Présentation

3 participants

Aller en bas

Présentation  Empty Présentation

Message par Synapse06 Lun 2 Mai 2022 - 20:53

Bonjour tout le monde,

Découverte de ce forum lors de ma lecture,

Je ne sais pas si je suis au bon endroit mais je l'espère en tout cas.

J'ai 35 ans, je consulte une psychologue depuis environ 1 an suite à des problèmes de gestion du stress, manque de sommeil, sentiment de décalage, difficulté a supporté les bruits, la lumière et j'en passe.

Mon parcours scolaire a été une vraie catastrophe. (Mes fautes entre autres en témoignent)

Beaucoup de mal à m'intégrer dans des groupes, sentiment d'isolement mais en même temps ça me plaît d'être seul aussi, complexes, manque de confiance en soit, difficulté à faire confiance ..

Après plusieurs séances la thérapeute m'a demandé si j'avais déjà entendu parler des HPI/HPE, Zèbre ..

Oui, enfin pas sous ces termes, elle me dit alors qu'elle pense que j'en fais partie, chose que je rejette assez rapidement, mais qui a la fois me plairait (uniquement dans le sens où expliqueraient tellement de choses)

Je lui demande si malgré tout (aimant lire depuis petit avec des fréquences variables) si elle n'a pas d'ouvrages à me faire lire, elle m'en recommande et je m'y mets.

Après la lecture des deux premiers, surement les plus connus je suppose, je me retrouve dans énormément de choses, mais pas dans tout (surtout pas le côté génial à réaliser des exploits que j'entends/lit sur certain.e.s)

Je fais lire des paragraphes qui m'interpellent à ma compagne qui se retrouve aussi surprise que moi tellement certains passages "me" décrive à un point tellement similaire que ça en est gênant.

J'ai toujours du mal à croire que cela puisse être le cas, et surtout ce qui me peine beaucoup c'est que si ca l'est, j'ai beaucoup de mal à voir/comprendre en quoi ce n'est pas un handicap' plus qu'autre chose, je n'arrive pas à trouver des points positifs à cela. (J'espère ne vexer personne)

Donc voilà, je me retrouve ici, un peu comme une bouteille à la mer, avec une énorme envie d'échanger, de comprendre, d'apprendre..

J'ai beaucoup de mal à freiner mon cerveau, je suis somnambule +++ depuis mon plus jeune âge, je me couche très tard me lève très tôt, avec des réveils nocturnes. Je travaille dans un service qui semble me convenir (après plusieurs changements de jobs), mais c'est un métier d'urgence, ou je suis sollicité jours/nuits 7 sur 7.. C'est palpitant, il faut réagir vite et bien.. dans l'ensemble je m'adap..... ca me plaît, je crois.

J'ai la tête en ébullition constante, c'est hyper frustrant de ne pas arriver à dire exprimer à quelqu'un a qui je sais très bien que lorsqu'il te dit "je comprends", il/elle ne comprend pas..

J'ai besoin d'avancer, mais je suis exténué, le manque de sommeil, les bruits, le fait de réfléchir à tout et tout le temps, c'est épuisant.

Comment gérez-vous tout ca ? Je suis énormément surpris quand je lis quelqu'un à HP être bien. La chance !

Bref, ça fait plus journal intime qu'autre chose, mais j'avais besoin de l'écrire.. Merci à celles/ceux qui me liront et qui prendront le temps d'échanger avec moi et de me donner de l'espoir et/ou des conseils, parce que la nouvelle n'est pas facile à avaler... Même si je n'ai pas le "certificat officiel"

Au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous

Synapse06

Messages : 2
Date d'inscription : 02/05/2022

Revenir en haut Aller en bas

Présentation  Empty Re: Présentation

Message par Amocore Mar 3 Mai 2022 - 6:38

Synapse06 a écrit:

Comment gérez-vous tout ca ? Je suis énormément surpris quand je lis quelqu'un à HP être bien. La chance !

Bref, ça fait plus journal intime qu'autre chose, mais j'avais besoin de l'écrire.. Merci à celles/ceux qui me liront et qui prendront le temps d'échanger avec moi et de me donner de l'espoir et/ou des conseils, parce que la nouvelle n'est pas facile à avaler... Même si je n'ai pas le "certificat officiel"

Au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous

Bienvenue au bercail, youpiiiii on va bien s'amuser bounce

En lisant, en échangeant, en laissant décanter, j'ai appris à gérer, à aimer tout ça, à faire sens, laisser émerger la cohérence, voir la beauté, tomber amoureuse de mon don. Laisse toi le temps de débarquer, je sais on est pressé rabbit

T'as besoin d'écrire, c'est très bien, en mode journal intime, encore mieux !

Je n'avais pas de "certificat officiel" non plus en arrivant et en me validant zèbre.

Bienvenue parmi nous alien et au plaisir également de te lire et d'échanger avec toi !
Amocore
Amocore

Messages : 773
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Présentation  Empty Re: Présentation

Message par RonaldMcDonald Mar 3 Mai 2022 - 8:20

Synapse06 a écrit:difficulté a supporté les bruits, la lumière 
Bonjour et bienvenue.

J'ai repris ce passage parce que pour moi, il porte un autre nom : l'hypersensibilité. Que beaucoup de zèbres ont, mais pas tous, et un nombre important de non-zèbres ont aussi. C'est souvent considéré comme "pareil", à tort.

Ca ne veut pas dire que tu n'est pas zèbre - c'est bien possible, au vu du reste de ta prose. Notamment le passage sur ton job - Monique de Kermadec retrouve souvent les 3 mêmes moteurs chez les zèbres qu'elle reçoit en consultation : "complexité, intensité, urgence".

Mais ce que je veux dire, c'est que chacun est unique. Tu sembles (ceci n'est pas un diagnostic, je ne suis pas habilité) porter les deux casquettes, un peu comme moi (je n'ai pas pu garder mon ancien métier en maintenance logicielle bancaire, ou je retrouvais les 3 critères de Monique de Kermadec, et ça me manque). Pour autant, tu n'est pas moi, et aucun archétype ne te décrira totalement. C'est bien de trouver à quels archétypes on se rattache plus ou moins, mais on commence à progresser quand on comprend comment soi, en tant qu'individu unique, on s'articule autour de ces archétypes. Par exemple, pourquoi moi j'ai réussi mes études, alors que beaucoup avec la même combinaison semblent les rater. Nous sommes toi et moi des variations différentes autour de ces 2 mêmes archétypes.

Tu parles de handicap. C'est à la fois une faiblesse et une force, en fait. L'aspect zèbre rend les relations sociales plus ardues, mais donne des clefs pour mieux comprendre les évènements, et les anticiper. L'aspect hypersensible rend plus vulnérable, mais donne aussi une meilleure perception des événements et des opportunités. Statistiquement, on se rend compte que les pas-comme-nous ont autant, sinon plus, de maladies mentales, de soucis psychologiques, de problèmes divers dans la vie. Ils sont aussi malheureux que nous, c'est-à-dire beaucoup. Mais différemment. Ils subissent beaucoup plus. Ils sont protégés par la masse à laquelle ils appartiennent, mais ont beaucoup moins d'outils pour s'en sortir quand cette protection ne suffit pas.

Nous effectivement, nous devons nous en sortir seuls, ou presque. Nous en avons souvent - mais pas toujours - les moyens. C'est à la fois effrayant et libérateur. Bienvenue parmi nous.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 5734
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Présentation  Empty Re: Présentation

Message par Synapse06 Mar 3 Mai 2022 - 16:24

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre, ça me fait réellement plaisir de pouvoir échanger là -dessus.

Amocore, je reconnais être extrêmement pressé, j'ai le sentiment de stagner c'est très difficile à gérer cela.

Tomber amoureux de son don, je trouve ça très joliment dit mais il est vrai qu'à ce stade cela me semble totalement impossible n'y voyant pas de points positifs.

J'ai beaucoup de mal à croire que je puisse être HP, surtout tant que je n'ai pas passé les tests. C'est difficile à dire mais le fait que ce ne soit pas officialisé, c'est comme si j'étais une sorte d'imposteur ici, malgré le fait que les thérapeutes que j'ai pu voir jusqu'à présent me répète "Vous en doutez encore?"

Oui, je doute, car j'ai cette impression horrible de me sentir mal, d'être en décalage, de ne pas comprendre les choses de la même façon, d'être a-normal/anormal et que malgré tout on me dise que cela soit positif, j'ai du mal à le comprendre/croire.

Le manque de confiance en soi, c'est délicat aussi je trouve, il me semble que j'avais plutôt confiance en moi plus jeune, mais là avec l'âge les "particularités" s'intensifient je trouve.

Le pire c'est les bruits, j'ai du mal à être "bien" lorsqu'il y a du bruit, et pour dire, le mal évolue de jour en jour, une famille avec des enfants, ne cesse de laisser trainer leurs enfants derrière mon mur de clôture et le bruit du ballon plusieurs fois par jour/soir résonne dans le jardin, contre le mur, dans ma tête c'est l'explosion, et j'arrive pas à retrouver le calme c'est horrible, plein de démarches ont été effectué mais sans succès et ici ce n'est pas le sujet de traiter ce genre de problème.. Mais bon, ça me pollue tellement la vie, c'est abominable. J'ai eu comme conseil de mettre des boules QUIES, des écouteurs avec de la musique etc... Mais je n'arrive pas à comprendre le fait que ce soit à moi de m'isoler d'un bruit que je ne produis pas.. Ca me semble incohérant, j'en deviens dingue et je ne sait pas comment gérer cette hypersensibilité au bruit..

Merci pour le nom de "Monique de Kermandec" je ne connaissais pas, je vais me pencher dessus et surement apprendre plein de choses.

J'ai toujours eu plein de petits boulots (échec scolaire multiple), je n'ai jamais été mauvais, j'ai toujours su m'adapter voir me suradapté, au début ça me plait toujours, c'est tout nouveau, tout neuf, puis rapidement je m'ennuie, j'ai l'impression d'en avoir fait le tour, j'en ai marre, j'y perds le gout et l'envie et je me retrouve à stagner parmi ce groupe de gens qui m'insupportent avec leurs blagues horriblement nul, leur façon de refaire le monde, cette manie de toujours vouloir avoir raison, toujours le même argument non fondé de 'je connais quelqu'un qui m'a dit.." etc... Je suis d'une région ou les menteurs, les frustrés et le fait de surjoué est limite un mode de vie, c'est pénible, surtout quand tu vois bien que les mensonges sont plus que flagrants.. Difficile de trouver du monde avec qui échanger, j'ai du mal à bien m'entourer, je ne comprends pas.

Mon sentiment c'est d'être comme elle dit ma thérapeute, une tourelle en hypervigilance, toujours à anticiper, à prévoir ou à voir le mal avant qu'il n'arrive, très peu de repos pour moi là-dessus.

Le pire dans tout ca ce sont mes nuits, très courte et agité, j'ai rendez-vous le mois prochain avec un thérapeute lui-même HPI qui est spécialisé dans les troubles du sommeil, j'espère vraiment qu'il puisse faire quelque chose pour moi.

Mon activité cérébrale et de travail ont fait que pendant quelques années j'avais des pertes de connaissance à des moments totalement inappropriés. (Je reconnais qu'il n'y a pas spécialement de bons moments pour perdre connaissance lol)

La dernière fois je suis tombé sur la tête, de ma hauteur, trauma facial, deux jours de réanimation.

La cause? La tête bien sûr ! Le neurologue à dit que mon activité cérébrale était tellement intense entre le jour (travail) et la nuit (somnambulisme) que le cerveau de lui-même déconnecter pour récupérer ! autant vous dire que pendant longtemps j'ai trouvé criminel de prendre la voiture au cas où je risque de perdre connaissance au volant et de blesser quelqu'un.. J'ai eu beaucoup de traitements lié à l'épilepsie, apparemment les traitements épileptique traitent aussi le somnambulisme. pour ma part à part me faire perdre la mémoire et être déconnecté du monde ça ne m'a pas fait grand chose, j'ai rapidement stoppé. La vie a suivi son cours et je n'ai plus eu de perte de connaissance depuis.

Par contre pour dormir, pendant des années je me suis saboté de diverses manières, alcool, drogue etc... Dans l'excès bien sûr, sinon ce n'est pas drôle.

J'étais fumeur pendant 10 ans, à deux paquets par jour, j'ai lu un livre qui m'a permis de stopper la cigarette, cette année ça à fait 10 ans où je n'ai pas toucher une cigarette et pas le moindre manque. Juste la frustration de m'être sabotée pendant tant d'années.

Des années à penser, à batailler pour comprendre sans vraiment savoir quoi chercher ? Puis un jour la thérapeute me parle du HP.

Je rejette immédiatement l'idée, pour moi impossible d'être HP ET en échec scolaire ! (J'ai lu par la suite qu'effectivement c'était bien possible, mais pour moi, à ce jour, c'est qu'une coïncidence, a tort ou à raison..)

J'aimerais beaucoup rencontrer d'autre HP pour savoir comment ils fonctionnent. Surtout sur la pensée ! Je trouve ca dingue la pensée! Je pense tellement que lorsque je me réveille le matin, j'ai l'impression de ne pas avoir eu de "coupure", au réveil, je pense toujours à quelque chose, comme si j'avais juste rappuyer sur PLAY, et la journée reprendre son cours. E.P.U.I.S.A.N.T

Je suis perfectionniste, mais pas maniaque, ça vous parle ? Je trouve ça bizarre encore, je remarque des détails que d'autres sont à 10000, ou considère cela même insignifiant, mais pour moi, je focalise !

Je suis très dur et exigeant envers moi-même, du coup malheureusement je me rend compte que je le suis aussi avec mon entourage. Ca me peine beaucoup d'être comme je suis, mais ça me peine encore plus de voir comme je suis avec mes proches.

Ma première consultation, quand elle m'a demandé pourquoi j'avais pris rendez vous, j'ai répondu avec la plus grande sincérité du monde (bien sur a l'époque le HP n'avait jamais été abordé) : "J'ai pris rendez vous parce que j'aimerai être un imbécile heureux ! Je trouve les imbéciles tellement heureux, tout leur passe au dessus, ils ne comprennent rien, et tout va bien. Je me sens en décalage, voilà pourquoi j'ai pris rendez vous"

J'ai l'impression d'être dingo?

Voilà, désolé, je cumule depuis tellement d'années, j'ai besoin d'extérioriser lol!

Synapse06

Messages : 2
Date d'inscription : 02/05/2022

Revenir en haut Aller en bas

Présentation  Empty Re: Présentation

Message par Amocore Jeu 5 Mai 2022 - 7:14


Ne t'excuses pas, c'est ton fil, ton carré de pré, tu t'exprimes comme tu veux, autant que tu veux. Extériorise, extériorise.

Ohlala devant mon écran, je me suis vue dans le miroir. En te lisant, mentalement, je faisais des croix.

- Ne pas supporter le bruit ? Check ! Accroc aux boules Quies, je travaillais en open space au bureau avec un casque de chantier, ils avaient fini par s'habituer.

- Ne pas se sentir intelligent ? Check ! Même avec le sacro-saint bout de papier et encartée Mensane.

- La drogue ? L'alcool ? Fumer 25 Lucky par jour ? Triple check ! Sensation d'engourdissement qui fait qu'on s'oublie, ça détend, ça se paie très cher aussi.

- Ne pas supporter les normaux-pensants qui se croient des lumières en débitant les pires conneries ? CHEEEEECK  C'est mal mais je vis dans une bulle Z, ça va mieux. Mais pas complètement. Mauvaise nouvelle, même sur ZC je grince beaucoup des dents... Mais je me soigne, la faute à l'ego mal placé.

- Le sommeil tout destructuré ? Check ! L'insomnie, ma vie.

- Etat d'hypervigilance ? Cheeeeck ! Je suis très tendue au supermarché etc, je sens le caddie derrière moi, la mamie qui ne me voit pas, la maman qui ne se pousse pas, et hoooorreur ils m'effleurent, ça me fait comme de l'électricité, bien stressant tout ça.

- Echec scolaire ? Cheeeeeeeck j'ai quadruplé, mais j'ai persévéré et je suis diplômée. J'avais pas d'autres objectifs quand j'étais en dépression, donc bon.

- Rejeter l'idée d'être surdoué ? Bien évidemment check !! C'est simple, je me suis reconnue dans toutes les caractéristiques, surtout les plus bizarres, comme les étiquettes des vêtements qui grattent (torture!) mais surtout pas la haute intelligence. Etre plus intelligent que 98% de la population ? Du grand délire !

- L'impression d'être dingo ? Mon préféré. L'histoire de ma vie  I love you

- Par contre pour l'accident du cerveau, non. Je partais en voyage intérieur en regardant le plafond pendant des heures. Ca a disparu avec l'introspection et la thérapie. Prends bien soin de toi.

Cette liste correspond au profil du surdoué  What a Face
Il y a aussi : la superbe palette émotionnelle, être ému par la beauté du monde, se sentir vivant, intensément vivant, l'intuition hors norme où tu te sens comme dans un Marvel avec tes pouvoirs secrets, sentir les gens derrière leurs masques, détecteur de mensonges, la richesse du monde intérieur, les belles qualités humaines, l'empathie, le besoin de justice. Les cavalcades en solo ou avec d'autres, les envolées lyriques, l'excitation intellectuelle devant un nouveau sujet passionnant ou une expertise dans une passion. La résilience extraordinaire, souvent des parcours de vie atypiques, sortis des sentiers battus, une plus grande liberté de pensée, de rêver, de se réinventer... Tomber amoureux de son surdon, contente que ça t'est interpellé.

Je rejoins Ronald, prends toi de la lecture, Monique ou Christel Petitcollin, qui tu voudras mais ouvre ton esprit et lis. Laisse toi le temps d'intégrer, car la clé du surdon ouvre tellement de portes, et met tout à l'envers à l'intérieur, l'image de soi, l'interprétation de son passé, sa place dans le monde etc...


Relax tranquille et oui je sais, le sentiment d'urgence à vouloir tout comprendre, je sais je sais.

Pour conclure, je vais me répéter, j'aime bien radoter : bienvenue parmi nous l'alien  alien

Amocore
Amocore

Messages : 773
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum