L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

4 participants

Aller en bas

L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale Empty L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

Message par AlsoSpratchAlmaMater Dim 11 Mar 2012 - 20:11

Bonsoir,

Je voulais savoir si d'autres personnes ici présentes souffrent d'une psychorigidité hyperbolique. Car tel est mon cas. En effet, je suis incapable de souplesse, et ce dans divers domaines. Tout d'abord, il y a le domaine des connaissances. Si je m'intéresse à un sujet, il faut que je connaisse tout, sinon je m’énerve. Bien sûr, c'est impossible (comment maîtriser toute la philosophie ou toute l'histoire?), donc je suis tout le temps énervé. Si je commence à lire un livre dont un seul chapitre m'intéresse vraiment (manuel de cours par exemple), je me sens tout de même obligé de le finir. J'en viens parfois à lire des dictionnaires par obsession d’exhaustivité. Par ailleurs, il y a le domaine des relations humaines. Si un ami me déplaît un jour, j'arrête de le fréquenter du jour au lendemain, je le fuis, je ne lui répond plus au téléphone. Je considère qu'il m'a trahi, et donc que nous ne sommes plus amis. Or, c'est absurde, car tout le monde fluctue. Mais c'est plus fort que moi, j'ai la sensation de devoir rompre. Bien sûr, cette rigidité maladive se répercute dans d'innombrables tocs, qui font de moi un maniaque patenté : rangement, propreté corporelle, emploi du temps, etc.

Par conséquent, je suis tout le temps insatisfait. Si je lis un bon livre, je ne me dis pas que c'est bien, je pense tout de suite à tous les livres que je n'ai pas lu et que je devrais déjà avoir lu si j'étais vraiment efficace et consciencieux. Quand je voyage, je ne me réjouis pas, car je pense à tous les lieux que je n'ai pas encore visités. Si j'ai un ami fidèle, je regrette tous ces gens qui me correspondent dans le monde et que je connaitrai jamais. La liste est interminable, car elle régit tous mes comportements, de plus spirituelle au plus basique (hygiène, etc.) Selon moi, c'est une façon de tenter de contrôler ce qui nous coule entre les mains (connaissances, argent, amis, etc.), c'est-à-dire, finalement, le temps. C'est une façon de refuser la nécessaire imperfection en tentant de s'objectiver : c'est ainsi une absurde rébellion contre la condition humaine. C'est donc pour moi la preuve de mon incapacité à exister. Face à la difficulté de vivre, je compense, et donc j'essaye d'être parfait. Je rationalise chaque seconde et chaque battement de cil.

Parfois, exsangue, je m'effondre. Puis, la crise passée, je m'accuse de faiblesse, et je repars dans ma quête de la perfection, tout en m'accusant de suivre cette quête. Or, j'analyse ce doute comme une faiblesse et, guerrier infatigable de l'existence, je repars au combat. Ainsi, depuis des années (cela a commencé pour moi en Première. Je suis en master), je suis extrêmement dur avec moi, de sorte que je suis dans une tension ininterrompue (sauf par la prise d'alcool et le sommeil, quoique...). Cela est aggravé par mon fantasme du "one best way", c'est-à-dire l'idée qu'il y a une seule et unique façon de bien faire, ce qui me donne l'impression que je subis ma vie puisque c'est mon délire psychorigide qui dirige mon existence. Mon organisme n'est donc plus qu'un amas de troubles psychosomatiques. Mais là encore je m'interdis de souffrir de ces troubles, et j'immole mon confort vital sur le saint autel apostolique de l'efficacité. En somme, je me mords la queue, je suis enfermé dans ma propre prison mental, qui est en l’occurrence une prison dorée, puisque ce culte de la perfection me permet extérieurement d'apparaître comme un étudiant brillant.

Je me demande donc si ce genre de phénomène est lié à une forme de douance, et j'espère que mon intervention sera relayée par d'autres témoignages.
AlsoSpratchAlmaMater
AlsoSpratchAlmaMater

Messages : 50
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 30
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale Empty Re: L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

Message par Nanana Dim 11 Mar 2012 - 20:35

Huhu à mon avis tu vas en trouver plus d'un ici. Je me permets de rire parce que tu as l'air assez vivant pour te sortir de là. Je suis passée par là aussi et je compatis ^^. Mais j'en connais qui n'ont aucun recul sur eux-mêmes et sont toujours dedans... Je suppose qu'on peut en accabler la douance. Mais c'est aussi elle qui te permettra d'en sortir Wink.
Nanana
Nanana

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 52
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale Empty Re: L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

Message par meu cooper Dim 11 Mar 2012 - 20:50

hello

je ne sais pas si c'est lié à une forme de douance
c'est assurément lié à un déficit d'inhibition latente
TOUT est potientiellement important et il doit bien y avoir UNE manière unique et parfaite de faire les choses.... je partage ce point de vue
je demande énormément aux autres, simplement parce que je m'en demande encore plus à moi-même
les gens me trouvent impitoyable mais ne se rendent pas compte à quel point je tolère déjà leur imperfection
ça m'insupporte que la plupart des gens se contentent de faire les choses à moitié bien, surtout quand ça ne demande pas plus d'énergie de les faire vraiment bien
par exemple quand je pars en vacances, c'est bien simple je fais la valise parfaite, j'ai tout. je pare à toute éventualité, tu as besoin d'une aspirine? d'un bouton? d'un ouvre boite? j'ai tout je t'a dit!
un jour je partais deux jours de chez moi et arrivée sur place........ j'avais oublié ma brosse à dents. stupeur. incompréhension. première fois qu'un truc pareil m'arrive. j'ai été acheter une brosse à dents à la supérette en hallucinant sur le fait qu'aucun tremblement de terre, aucun cataclysme ne s'était déclenché...
cette petite histoire pour dire que je suis également consciente que cette forme de fonctionnement ultra rigide est surement là pour canaliser une énoooorme angoisse
de longues années à discuter avec une psy pas trop conne m'ont permis pour ma part de connaitre mieux, si ce n'est apprivoiser, cette angoisse, ce qui fait que j'arrive à mettre un petit peu de souplesse dans le système, notamment avec les gens
pas au point de devenir capable de changer d'avis (ah bah non, quand même!), mais je suis un peu moins difficile à vivre pour les autres
n'essaie pas de contrer d'emblée tes comportements rigides et tes rituels, ce serait bien trop violent
essaie de trouver des méthodes pour te rassurer: psy, sport, accepter l'amour des autres, réaliser des trucs par toi-même, tout cela peut faire baisser ton niveau d'angoisse et calmer un peu le petit enfant qui reste en toi et qui a peur que s'il marche entre les lignes blanches du passage piéton, l'ogre le mange
ça sera long mais ça en vaut la peine
et dis-toi qu'à chaque fois que tu a l'impression d'être faible et catastrophiquement imparfait, tu es sur la bonne voie
comme moi le jour de la brosse à dents

bises
meu cooper
meu cooper

Messages : 449
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale Empty Re: L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

Message par AlsoSpratchAlmaMater Dim 11 Mar 2012 - 23:33

Ô perfectionnisme, unique objet de mon ressentiment! Je vais essayer de prendre en compte vos conseils, mais il va falloir que je fasse du travail sur moi pour me convaincre que je ne perds pas mon temps en errant sur un forum et que je ne suis pas faible si j'accepte d'être moins parfait...
AlsoSpratchAlmaMater
AlsoSpratchAlmaMater

Messages : 50
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 30
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale Empty Re: L'enfer de la psychorigidité : de l'inelasticité mentale

Message par Wise Lun 12 Mar 2012 - 1:19

volonté d'absolu, connaitre tout le sujet pour vraiment pouvoir le cerner, on n'aime pas l'inachevé, sentiment d'inefficacité.
l'ignorance nous conduit à la médiocrité et à l'erreur, donc on veut tout savoir, tout cerner, tout maitriser...
est ce qu'on est au bon endroit, est ce que l'herbe n'est pas un peu plus verte ailleurs, je ferais mieux d'aller à côté... est ce que ce livre est assez pertinent, il doit bien y en avoir plein d'autres de meilleurs...

faire un choix plutot qu'un autre, c'est se priver de tout le reste.

les bibliothèques sont bien trop grandes, et dans les autres bibliothèques il n'y a pas forcément les mêmes livres, on peut en trouver d'autres... donc il faut aller butiner dans toutes les bibliothèques.
moi j'ai du mal à ouvrir un livre parce que je pense à tous les autres... du coup je survole et je ne me plonge pas vraiment dans un livre, c'est inproductif, zut.

toujours ailleurs, toujours un autre...

où qu'on soit on pense à ailleurs,
quoi qu'on fasse on pense à faire autre chose...

l'exigeance envers soi-même pour atteindre des objectifs toujours plus hauts...

"une manière unique et parfaite de faire les choses", quelque chose peut être utile ou inutile, parfait ou imparfait, que par rapport à un but.
quel est le but ?

moi qui suis hyperinstable sur le but, je change régulièrement mes façons de faire les choses... ça donne une vie qui ne ressemble à rien.

maintenant j'ai le but d'errer surtout sans but. alors quoi que je fasse c'est parfait Very Happy tongue

rigidité psychologique ; qui contient entre autre le perfectionisme, les tocs, l'impatience, l'irracibilité, l'intolérance...

le stress fait ça.
les émotions négatives (peur, angoisse, crainte...).

je suis souple et adaptatif lorsque je suis Serein.

(et en crise d'angoisse je suis hyperrigide, dans l'hypercontrôle. c'est désastreux)

j'en reviens toujours à la sophrologie et au sentiment de sécurité en étant bien entourré.
Wise
Wise

Messages : 2216
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 35
Localisation : Nancy

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum