Trou noir, besoin d'aide

+9
Wiwi
Waka
katitchka
anesidora
qwertyuioplkjhf
meu cooper
Mimic
ornicar
Zögern
13 participants

Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Trou noir, besoin d'aide

Message par Zögern Dim 1 Jan 2012 - 19:14

Je crois qu'il faut être particulièrement désespéré pour n'avoir plus d'autre recours que d'écrire à une poignée d'hypothétiques lecteurs virtuels sur un forum où je passe désormais le tiers de mon temps en écrivant si peu... mais je ne crois pas avoir d'autre possibilité. Que ceux qui n'ont pas envie de lire une désespérée se plaindre pour commencer l'année passent leur chemin... Ils ont bien raison !

Un an que je traine sur ce forum. Parfois de longues heures, parfois moins. Souvent moins d'ailleurs, parce que c'est la première fois que je m'intéresse réellement à un forum, et même si j'ai de temps en temps l'impression d'y avoir trouvé des semblants d'alter presque ego, je crois que j'y ai ressenti également mes plus grands moments de solitude (j'ai même envisagé, pour voir, de poster une réponse dans tous les forums, pour voir si j'arrêtais à stopper les conversations partout !). Je sais, je n'ai pas beaucoup de messages à mon actif, alors on pourrait me reprocher de ne pas avoir persévéré. On pourra me répondre aussi que je suis parano, et que ce n'est pas parce que l'on m'ignore une ou deux fois que je suis exlue. Mais je suis timide, à la vie comme à l'écran, et le fait de n'avoir jamais de réponse me bloque encore plus que les regards gênés de personnes qui n'ont pas compris l'une de mes blagues IRL.

Bref, ce n'est pas de cela que je voulais parler... j'ai besoin d'aide et je ne sais plus vers qui me tourner. Je n'ai plus de travail et pas du tout envie d'en retrouver. Je n'aurai bientôt plus d'appart, parce que pas les moyens d'entretenir ce luxe. Je retourne chez mes parents qui ne me comprennent pas et ont d'autres chats à fouetter. Je me tourne vers moi-même, trois mois plus tôt et je me demande : alors, ils sont où tous les projets que tu avais quand tu n'avais pas le temps de les réaliser ? Et je n'arrive plus à trouver de réponse. Je reste tétanisée face au grand vide de mon avenir : je peux tout reprendre de zéro, faire exactement ce que je VEUX, mais je n'ai jamais été foutue de faire un choix, je n'ai jamais été capable de savoir ce que je veux. Et tout le monde de me dire "mais t'inquiète pas, tu vas trouver !" Ah bon ? Et où ??? Dans la pochette surprise que je n'irai pas acheter parce que le simple fait de sortir de ma chambre me demande un effort que je n'arrive plus à faire ? Je sais que je ne suis pas la seule ici à avoir cette difficulté. Faire des choix, savoir ce qu'on veut... Mais si quelqu'un pouvait juste me dire que c'est possible, et comment avancer ne serait-ce que de quelques pas ? Plus le temps passe et plus je m'enferme. Je ne parle plus à personne pour ne plus entendre les questions "alors, tu comptes faire quoi ?" ou les conseils "tu devrais faire ça. Et pourquoi pas ça ?". Je dors le plus longtemps possible et passe le reste de mes journées à regarder des séries en essayant de réfléchir, surtout, le moins possible.

Ca fait... longtemps que je vais mal. Longtemps que je demande l'aide. Et contrairement à ce que j'ai naïvement cru en lisant ce forum, faire la démarche de demander l'aide d'un professionnel ne suffit pas. J'ai surmonter mon incapacité à m'exprimer à trois reprises pour demander de l'aide à différents types de professionnels (CMP, psychiatre, psychologue), j'ai étalé devant de parfaits inconnus toute ma souffrance. Ils m'ont tous promis de l'aide... Avant de m'oublier, quelques heures plus tard. Disparus sans laisser de trace. Si c'était possible, j'aimerais leur envoyer une petite photo de moi morte, accompagnée de ces mots "Merci de votre aide". Si j'en avais la force, je serais tellement en colère... Mais comment leur en vouloir, au fond, de n'avoir rien compris... Mais comment retrouver le courage de m'exposer encore et de subir encore un nouvel échec ?

Cette fois, définitivement, j'attends des réponses. Je crois que si je fais encore un bide, je... bah... un de plus en fait... Mais s'il vous plaît... que quelqu'un me réponde. Un vrai conseil, un petit mot d'encouragement qui puisse me redonner espoir, une petite blague pour me faire gagner encore quelques minutes sur mon désespoir... N'importe quoi en fait.

PS : je ne sais pas si ce message est posté au bon endroit. Si ce n'est pas le cas, toutes mes excuses (mais ce n'est pas faute d'avoir cherché l'emplacement optimal !)

Zögern

Messages : 63
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Invité Dim 1 Jan 2012 - 19:44

Je ne me sens pas de faire une petite blague en réponse à ton message, mais quelques mots, je peux le faire.

Solitude, sentiment de ne pas exister pour les autres, demandes d'attention qui tombent dans le vide, c'est ce qui ressort de ton message. Ne pas trop attendre des autres, s'autoriser être là, oser se dire qu'on a une place et l'occuper, la redéfinir sans cesse en fonction de l'évolution de sa vie, c'est un long travail.

Tu as commencé par aller voir trois professionnels, là bravo, c'est une démarche active qui n'a rien d'évident. Mais ne t'arrête pas en route. Si tu attendais des réponses qui ne viennent pas, il faut rappeler, repasser, et demander d'autres adresses, d'autres pistes.

Et si le forum t'attire et t'intéresse, pour avoir des réponses, il faut poster (la preuve Smile ). Ce sera maladroit au début, tu seras tentée d'effacer, tu effaceras, et puis petit à petit tes messages prendront de l'assurance. Je ne crois pas me tromper si j'affirme que nous sommes nombreux à avoir vécu cette timidité première face au forum. Mais le mieux pour avoir des réponses, c'est de ne pas en attendre, juste dire ce que tu as à dire, montrer ta personnalité, affiner ton style. Et enfin, les rencontres, y aller s'il y en a près de chez toi.

Voilà, belle année 2012 !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Invité Dim 1 Jan 2012 - 19:47

La situation n'est pas désespérée Zögern: tu as énormément de recul sur la situation et de l'énergie pour taper ce long message, clair et explicite, organisé. Wink


Là, tu es noyé dans l'infini des possibles, on dirait. I love you


Recentre-toi sur tes bons souvenirs. Quitte à remonter loin en arrière, jusqu'à les trouver. Ils seront peut-être difficile à voir, englués dans le reste, mais ils brillent encore et tu vas en trouver.

Commence par ça, et les lister. Tes activités favorites, que tu ne fais plus, mais que tu adorais et qui te rafraîchissaient. Tes sorties, ballades, sports, rencontres. Tes livres ou dessins, tes créations...

Si vraiment tu ne les trouves pas, si elles ne brillent plus assez pour les retrouver, ressors tes albums photos, remonte le fil de ta vie, en partant de la naissance je dirais. Liste alors tous les bons moments, tout ce qui te plaisait.



On s'en sort de cette phase "trou noir", c'est un passage qui préfigure une guérison: c'est une prise de conscience. Very Happy
Tout simplement. (si je puis dire) ^^

Tu réalises que ça ne va pas, tu ne "sais" pas encore vraiment où ni quoi, mais tu ne "veux" pas vraiment voir encore ce qui ne va pas. Donc ton corps et ton esprit bloquent, pour te permettre de te poser et justement de réfléchir comme tu l'as dit.
Pour trouver, soit tu "sais" mais tu refuses d'y croire, d'y voir, ou tu ne t'y autorises pas. En replongeant dans tes bons souvenirs, tu auras les indices pour commencer.



Mets-toi à la fouille archéologique, vas-y, liste ce que tu aimais tant et que tu ne fais plus. Et trouve surtout "pourquoi" ou bien "à cause de qui" tu ne le fais plus. C'est important.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par ornicar Dim 1 Jan 2012 - 20:06

Bonjour Zögern (qui veut dire "hésiter" en allemand si je ne me trompe).

Ton message parle (au moins) à tous ceux qui, un jour, se sont trouvés dans la même situation.

Qu'est-ce qu'il te plairait de faire ? Est-ce que tu pourrais essayer d'en nommer quelques caractéristiques ? Même si tu ne sais pas encore précisément comment ou quoi ? Si tu écrivais au fil de la plume à ce sujet, qu'est-ce qui viendrait ?

Ce serait bien si tu nous tenais informé de l'évolution de ton ressenti, de ton vécu. Comme cela au moins nous ne serons pas comme ces trois professionnels ...


Dernière édition par ornicar le Lun 2 Jan 2012 - 8:13, édité 1 fois

ornicar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Mimic Lun 2 Jan 2012 - 1:13

Bonsoir,

Je remarque que le mot « ami » ne figure nul part dans ce sujet. En as-tu ? As-tu des « amis en devenir » ? Tu habites à Lille et donc près de Paris : n'hésite pas à faire des rencontres, même si ce n'est pour voir qu'une personne. Au contraire même, le dialogue (et non l'échange de surface) recèle de grandes richesses. Il est difficile de trouver ce que l'on aime, ce que l'on a aimé et ce que l'on veut seul. En tout cas j'ai du mal à le faire seul.

Bon courage à toi.
Mimic
Mimic

Messages : 1052
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : Paris

https://www.zebrascrossing.net/t3788-edit-mimic-cordylus

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par meu cooper Lun 2 Jan 2012 - 2:14

le centre médico psychologique de lille renferme quelques psys pas aussi cons que d'habitude
m'ont déjà sauvée plusieurs fois
appelle le 03 20 19 12 50 centre antonin artaud
la bas il y a mme noel qui est une bonne psychologue, vraiment
c'est à hellemmes
tu devras voir un psychiatre avant la psychologue (mais ce n'est qu'un mauvais moment à passer)
courage!
bises
meu cooper
meu cooper

Messages : 449
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par qwertyuioplkjhf Lun 2 Jan 2012 - 2:27

Petit mot d'encouragement, petit, mais là quand même.


Tien le coup!



Bises.


Trou noir, besoin d'aide 675700275 ______________________________________ cheers

Trou noir, besoin d'aide 732478



Dernière édition par tatoon56 le Lun 2 Jan 2012 - 2:39, édité 2 fois

qwertyuioplkjhf

Messages : 668
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par meu cooper Lun 2 Jan 2012 - 2:32

https://www.youtube.com/watch?v=18EAqHx2lMk

(à écouter)
meu cooper
meu cooper

Messages : 449
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par anesidora Lun 2 Jan 2012 - 3:49

Rha.. Crying or Very sad

Je n'ai plus de travail et pas du tout envie d'en retrouver. Je n'aurai bientôt plus d'appart, parce que pas les moyens d'entretenir ce luxe. Je retourne chez mes parents qui ne me comprennent pas et ont d'autres chats à fouetter. Je me tourne vers moi-même, trois mois plus tôt et je me demande : alors, ils sont où tous les projets que tu avais quand tu n'avais pas le temps de les réaliser ? Et je n'arrive plus à trouver de réponse. Je reste tétanisée face au grand vide de mon avenir : je peux tout reprendre de zéro, faire exactement ce que je VEUX, mais je n'ai jamais été foutue de faire un choix, je n'ai jamais été capable de savoir ce que je veux. Et tout le monde de me dire "mais t'inquiète pas, tu vas trouver !" Ah bon ? Et où ??? Dans la pochette surprise que je n'irai pas acheter parce que le simple fait de sortir de ma chambre me demande un effort que je n'arrive plus à faire ? Je sais que je ne suis pas la seule ici à avoir cette difficulté. Faire des choix, savoir ce qu'on veut... Mais si quelqu'un pouvait juste me dire que c'est possible, et comment avancer ne serait-ce que de quelques pas ? Plus le temps passe et plus je m'enferme. Je ne parle plus à personne pour ne plus entendre les questions "alors, tu comptes faire quoi ?" ou les conseils "tu devrais faire ça. Et pourquoi pas ça ?". Je dors le plus longtemps possible et passe le reste de mes journées à regarder des séries en essayant de réfléchir, surtout, le moins possible.

J'ai aussi tenu des propos semblables souvent. Comment trouver ce que je veux faire ? Comment faire des choix ? Et où je vais trouver ma voie, dans une pochette surprise ? Je suis bonne à rien etc etc, l'impasse. Et puis bang, venu de nulle part, une rage, l'instinct de survie je ne sais pas, mais qui me poussait à faire des choses dont je n'avais aucune idée où elles allaient me mener. Et je vis comme ça depuis 30 ans... Par phases de 3 ou 4 ans.

Tu vis un passage obligé, une crise existentielle importante, et on sait que tu le sais, tout est emmelée dans ta tête, mais tout va se replacer. Notre cerveau a besoin de temps de repos pour assurer les bons embranchements. Nous gardons tout, c'est éparpillé partout, et c'est souvent le bordel là dessous...

Peux tu partir quelques jours seule quelque part ? Tiens je pense à une phrase que m'a dite ma psy : peu importe ce qu'entreprendra un surdoué, il réussira. "Entreprendra" c'est le mot que j'ai retenu je crois...

Pars quelques jours si tu le peux, sort de tout ton merdier et tout ceux qui s'y rattache, tu auras une vision différente des choses qui te permettra peut être d'y voir plus clair si tu sors de ton cercle familial non ?

Le fait de poster ici est tout le même le signe que tu n'abandonnes pas, tu cherches partout et continue, mais conseil, va prendre l'air seule loin de ton passé, au pire tu ne pourras te trouver en face que de ton vrai "toi" Smile
anesidora
anesidora

Messages : 62
Date d'inscription : 21/12/2011

http://www.autrisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par meu cooper Lun 2 Jan 2012 - 3:58

une chose:
le cerveau, c'est trèèèèès lent
pas pour réfléchir, hein
pour changer
là tu es en train de changer
ça prend longtemps
et des fois tu te retrouves à ressentir une émotion qui vient de plusieurs mois ou années en arrière
tu te dis merdre je croyais avoir dépassé ça
ben oui, mais le cerveau vient seulement de l'intégrer

marcher ça fait avancer la tête
essaie

je pense que les z peuvent vivre plusieurs crises d'adolescence dans leur vie
justement parce qu'illes sont capables de changer toute leur vie

patience

à plus
bises
meu cooper
meu cooper

Messages : 449
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par anesidora Lun 2 Jan 2012 - 4:04

 meumeumaîtredumonde a écrit:une chose:
le cerveau, c'est trèèèèès lent
pas pour réfléchir, hein
pour changer
là tu es en train de changer
ça prend longtemps
et des fois tu te retrouves à ressentir une émotion qui vient de plusieurs mois ou années en arrière
tu te dis merdre je croyais avoir dépassé ça
ben oui, mais le cerveau vient seulement de l'intégrer

marcher ça fait avancer la tête
essaie

je pense que les z peuvent vivre plusieurs crises d'adolescence dans leur vie
justement parce qu'illes sont capables de changer toute leur vie

patience

à plus
bises

Bah voilà, c'est tout à fait ça!

Je voulais juste rajouter que l'important pour moi est de conserver son regard d'enfant sur les choses et les évènements, car dès qu'on commence à le perdre, on se perd. Mais il est toujours là, il ressortira tout le temps, même si on a pris soin de le mettre très loin...
anesidora
anesidora

Messages : 62
Date d'inscription : 21/12/2011

http://www.autrisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Invité Dim 8 Jan 2012 - 18:55

Rayures (et expérience personnelle) obligent, ta présentation me touche beaucoup. J'habite loin de Lille mais quand même : Long hug Long hug Long hug Bisous Bisous Bisous
Courage! cheers

Je comprends ce que tu vis, j'ai vécu certains moment comme ça aussi et j'aurai pu écrire exactement le même message il y a un an et demi. Je ne vais pas te faire l'inventaire des choses à faire parce que je ne serai pas la mieux placée. Surtout que comme tu dis, on peut ne pas comprendre les conseils qu'on reçoit.
La seule chose certaine que je puisse te dire c'est que ça va forcément passer. Laisse le temps faire ses preuves. C'est peut être maigre comme conseil mais ça vient du fond du cœur est c'est le plus honnête que je puisse faire.

Et au fait: Je ne te vois pas comme une personne qui se plaint, comme tu le dis dans tes premières phrases, mais plutôt quelqu'un qui demande de l'aide et qui a raison de le faire. (Et même, voir les gens se plaindre sur ce forum ce n'est pas rébarbatif mais plutôt le contraire).
D'ailleurs, ce post témoigne déjà de ta volonté pour te battre jusqu'au bout et pour ça BRAVO.
bravo pour le courage que tu as eu d'écrire ce post, je ne sais pas si j'aurai pu le faire (je ne pense pas que la date du 1er janvier soit un hasard non plus, si? ça sent les bonne résolutions qui sont tenues cheers ).

Soit dit en passant, moi aussi j'ai eu (et j'ai toujours) du mal à participer sur ce forum (comme en témoigne l'étiquette de "nouveau venu" alors que je suis inscrite depuis plus d'un mois). Mais bon ça commence à venir... Sinon va sur le chat, là tu auras des réponses rapides, et les gens sont gentils cat
En tout cas n'hésite pas à donner de tes nouvelles. Lâche toi sur ce sujet si ça peut te soulager (je suis même sûre que ça te soulagera, mais je sais que ça peut être difficile de se confier). En tout cas sache que l'argument "personne ne va s'intéresser à ma vie" est totalement faux. (oui oui)
j'espère avoir de tes nouvelles quand même, au plaisir de discuter avec toi un de ces jours Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Zögern Dim 8 Jan 2012 - 20:36

Merci à tous de vos réponses, qui m'ont fait beaucoup pleurer, beaucoup sourire et au final reprendre un peu courage. Vos réponses étaient tellement justes et riches de conseil ! Garder son regard d'enfant, prendre en compte que le cerveau est lent (je n'avais jamais vu les choses comme ça, mais c'est tellement vrai !), partir quelques jours (je pars une semaine à Londres pour me changer les idées), I can get it if i really want (j'écoute peu de musique mais je crois que je devrais m'y mettre), me remémorer ce que j'aimais et mes meilleurs souvenirs (il m'a fallu du temps pour réaliser que ce que j'aimais faire, avant, et que je faisais très peu depuis un moment, c'est rire. Voilà ma résolution 2012 : rire le plus possible et le plus souvent possible), poster sur le forum, quitte à ne pas avoir de réponse, quelle importance ? .... Bref, merci pour vos super réponses.

Je ne dirais pas que ça va mieux (et notamment Insomnie et Angoisse, quand vous nous tenez...), mais j'ai décidé de me laisser, comme certains d'entre vous me l'ont conseillé, tout le temps dont j'aurai besoin. C'est fou comme on peut se mettre la pression tout seul des fois ! En attendant, le but sera donc de chercher à me retrouver, à faire ce qui me plaît, sans forcément chercher à savoir ce qui me plaît le plus. J'espère que quand j'aurai trouvé ce qui me plaît vraiment, je serai capable de me dire « mais oui, c'est ça ! ».

L'un des problèmes de cette attitude, ce sont les "adultes" (parents, ex-collègues, famille et amis) qui ne peuvent pas comprendre et qui ne cessent de me pousser à "trouver ma voie", pour trouver un boulot, une situation, ou n'importe quoi qui ressemble à une vie normale. Toujours les mêmes questions qui reviennent, exactement les mêmes que celles qui m'angoissent, auxquelles je pense trop souvent, et auxquelles j'ai aussi décidé de ne pas essayer de répondre (mais wouaw ce que c'est dur ! Car pour ne pas essayer de répondre, il faut essayer de ne pas se poser la question...).
Un autre problème, c'est qu'en cherchant ce qu'on est, ce qu'on aime, ce qu'on sait faire, on voit à la fois les bons et les mauvais cotés. Et ma fierté et moi, on a tellement de mal à admettre des choses telles que "je ne connais rien à rien", "je suis quand même assez insociable, il faut dire", "j'ai vraiment un caractère de merde", etc. Du coup j'ai essayé de faire des listes, mais je reste pétrifiée, car je vois immédiatement toutes les objections à y opposer.

J'ai l'impression d'être une contradiction géante. Par exemple, j'ai un immense besoin de solitude et d'indépendance mais je ne supporte pas le fait d'avoir si peu d'amis proches. J'ai très peu d'amis, et mon caractère « étrange » qui les faisait rire et les surprenait à eu tendance à plutôt les effrayer quand j'ai commencer à aller moins bien. Avec mon ami le plus proche, nous ne parlons jamais sérieusement. Par pudeur, peut-être... mais tout est toujours dans l'humour.

Bref, en résumé, c'est une thérapie par le plaisir que j'entreprends : faire ce qui me fait envie, faire de nouvelles expériences, étudier dans tous les domaines (qui me font envie), et espérer qu'un jour surgisse quelque chose qui ressemble à une évidence. Je me dis que même si elle n’apparaît pas, au moins, je n'aurai pas complètement perdu mon temps. Oser, tout est là, je crois. Mais ça exige de faire abstraction de tellement de choses...

Je vous tiens au courant de ma progression (en espérant que ça aille dans ce sens), de mes doutes et de mes questionnements.

Zögern

Messages : 63
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par katitchka Dim 8 Jan 2012 - 21:39

Comme tu le dis si bien "oser, tout est là". Ton histoire me touche, parce que je m'y retrouve; les périodes de trou noir je ne connais que trop bien...

Tout ça pour te proposer de tenter un truc, quelque chose qui peut sembler bateau, mais qui peut très bien fonctionner aussi!

Tu trouves que sortir de demande un gros effort par exemple, ne penses pas aux aspects négatifs, aux raisons que tu peux trouver pour expliquer que c'est dur...enfile tes chaussures et sors. Parfois, il vaut mieux plonger directement que d’hésiter trop longtemps depuis le plongeoir.

Continue ta démarche de thérapie par le plaisir et là aussi, si tu sens qu'un sujet t'intéresse, que quelque chose t'attire: go!
Les trous noirs, il ne faut pas se laisser happer par eux, donc même si certaines activités peuvent te sembler futiles, je pense qu'elles seront toujours plus agréable que des phases de rumination.

Et continue de nous envoyer de tes nouvelles!
katitchka
katitchka

Messages : 48
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 37
Localisation : dans un putain d'appart

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Waka Dim 8 Jan 2012 - 22:42

Soit indulgent avec toi même. Tout à été dit : donnes toi du temps.

Dans mon pire moment, je savais que le déclic ne serait pas interne, alors je l'ai provoqué, en partant planter des arbres en Afrique. Ca a pas mal marché, je suis revenue a demi réparée, suffisamment pour retrouver des amis qui ont fini le boulot de réparation.

Peut être que t'investir dans une association du type les restos du coeur ou autre qui donne le sentiment d'être un peu utile pourrait te donner un déclic de ce type?
Courage !
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Invité Dim 8 Jan 2012 - 23:00

Tiens j'ai un ami parti en afrique sauver sa peau aussi... Du coup il y est resté... On est ami de loin maintenant...

"J'écoute peu de musique..."

Mais la musique est la plus belle chose de tout l'univers intersidéral !!! Rien que ça, ça vaut le coup de vivre ! Tiens vivre. il est marrant ce mot. Fin ptete pas tant que ça mais. un peu quand même. Tu t'es jamais dit que toi aussi t'avais le droit de vivre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Invité Lun 9 Jan 2012 - 21:40

Super contente d'avoir de tes nouvelles cheers
Ouf, ton deuxième message est déjà bien plus joyeux que le premier, ça fait plaisir!! Very Happy
Je ne peux qu'approuver tes résolutions, en te souhaitant the best pour réussir à les réaliser.
Profite bien de ton voyage à Londres! J'espère que tous les conseils qu'on t'a donné te sont (et te seront) profitables.
A une prochaine fois j'espère, et continue de nous tenir au courant Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Wiwi Mer 11 Jan 2012 - 14:24

c'est une thérapie par le plaisir que j'entreprends

Ca semble etre bien partie!! Bon courage!!

Ne laisse pas les autres te dire qui tu dois devenir ou ce que tu dois faire. Discuter de maniere ouverte avec eux et echanger, sans aucun souci. Mais ne te laisse pas enfermer dans leurs projections. C'est dur au debut, pour eux et pour toi mais il s'yt feront et toi aussi.

Bonnes vacances a Londres

Wiwi

Messages : 57
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38
Localisation : Brisbane Australie

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Mokuren Ven 13 Jan 2012 - 11:55

Je te remercie Zögern d'avoir posté ce message, et je remercie aussi tout ceux qui y ont répondu. je suis aussi dans une période trou noir, depuis un an. Je n'y suis pas tout le temps, ça dépent des jours et des semaines, mais je trouve que ça commence à faire long.

Tout ce passe bien dans ma vie pour le moment, j'ai des amis, je m'en sors bien dans mes études. Je suis juste un peu stressée car j'ai des concours à passer cette année (mais je retenterai l'année prochaine à mon avis.) Je devrai être heureuse, mais je ne le suis pas. Je me réveille tous les matins et je m'endors tous les soirs avec cette sensation horrible d'un trou dans la poitrine et la pensée que la vie vers laquelle je m'engage, metro boulot dodo, manque singulièrement d'aventures et de poésie. C'est à mes yeux une vie qui ne mérite pas d'être vécue.

J'ai essayé par tous les moyens de me secouer. (peut être que j'ai fais un mauvais choix et que mon inconscient essaye de redresser la barre). J'ai essayé de me tourner vers les choses qui me font plaisir, qui m'ont toujours fait vibrée. Le must c'est le dessin et l'écriture, ça à toujours été ces deux là. Mais ils m'ont abandonné. La technique de dessin que j'ai aquise par l'expérience est toujours là, mais mes dessins sont vides, je n'y trouve plus de plaisir. Quand à l'écriture je n'ai tout simplement pas d'idée.

Je sais que certains dessinateurs (ou écrivains) ont des périodes de blanc, je ne m'inquiète pas, mais c'est difficile de sortir du trou si je n'ai plus la béquille sur laquelle je me suis toujours appuyée.

Peut être faut il que j'essaye qq chose de nouveau. J'ai récupéré le piano jouet de mon frère et j'essaye de jouer dessus. ça me plait bien, peut être vais je laisser mes anciennes passions de côté pour essayer la musique quelques temps.

Et peut être essayer de faire un truc caritatif. ça m'a l'air d'être une bonne idée..

En réalité, peut être que le seul truc qui cloche chez nous les zèbres, c'est qu'on est malheureux dès qu'on ne peut pas construire quelque chose.

Flûte je ne m'attendais pas à écrire quelque chose d'aussi long; Donc j'en reviens à mon idée première. Merci pour ce post et pour vos conseils.
Mokuren
Mokuren

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 32
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Waka Lun 16 Jan 2012 - 12:30

Bonjour Mokuren,

Il n'y a pas vraiment de bons et de mauvais choix... tous les choix ont quelques conséquences heureuse et d'autres qui le sont moins.

Au moins tu as la stabilité. Partir à l'aventure amène aussi de grands moments d'incertitudes, et il faut bien préparer son départ : tu as tout le temps pour cela...

Tu es à l'age ou du peux mettre de coté, pourquoi pas pour un projet de voyage un peu original qui te redonnera l'inspiration!

Bonne continuation.
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par belvega Lun 16 Jan 2012 - 13:02

Pardon d'avance pour l'apparente légèreté de ma réponse, mais n'oublies pas : E=MC²
Derrière le trou noir, il y a la fontaine Blanche
La vie est une incertitude (allez, encore un peu de physique quantique en parlant du principe d'incertitude d'Heisenberg)....
Et parce que la réalité est quantique, chantons alors! (un cantique quoi!)

Un petit chose à souligner.... ne te perd pas dans les méandres de la projection, nous sommes très fort pour ça, mais cela créée également une muraille psychique dans laquelle on s'enferme....

Tu te sens nulle, incapable, etc.... c'est le lot des gens lucides : conscience énorme que nous ne sommes pas grand chose....
Alors, Eve, lèves-toi et danses avec la vie.
Accroches-toi et si tu as une faiblesse, ce sera peut-être accepter que ce que tu vas réaliser n'a pas la grandeur de ta conscience de tes possibilités... mais cela paraitra toujours extra-ordinaire à beaucoup d'yeux.

Ne fais pas de ta lucidité une prison que tu retournes contre toi.

Voilà, je suis rude peut-être mais parfois il faut appeler un chat, un chat (qu'il soit de Schrodinger ou pas LOL rhoooo peu pas m'empêcher l'humour quantique moi!)

et comme cela a déjà été dit.... ce ne sera pas immédiat, il te faudra inévitablement du temps.... le temps est un axe avec un sens (heu, la définition d'un vecteur non?), pas une fin en soi, ni un moyen comme beaucoup le pense avec leur "je n'ai pas le temps"....

A+
Belvega

belvega

Messages : 39
Date d'inscription : 14/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Waka Lun 16 Jan 2012 - 14:46

J'adore Smile
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Zögern Lun 4 Juin 2012 - 1:29

Un petit message que j'ai écrit il y a quelques semaines, sans avoir l'occasion de le poster. Les choses ont encore changé maintenant, mais je reviendrai donner des nouvelles quand j'en aurais le courage. Le message ci-dessous est probablement plus positif que ce que je pourrais vous dire maintenant !

Bonjour à tout ceux qui m'ont lu, ou qui le font maintenant. Je viens faire un petit bilan, quelques mois plus tard, de ce que je suis devenue.

J'y tiens beaucoup, parce que lorsque j'ai lancé ce post, jamais je n'aurais pu imaginer que j'en arriverais là quelques mois plus tard. "Là", ça veut dire quelque part au bout du monde, sur un continent que j'avais toujours rêvé de visiter.

Après avoir eu toutes vos merveilleuses-et-si-à-propos réponses, j'ai fini par arriver à partir une semaine en vacances chez une amie, à l'étranger. C'était le parfait coup de boost dont j'avais besoin. Ca m'a permis de réaliser que la liberté, ce n'est pas seulement avoir le choix, c'est aussi tester des choses. C'est apprendre et découvrir. Et tester, c'est une manière de reporter le choix au moment où l'on se sent prêt.

J'ai aussi réalisé à quel point j'étais et j'avais toujours été dépendante du regard des autres. Je me suis rendue compte de choses que je pense vraies sur la société : que les gens aiment les glandeurs. Que le ridicule volontaire est l'une des méthodes efficaces pour se faire des amis. Que beaucoup de gens ne sont pas heureux et qu'ils ne chercheront pas à l'être.

A peine rentrée de ce voyage, j'ai tout repris en main : faire les démarches administratives que je laissais trainer depuis des semaines, prendre mes billets d'avion pour partir en voyage, rappeler les amis délaissés...

Les semaines, les mois, sont passés très vite ! Et me voilà aujourd'hui, au bout du monde, à vous raconter comment ma vie est devenue belle !

Bien sûr, tout n'est pas parfait. Mes doigts abimés sont le douloureux signe de mon stress refoulé. Je me pose un milliard de questions à la seconde dès que j'en ai l'occasion. J'ai beaucoup de mal à changer ce que je suis, ma difficulté à communiquer avec les autres, ma confiance en moi, à accepter de ne pas me juger et de ne pas imaginer ce que les autres peuvent penser. Je n'arrive pas à extérioriser ce que je suis. Je n'ose pas. Pas encore...

Mais je réapprends doucement à aimer la vie, ces petits détails que j'étais si heureuse de voir quand les autres les ignoraient simplement, et qui font que la vie est belle : un lever de soleil, les premières fleurs sur un arbre, les quelques secondes qui précède l'instant où l'on goute un aliment inconnu, être assis au soleil avec rien d'autre à faire que d'apprécier l'instant, l'atterrissage d'un avion dans un pays inconnu, le moment où l'on referme son sac pour le remettre sur ses épaules et repartir vers l'inconnu... Les instants de bonheur sont partout, il suffit de ne pas les laisser passer incognito... C'est ça que j'avais oublié, et que je réapprends à vivre.

Bref, tout ça pour dire qu'il y a de l'espoir, même au fond du trou. Qu'il suffit d'une rencontre, d'un voyage, d'un instant, pour changer -non pas nos vies, pour ça, c'est à nous de bouger nos petites fesses !- mais notre façon de l'appréhender.


Zögern

Messages : 63
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par luluuu Ven 3 Aoû 2012 - 17:05

waw mokuren je ressent exactement ce que tu as écrit! si j'arrivais a mettre des mots sur mes pensées j'aurais écris ça...
à chaque fois que je me retrouve seule je suis comme devant une copie blanche à l'examen de philo : le néant. J'adore l'art mais impossible de commencer quoi que ce soit comme si j'étais une machine qui ne veut pas démarrer.
Je culpabilise de ne pas aller bien alors que je ne souffre de rien concrètement.
Je suis quelqu'un qui s'ennuie beaucoup, c'est courant lorsque l'on ne voit pas sa propre valeur je pense. Parce que si on se trouvait intéressant hé ben on ne s’ennuierait pas avec soi même non?
C'est peut-être aussi courant chez les zèbres puisqu'on a vite fait le tour des choses. Ça expliquerais le fait que je ne termine jamais ce que je commence...
les œuvres caritatives c'est une bonne idée parce que faire le bonheur des gens entraine notre bonheur.
Dsl d'avoir parlé de moi alors que vous cherchez plutôt des réponses...

luluuu

Messages : 7
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 28
Localisation : Paris jusqu'au 8 aout et Nîmes en septembre

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par luluuu Ven 3 Aoû 2012 - 17:12

je vais faire la même chose que toi zörgen dès que je peux Very Happy ça a marché pour beaucoup de gens alors pourquoi pas moi? merci pour tes posts!

luluuu

Messages : 7
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 28
Localisation : Paris jusqu'au 8 aout et Nîmes en septembre

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Zögern Mar 7 Aoû 2012 - 21:10

Dsl d'avoir parlé de moi alors que vous cherchez plutôt des réponses...
Non, pas du tout ! L'expérience de chacun apporte plus de réponse que n'importe quelle théorie. Je me reconnais aussi dans tout ce que tu dis.
Tiens nous donc au courant de ta progression, j'ai hâte d'en savoir davantage ! D'où pars tu et vers où veux-tu aller ?

Zögern

Messages : 63
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Waka Mer 8 Aoû 2012 - 0:41

Le shung' a écrit:Tiens j'ai un ami parti en afrique sauver sa peau aussi... Du coup il y est resté... On est ami de loin maintenant...

Lol, c'est marrant que le sujet remonte maintenant, le lendemain de l'arrivée de l'ami d'Afrique sur le fofo Wink.


Zögern, j'ai eu des frissons en relisant ce fil. J'espère que ceux qui sont au fond du trou passerons par là, et y trouverons de l'espoir.
Bises Smile
Waka
Waka

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 37
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par bandini Mer 8 Aoû 2012 - 2:25

Ah ah on parle de moi!!!

J'adore ce forum, vraiment...
Je me demandais si en concentrant toutes nos énergies on arriverait pas à faire un truc de DINGUE! Mais finalement c'est déjà fait ici...

PS: je retrouve des choses ici que j'ai toujours eu en tête, c'est drôle, comme toujours rester l'enfant que nous avons été...
bandini
bandini

Messages : 22
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 42
Localisation : dakar

Revenir en haut Aller en bas

Trou noir, besoin d'aide Empty Re: Trou noir, besoin d'aide

Message par Zögern Jeu 9 Aoû 2012 - 0:40

En concentrant toutes nos énergies, on pourrait faire vibrer l'univers tout entier !
Le problème, c'est la concentration... ou l'énergie... ou ptètre bien l'univers, en fait ! Bienvenue à toi, Bandini !

Merci Waka, je suis touchée que ça te touche. J'espère aussi que ceux qui passeront par là y trouveront de l'espoir, et la même force que j'y ai puisé pour aller de l'avant.

Zögern

Messages : 63
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 33
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum