Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

+14
St'ban
Joann marie la bonne nuit
Palika
shiznogood
My_illusion
p2m
RonaldMcDonald
Chuna
Plouffe
bepo
Charv
Fredocondatomag
Grom
Jérémy34
18 participants

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par SaraharaS Lun 10 Jan 2022 - 15:07

Grom a écrit:Être facile à vivre dans un débat, c'est de tout contredire pour faire avancer la discussion.

Tu pars du principe que tout contredire fait avancer le débat ? Je ne suis pas d'accord avec cette assertion. Tout contredire et tout tatillonner peut plutôt bloquer toute discussion de mon expérience et selon mes ressentis.

Edit : La mention "blague" a été rajouté au-dessus, je laisse tout de même mon post...

Edit 2 : Préciser qu'une blague est drôle... Rolling Eyes  

SaraharaS

Messages : 2738
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 15:19

Grom a écrit:
Blague drôle:
Être facile à vivre dans un débat, c'est de tout contredire pour faire avancer la discussion.

Exemple :
Joann marie la bonne nuit a écrit:Est-il facile à vivre de vivre avec quelqu'un de facile à vivre ?
That is the question !
Non.

Je n'ai pas ri :/

Non, mais à bien réfléchir ce qui est "facile à vivre", en ôtant toute part de ma volonté, de mon contrôle etc sur l'autre, ben je dirais que c'est ne pas rechercher le conflit, ne pas vouloir les alimenter, ne pas envahir, être d'humeur plus posée, avoir une certaine indifférence pour tout ce qui mène la vie désagréable du quotidien etc... Du coup ça donne un tempérament plutôt flegmatique je suppose.
Mais le soucis, c'est que ça peut générer une rencontre avec "son propre vide", et donc mettre dans des situations désagréables pour soi.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Lun 10 Jan 2022 - 15:25

À SaraharaS:
SaraharaS a écrit:
Grom a écrit:Être facile à vivre dans un débat, c'est de tout contredire pour faire avancer la discussion.

Tu pars du principe que tout contredire fait avancer le débat ? Je ne suis pas d'accord avec cette assertion. Tout contredire et tout tatillonner peut plutôt bloquer toute discussion de mon expérience et selon mes ressentis.

Edit : La mention "blague" a été rajouté au-dessus, je laisse tout de même mon post...

Edit 2 : Préciser qu'une blague est drôle...  Rolling Eyes  
Tu me contredis, donc tu es d'accord I love you

Plus sérieusement, oui, questionner et parfois contredire méthodiquement est sain pour la bonne tenue d'un débat, crois-je, donc être facile à vivre en débat, ce n'est pas être facile avec les théories proposées par les autres, toujours d'après wam.

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par SaraharaS Lun 10 Jan 2022 - 15:35

Plus sérieusement, oui, questionner et parfois contredire méthodiquement est sain pour la bonne tenue d'un débat, crois-je, donc être facile à vivre en débat, ce n'est pas être facile avec les théories proposées par les autres, toujours d'après wam.
Pas à wam. A trop pinailler, on noie le poisson, intentionnellement ou pas.

SaraharaS

Messages : 2738
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Lun 10 Jan 2022 - 18:27

Tu ne mets jamais mes spoilers en spoilers:
Si le contenu de mes spoilers apparaît dans tes réponses pas en spoiler, à quoi bon que je mette en spoiler ce qui est HS ?

SaraharaS a écrit:
Plus sérieusement, oui, questionner et parfois contredire méthodiquement est sain pour la bonne tenue d'un débat, crois-je, donc être facile à vivre en débat, ce n'est pas être facile avec les théories proposées par les autres, toujours d'après wam.
Pas à wam. A trop pinailler, on noie le poisson, intentionnellement ou pas.
"questionner et parfois contredire méthodiquement" c'est "trop pinailler" ??

Je pinaille trop présentement ? Neutral

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Lun 10 Jan 2022 - 18:31

Joann marie la bonne nuit a écrit:
Non, mais à bien réfléchir ce qui est "facile à vivre", en ôtant toute part de ma volonté, de mon contrôle etc sur l'autre, ben je dirais que c'est ne pas rechercher le conflit, ne pas vouloir les alimenter, ne pas envahir, être d'humeur plus posée, avoir une certaine indifférence pour tout ce qui mène la vie désagréable du quotidien etc... Du coup ça donne un tempérament plutôt flegmatique je suppose.
Mais le soucis, c'est que ça peut générer une rencontre avec "son propre vide", et donc mettre dans des situations désagréables pour soi.

Je trouve ces propos très pertinents, j'ai senti ce gouffre que la majorité des gens fuient comme la peste. Et plusieurs fois. Une vraie angoisse, peut-être celle de la naissance dont parlent les psychanalystes freudiens. Ou la connaissance du vide de l'être, de la vérité du silence, de la réalité de la solitude, du manque fondamental, de la vulnérabilité insupportable, et c'est un retour à mon précédent sujet qui surgit sous vos yeux. Merci de vous modérer vous-même pour faire en sorte que celui-ci ne soit pas modéré par une personne chargée de la modération.

Grom:
Le résultat du test est INFJ.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Lun 10 Jan 2022 - 18:45

Jérémy34:
Jérémy34 a écrit:
Grom:
Le résultat du test est INFJ.
Merci.

Je m'étais trompé. Je bats ma coulpe. study

Spoiler:
Tu te reconnais dans le côté J ?

http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-4-jugement-perception.html

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 18:47

et c'est un retour à mon précédent sujet qui surgit sous vos yeux.

Tout à fait.
Merci de trouver ça pertinent, toutes ces questions tournent autour d'un thème qui me préoccupe beaucoup, et il est rare que ça puisse parler à quelqu'un. Une fois il m'est arrivée d'écrire "l'être est ce rien qui surgit dans son dérangement" sans totalement en comprendre tout le sens, depuis je ne cesse de chercher. Dans ton précédent post, je t'ai répondu à la question de savoir si l'être était vide "oui, mais il n'est pas rien", c'est que, de plus en plus au cours de mes "méditations', je me demande si l'être non pas soit vide, mais si il ne se trouve pas dans le "vide". Ce vide auquel on essaie sans arrêt d'échapper.
Pour certains, il parait qu'il s'agit d'éprouver l'angoisse, l'ennui et /ou la joie pour y accéder.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 18:54

Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Qhi Lun 10 Jan 2022 - 19:00

Merci de vous modérer vous-même pour faire en sorte que celui-ci ne soit pas modéré par une personne chargée de la modération.
Décidément Laughing
Qhi
Qhi

Messages : 51
Date d'inscription : 05/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Lun 10 Jan 2022 - 20:38

Joann marie la bonne nuit a écrit:
et c'est un retour à mon précédent sujet qui surgit sous vos yeux.

Tout à fait.
Merci de trouver ça pertinent, toutes ces questions tournent autour d'un thème qui me préoccupe beaucoup, et il est rare que ça puisse parler à quelqu'un. Une fois il m'est arrivée d'écrire "l'être est ce rien qui surgit dans son dérangement" sans totalement en comprendre tout le sens, depuis je ne cesse de chercher. Dans ton précédent post, je t'ai répondu à la question de savoir si l'être était vide "oui, mais il n'est pas rien", c'est que, de plus en plus au cours de mes "méditations', je me demande si l'être non pas soit vide, mais si il ne se trouve pas dans le "vide". Ce vide auquel on essaie sans arrêt d'échapper.
Pour certains, il parait qu'il s'agit d'éprouver l'angoisse, l'ennui et /ou la joie pour y accéder.

C'est très intéressant de mon point de vue, j'ai formulé il y a 4 ans environ "la vie, c'est du bruit dans le silence", je ne sais pas jusqu'à quel degré cette formule est proche de "l'être est ce rien qui surgit dans son dérangement".

J'ai aussi eu un maître spirituel qui m'a dit "le vide n'est pas vide". Je ne comprends toujours pas ce qu'il a voulu dire, au-delà de ne pas considérer le mot, le concept comme la chose, le réel.

Je re tourne méditer. Courbette


Grom:
Oui, et par la pratique de la méditation je fais le saut du J au P, du N au S, du F au T et du I au E. En psychanalyse, cela s'appelle la division subjective. Je trouve vraiment très intéressantes toutes les concordances du MBTI avec les concepts psychanalytiques de névroses obsessionnelles et névroses hystériques.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Lun 10 Jan 2022 - 20:42

Spoiler:

Jérémy34 a écrit:Oui, et par la pratique de la méditation je fais le saut du J au P, du N au S, du F au T et du I au E. En psychanalyse, cela s'appelle la division subjective. Je trouve vraiment très intéressantes toutes les concordances du MBTI avec les concepts psychanalytiques de névroses obsessionnelles et névroses hystériques.
T'es vachement bien tombé : Joann, c'est l'hystérique, et moi, l'obsessionnel lol!

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Lun 10 Jan 2022 - 20:46

Spoiler:
Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f606
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Lun 10 Jan 2022 - 23:54

Vous me torturez un peu... chers Joann et Jérémy34. J'aime le déblayage du flou sémantique, je demande des précisions depuis le départ du sujet pour qu'il soit plus clair, et vous, vous êtes baba de formules creuses de porteurs de pyjamas oranges.

Ainsi donc, je pars bouder. (à quoi bon persévérer ? on ne parle pas la même langue)

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 0:03

En Analyse Transactionnelle, il y a 3 états du Moi : Enfant, Adulte, et Parent.

L'état du Moi Enfant est chaotique, pulsionnel, émotionnel, sentimental, immature, vulnérable.

L'état du Moi Parent est automatique, moraliste, traditionnel, rigide, ritualiste.

L'état du Moi Adulte est analytique, logique, présent, distant, lucide. ("Spock")

En prenant conscience de notre propre fonctionnement, nous développons notre état du Moi Adulte.

Les émotions de l'état du Moi Adulte sont appropriées, justifiées et adaptées au réel.

Cela se complique quand nous considérons une relation sociale, il y a des états du Moi Internes et des états du Moi Relationnels.

L'état du Moi Enfant Interne peut employer l'état du Moi Parent Relationnel.

L'état du Moi Parent Interne peut employer l'état du Moi Enfant Relationnel.

L'état du Moi Adulte Interne emploie l'état du Moi Adulte Relationnel.

Les états du Moi Internes sont aussi appelés Analyse Structurale (désigne le psychisme), et les états du Moi Relationnels sont aussi appelés Analyse Fonctionnelle (désigne la relation).

La suite au prochain message, j'ai mal aux doigts.

Courbette

Grom:
Ne partez pas tout de suite, ça va devenir intéressant. Mais c'est toujours votre propre choix, vous êtes libre d'aller et venir ou d'aller et de ne plus venir. Je préfère ne pas répondre aux messages trollesques et vous en faîtes tellement que j'ai beaucoup de difficulté à différencier de votre part un message trollesque et un message sérieux, donc si je ne réponds pas à un de vos messages, c'est que je l'ai analysé comme trollesque, ou que je n'ai pas de réponse.


Dernière édition par Jérémy34 le Mar 11 Jan 2022 - 1:05, édité 2 fois
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mar 11 Jan 2022 - 0:13

Grom a écrit:Vous me torturez un peu... chers Joann et Jérémy34. J'aime le déblayage du flou sémantique, je demande des précisions depuis le départ du sujet pour qu'il soit plus clair, et vous, vous êtes baba de formules creuses de porteurs de pyjamas oranges.

Ainsi donc, je pars bouder. (à quoi bon persévérer ? on ne parle pas la même langue)

Spoiler:
Des Jeremy, Joann, … ça me dit pas grand chose. Y’a pas de matière(...) Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f606

Je sais pas à quoi tu m'aurais demandé des précisions. Non désolé
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 0:22

Parce qu'un copier-coller ne fait pas trop mal aux doigts:
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 16:55

En Analyse Transactionnelle, dans l'Analyse Structurale (états du Moi Internes, psychisme) :

Un état du Moi peut être appelé "positif" ou "négatif" : un état du Moi "positif" est lié à la réalité, approprié au contexte, utile à la relation, adaptatif ; un état du Moi "négatif" est extrême, contre-productif, nocif, irréaliste.

Les états du Moi Internes Enfant et Parent sont le plus généralement "négatifs" parce qu'ils correspondent à l'émergence d'une réalité ou/et d'une émotion passées (le passé resurgit).

Les états du Moi Internes ont chacun leur utilité, mais seul l'état du Moi Interne Adulte est généralement "positif" parce qu'il est lié à la situation présente, c'est le seul état du Moi qui est connecté au réel.

Les états du Moi primaires (comparables à des sous-catégories) sont des états du Moi dans les états du Moi :

L'état du Moi Enfant dans l'état du Moi Enfant est le siège des besoins fondamentaux.
Besoins:
Je vous invite à étudier une liste non exhaustive des besoins en CNV, qui inclut généralement au moins une cinquantaine de besoins (dont vous ignorez probablement l'existence pour la majorité comme je l'ignorais moi-même avant mon premier stage de formation), ce serait trop long à écrire.

L'état du Moi Parent dans l'état du Moi Enfant est le siège des injonctions et permissions, considérées comme "négatives", elles n'ont pas de lien avec la réalité (ne pas avoir le droit d'exister, ne pas avoir le droit d'être un enfant, ne pas avoir le droit de grandir...), cet état du Moi primaire est appelé Parent Primaire Négatif, aussi appelé L'Ogre. C'est dans cet état du Moi primaire que sont stockées toutes les injonctions négatives qui nous pourrissent la vie (n'aie pas de valeur, ne soit pas proche, ne réussis pas...).
autres ?:
Si vous avez d'autres exemples de formules absurdes d'injonctions et de permissions qui n'ont pas de lien avec la réalité et que vous souhaitez les partager, merci.

L'état du Moi Adulte n'est pas subdivisé en états du Moi primaires.

L'état du Moi Adulte est caractérisé par le libre-arbitre, la prise de recul, la distanciation émotionnelle et la réappropriation de soi. Cet état du Moi a la capacité de décrire les émotions de l'état du Moi Enfant et de questionner les principes de l'état du Moi Parent.

La suite au prochain message.

Je retourne méditer. Courbette

Je précise que "positif" et "négatif" ne correspondent pas aux concepts généralement liés de "bon" et "mauvais", ils correspondent plus précisément au lien au réel.


Dernière édition par Jérémy34 le Mar 11 Jan 2022 - 17:01, édité 1 fois
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mar 11 Jan 2022 - 17:00

Est-ce que ça t'ennuierait Jeremy de nous modéliser un peu plus tes préoccupations?

On a un individu A ( enfant parent  robot ) et un  ou plusieurs autres B ( enfant parent robot ) et on étudie le côté facile à vivre du premier dans ses relations.

Mais rien qu'avec ça, on peut déjà partir dans tous les sens.

Exemple 1: individu A (mode enfant) aime jouer du violon alors que tous les B qui le côtoient (en mode parent) ne supportent pas le violon, ses voisins tapent sur les murs, sa famille et ses amis ne peuvent le voir qu'avec des boules quies, comment rendre individu A facile à vivre ? Investir dans une salle insonorisée?  

Exemple 2 : individu A ne joue pas de violon, il aime méditer tranquillement mais il ne fréquente que des personnes adeptes du violon (en mode enfant) et le violon c'est vraiment le truc insupportable qui empêche individu A de méditer (mode parent)... là le problème est différent et vient plus d'un mauvais hasard, il suffit de chercher des amis peintres, pêcheurs à la ligne..

Après il y a ces personnes qui sont intrinsèquement difficiles à vivre pour tout le monde, je pense à ces personnes qui n'ont pas de hobby pour elles (enfant étouffé) mais vont avoir plein d'exigences (parent insupportable) : "j'exige que tu cesses de méditer et que tu apprennes le violon !"


Dernière édition par margot le Mar 11 Jan 2022 - 17:03, édité 1 fois (Raison : Je tiens à m'excuser par avance auprès de tous les violonistes de ce forum)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 17:10

margot, je vous remercie d'alimenter cette quête de connaissance, je répondrai plus tard, ou alors une autre personne le fera, vous pouvez vous-même y réfléchir avec votre propre intuition ou intellectualisation.

Ceci étant dit, en Analyse Transactionnelle, continuons sur cette lancée, qualifier subjectivement l'état du Moi Adulte en état du Moi Robot est déjà le signe que vous employez plus probablement dans votre message l'état du Moi Enfant ou l'état du Moi Parent que l'état du Moi Adulte, puisque vous modifiez le réel en lui donnant (ou prêtant, si vous êtes plus mesurée) une qualité qui vous est propre. Et ce n'est pas un jugement de valeur de ma part, je n'emploie pas ici l'état du Moi Parent, j'essaie ici d'employer l'état du Moi Adulte pour en parler logiquement.

L'état du Moi Adulte est logiquement comparable à un robot, mais je sens une pointe de sarcasme dans cette formulation venant de vous, mais cela vient peut-être de moi, puisque je ne suis pas vous.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mar 11 Jan 2022 - 17:35

Aucun sarcasme, de la naïveté pure sans volonté de jugement, je souhaitais juste distinguer ce moi adulte des deux autres, je découvre et j'essaie de comprendre, par son recul et son absence d'émotion, il me semblait que ce n'est pas celui là qui va compliquer les relations mais les deux premiers.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 20:21

C'est très juste, je vous remercie margot de ces propos que je trouve pertinents, mais il y a un mais... pour continuer dans l'Analyse Transactionnelle, la complication ne vient pas de la présence de l'état du Moi Enfant ou de la présence de l'état du Moi Parent, je l'ai longtemps pensé, et j'ai beaucoup médité sur cette question ces dernières années. C'est plus complexe, dans les faits c'est l'absence de l'état du Moi Adulte qui complique les situations et les relations.

Quand les situations et les relations sont trop simples, elles sont en fait trop compliquées. La complexité qu'ajoute la présence de l'état du Moi Adulte réduit la complication de son absence.

L'état du Moi Adulte est l'état du Moi qui est le plus connecté au réel, s'il est absent c'est l'état du Moi Enfant ou l'état du Moi Parent (moins connectés au réel chacun à sa manière) qui va s'occuper de la situation. Et c'est là que la situation se complique, en Interne autant qu'en Relationnel.

Pour que le "facile à vivre" apparaisse, il est nécessaire qu'au moins une personne dans la relation soit dans l'état du Moi Adulte.

Donc, cela peut être l'individu A ou les individus B, le plus facile à vivre est quand tous ces individus sont dans l'état du Moi Adulte en même temps car c'est à ce moment-là que les solutions les plus pertinentes sont trouvées.

Exemple 1 :

L'individu A qui joue du violon n'est pas forcément dans l'état du Moi Enfant à ce moment-là, et les individus B alentours ne sont pas forcément dans l'état du Moi Parent à ce moment-là.

L'individu A, au moment où il joue du violon, satisfait un besoin ou peut-être plusieurs besoins et utilise l'action "jouer du violon" pour satisfaire ce ou ces besoins.

Les individus B, qui ne supportent pas le bruit du violon, ont d'autres besoins au moment où l'individu A joue du violon.

Les individus A et B ont tous l'état du Moi Enfant en même temps, parce qu'ils ont tous des besoins à ce moment-là, mais ce ne sont pas les mêmes besoins.

Les individus B dans l'état du Moi Parent sont les individus qui imposent leur loi (ce sont des rigides) pour satisfaire leurs besoins uniquement, et en cela ils sont très semblables à l'état du Moi Enfant.

D'ailleurs il est probable qu'il y ait des individus C qui se fichent que l'individu A joue du violon, parce que leurs besoins ne sont pas insatisfaits à ce moment-là, eux seront pleinement dans l'état du Moi Adulte.

La question "comment rendre l'individu A facile à vivre ? Investir dans une salle insonorisée ?" est donc en deux temps, et ma réponse aussi, mais d'abord j'analyse les questions posées (je suis dans l'état du Moi Adulte) en utilisant la CNV : 1. observation : je veux que quelque chose change ; 2. demande : Je développe une stratégie pour satisfaire mon besoin.

C'est le fonctionnement classique avant d'avoir fait de la psychologie, en particulier de la CNV.
Passer de l'observation à la demande, en l'occurrence une stratégie, c'est classique et il est possible que ça ne fonctionne pas du tout.

Donc, en employant le processus CNV :

1. Observation : Pendant que je... (fais la cuisine, révise mes cours...) l'individu A joue du violon et cette situation me pose problème.
2. Sentiment : Quel est mon sentiment ? Colère ? Tristesse ? ... ?
3. Besoin : Quel est mon besoin ? Calme ? Sérénité ? Tranquillité ? ... ?
4. Demande : Pour qui est ma demande ? Pour moi ? Pour l'individu A ? Et quelle est ma demande ? Vais-je la formuler comme une demande et pas comme une exigence ? Car si je formule une exigence, je serai dans l'état du Moi Enfant ou l'état du Moi Parent, ce qui provoquera probablement chez l'autre l'état du Moi Enfant ou l'état du Moi Parent, et le "facile à vivre" ne se manifestera pas.

Après avoir fait ces 4 étapes, la situation sera nettement plus claire et la demande pourra être effectuée, avec l'état du Moi Adulte.

Un exemple de demande en formule CNV : "Quand je vous entends jouer du violon entre 18h et 19h je me sens en colère parce que j'ai besoin de calme pour réviser mes cours, je vous demande donc de ne pas jouer du violon entre 18h et 19h. Est-ce que cela vous convient ?"

Là, le dialogue peut commencer. Sans une demande claire le dialogue ne commencera pas et le facile à vivre ne se manifestera pas.

Bien sûr que chaque partie voudra tirer la couverture à soi puisque chaque individu a un besoin différent (dans une liste de besoins humains communs, je le répète) à satisfaire en même temps et que les stratégies sont en conflit. Tant que l'état du Moi Adulte sera absent il n'y aura pas de solution acceptable.

Exemple 2 : je ne vois pas de question, mais employer le même processus que dans l'exemple 1 peut apporter une réponse intéressante.

margot a écrit:Après il y a ces personnes qui sont intrinsèquement difficiles à vivre pour tout le monde, je pense à ces personnes qui n'ont pas de hobby pour elles (enfant étouffé) mais vont avoir plein d'exigences (parent insupportable) : "j'exige que tu cesses de méditer et que tu apprennes le violon !"

Oui, ce sont des cas pathologiques, et a priori j'en parlerai dans mes prochains messages.

Mais attention, les comportements et les intentions ne sont pas les personnes, les personnes ont des comportements et des intentions.

C'est très important de faire cette séparation entre la personne, ses comportements, et ses intentions.

Je vous renvoie à mon précédent sujet dans ce même forum.

Courbette


Dernière édition par Jérémy34 le Mar 11 Jan 2022 - 22:16, édité 15 fois
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Mar 11 Jan 2022 - 20:46

Tu retournes pas méditer?

p2m

Messages : 6256
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Mar 11 Jan 2022 - 23:31

Spoiler:
p2m a écrit:Tu retournes pas méditer?
Lui, il dit "méditer", moi je dis "bouder", c'est le filtre de la CNV, en vrai, il part bouder agité par son moi enfant de la transaction des interractions. Idea

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mar 11 Jan 2022 - 23:50

Je le répète, en Analyse Transactionnelle, seul l'état du Moi Adulte a les capacités de questionner la rigidité de l'état du Moi Parent et d'écouter les besoins de l'état du Moi Enfant.

J'ai personnellement tendance à appeler Conscience ce que l'Analyse Transactionnelle appelle l'état du Moi Adulte.
Courbette
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Charv Mer 12 Jan 2022 - 0:20

J'ai le droit de dire que l'Analyse Transactionnelle me semble manquer un peu d'humour ??? Je dis ça, je dis rien, mais c'est pourtant un bon lubrifiant social... rabbit
Charv
Charv

Messages : 2215
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par St'ban Mer 12 Jan 2022 - 0:27

Mort de rire
St'ban
St'ban

Messages : 10314
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Mer 12 Jan 2022 - 1:37

Petite réflexion philosophique que je vous partage gratos:

Des fois, être facile à vivre est intérieurement difficile à vivre (pour tout de suite ou pour plus tard).

Des fois, être facile à vivre est intérieurement facile à vivre (pour tout de suite ou pour plus tard).

Des fois, être difficile à vivre est intérieurement difficile à vivre (pour tout de suite ou pour plus tard).

Des fois, être difficile à vivre est intérieurement facile à vivre (pour tout de suite ou pour plus tard).

(Des fois, on s'en fout de "facile à vivre" ou "difficile à vivre", on ne pense pas par ce biais et/ou on ne s'observe même pas.)

Cela peut se retourner en son contraire selon notre état quand on revit la scène par le biais de nos souvenirs, selon l'évolution de notre analyse ou de notre angle de vision de la scène. (en fait, j'ai mis du binaire et de l'unidimensionnel pour simplifier l'illustration, mais c'est foutraque in the real life)

Dans une situation comparable à une autre déjà vécue, notre analyse et la façon de percevoir, concevoir, ressentir les enjeux de la situation, et notre façon de la vivre à nouveau, seront influencés par ce qui s'est déjà déroulé et ce que cela a déclenché en nous. Bien sûr, le rapprochement entre les situations peut nous échapper à l'instant, et tout le monde ne cogite pas en mode je me fais un flashback de tel moment pour mieux comprendre ou ressentir les enjeux de tel autre (donc le rapprochement n'existe éventuellement pas du tout même plus tard, et on n'est pas égaux : certains font des ponts et relient des épisodes de leur vie par le seul lien d'une sensation floue, certains savent leur coloration émotionnelle d'antan et revoient/revivent et savent même quelles sont les analogies qui leur font faire des rapprochements entre des situatuons)

Si on sait faire des rapprochements et qu'on a cette tournure d'esprit de revivre intérieurement et de se faire des simulations, et si on a l'hardiesse d'expérimenter de nouvelles approches pour agrandir son échantillon et retravailler ses hypothèses, ben, que peut-être on peut s'améliorer. Ou que peut-être que ce n'est pas un phénomène si conscient... ou bien que peut-être la conscience est un phénomène final et que le cerveau a turbiné lui-même de ouf pour moins qu'on se viande socialement à l'avenir pour qu'est-ce qu'on l'a mal vécu, ou dans la perspective que cela nous fusse nuisible ou potentiellement nuisible de façon plus concrète de façon répétée.

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 1:58

Grom:
Autrement dit, tu expliques que les contextes de simulations et de perceptions, intrinsèquement évalués sur l'expérimentation, dépendent de nos façons à nous faire des idées.
Si je te suis bien, dans ce cas, on pourra toujours dire que ça dépend, MAIS,  quid de l'objectivité ? Se trouve t-elle à l'issue ou à l’insu de la subjectivité ?
N'y aurait-il pas un moyen de formaliser ce que le facile, le difficile et la vie, afin de pouvoir obtenir une conclusion juste et point trop hâtive ?
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Mer 12 Jan 2022 - 2:33

Joann:
Joann marie la bonne nuit a écrit:Autrement dit, tu expliques que les contextes de simulations et de perceptions, intrinsèquement évalués sur l'expérimentation, dépendent de nos façons à nous faire des idées.
Je n'explique rien : c'est comme ça, on vit, on se fait des idées, on se fait des idées sur ce qu'on vit...
Ta formulation n'est pas limpide, alors je suppose avoir compris seulement. Idea
Si je te suis bien, dans ce cas, on pourra toujours dire que ça dépend, MAIS,  quid de l'objectivité ? Se trouve t-elle à l'issue ou à l’insu de la subjectivité ?
Je ne cherche pas de vérité absolue (ça n'existe pas, ça tombe bien Wink ) , je suis empiriste.
N'y aurait-il pas un moyen de formaliser ce que le facile, le difficile et la vie, afin de pouvoir obtenir une conclusion juste et point trop hâtive ?
Quand on sait quel mot on emploie pour quelle signification, qu'on a l'esprit rangé de ce point de vue, le flou des mots n'est plus le plus grand obstacle. Et pour la conclusion pas trop hâtive et juste, j'imagine que cela se travaille : si tu es un forcené de l'analyse et de la précision, cela pourasse devenir une science (sans doute pas "dure" (faut pas déconner)).

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 2:45

Grom:

Ta formulation n'est pas limpide

Oups  Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f449  Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f448  
Gêné
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Grom Mer 12 Jan 2022 - 2:50

Joann:
Joann marie la bonne nuit a écrit:
Ta formulation n'est pas limpide

Oups  Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f449  Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 1f448  
Gêné
Si j'avais 146 de QI, je pourrais comprendre "Autrement dit, tu expliques que les contextes de simulations et de perceptions, intrinsèquement évalués sur l'expérimentation, dépendent de nos façons à nous faire des idées.".

Reformule en te disant que tu parles à un enfant de 13 ans surdoué mais pas trop.

Merci Smile

Grom

Messages : 299
Date d'inscription : 05/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Charv Mer 12 Jan 2022 - 2:55

@joann et grom:
"...les contextes de simulations et de perceptions..."
ouais ouais ouais...
Y'a pas plus simulant, comme proposition, ou c'est moi qui me fais des idées ?
Charv
Charv

Messages : 2215
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 3:04

Grom:
J'aurais quand même préféré t'envoyer un mp pour te dire que je croyais répondre à un spoiler de ta part à la caractéristique humoristique. :/ mais tu les reçois pas Non désolé
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 10:19

C'est difficile de raisonner comme ça parce qu'on s'appuie déjà sur 2 concepts : la communication non violente et l'analyse transactionnelle comme des prérequis.

la CNV : peu importe la façon de tourner 7 fois sa langue de l'observer sous toutes ses coutures, de le désamorcer, le message est une demande et contient une part d'attente et de mécontentement pour quelqu'un qui va savoir l'analyser. La personne la plus patiente du monde aura ses limites pour endurer une suite de faits et d'observations froides mais qui quand même la remettent en cause. J'ai des doutes.

Je pense que l'enfant a besoin de s'exprimer au maximum avec la sécurisation du parent et l'aval et les explications de l'adulte, mais l'enfant est celui qui a le plus de rapport au monde. Et quand l'enfant est libre, il est plus apte à accepter l'enfant chez l'autre. Comme les enfants de maternelle jouent plus facilement ensemble alors que très vite, quelques années plus tard, le parent prend trop de place: "mais la maîtresse elle avait pas dit de faire ça comme ça". Mais c'est une intuition, et j'ai un peu du mal à traduire mes intuitions en philosophies.


Dernière édition par margot le Mer 12 Jan 2022 - 12:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Mer 12 Jan 2022 - 10:34

l'enfant est celui qui a le plus de rapport au monde.
Comment tu quantifies le rapport au monde pour pouvoir les comparer?

p2m

Messages : 6256
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 10:45

@p2m Par la mesure de l'énergie, l'enfant est celui qui a envie de faire, le parent éteint souvent cette énergie par protection, peur, l'adulte n'a pas d'émotions.

Le parent peut aussi contraindre l'enfant à faire "tu prendras des cours de violon" mais l'énergie n'est pas du tout la même que celle de l'envie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Mer 12 Jan 2022 - 10:49

Comprends rien. La peur c’est pas une émotion?

p2m

Messages : 6256
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 10:55

oui? Oui c'est une émotion, pas un feu intérieur, c'est une fuite. On peut faire des tas de choses par peur d'échouer, peur d'être pas assez bon, peur de déplaire, ça rejoint le "drame de l'enfant doué", mais il me semble que cette peur n'alimente pas la personne, qu'elle la contraint. Quel est ton avis ? Que la peur est un plus puissant moteur ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Charv Mer 12 Jan 2022 - 10:58

Perplexe

margot a écrit:C'est difficile de raisonner comme ça

Je trouve aussi.
Charv
Charv

Messages : 2215
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 11:01

Charv a écrit:J'ai le droit de dire que l'Analyse Transactionnelle me semble manquer un peu d'humour ??? Je dis ça, je dis rien, mais c'est pourtant un bon lubrifiant social...
Bah t'avais pourtant déjà tout résumé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Mer 12 Jan 2022 - 11:22

Ah pour moi chaque émotion a un pouvoir équivalent de nous “sortir de nous-même”. Et la peur n’est pas en elle-même une fuite. Par contre elle peut nous donner l’envie de fuir. Ça dépend de ce qu’on en fait. Il y a une tendance générale dépréciative de la peur qui pousse à l’étouffer, la nier. Au lieu de l’écouter pour pouvoir la dépasser. Source de bien des maux à mon avis.

En sus, pour moi le rapport aux émotions est inclus dans le(si ce n’est “est le plus fort”) rapport au monde. Et il n’est pas pour moi moins intense que quand j’étais enfant. Il s’exprime juste différemment.

p2m

Messages : 6256
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 12:11

hum, la peur retravaillée par l'adulte induit aussi le courage. La curiosité de l'enfant, et le courage et on a aussi le paramètre "être facile à vivre". La peur de la curiosité d'attendre les messages suivants de Jeremy... Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 12:23

Peut-être que ce que Margot veut dire c'est que l'enfant est plus sensitif.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 13:26

A vrai dire je découvre cette analyse transactionnelle même si ça m'évoque d'autres choses comme "le guerrier du pacifique"
p2m a écrit:En sus, pour moi le rapport aux émotions est inclus dans le(si ce n’est “est le plus fort”) rapport au monde. Et il n’est pas pour moi moins intense que quand j’étais enfant. Il s’exprime juste différemment.

A vérifier avec Jeremy, mais je crois qu'il s'agit du côté enfant en toi ("J'ai trop envie de faire ça"), pas de l'enfant que tu étais au passé, de même que le parent est la voix du parent en toi ("tu ne devrais pas faire ça ou tu vas encore le regretter"), et l'adulte celui qui analyse et réfléchit sans envie propre, les trois sont un ensemble. ça me fait penser aux BDs, quand le personnage indécis a un petit diablotin sur chaque épaule.

Et je ne sais pas trop où placer le courage: issu de la peur du parent, analysé par l'adulte avec retour vers l'enfant ? Pas loin du mal de crane...
Donc oui, Joann, l'enfant m'apparaît plus spontané, mais ça reste mon interprétation du modèle de Jeremy...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Jérémy34 Mer 12 Jan 2022 - 14:07

Je vous remercie de continuer d'alimenter cette quête de connaissance.

margot a écrit:
A vérifier avec Jeremy, mais je crois qu'il s'agit du côté enfant en toi ("J'ai trop envie de faire ça"), pas de l'enfant que tu étais au passé, de même que le parent est la voix du parent en toi ("tu ne devrais pas faire ça ou tu vas encore le regretter"), et l'adulte celui qui analyse et réfléchit sans envie propre, les trois sont un  ensemble. ça me fait penser aux BDs, quand le personnage indécis a un petit diablotin sur chaque épaule.

Et je ne sais pas trop où placer le courage: issu de la peur du parent, analysé par l'adulte avec retour vers l'enfant ? Pas loin du mal de crane...
Donc oui, Joann, l'enfant m'apparaît plus spontané, mais ça reste mon interprétation du modèle de Jeremy...

C'est très complexe, et je trouve certains de vos propos pertinents, vous avez ici suffisamment bien cerné ce que, en Analyse Transactionnelle, sont les états du Moi pour comprendre les messages précédents et a priori probablement aussi les messages suivants.

Dans vos réflexions, je retrouve la spontanéité de l'état du Moi Enfant, c'est très pertinent, mais l'état du Moi Parent, n'étant pas spontané à l'origine, le devient par automatisme, l'état du Moi Parent est rigide, ritualiste, et c'est en quelque sorte "celui/celle qui sait". Le "savoir" de l'état du Moi Parent n'étant pas capable de remise en question par lui-même répétera de façon "spontanée" mais plus précisément automatique ce "savoir". C'est avec l'intervention de l'état du Moi Adulte que l'état du Moi Parent ne se répétera pas de façon automatique, illusoirement "spontanée".

L'état du Moi Enfant est spontané à l'origine et le reste toute sa vie, c'est "celui/celle qui veut" ou plus précisément en Analyse Transactionnelle et CNV, "celui/celle qui a besoin". C'est avec l'intervention de l'état du Moi Adulte que l'état du Moi Enfant sera à la fois moins spontané mais aussi moins difficile à vivre pour lui-même et pour les autres, car le besoin de l'état du Moi Enfant est spontané, mais pas toujours, loin de là, pertinent dans les situations dans lesquelles il se manifeste.

Exemple :
"J'ai faim, j'ai besoin de manger" quand nous sommes en pleine randonnée avec rien à manger est un besoin de l'état du Moi Enfant, vital, mais pas pertinent, et dans cette situation seul l'état du Moi Adulte permet de différer la satisfaction de ce besoin sans le rendre plus difficile à vivre qu'il ne l'est déjà. C'est la logique, l'analyse, du réel. Si l'état du Moi Parent entre en scène il dira quelque chose du genre "Je t'avais dit de finir tes céréales ce matin!" ce qui dans la situation réelle, actuelle, présente, est une réponse automatique et n'est absolument pas pertinente malgré que nous y sommes habitués (en tout cas c'est clairement mon cas, ma mère ne cessant de rapporter le passé dans le présent, ce qui provoquait de la culpabilité et de l'incohérence puisque non lié avec le réel actuel).
Spoiler:
Et je suis certain que nous avons tous et toutes au moins un exemple, une anecdote, similaire, si vous en avez à partager, merci.

L'état du Moi Parent est "ce que je sais".

L'état du Moi Enfant est "ce dont j'ai besoin".

L'état du Moi Adulte est en lien avec "ce dont j'ai besoin" et "ce que je sais", c'est le plus "réel" (précisément le plus en lien avec le réel présent) des trois états du Moi.

Mais ce ne sont que des parties de l'état du Moi Enfant et de l'état du Moi Parent, qui sont beaucoup plus complexes comme nous le verrons a priori dans les prochains messages.

L'état du Moi Adulte est d'une certaine façon entre le passé et le présent.

Le futur, c'est en fait le passé, en psychologie.

Le courage, je ne sais pas où le situer pour le moment.
Jérémy34
Jérémy34

Messages : 1020
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 39
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par p2m Mer 12 Jan 2022 - 14:24

Une psy que j’avais consultée avait visiblement une formation en analyse transactionnelle, parce quand je lui soumettais un conflit intérieur elle concluait souvent ses tentatives d’ajustement par “c’est OK”. J’ai toujours trouvé ça particulièrement désincarné, robotique. Elle a fini par m’exploser à la figure. J’ai fui. Par peur…

p2m

Messages : 6256
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : bxl

https://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 14:33

Le père, le fils et le saint-esprit.
Le ça, le moi et le surmoi.

Nos trinités.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 14:57

Remarque, moi je suis contente : je pensais que nous étions deux, je découvre que nous sommes trois. Bah c'est trop bien, je vais enfin pouvoir vivre mon trouple à l'intérieur.
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par isadora Mer 12 Jan 2022 - 15:10

j'ai toujours pensé être deux à l'intérieur, qui discutent et se contredisent l'une l'autre, qui négocient ensemble et tergiversent et une troisième qui s'exprime, qui agit dans le monde et qui ne s'occupe pas des deux autres, car sinon, rien n'avancerait.

de temps en temps, les deux de l'intérieur se mettent d'accord pour rattrapent le coup et effacent ce que la troisième allait poster, grâce à la prévisualisation.
isadora
isadora

Messages : 2745
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ? - Page 3 Empty Re: Être facile à vivre est ce qui est le plus difficile à faire ?

Message par Joann marie la bonne nuit Mer 12 Jan 2022 - 15:22

Spoiler:
Moi enfant / ça : J'ai faim !
Moi adulte / moi : Oh ta gueule.
Moi parent / surmoi : Mais tu peux pas lui parler comme ça !
Moi adulte / moi: Mais je lui parle bien comme je veux, puis ça va il peut attendre, c'est pas lui qui fait la bouffe.
Moi parent / surmoi: oui mais c'est normal qu'il ait faim, puis tu pourrais faire en sorte que ce soit un peu plus organisé tout ça.
Moi enfant / ça : J'ai faim !!!
Moi adulte / moi : Tain, c'est bon, vous me faites chiez, j'y vais !
Moi Parent : Puis après faudrait peut-être se bouger, y'a des responsabilités quand même.
Moi enfant : Oh non j'ai pas envie, j'ai envie de regarder la légende de Korra.
Moi Adulte : Non mais sérieusement, vous me cassez les *****

"Un adage nous déconseille de servir deux maîtres à la fois. Pour le pauvre moi la chose est bien pire, il a à servir trois maîtres sévères et s'efforce de mettre de l'harmonie dans leurs exigences. Celles-ci sont toujours contradictoires et il paraît souvent impossible de les concilier ; rien d'étonnant dès lors à ce que souvent le moi échoue dans sa mission. Les trois despotes sont le monde extérieur, le surmoi et le ça."

- S. Freud
Joann marie la bonne nuit
Joann marie la bonne nuit

Messages : 1466
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum