Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

+12
Joann marie la bonne nuit
Palika
shiznogood
My_illusion
p2m
RonaldMcDonald
Chuna
Plouffe
bepo
Charv
Fredocondatomag
Jérémy34
16 participants

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Plouffe Sam 8 Jan 2022 - 12:51

@Charv : magnifique.

Plouffe

Messages : 103
Date d'inscription : 24/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Sam 8 Jan 2022 - 21:32

HS:

Jérémy34 a écrit:J'ai fait le test, (nettement) plus pour répondre à votre question que par curiosité, et le résultat du test affirme selon les questions posées et les réponses données (en honnêteté analytique de l'instant) que je ne suis pas ISFP, ni ENFP.

Vous, qui vous considérez INFP, donc qui vous identifiez à un résultat de test de personnalité, c'est votre choix, je le respecte, ce n'est pas mon choix, et je le respecte aussi.

Ceci étant dit, j'avoue que le résultat du test me concernant raisonne de façon suffisamment pertinente pour être intéressant, et cela je l'accorde volontiers.
T'es INFP aussi ?

Tu dois avoir Fi en première fonction, à mon idée. Ce pourquoi tu as besoin de tant de temps pour intégrer les nouvelles expériences et informations à ton "logiciel".

http://www.cognitiveprocesses.com/Cognitive-Functions/Introverted-Feeling.cfm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Palika Sam 8 Jan 2022 - 23:21

Jérémy34 a écrit:Je pose cette quesaffirmation parce que je ne peux probablement pas compter sur plus de doigts que ceux de mes deux mains le nombre de personnes faciles à vivre que j'ai rencontré en 39 ans... ce qui en dit long ! Mais je n'ai peut-être pas fréquenté les lieux où sont ces personnes... s'il y a des lieux où sont ces personnes...
Sans indiscrétion quels lieux as-tu fréquentés jusqu'à présent? C'est peut-être là, en effet, le facteur critique.

Palika

Messages : 169
Date d'inscription : 06/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Dim 9 Jan 2022 - 0:36

p2m a écrit:
Grom:
Very Happy je vais réfléchir pour essayer de pondre un truc plus précis

Tu t'en sors ? Razz

, je ne vois pas une vertu absolue. Qui ne dépendrait pas du contexte.

À ceci je suis un peu d'accord. Je ne crois pas voir de "vertus" en moi qui ne s’éprouveraient pas selon les contextes, personnes etc... les perspectives.

https://www.ville-frejus.fr/wp-content/uploads/2020/04/document-1-vertus-.pdf

Il est clair que je ne peux pas honorer toutes ces vertus en même temps, mais, cela ne veut pas dire que je ne les possède pas, que je ne possède pas la vertu de la douceur par exemple et celle de la puissance.
C'est juste qu'elles vont apparaitre selon donc les contextes etc... les besoins, le "ce qui se sent à l'intérieur" etc...
Faire de la vertu de la douceur par exemple, l'unique et le sens de ma volonté, serait un peu fermer la porte au discernement. (parce que parfois, il est plus nécessaire de puissance ou de force que de douceur, ou parfois même dire que les deux se mélangent et sont nécessaire l'une à l'autre.)

C'est ce que j'entendais sur un autre topic en disant quelque chose comme "on est pas bienveillant, on s'éprouve / découvre bienveillant". Parce que si l'on voulait "être" seulement bienveillant, ça finirait par ne plus avoir de sens et tourner à l'absurde.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par St'ban Dim 9 Jan 2022 - 0:50

.


Dernière édition par St'ban le Dim 9 Jan 2022 - 1:15, édité 1 fois
St'ban
St'ban

Messages : 10387
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Dim 9 Jan 2022 - 0:54

Joann marie la bonne nuit a écrit:

Tu t'en sors ? Razz
Malheureusement, j’ai été plongé dans une nuit profonde. Le phare a l’horizon avait été voilé. Me laissant sans direction, sans voie. Perdu.

p2m

Messages : 6352
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Dim 9 Jan 2022 - 0:57

St'ban a écrit:T'étais ou bordel??? Dent pétée Dent pétée


Spoiler:
Là, regarde bien, dtc 🤭

Et donc comme je le disais, on ne possède pas les vertus, elles nous possèdent. (veut rien dire)

Par contre je suis d'accord, la question "être facile à vivre", elle est plus facile à poser qu'a répondre.
Je dirais faut avoir la vertu d'être cool. Non désolé
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par St'ban Dim 9 Jan 2022 - 1:06

.


Dernière édition par St'ban le Dim 9 Jan 2022 - 1:14, édité 1 fois
St'ban
St'ban

Messages : 10387
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Dim 9 Jan 2022 - 1:12

Jérémy34 a écrit:Le précédent sujet ayant été modéré, je vous demande de vous modérer vous-même pour que celui-ci ne soit pas modéré à son tour par une personne chargée de la modération.
L'initiateur du fil ne voulait pas qu'il devienne un sujet poubelle. Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 10:34

Bon, vu que je vois que le message ne passe visiblement pas du tout par le biais de l'humour.. allons-y pour la réthorique "façon HQI" vu que faut pas déconner,  on est sur ZC, pas chez les NP...

Bref...
J'entends le sujet comme impliquant nécessairement un autre individu, on est facile à vivre si l'autre approuve ce qui n'est, sans l'avis de l'autre qu'une proposition, une question. C'est "pas çui qui dit qui l'est, c'est l'autre".

C'est l'autre qui donne à cette assertion "Je suis facile à vivre" son caractère de vérité ou de mensonge. C'est une appréciation qui ne dépend donc que de celui qui y croit et non celui qui le dit. Il faut forcément un autre pour donner crédit à cette assertion. ça ne peut jamais être une vérité absolue mais uniquement relative à un autre individu. On est facile à vivre pour telle personne, celle qui valide cette proposition.


Sans ça, affirmer qu'on serait "facile à vivre" en omettant que c'est untel qui le dit, c'est attribuer un caractère objectif à une qualité qui ne repose en réalité que sur la subjectivité de l'autre. ça n'est plus une proposition ni une question , ça devient une injonction, un ordre à quiconque de lui reconnaître cette qualité afin d'en faire une vérité.

Dès lors, on comprend bien que la question du fil "Est ce que c'est facile d"être facile à vivre" ne veut en réalité rien dire ou revêt une complexité bien plus grande.
A qui celui qui pose cette question pose-t-il cette question ??

parce qu'il se pose la question à lui-même, il le semble que la réponse est contenue dans la question.
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Dim 9 Jan 2022 - 10:52

Voilà.
Poser la question de la difficulté présuppose que la chose vaille la peine d’être élue en tant que but. Or obtenir un consensus en la matière sur une population donnée avec un écart-type significatif, nécessite obligatoirement de prendre le pli de s’asseoir sur ses besoins. Ce qui ne tient chaud qu’un temps. L’énergie dépensée pour le nettoyage conséquent est disproportionnée.

p2m

Messages : 6352
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 11:09

p2m a écrit:Voilà.
Poser la question de la difficulté présuppose que la chose vaille la peine d’être élue en tant que but. Or obtenir un consensus en la matière sur une population donnée avec un écart-type significatif, nécessite obligatoirement de prendre le pli de s’asseoir sur ses besoins. Ce qui ne tient chaud qu’un temps. L’énergie dépensée pour le nettoyage conséquent est disproportionnée.


Mort de rire Mort de rire

Vu que j'ai strictement rien compris, j'en déduis que mon charabia est tout aussi incompréhensible Dent pétée

merci pour ta franchise. Very Happy
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Dim 9 Jan 2022 - 11:21

Si, si, toi c’était très clair. Moi je suis soumis à des bifurcations eschatologiques personnelles…

p2m

Messages : 6352
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 11:36

p2m a écrit:Si, si, toi c’était très clair. Moi je suis soumis à des bifurcations eschatologiques personnelles…

ou bien que tu voles trop haut pour moi, c'est pas exclu non plus, hein Wink
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Plouffe Dim 9 Jan 2022 - 12:55

Je pense avoir compris ce que dit p2m, mais il y a des ellipses dans la démonstration.

Si la question est "être facile à vivre" dans l'absolu (tout le temps pour tout le monde), c'est logique : la recherche d'être vécu facilement aboutit à une impasse personnelle, car comme dit plus haut, cette idée est subjective. Et irréalisable puisque "tout le monde" n'existe pas en tant qu'entité homogène. Ni même en tant qu'entité réelle, ou du moins identifiable.

Que la question se pose par rapport à une ou plusieurs personnes en particulier, ou par rapport à une multitude fantasmée comme un groupe homogène, il faudrait sans doute interroger le ou les besoins qui ne sont pas satisfaits ou vécus en interactions réelles, apparemment compliquées. Reconnaissance, harmonie, intimité, amour, communication sans heurts ? Il peut y avoir aussi une part d'imagination sur ce que devrait être une relation, par rapport à ce qu'est réellement l'interaction vécue.

Cette recherche d'être "facile à vivre" peut donc conduire à s'oublier, à oublier ses propres besoins.

J'ajouterais que la question apparente pourrait donc cacher une occultation (cette redondance est voulue de ma part).




Plouffe
Plouffe

Messages : 103
Date d'inscription : 24/12/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Dim 9 Jan 2022 - 13:00

Voilà. Et une fois qu’on s’est oublié, qu’il est long le chemin de retour vers soi…

p2m

Messages : 6352
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 13:12

Plouffe a écrit:
J'ajouterais que la question apparente pourrait donc cacher une occultation (cette redondance est voulue de ma part).



merci d'avoir traduit les propos de p2m pour les ramener à mon niveau intellectuel Laughing

Je suis d'accord avec toi.
je dirais que la question du fil traduit en réalité l'expression d'une difficulté à interagir facilement avec les autres et donc une difficulté de sociabilisation qui n'est pas innée pour tout le monde.

je vous rejoins aussi (toi et p2m) sur le fait que l'hyper-adaptabilité aux autres se fait au détriment de l'accès à la conscience de ses propres besoins (c'est à dire dans le déni d'une partie de soi qui peut même aboutir à un véritable clivage de soi par mécanismes de protection)
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Plouffe Dim 9 Jan 2022 - 13:22

En même temps, soi, c'est multiple et flou. Alors bon, le retour vers quel soi ?

Il y a des constantes, je suppose, mais aussi des évolutions et des réinterprétations en fonction de l'expérience, des vécus. A un moment T on pourra dire "je suis cela" et à un autre "ben, non, en fait".

C'est comme "devenir soi-même". Je ne vois pas bien ce que ça peut vouloir dire.

Comme toujours, je pense qu'il s'agit de choix, selon des besoins identifiés comme importants à telle période. Et puis, ça peut changer. La vie est mouvement, me dis-je, et transformations.

On aura compris qu'un de mes besoins fondamentaux est de ne rien considérer comme figé, et qu'un autre est d'avoir toujours une échappatoire. Mais : est-ce totalement vrai ? N'est-ce pas déjà me figer dans une définition restrictive ? Mon devenir ou revenir à soi serait quoi, du coup ?
Plouffe
Plouffe

Messages : 103
Date d'inscription : 24/12/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 13:28

C'est bien dit.

Mais est ce que tout le monde est aussi "malléable" ou bien y-a-t-il des gens dont le Soi serait en quelque sorte plus "statique" ?
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Plouffe Dim 9 Jan 2022 - 13:43

Hélas, oui Very Happy

Et le soi statique, ça peut être bien emmerdant pour les autres, enfin je parle pour moi. J'ai vraiment du mal avec ça, même si je peux en comprendre la nécessité. D'où que je ne suis pas facile à vivre, je suppose, avec mes envies de fluidité et mes impatiences face au "toujours pareil" (récits figés).
Plouffe
Plouffe

Messages : 103
Date d'inscription : 24/12/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 13:49

C'est marrant parce que j'aurais pensé que dans le couple malléable / statique, ce serait justement le malléable, le facile à vivre vu qu'il s'adapte à l'autre (au détriment de lui-même) Very Happy

Mais c'est vrai qu'un malléable qui se rebelle... outch.... ça pique Laughing
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Dim 9 Jan 2022 - 14:28

shiznogood a écrit:C'est marrant parce que j'aurais pensé que dans le couple malléable / statique, ce serait justement le malléable, le facile à vivre vu qu'il s'adapte à l'autre (au détriment de lui-même) Very Happy

Mais c'est vrai qu'un malléable qui se rebelle... outch.... ça pique Laughing

Et est-ce alors ce qui rend ses paroles et ses gestes plus pertinents qu'une personne en rébellion quasi permanente ... ?

"Facile à vivre" est peut-être incorrectement formulé, je l'admets volontiers ; mais il est aussi un signe que vous avez probablement interprété mieux que moi qu'il y a quelque chose à creuser dans les relations humaines me concernant, et cela je ne pouvais manifestement pas l'analyser moi-même.

Ceci étant dit, il y a certaines personnes qui piquent une colère à la moindre contrariété et d'autres personnes qui ne se laissent ni emporter ni distraire par l'adversité, et je trouve cela aussi très intéressant. Est-ce alors une différence de besoin, de désir, de maîtrise ... ?

Anecdote:
J'ai le très clair souvenir d'une ex compagne s'écriant "Je suis caractérielle!", comme ça, d'un coup, au milieu du silence de l'écoute...

Le contexte est très important, et cela est très juste, mais il y a des personnes pour qui le contexte importe manifestement très peu et qui restent calmes alors que d'autres personnes s'énervent. Personnellement, j'en ai rencontré plus "s'énerver"
Spoiler:
pic de stress, souvent manifesté par une émotion et le changement physique qui y est lié (larmes, joues rouges, cris, mouvement brusques, etc.), parfois manifesté par une négociation, parfois manifesté par encore autre chose... si vous avez des exemples, merci de les partager
dans une situation contrariante que je n'en ai rencontré restant calmes. (je fais partie de la première catégorie très souvent)

Histoire personnelle ? Enfance ? Philosophie ? Maîtrise de soi ? Lucidité ? ... Besoin(s) ... Attente(s) ... ? Attachement ... ??? Satisfaction des attentes parentales ... ? Conscience ? Surmoi ? Ego ? Inconscient ???

(je me répète beaucoup dans ce message, oui, je tourne et retourne pour essayer de saisir quelque chose... avec vous et votre soutien)

H.S.:
Grom, le résultat du test n'est pas INFP.


Dernière édition par Jérémy34 le Dim 9 Jan 2022 - 17:25, édité 1 fois
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1025
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Dim 9 Jan 2022 - 15:41

(...) s'écriant "Je suis caractérielle!", comme ça, d'un coup, au milieu du silence de l'écoute...

Mort de rire  <3


manifesté par une émotion et le changement physique qui y est lié (larmes, joues rouges, cris, mouvement brusques, etc.), parfois manifesté par une négociation, parfois manifesté par encore autre chose... si vous avez des exemples, merci de les partager

La dernière fois que je me suis énervée avec mouvements brusques etc... c'est que l'on m'avait poussé à bout.
Irl je suis très calme et bien patiente, assez imperturbable, mais si on me pousse à bout et que ça devient irrespirable, je cède. Cette personne qui m'avait poussé à bout, s'est montrée très calme devant moi, me regardant limite avec des gros yeux et me taxant d'hystérique etc... de quoi péter encore plus un plomb.
Tout ça ce sont des apparences, moi m'énervant à cet instant alors que je suis vraiment patiente et calme, et l'autre stoïque, que l'on aurait pu croire qu'effectivement, ben que c'est moi qui avait un soucis.
Or, l'autre personne m'était vraiment impossible à vivre et m'étouffait, et, en fait s’énervait bien plus que moi, (susceptibilité, quelque chose qui s’énerve un peu lorsqu'un truc tombe à terre par exemple, agacement parce que je répondais pas à ses désirs etc etc..)

Ce que je veux dire c'est qu'être totalement stoïque, je n'y crois pas. Peut-être à 70 ans, mais en tout cas avant, le fleuve de la vie et le corps agissant, fait que l'on est pas épargné (aussi calme soit-on) par quelques bonds et surgissements.
C'est normal je trouve, on s'éprouve quoi. Après je ne m’énerve franchement que très rarement (là c'était la première en 3 ou 4 ans), le reste du temps ça passe très vite par le rire : quelqu'un ou quelque chose m'agace, je vois cet agacement et je vais expulser en une sorte de théâtralisation (intérieur) qui devient parodie, caricature etc...

Par exemple grom m’énerve, je lui réponds en sortant un truc qui casse complétement avec l'aspect que j'avais avant ça, en n'esquivant pas quelque part mon énervement, mais en le détournant. en vient que j'en finis par éclater de rire en voyant les insanités ou vulgarités qui font ma réponse.

Tout ça pour dire encore que je crois pas qu'être stoïque à toute épreuve est forcement sens de "sagesse" ou du "bien" etc... On peut l'être, mais en vérité, expulser les choses autrement, par de petites sournoiseries, par du mépris etc...
Et au contraire on peut ne pas être stoïque mais être quelqu'un de non pernicieux, pervers.

"Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité c'est la graine."


Sinon après, il s'agit de s'éduquer, de se "spiritualiser", je n'ai pas toujours eu l'impatience et la colère qui part en rire, ni toujours été aussi calme etc.. Tout ça c'est le fruit d'une "éducation".
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Dim 9 Jan 2022 - 16:01

Et du coup, "être facile à vivre", ce n'est pas forcement faire preuve de sang froid à toute épreuve, c'est aussi peut-être, savoir accepter les "dérèglements" de l'autre (et soi).
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Dim 9 Jan 2022 - 17:24

Je trouve très intéressants tes propos et témoignages, Joann marie la bonne nuit.

Je suis en train de visionner une série de vidéos sur l'Analyse Transactionnelle d'Eric Berne, c'est très éclairant.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1025
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Dim 9 Jan 2022 - 18:43

Jérémy34 a écrit:

Ceci étant dit, il y a certaines personnes qui piquent une colère à la moindre contrariété et d'autres personnes qui ne se laissent ni emporter ni distraire par l'adversité, et je trouve cela aussi très intéressant. Est-ce alors une différence de besoin, de désir, de maîtrise ... ?

On parlait de E versus I, il me semble qu'un E manifestera plus ses émotions qu'un I mais un E n'est pas quelqu'un de "caractériel", au contraire, l'ENFP favorisera toujours l'harmonie et l'entente aux disputes et colères.

"Les ENFP croient que tout le monde devrait prendre le temps de reconnaître et d’exprimer ses sentiments, et leur empathie et leur sociabilité font de cette conviction un sujet de conversation naturel. Les Inspirateurs sont très émotifs et très sensibles, et quand ils froissent quelqu’un, ils le ressentent. l’harmonie est leur préoccupation principale".

le caractériel souffre d'un trouble de l'agressivité, c'est un profil très différent et il me semble qu'on les retrouve plus chez les I que chez les E qui vont avoir davantage tendance à extérioriser leurs émotions sans les stocker et donc sans cet effet "cocotte-minute" ou soupe au lait.
Même si, comme je l'ai dit un ENFP peut aussi en avoir "ras la casquette" de prendre toujours sur lui et d'arrondir les angles face à quelqu'un aux exigences insupportables ou complètement buté/ fermé.


Jérémy34 a écrit:
Jérémy34 a écrit:
Le contexte est très important, et cela est très juste, mais il y a des personnes pour qui le contexte importe manifestement très peu et qui restent calmes alors que d'autres personnes s'énervent. Personnellement, j'en ai rencontré plus "s'énerver"
Spoiler:
pic de stress, souvent manifesté par une émotion et le changement physique qui y est lié (larmes, joues rouges, cris, mouvement brusques, etc.), parfois manifesté par une négociation, parfois manifesté par encore autre chose... si vous avez des exemples, merci de les partager
dans une situation contrariante que je n'en ai rencontré restant calmes. (je fais partie de la première catégorie très souvent)

Histoire personnelle ? Enfance ? Philosophie ? Maîtrise de soi ? Lucidité ? ... Besoin(s) ... Attente(s) ... ? Attachement ... ??? Satisfaction des attentes parentales ... ? Conscience ? Surmoi ? Ego ? Inconscient ???

une grande impassivité face aux émotions ou emportements d'autrui démontre à mon sens, un très fort contrôle de soi qui va souvent aussi de paire avec un fort besoin de contrôle de l'environnement. Ces personnes culpabilisent (ne s'autorisent pas) à exprimer leur colère et la refoule. cette colère se retrouvant intériorisée, elle se transforme en angoisse. De la, découle un besoin de contrôle et de maîtrise afin d'éviter justement d'avoir à affronter, plus encore que la colère, l' angoisse que génère chez eux cette agressivité non exprimée car non exprimable.
J'ignore si cela vient de leur éducation qui leur aurait interdit toute manifestation d'émotions risquant de créer de l'angoisse chez le parent, lui-même angoissé mais on remarque ce schéma quand même assez souvent au sein de famille ou le silence est d'or et parfois même, la parole de l'enfant proscrite.
Or, on sait que les non-dits génèrent des angoisses et donc...des mal-a-dies.

Mais je pense qu'il doit y avoir quantité de littératures sur le sujet.
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Dim 9 Jan 2022 - 21:57

shiznogood a écrit:Bon, vu que je vois que le message ne passe visiblement pas du tout par le biais de l'humour.. allons-y pour la réthorique "façon HQI" vu que faut pas déconner,  on est sur ZC, pas chez les NP...

Bref...
J'entends le sujet comme impliquant nécessairement un autre individu, on est facile à vivre si l'autre approuve ce qui n'est, sans l'avis de l'autre qu'une proposition, une question. C'est "pas çui qui dit qui l'est, c'est l'autre".

C'est l'autre qui donne à cette assertion "Je suis facile à vivre" son caractère de vérité ou de mensonge. C'est une appréciation qui ne dépend donc que de celui qui y croit et non celui qui le dit. Il faut forcément un autre pour donner crédit à cette assertion. ça ne peut jamais être une vérité absolue mais uniquement relative à un autre individu. On est facile à vivre pour telle personne, celle qui valide cette proposition.


Sans ça, affirmer qu'on serait "facile à vivre" en omettant que c'est untel qui le dit, c'est attribuer un caractère objectif à une qualité qui ne repose en réalité que sur la subjectivité de l'autre. ça n'est plus une proposition ni une question , ça devient une injonction, un ordre à quiconque de lui reconnaître cette qualité afin d'en faire une vérité.

Dès lors, on comprend bien que la question du fil "Est ce que c'est facile d"être facile à vivre" ne veut en réalité rien dire ou revêt une complexité bien plus grande.
A qui celui qui pose cette question pose-t-il cette question ??

parce qu'il se pose la question à lui-même, il le semble que la réponse est contenue dans la question.
Ah bon ?

On ne peut pas du tout être juge de soi-même ?

On ne peut pas savoir si on est bon en maths, il faut qu'un professeur note nos copies.

On ne peut pas savoir si on est beau selon certains critères.

On ne peut pas savoir si on chante comme une patate ou non, il faut s'essayer à mettre en péril les oreilles d'autrui.

Et si le regard de l'autre et son constat clair et explicité seuls peuvent valider l'hypothèse ("je suis facile à vivre"), inutile de tenter de savoir par soi-même si on est plaisant pour d'autres personnes. On est trop aveugle, et trop biaisé pour avoir ne serait-ce qu'une vague idée.

On n'est pas des NP... mais, mon dieu, il faudrait être pas moins que surhumains pour estimer nos qualités sociales lors des interactions humaines. Idea

p2m a écrit:Voilà.
Poser la question de la difficulté présuppose que la chose vaille la peine d’être élue en tant que but. Or obtenir un consensus en la matière sur une population donnée avec un écart-type significatif, nécessite obligatoirement de prendre le pli de s’asseoir sur ses besoins. Ce qui ne tient chaud qu’un temps. L’énergie dépensée pour le nettoyage conséquent est disproportionnée.
C'est incompréhensible pour moi.

HS à Jérémy34:

Jérémy34 a écrit:
H.S.:
Grom, le résultat du test n'est pas INFP.
Tu t'es mistypé INTP ? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Dim 9 Jan 2022 - 23:24

shiznogood, vous employez beaucoup le MBTI, vous aussi, comme source de référence, et je trouve vos propos souvent pertinents, je cherche à comprendre ce qu'il se passe, parce que j'arrive parfois à saisir cet état de conscience "l'émotion ne changera rien à la situation, c'est l'action ou la parole qui changera la situation", mais souvent longtemps après avoir laissé l'émotion m'emporter violemment, alors que d'autres personnes ont la capacité d'aller directement à l'action ou à la parole sans pour autant nier leur émotion mais sans se laisser emporter, enfin à ce que je vois mais je ne suis pas ces personnes, et c'est à cause de cela que je pose la question-titre.
Spoiler:

Je remarque aussi que beaucoup de personnes mettent une grande quantité de leur subjectivité (identification) dans la compréhension de la question et donc dans leur réponse. Vos réponses vous appartiennent, mais je ne souhaite pas savoir si vous voudriez être ceci ou cela ou si vous voudriez vivre avec ceci ou cela, malgré qu'un grand nombre d'entre vous réponde plus volontiers à ces deux questions que je n'ai pas posé, manifestement. Ce qui est aussi intéressant de mon point de vue, je vous l'avoue.

H.S.:
Grom, je trouve que c'est un curieuse formulation "mistypé" dans le cadre d'un résultat de test de personnalité, comme si votre analyse était suffisamment fine et pertinente pour entrer en contradiction avec le résultat... Non, le résultat du test n'est pas INTP. Vous êtes très obsessionnel, dans mon cadre de référence. Fou  lol!


Dernière édition par Jérémy34 le Dim 9 Jan 2022 - 23:53, édité 2 fois
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1025
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Dim 9 Jan 2022 - 23:45

HS:

Jérémy34 a écrit:
H.S.:
Grom, je trouve que c'est un curieuse formulation "mistypé" dans le cadre d'un résultat de test de personnalité, comme si votre analyse était suffisamment fine et pertinente pour entrer en contradiction avec le résultat... Non, le résultat du test n'est pas INTP. Vous êtes très obsessionnel, dans mon cadre de référence. Fou  lol!
Bah, non, j'en sais rien, mais tu ne me le dis pas et j'ai juste droit à oui ou non à chaque essai...

Je dois tenter toutes les possibilités ? pale

T'es vaste et flou, donc t'es N, tu regardes l'herbe pousser en méditant donc t'es I et P : je n'avais plus qu'à demander ISFP ou INFP, en toute logique. Idea

Si t'es E quelque chose, ça me dépasse, t'es toujours à dire "j'ai reçu tellement d'infos à aller digérer". Si c'est pas une tendance... !?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Dim 9 Jan 2022 - 23:59

Oh, et moi je suis quoi Grom ?
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 0:05

HS à joann:

Joann marie la bonne nuit a écrit:Oh, et moi je suis quoi Grom ?
J'ai pas fouillé tes anciens messages, je vais dire au pif.

I, car tu t'embêtes à lire du Nietzsche et du Heidegger, ce qui veut dire que soit tu aimes souffrir, soit tu aimes et tu peux être concentrée sur des textes longs et ennuyeux.

N, car tu cherches des grands principes, à comprendre le monde globalement.

T ou F, j'en sais rien.

P, car vue ta relation absurde avec la modération, tu dois être bordélique et fantasque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 0:11

Grom:
Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 1f606

Oui, quand je vérifie ça donne ça : une indécision entre intp et infp.

Merci.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Lun 10 Jan 2022 - 0:14

H.S.:
Grom, en fait vous avez jusqu'à présent droit à non à chaque essai, plus précisément. Et oui, c'est logique, mais votre analyse mentale est manifestement en désaccord avec l'analyse algorithmique du test, auquel je vous le signale puisque vous semblez l'ignorer, j'ai répondu selon ma propre analyse dans ces situations. Vous êtes de l'autre côté du message, donc vous avez votre propre analyse. Et cela est fondamental. À vous de décider si vous préférez laisser tomber ou si vous préférez continuer jusqu'à tomber juste. Et dans mon cadre de référence, obsessionnel n'est pas un jugement de valeur, c'est un comportement, ou fonctionnement psychique. Crazy Mort de rire Et vous aimez jouer. Hamster

H.S. bis : un indice si vous voulez tricher:
Le résultat commence par un I
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1025
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 0:18

Spoiler:
ISFJ ! :/

Spoiler:
Stéphanie de Monaco !

Spoiler:
INFJ ?
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 0:23

Dernier HS:
Pas INFP, ni ISFP, ni INTP, mais ça commence par du I...

Il reste INTJ, INFJ, ISFJ, ISTJ et ISTP, si j'ai pas gouré.

Bah, j'en sais rien. Comment pourrais tu être T ou J ? Je n'y crois pas, mais peut-importe, je ne sais rien de toi, voili, voilà.

J'arrête le HS sur ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Lun 10 Jan 2022 - 1:20

L'Analyse Transactionnelle est, je trouve, vraiment très intéressante pour étudier la réponse potentielle à cette question.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1025
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 1:31

Jérémy34 a écrit:L'Analyse Transactionnelle est, je trouve, vraiment très intéressante pour étudier la réponse potentielle à cette question.
Quelle question ? Et comment, pourquoi, et quelle réponse potentielle envisages-tu (à la question que tu désignes par "cette" question") ?

Spoiler:

Grom a écrit:Il reste INTJ, INFJ, ISFJ, ISTJ et ISTP, si j'ai pas gouré.
Respectivement, avec comme premières fonctions cognitives :

Ni Te, Ni Fe, Si Fe, Si Te, Ti Se.

Bah, je parie sur INFJ. Si tu étais S, tu serais bien plus empiriste. (si tu étais empiriste, tu aurais compris depuis longtemps que de lancer des sujets en parlant de façon floue ne mène à rien (celui-ci (de sujet) dure plus que les autres parce que tu as un tout petit peu précisé de quoi tu veux parler))) (si tu étais INTJ, Te t'aurait mené à la même conclusion)

T'es mistypé INFJ ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Lun 10 Jan 2022 - 9:37

Grom a écrit:
Et si le regard de l'autre et son constat clair et explicité seuls peuvent valider l'hypothèse ("je suis facile à vivre"), inutile de tenter de savoir par soi-même si on est plaisant pour d'autres personnes. On est trop aveugle, et trop biaisé pour avoir ne serait-ce qu'une vague idée.

On n'est pas des NP... mais, mon dieu, il faudrait être pas moins que surhumains pour estimer nos qualités sociales lors des interactions humaines. Idea


J'ai écrit qu'on ne pouvait pas être "facile à vivre pour tout le monde", comme si c'était une vérité qui n'engageait que son propre jugement indépendamment de celui avec qui on partage sa vie. Je n'ai pas dit que ce jugement ne dépendait que du regard d'une seule personne, simplement, si on peut l'être dans une relation donnée, cette assertion sera fausse dans une autre relation. Comme ça a été déjà dit je crois, un bordélique sera insupportable à vivre pour un maniaque et vice et versa. Prétendre être "facile à vivre" indépendamment de l'autre (sous-entendu avec n'importe qui), c'est s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher si je te suis..

ça me semble très présomptueux, non ?

idem en ce qui concerne nos qualités sociales, qui, à mes yeux, ne peuvent s'apprécier que dans le cadre d'interactions sociales et non de façon "arbitraire" ou "autoritaire". Quelqu'un qui affirmerait "Je suis le meilleur ami qu'on puisse avoir" tandis qu'il n'aurait aucun ami pour le confirmer, m'apparaitrait comme un beau mensonge qu'il se raconte à lui-même et non une vérité et je me dirais que c'est un bon mytho doublé d'un mégalomane.. mais ce n'est que mon avis.
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Lun 10 Jan 2022 - 10:08

Jérémy34 a écrit:shiznogood, vous employez beaucoup le MBTI, vous aussi, comme source de référence, et je trouve vos propos souvent pertinents, je cherche à comprendre ce qu'il se passe, parce que j'arrive parfois à saisir cet état de conscience "l'émotion ne changera rien à la situation, c'est l'action ou la parole qui changera la situation", mais souvent longtemps après avoir laissé l'émotion m'emporter violemment, alors que d'autres personnes ont la capacité d'aller directement à l'action ou à la parole sans pour autant nier leur émotion mais sans se laisser emporter, enfin à ce que je vois mais je ne suis pas ces personnes, et c'est à cause de cela que je pose la question-titre.

Il me semble que vous parlez ici d'impulsivité, c'est à dire l'impossibilité d'inhiber une réaction automatique, sans réfléchir à ses conséquences.
Réagir de manière impulsive plutôt que réfléchie est à mon avis aussi un "défaut" et une caractéristique de l'"hyper-émotivité".

L'écrit, en ce qu'il implique la pensée et non uniquement les émotions m'aide beaucoup en ce qui me concerne. la prise de recul "à chaud" sur mes émotions est quelquechose qui perso, m'est très difficile.
Si l'émotion négative ne peut trouver chez moi de chemin à s'exprimer, elle s'intériorisera et "me minera de l'intérieur".
Mais j'entends qu'on peut extérioriser ses émotions négatives intériorisées de plein de façons et pas forcément de manière négative : courir, danser, taper sur des tambours, chanter, escalader le mont Everest..
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 13:16

shiznogood a écrit:
Grom a écrit:
Et si le regard de l'autre et son constat clair et explicité seuls peuvent valider l'hypothèse ("je suis facile à vivre"), inutile de tenter de savoir par soi-même si on est plaisant pour d'autres personnes. On est trop aveugle, et trop biaisé pour avoir ne serait-ce qu'une vague idée.

On n'est pas des NP... mais, mon dieu, il faudrait être pas moins que surhumains pour estimer nos qualités sociales lors des interactions humaines. Idea

J'ai écrit qu'on ne pouvait pas être "facile à vivre pour tout le monde", comme si c'était une vérité qui n'engageait que son propre jugement indépendamment de celui avec qui on partage sa vie. Je n'ai pas dit que ce jugement ne dépendait que du regard d'une seule personne, simplement, si on peut l'être dans une relation donnée, cette assertion sera fausse dans une autre relation. Comme ça a été déjà dit je crois, un bordélique sera insupportable à vivre pour un maniaque et vice et versa. Prétendre être "facile à vivre" indépendamment de l'autre (sous-entendu avec n'importe qui), c'est s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher si je te suis..

ça me semble très présomptueux, non ?
Bah, tu l'as considérée comme un absolu pour expliquer que ce n'était pas un absolu... mais pourquoi être parti du principe que c'était un absolu ? C'est confusionnant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Lun 10 Jan 2022 - 13:48

grom:

Grom a écrit:
shiznogood a écrit:
Grom a écrit:
Et si le regard de l'autre et son constat clair et explicité seuls peuvent valider l'hypothèse ("je suis facile à vivre"), inutile de tenter de savoir par soi-même si on est plaisant pour d'autres personnes. On est trop aveugle, et trop biaisé pour avoir ne serait-ce qu'une vague idée.

On n'est pas des NP... mais, mon dieu, il faudrait être pas moins que surhumains pour estimer nos qualités sociales lors des interactions humaines. Idea

J'ai écrit qu'on ne pouvait pas être "facile à vivre pour tout le monde", comme si c'était une vérité qui n'engageait que son propre jugement indépendamment de celui avec qui on partage sa vie. Je n'ai pas dit que ce jugement ne dépendait que du regard d'une seule personne, simplement, si on peut l'être dans une relation donnée, cette assertion sera fausse dans une autre relation. Comme ça a été déjà dit je crois, un bordélique sera insupportable à vivre pour un maniaque et vice et versa. Prétendre être "facile à vivre" indépendamment de l'autre (sous-entendu avec n'importe qui), c'est s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher si je te suis..

ça me semble très présomptueux, non ?
Bah, tu l'as considérée comme un absolu pour expliquer que ce n'était pas un absolu... mais pourquoi être parti du principe que c'était un absolu ? C'est confusionnant.

j'ai au contraire expliqué en quoi cela ne pouvait pas être une vérité absolue puisque dépendant de l'autre.

Grom a écrit:
Ah bon ?

On ne peut pas du tout être juge de soi-même ?


Non, on ne peut pas se juger "facile à vivre"soi-même  pour la raison citée dans la phrase précédente

Tu cherches quoi à détourner ainsi mes propos ? a te faire passer pour plus con que tu es ou au contraire à te faire passer pour plus intelligent que moi ? parce qu'au concours de QI QI, je te le dis tout de suite, vu que je ne connais pas le mien, tu es peut-être en train de te mesurer à une moule..

shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 14:20

Shiznogood a écrit:s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher

Hum... Perplexe oui c'est ça, je me trouve facile à vivre.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Lun 10 Jan 2022 - 14:25

Moi aussi

p2m

Messages : 6352
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 14:35

Ma foi, y'a juste bien trop de personnes qui préfèrent les gens difficiles à vivre. Non désolé
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par St'ban Lun 10 Jan 2022 - 14:38

Joann marie la bonne nuit a écrit:Ma foi, y'a juste bien trop de personnes qui préfèrent les gens difficiles à vivre. Non désolé

Spoiler:
Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 15733210
St'ban
St'ban

Messages : 10387
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par shiznogood Lun 10 Jan 2022 - 14:47

Joann marie la bonne nuit a écrit:
Shiznogood a écrit:s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher

Hum... Perplexe  oui c'est ça, je me trouve facile à vivre.

joann marie la bonne nuit, fais attention à ce que ça ne fasse pas de toi Joann marie la bonne poire Very Happy
Veille à ce que ce que tu concèdes comme amour propre à l'autre pour lui être "facile à vivre", il te le rende bien sous forme d'amour propre et non de mépris.
shiznogood
shiznogood

Messages : 127
Date d'inscription : 06/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 14:52

shiznogood:
shiznogood a écrit:
Grom a écrit:
shiznogood a écrit:
Grom a écrit:Et si le regard de l'autre et son constat clair et explicité seuls peuvent valider l'hypothèse ("je suis facile à vivre"), inutile de tenter de savoir par soi-même si on est plaisant pour d'autres personnes. On est trop aveugle, et trop biaisé pour avoir ne serait-ce qu'une vague idée.

On n'est pas des NP... mais, mon dieu, il faudrait être pas moins que surhumains pour estimer nos qualités sociales lors des interactions humaines. Idea

J'ai écrit qu'on ne pouvait pas être "facile à vivre pour tout le monde", comme si c'était une vérité qui n'engageait que son propre jugement indépendamment de celui avec qui on partage sa vie. Je n'ai pas dit que ce jugement ne dépendait que du regard d'une seule personne, simplement, si on peut l'être dans une relation donnée, cette assertion sera fausse dans une autre relation. Comme ça a été déjà dit je crois, un bordélique sera insupportable à vivre pour un maniaque et vice et versa. Prétendre être "facile à vivre" indépendamment de l'autre (sous-entendu avec n'importe qui), c'est s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher si je te suis..

ça me semble très présomptueux, non ?
Bah, tu l'as considérée comme un absolu pour expliquer que ce n'était pas un absolu... mais pourquoi être parti du principe que c'était un absolu ? C'est confusionnant.
j'ai au contraire expliqué en quoi cela ne pouvait pas être une vérité absolue puisque dépendant de l'autre.
Bah, oui, mais personne ne croit aux vérités absolues...

Je vais pas dire les licornes n'existent pas, voici pourquoi... ou bien, c'est pour ne rien dire de concret. Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 14:57

shiznogood a écrit:
Joann marie la bonne nuit a écrit:
Shiznogood a écrit:s'affirmer comme un être parfait pour l'autre, en toute circonstance. "Le partenaire parfait universel", celui avec lequel il fait bon vivre et que tout le monde devrait donc s'arracher

Hum... Perplexe  oui c'est ça, je me trouve facile à vivre.

joann marie la bonne nuit, fais attention à ce que ça ne fasse pas de toi Joann marie la bonne poire Very Happy
Veille à ce que ce que tu concèdes comme amour propre à l'autre pour lui être "facile à vivre", il te le rende bien sous forme d'amour propre et non de mépris.

Hum, je n'aime pas trop Joann marie la bonne poire, je pensais plutôt à Joann marie la rationelle pour mon prochain titre.
Ceci dit, intéressant ce que tu dis là, non pas que je considère (hors propos de cette blague que je serais là partenaire dont tout le monde devrait s'arracher) donc non pas que je considère concéder d'amour propose lorsque que je peux être "cool", "laisser pisser" etc...
Mais en revanche cela semble créer de l'ennui ou une forme d'embarras chez l'autre, qui effectivement, pour ta juste vue, finis par me créer quelques difficultés.
Donc ma blague avait aussi pour fond cette pensée : si tout était facile à vivre avec quelqu'un, je ne suis pas sûre que cela plaise et soit confortable, on serait obligé de gérer avec soi-même, ses propres émotions etc...
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 14:59

Est-il facile à vivre de vivre avec quelqu'un de facile à vivre ?
That is the question !
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1599
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 15:04

Blague drôle:
Être facile à vivre dans un débat, c'est de tout contredire pour faire avancer la discussion.

Exemple :
Joann marie la bonne nuit a écrit:Est-il facile à vivre de vivre avec quelqu'un de facile à vivre ?
That is the question !
Non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 2 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Lun 10 Jan 2022 - 15:07

Grom a écrit:Être facile à vivre dans un débat, c'est de tout contredire pour faire avancer la discussion.

Tu pars du principe que tout contredire fait avancer le débat ? Je ne suis pas d'accord avec cette assertion. Tout contredire et tout tatillonner peut plutôt bloquer toute discussion de mon expérience et selon mes ressentis.

Edit : La mention "blague" a été rajouté au-dessus, je laisse tout de même mon post...

Edit 2 : Préciser qu'une blague est drôle... Rolling Eyes  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum