"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 25 Juil 2013 - 20:02

Devotchka: Ouais je comprends! xD J'avoue que jme sens pas surdouée du tout :p J'suis juste une grande amoureuse de la vie avec un sale caractère! Ce qui fait qu'en gros j'aime tout (ou presque), j'aime les gens, la planète, les animaux, les arbres, j'aime avoir une vie intense, j'aime connaitre le monde qui m'entoure, j'aime savoir tout simplement. Mais je peux aussi être très mal car très sensible, susceptible, parano, exigeante, perfectionniste, angoissée etc :PMais sinon je n'ai jamais vraiment senti ce "bouillonnement intérieur" , ce cerveau qui carbure etc, au contraire je me suis toujours sentie limitée, comme si un rideau persistait dans ma tête, c'est assez frustrant.
Et j'ai ce fichu syndrome de l'imposteur qui me colle à la peau à chaque post que j'écrit, à chaque fois que j'aborde le sujet avec qq un, à chaque fois que je m'informe la dessus.

Wa: Ouais de toutes façons je ne me contenterais pas d'un seul test. J'ai toujours besoin de vérifier plusieurs fois avant d'en être certaine/convaincue Smile et bon je ne cesserais jamais les interrogations sur moi même! Ce serait cesser d'évoluer! Je hais les gens qui ne se remette jamais en question ou qui tiennent un discours du genre "je suis comme ça et c'est tout" ou "Ce n'est pas à 40 ans que je changerais" (!)

leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par -Wa- le Jeu 25 Juil 2013 - 20:35

Oui moi aussi ça m'énerve j'ai jamais aimé cette phrase : "c'est comme ça, c'est tout !" Mais c'est tout quoi ? ^^ Pareil que toi sinon, le syndrome de l'imposteur (ou alors le fait que je sache que ne ne suis pas surdouée, inconsciemment). J'avais des symptômes apparement étant petite mais aujourd'hui je me sens stupide en permanence, et du coup j'ai du mal a apprendre parce qu'à chaque fois que je lis quelque chose je me dit que je suis trop bête pour le retenir de toute façon ^^ par contre - et je ne sais pas a quoi c'est du, peut être au fait que les critères sont un peu généraux (un peu marche que comme je l'ai mis avant : tout le monde n'y réagit pas) - je me suis reconnu a 80% dans le livre de JSF, j'en ai pleuré, et pendant une journée j'ai eu un sentiment d'apaisement comme jamais, j'avais l'impression d'être moi (en tous cas d'avoir le droit) pour la première fois. Et puis après comme tout le monde, doutes, réfutations des hypothèses, "c'est impossible..." Depuis j'essaye de retrouver cette béatitude mais impossible.. Surtout à cause de mon test qui disait "heu... Je ne sais pas ? Tu n'aimes pas la géométrie dans l'espace et tu panique beaucoup ?" Et la psy qui disait "Merci pour l'argent, maintenant au revoir ! Vous avez des questions ? Ah... Oui mais revenez plus tard..." Du coup comme j'ai pas les moyens de repasser le test (en plus il faut attendre minimum un an pour le repasser etc) je vais aller voir mon autre psy qui n'est pas d'or dans la douance mais qui commence a me connaître un peu et surtout je lui parlais avant de lire le livre, mais je me dit que pur l'instant je ne pourrais pas savoir et je reste avec les interrogations et mon sentiment d'illigitimité... Du coup je me dis que je vais acheter les autres livres sur la douance histoire d'avoir d'autres versions ! Smile
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 25 Juil 2013 - 21:57

Raaah mais qu'est-ce qu'on fiche ici? Quittons ce forum avant qu'ils nous démasque et nous balaie gentiment à la porte! Au revoir (snif)  Very Happy

Au moins tu avais des symptômes quand tu étais pitite ^^

Je penses que nous devrions d'abord régler ce fichu manque de confiance en nous avant d'entreprendre quoi que ce soit ^^ Ce serait du suicide de passer le test alors que je ne sais pas me concentrer plus de 20 min et que j'ai une image de moi pourrie jusqu'à la moelle et pleine de pue (désolée je m'emballe Laughing )
Idem pour l'apprentissage! Tu sais ce que je fais avant les examens? C'était inconscient (dans les deux sens du terme
) mais, à chaque période de blocus au lieu de passer mon temps à étudier j'allais m'informer sur la douance et essayais de retrouver toutes les caractéristiques qui m'ont profondément marquée afin de re sentir une possibilité de douance en moi et donc d'augmenter la confiance en mes capacités. Résultats je lisais mes syllabi au lieu d'étudier et je m’assurais juste d'avoir compris la matière et de pouvoir détailler au cas où (de toute façon ma concentration merdique ne me laissait pas le choix xD) et j'ai réussi bcp de cours comme ça (avec d'assez bonnes notes) DONC (j'arrive pas à croire que c'est moi qui vais dire ça xD) la leçon à retenir de cette expérience est qu'avant de réussir quoique ce soit il est impératif de recouvrer sa confiance en soi!!! hin hin




PS: Désolée aux autres de sortir du sujet Embarassed
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par -Wa- le Jeu 25 Juil 2013 - 22:33

Ben le fait est que je n'abandonne pas tout a fait l'idée de la douance, malgré moi. (Je m'explique : une grosse partie de moi, bien grasse et à l'aise sur son siège me rabâche chaque jour que je ne suis absolument pas zèbre, que j'ai tout juste le QI d'une moule normande, et encore, au summum de ses études, qu'il faut que j'arrête de me mentir a moi même et que je suis peut être juste hyper-sensible avec une obsession pour la compréhension du monde, de A à Z, (comme Zigzag) une certaine réussite dans les études sans rien foutre et une aptitude a parler comme une adulte a deux ans en voulant déjà savoir comment fonctionnent étoiles, était en avance dans les jeux vidéos (même que ça énervait mon père ^^)... Je m'egare ^^ et une autre qui dit "oui mais peut être que c'est en disant ça que tu te mens a toi même, et que tu es surdouée, mais que tu ne veux pas l'admettre parce que tu trouve que c'est prétentieux d'oser dire que tu es pas bête, et que tu attend vainement qu'une institution te le dise alors qu'au fond quinte connais mieux, eux ou toi ? Et puis tu n'es peut être pas tombée sur la bonne psy elle était très c*n celle la...)
Bref je ne sais pas si je me mens a moi même, ou si je... Me mens a moi même ^^ encore désolée pour l'étalage ce n'est pas très clair dans ma caboche alors je cogite et je prend de la place sur les posts Sad
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 25 Juil 2013 - 22:59

lol!  Je fais ça aussi tkt pas xD Et puis c'est difficile d'expliquer ce qui nous tient à cœur s'en s'étaler comme tu dis Razz

Je ne sais pas trop quoi te dire puisque je suis dans la même M... que toi >< Hmmm.. qu'est-ce que dirais mon copain?

"Mais ça ne change rien que tu le sache ou pas! Tu restes toi même non? (Mmh oui...) Le fait de se découvrir surdouée ne va en aucun cas changer ton identité! Oui ce qui est bien c'est que tu peux gagner en assurance si cela se révèle positif mais aussi beaucoup en perdre si c'est négatif et avec la confiance que t'as en toi pour l'instant c'est pas une bonne idée! (Je sais...) Tu devrais apprendre à apprécier tes capacités (Haa bon lesquelles?) , t'es une fille intelligente (Ha oui? xD)! C'est malsain l'intérêt que tu portes à la douance surtout en période inadéquate c'est obsessionnel! (Noooon?! xD)...."

Bon voilà un extrait de nos discussion sur le sujet, comme tu peux le voir même l'être aimé n'arrive pas à me faire entendre raison. Mais je suis d'accord sur un point: il faut absolument se faire confiance à soi même et en ses capacités, apprendre à avoir un regard objectif sur soi et donc se détacher de soi. Seule je ne sais pas si on y arriverait. En tout cas je sais que si je continue à me harceler de questions et de doutes sur le sujet je vais péter un câble Dent pétée Je vais donc aller voir une psy pour cette putain de confiance en moi et cette putain de concentration! ^^ ensuite je passerais le test qualitatif puis le quanti. Et toi tu as fait un qualitatif avant? Ce qui est bien aussi c'est que je vais me rendre dans un centre où toute l'équipe est HP xD ils devraient donc encore mieux savoir de quoi ils parlent :)P e devrais-tu trouver LA bonne personne qui pourra t'apporter un petit peu de réponses dans ce fatras de questions ^_^ et p e que tu devrais te rendre chez qq un de vraiment spécialisée dans la douance?


Dernière édition par leila le Ven 26 Juil 2013 - 14:09, édité 1 fois
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par -Wa- le Jeu 25 Juil 2013 - 23:09

Sûrement je vais voir mais la ou je suis il y en a peu... C'est quoi le test qualitatif ?
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par -Wa- le Jeu 25 Juil 2013 - 23:37

Et Devotchka, ça peut effectivement aussi être un déni, ça dépend des raisons qui ont conduit au test, je suppose ! :/
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 25 Juil 2013 - 23:50

C'est un bilan qui permet de vérifier ton fonctionnement en gros. Il se passe lors d'une consultation avec une psy qui va te poser un certains nombres de questions (je crois) (pour plus d'info: http://relaxeau.be/diagnostic-de-haut-potentiel/bilan-qualitatif-pour-diagnostiquer-le-haut-potentiel/ ) tu peux avoir un petit exemple ici: http://relaxeau.be/diagnostic-de-haut-potentiel/autoevaluation-qualitative-etes-vous-hp/ . J'ai fait le petit test proposé j'ai eu 80.7% si j'me souviens mais bon ce fonctionnement peut être liée à autre chose que la douance j'en suis convaincue, de plus, difficile de répondre soi même ^^. Voilà pourquoi il est préférable de passer un VRAI test qualitatif avec des pros et de préférences AVANT le test de QI Smile
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par -Wa- le Ven 26 Juil 2013 - 8:51

Ah d'accord, je n'en avais pas connaissance ! J'irai voir tes liens, merci Smile tes messages me laissent quand même un petit goût de zébrituded sur la langue, mais bon, je n'y connais pas encore grand chose Wink merci pour tes réponses en tous cas Smile
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 26 Juil 2013 - 14:11

-Wa- a écrit:tes messages me laissent quand même un petit goût de zébrituded sur la langue, mais bon, je n'y connais pas encore grand chose ;)merci pour tes réponses en tous cas Smile

Arf j'ai pas compris ce que tu voulais dire par là >< Perplexe

Et de rien! Dis moi ce que t'en penses! Very Happy
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Cyril THQI le Jeu 1 Aoû 2013 - 19:13

Je ne suis pas zèbre. J'ai trouvé le livre soporifique et j'avoue avoir sauté quelques pages.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 49
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 20:29

Je suis non-zèbre et j'ai pleuré des torrents de larmes
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 20:30

depuis je cherche d'autres livres car j'ai besoin de comprendre et je trouve injuste qu'on nous enseigne pas l'humain
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 20:39

j'ai lu aussi le petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués
existe t il un livre , un guide pour comprendre les non zèbre?
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:01

 Cyril THQI: j'avoue ne pas comprendre où tu veux en venir en disant que tu n'es pas zèbre x)
Psyché-Line: tu devrais voir du coté de ta sensibilité, peut-être es-tu juste plus "humaine" que la plupart des êtres humains auj ^^ C'est une énorme qualité que beaucoup ont petit à petit perdu ^^
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Cyril THQI le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:29

leila a écrit:Cyril THQI: j'avoue ne pas comprendre où tu veux en venir en disant que tu n'es pas zèbre x)

C'est simple. Le concept de zèbre a été inventé par Siaud-Facchin et est décrit dans son livre. Je ne me reconnais pas dans ce qu'elle décrit. Je ne suis donc pas zèbre.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 49
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Pieyre le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:33

Certains ici déclarent que toutes les personnes qui ont éminemment réussi en utilisant leurs capacités intellectuelles étaient zèbres. D'autres, qui en seraient pourtant dignes, récusent cette identité.
Pour moi c'est tout un : la notion de zébritude est un cache-sexe symbolique. Aussi je peux adhérer aux deux façons d'exprimer les choses sans risquer l'incohérence.

La plus grande part d'entre nous, sans doute, ne sont ni dominants primaires (mafieux, entrepreneurs, politiciens, etc.) ni dominés secondaires (incapables de réfléchir pour réfléchir ou de créer pour créer). Mais sommes-nous zèbres ?

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Cyril THQI le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:38

Si la notion de zèbre revient à la notion de surdoué, autant utiliser le terme "surdoué". Dans ce que décrit JSF, il y a réellement autre chose que la douance. Il y a par exemple la pensée en arborescence dans laquelle je ne me reconnais pas, ou un mal-être dans lequel je ne me reconnais pas plus. Et tout un tas d'autres choses qui me sont également étrangères.
Cyril THQI
Cyril THQI

Messages : 1509
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 49
Localisation : Foix

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:40

mais moi non plus je suis pas un zebre

pourquoi parler d'un animal

d'autres bouquins ont ete ecrits sans qu'il soit question de ça

qu'est ce que cela apporte ?
(question ouverte)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:55

vous avez lu le petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués il parle bien de la singularité
pouvez vous me conseiller d'autres livres?
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 22:57

les Arielle Adda

tu trouveras des textes sur net (mots clef en plus de son nom surdoués effort adulte)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Pieyre le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:01

Associer surdoué et effort m'étonne quelque peu.
Mais tout dépend comment on entend la chose : P (effort/surdoué) > P (surdoué/effort), et de beaucoup.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:06

ce sont des mots clef

tape dans google "arielle adda surdoue effort" et tu verras

dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Pieyre le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:09

Je ne tape pas, je réfléchis. C'était le sens de ma proposition probabiliste.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:11

tu faias des proba sur des mots clefs
c'est mystique ?
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:22

Cyril THQI a écrit:Si la notion de zèbre revient à la notion de surdoué, autant utiliser le terme "surdoué". Dans ce que décrit JSF, il y a réellement autre chose que la douance. Il y a par exemple la pensée en arborescence dans laquelle je ne me reconnais pas, ou un mal-être dans lequel je ne me reconnais pas plus. Et tout un tas d'autres choses qui me sont également étrangères.

 Le "zèbre" de JSF est un surdoué qui souffre, qui vit avec assez de difficultés au point d'aller consulter.. C'est sur ses patients qu'elle se base pour écrire ses livres et même développer ses théories.
Et je penses que la définition de "zèbre" ou "surdoué" sera incomplète tant qu'on ne prends pas en compte les HP qui ont réussi ou les HP heureux ou les HP ayant trouvé des solutions, leur chemin de vie etc
Pour avoir un livre ou une définition plus ou moins complète du haut potentiel il faudrait ne pas se baser uniquement sur ceux qui viennent consulter mais aussi aller chercher "les autres" et ainsi rassembler les grandes caractéristiques les réunissant tous.
Tu es sur de ne pas penser en arborescence? Le fonctionnement peut être celui d'un arborescent mais de manière différente. Tout comme nous sommes différents dans le sens où "tout le monde est différent", la pensée arborescente peut l'être également. Nous avons tous notre propre système de pensée puisque nous sommes tous différents. Rien que lire les fils sur "qu'est-ce que penser beaucoup" ou "pensée arborescente VS séquentiel" on se rend compte que même entre ceux qui ont une pensée arborescente il y à des différences dans le système de pensée, dans la manière de se représenter les choses etc
Donc classifier c'est bien pour mieux comprendre notre environnement, le monde qui nous entour, bien ranger chaque chose dans sa petite case mais au final "trop de classification tue la classification"
(En somme tu es comme tu es et puis basta, soit fier d'être toi Fume)


Dernière édition par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 1:14, édité 1 fois
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:32

psyché-line a écrit:Je suis non-zèbre et j'ai pleuré des torrents de larmes

bien ouej Jeanne

fachée je suis
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:34

??? la j'ai pas compris dessein
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:35

Jeu de mot avec Jeanne Siaud Fachin Razz
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:40

je n'aime pas ce livre et je pense qu'il a fait des degats

en mettant quelques caracteristiques attachés au qi (c'est vrai que il y en a mais on cause quand meme quasiment de qcm) comme etant signe d'une personnalité et de l'histoire globale d'une personne, ce concept de zebre a mis a la trappe pour beaucoup de gens plein de questionnements qui ne dependent pas du qi comme par exemple l'histoire familiale de la personne (symbiose etc)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:41

Le "zèbre" de JSF est un surdoué qui souffre, qui vit avec assez de difficultés au point d'aller consulter.. C'est sur ses patients qu'elle se base pour écrire ses livres et même développer ses théories.
Et je penses que la définition de "zèbre" ou "surdoué" sera incomplète tant qu'on ne prends pas en compte les HP qui ont réussi ou les HP heureux ou les HP ayant trouvé des solutions, leur chemin de vie etc
Pour avoir un livre ou une définition plus ou moins complète du haut potentiel il faudrait ne pas se baser uniquement sur ceux qui viennent consulter mais aussi aller chercher "les autres" et ainsi rassembler les grandes caractéristiques les réunissant tous


je suis d'accord avec ce que tu dis là Leila Smile
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:43

hahaha :p

très drôle dessein
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:43

pour moi il faut voir la souffrance en dehors de la "douance"

ce n'est qu'une particularité

(tu as rate ma reponse plus haut on a poste en meme temps)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par UK09 le Jeu 1 Aoû 2013 - 23:56

Oui, la souffrance existe en dehors de la douance. JSF ne le nie pas et au contraire, elle sait que son livre est biaisé car son travaille reflète sa patientèle.
Cependant, JSF pose son regard sur ce qui rend si particulière la souffrance chez ses surdoués qui sont en souffrance. Sur les particuliarisme de zèbre, comme elle dit. Comment le sens aigu de soi, du monde, de l'Autre peut devenir, s'il n'est pas maîtrisé, un torrent incessant et paralysant. Et plein d'autres questions auxquelles elle donne des réponses, pas des solutions.

Je me sers de son livre pour expliquer à ma meilleure amie (une normale, pour peu que lesbienne soit aujourd'hui une forme de normalité) comment je réagis, pourquoi je réagis dans tel cas etc.
C'est peut être difficile à admettre pour ceux qui ont réussis - et tout à fait compréhensible! - mais pour d'autres, ce livre est franchement un outil génial pour se faire comprendre auprès des normaux. On reste des monstres de foire.
UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 32
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par psyché-dream le Ven 2 Aoû 2013 - 0:05

oui ce livre fait surement aussi des dégâts

et c'est justement cette souffrance que j'ai vue a travers celui que j'ai tant aimé et que j'aime encore certainement
qui me révolte car découvrir sa singularité si tard c'est injuste
passé une grande partie de sa vie a essayer de ressembler au autres a se fondre dans le décor en serrant les dents
moi j'ouvre juste mon coeur et j'ai envie de pouvoir partager avec tout le monde sans faire de mal
car souvent on est maladroit quand on ignore les différences


et je lis l'article de Adda ... c'est intéressant
psyché-dream
psyché-dream

Messages : 505
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 0:10

j'ouvre un topic car c'est un gros debat et avec un peu de chance on sera aidé
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 1:34

dessein a écrit:
en mettant quelques caracteristiques attachés au qi (c'est vrai que il y en a mais on cause quand meme quasiment de qcm) comme etant signe d'une personnalité et de l'histoire globale d'une personne
 J'ai du mal avec ce que tu dis là, j'ai jamais eu l'impression qu'on disait qu'un Q.I faisait la personne, même pour les surdoués.
Pour moi le Q.I n'est qu'une facette d'une personne qui peut expliquer quelques "pourquoi" mais il n'explique pas tout, c'est un peu comme les maths en général, c'est une représentation imparfaite de la réalité, une invention de l'Homme qui déforme la réalité afin qu'elle soit plus intelligible pour lui. C'est de là d'où vient cette manie de l'Homme de classifier, cataloguer, typologiser (la multitude de synonymes est la preuve que cette manie tient une place importante dans la vie de l'Homme, p e est-ce utile à sa santé mental? L'Homme a besoin d'être rassuré et de penser qu'il comprend le monde qui l'entour? Hum bon je m'égare Razz)
Mais bon soit, je penses que ce qui fait un surdoué c'est surtout son fonctionnement plus que sa personnalité (puisque tous différents) ou son QI (puisque imparfait)
Après, le fait d'être intelligent ça rend souvent lucide, ce qui peut expliquer une partie de la souffrance ressentie (on voit les choses qui vont mal en ce monde, des choses difficiles à changer, on ressent les souffrances, les injustices, on voit ce qui cloche etc etc) MAIS cela veut aussi dire qu'on peut ressentir le bien de ce monde, toutes ces petites choses simples mais merveilleuses etc. Etre intelligent permet également de trouver non seulement des solutions pour les autres (on est fort la dedans) mais aussi pour nous mêmes.
Pour finir, je penses qu'il est possible que beaucoup de non-Z ayant une personnalité proche du HPI complexe se reconnaissent dans les livres sur les Z parce que ces livres sont justement incomplets et ne traitent que d'une partie de la population Z notamment celle qui souffre et qui n'ont pas encore trouver les solutions.
Je suis surement hors sujet... What a Face

 Ah et merci Psyché-Line Smile
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 1:54

je ne crois pas

perso avec un qi bien bien tamponné j'ai tout appris de ma vie et de qui j'etais en psy

c'est sur que quand on travaille sa relations aux autres il faut le savoir mais en psy le principal boulot n'est pas la relation aux autres.

et je pense que tous ces propos sur le qi peuvent grandement gener les questionnements autres.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 12:26

De toutes façons c'est du cas par cas, certains arrivent très bien à se connaitre, ils ont même des conversations avec eux mêmes, ils sont complices avec eux mêmes etc Mais ça ne veut pas dire que leur identité est arrêtée, elle reste en continuelle évolution. D'autres ont besoin d'être aidé, d'avoir un petit coup de pouce. Il n'y à pas de réel lien avec le Q.I sinon le fait que un haut QI va de pair avec un haut degré de conscience de soi, des autres, du monde etc

"et je pense que tous ces propos sur le qi peuvent grandement gener les questionnements autres"


Quels questionnements par ex?
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 12:40

bonjour,

leila a écrit:De toutes façons c'est du cas par cas, certains arrivent très bien à se connaitre, ils ont même des conversations avec eux mêmes, ils sont complices avec eux mêmes etc Mais ça ne veut pas dire que leur identité est arrêtée, elle reste en continuelle évolution.

ca repose de le savoir Very Happy 

bonjour,

leila a écrit:D'autres ont besoin d'être aidé, d'avoir un petit coup de pouce.

des fois malheureusement c'est plus qu'un coup de pouce mais carrement un changement d'univers, enfant violentés mais aussi enfants de personnes narcissique qui n'ont pas de traces visibles par exemple
(grossierement: un enfant qui a vecu dans une sale ambiance développe pour tenir le coup une sorte de syndrome de stockholm quand ce n'est pas le parent lui meme qui met en place une sorte de "lavage de cerveau" pour ne pas etre remis en cause.)

leila a écrit: Il n'y à pas de réel lien avec le Q.I sinon le fait que un haut QI va de pair avec un haut degré de conscience de soi, des autres, du monde etc
malheureusement c'est vrai pour le regard sur l'externe mais faux pour le regard sur soi (et meme cela peut etre l'outil qui contribue a renforcer les defenses quand il s'agit de regarder la realite en face)

leila a écrit:
"et je pense que tous ces propos sur le qi peuvent grandement gener les questionnements autres"[/u]

Quels questionnements par ex?

les questions ci dessus par exemple, les dependances, les symbioses etc.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 13:07

Oui comme je l'ai dit c'est du cas par cas Smile  certains on besoin d'un petit coup de pouce d'autres d'une aide constante et intense même si ces deux personnes ont eu le même parcours de vie, tout dépend leur personnalité, leur mental etc.
Pour ce qui est du regard lucide sur soi, ça dépend, ça peut nous aider à mieux nous connaitre sur certains points par ex notre personnalité, nos valeurs, nos intérêts etc mais il est vrai que niveau compétences, on a plutôt tendance à nous rabaisser par manque de confiance en nous, par exigence et perfectionnisme aussi. On met la barre très haut surtout pour nous même. On est notre pire juge. Mais il suffit d'apprendre à utiliser cette lucidité à notre avantage au lieu de nous enfoncer (je sais facile à dire Razz)
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 13:19

leila a écrit:Oui comme je l'ai dit c'est du cas par cas Smile  certains on besoin d'un petit coup de pouce d'autres d'une aide constante et intense même si ces deux personnes ont eu le même parcours de vie, tout dépend leur personnalité, leur mental etc.
j'en suis desolee (et de te contredire aussi) mais non ça depend de l'histoire familiale et contextuelle beaucoup plus que de nos genes. les genes propose,l'histoire de nos ressentis personnels dispose.

par ailleurs entre "coup de pouce" et aide constante, il y a "travail personnel" de son plein gré de quelques années

leila a écrit:Pour ce qui est du regard lucide sur soi, ça dépend, ça peut nous aider à mieux nous connaitre sur certains points par ex notre personnalité, nos valeurs, nos intérêts etc mais il est vrai que niveau compétences, on a plutôt tendance à nous rabaisser par manque de confiance en nous, par exigence et perfectionnisme aussi. On met la barre très haut surtout pour nous même. On est notre pire juge. Mais il suffit d'apprendre à utiliser cette lucidité à notre avantage au lieu de nous enfoncer (je sais facile à dire Razz)

il n'y a pas de "nous meme qi", et notre conversation en est l'exemple. Ce que tu me dis un "qi de 100" pourrait le dire; ce que je te dis un "qi de 100" pourrait te le dire.

rien a voir
sauf en ce qui concerne la relation aux autres bien sur, mais pour la relation a son histoire non.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 13:24

ca serait bien d'aller poser directement la question aux psy de la surdouance qui l'indiquent mais tellement a pas freutés que c'en est irresponsable.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 13:37

undefined a écrit:
il n'y a pas de "nous meme qi",
 
J'ai pas compris ><

 En ce qui concerne le vécu, tu veux dire que tout ceux qui vivent des expériences traumatisantes ont besoin d'une aide constante et d'un gros travail personnel? (j'essaye de comprendre ton point de vue ^^)
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 13:38

precision c'est sur que relation a soi meme et aux aures sont interdependant
et bien sur que le qi peut avoir une place

mais dans la majeure partie de ce qu'on examine en travail psy le qi a une place ridicule (par exemple le regard des parents sur un enfant sera bien moi infuencé par leurs qi ou celui de leur enfant que par leurs histoires familiales)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 13:43

Ah mais ça je suis d'accord! Justement dans mes messages précédents je ne donnait pas au Q.I une place importante! Je parlais d'intelligence mais ne faisait pas de lien systématique avec le Q.I. Pour moi le Q.I ne mesure pas l'intelligence mais les compétences et encore. C'est technique.
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 13:55

leila a écrit:
undefined a écrit:
il n'y a pas de "nous meme qi",
 
J'ai pas compris ><

les gens ont tres tres peu de caracteristiques communes meme si ils ont le meme qi
(ca n'empeche pas qu'on es en train de partager Very Happy )

En ce qui concerne le vécu, tu veux dire que tout ceux qui vivent des expériences traumatisantes ont besoin d'une aide constante et d'un gros travail personnel? (j'essaye de comprendre ton point de vue ^^)

non je ne dis surtout pas ca (j'ai dis le contraire non ?)

(sur l'aide constante j'ai repondu, un travail psy , n'est pas forcement constant, c'est plutot rare si le boulot est bien fait par le psy, et ils ne sont vraiment pas tous bons, il y en a meme des dangereux)

la psy c'est un choix personnel et c'est meme important que ça le reste (bon evidemment pour poser le choix faut savoir que ca existe et ce qu'on peut en retirer)

quand au terme traumatisme, il ne faut pas le prendre au sens premier, il y a des regards vides de parents ou des places pas données qui peuvent anéantir la construction d'un enfant.

maintenant je vais te dire ne t'interrogs pas trop la psy c'est beaucoup plus leger que tout ca (meme si des fois on y pleure c'est surtout un puissant outil pour aller vers la peinarditude,

le vrai probleme ce serait plutot de trouver le bon, de ne pas se laisser emmener sur le chemin medoc hors enormes problemes (reelles hallucinations etc.), et d'etre autonome avant de la commencer (toit et bouffe) ca fait ganer du temps mais si on peut pas ça aide a le devenir.

en gros en psys on decouvre notre fonctionnement (quels boutons declenchent quoi...), et notre interet pour soi meme (finalement je suis pas si pire... Very Happy )
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 13:58

leila a écrit:Ah mais ça je suis d'accord! Justement dans mes messages précédents je ne donnait pas au Q.I une place importante! Je parlais d'intelligence mais ne faisait pas de lien systématique avec le Q.I. Pour moi le Q.I ne mesure pas l'intelligence mais les compétences et encore. C'est technique.

oui pour moi aussi (ranger des valises dans un coffre)

et je m'interroge sur une energie aussi au sens vivacité
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par dessein le Ven 2 Aoû 2013 - 14:00

j'ai un calvier pourri faudrait que je corrige tous les mots
desolee
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 14:07

Ahaha je ne suis vraiment pas sur d'avoir le même QI que toi xD

Mais c'est sur même si on est différent avec des points de vues différents on échange et heureusement d'ailleurs! Sinon on avancerait jamais dans nos raisonnements et développement de soi Razz

Ah ok non j'avais compris que tu disais que tous ceux ayant vécu des trucs pas drôle avaient besoin d'un grand coup de pouce avec une bonne dose de travail sur soi ^^
C'est surement vrai pour la majorité mais ce n'est pas constamment le cas. Je disais aussi que certaines personnes avaient la faculté de se sortir soi même du pétrin, par force de caractère ou je ne sais quoi, de se psychologiser soi même etc et je me demandais si cela pouvait être lié à une quelconque intelligence. Bien sur ça n'exclut pas un petit coup de pouce psy ^^
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 8 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par leila le Ven 2 Aoû 2013 - 14:09

Tu t'interroge sur la vivacité? C.à.d? Smile
leila
leila

Messages : 241
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum