Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

5 participants

Aller en bas

Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?  Empty Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

Message par Yuri Sam 25 Juin 2022 - 16:00

Bonjour, bonsoir,

Je me permets de lancer un sujet, qui, je l'espère n'est pas un doublon. Mais si c'est le cas, n'hésitez pas à me renvoyer vers des topics ayant déjà des réponses.

Il y a quelques jours, j'avais une discussion assez animée avec une connaissance. D'après elle (et cela revient souvent dans la majorité de mes relations), je fais preuve de "pragmatisme détaché". En gros, ça revient à présenter essentiellement des arguments rationnels ou basés sur des faits, sans laisser paître de l'affect. A noter que cela ne m'arrive pas durant des discussions clairement émotionnelles (si quelqu'un va mal, je suis en mesure d'adapter mon discours pour qu'elle sente que j'ai de la compassion pour sa situation).

Cette personne m'a fait comprendre que ce genre de rapport la stressait et ce n'est pas du tout la première à me dire cela. En fait, ces trois derniers mois, j'ai appris par des intermédiaires que 3/4 des personnes du groupe que nous fréquentons - virtuellement - avaient peur de me parler pour des raisons similaires.

Est-ce que cela vous est déjà arrivé et si oui, comment le gérez-vous ?
Faut-il adapter sa façon de parler, en y incluant de l'émotionnel pour ce que l'autre se sente en sécurité dans n'importe quel échange ?
Même si la conversation se veut rationnelle ?
Alors que ce n'est pas dans votre nature ?
Comment s'y prendre ?

Je précise que la totalité des personnes auxquelles je fais référence sont adultes (entre 20 et 35 ans), ont des comportements assez immatures et ne semblent pas vouloir faire des efforts pour s'améliorer. Je me retrouve donc dans une situation ou interagir avec eux me vide du peu d'énergie qui me reste. J'ai déjà vécu cette situation à de nombreuses reprises. J'en viens à la conclusion que l'écrit n'est pas la meilleure manière pour moi de communiquer, car les gens ne perçoivent que de la froideur, alors que quand l'échange se déroule de vive voix, je n'ai pas ce type de remarques.
Yuri
Yuri

Messages : 22
Date d'inscription : 27/02/2021
Age : 34
Localisation : Ile de France

https://www.zebrascrossing.net/t41401-un-crabe-sous-l-averse

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?  Empty Re: Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

Message par Arkouda Mar 28 Juin 2022 - 23:29

20 % des gens me font cette remarque pendant que 79 % le pensent en silence ou le disent dans mon dos. J'ai fini par m'en foutre (ça a pas été de tout repos) et tente de vivre surtout avec les 1 % restant. Ça me convient.
Arkouda
Arkouda

Messages : 4
Date d'inscription : 26/06/2022
Localisation : Ici-même

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?  Empty Re: Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

Message par Kinesis Sam 23 Juil 2022 - 0:48

Salut,
je trouve que tu te débrouilles très bien à l'écrit.
Quand on parle de "pragmatisme détaché", pour moi ça sonne comme un pléonasme et j'ai envie de te dire : ne te laisses pas déstabiliser par le "stress" d'une "connaissance". Si tu es parmi les aînés d'une bande de potes et que tu estimes que la majorité est "immature", c'est normal qu'il y ait un décalage, et ça ne veut pas dire que tu as un problème. Je ne connais pas les situations auxquelles tu fais référence mais peut-être que tu douches un peu trop leurs idéaux ?
Tu peux les écouter et tenter de mettre plus d'émotionnel (lequel ?) dans ton relationnel, mais dans ce cas, cela sous-entend (pour moi) qu'il ne faut pas donner plus que ce dont tu es capable, ce dont tu as envie, et surtout le faire quand tu en as envie. Gros risque d'épuisement si tu cherches à t'adapter à tout prix. Et ce n'est pas un défaut d'être rationnel, comme d'hab' c'est l'excès qui est mauvais. J'te dis tout ça car ça m'parle cette idée de ne pas être le plus funky de la bande, mais le bon coté c'est qu'on devient interlocuteur privilégié quand il s'agit de réalisme, d'efficacité, de structurel...  Cool
A+
Trèfle Au galop !

_________________
"An intellectual is someone whose mind watches itself."
Kinesis
Kinesis

Messages : 1039
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?  Empty Re: Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

Message par vbgass Sam 23 Juil 2022 - 4:09

Salut. Pendant très longtemps on me faisait souvent remarquer exactement la même chose, en plus du fait que j’aurais un visage austère et un regard intimidant. Du coup clairement je n’étais pas la personne vers qui se tourner à priori pour être consolé ou être brossé dans le sens du poil.

Aujourd’hui c’est très différent. J’ai compris que les humains ne sont pas des êtres rationnels, que notre psyché est très complexe et animée de forces souvent contradictoires et rarement totalement conscientes. Je parle moins et j’incite davantage l’autre à parler tout en étant très attentif à ce qu’il dit et ne dit pas, à sa démarche plus globale qui l’amène à la discussion, à son langage corporel, aux intonations de sa voix. Le but est d’arriver à percer ce qui anime réellement la personne pour y apporter une réponse adaptée. Souvent l’attente implicite des gens dans les interactions sociales est très éloignée de ce qu’ils manifestent explicitement. Tu parlais d’immaturité et il y a un peu de ça. On s’imagine qu’une fois adulte nous ne sommes plus des enfants par définition (puisque la convention stipule que nous sommes majeurs à 18 ans), mais le fait est que certains ne le deviennent qu’après la cinquantaine lorsque d’autres sont déjà adultes à 12 ans. D’un côté infantiliser une personne majeure c’est un peu gênant mais d’un autre côté beaucoup de gens ne supportent que cela et ne veulent tout simplement pas entendre certaines choses, ou du moins pas sans une certaine forme bien lisse. Et pour les gens comme toi c’est incompréhensible parce que tu places le vrai avant le bien.
En ce qui me concerne j’ai renoncé à l’envie de faire triompher le rationnel et le pragmatisme dans mes interactions sociales parce que c’est tout simplement vain. C’est vain du fait que je suis moi même bourré de biais comme tous les humains pour commencer (notamment ceux qui se prétendent rationnels comme ce fut longtemps mon cas), mais c’est aussi vain parce qu’on arrive à faire avancer beaucoup plus de choses avec les gens en agissant sur leurs biais comme sur des ficelles, à condition que ce soit subtilement fait et avec bienveillance.
Oui c’est de la manipulation pure, mais consciente et assumée. Tout le monde emploie des méthodes de manipulation auprès des autres, le langage verbal ne sert d’ailleurs quasiment qu’à cela. Sauf que la manipulation se fait souvent au détriment de la personne manipulée (ou influencée, le terme est peut être moins connoté négativement) et n’est quasiment jamais assumée par la personne qui manipule. Or on peut manipuler quelqu’un dans le but de l’aider, de la réconforter, de l’amener très subtilement à prendre conscience de certains aspects de la réalité qui lui manquent. Il y a même des gens dont c’est  le métier sans en faire des charlatans pour autant, comme les hypnothérapeutes ou les coachs sportifs par exemple. Évidemment il ne faut pas entrer systématiquement dans une démarche de manipulation, même bienveillante, avec n’importe qui et n’importe quand. Il y a des gens bien trop perspicaces pour que cela fonctionne et généralement avec les personnes dont tu es vraiment proche et avec lesquelles existe une vraie relation de confiance mutuelle, il vaut toujours mieux être parfaitement sincère.
Mais quand tu interagis avec une personne dont tu doutes qu’elle soit à même d’accueillir ta sincérité sans filtre et que tu as malgré tout envie que l’interaction en question génère autre chose que de la frustration, alors mieux vaut renoncer à avoir raison.
Mon approche peut choquer parce qu’on a sans doute tous fait les frais à un moment ou un autre de comportements manipulateurs venant de personnes pas forcément bien intentionnées , moi le premier et c’est à la base ce qui m’a motivé à me pencher activement sur les biais et leur manipulation pour me protéger moi. Mais le fait est que nos personnalités peuvent presque se résumer à l’ensemble de nos biais respectifs et que comme ces biais sont partout, autant les utiliser du moment que ce n’est pas dans l’optique de nuire.

Exemple de manipulation bienveillante: Tu appelles un organisme administratif pour une démarche que tu n’es pas sur du tout de faire aboutir et après 15 minutes d’attente sur une boite vocale avec une musique qui rend fou à lier, tu as enfin une personne au bout du fil. Et même si tu es à deux doigts de pétage de câble, tu vas prendre un ton extrêmement cordial et poli en dissimulant totalement ton état d’esprit réel. Ainsi tu as beaucoup plus de chance que la personne au bout du fil (qui a passé toute la journée à se faire engueuler) fasse presque du zèle pour aider quelqu’un qui lui redonne un peu foi en l’humanité. Ta démarche avance plus vite et ton interlocuteur est content de t’aider parce que tu as fait l’effort de le considérer dans un contexte où tout était fait pour que tu pètes un câble sur lui et son prompteur à la noix.

Les gens très à l’aise socialement sont tous des grands manipulateurs. Ils savent instrumentaliser les biais d’autrui presque naturellement alors que pour la grande majorité des gens qui ont un profil à se retrouver sur ce forum c’est vraiment très difficile à concevoir. Mais ça s’apprend et ça se travaille, d’autant que nous autres humains on est vraiment une espèce sociale, on est quasiment tous câblés pour ça dès le départ, mais comme avec la musique on a tendance à perdre nos aptitudes naturelles lorsque pour une raison ou une autre elles ne sont pas entretenues pendant l’enfance.


Dernière édition par vbgass le Sam 23 Juil 2022 - 21:42, édité 1 fois
vbgass
vbgass

Messages : 894
Date d'inscription : 26/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?  Empty Re: Etes vous trop logique / détaché(e) de vos émotions durant un échange avec autrui ?

Message par Jérémy34 Sam 23 Juil 2022 - 15:24

Impec ! pour les arguments de vbgass.

En Analyse Transactionnelle, votre comportement, votre cognition et votre façon d'être en relations sont appelés État du Moi Relationnel Adulte. C'est un des trois États du Moi Relationnel, beaucoup (trop) de gens l'utilisent presque uniquement lors d'un problème à résoudre.

Prudence cependant à ne pas confondre Adulte et Parent, ce ne sont clairement pas le même État du Moi, et les résultats relationnels de l'emploi de l'un ou de l'autre sont très différents la plupart du temps.

Je vous invite à vous intéresser à L' A.T. si vous ne l'avez pas déjà fait.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1608
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum