte pas mal, je suis même bon bricoleur, sur des choses fines genre (re)soudure de composants sur circuits CMS, bref, pas de souci de ce côté...

Ce matin j'ai essayé un truc, qui a l'air de marcher (à voir dans le temps) :


J'ai écrit un texte, sans stress, et j'ai regardé les lettres "les pires", celles qui sont définitivement indifférenciables (M,N,R,V,U principalement) confused
J'ai réecrit le même texte, en essayant de ralentir à chaque lettre problématique et en faisant un effort pour l'écrire "scolairement"
ET ben c'est beaucoup mieux, j'écris à peine moins vite, et sur la fin je n'oublie presque plus de lettre problématique...
Demain j'essayerai avec un texte en anglais, qui me demande plus d'effort de concentration, pour voir si ça aide...

Peut-être ne piste à creuser... Cool
Si vous essayez aussi, ça ou autre chose, je suis preneur de retour d'expériences...
poz01
poz01

Messages : 32
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 52
Localisation : Ain

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Mélodie c Mar 02 Avr 2013, 22:41

Merci du compliment Poz ! Very Happy
Personnellement, j'écris avec une belle écriture. J'ai toujours réussi l'épreuve analyse graphologique lors de recrutements.
Je connais bien le problème du faux gaucher qui écrit de manière illisible puisque mon zèbre de fils est comme ça.
En cours, c'est l'horreur car le prof parle a une vitesse A, sa main écrit a une vitesse B et sa tête marche a la vitesse C ( C>A>B) et il décroche !!
Mélodie c
Mélodie c

Messages : 448
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 57
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par dimanche Mar 02 Avr 2013, 22:53

Pour ma part j'ai toujours eu une belle écriture (je suis gauchère).

Je prends l'écriture un peu comme de la calligraphie (j'aime beaucoup dessiné même si j'en ai perdu la patience) et je reste pantois quand je vois l'écriture calligraphiée et parfaite des instituteurs des années 50 ! C'est magnifique. (j'aime beaucoup les différentes écritures existantes dans le monde).

Par contre pour écrire mes pensées etc je préfère laaaaaaargement l'ordinateur (je tape plus vite que mon ombre ^^) sinon c'est trop lent et je laisse tomber. (je n'ai jamais beaucoup aimé les dissertations, commentaires etc)

dimanche

Messages : 292
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Réplica du Zebre Mar 02 Avr 2013, 22:55

et zut même ça aussi je suis dans le lot...

+1 pour l'écriture "du faux gaucher"
+1 pour le "vite vite il faut suivre ma pensée et ne pas perdre le fil"
+1 pour les lettres rarement pareil


Réplica du Zebre
Réplica du Zebre

Messages : 237
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 55
Localisation : Roazhon

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Tsipia Mar 30 Avr 2013, 23:53

Les zèbres souffrent souvent de troubles de la motricité fine, il faut savoir que cette capacité est liée aux capacités d'interagir avec l'environnement. Zèbres et environnement, pas toujours évident!
Dans les patients que je suis, certains sont Asperger, et l'écriture est vraiment très compliquée, malgré un scolarité sans sauter de classe!
La tenue du crayon (placement des doigts), la crispation... autant d'éléments à corriger, le souci est que ces gestes sont automatisés.
Il existe des guides doigts (pas chers) à placer sur les crayons, mais sinon la meilleure technique reste le clavier (comme pour tout "handicap" les adaptations sont nécessaires).
Tsipia
Tsipia

Messages : 30
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Wam Jeu 02 Mai 2013, 05:24

j'ai aussi un probleme de lisibilité lié au fait que je change continuellement les formes des lettres, pour voir comment ça donne... le résultat est une écriture moche et déconstruite, tel mot le L forme une boucle fine, tel mot c'est un baton, tel mot la forme est encore différente

sinon mon écriture "personnelle" est tout aussi illisible, type "medecin", une ligne ponctuée de sursauts indiquant les lettres


edit : ah bah c'est plutot courant en fait comme façon d'écrire par ici Laughing j'é3crivais aussi comme un gaucher avec le bras entourant la feuille quand j'étais petit, ce qui ne manquait pas de donner de belles copies tartinées d'encre pas seche, et des manches de sweet irrattrapables Laughing
Wam
Wam

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Dysidis Lun 06 Mai 2013, 01:20

C'est marrant je fais pareil mais de façon inconsciente. Dans un mot mon " l " sera une barre dans un autre une boucle, le même mot peut être écrit complètement différemment...

Puis je suis un gaucher (auto)contrarié alors écrire est toujours compliqué, j'ai horreur de ça...
Dysidis
Dysidis

Messages : 13
Date d'inscription : 03/07/2012
Age : 30
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Aksis Mer 15 Mai 2013, 18:22

A l'école, j'écrivais en pattes de mouche minuscules, ce qui avait le don de rendre dingues mes profs. Ca m'amusait et ça prenait moins de place. J'ai fait l'effort d'écrire plus gros par la suite, mais mon écriture a toujours été moche. Je dois souvent m'y reprendre à 2 ou 3 fois pour écrire une carte de voeux par exemple, super économique donc! Et le fait de faire l'effort de rendre mon écriture lisible me crispe et je finis par avoir des crampes dans la main... et un rendu toujours aussi moche (mais lisible, enfin, à peu près).

Durant mes études (graphisme!), j'ai dû faire du dessin de lettres et de la calligraphie, le cauchemar! Moi qui admire tellement les belles écritures anciennes en lettres anglaises, les calligraphies arabes ou chinoises, ça me tue!

Aksis

Messages : 9
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par itiz Mar 21 Mai 2013, 17:10

Grace à une amie qui fait la formation de graphothérapeute, j'ai découvert cette discipline, et conseillé à ma fille d'emmener mon petit-fils chez une praticienne. Cela fait une dizaine de séances, et il écrit déjà beaucoup mieux. On (parents, enseignants) lui faisait toujours les mêmes réflexions: "applique-toi, fais un effort", tant on pense que c'est "corrigeable" comme ça! Il a appris à se décrisper, à avoir plus d'aisance, et de rapidité (car en plus il écrivait très lentement, essayant de s'appliquer!)
Je vous mets ce lien qui vous en dira plus sur la dysgraphie:
http://www.graphotherapie.org/
itiz
itiz

Messages : 1355
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 64
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Ainaelin Mar 21 Mai 2013, 17:16

Dysidis a écrit:C'est marrant je fais pareil mais de façon inconsciente. Dans un mot mon " l " sera une barre dans un autre une boucle, le même mot peut être écrit complètement différemment...
Pareil. J'ai fait le choix il y a longtemps de cesser d'essayer d'avoir une écriture belle et élégante, mais d'avoir au moins une écriture à peu près lisible. C'est presque réussi quand je m'applique.

C'est bien, l'informatique, pour ça... Ange
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4287
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre? Empty Re: Ecriture (graphie) : Ecriture de cochon, pas facile pour un zèbre?

Message par Invité Ven 06 Sep 2013, 17:25

J'ai également une écriture illisible, même Champollion y perdrait son latin.

S'y rajoutent les fautes d'orthographe.
J'ai remarqué que si j’écris dans un cadre administratif, sans émotion, à la relecture, je trouve les fautes, et dans la présentation finale, le texte est je crois, correcte.
A l'opposé, si j'écris des ressentis, des scènes vécues, je ne vois pas mes fautes. Sur le texte court, ça passe encore tout juste, mais dès qu'il atteint une certaine longueur, je me laisse emporté mes sentiments, j'en oublie le pourquoi de la relecture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum