"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 2:38

L'incroyable( et l'effrayant) archaïsme du contenu , la désuétude de la forme expressive (pour ne pas dire le paupérisme verbal), l'objectivité kidnappée et séquestrée ( dans un lieu connu que de Mme Siaud-Facchin) de la pensée , et bien d'autres choses encore font que ce livre est une horreur à mes yeux.

C'est un Vidal des caractéristiques du surdoué ...
Faites-moi donc comprendre pourquoi un tel engouement ???

Parce que sérieux, ça me fait peur là !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 9:06

Facile à expliquer: elle n'a pas écrit un livre de littérature, mais plutôt une sorte de guide lisible par tous. On appelle cela un livre pratique.
Pour que les FAMILLES s'y retrouvent.
Pour le reste, personne n'empêche personne de lire Proust à l'envers et en finnois si ça l'amuse...
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Gingerolaf le Mar 5 Fév 2013 - 10:48

Un zèbre qui lit le livre de JSF pleure ou éclate de rire, parce qu'il est soulagé !
Un non-zèbre qui lit le livre vous le rend avec un sourire gêné, parce qu'il trouve que c'est ridicule !

Il ne faut pas le faire lire à tout le monde ... parce qu'évidemment, et c'est le principe même de la sur-douance, tout le monde n'est pas en mesure d'appréhender une réalité qui lui échappe. C'est une question d'entendement.

Mais j'aime bien l'exemple du mari qui a passé le livre à sa femme ... Parce que s'il y a des degrés d'entendement différents, il y a surtout beaucoup d'amour et de sensibilité.

A cet égard, le livre de Christel Petitcolin (Je pense trop vite), fortement critiqué par ailleurs, décrit bien comment le vrai zèbre hypersensible est la proie idéale d'un manipulateur. Ca me paraissait si gros que je ne voulais pas le croire. Et puis, récemment, je l'ai vécu de manière tellement flagrante, que j'en suis encore stupéfaite ! Le problème, c'est qu'on a une vision réductrice d'un manipulateur. Là aussi, il y aurait encore beaucoup à écrire et à lire ...

Enfin, sur ce site, je me dis aussi qu'il y a pas mal de non-zèbres égarés, car tous les commentaires ne sont ni très intelligents, ni très intelligibles. Mais ce n'est pas très important, non plus ;-)
Gingerolaf
Gingerolaf

Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation : Savane du Nord

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 11:45

Faire des commentaires intelligents pour le seul plaisir de paraître intelligent, ça doit être ennuyeux . Et puis je n'en comprends pas bien l'utilité ?

J'ai bien aimé le livre de JSF.

Dans le (long) passage où elle parle du surdoué quand il était enfant, je lisais un paragraphe, et je restais à regarder par la fenêtre en me disant "Non. Moi ça ne se passait pas comme ça, mais de telle et telle manière." Ensuite, je me remettais à lire. Et là je riais toute seule dans la cuisine, parce que ce à quoi je venais de penser, c'était le paragraphe suivant. (Lorsque je lis un livre, je passe plus de temps à regarder par la fenêtre ou dans le vide, en imaginant ce qui pourrait se passer après, ce que moi j'aurais écrit à la place de l'auteur, ou à digresser parce qu'un mot à provoqué en moi des associations d'idées en images; qu'à réellement lire ce qui est écrit.)

Une des choses qui m'ait le plus surprise, c'est d'apprendre que des gens soient capable de penser de façon linéaire (tout le temps !) et d'arrêter de penser par moment. Je suppose qu'il s'agit d'une façon de parler, qu'ils n'arrêtent pas réellement de penser. Je n'ai pas trouvé tellement d'informations sur ces 2 sujets. Neutral





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 15:08

Je ne voudrais pas mettre de l'huile sur le feu, mais après avoir lu des documents plus "sérieux", je me permet tout de même de dire que le livre de JSF se situe un peu à la limite de la vulgarisation et de la vision naïve (pour ne pas dire idyllique) de la question...
Ce qui n'ôte rien au mérite de son action que je pense salutaire, mais présente tout de même, de mon point de vue, une "image d'épinal" (médiatique ?) de la zébritude.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Gingerolaf le Mar 5 Fév 2013 - 15:34

Epinal est très laid, si vous y êtes jamais passé ... ;-)

Non, la vie d'un Zèbre n'est pas rose, c'est tout le contraire. De penser, il n'arrête jamais ! Il pense dans tous les sens, à faire des liens improbables, à la vitesse de la lumière. Il fait avant tout le monde des associations d'idées que personne autour de lui ne voit ou ne comprend. Oui, c'est ça la vraie vie d'un Zèbre, et c'est une grande souffrance aussi d'être incompris devant tant d'évidences, quand il devine les choses avant qu'elles n'arrivent !

Mais, oui, tu peux rire Bitterlings, la majorité des gens pensent de manière linéaire. Et ça c'est une vraie surprise, je suis bien d'accord avec toi. C'est même l'explication à tant de malentendus et de désaccords. Cette différence-là est fondamentale ... Le comprendre et l'accepter permet de mieux vivre avec les autres, en résistant à la tendance naturelle de voir des Zèbres partout autour de soi, pour se rassurer et se dire qu'on n'est pas seul.

On n'est pas seuis ... mais on est loin d'être une majorité.

Gingerolaf
Gingerolaf

Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation : Savane du Nord

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 15:51

Il ne faut rien exagérer : les zèbres qui réussissent brillamment et sont épanouis existent, ils seraient même majoritaires selon certains sociologues et psychologues, donc ça reste une généralisation.
Qui plus est, il n'y a encore aucunes preuves scientifique de l'existence d'une pensée linéaire vs. en arborescence, la recherche (je n'ai malheureusement plus les références sous la main) tendant même à montrer que la pensée est par essence linéaire et que la pensée en arborescence n'en serait qu'une version ultra-rapide et intuitive.
D'ailleurs, Gingerolaf, serais-tu capable de me décrire ce qu'est une pensée linéaire et une pensée en arborescence ? Si tu me dis ce que décrit JSF, je te dirais que j'ai une pensée linéaire (dixit ma neuro-psy), mais que je suis capable d'imiter une pensée en arborescence en me concentrant.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:01

C'est même l'explication à tant de malentendus et de désaccords. Cette différence-là est fondamentale...

Sauf qu'elle n'est pas avérée, et beaucoup de psys ne sont pas d'accords sur ce point. Personnellement je pense plutôt à des questions de personnalités et de tempéraments - toujours en étant basé sur le fait que de nombreux HQI et THQI s'intègrent parfaitement et n'ont pas particulièrement plus de problèmes relationnels que des individus "normaux" (mais évidemment, ceux-là ne consultent pas, il est donc impossible de vraiment les recenser).
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:06

Ce qui semble avéré quand même, ce sont les difficultés d'adaptation scolaires. Et de là tout commence à glisser. Dans mon entourage, il y a quatre zèbres bien atteint(e)s en plus de moi, et bien les difficulltés relationnelles sont bien réèlles, même quand une maman zèbre s'occupe avec talent de ses deux zébrettes !
J'ai d'autre part le témoignage de ma fille, qui n'a rien pour ne pas être heureuse, et ses paroles traduisent quand même souvent la souffrance de ce fameux décalage...Si on considère qu'un type comme Hoppenheimer qui a descendu le boulot de dix bonhommes sans dormir pendant des jours pour produire sa bombe atomique, je me demande si on peut parler de réussite...Parce que s'il a fait preuve d'une intelligence hors paire pour élaborer sa machine, je ne suis pas sûr qu'on puisse en dire autant de ses buts ! Choisir une finalité intelligente pour exercer son intelligence, c'est une part non négligeable de l'intelligence elle-même. A quoi bon être un génie pour abonder de tout son talent dans le sens d'une absurdité même s'il semble aux autres qu'on a réussi. D'ailleurs "réussir" selon quels critères ?


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 5:07, édité 3 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:10

Ce qui semble avéré quand même, ce sont les difficultés d'adaptation scolaires.

Ça, on est bien d'accord, mais ce n'est pas exclusif aux zèbres, et c'est là où je veux en venir depuis le début : pas sûr que les zèrbes de JSF soient tous des surdoués... il y a très certainement d'autres profils qui peuvent donner les mêmes symptômes ou du moins des symptômes très proches (troubles de la personnalité, troubles de l'attention, syndrome d'Asperger, etc.).

Parce que s'il a fait preuve d'une intelligence hors paire pour élaborer sa machine, je ne suis pas sûr qu'on puisse en dire autant de ses buts ! Choisir une finalité intelligente pour exercer son intelligence, c'est une part non négligeable de l'intelligence elle-même. A quoi bon être un génie pour abonder de tout son talent dans le sens d'une absurdité ?

Je ne peux qu'abonder en ce sens Smile
Il faudrait peut-être se poser la question : quand on parle de surdon, de quelle intelligence parle-t-on ?
Et laquelle de ces intelligences le QI mesure-t-il ? Certes, je parle de la théorie des intelligences multiples, qui est encore à l'étude, mais de nombreux résultats tendent à aller dans cette direction (cf. recherche récente de psys britanniques montrant que le QI ne suffit pas à mesurer l'intelligence, qui a été mentionnée dans un autre post que j'ai oublié).


Dernière édition par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:14, édité 1 fois
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:12

[quote="C12H23O2Na"]
Ce qui semble avéré quand même, ce sont les difficultés d'adaptation scolaires.
pas sûr que les zèrbes de JSF soient tous des surdoués...
j'ai lu le livre en diagonale et une seule fois, mais il me semble bien que tout son...cheptel... a été testé ! Very Happy
mais ce n'est pas exclusif aux zèbres
Oui, un débile aussi a des difficultés sociales. Mais là on parle spécifiquement des surdoués.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:17

j'ai lu le livre en diagonale et une seule fois, mais il me semble bien que tout son...cheptel... a été testé !

Certes, mais quid de tous ceux qui ne l'ont pas été et qu'elle n'a jamais vu ? Elle le dit elle-même d'ailleurs : elle ne connaît que ceux qui vont mal, donc un peu trop facile de dire "je vais mal parce que je suis HQI".
Ça ne me paraît être que l'arbre qui cache la forêt, et je serais plus enclin à penser que c'est une combinaison des traits qui peuvent créer la souffrance, plus que la douance elle-même.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:20

Alors il faut poser la question d'une autre manière. Par exemple, étant donné le contexte social dans lequel nous vivons, une personne différente a t-elle plus de chances qu'une autre de se sentir mise à l'écart ? Wink
Dans ce cas, la cause de la souffrance ne serait pas le surdon en soi, mais la norme alentour... D'ailleurs est-ce autre chose que disent les psys qui s'intéressent au surdon ?
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 16:22

La douance en elle même n'est pas un obstacle au bonheur c'est la différence qui l'est.
Si la moyenne était 130 "tous" les HQI iraient bien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:29

J'ai un ami de longue date, Dom, surdoué devant l'éternel qui avait lu tout Teihard de Chardin à 12 ans.
Un modèle de sagesse et d'équilibre, d'une puissance de travail phénoménale et créateur de matrices (!) étourdissant. Je l'ai toujours vu souriant et rempli d'enthousiasme.
Un jour pourtant, je l'ai trouvé en pleine crise de nerfs, prononçant des injures et les yeux embués de larmes: quelqu'un de très proche l'avait distrait de son travail pour des raisons futiles...
Fragiles ces petites bêtes.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Gingerolaf le Mar 5 Fév 2013 - 16:34

Bonjour C12H2302Na ... heu ?

Quelle chance, j'en ai pêché un ! Et si vite encore ... Avec un nom pareil, forcément, j'aurais dû m'en douter. Un incrédule, un qui pense de manière linéaire, mais qui peut faire semblant de penser en arboresence. J'adore !

Parce que moi je ne peux même pas imaginer comment on peut penser de manière linéaire, suis-je stupide ! Je peux seulement l'observer. C'est très facile, dans un groupe, quand on pose une question ou qu'on est face à un problème ... et qu'on observe le cheminement de la pensée de celui qui répond ou qui tente de répondre, ou qui prend le temps de répondre, ou qui ne trouve jamais la solution, ou qui la trouve une demi-heure plus tard, après une discussion qui paraît interminable ! Ouf, ça y est ! Et c'est alors que tout le monde s'écrie : oui, c'est ça, c'est exactement ça ! Tout le monde (ou presque) a suivi le cheminement d'une pensée linéaire ...

Alors que toi, bêtement, tu avais trouvé la réponse (ou la solution) dans la fraction de seconde qui avait suivi. Et si tu avais osé l'exprimer, elle était tombée à plat, tout le monde te regardant avec des yeux hagards. Oui, ça fait une sacrée différence. A l'observation, c'est très différent ;-)
Gingerolaf
Gingerolaf

Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation : Savane du Nord

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:37

Dans ce cas, la cause de la souffrance ne serait pas le surdon en soi, mais la norme alentour... D'ailleurs est-ce autre chose que disent les psys qui s'intéressent au surdon ?

Alors ça, ça dépend lesquels ! Et puis bah faudrait un peu "d'intelligence sociale" aussi : savoir s'adapter à son environnement, au lieu d'attendre que ce soit lui qui s'adapte à soi, c'est aussi une marque d'intelligence.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:38

Quelle chance, j'en ai pêché un ! Et si vite encore ... Avec un nom pareil, forcément, j'aurais dû m'en douter. Un incrédule, un qui pense de manière linéaire, mais qui peut faire semblant de penser en arboresence. J'adore !

J'adore quand je joue les trolls et que certains se précipitent dans mes filets Razz
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:39

Alors que toi, bêtement, tu avais trouvé la réponse (ou la solution) dans la fraction de seconde qui avait suivi. Et si tu avais osé l'exprimer, elle était tombée à plat, tout le monde te regardant avec des yeux hagards. Oui, ça fait une sacrée différence. A l'observation, c'est très différent ;-)

Donc c'est bien ce que je disais : question de vitesse, rien de plus. Quantitatif et point qualitatif.
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:43

Les surdoués qui ont fait des efforts pour s'adapter à l'environnement sont ceux éteignent leur intelligence pour rejoindre la norme, ce qui les tue à petit feu et cause un carnage psychologique épouvantable, à moins qu'ils ne soient que légèrement surdoués. Il faut quand même le dire: Le contexte social est aberrant, que ce soit pour la politique, l'économie le monde du travail et j'en passe, et renoncer à des talents pour faire bonne figure dans cette poubelle, c'est vraiment un crêve-cœur !
Tu parles quand même un peu comme quelqu'un qui dirait à un dépressif: "Tu n'as qu'à faire des efforts" !
Le fait est que les statistiques montrent que les surdoués ont des difficultés spécifiques liées à la rapidité de leur compréhension et qu'il ont au moins besoin de psys pour reprendre le dessus sur leur sentiment de trop grande altérité. Et que dire des surdoués non encore détectés !
Donc c'est bien ce que je disais : question de vitesse, rien de plus. Quantitatif et point qualitatif.
Ces deux mots ont-ils un sens dans le monde de l'intelligence ? Comprendre plus vite les rapports qualitatifs (leur portée) entre deux hypothèses, est-ce quantitatif, ou qualitatif ? Wink


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:45, édité 1 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:45

Je vais modérer mes propos : disons que les efforts devraient être partagés, aussi bien de la part des autres que des zèbres.
Ça coûte rien d'essayer de comprendre les autres plutôt que de dire "je suis HQI, les autres sont trop bêtes pour que je m'abaisse à essayer de m'intéresser à eux".
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:52

Bien des zèbres font des effort pour seulement être. Ce dont tu as besoin à mon sens, je te le dis amicalement, ce n'est pas d'arguments, mais d'empathie, voire de compassion. Je suis un zèbre (bien atteint) qui a vécu l'enfer, enfant martyr, auditeur libre à l'école en 5e et qui a connu des décennies de dépression et les cliniques psy parce que personne n'avait compris ce qui se passait. Je sais donc de quoi peuvent souffrir les zèbres. j'ai choisi une vie retirée et très solitaire. Et bien mon entourage ne cesse de me dire que cette vie est en effet de loin la meilleure pour moi. Ça ne prouve certes rien, mais ça situe d'où je parle. Je n'ai pas adoré JSF, mais il est vrai aussi que je me suis en partie senti compris. Si la libération éprouvée alors, qui en a entraîné d'autres pouvait être étendue à tout un tas de personnes à la dérive, malgré quelques faiblesses évidentes du livre due au fait d'atteindre c'est vrai le plus grand nombre, ce serait toujours ça de pris.
Quand aux efforts quels seraient-ils ? De types intelligents pour fonctionner comme des crétins, plutôt que de crétins pour devenir un peu plus subtils ? Quel est l'intérêt ? Very Happy


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 5:05, édité 2 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:52

Et que dire des surdoués non encore détectés !

Qu'ils ne s'en sortent pas si mal Razz ?
Ok, ok, j'arrête ^^

PS: est-ce que tous les surdoués qui sont devenus des génies finissent si épanouis que cela ? Combien sont-ils devenus fou à force de s'enfermer dans leur don (psy et savants fous, etc. les exemples ne manquent pas) ?
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:54

Quand aux efforts quels seraient-ils ? De types intelligents pour fonctionner comme des crétins, plutôt que de crétins pour devenir un peu plus subtils ? Quel est l'intérêt ? Very Happy

Sérieusement ? C'est ça l'image que tu as des non-HQI ?
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:54

Il y a un bouquin (un peu simplet mais bon) qui s'appelle "génie et folie" (philippe Brenot -Odile jacob) ; la vérité c'est que la plupart des génies est à moitié givrée (surtout dans le domaine de l'art à l'exception de la musique) mais aussi que sans eux le monde en serait encore aux glânes et à la cueillette...
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:55

C12H23O2Na a écrit:
Quand aux efforts quels seraient-ils ? De types intelligents pour fonctionner comme des crétins, plutôt que de crétins pour devenir un peu plus subtils ? Quel est l'intérêt ? Very Happy

Sérieusement ? C'est ça l'image que tu as des non-HQI ?
Non. c'est l'image que j'ai du système. Ma femme n'est pas surdouée et nous sommes ensemble depuis plus de trente ans. C'est une idylle !
Cela dit il faut quand même avouer que le monde donne une image de ceux qui le font pour le moins désastreuse...


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:57, édité 1 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 16:56

Et donc les HQI devraient se sacrifier pour le bien de l'humanité ?
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 16:58

Qu'ils le veuillent ou non, c'est bien ce qui arrive ! Leur don est sacrifié sur l'autel d'une norme imbécile ! (En gros hein !)
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:01

Fata Morgana a écrit:Non. c'est l'image que j'ai du système. Ma femme n'est pas surdouée et nous sommes ensemble depuis plus de trente ans. C'est une idylle !
Cela dit il faut quand même avouer que le monde donne une image de ceux qui le font pour le moins désastreuse...

Et moi je parlais des relations sociales, pas de l'école ou du monde professionnel. Il ne s'agit pas de se rebaisser au niveau des autres, mais peut-être juste... les respecter, leur laisser le temps et accepter qu'ils n'évoluent pas au même rythme (donc, déjà, apprendre à leur laisser un peu la parole au lieu de la leur piquer systématiquement parce que "pas envie d'attendre", gérer la frustration aussi c'est une marque d'intelligence !) - et là-dessus en effet l'école et la société sont mal fichues parce qu'elles mettent les individus en concurrence (je rêve d'un système non concurrentiel...).
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:04

Tu inverses tout à fait les choses : les surdoués comprennent très bien, voire trop bien, les autres. Ils les comprennent si bien qu'ils s'ennuient ! A l'inverse, quand eux veulent partager quelque chose, les autres ouvrent des eux de merlans frits...
C'est facile de comprendre un non surdoué, et c'est bien parce qu'on lit trop facilement en lui qu'on s'ennuit...Et non pas parce qu'on ne le comprend pas... Hélas. Quelqu'un qu'on ne comprendrait pas ? Mais ce serait passionnant au contraire !
Tu as déjà essayé de regarder des dessins animés pour les petits ? On se barne hein au bout d'un moment ! Et bien là, la sensation est un peu la même...Imagine ce que signifie de vivre dans un monde où la totalité de la culture se bornerait à ces dessins animés, tu imagines ?


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 6 Fév 2013 - 5:05, édité 2 fois (Raison : Coquille)
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:07

C'est facile de comprendre un non surdoué, et c'est bien parce qu'on lit trop facilement en lui qu'on s'ennuit...

Bah je te dirais que c'est pas trop difficile non plus de lire en un surdoué Razz
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Marsienne le Mar 5 Fév 2013 - 17:08

Bonjour,
Pardon, je pousse un peu la porte...
Je crois que pour résumer un peu porter des zébrures c'est comme être noir au milieu des blancs ou blanc au milieu des noirs - français au Japon ou japonais en France. C'est juste un mode intérieur différent du modèle sociétal dans lequel on évolue.
Il n'y a pas les gentils d'un côté et les méchants de l'autre. Il n'y a pas UNE solution mais des solutions (env 1 par individu concerné).
Ce qui crée la distance du zèbre ne se voit pas et c'est d'ailleurs aussi ce qui permet à tous de jauger cette distance... autrement dit : avoir cette "aptitude" ou ce "handicap" c'est être en même temps juge et partie de la conscience sociétale - à cause de la grande lucidité qu'elle engendre - d'où ces discussions sans fin et malheureusement stériles dans leur volonté de nous rassurer et de trouver le confort d'exister.
Voilà, je referme.
Fata, je te lis depuis longtemps... Suis ton chemin puisqu'il te convient bien.



Dernière édition par Marsienne le Mar 5 Fév 2013 - 17:11, édité 1 fois
Marsienne
Marsienne

Messages : 356
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 51
Localisation : 92 en géo mais d'ailleurs en réalité

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:10

Un surdoué à l'école est un enfant; Il ne s'agit pas d'attendre de lui qu'il "gère la frustration" comme le ferait un adulte ! C'est là un shéma destructeur, même à 170 un enfant est un enfant ! D'autre part gérer LES frustrations à longueur de journée, c'est ce que font ces surdoués qui ont finis suicidés parce qu'ils se sont trop inhibés ! D'abord, la maturité et les faits démontrent une chose: l'égalité n'existe pas. Et réalisée, c'est un totalitarisme. Couper ce qui depasse pour plaire à ce qui ne pourrait pas dépasser même s'il le voulait, c'est "rogner les ailes des anges".
Mieux vaut créer des écoles adaptées que de massacrer la portion la plus créatrive de la population. Tout le monde, zèbres ou pas, en profitera.

Spoiler:
Merci Marcienne, il semble qu'il y ait beaucoup de monde qui me lit...Ça me responsabilise drôlement... What a Face
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:12

C12H23O2Na a écrit:
C'est facile de comprendre un non surdoué, et c'est bien parce qu'on lit trop facilement en lui qu'on s'ennuit...

Bah je te dirais que c'est pas trop difficile non plus de lire en un surdoué Razz

j'ai un doute....
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Marsienne le Mar 5 Fév 2013 - 17:12

+10000 !
Fata Morgana a écrit:Un surdoué à l'école est un enfant; Il ne s'agit pas d'attendre de lui qu'il "gère la frustration" comme le ferait un adulte ! C'est là un shéma destructeur, même à 170 un enfant est un enfant ! D'autre part gérer LES frustrations à longueur de journée, c'est ce que font ces surdoués qui ont finis suicidés parce qu'ils se sont trop inhibés ! D'abord, la maturité et les faits démontrent une chose: l'égalité n'existe pas. Et réalisée, c'est un totalitarisme. Couper ce qui depasse pour plaire à ce qui ne pourrait pas dépasser même s'il le voulait, c'est "rogner les ailes des anges".
Mieux vaut créer des écoles adaptées que de massacrer la portion la plus créatrive de la population. Tout le monde, zèbres ou pas, en profitera.

Spoiler:
Merci Marcienne, il semble qu'il y ait beaucoup de monde qui me lit...Ça me responsabilise drôlement... What a Face
Marsienne
Marsienne

Messages : 356
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 51
Localisation : 92 en géo mais d'ailleurs en réalité

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:13

Pas moi ^^

D'ailleurs je me disais "combien de temps vont-ils résister avant de me balancer une image genre "anges" ou "albatros" ?"
Ça n'a pas trop tardé à ce que je vois.... "Still human!"


Dernière édition par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:18, édité 1 fois
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Gingerolaf le Mar 5 Fév 2013 - 17:17

@ Fata Morgana - La fragilité d'un zèbre est même sa première caractéristique, tu as raison de le souligner.

C'est d'ailleurs pourquoi, il fait le régal des manipulateurs qui abusent de sa gentillesse et de sa sensibilité. On ne parle pas ici des "malins" ou des "rusés", on parle des zèbres, qui ne peuvent même pas imaginer que cette sorte de gens existe. L'intelligence conceptuelle n'a rien à voir ici, c'est la différence comportementale qui est source de distorsion. Tu as bien raison de dire que c'est la différence de fonctionnement qui met à l'écart plus que l'intelligence elle-même. Et que cette différence peut rendre malheureux ... une souffrance inconcevable, parfois. Surtout pour ceux qui ne sont pas détectés ou identifiés comme tels.

@ C12H etc ... HA HA HA !

Question de vitesse, évidemment !
Faut tout t'expliquer, tu es un peu lent peut-être ? Je reviens dans une demi-heure ...
Et ce n'est pas une question d'efforts.
Je vais le dire autrement, il est tout simplement impossible pour un crétin de faire un effort pour comprendre un moins crétin. IMPOSSIBLE, c'est français ?
Gingerolaf
Gingerolaf

Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation : Savane du Nord

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:20

Bah tiens, je l'attendais celle-là aussi.
Allez, ciao "Gingerloaf" (et c'est pas une erreur, essaie de trouver si t'es si malin ^^ !)
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:21

C12H23O2Na a écrit:Pas moi ^^

D'ailleurs je me disais "combien de temps vont-ils résister avant de me balancer une image genre "anges" ou "albatros" ?"
Ça n'a pas trop tardé à ce que je vois.... "Still human!"

Je ne comprends les raisons pour lesquelles tu sembles tellement engagé dans ce qui semble être pour toi un combat ? Il n'y a rien ni de méprisant ni d'agressif dans mes propos.
Ce que je dis sont pourtant des évidences pour un zèbre...
N'y a t-il pas un ostracisme spontané (noophtonie) de la part des gens dans la norme vis à vis de ceux qui ne lui sont pas assujettis ?
Alors qui défendre ? 98% de personnes qui s'entendent très bien entre elles pour persécuter la différence, ou deux % de personnes qui s'en prennent plein les dents à la première occasion ? Ton raisonnement me paraît bancal...
Voici mon point de vue personnel. Les membres de ce 98 % de ma famille et de mes relations m'ont tellement rejetté, moqué, soupçonné, agressé que je ne ferai plus jamais aucun effort pour leur plaire: Qu'ils restent où ils sont ! Nous n'avons rien à nous dire.
A ce sujet il y a eu sur ce forum il y a longtemps un intervenant du nom de" Lanza". Je t'invite à le lire...


Dernière édition par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:26, édité 1 fois
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:24

Ce que je dis sont pourtant des évidences pour un zèbre...

Des évidences qui reflètent pourtant une certaine conception de la réalité et de l'humain. Sauras-tu aller au-delà de tes représentations ?
Et j'arrête là, j'aime bien troller mais ça va finir par déraper, bye !
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 17:27

Et toi des tiennes ?
En tout cas; sans rancune, Tchao bye bye.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:33

Vite fais : j'y travaille, cher Fata, j'y travaille (ne serait-ce qu'en observant les réactions quand je joue "l'avocat du diable") !


Dernière édition par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:45, édité 1 fois
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Gingerolaf le Mar 5 Fév 2013 - 17:44

@ Fata Morgana

Tu as vu ce que je vois ? J'espère que tu l'as bien vu parce que je me suis mouillé quand même pour le démontrer ;-) J'adore ...
Gingerolaf
Gingerolaf

Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation : Savane du Nord

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par C12H23O2Na le Mar 5 Fév 2013 - 17:47

Bah... jeune sotte, c'était pas trop difficile Razz
C12H23O2Na
C12H23O2Na

Messages : 579
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Zébu le Mar 5 Fév 2013 - 18:40

C12H23O2Na a écrit:
C'est facile de comprendre un non surdoué, et c'est bien parce qu'on lit trop facilement en lui qu'on s'ennuit...

Bah je te dirais que c'est pas trop difficile non plus de lire en un surdoué Razz

Je dirais que la difficulté est réciproque et que le surdoué a aussi beaucoup de mal à comprendre les non-doués.
Ainsi ils ne comprennent rien à leurs centres d'intérêts, aux subtilités des relations sociales, à leur manière d'aborder les problèmes etc.
Certes le surdoué peut comprendre beaucoup de choses, mais uniquement selon sa grille de lecture... Et aussi étendue soit-elle il n'arrivera jamais à s'identifier à une personne non douée.
Zébu
Zébu

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 52
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 18:55

Surtout que si, "qui peut le plus (relativement) peut le moins", l'inverse n'est hélas pas vrai...
Personellement, j'ai pris et prends encore de grosses claques quand je vois ce que mes échanges spontanés peuvent me valoir de retours pourris...La dernière fois c'était avec mon frêre. J'en ai eu marre, je n'y vais plus. Je pensais pourtant gérer la communication non-zèbre, et ben non, c'était pas encore assez rase-motte faut croire... What a Face
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 19:24

Je partage pas mal vos questionnements même si je ne suis pas encore sûre d'être un "vrai zèbre" et je vais être obligée de passer pas mal de tests. Pour répondre à la question posée, lorsque j'ai acheté le bouquin, j'ai demandé à la libraire de mettre une couverture sur le livre, pour qu'on ne lise pas le titre. J'en ai parlé un peu à ma mère, mais elle se moque de moi comme si j'étais une neu-neu qui a des lubies, donc je n'ai pas eu envie de le lui faire lire. Mais je viens de le prêter à une jeune femme hier, qui a de grandes interrogations et qui copine avec un zèbre en ce moment.
Moi aussi Fata, je prends de grosses claques. Je les renvoie péniblement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 19:27

Bonsoir cilou. J'espère qu'un seul test suffira, c'est stressant quand même !
Moi je me le suis fait livrer par internet ! Laughing ou on me l'a prêté je ne sais plus...
Je suis rarement en état de renvoyer les claques. je suis abasourdi (par dessus tout par la mauvais foi) et je baisse les bras, tourne le dos, et vais lêcher mes plaies plus loin. Mais si ma pensée se forme, c'est alors un déluge ! Twisted Evil
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Invité le Mar 5 Fév 2013 - 19:38

Bonsoir Fata! Oui j'espère qu'un seul suffira, je ne suis pas stressée comme certain ont peur du dentiste, moi j'ai mal, il faut qu'il m'ôte cette dent Very Happy
Oui je suis toujours abasourdie aussi, mes réparties sont nulles, je bafouille un peu mais j'ai pas le choix de me défendre bête et ongle, j'évolue dans un milieu où c'est une question de survie! Mais on ne dit jamais tout ce qu'on voudrait dire!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par Fata Morgana le Mar 5 Fév 2013 - 20:02

Fais au mieux. Respire. Crois en toi - quoi qu'il advienne ! C'est finalement l'INTENTION qui anime nos contacts humains qui fait notre valeur.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

"Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres - Page 5 Empty Re: "Trop intelligent pour être heureux" lu par des non-zèbres

Message par lettrine le Mar 5 Fév 2013 - 20:29

@ Cilou la zebrette: recouvrir le bouquin a été la première chose que j'ai faite aussi Very Happy

Ce post est sacrément nourrit de témoignages, je vais donc y ajouter le mien Hourra !

J'ai acheté le bouquin pour mes parents, ma mère a commencé à le lire et m'a demandé sur un ton un peu hésitant, mais...tu es sûre que tu es surdouée? Réponse: ben...les tests le disent après il va me falloir un peu de temps quoi...pourquoi tu me demandes ça ? Réponse: je ne sais pas, je ne trouve pas que tu es l'air ...je ne sais pas tu es toi quoi !
facepalm

Sans parler des gens qui m'ont dit, ah oui, c'est cool ça si ça se trouve moi aussi je suis surdouée ????
Ah et il y a même quelqu'un qui est allé faire des tests sur internet et qui m'as dit "moi aussi j'suis surdouée!". Au secours... Se tape la tête cont

Ces quelques expériences m'ont appris à ne pas trop parler de tout ça directement. J'essaie de distiller les choses petit à petit en parlant de certains de mes traits de caractère, etc...et seulement aux gens que j'estime digne de confiance bien sûr Smile

Je te prodiguerais modestement le même conseil que Fata, essaies de garder confiance et de suivre tes appétences.
lettrine
lettrine

Messages : 85
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 38
Localisation : incunable

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum