Wisc v interprétation résultats

+3
Topsy Turvy
Raconte des salades
Guen84
7 participants

Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Wisc v interprétation résultats

Message par Guen84 Lun 9 Mai 2022 - 22:19

Bonjour a tous,

Depuis quelques jours je fais pas mal de recherches sur le sujet et j'aimerais avoir vos lumières sur les résultats de mon fils de 12 ans au wisc v.

Le bilan a été demandé par un psychiatre a cause de troubles anxieux et de grosses difficultés a aller à l'école malgré de très bons résultats.

Il a été a deux doigts de pas pouvoir le passer car le matin du jour j il était encore en boule dans son lit une demi heure avant car il etait apparemment fatigué mais passons sur ce détail car au final il y a été.

Le test se deroule bien aux dires du psy et voici les résultats :

ICV : 132
IVS : 129
IRF : 137
IMT : 117
IVT  : 98

Donc IAG : 138 et QIT : 127

Face a ces chiffres je ne savais pas trop quoi penser. Hpi sur certains indices pas hpi sur d'autres, hétérogénéité etc...
La psy nous dit qu'elle ne le considère pas hpi du fait de son hétérogénéité, mais qu'il est tres intelligent mais que sa vitesse de traitement lui joue des tours. Mais dans son compte rendu elle explique aussi que l'hétérogénéité se retrouve fréquemment chez les hpi (donc je ne comprends pas si on est pas hpi quand hétérogène alors pourquoi ce profil est fréquent chez les hpi)

Je n'ai pas trop su quoi dire sur le coup et puis je n'ai pas non plus envie de remettre en cause les compétences du psy (qui suis je apres tout?)

Cela dit j'arrive pas à savoir ou il se situe, si je dois mieux me renseigner sur le mode de fonctionnement des hpi ou si ca ne sert a rien vu qu'il ne l'est pas.

Si je me base sur le QIT (127) il ne l'est pas, mais a 3 points pres est ce si différent ?
Si je me base sur l'hétérogénéité a priori ya debats d'autant plus qu'il semble que l' IVT soit souvent plus faible.
Si je me base sur le nombre d'indices en zone tres élevé il y en a quasi 3 (132 129 137), et selon certains cela validerait le hp.
L IAG a 138 irait aussi dans ce sens avec IRF > ICV > IVS qui sont les 3 indices les plus hauts.

J'ai conscience que le plus a meme de connaître la réponse à mes interrogations est le psy, mais vous, qu'est ce que vous en pensez ? Ai je raison de me poser ces questions ou dois je complètement faire confiance a la conclusion du psy ?

Je vous remercie.

Guen84

Messages : 2
Date d'inscription : 09/05/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Lun 9 Mai 2022 - 23:01

Je pense pas que savoir s’il est HP ou non est important, c’est juste une étiquette. Et le choix de la limite est arbitraire: ça pourrait être 125 ou 135. Bien sûr, à 127 il a un quotient intellectuel très supérieur à la moyenne, et dans la même mesure que quelqu’un qui a 130.

Ce qui est intéressant c’est de connaître son fonctionnement à lui, et être « HP » ou non « HP » ne change pas la manière de concevoir son fonctionnement puisqu’ils s’agit d’un continuum et non d’une différence qualitative

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Lun 9 Mai 2022 - 23:07

Guen84 a écrit:

Cela dit j'arrive pas à savoir ou il se situe, si je dois mieux me renseigner sur le mode de fonctionnement des hpi ou si ca ne sert a rien vu qu'il ne l'est pas.

Par conséquent, le mode de fonctionnement des HPI n’existe pas (puisque encore une fois il n’y a pas de différence qualitative entre HPI ou non HPI malgré ce que certains livres prétendent). Ceci dit, vous trouverez peut-être dans ces ouvrages des solutions aux problèmes de votre fils, et ne vous freinez pas parce qu’ils prétendent parler des HPI: si les problèmes qu’ils décrivent sont effectivement spécifiques aux enfants avec un QI > 130, alors comme c’est un continuum, un enfant avec un QI de 127 peut très bien s’y retrouver

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Lun 9 Mai 2022 - 23:08

Et enfin, le mieux est de parler avec le psy de la façon de résoudre les problèmes non? C’est super d’avoir un test de QI pour faire ça, on voit qu’il a une lacune par rapport au reste de ses compétences en IVT, il faut trouver des solutions pour ça, pour son cas précis. Ce sera peut-être plus efficace que lire des choses en général sur les HP, qui ne traitent pas de ce problème particulier (mais l’un n’empêche pas l’autre bien sûr)

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Lun 9 Mai 2022 - 23:11

En tout cas, c’est super de vouloir aider votre fils et de s’intéresser à lui comme ça, ne baissez pas les bras

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Topsy Turvy Mar 10 Mai 2022 - 10:51

Hello, bienvenue !

La psy nous dit qu'elle ne le considère pas hpi du fait de son hétérogénéité [...]
elle explique aussi que l'hétérogénéité se retrouve fréquemment chez les hpi


Elle est super.
Pété de rire

Pas de soupçon de TDA ?
Ça pourrait expliquer la relative faiblesse des IMT et IVT.
Et c'est une des raisons de retenir l'IAG comme pertinent.
http://www.labouret.net/tests-qi/resultats/

Peut-être qu'elle a une grande habitude du HPI et qu'elle ne retrouve pas chez lui les traits habituels.
Mais le discours est bof (pas HPI car hétérogénéité / hétérogénéité fréquente chez HPI).

On ne peut pas trop se prononcer ici, on en sait encore moins que les psy et la famille.
Mais j'ai croisé des gens dits non-HPI à la passation puis HPI avec TDA en creusant plus.
Bref, sur le peu d'éléments qu'on a, je comprends que tu restes dubitative sur le bordel.

Bon courage au petit et à la famille qui l'accompagne.
Pour Toi
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 5649
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Edel Mar 10 Mai 2022 - 16:54

Raconte des salades a écrit:Par conséquent, le mode de fonctionnement des HPI n’existe pas (puisque encore une fois il n’y a pas de différence qualitative entre HPI ou non HPI malgré ce que certains livres prétendent).

C’est dangereux de telles affirmations…

Edel

Messages : 218
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Mar 10 Mai 2022 - 18:49

Tu veux des sources ? Ce serait moins dangereux: on puise à la source quand la conversation s’enflamme

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Edel Mar 10 Mai 2022 - 19:08

D'où la conversation s'enflamme ?
Je dis juste que c'est dangereux d'affirmer des propos tel que "le fonctionnement des HPI n'existe pas" (je ne parlais pas du reste).
Ou si tu préfères "je trouve cela dangereux", c'est peut-être plus approprié. Wink

Edel

Messages : 218
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Raconte des salades Mar 10 Mai 2022 - 19:12

C’était pour caser un jeu de mots
J’aurais pu dire « quand la conversation s’échauffe » c’était plus nuancé et ça marcher aussi.
Et danger ça m’a fait penser à des flammes, et dire quelque chose de dangereux ça fait penser à quelque chose qui s’enflamme, on parle bien d’un sujet brûlant.

Bref, j’ai retrouvé cet article que j’avais lu y a longtemps! https://www.larecherche.fr/la-l%C3%A9gende-noire-des-surdou%C3%A9s
Je crois qu’il est un peu mainstream, tu l’aurais pas déjà lu ?

Raconte des salades

Messages : 176
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Topsy Turvy Mar 10 Mai 2022 - 19:49

J'avais zappé la phrase dont il est question :
si je dois mieux me renseigner sur le mode de fonctionnement des hpi ou si ca ne sert a rien vu qu'il ne l'est pas

Je trouve très bien de déconstruire les mythes (HPI fragile, HPI bisounours, HPI souffrant,...).
Mais je trouve quand même que le HQI donne une coloration particulière aux échanges.^^

A tout hasard, je déconseille par exemple ce truc que me paraît une horreur :
https://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/psychologie-generale/philo-cognitifs_9782738146724.php
Parce qu’à l’évidence les « hauts potentiels » ne sont pas tous les mêmes, deux psys et un neuroscientifique proposent, pour la première fois, de dégager les caractéristiques essentielles qui vont avec tel ou tel grand profil, en s’appuyant sur la clinique, mais également sur les neurosciences.
Il y a un risque ici de tomber dedans à cause de raccourci "hétérogène complexe vs homogène laminaire".
Revol, il m'amuse par ailleurs, mais là les auteurs vendent de la soupe, à mon avis.

Gauvrit et Ramuz, au moins, eux, ils sont carrés, ils tiennent la route.
Very Happy
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 5649
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par isadora Mar 10 Mai 2022 - 23:40

Guen84 a écrit:
Il a été a deux doigts de pas pouvoir le passer car le matin du jour j il était encore en boule dans son lit une demi heure avant car il etait apparemment fatigué mais passons sur ce détail car au final il y a été.


cette phrase me touche profondément. il me semble que personne ne devrait passer un test en étant roulé en boule avant d'y aller. je me demande ce que vaut le résultat du test avec une anxiété à ce niveau. spontanément, je dirais : rien. mais je ne suis pas psy !

je ne comprends pas trop le parcours médical : LE psychiatre envisage que ton fils soit HP, demande un test (ou suggère ? parce que passer un test n'est pas anodin et pas gratuit non plus) et en fait, c'est UNE psy qui fait passer le test ? et la conclusion est "mi-figue-mi-raisin". les deux psys discutent-ils entre eux ? se connaissent-ils ? LA psy a-t-elle été recommandée par LE psychiatre ?

ce que je ressens à la lecture de la phrase, c'est que ton fils n'avait pas envie d'y aller, et qu'au final, le test n'apporte pas d'éclairage sur la phobie scolaire, n'est-ce pas ? ni sur l'anxiété ?

je m'interroge sur le cheminement du psychiatre qui lui fait faire un lien entre phobie scolaire et HP.

il y a plein d'autres raisons à la phobie scolaire, qui n'est pas une phobie (cf Topsy dans le sujet ci-dessous), notamment le harcèlement scolaire. tu trouveras peut être des éléments qui peuvent t'éclairer dans le topic :

https://www.zebrascrossing.net/t42929-phobie-scolaire#1887760

en tout cas, ce qui est clair, c'est que ton fils est très intelligent. c'est cela qu'il doit retenir, c'est le côté positif de cette expérience.

(Revol est un charmeur, j'ai eu la chance de le rencontrer, j'ai encore un souvenir prégnant de son regard bleu et de son sourire  Embarassed )
isadora
isadora

Messages : 2921
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : St Anthème, St Etienne, Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par RonaldMcDonald Mer 11 Mai 2022 - 9:36

Et puis le discours "les HPI sont aussi heureux que les autres", je le trouve assez méprisant. Je préfère le retourner : "les non-HPI sont aussi malheureux que nous", c'est bien plus précis, alors même que ça dit la même chose. Et ça parle aux gens qui ont des problèmes.

En outre, il y a une différence entre "mode de fonctionnement différent" et "mode de fonctionnement préférentiel différent". Tout le monde saura faire appel au récit collectif, à la pensée linéaire, à la pensée divergente...mais pas forcément avec les mêmes fréquences. Et c'est là que le QI joue quand même, de mon ressenti (attention : je n'ai pas de sciences derrière moi, juste un expérience de vie en ayant croisé plein de gens dans plein d'expériences professionnelles différentes, donc j'ai un échantillon biaisé). Quand on a une meilleure mémoire de travail, la pensée divergente donne plus de satisfactions, donc on va avoir tendance à l'utiliser plus souvent. Ce qui donne l'impression fausse à certains d'un mode de fonctionnement différent.

C'est une différence de degré, pas de nature. Mais de degré dans l'utilisation de la nature, d'où la facilité de la confusion. (encore une fois, tout ceci est juste ma compréhension de toutes ces lectures sourcées, rajoutées à mon expérience perso, pas une parole d'évangile)
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 5454
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par nikko76 Mer 11 Mai 2022 - 10:44

La situation de ton fils trouve un écho incroyable à celle que j'ai connue il y a maintenant  plus de 30 ans : phobie scolaire à l'entrée en 6 ème (grosse anxiété de séparation, puis refus anxieux de l'école qui m'a conduit d'abord à l'école à la maison, puis en hopital psychiatrique à l'entrée en 5 ème...)  J'avais obtenu à l'époque le même QI que ton fils : 127... Les psys avaient expliqué à mes parents qu'en raison de l'anxiété le résultat global était sous estimé, et évoqué l'opportunité qu'il y aurait eu à me faire sauter une classe si j'avais été moins anxieux. Peu importe donc que ton fils ait 125, 130 ou 135 : il est très certainement HP...  L'IAG est à retenir en priorité ; IMT et IVT sont plus secondaires. Ils participent au bon fonctionnement de l'intelligence mais ne sont pas l'intelligence au même titre que le sont les indices verbaux et non verbaux, représentés par l'IAG.

nikko76

Messages : 815
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Wisc v interprétation résultats Empty Re: Wisc v interprétation résultats

Message par Guen84 Ven 20 Mai 2022 - 17:38

Merci beaucoup pour le temps que vous avez consacré à me répondre c'est très sympa. J'aurai voulu pouvoir vous répondre plus rapidement, mais j'ai eu une semaine très chargée et je ne voulais pas vous répondre "à l'arrache"  Embarassed

Raconte des salades, merci pour tes conseils, effectivement je vais essayer de voir au delà de l'étiquette et du QI, sachant qu'il se situe quand même dans une fourchette je vais essayer d'en tenir compte. Le seul truc qui peut parfois me gêner et j'ai déjà eu le cas avec des médecins que consultent mes autres enfants quand ils me demandent si dans la famille il y a des HP, je répondrai "oui mais non" lol.
Quand à ses "lacunes" (IMT et plus particulièrement IVT) je vais regarder comment l'aider à les améliorer, peut être que j'ouvrirai un nouveau sujet sur ce thème si je trouve rien de satisfaisant.

Topsy Turvy, j'ai effectivement posé la question si elle suspectait un TDA, et la réponse a été négative.

isadora a écrit:
Guen84 a écrit:
Il a été a deux doigts de pas pouvoir le passer car le matin du jour j il était encore en boule dans son lit une demi heure avant car il etait apparemment fatigué mais passons sur ce détail car au final il y a été.


cette phrase me touche profondément. il me semble que personne ne devrait passer un test en étant roulé en boule avant d'y aller. je me demande ce que vaut le résultat du test avec une anxiété à ce niveau. spontanément, je dirais : rien. mais je ne suis pas psy !

je ne comprends pas trop le parcours médical : LE psychiatre envisage que ton fils soit HP, demande un test (ou suggère ? parce que passer un test n'est pas anodin et pas gratuit non plus) et en fait, c'est UNE psy qui fait passer le test ? et la conclusion est "mi-figue-mi-raisin". les deux psys discutent-ils entre eux ? se connaissent-ils ? LA psy a-t-elle été recommandée par LE psychiatre ?

ce que je ressens à la lecture de la phrase, c'est que ton fils n'avait pas envie d'y aller, et qu'au final, le test n'apporte pas d'éclairage sur la phobie scolaire, n'est-ce pas ? ni sur l'anxiété ?

je m'interroge sur le cheminement du psychiatre qui lui fait faire un lien entre phobie scolaire et HP.

il y a plein d'autres raisons à la phobie scolaire, qui n'est pas une phobie (cf Topsy dans le sujet ci-dessous), notamment le harcèlement scolaire. tu trouveras peut être des éléments qui peuvent t'éclairer dans le topic :

https://www.zebrascrossing.net/t42929-phobie-scolaire#1887760

en tout cas, ce qui est clair, c'est que ton fils est très intelligent. c'est cela qu'il doit retenir, c'est le côté positif de cette expérience.

(Revol est un charmeur, j'ai eu la chance de le rencontrer, j'ai encore un souvenir prégnant de son regard bleu et de son sourire  Embarassed )

Effectivement les conditions n'était pas terrible, j'étais dégouté, mais avec le délai (2 mois et demi j'ai pas osé annuler) et au final selon la psy cela s'est bien passé.

En fait le psychiatre qui suit mon fils a demandé un bilan afin de ne pas partir dans tous les sens car il suspectait peut être certains troubles qu'il aurait réussi à compenser jusqu'en 5eme mais que la ca ne devenait trop dur et qu'il faisait peut être a cause de ca une sorte de burn out. Celle ci ne faisant pas ce genre de test on s'est tourné vers une psy habilité et qui a l'habitude d'en passer. Le psychiatre a d'ailleurs dit que le compte rendu était bien fait.
Au final pas de trouble trouvé si ce n'est la forte hétérogénéité qui selon la psy pourrait éventuellement causer un mal être, car entre ce que son intelligence est capable de réaliser et sa capacité à le réaliser il y aurait une grosse différence et donc génèrerait de la frustration et une mauvaise estime de soi (effectivement il se trouve nul).
Elle préconise un suivi psycho pour soigner le trouble anxieux et un aménagement de son emploi du temps pour continuer a aller au collège.

Merci pour ton lien sur la phobie scolaire, j'irai jeter un œil. Pas de harcèlement pour lui. Malheureusement je connais pas mal la situation car j'ai 3 enfants scolarisés et c'est le 3eme a souffrir de ca... la première a réussi a y retourné après un an et demi d'école a la maison, lui c'est le n°2 et ma 3eme est en CNED règlementé depuis novembre... tous suivi par psychiatre, (seul lui a été testé par contre) j'avoue que je me demande ce que j'ai fais pour en arriver la, c'est pas normal...  Neutral

nikko76 a écrit:La situation de ton fils trouve un écho incroyable à celle que j'ai connue il y a maintenant  plus de 30 ans : phobie scolaire à l'entrée en 6 ème (grosse anxiété de séparation, puis refus anxieux de l'école qui m'a conduit d'abord à l'école à la maison, puis en hopital psychiatrique à l'entrée en 5 ème...)  J'avais obtenu à l'époque le même QI que ton fils : 127... Les psys avaient expliqué à mes parents qu'en raison de l'anxiété le résultat global était sous estimé, et évoqué l'opportunité qu'il y aurait eu à me faire sauter une classe si j'avais été moins anxieux. Peu importe donc que ton fils ait 125, 130 ou 135 : il est très certainement HP...  L'IAG est à retenir en priorité ; IMT et IVT sont plus secondaires. Ils participent au bon fonctionnement de l'intelligence mais ne sont pas l'intelligence au même titre que le sont les indices verbaux et non verbaux, représentés par l'IAG.

Merci pour ton expérience, effectivement il y a beaucoup de points communs !

Edel, merci beaucoup pour ton message privé, très intéressant, je ne peux malheureusement pas t'y répondre car je n'ai pas accès aux mp, il me faut 5 messages postés ce qui n'est pas encore le cas, désolé !

Guen84

Messages : 2
Date d'inscription : 09/05/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum