Moi, ma bouteille et les autres...

+3
Laelia
ludion
Drunken
7 participants

Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Drunken Sam 26 Mar 2022 - 18:37

Bonjour,

Alors voilà, je suis arrivé ici par hasard, en recherchant : "je m'ennuie avec les gens" ou encore "je réfléchi trop".

Avec ces recherches je tombe systématiquement sur des articles, blogs..., qui parlent de hpi, or je ne pense pas avoir un "haut potentiel intellectuel" ni même un Qi hors norme.

Cependant, je me ressens dans beaucoup de témoignages de personnes "zèbre".
Le fait par exemple de s'ennuyer dans des conversations "classique", qui ne m'apporte rien, le fait de réfléchir constamment (impossible pour moi de m'endormir sans un fond sonore qui m'empêche de trop cogiter ), j'ai l'impression de devoir sans cesse m'occuper pour ne pas que mon esprit divague dans des réflexions profonde, ou, inversement, sans aucun sens.
Mon incompréhension pour des choses qui sont statu quo pour la plupart des gens ( je ne supporte pas le "c'est comme ça", comme si tout était figé ) et mon aversion pour l'injustice qui, pourtant de nature pacifiste, pourrait presque me rendre violent...

Voilà, j'ai bientôt 30 ans, j'ai arrêté l'alcool il y'a 3 mois après 15ans d'ivresse quasi quotidienne.
Je me sens mieux, mais je réfléchis énormément et dans tout les sens et les gens m'ennuient très vite, y compris ma famille et amis. Avec l'alcool j'arrivais à participer au conversations, soirée (sans me forcer), comme si cela m'aidait a comprendre les autres...

Enfaite je suis un peu paumé... Je suis peut être juste un gros solitaire ou simplement un énorme connard.
Voilà, je ne sais plus.
En tout cas ça m'a fait du bien de l'écrire quelque part. Et merci a ceux qui ont pris le temps de me lire.

Drunken

Messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par ludion Sam 26 Mar 2022 - 18:51

Mieux vaut boire et dégueuler que mourir déshydraté (c'est complètement faux mais c'était pour embrayer, et faire fi du rejet de l'autre...).

Que noyais-tu dans l'alcool à part toi-même ?
ludion
ludion

Messages : 3307
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Drunken Sam 26 Mar 2022 - 19:42

Je ne sais pas si je noyais quelque chose ou si je cherchais à garder confiance en moi, ou a stopper ce flot de pensée incessant. Ça m'aidait a me concentrer sur l'instant présent sans me poser trop de questions.


Dernière édition par Drunken le Sam 26 Mar 2022 - 23:11, édité 1 fois

Drunken

Messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Laelia Sam 26 Mar 2022 - 21:12

Bonjour et bienvenue. Et bravo pour ces 3 mois d’arrêt, quelle que soit la suite.
J’espère que tu vas trouver ici de quoi un peu moins t’ennuyer et peut-être apprendre à gérer le flux de tes pensées.

Laelia

Messages : 668
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Loulouminette Lun 28 Mar 2022 - 13:15

Je plussoie les félicitations de Laelia pour les trois mois. Arrêter un comportement qui est là et qui semble nécessaire, c'est sacrément dur, quel que soit le temps depuis lequel ce comportement est installé. Donc chaque jour en plus, c'est bien, et c'est encore plus satisfaisant quand on peut compter des semaines et des mois.

Loulouminette

Messages : 818
Date d'inscription : 04/05/2021
Age : 18
Localisation : Entre les mots que je lis et les mots que j'écris

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par virginie3006 Lun 28 Mar 2022 - 18:28

Drunken a écrit: Le fait par exemple de s'ennuyer dans des conversations "classique", qui ne m'apporte rien, le fait de réfléchir constamment (impossible pour moi de m'endormir sans un fond sonore qui m'empêche de trop cogiter ), j'ai l'impression de devoir sans cesse m'occuper pour ne pas que mon esprit divague dans des réflexions profonde, ou, inversement, sans aucun sens.

Je rebondis sur le fait de réfléchir constamment : l'envie de mettre son cerveau sur "pause", ou de le prendre, de le poser sur un meuble, et d'aller vaquer à ses occupations sans réfléchir ? Tout événement, aussi minime soit-il pousse à la réflexion, au questionnement ? Pour ma part, c'est comme ça que je ressens les choses. J'ai pas mal travaillé là-dessus (et je suis loin d'avoir fait le tour du problème), mais en gros : je choisis plusieurs activités vers lesquelles je me tourne quand je sens que la machine s'emballe (des trucs pas trop faciles, qui me résistent un peu sans pour autant me résister totalement). Après, il faut admettre que d'avoir des gros soucis, ça occupe bien l'esprit mais je ne recommanderais pas de s'en créer exprès ;-)
En réfléchissant justement l'autre jour au fait que souvent, mon cerveau n'arrive pas à s'arrêter de réfléchir, j'ai trouvé l'image du vélo : en gros, si tu pédales dans une descente, c'est très désagréable parce que tu pédales dans le vide, ça ne te sert à rien pour avancer ; donc pour que tu t'y retrouves avec un rythme de pédalage intense, il faut trouver une bonne montée et là, tu sens que ton rythme te permet d'avancer. C'est même agréable. Bref, pour un cerveau qui cogite beaucoup, est-ce que ça sert à quelque chose d'essayer de le faire cogiter moins vite ou bien faut-il lui donner du grain à moudre ?
A débattre...
virginie3006
virginie3006

Messages : 43
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Invité Lun 28 Mar 2022 - 18:45

Bienvenue 🙂

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Topsy Turvy Lun 28 Mar 2022 - 19:10


[...]
Walked out this morning, don't believe what I saw
A hundred billion bottles washed up on the shore
Seems I'm not alone in being alone
A hundred billion castaways looking for a home
[...]

En sortant ce matin, je n'en crus pas mes yeux
Cent milliards de bouteilles échouées sur le rivage
Il semblerait que je ne sois pas le seul à être seul
Cent milliards de naufragés recherchant un chez-soi
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 5886
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par My_illusion Lun 28 Mar 2022 - 22:19

Peut-être aussi que ta propre vie est ennuyeuse et que tu t’entoures de gens ennuyeux ?

Mettre tout le monde dans un sac, c’est ce qu’on fait quand on a encore du pain sur la planche pour comprendre que le plus gros des noeuds vient de soi.

Les autres ne sont pas censés stimuler un intérêt en toi, c’est ton regard qui doit se retourner sur les personnes qui font/disent ce qui éveille ton intérêt.

Tu résumes ta vie à 15 ans de picole, c’est ennuyeux ça comme vie, je suppose que tu es un peu plus que ça…

Enfin, si tu peux developer tes propres centres d’interêt, le reste se débloquera. Mais sais-tu ce qui te stimule?
My_illusion
My_illusion

Messages : 5381
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 36
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Moi, ma bouteille et les autres... Empty Re: Moi, ma bouteille et les autres...

Message par Invité Mar 29 Mar 2022 - 5:25

salut

l'alcool est un facilitant social ( au début ) , ça déshinibe, ça rend "superman" ..pourtant j'suis dans le même cas, je ne m'amuse plus en soirée, je bois 4 verres et j'en ai marre, la joie de vivre, le plaisir est parti. Tout m'ennuis, "je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu, [...]"  T'façon quand la bouteille n'apporte plus rien , déjà faut s'en rendre compte, et puis tu vois de + en + comment ça transforme les gens ( cerveau en gruyère ) , ba faut pas insister, c'est preuve d'intelligence que de savoir identifier le problème et tout arreter. 3 mois sans une goutte c'est parfait, il parait que le foie met 6 mois à se régénérer complètement, maintenant pour prendre confiance en soi et retrouver une envie et une facilité relationnelle/sociale y'a le sport. ( voilà des conseils que je devrait appliquer à moi même ) Apres l'histoire de surdoué, hpi, haut potentiel, haut qi, ça apporte rien mis à part de choper quelques astuces pour mieux se comprendre/se supporter soi même. L'ennui dans les conversations je connais, tant par le fait que ça m'ennui, que j'n'ai plus d'avis sur tous les sujets, que j'men fou de tout, que j'trouve tlm con, que j'n'ai plus d'idées sur des sujets du quotidien parce que je ne vis plus dans la réalité, que je sais pas quoi dire parce que je ne reflechis plus, que plus rien ne m'interesse. La solitude protège mais on a besoin des autres..dans mon cas , je n'ai plus l'envie de faire plaisir aux autres, de les comprendre, de les aider, d'aller vers eux, j'ai perdu en grande partie ma capacité d'empathie, je ne veux plus qu'on m'aime ou moins, enfin y'a un coté pathologique chez moi , pourtant desfois par miracle, sans prévenir, boum je redeviens le type sympa, rieur, drôle , taquin, d'ailleurs je suis le 1er surpris quand ça revient..enfin bref

apres y'a une histoire d'equilibre chimique qui s'opère, en arretant un toxique y'a un manque de serotonine/dopamine qui s'installe, le sport aide à se re-réguler. C'est un bon moment à mon avis pour se remettre sur pied.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum