Nouvelle venue un peu perdue…

+6
valerian
Ceci n'est pas un tigrou
Raconte des salades
Topsy Turvy
Amocore
Petite Plume
10 participants

Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Sam 9 Avr 2022 - 22:18

Bonjour, bonsoir,

Je suis une jeune femme de bientôt 23 ans, étudiante. Nouvelle venue ici, je ne sais pas trop qui je suis, ni par où commencer. Je vais tenter une présentation tout de même.

Je me suis toujours sentie différente, d’abord seulement légèrement pendant l’enfance, puis de manière flagrante à partir de l’adolescence, période qui a également coïncidé avec un traumatisme (À l’âge de 10 ans, une maladie mal prise en charge, je le précise car je sais que cela a un eu impact non négligeable sur ma construction.) Ma santé s’est par la suite améliorée, mais j’ai continué à me sentir complètement en décalage : l’impression d’être trop sérieuse, trop grave, trop clairvoyante, et surtout de ne pas maîtriser les codes sociaux, en particulier avec les gens de mon âge. Cela s’est encore exacerbé avec l’entrée dans le monde étudiant, auquel je n’ai jamais rien compris.
Je reste relativement appréciée dans le quotidien, car j’ai une bonne écoute et j’aime rendre service, mais je n’ai pas l’occasion de construire de réelles amitiés profondes, sur lesquelles je peux compter, et cela m’attriste énormément. Quant aux relations amoureuses, c’est le néant, alors que j’en rêve aussi (je suis une romantique, en cela aussi j’ai l’impression d’être en grand décalage avec ma génération).

Je n’ai jamais passé de tests, mais je commence à m’interroger sérieusement sur ma personnalité, et à m’intéresser à tout ce que recoupe le terme de « zèbre », même si j’ai beaucoup de mal à voir où je me situe, j’ai l’impression de correspondre à un peu tout et rien à la fois.

Ce qui est certain, c’est que je suis introvertie, ancienne timide maladive qui s'est un peu améliorée (mais il reste du chemin) et que je n’ai absolument aucune confiance en moi, en particulier sur le plan social.
Je suis très indécise, je cogite tout le temps et analyse tout le temps tout, ce qui a pour principale conséquence de me plonger dans une anxiété chronique.
Je réfléchis beaucoup, mais d’un autre côté, je n’ai aucune logique, aucun sens pratique, j’ai beaucoup de mal à raisonner, même lors de situations pourtant évidentes pour beaucoup d'autres. Je compense en apprenant beaucoup, j’ai une bonne mémoire et beaucoup de choses m’intéressent.
Je pense également être hypersensible, je ressens très fortement mes émotions mais aussi celles des autres. Un rien peut me rendre heureuse comme peut complètement m’anéantir.

Vous l’avez compris, je vis tout cela globalement comme une souffrance, car je suis terriblement anxieuse, et en manque affectif. Je dirais même que j'en suis à un point de ma vie où je me sens désespérée, j'ai l'impression d'être dans une impasse.
Je ne sais pas exactement pourquoi je suis ici, mais j’ai parcouru plusieurs témoignages et sujets très intéressants sur le forum, et j’ai donc décidé de vous rejoindre.

Au plaisir de vous lire, à bientôt ! Smile

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Amocore Dim 10 Avr 2022 - 18:58

Bienvenue Petite Plume,

Un jour petite Plume deviendra grande. Moi c'est la plume torrentielle du fil d'à-côté, il y a la plume déchaînée un fil plus bas aussi, une de plus, on va bien s'amuser  alien

J'ai déjà de la sympathie pour toi, je me suis reconnue dans ce que tu écris. Quand je suis arrivée ici, j'avais ton âge, j'étais étudiante aussi et je ne me connaissais pas... A ta différence, tu as cette lucidité, et c'est génial ! A l'époque, je pensais savoir alors que les hauts murs lisses du faux-self m'empêchaient toute introspection, je restais en superficie...

J'espère que cette découverte du surdon va t'apporter beaucoup de bien, ça m'a été salutaire pour ma part, et que ce sera l'occasion d'entamer une belle introspection pour aller à ta rencontre et voir comme tu es belle.

Je serais ravie d'échanger avec toi et je suis curieuse de voir ton évolution.

Bienvenue encore, pose les valises, enlève tes chaussures et mets toi à l'aise.  I love you

Nouvelle venue un peu perdue…  Plumes10
Amocore
Amocore

Messages : 776
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Invité Dim 10 Avr 2022 - 19:35

Bienvenue j'espère que tu pourras peut-être te faire des amis 🙂

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Dim 17 Avr 2022 - 16:42

Merci beaucoup à vous deux pour votre accueil chaleureux I love you

Je ne sais pas si on peut vraiment parler de surdon pour ma part... Car j'ai l'impression d'avoir surtout tous les inconvénients de la douance (décalage, problèmes sociaux, anxiété), sans en avoir les avantages : Je n'ai pas un bon raisonnement, je n'ai aucun talent, je suis même très empotée pour certaines choses.

Je sais que ça peut paraître complètement ridicule, mais j'ai l'impression d'avoir déjà raté ma vie à 23 ans. Si on prend les cinq dernières années de ma vie, je n'ai rien de fait marquant à part étudier. En effet, c'est la seule chose que je suis capable de faire à peu près correctement. Et encore, je suis dans une voie relativement bouchée, donc ça ne sert pas à grand chose.
J'ai été incapable de m'amuser pendant ma vie étudiante, je n'ai pas réussi à aimer les fêtes étudiantes car je ne suis pas attirée par l'alcool ni les drogues. J'ai aussi raté la période des premiers émois amoureux, que ce soit à l'adolescence puis dans ce début de vie d'adulte, je n'ai jamais compris comment plaire.

Tout cela pose problème aussi pour me lier, car j'ai l'impression de d'avoir rien à raconter quand je rencontre d'autre gens, je ne peux parler que de cours ou de boulot, ce qui les ennuie bien vite, évidemment.

Amo - coR, je suis heureuse que ton introspection t'ait fait tant de bien. Comment as-tu fait, combien de temps cela a-t-il pris ? Car moi j'ai l'impression que c'est le contraire, plus je m'analyse, plus je réfléchis, plus je désespère : Je déteste ce que je suis et je suis terriblement envieuse des autres. Chaque année je constate un peu plus à quel point je suis à des années-lumières des valeurs, des centres d'intérêts, de la façon de penser des autres, et cela m'horrifie, vraiment.
Je ne ressemble pas aux autres mais d'un autre côté je souffre de ma solitude, je ne demande qu'à être aimée.

Vous l'avez compris, je suis très très loin sur le chemin de l'acceptation... en admettant que j'y arrive un jour (j'en doute de plus en plus)

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Amocore Mar 19 Avr 2022 - 17:56

Hello Petite Plume,

Merci pour ta confidence, tu me touches tellement, je m'y reconnais aussi... Ce rejet de soi, avoir l'impression d'avoir raté sa vie à 23 ans aussi hahaha le grand n'importe quoi. Car en vrai tu es une beauté et tu as toute la vie devant toi.

C'est surtout une question de perspective. L'ego aime tourner en rond alors l'ouverture d'esprit est de mise pour laisser entrer l'air frais. Et la clé du surdon est superbe pour cela.

C'est normal de se sentir sous-douée haha et c'est même signe de grande intelligence, car elle est implacable dans la haute conscience de nos limites personnelles. Les gens moins intelligents n'ont pas ça, du coup ils se sentent plus intelligents, eh oui. Donc ne t'arrête pas à ça.

Je t'invite à explorer le surdon, lire des livres et le forum. Parler aux gens ici et ailleurs pour vraiment l'intégrer. Il va y avoir plein de questions et d'objections, pour finalement déboucher sur un autre regard sur toi, plus clément, plus doux, plus exact.

Il n'y a pas d'autoroute toute tracée pour l'introspection. Personnellement, j'ai fait beaucoup beaucoup de thérapies, d'écriture, de lecture, de rencontres... Il y a une dimension très spirituelle et de développement personnel. Comme toi je ne demandais qu'à être aimée et je me détestais. Alors comment générer cet amour de soi ? J'ai pris conscience qu'il y a avait de l'amour partout autour de moi, l'amour divin, ou de l'Univers, du cosmos, de ce qui te plaira. Ca m'a beaucoup aidé de m'ouvrir à la spiritualité, tout devient moins lourd, je n'ai pas à tout faire toute seule, il y a une force d'amour qui veille sur moi...

Et je suis loin du compte aussi en terme d'amour de soi, même si je me sens infiniment mieux aujourd'hui qu'il y a dix ans. En effet, je t'écris je sais-pas-comment, je suis brisée en mille morceaux éparpillés dans un chagrin à perte de vue... Je vois le désamour terrible dans ma vie alors que je prends conscience que je suis dans une relation dite toxique.

Bien sûr je me suis jugée, je me juge encore. Comment j'ai fait pour ne pas voir ? COMMENT ? Car j'avais besoin d'aller jusqu'au bout de la reproduction de la maltraitance familiale. J'ai aussi payé mon karma. Point. Maintenant que c'est fait, je vais pouvoir enfin passer à autre chose et me pardonner entièrement.

Et ensuite ? Essayer autre chose : pratiquer l'acceptation radicale. Le superbe défi : je vais m'aimer et être super sympa avec moi même si j'ai l'impression de m'être plantée royalement ces dix dernières années.

Je ne sais pas faire mais j'apprends comme toi. Une question que j'aime me poser régulièrement : et si ça arrivait à ma meilleure amie, je lui dirai quoi ? Je la traiterai comment ?

Si tu croises une jeune femme intelligente et toute mignonne qui te dit qu'elle a raté sa vie à 23 ans, tu lui dirais quoi ?  Wink

Amocore
Amocore

Messages : 776
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Topsy Turvy Mer 20 Avr 2022 - 14:32

Coucou la petite plume !

je suis à des années-lumières des valeurs, des centres d'intérêts, de la façon de penser des autres, et cela m'horrifie

Moi, ça me rassure, qu'il y ait d'autres gens qui ne collent pas aux scripts stupides prescrits.


Le cat parmi les suricates de la chaîne demonstrer, souvent proposé par RonaldMcDonald :




Petite plume a de belles années devant elle pour apprendre à s'apprivoiser...

Nouvelle venue un peu perdue…  Ostrich-feather-1458012_1280
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 5881
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Jeu 21 Avr 2022 - 23:33

Merci à vous pour vos réponses  Smile (et merci à ceux qui m'ont envoyé des messages privés, je vous réponds dès que j'ai posté 5 messages ici)

Amo - coR : Je suis sincèrement désolée pour ce qu'il t’arrive… C’est gentil de tenter de me réconforter alors que tu vas toi-même mal. Je te souhaite de t’aimer, visiblement tu as commencé à trouver les clefs pour cela, j’en suis heureuse.

Si tu croises une jeune femme intelligente et toute mignonne qui te dit qu'elle a raté sa vie à 23 ans, tu lui dirais quoi ?  

Honnêtement, je ne sais pas trop. D’un regard extérieur, je me rends bien compte qu’il est un peu ridicule de considérer qu’on a raté sa vie à 23 ans, je lui dirais donc que c’est impossible.
Mais en ce qui me concerne, je me déteste tellement (je me considère comme tout sauf une « jeune femme intelligente et toute mignonne », je pense que j’ai surtout l’air coincée et paumée) que j’en arrive toujours nécessairement à cette conclusion.
Le problème est que je suis en tel désespoir affectif que pour moi, ne pas avoir l’amour, l’affection, la reconnaissance des autres, est synonyme d’une vie gâchée.
J’ai du mal à voir le reste, qui pourtant va mieux. Il y a d’autres domaines dans lesquels je maîtrise mieux. Mais je ne supporte plus ma solitude, je ne supporte de ne pas rencontrer de gens qui me ressemblent. Quand il y a un problème, j’aime faire tout ce que je peux pour le résoudre. Je me suis battue pour combattre certaines de mes peurs, mais plaire aux autres, je ne sais pas comment m’y prendre, et c’est tellement rageant !

Topsy Turvy : Merci pour ton accueil.  I love you
J’ai visionné la vidéo, très intéressante. Je ne suis pas sûre de m’y reconnaître à 100% mais il y a un peu de cela.
Ce monsieur cite l’exemple de la conversation autour des enfants, moi j’ai fait le parallèle avec ce que j’ai pu régulièrement subir lors de soirées étudiantes ces dernières années : les sujets de conversation des gens qui tournent inlassablement autour de deux sujets : leurs dernières cuites, et leurs histoires Tinder. Là c’est exactement ça : ennui mortel, angoisse totale, impression de répétition à l’infini… Mais dans le même temps, c'est très paradoxal, je ressentais aussi fortement le désespoir de ne pas savoir m’amuser avec eux.
Curieusement avec les gens de générations au-dessus, je supporte mieux la conversation convenue, car les sujets m’ennuient moins, même si cela peut rester difficile.
Je crois que mon problème de sociabilité est exacerbé avec les gens de mon âge… Je ne sais pas trop ce qu’il faut en conclure.

Je suis complètement perdue sur ce que je suis. Je n’ai même plus le courage d’apprendre à m’aimer, m’apprivoiser, comme vous le dites, car je ne sais pas comment m’y prendre, et je suis extrêmement lassée de chercher depuis toutes ces années …

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Invité Dim 24 Avr 2022 - 22:28

Il y a beaucoup de choses que j'ai voulu t'écrire en te lisant... mais une seule mérite d'être dite.

Épouses-moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Lun 25 Avr 2022 - 21:16

Bonsoir Quatre, carrément ?  Nouvelle venue un peu perdue…  1f602

Bon forcément, je serais curieuse de savoir toutes ces choses que tu as voulu écrire en me lisant ...

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Lun 25 Avr 2022 - 22:10

Petite Plume a écrit:Tout cela pose problème aussi pour me lier, car j'ai l'impression de d'avoir rien à raconter quand je rencontre d'autre gens, je ne peux parler que de cours ou de boulot, ce qui les ennuie bien vite, évidemment.

En réalité, ça peut intéresser des gens. Ma mère par exemple, consacre 99% de sa conversation à son travail, au lycée de mon frère et à mes études. Et ses amies font de même avec leur boulot et leurs enfants. Et elles s’entendent très bien!
Elles font souvent des activités ensemble - avec les enfants- comme aller dans des musées grand public, type la cité des sciences, le palais de la découverte, le musée d’Orsay… faire des activités ça peut aussi alimenter la conversation. Et ce sont des sorties sans drogue et sans alcool! Pourquoi ne proposerais-tu pas à des gens sympathiques (même s’ils ne sont pas des amis au sens fort du terme), une petite visite des invalides, ou autre chose qui pourrait leur plaire ? Même s’ils refusent pour X raison, ils seront flattés que tu penses à eux, et ils te verront peut-être comme une amie potentielle.

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Lun 25 Avr 2022 - 22:21

Petite Plume a écrit:Bonsoir Quatre, carrément ?  Nouvelle venue un peu perdue…  1f602

Bon forcément, je serais curieuse de savoir toutes ces choses que tu as voulu écrire en me lisant ...

Tu pourras dire sans menti, malgré le supposé néant de tes amours, que tu as été demandée en mariage. (Ça me fait trop penser à Kitty dans Anna Karenine d’écrire ça Very Happy )Ça c’est un truc que tu peux noter comme un événement majeur dans les 5 dernières années de ta vie, non? XD

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Invité Lun 25 Avr 2022 - 23:34



Petite Plume a écrit:Bonsoir Quatre, carrément ? Nouvelle venue un peu perdue…  1f602

Bon forcément, je serais curieuse de savoir toutes ces choses que tu as voulu écrire en me lisant ...

Ouais carrément.
Mais si tu veux pas, tant pis pour toi !



Je te préviens, je suis un peu cru, et j'ai des trucs à dire qui vont pas faire bon ménage avec ton innocence.
Aussi, il y a des choses qui risquent de te paraitre absurdes, ou trop simples pour y porter attention.
Et c'est pourtant ce qu'il y aura de plus pertinent.
Quoi qu'il en soit, c'est important que tu lises jusqu'au bout, j'ai prit le temps de faire quelque chose de progressif.
C'est important pour moi, c'est, aussi, important pour toi.



C'est évident, c'est rébarbatif, et pourtant c'est important.
Tu dessines une masse d'individus soudés.
Et tu te dessines en dehors.

La question, c'est celle de ta position face à cette masse.
Il semble que tu voudrais qu'il te faudrait l'intégrer.
Mais pourquoi ?
Sinon car c'est ce que demandent les codes sociaux.

Effectivement tu as du mal à les appliquer, ces codes.
Mais pourquoi les appliquerais-tu ?
Cela semble évident. Et pourtant, tu n'as pas la réponse.

Qu'est-ce que sont ces codes sociaux ?
Non, ce n'est pas utile à une question de cohésion sociale, pas de prime-abord.
Ces codes sociaux, c'est ce qui fait la culture, le culte.

Cela ne te semble pas curieux, que plusieurs individus différents, aient le même comportement ?
La même identité ?
Oui, c'est ce qui fait une religion.
Aussi, la religion est loin, très loin d'avoir disparue.
En fait, elle n'a jamais été aussi présente, et aussi répandue.

Le religion, c'est ce qui justifie d'influencer le comportement des individus, en fonction de données absentes, de sorte à ce que ces individus adoptent un comportement identique.
Un comportement conséquent.

D'ailleurs, c'est vraiment très amusant, tu parles d'aller voir un psychologue, parceque tu ne parviens pas à t'intégrer dans la religion.
As-tu seulement fait le parallèle entre un curé qui confesse les gens, et un psychologue ?
Ce serait vraiment très amusant que tu ailles voir un curé psy, pour qu'il t'aide à t'approprier le culte contemporain.

Mais la religion ne s'arrête pas là.
Les curés confessionaires sont devenus psychologues.
Les exorcistes sont devenus psychiatres.
La science de dieu est devenue la science de personne, ou la science de tout le monde.
Et le temps où l'on purifiait les hérétiques par le feu, celui où l'on purifie l'hérétique par le neuroleptique.

De jésus à freud, il faut être responsable de son comportement.
(Et c'est extrêmement important, retiens bien ça, j'y reviens plus tard).

Pour rendre les individus responsables, pour les faire agir en conséquence... il faut des divinités.
Et alors... ? Tu crois qu'on en a plus, des divinités ?

Regardes, hier il fallait respecter la nature, pour ne pas tenter le courroux de dame "artémis"
Aujourd'hui, il faut être responsable de son comportement pour ne pas tenter le courroux du "climat".

La crainte de "ares" est devenue la crainte de la " géopolitique".
La crainte de "léso" est devenue la crainte du "covid"
La crainte de "hermes" est devenue la crainte du "salaire à la fin du mois" et de " la finance"

Et toujours, les citoyens adaptent leurs comportements en fonction de ces forces capricieuses et vengeresses.
Totalement hors-de-portée du contrôle humain.
Cela ne fait strictement aucune différence.
Poly-théiste, mono-théiste, a-théiste, tous justifient un comportement responsable, et conséquent, en fonction de quelque chose d'absent.
Tous sont absenthéïstes.
Ouais, c'est super marrant.

Toutes les religions tiennent par un seul mensonge.
Un mensonge qui dit que " le chaos est aléatoire"
Qui justifie de porter attention aux conséquences que notre comportement engendre.
"Parceque si les conséquences sont aléatoires, alors il vaut mieux choisir les bonnes"

Seulement voilà, je l'ai démontré, le chaos n'est pas aléatoire.
Puisqu'il est chrono-logique. Il est seulement imprédictible.
Et là est toute la pertinence du propos.

Pourquoi c'est important...
Vois-tu...

Les marginaux, sont les gens dont le comportement dépend de leurs émotions.
Ils sont de ce fait, effectivement, uniques.
La masse, est faite de gens dont le comportement ne dépend pas d'une cause, mais de conséquences.
C'est ce que l'on appelle l'hypocrisie, quand l'on est responsable de son propre comportement.
D'un comportement qui ne dépend pas de l'imminence, présente, mais d'un futur, potentiel.

C'est ce qui fait la dichotomie entre le règne animal et le règne humain.
La politique chaotique et la politique synthétique.
Mais si je commence à t'embêter avec tout ça, je vais y passer la semaine, alors abrégeons.


Est-ce que tu comprends que, la loi, par définition, oblige l'individu à être responsable de son comportement, et coupable des conséquences qu'il engendre ?
Alors même qu'il n'est pas responsable des émotions qu'il ressent.
C'est quand-même cocasse, non ?

C'est à dire, que, concrètement, il est illégal d'avoir un comportement intuitif.
Le comportement de l'individu doit impérativement être responsable, et conséquent.


Bref.
Je vais couper court sur le volet religion.
Tu retiendras juste que ce qui fait un culte, c'est quand les gens adoptent un comportement identique.
Et que le-dit comportement identique, est un comportement qui dépend des conséquences, et non pas des causes.

Pour abréger la dichotomie chaotique néantique..
Tu retiendras juste qu'un comportement chaotique dépend de l'imminence.
Quand l'imminence dépend du comportement néantique.
Et c'est un rapport hiérarchique.

Très vulgairement, un comportement chaotique dépend de données passées, et présentes.
Il est donc chrono-logique, et donc logique.
L'imminence le détermine.

Là, où, un comportement néantique, synthétique, dépend de données futures. Absentes.
Inexistantes.
Il détermine l'imminence.

Volet fermé, revenons en à toi.


Quand je relis ton post je lis ça :
-" Je ne parviens pas à adopter le comportement identique"
-" je ne parviens pas à adopter un comportement conséquent"
-" Je devrais me faire diagnostiquer par un curé ou un exorciste pour pouvoir adopter un comportement identique et conséquent"
-" De ce fait, je suis triste, seule, et je n'ai pas d'interactions, pas de relations"

-" C'est de ma faute"


Pour les quatre premiers points, après t'avoir écrit cela, t'imagines bien pourquoi je rigole.
Pour le dernier point, t'imagines pas pourquoi je pleure.

Laisses moi te dire une bonne chose, une bonne fois pour toutes.
NON.
NON.
NON.
NON.

Tu n'es pas responsable.
Tu n'es pas coupable.

La preuve en est, que tu es congruente au milieu d'hypocrites.
Et que c'est en cela que tu es marginale, au milieu d'identiques uniformes.

Je t'interdis de céder. Je t'interdis de succomber à la conséquence.
Tu m'a bien lue ? J'ai 45 fois les capacités de tout tes prophètes réunis, et je t'interdis de te culpabiliser.
Et tu me reconnaitras une légitime autorité en la matière.

Ce serait l'ultime sarcasme.
De devenir conséquente, par peur de ne pas l'être....

Si tu es triste, c'est parceque tu n'as pas d'interactions.
Si tu n'as pas d'interactions, c'est car, dans notre environnement, il n'y a pas d'interactions.
S'il n'y a pas d'interactions, c'est car les gens se comportent en fonction des conséquences.
Et non pas en fonction de leurs interactions.
La conséquence d'un comportement conséquent, c'est d'engendrer des conséquences.
Et non pas des interactions.

Voilà pourquoi tu es triste, parce que l'intensité de la fréquence du champs interactif est réduite par l'activité néantique humaine.
Vulgairement, parceque le potentiel chaotique est restreint, parcequ'il n'y a pas d'imprévu, pour un comportement qui se prévoit.
Vulgairement², parceque l'amour s’efface peu à peu du climat émotionel, à mesure que l'humain altère son comportement indépendamment de ses émotions.

J'aimerais te parler de la-dite interaction, de l'imprévu...
Il me faudrait des jours, des nuits, pour le faire, je ne peux pas le résumer.
Mais je t'assure que j'ai raison.
Et que tu n'es pas coupable de l'état de l'environement quotidien dans lequel tu vis.
En fait, tu es peut-être la seule à n'en pas être coupable.

Alors, encore une fois, je t'interdis de te culpabiliser.

Laisses-les donc, entre eux, semblables, se comportant pour engendrer des conséquences.
Et continues, de ne pas être maitre de ton comportement, continues de réagir en fonction de ce qui te traverse.
Non pas en fonction de ce qui te traversera, peut-être, plus tard.

Et plutôt que de rester seule, viens trouver la chaleur de mes mots.
J'ai, encore, énormément de choses à te dire. Mais il faudra venir les chercher par message privé.
Ce n'est pas que j'ai peur de te séduire en public, mais je veux te dire des phrases trop belles pour les faire appartenir à n'importe qui.
Si tu veux pas m'épouser, c'est pas grave.
Enfin, ce n'est que partie-remise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Invité Lun 25 Avr 2022 - 23:46

Le site m'a pas laissé publier la première fois, du coup il manque des bouts.
C'est pas si grave.
Mais je voulais rajouter ces deux termes.

Fortuit et Induit.

Voilà la tendance comportementale qui fait la dichotomie entre une politique chaotique et synthétique.
Avoir un comportement fortuit.
Avoir un comportement induit.

Aussi.... Il est absolument impossible de faire la vertu d'un comportement induit.
Puisque l'induction du comportement consiste en une désolidarisation de ses interactions.

Voilà, ce sont ces deux dernières lignes qui coupent l'herbe sous le pied de l'intégralité des religions qui se justifient par l'éthique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 26 Avr 2022 - 10:18

Fil nettoyé, merci de ne pas détourner la présentation de Petite Plume

_________________
Charte ZC
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 4745
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par valerian Mar 26 Avr 2022 - 16:32

plume a écrit:Si tu croises une jeune femme intelligente et toute mignonne qui te dit qu'elle a raté sa vie à 23 ans, tu lui dirais quoi ?

j'ai pas tout lu ( méaculpa ) mais cette phrase m'a fait un peux tiqué ^^
donc une réponse que je te donnerais serait :
que c'est un sentiment fort mais qu'il faut le surmonté Wink

tout comme toi j'ai 23ans et quelque, et honnêtement c'est pas facile quand tu galère de te dire que tu peux avancer, construire des truc ( relation, travail, passion etc ) mais il n'y a qu'en essayant et en faisant abstraction des autre.
tu te plonge dans ce qui t'anime et tu n'en sort plus ( façon de parler hein ) et avance sans te soucier du passer, ou du futur et tu vie pleinement ! Smile

bon c'est peux être un peux brutasse comme entré en matière je recommence !

salut moi c'est valerian , un plaisir de te rencontré ! Smile

ouais bon c'est le mieux que je puisse faire XD

je passe pas souvent dans le coin mais si d'occasion tu souhaite échanger avec des gens dans ta tranche d'âge ( enfin, perso quand je trainais beaucoup ici c'était important pour moi d'avoir des gens dans la même tranche d'âge m'enfin sa remonte a loin ^^ ) et bien hesite pas a venir discuter en mp ou quoi que se soit Smile

- j'suis moins bavard sur le forum depuis un moment mais je re-passe de temps a autre ^^ -

note a toi même : se sentiment d'échec c'est normal mais il faut t'en servir pour aller plus loin et avancer dans ta vie personnel et professionnel ! c'est un petit malus a transformer en atout Very Happy

bref je m'arrete la pour l'instant
valerian
valerian

Messages : 5851
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Amocore Mer 27 Avr 2022 - 7:47

Ohlala, j'ai loupé des épisodes ! Demande en mariage et tout !!

Je réitère Petite Plume : tu es une jeune femme intelligente et toute mignonne. Avant de rejeter instantanément cette affirmation, s'il te plaît, prends une bonne inspiration et laisse l'idée entrer dans ton esprit. Et pourquoi pas ? Un autre point de vue est possible. Un jour tu te verras ainsi, crois moi !

Petite Plume a écrit:
Amo - coR : Je suis sincèrement désolée pour ce qu'il t’arrive… C’est gentil de tenter de me réconforter alors que tu vas toi-même mal. Je te souhaite de t’aimer, visiblement tu as commencé à trouver les clefs pour cela, j’en suis heureuse.

Je me suis mal exprimée. Le serpent mue et l'ancienne peau craquèle de partout et oui ça fait super mal. Mais la transformation est magnifique. Cette douleur de ne plus pouvoir continuer comme avant me fait péter un plafond de verre et accéder à un niveau plus haut d'amour de soi. Voilà, j'ai reformulé de façon positive hahaha ma conscience est tranquille. Mettre du sens à sa souffrance, ça change tout.

Et c'est ce que tu fais ici, avec grande lucidité. Tu poses le problème super bien. Il y a TOUJOURS des solutions, mais peut-être pas avec le même état d'esprit que celui qui l'a posé. Ouvre ton esprit Petite Plume. Ton instinct de survie t'a amené ici, et tu vas trouver des pistes. Je suis venue ici j'étais comme toi, avec la même souffrance et j'ai trouvé des solutions. Ici j'ai appris à intégrer mon surdon, mon hypersensibilité, à revoir mon passé autrement, le sentiment d'être une alien etc, ça m'a apporté beaucoup de douceur et un début d'amour de soi.

Au fil de tes lectures et échanges, tu vas trouver ton chemin d'amour de toi-même.

Par contre fais attention à toi, être perdue attire la prédation.

Au plaisir d'échanger avec toi, merveilleuse Petite Plume I love you

Nouvelle venue un peu perdue…  Perroq10

Amocore
Amocore

Messages : 776
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Sam 30 Avr 2022 - 23:03

Merci à tous pour vos interventions… J’ai tout lu avec attention pendant la semaine, mais je n’ai pas eu le temps de répondre, étant bien occupée en semaine (pour mon plus grand bonheur, car les démons reviennent quand je n’ai rien à faire, les week-ends sont toujours plus difficiles...)

Raconte des salades :
Raconte des salades a écrit:En réalité, ça peut intéresser des gens. Ma mère par exemple, consacre 99% de sa conversation à son travail, au lycée de mon frère et à mes études. Et ses amies font de même avec leur boulot et leurs enfants. Et elles s’entendent très bien!
Elles font souvent des activités ensemble - avec les enfants- comme aller dans des musées grand public, type la cité des sciences, le palais de la découverte, le musée d’Orsay… faire des activités ça peut aussi alimenter la conversation. Et ce sont des sorties sans drogue et sans alcool! Pourquoi ne proposerais-tu pas à des gens sympathiques (même s’ils ne sont pas des amis au sens fort du terme), une petite visite des invalides, ou autre chose qui pourrait leur plaire ? Même s’ils refusent pour X raison, ils seront flattés que tu penses à eux, et ils te verront peut-être comme une amie potentielle.

C’est marrant, ma mère est exactement pareille, les sujets des études et du boulot sont largement ceux qui dominent dans toutes les conversations avec ses amis.
Sinon, je suis d’accord, mais c’est plus difficile de trouver des gens de ma génération qui aiment ce genre d’activités, pour avoir déjà essayé plusieurs fois d’en proposer. Je le fais de moins en moins, car au fil des années j'essuie de plus en plus de refus... J’ai l’impression qu’à part sortir dans les bars (ce qui peut être sympa mais bon, il n’y a pas que ça), il n’y a plus grand chose qui les intéresse… Après, c’est certainement lié au fait que je ne connais plus assez de monde, surtout depuis que je suis en études supérieures, je ne vois qu’une norme dominante, les exceptions doivent être noyées dans la masse.  Sad

Tu pourras dire sans menti, malgré le supposé néant de tes amours, que tu as été demandée en mariage. (Ça me fait trop penser à Kitty dans Anna Karenine d’écrire ça Very Happy )Ça c’est un truc que tu peux noter comme un événement majeur dans les 5 dernières années de ta vie, non? XD
Ah oui, ça tu peux le dire ! Il se passe décidément des choses incroyables ici  Laughing

Quatre : Ta réflexion est très intéressante, je te remercie d’avoir pris le temps de la formuler. Tu es extrêmement lucide, à un niveau qui dépasse largement mes capacités de réflexion, je l’avoue. Tu sembles être allé très loin non seulement dans l’introspection, mais aussi dans l’exploration du sens de tout, de manière globale… C’est impressionnant.

Valerian : Merci pour ton message, ravie de te rencontrer également.  Smile
Pour l’instant ce sentiment d’échec m’empêche effectivement d’avancer, notamment dans ma vie personnelle. Je ne comprends pas vraiment comment être exclue du modèle dominant peut devenir une force, puisque cela condamne plus ou moins à la solitude... Et moi je ne m'en accommode pas du tout de cette solitude, hélas.
Faire abstraction des autres, c’est le premier pas vers la sagesse, mais je crois que personne n’y arrive complètement. Vivre pleinement dans le présent, ça aussi il faudrait que j’y travaille.  Smile

Amo - coR : Merci à toi pour tes messages toujours bienveillants. Je vais méditer tes paroles… Même si je ne visualise pas de solution et que je perds espoir. Mais tes paroles sont réconfortantes.  I love you

Par contre fais attention à toi, être perdue attire la prédation.
Oui je le sais bien, voilà pourquoi dans la « vraie vie » je m’applique à jouer un rôle qui masque complètement cela, je pense que personne ne soupçonne vraiment que je suis perdue. Et ici je me confie, mais sous couvert d’anonymat.

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Jérémy34 Dim 1 Mai 2022 - 15:47

Bienvenue à vous.

Spoiler:

Je pense qu'il serait intéressant pour vous, et, par effet de cause et de conséquence, pour les personnes autour de vous, d'apprendre à parler de vos sentiments.

Si ce travail n'est pas fait, c'est une faiblesse, si ce travail est fait c'est une force.

Apprendre comment, où, quand, et avec qui en parler, est une clé qui ouvre la porte de la compréhension d'une autre dimension humaine que beaucoup (trop) de gens n'apprennent jamais à ouvrir, ou avec une grande maladresse.

Apprendre avec aisance et honnêteté à écouter ses émotions et les transformer en sentiments par l'exercice du langage puis de la parole vous permettra peut-être d'ouvrir une porte que peu de gens osent/apprennent à ouvrir. Pourtant cette porte est d'une importance vitale.

Spoiler:

Et pour les personnes hypersensibles/surdouées ce ne peut être qu'une force de faire ce travail, une force pour soi, une force pour les personnes autour de soi, puisque ce travail permet de réduire l'ignorance qui est au fondement de notre condition.

Spoiler:

Se connaître soi-même, puis s'affirmer soi-même, avec respect, bienveillance et authenticité, est la véritable quête humaine. Ainsi naît la tolérance, sauf pour les personnes qui refusent d'ouvrir cette porte ou de la voir ouverte. C'est mon point de vue.

Spoiler:

Peut-être aurons-nous l'occasion de recroiser nos chemins en un certain point.

Courbette
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1391
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Dim 1 Mai 2022 - 21:06

Petite Plume a écrit:Merci à tous pour vos interventions… J’ai tout lu avec attention pendant la semaine, mais je n’ai pas eu le temps de répondre, étant bien occupée en semaine (pour mon plus grand bonheur, car les démons reviennent quand je n’ai rien à faire, les week-ends sont toujours plus difficiles...)

Raconte des salades :
Raconte des salades a écrit:En réalité, ça peut intéresser des gens. Ma mère par exemple, consacre 99% de sa conversation à son travail, au lycée de mon frère et à mes études. Et ses amies font de même avec leur boulot et leurs enfants. Et elles s’entendent très bien!
Elles font souvent des activités ensemble - avec les enfants- comme aller dans des musées grand public, type la cité des sciences, le palais de la découverte, le musée d’Orsay… faire des activités ça peut aussi alimenter la conversation. Et ce sont des sorties sans drogue et sans alcool! Pourquoi ne proposerais-tu pas à des gens sympathiques (même s’ils ne sont pas des amis au sens fort du terme), une petite visite des invalides, ou autre chose qui pourrait leur plaire ? Même s’ils refusent pour X raison, ils seront flattés que tu penses à eux, et ils te verront peut-être comme une amie potentielle.

C’est marrant, ma mère est exactement pareille, les sujets des études et du boulot sont largement ceux qui dominent dans toutes les conversations avec ses amis.
Sinon, je suis d’accord, mais c’est plus difficile de trouver des gens de ma génération qui aiment ce genre d’activités, pour avoir déjà essayé plusieurs fois d’en proposer. Je le fais de moins en moins, car au fil des années j'essuie de plus en plus de refus... J’ai l’impression qu’à part sortir dans les bars (ce qui peut être sympa mais bon, il n’y a pas que ça), il n’y a plus grand chose qui les intéresse… Après, c’est certainement lié au fait que je ne connais plus assez de monde, surtout depuis que je suis en études supérieures, je ne vois qu’une norme dominante, les exceptions doivent être noyées dans la masse.  Sad

Ah... Si tu le fais déjà et que ça marche pas, je sais pas trop quoi dire... Tu pourrais peut-être rejoindre des associations, qui s'engagent dans des causes auxquelles tu adhères, cela te permettrait à la fois de faire quelque chose de bien, de sortir un peu la tête des études, et de sociabiliser en dehors de la fac (rencontrer des gens d'autres horizons, d'autres générations). Tu pourrais aussi voir s'il y a des associations d'amateurs de choses que tu aimes aussi (par exemple, des clubs locaux de jeu télé, de jeux de cartes etc), ça te permettrait de te divertir et d'apprendre à connaître plus de gens hors de l'environnement universitaire dans lequel tu as l'air d'étouffer, et d'acquérir une meilleure maîtrise desdites choses

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Dim 1 Mai 2022 - 21:16

t'inscrire à une chorale de ton quartier par exemple

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Sam 7 Mai 2022 - 11:09

Merci Jeremy34 pour votre accueil Smile
Et merci à vous deux pour vos messages.

En fait justement, plus le temps passe, moins j'arrive à m'ouvrir. Car j'ai ce sentiment de honte qui prend de plus en plus le dessus.
Normalement, en avançant en âge, on acquiert de la sagesse, de la maturité, donc on s’assume de plus en plus. Et moi c’est tout le contraire qui se passe. Je me sens de plus en plus comme une ado qui vit en permanence dans l’inquiétude du regard des autres sur ma vie, dans l’attente de l’approbation des autres.
Comme exemples concrets : je n’assume plus de ne pas m’être amusée dans la vie étudiante, je n’assume plus de n’être jamais partie en vacances avec des amis, je n’assume plus de n’avoir rien connu sur le plan amoureux à 23 ans… Je sais que ça peut paraître complètement stupide et immature comme pensées, mais je n’arrive pas à m’en départir. Car malheureusement je l'ai bien constaté peu de gens sont tolérants face à la différence, la plupart ressentent au mieux de l’indifférence ou de la pitié, et au pire du mépris et du dégoût, envers quelqu’un qui sort du modèle social (en ce qui me concerne, de ce que doit être l'étudiante vingtenaire.)
Je pourrais mentir sur ma vie, vous me direz, mais j’en suis incapable. (Encore quelque chose que le commun des mortels maîtrise parfaitement, et qui est impossible pour moi).

J’admire profondément les gens originaux qui parviennent à faire de leur différence une force, moi je n’ai malheureusement rien à valoriser. Comme je l’ai mentionné plus haut, je crois que je n’ai que les défauts du zèbre, sans en avoir les qualités. M’ouvrir oui, mais pour que les gens se rendent compte que je n’ai rien à raconter, que je suis, certainement à leurs yeux, une « looseuse », une marginale... Ça ne m'apporte que du malheur. C’est triste mais la société est faite comme ça. Je pense que c’est pour ça que depuis 5 ans, au prix d’efforts pourtant considérables (au vu de ma timidité) je n’ai réussi à nouer que des relations superficielles, et que les gens finissent toujours par m’oublier, me zapper au bout de quelques mois : Personne n’a vraiment envie de me connaître, car je n’ai rien d’intéressant à dire ou à apporter aux gens. D'autant plus que les gens, quel que soit leur âge, ont visiblement déjà tous leur vie bien remplie, je comprends qu’ils n’aient pas envie de perdre du temps à s’intéresser à moi.

Depuis quelques mois, j’ai donc vraiment perdu l’envie de faire tout effort, j’ai vraiment l’impression que tout est vain.
J’ai presque fini mes études donc oui, il faudrait que je me force à faire plus d’activités extérieures, mais je me dis, à quoi bon ? Comme d’habitude, les gens vont être aimables sur le moment, mais personne ne voudra chercher à me connaître vraiment et ça me renverra en pleine figure, une fois de plus, à quel point je suis incapable.

Je suis enfermée dans ce paradoxe : je n’ai plus le courage de sociabiliser car je ne supporte plus qu’il n’y ait aucun résultat, d’un autre côté je ne supporte plus la solitude non plus. Dès que je suis seule, je rumine énormément, mes pensées deviennent très sombres, je m’enferme dans une vision de plus en plus négative de moi-même et des autres…
Je sais qu'il y a des gens qui adorent la solitude, et j'ai longtemps pensé que j'étais de ceux-là, mais finalement je me rends compte que j'ai un grand besoin de relations sociales, malgré ma timidité.
Je ne supporte plus l’idée que je ne compte pour personne (à part mes parents, ce qui est déjà bien, je le sais, mais il faut croire que ça ne me suffit pas…)

Je trouve tout de même un peu de réconfort ici, et je vous remercie encore pour vos réponses. Bon week-end à ceux qui passeraient par là sunny

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Sam 7 Mai 2022 - 15:31

Si tu fais des activités concrètes collectives c’est un cercle vertueux, puisque tu auras quelque chose à dire aux autres
- sujet de conversion commun avec ceux avec qui tu fais ces activités, et tu rencontreras des gens avec des points communs avec toi
- sujet de conversation sur tes hobbys, ce que tu apprends là-bas et qu’ils ne connaissent pas, les choses que tu as faites et qu’ils n’auront pas faites (concerts de chorale: tu parles des lieux, de l’ambiance… d’autres villes, jardinage: tu parles de pourquoi ça t’intéresse, tu donnes des conseils, tu parles de la classification de plantes…) tu auras l’image et la réalité de quelqu’un d’intéressant (/!\ ça marche sur du long terme et le rendement est très faible. Ça doit être recherché comme un effet secondaire, cette activité doit être intéressante en elle-même)

et c’est pas un problème en soi de nouer des relations frivoles, ça se fait beaucoup. D’après moi, les amis c’est comme le marché du travail segmenté: t’as un noyau dur de travailleurs qualifiés dont tu ne te sépares pas (tes amis, tes meilleures amis) qui sont impliqués dans l’entreprise (ta vie) avec les bonus, stocks options, fonds de pension etc, et puis tu as le marché secondaire où t’embauche des gens d’une PME (le personnel qui fait le ménage, l’accueil etc), et où ça va ça vient

Dis comme ça on dirait que tu es le centre du monde, mais c’est pas ce que je veux dire, juste t’as un peu de relations amicales sérieuses, un noyau dur, et beaucoup de relations de commodité, frivoles, qui demandent pas d’engagement et de qualités, mais qui sont utiles et nécessaires. Et c’est tu fais partie du noyau dur de quelques personnes, et des relations frivoles d’autres personnes (plus nombreuses)

C’est comme ça que du haut de ma grande sagesse de meuf de 18 ans qui a tout bien réussi dans sa vie pour le moment et qui n’a AUCUNE difficulté relationnelle (atchoum, atchoum atchoum) que je vois les choses. Ça vaut pas grand chose mais si ça t’aide mieux vivre le fait d’avoir que des amitiés légères, tant mieux

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Dim 8 Mai 2022 - 21:47

Tu as raison, c'est somme toute tout à fait logique... Mais comme tu dis, tout ça c'est du très long terme et je n'ai plus la patience. Et encore faut-il que les gens, à un moment donné, acceptent de démarrer une conversation, ce qui n'est pas toujours le cas. Par exemple, j'ai fait plusieurs années de sport à la fac et personne ne s'adressait la parole.
Ça ne me dérangerait pas d'avoir seulement un petit "noyau dur" d'amis, mais je crois que je n'ai même plus ça... Ces deux dernières années étrangement, beaucoup de gens avec qui je gardais un contact régulier, et que je considérais comme de vrais amis, m'ont oubliée, ou ne ne manifestent plus que très rarement. Et mon hypersensibilité me fait vivre ça très (trop) mal. Je crois que j'attends trop des gens, et que je m'auto-persuade que tout le monde est très entouré, sauf moi. Je me doute que c'est faux, mais je reste prisonnière de ce genre de pensées.

Tu ironises sur ton cas mais moi en tout cas je trouve impressionnante ta réflexion, je sais qu'on est sur un forum pour "zèbres", mais quand même, je ne t'aurais pas donné seulement 18 ans ! Bonne soirée et bonne semaine à toi Smile

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Lun 9 Mai 2022 - 18:12

J’aurais tendance à rejeter le compliment et à ironiser de nouveau, mais on me fait souvent la réflexion récemment que je critiquais tout et que je m’auto-flagellais, donc je cherche désormais à un regard bienveillant sur le monde, et j’accueille la bienveillance dont on use avec moi: merci Petite Plume.

Dernière chose que je voulais te dire: tu as le choix d’entreprendre ou non des choses dans ta vie pour tenter de la changer (avec un succès que tu ne peux pas savoir à l’avance) et chaque choix est légitime. Tu as le droit de considérer que tu as déjà fait suffisamment d’efforts, que tu veux ménager ta sensibilité etc., ça fait pas de toi quelqu’un de nul, faible etc.  Peut-être que dans quelques années tu auras la force de commencer quelque chose de nouveau, peut-être que tu n’en auras pas envie, ou que tes problèmes se seront réglés tout seuls (on a le droit d’avoir de la chance dans la vie). Suivre le fil et l’eau et pas se prendre la tête c’est bien aussi.
Si j’essaie de proposer des solutions, c’est parce que je pense qu’elles peuvent marcher, et aussi pour te dire que des portes sont ouvertes pour toi, que tu ne subis pas tout, et que tu n’es condamnée à rien, et que tu peux garder cet espoir en tête même si tu ne choisis pas d’ouvrier les portes maintenant.
T’es libre !

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par valerian Mer 11 Mai 2022 - 18:30

whaou je passe tellement peux sur le forum qu'a chaque foi c'est une avalanche de post sur les différent fil que je zyeute ! What a Face

plume' a écrit:Valerian : Merci pour ton message, ravie de te rencontrer également.  Smile
Pour l’instant ce sentiment d’échec m’empêche effectivement d’avancer, notamment dans ma vie personnelle. Je ne comprends pas vraiment comment être exclue du modèle dominant peut devenir une force, puisque cela condamne plus ou moins à la solitude... Et moi je ne m'en accommode pas du tout de cette solitude, hélas.
Faire abstraction des autres, c’est le premier pas vers la sagesse, mais je crois que personne n’y arrive complètement. Vivre pleinement dans le présent, ça aussi il faudrait que j’y travaille.  Smile

effectivement vue comme sa, sa semble compliquer, voir complexe !
néanmoins, je peux te dire ceci :

la différence et le fait de ne pas être dans la même case que les autre, est aussi une marque de ta personnalité Smile  et sa, il ne faut surtout pas le rejeté .

imagine toi, qu'a leurs époques des gens comme einstein ou davinci était eu même hors des cadre sociaux ! ( bon effectivement se faire comparé a ses gens la peux paraitre excessif mais pas incorrect pour autant ! )  
en ce qui concerne la solitude, je la connais, comme beaucoup ici on l'a côtoyer ( ironique de côtoyer la solitude haha ) et effectivement c'est quelque chose de fortement désagréable !
cela dit, la solitude est en partit une perception. des amis, des proche, de nouvel(les) rencontre etc c'est possible, c'est même pas si dure, il faut juste tomber sur des bonne personne ^^
pour sa tu a plusieurs, soit tu a deja quelque amis et tu essaye de rentré dans leurs cercle aussi soit, tu inove : activité, cour extra scolaire, sport, etc etc des chose qui laisse place a la communication et a l'entraide (pas des chose solitaire )   bref c'est une manière de "forcé " le destin des rencontre a mon sens mais sa marche ^^

et enfin pour la dernière partit de ce passage la , l'abstraction des chose, c'est un entrainement.
perso, au quotidien j'ai toujours l'impression que les gens me regarde de travers ou qu'il veulent me reprocher quelque chose ( a part quelques personne qui on un visage naturellement souriant XD ) et pourtant .. a force je n'y prête plus attention parce que je sais que ce n'est qu'une impression et une méthode cérébrale pour me défendre des potentiel danger de m'approcher ( moralement je veux dire ) des autres ..  du a mon passer de harceler je suppose .

j'ai lu en travers ce qui a pus être dit avec la plante verte :p ( je blague salade <3 )
j'aime beaucoup ce que tu a dit salade, c'est effectivement une réflexion avec beaucoup de recule sur les gens Very Happy

plume a écrit:Comme exemples concrets : je n’assume plus de ne pas m’être amusée dans la vie étudiante, je n’assume plus de n’être jamais partie en vacances avec des amis, je n’assume plus de n’avoir rien connu sur le plan amoureux à 23 ans… Je sais que ça peut paraître complètement stupide et immature comme pensées, mais je n’arrive pas à m’en départir. Car malheureusement je l'ai bien constaté peu de gens sont tolérants face à la différence, la plupart ressentent au mieux de l’indifférence ou de la pitié, et au pire du mépris et du dégoût, envers quelqu’un qui sort du modèle social (en ce qui me concerne, de ce que doit être l'étudiante vingtenaire.)

sur certaine chose je te comprend mais dit toi bien que tu a une vie entière pour savouré ses chose la, et même si c'est pas pendant tes année d'étude tu peux le faire après ! Smile
pour les relation amoureuse, c'est toujours le soucis des zèbre, s'attache vite, demande vite, besoin VITE ! ^^' bref un peux trop spidos pour les autre qui parfois on besoin de beaucoup de temps .
mais si cela peux te rassuré : si tu a pas trouver quelqu'un qui t'aime et qui te chérie c'est que ce n'était pas les bonne personnes ! l'avenir y pouvoira comme dirait un sage ( nan je blague c'est une phrase d'un film ( ouch le cinéphile que je suis qui mélange a moitié  drunken  )

et si je peux me permettre , qu'est ce qui selon toi, fait que tu est "différente" ? et pourquoi y associe des terme aussi fort que " pitié" "mépris" "dégout" ?
une chose que j'ai appris a mes dépend , l'image que l'on a de soit transparait inconsciemment au autres !
je vais peux être paraitre, agressif ou monstrueux mais .. finalement n'est ce pas toi même qui a cette image de toi plus que les autre ?

bref


si tu cherche des moment sympa de discutions, essaye les irl de ZC si sa se fait toujours ( et s'il y en a par chez toi ) ^^ tu y rencontrera surement plus de gens intéressant et qui serons ouvert au discutions, même si sa ne reste qu'une soiré par mois c'est déjà un début ^^
valerian
valerian

Messages : 5851
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Sam 14 Mai 2022 - 14:49

Merci pour vos messages... J'entends tout ce que vous dites, mais il reste quelque chose qui bloque et que je ne comprends pas.
Actuellement je suis dans une phase de grand découragement. Depuis mes 18 ans, j'ai fait 5 ans d'études, du sport, du travail l'été, des stages, du bénévolat... J'ai donc eu l'occasion de côtoyer des gens, et ils étaient souvent aimables avec moi sur le moment, parfois même affirmaient m'apprécier et vouloir me fréquenter ... mais finalement ne se sont jamais attachés à moi. J'essaie toujours de garder le contact, mais les gens finissent par ne plus répondre. Surtout depuis récemment. Ces deux derniers mois, c'est le record, j'ai perdu contact avec 7 personnes avec qui j'échangeais et que je voyais assez régulièrement. Juste comme ça, elles ont décidé de ne plus me répondre, du jour au lendemain, alors qu'il n'y avait aucun conflit, aucun problème. Je le vis très mal, car je n'en comprends absolument pas les causes.
Il y a de quoi se sentir très blessé dans son amour propre, de quoi avoir des pensées du style "qu'est ce que j'ai de si minable pour que tout le monde m'abandonne ?". C'est pour cela que j'utilise des mots si durs envers moi-même, comme tu le relèves Valerian. Je pourrais être douce avec moi-même si j'avais la certitude que je comptais pour les autres.

C'est pour ça que je n'ai plus envie de faire d'efforts. Comme le dit Raconte des salades, j'estime avoir fait suffisamment d'efforts. Je ne supporterais pas un énième échec, un énième aveu d'indifférence de la part des autres.
C'est dommage car d'autres choses vont bien dans ma vie : ma santé va à peu près, j'ai des parents avec qui ça ne se passe pas trop mal (même s'ils désespèrent de me voir aussi seule et malheureuse), je me dirige vers une voie professionnelle qui me plaît...
Je suis sûre qu'il ne suffirait de pas grand-chose pour que je me sorte de cette spirale de malheur : Juste d'un peu d'attention de la part de mes pairs. Mais je ne sais vraiment plus comment m'y prendre, quoi faire de plus.

Je suis désolée, je sais que je tourne en boucle, et pourtant vous prenez le temps de me répondre, ça me fait très plaisir. Merci encore  Smile

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par boule-d-ombre Sam 14 Mai 2022 - 15:48

bonjour et bienvenue. Quand je te lis je me revois traversant les même situations ... et me posant les mêmes questions. j'ai mis pas mal de temps à admettre ma différence (comment peut on se croire supérieur en intelligence quand on comprend de travers les consignes simples au travail ?). quant à l'attention des autres comme toi je l'ai cherchée longtemps je commence à avoir quelques réponses mais pas encore concluant. disons qu'à trop chercher de l'affection auprès des autres ça peut couter très cher. la réponse est avant tout en toi et surtout dans ta façon de voir le monde qui t'entoure. je te souhaite bonne chance dans tes recherches
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1341
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Sam 14 Mai 2022 - 22:44

Petite Plume a écrit:
Actuellement je suis dans une phase de grand découragement. Depuis mes 18 ans, j'ai fait 5 ans d'études, du sport, du travail l'été, des stages, du bénévolat...

Attends, mais t’as dit que t’avais rien fait depuis que tu avais commencé tes études supérieures, c’est ça que t’appelles rien ? Bah non! C’est vraiment super de faire tout ça ! Moi j’aimerais bien trouver un stage par exemple … et le bénévolat c’est admirable. Tu crois que les autres font quoi de plus ? Smile (c’est pas une question rhétorique du tout, je te demande vraiment)

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Sam 14 Mai 2022 - 22:45

Et tu as arrêté le bénévolat et tutti quanti? Si tu vois des gens régulièrement dans ce cadre tu auras pas à les contacter pour se voir et tu éviteras le sentiment de rejet. Le lien perdure alors naturellement

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par valerian Lun 16 Mai 2022 - 18:22

salut plume !

je vais pas ajouter grand chose cette fois ci car je trouve que salade et ombre on eu tout ( ou toute ? ) deux de une réponse qui est déjà bien complète x)
du coup je vais partir sur un autre bout de ce qui a té dit ^^'

plume a écrit:. J'essaie toujours de garder le contact, mais les gens finissent par ne plus répondre.

je vais te parler de mon vécu, enfin partiellement ^^'
pendant ma 1ere relation j'ai perdu beaucoup contact avec mes amis, proche ou non, et même des personne que je connaissait peux mais avec qui j'avais passer de bon moment.  a la séparation, ( 5 ans plus tard )  quand je me suis retrouver seul j'ai machinalement re-toquer au porte de ses amis la, une bonne partit on répondu et se sont aujourd'hui 2 ans apres, de tres bon amis et avec qui je partage toujours de temps a autre des moment extra ^^
apres, pour autant nous n'avons pas spécialement de conversation journalière ou régulière !  c'est un peux le " on prend des new tout les x mois et s'il y a des évènement c encore mieux, on se voit "  voila voila ^^ donc ne te focalise pas sur du contact régulié et forcer ( façon de parler, ne vas pas provoquer la conversation pour finir sur un "-comment tu va -sa va et toi ? - sa . "   bref jsp si c'est explicite  silent

a coter , beaucoup de chose fond que les gens coupe les contact, sache que l'on arrive a un age ( j'ai le même age que toi je crois Mad ) ou les gens se case, se pose et fonde des famille donc les contact plus ados / jeune adulte étudiant devienne moins récurent ! )

bref, si tu  a un petit groupe de 5/6 personne c'est deja bien ^^ le reste c'est du surplus ^^'

plume a écrit:
Il y a de quoi se sentir très blessé dans son amour propre, de quoi avoir des pensées du style "qu'est ce que j'ai de si minable pour que tout le monde m'abandonne ?". C'est pour cela que j'utilise des mots si durs envers moi-même, comme tu le relèves Valerian. Je pourrais être douce avec moi-même si j'avais la certitude que je comptais pour les autres.

bien sur qu'il y a de quoi etre blesser ! mais la vie c'est aussi des rencontre et des séparation ^^ il y a des gens avec qui tu a passer de bon moment mais pourtant tu ne les revera jamais et d'autre avec qui tu partagera surement des moment a vie même si c'est pas aussi  évident parfois ( "plus facile a dire blablabla )

enfaite, les humains fonctionne comme des aimant plus tu demande moins tu a ( amour, sex, relation social bref le pack "humain life" de base quoi XD  )

enfaite, je vais te reposer une question mais differement : qu'est ce que tu pense de toi ? et apres, qu'est ce que tu pense de toi , SANS te préoccupé du regard des autres ?

soit douce avec toi même se serait deja une bonne chose, les gens on tendance a fuir quand ce n'est pas le cas Mad  
( enfin, plus exactement : les gens n'aime pas etre des pion de soutien moral ils préfère être la avec quelqu'un que POUR quelqu'un ^^'  )

et je te repose la question ^^
val a écrit:et si je peux me permettre , qu'est ce qui selon toi, fait que tu est "différente" ? et pourquoi y associe des terme aussi fort que " pitié" "mépris" "dégout" ?


enfin un peux de zic pour egayé .. ( ou pas ^^' ) ce message !
( tu en dira ce que tu en pense Wink )
zic de mrs yéyé - inadapté :
valerian
valerian

Messages : 5851
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Petite Plume Mar 17 Mai 2022 - 22:37

Boule d’ombre : Merci pour votre accueil.  I love you
J’ai un peu de mal à comprendre comment trouver la réponse en soi, alors que notre épanouissement social dépend de la façon dont se comportent les autres avec nous… En tout cas cela fait des années que je suis en introspection et je suis de plus en plus perdue.
Pour ma part je ne me suis jamais sentie supérieurement intelligente, c’est l’exact contraire, je me sens perpétuellement complètement stupide, car je ne comprends rien de moi-même, il faut toujours qu’on m’explique tout.
J’apprends en imitant et en retenant, mais je n’ai quasiment aucune capacité de compréhension innée.

Raconte des salades : C’est vrai, matériellement ce n’est pas « rien ». Mais socialement, j’ai l’impression que ça l’est, car ça n’intéresse pas grand monde, ce n'est pas valorisé.
Ce que font les autres de plus : La fête, les conquêtes amoureuses, les séries, les voyages… Voilà les sujets de conversations que je relève le plus chez les gens de mon âge en général. Qui passionnent bien plus les foules que mes histoires d’études et de boulot.
Le bénévolat j’ai cité ça, mais c’était juste des journées par ci par là pour des événements ponctuels, je n’ai jamais fait partie d’une association par exemple.
Bonne chance pour trouver un stage, c'est pas facile en ce moment ! Mais déjà mieux qu'en période covid.  Smile


Valerian : Merci pour ton message, c’est intéressant de connaître ton expérience.
Cependant ma situation est moins sympa que ce que tu as l’air de supposer. Par exemple je suis loin de côtoyer même juste un groupe de 5-6 personnes. Le seul moment de ma vie où ça a été le cas, c’était au lycée, mais évidemment j’ai perdu contact avec ces anciennes amies (j'ai pourtant tout fait pour le garder).
Depuis les études supérieures, je n’ai que quelques relations éparpillées un peu partout et complètement superficielles.

enfaite, je vais te reposer une question mais differement : qu'est ce que tu pense de toi ? et apres, qu'est ce que tu pense de toi , SANS te préoccupé du regard des autres ?

Je suis incapable de savoir ce que je pense de moi totalement hors du regard des autres. Mais quelqu’un en est-il seulement capable ? Je suis persuadée qu’on se juge toujours à l’aune du regard de quelqu’un, ou en comparaison à quelqu'un. Plus ou moins, mais toujours un minimum. Les humains sont des animaux sociaux, ils ont besoin du contact et donc de la validation permanente d’autres humains pour vivre, ainsi que du sentiment d'appartenance à un groupe, même inconsciemment.

et si je peux me permettre , qu'est ce qui selon toi, fait que tu est "différente" ? et pourquoi y associe des terme aussi fort que " pitié" "mépris" "dégout" ?

Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis différente. Je pense que c’est lié en partie au problème de santé que j’ai subi à l’âge de 10 ans, que j’ai vécu comme un traumatisme (j’en ai un peu parlé dans ma présentation), car cette période de ma vie a vraiment constitué une rupture, j’en suis ressortie très changée, et pas en bien : c’est à partir de cette période que je suis devenue timide et anxieuse chronique. Je n’étais ni l’un, ni l’autre, avant.
Après est-ce que ce n’est lié à qu'à ça, je n’en sais rien, c'est difficile à dire. C’est pour ça que j’ai commencé à m’interroger sur l’existence d’un trait « zébresque » chez moi.

Et merci pour la musique c'est plutôt original !

Petite Plume

Messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Ennaétéride Mer 18 Mai 2022 - 0:25

"Si tu croises une jeune femme intelligente et toute mignonne qui te dit qu'elle a raté sa vie à 23 ans, tu lui dirais quoi ? "

Ma mignonne, c'était pour ma part pareil à ton âge, et même avant, et dix berges en avant, c'est toujours pareil. Faut y croire. Croire ? À ? En ? Boh... sais pô, ma mignonne.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1580
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par viknaborzi Mer 18 Mai 2022 - 2:27

Aïe, aïe, t'es sûrement INFP.
viknaborzi
viknaborzi

Messages : 283
Date d'inscription : 02/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Ennaétéride Mer 18 Mai 2022 - 2:43

voire dans le cadre d'un duranduran
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1580
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Raconte des salades Jeu 19 Mai 2022 - 20:46

Petite Plume a écrit:Boule d’ombre : Merci pour votre accueil.  I love you
J’ai un peu de mal à comprendre comment trouver la réponse en soi, alors que notre épanouissement social dépend de la façon dont se comportent les autres avec nous… En tout cas cela fait des années que je suis en introspection et je suis de plus en plus perdue.
Pour ma part je ne me suis jamais sentie supérieurement intelligente, c’est l’exact contraire, je me sens perpétuellement complètement stupide, car je ne comprends rien de moi-même, il faut toujours qu’on m’explique tout.
J’apprends en imitant et en retenant, mais je n’ai quasiment aucune capacité de compréhension innée.

Raconte des salades : C’est vrai, matériellement ce n’est pas « rien ». Mais socialement, j’ai l’impression que ça l’est, car ça n’intéresse pas grand monde, ce n'est pas valorisé.
Ce que font les autres de plus : La fête, les conquêtes amoureuses, les séries, les voyages… Voilà les sujets de conversations que je relève le plus chez les gens de mon âge en général. Qui passionnent bien plus les foules que mes histoires d’études et de boulot.
Le bénévolat j’ai cité ça, mais c’était juste des journées par ci par là pour des événements ponctuels, je n’ai jamais fait partie d’une association par exemple.
Bonne chance pour trouver un stage, c'est pas facile en ce moment ! Mais déjà mieux qu'en période covid.  Smile


Valerian : Merci pour ton message, c’est intéressant de connaître ton expérience.
Cependant ma situation est moins sympa que ce que tu as l’air de supposer. Par exemple je suis loin de côtoyer même juste un groupe de 5-6 personnes. Le seul moment de ma vie où ça a été le cas, c’était au lycée, mais évidemment j’ai perdu contact avec ces anciennes amies (j'ai pourtant tout fait pour le garder).
Depuis les études supérieures, je n’ai que quelques relations éparpillées un peu partout et complètement superficielles.

enfaite, je vais te reposer une question mais differement : qu'est ce que tu pense de toi ? et apres, qu'est ce que tu pense de toi , SANS te préoccupé du regard des autres ?

Je suis incapable de savoir ce que je pense de moi totalement hors du regard des autres. Mais quelqu’un en est-il seulement capable ? Je suis persuadée qu’on se juge toujours à l’aune du regard de quelqu’un, ou en comparaison à quelqu'un. Plus ou moins, mais toujours un minimum. Les humains sont des animaux sociaux, ils ont besoin du contact et donc de la validation permanente d’autres humains pour vivre, ainsi que du sentiment d'appartenance à un groupe, même inconsciemment.

et si je peux me permettre , qu'est ce qui selon toi, fait que tu est "différente" ? et pourquoi y associe des terme aussi fort que " pitié" "mépris" "dégout" ?

Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis différente. Je pense que c’est lié en partie au problème de santé que j’ai subi à l’âge de 10 ans, que j’ai vécu comme un traumatisme (j’en ai un peu parlé dans ma présentation), car cette période de ma vie a vraiment constitué une rupture, j’en suis ressortie très changée, et pas en bien : c’est à partir de cette période que je suis devenue timide et anxieuse chronique. Je n’étais ni l’un, ni l’autre, avant.
Après est-ce que ce n’est lié à qu'à ça, je n’en sais rien, c'est difficile à dire. C’est pour ça que j’ai commencé à m’interroger sur l’existence d’un trait « zébresque » chez moi.

Et merci pour la musique c'est plutôt original !

Même si tu dramatises un peu selon moi (et survalorise les  autres: regarder des séries c’est tout sauf un achievement), tu as beaucoup réfléchis à ta situation, très bien, avec des nuances et une bonne qualité d’analyse à mon avis… Et t’es arrivée à un constat que dont ne peux plus améliorer la finesse et la sincérité (on connaît pas mieux ta vie que toi et visiblement ça fait des mois que tu travailles dessus au moins ). Ma question est donc (j’essaie d’avoir une formulation ouverte, mais c’est peut-être malgré tout à côté de la plaque): quelle est ta démarche sur ce forum ? Qu’est-ce que tu attends, ou que tu cherches, que tu espères…?

Raconte des salades

Messages : 236
Date d'inscription : 17/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par boule-d-ombre Ven 20 Mai 2022 - 16:43

j'ai moi même galéré pendant pas mal de temps sur le mythe du surdoué jusqu'au jour où je me suis défini comme 'différent' et non pas surdoué (enfin pas dans le sens du mythe). l'un des grands problèmes qu'on a, quand on se cherche ce sont les définitions surtout celles données par les autres. pour ma part je préfère trouver comment je suis et ensuite de comparer avec les étiquettes/cases/définitions pour qu'on puisse se comprendre. l'un des points qui est important c'est qu'on a beau être 'surdoué', 'sous doué', 'autiste' nous sommes avant tout des gens différents et donc de certains points de vue ne pas rentrer dans les cases.
souvent les réponses de certains points de vue deviennent évidente, le plus dur est de trouver les points de vue. en plus se dire 'ouai je suis surdoué(e)' avec le syndrome de l'imposteur dur dur. une des choses difficiles aussi c'est être honnête avec sois même quand on s'estime voir si déjà on est sur les mêmes échelles (combien de fois je me suis étonné de la différence entre les gens 'normaux' et moi alors que je me pensais comme eux) voir sur les faits et pas sur les impressions (très important)
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1341
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle venue un peu perdue…  Empty Re: Nouvelle venue un peu perdue…

Message par Amocore Sam 21 Mai 2022 - 6:57

Ennaétéride a écrit:"Si tu croises une jeune femme intelligente et toute mignonne qui te dit qu'elle a raté sa vie à 23 ans, tu lui dirais quoi ? "

Ma mignonne, c'était pour ma part pareil à ton âge, et même avant, et dix berges en avant, c'est toujours pareil. Faut y croire. Croire ? À ? En ? Boh... sais pô, ma mignonne.

Mon mignon ballon, je t'ai fait une petite liste si tu manques d'inspiration. Rayes ce qui ne te convient pas. Tu peux croire :

- en rien
- en toi
- en l'humanité
- en la puissance de ton cerveau
- en ta bonne étoile
- en ta mauvaise étoile
- à l'arrivée des aliens
- que nous sommes les aliens
- que ZC est le fond de la caverne de Platon
- que la vie est merveilleuse
- que la vie s'acharne sur toi
- en la médecine
- en la science

Voilà, de rien.

Sinon tu m'as donné envie d'aller plus loin. Au lieu de se parler comme sa meilleure amie, pourquoi pas se voir à travers l'oeil d'un amoureux transi ?

Tomber passionnément amoureuse de l'être lumineux que tu es.




Amocore
Amocore

Messages : 776
Date d'inscription : 26/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum