Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

5 participants

Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par gthe Sam 16 Oct 2021 - 23:15

Bonjour à tous,

J'ai 30 ans et j'ai décidé de passer la Wais-IV parce que je me sens parfois un peu "décalé" par rapport aux autres, bien que ma capacité de socialisation ou de me faire des amis est intacte. J'ai également décidé de le passer parce que j'ai toujours eu des facultés plutôt développées en calcul mental (et je me suis demandé si ces capacités pouvaient se ressentir dans les résultats). Enfin, c'est une curiosité que j'ai toujours voulu assouvir.
Et, vous allez le voir, les résultats sont assez... surprenants !

Je précise que je sais avoir certaines capacités "au-dessus" de la moyenne, mais je ne suis pas allé faire le test en me disant que j'étais HPI. Pour mon cas c'était peu probable, et j'estimais un QIT (si interprétable) compris entre 120 et 130. Mais j'étais curieux de savoir...

Pour ma part, la séance où il fallait restituer sa motivation et sa vie personnelle ne m'a posé aucun problème (je n'ai pas de mal à parler de mon vécu). Les tests ont été réalisés 2 semaines après, mais je n'ai pas eu d'appréhension particulière. Les résultats m'ont été restitués aujourd'hui, soit 1 mois après (pas d'appréhension particulière à l'approche des résultats, j'avais hâte... mais le temps a passé drôlement vite pour moi). Je précise que je ne suis nullement surpris par les résultats, je suis même plutôt surpris que les reflets des différents subtests me décrivent avec une aussi grande acuité...

Je voulais donc simplement donner mes résultats et mon ressenti pour que vous puissiez me dire ce que vous en pensez.

Voici mes résultats :
Indice de Compréhension verbale : 129 (percentile 97)
Indice de raisonnement perceptif : 84 (percentile 14)
Indice de Mémoire de travail : 143 (percentile 99 et 8 dixièmes)
Indice de Vitesse de traitement : 108 (percentile 70)
Total : Quotient Intellectuel total : 119 (percentile 90), mais absolument pas statistiquement significatif au vu d'un très grand écart-type entre les sous-indices, et en particulier de la différence de ... 59 points entre l'IRP et l'IMT...

Pour détailler les résultats et les ressentis :
(* : Subtests supplémentaires)

ICV - 129
Similitudes : 15 - Ce test ne m'a pas semblé difficile, mais je savais que j'en avais raté un qui était plutôt précoce (le 3ème de mémoire). Néanmoins j'ai senti qu'il a fallu encore développer des idées quand je pensais qu'il fallait finir de parler.
Vocabulaire : 18 - Aucun mot ne m'a posé de réelles difficultés, j'imagine que j'aurais pu être un peu plus précis. Néanmoins j'ai parlé un maximum sur chacun des mots tout en essayant d'utiliser des termes précis. Mais pas simple d'être précis et concis ! (ce qui est différent d'être détaillé...) Très bonne fluence verbale d'après la psychologue, j'ai noté.
Information - 12 : J'ai une culture générale que j'estime normale, sans être non plus "étendue". Ce test l'a vraiment prouvé. Pour certaines questions, j'étais pas loin, d'autres je ne savais pas.
Compréhension* - 14 : Bonnes pratiques sociales, c'est un test que j'ai plutôt estimé "de bon sens".
==> Conclusion : Pas du tout surpris pour cet indice, je savais que ce serait un point d'appui, notamment en regard des épreuves de vocabulaire et similitudes que j'ai trouvé très amusantes et assez simple d'accès.

IRP - 84
Cubes : 5 - Aïe... Ok j'ai réussi les premiers, mais j'ai senti que j'étais anormalement lent quand on est passé à 9 cubes (près de 3-4 minutes pour le premier des "9 cubes", et après ça à baissé sensiblement, mais il paraît que tous ces items ont été réalisés au-dessus de la limite fatidique de temps...). Je ne suis pas étonné, l'espace c'est pas mon truc.
Matrices : 10 - Oui, une logique correcte (pourtant j'avais eu 38/40 à un pré-mensa, mais j'imagine que ce n'est peut-être pas les mêmes types d'items, je ne sais pas...). Pas de stress, j'ai fait comme il fallait, même si j'ai corrigé de justesse une réponse qui était erronée. Je sentais que sur la fin, je partais plus sur de l'intuition... et en effet je crois d'après la psychologue que j'avais réussi que 2 des 6 dernières...
Puzzles visuels - 7 : La cata ici aussi. Perso j'étais pas méga convaincu des réponses que j'ai formulées, je sentais que c'était du quitte ou double... Le résultat ne me surprend pas. Il est plus élevé que cube, ce qui signifie que c'est surtout quand j'associe un mouvement à du visuo-spatial que j'ai des difficultés...
Balances* - 13 : C'est grâce à l'aspect "comptable" que j'ai pu sortir la tête hors de l'eau... Mais j'ai trouvé cette épreuve assez redoutable. Surtout à la fin ou il fallait faire des équivalences puis calculer mentalement d'après des équivalences qui n'étaient même pas figurées... Abstrait. Je suis assez surpris que cela compte dans l'IRP, mais soit.
==> Conclusion : Je savais incontestablement que ça allait être mon point faible et ça n'a pas loupé. J'aurais du être plus rapide pour les cubes (j'ai pas précisé que tous les items qui m'ont été proposés ont été réussis... mais pas dans le temps imparti pour les 3 derniers, ce qui, j'imagine, a mis fin prématurément au test). On en reparlera, mais cela semble dénoter que je souffre d'une dyspraxie, c'est-à-dire une difficulté de faire état de raisonnement visuo-spatial tout en réalisant des mouvements avec mon corps (j'ai eu énormément de mal à obtenir le permis, quand il s'agit de faire des activités manuelles nécessitant des instructions visuo-spatiales à peine complexes, je rame beaucoup plus...). Je note, et la psy aussi, que cet handicap devient un peu moins fort quand il faut faire état d'un raisonnement visuo-spatial mental (et non plus "accompagné de son corps").

IMT - 143
Mémoire des chiffres - 19 : Et pourtant... qu'est-ce que j'ai redouté cette épreuve ! Je pensais que je l'avais pas totalement réussie et que je m'étais emmêlé les pinceaux... Mais je n'ai apparemment fait absolument aucune erreur jusqu'au maximum de nombre inclus pour les chiffres à l'endroit et à l'envers... Pour le fait de les remettre en ordre, j'ai fait de (très) rares erreurs et celles-ci étaient dues parfois à un doublon que j'avais oublié. Empans respectifs de 9/9, 8/8, 7/8 (les empans étant le nombre maximum de chiffres retenus sans erreur, respectivement à l'endroit, à l'envers et en ordre croissant).
Arithmétique - 16 (précision : le maximum possible est 16 dans cette classe d'âge) : J'étais venu parce que je savais avoir des capacités en calcul mental, et il a été noté que 14 des 16 énoncés ont été résolus en moins de 10 secondes (juste après que la psy ait fini de parler). Parmi ces 14, je descend même 10 fois sous le temps des 5 secondes.
Séquence lettres-chiffres* : 15 - L'une des épreuves les plus difficiles à mes yeux. Il fallait à la fois restituer des chiffres et des lettres dans l'ordre ! Apparemment je suis monté jusqu'à l'empan 8 (et il y a jusqu'à 3 essais par empan - l'empan étant le nombre maximum d'items à mémoriser). Je ne sais pas si on peut faire plus que 8. Apparemment le taux observé à ma classe d'âge est de 3,7% d'après le CR... Intéressant !
==> Conclusion : Plutôt surpris de la valeur qui est très élevée, mais néanmoins pas surpris par le fait que c'est mon point fort. Pas grand chose à rajouter si ce n'est que mon appétence pour le calcul mental (qui est inné) m'a aidé à obtenir un haut score dans ce domaine.

IVT - 108
Code - 12 : Correct, mais je savais que je n'allais pas faire de miracle. Je sais être rapide "comme dans la moyenne quoi". Mais j'ai fait les deux tiers (presque trois quarts) des lignes sans aucune erreur sur tout ce que j'ai rendu apparemment. Lors de l'épreuve, je me souviens avoir été assez rapide mais plutôt prudent car je ne voulais vraiment faire aucune erreur.
Symboles - 11 : Je n'arrêtais pas de faire des allers-retours entre la ligne de symbole (et sa "traduction") et la grille à remplir. Impossible de mémoriser les 10 d'un coup et de tout remplir... Comme c'était chronométré je n'ai absolument pas cherché à prendre le risque. Du coup c'était épuisant pour les yeux, mais je m'en sors honorablement. Il me reste une ligne et demie (ou deux et demie) à remplir, et j'étais correctement satisfait.
==> Conclusion : Aucune surprise, je savais que ça allait être correct sans plus.

Bilan global QIT - 119
Mais bon, absolument pas interprétable vu les très grosses disparités entre les indices.
La psy m'a révélé n'avoir jamais vu 143 en IMT (elle est encore un peu jeune, et je suis sûr que certains sur ce forum ont fait plus à l'IMT).
Néanmoins, j'ai été rattrapé par mon IRP qui m'handicape sérieusement et qui laisse entrevoir une certaine dyspraxie d'après l'interprétation de la psychologue. Je suis d'accord, elle a mis le mot dessus.
Quant à l'intelligence du langage, 129 c'est bien, mais je pense que beaucoup ici arrivent à avoir un haut score, je pense que c'est très situationnel et ça dépend de son environnement. Je ne sais pas trop comment l'interpréter. Le fait de lire donne un avantage, c'est sûr.
Et les 108 de l'IVT ne me surprennent pas, j'ai jamais fait de gros miracle dessus.
Pour moi, il est clair que je ne sois pas HP... néanmoins, le résultat de l'IMT est un résultat "THQI" d'après la psy, il se pourrait que je sois quand même "haut potentiel" malgré le résultat hétérogène et les 84 en IRP... Il faudrait ainsi faire confirmer cela par un psychiate apparemment... Perso je ne sais pas quoi en penser, j'avais en tête que c'était du 130 en QIT avec de l'homogénéité dans les sous-indice... Donc HPI non je pense pas, et c'était mon postulat de départ. Mais je savais que je ferais peut-être des scores très hauts dans certains domaines, notamment grâce à l'aisance de ma manipulation mentale des chiffres.

Merci pour vos avis,
A vos claviers Wink

gthe

Messages : 7
Date d'inscription : 20/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par gthe Lun 18 Oct 2021 - 15:05

Petit up Wink
En fait ce qui est perturbant c'est d'avoir à la fois un IMT de 143 et un IRP de 84.
Comment vous interpreteriez cela en regard de mon petit descriptif ci-dessus ?
Merci Smile

gthe

Messages : 7
Date d'inscription : 20/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par Jean-Claude Inconvenant Lun 18 Oct 2021 - 15:21

Bonjour gthe,
Seul ton psy peut interpréter ça, il faut le lui demander.
Après, on peut imaginer un dyspraxie ou autre trouble (visuel ?).
Il reste cependant clair que ton profil est très particulier. Une mémoire de travail à ce point performante par rapport au reste, c'est exceptionnel. Tu as plafonné aux deux subtests, ce qui peut signifier que l'outil a atteint ses limites pour mesurer tes capacités sur ce point.
(et oui, les balances, arrivé vers la fin, c'est assez effrayant)

Le "diag" HPI ici, je ne sais pas mais il est clair que l'IRP est responsable de la "chute" de ton QIT. Que t'as dit ton psy ?
Compte tenue de ton ICV élevé et de ton IMT dans l'exosphère, ça me semble tout de même sujet à interrogation.


Dernière édition par Jean-Claude Inconvenant le Lun 18 Oct 2021 - 17:12, édité 1 fois

Jean-Claude Inconvenant

Messages : 308
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par gthe Lun 18 Oct 2021 - 16:53

Bonjour Jean-Claude,
Tout d'abord, merci pour ta réponse ! Je désespérais avoir lancé une bouteille à la mer avec mon post. Aussi loin que j'ai vu les discussions je n'ai jamais vu 59 d'écart ou plus entre deux indices !
Pour la dyspraxie, ça pourrait m'handicaper dans la vie de tous les jours... si je faisais des activités en lien avec ce trouble. Néanmoins je n'en suis pas beaucoup plus gêné même si mon sens de l'orientation est catastrophique. J'ai mis 110 heures aussi pour avoir mon permis sur 3 essais. Sinon, faire tourner une image dans ma tête, imaginer quelle pièce est au-dessus/dessous de moi dans une maison que je connais pas, j'en suis incapable.
A contrario, je peux faire des calculs de tête assez compliqués et je compte intuitivement ce que je fais. Bien sûr, il faudrait que je m'entraîne encore un peu plus, mais de mémoire j'ai réalisé les 16 questions d'arithmétique en ~1min10 (hors lecture des énoncés et sachant que 75% de ce temps était une "vérification" du résultat que j'avais déjà instantanément en tête avant même la fin de la lecture de l'énoncé... mais je ne voulais pas bêtement perdre de points). Pour la mémoire des chiffres il a quand même fallu que je me concentre voire que j'oralise mes réflexions.
Après, j'ai vu qu'en faisant (somme des notes standards × 0,75)+25 [ce qui, il paraît, donne le QIT avec une bonne précision), j'aurais eu dans les ~125-129 de QIT si j'avais environ 10 à 12 à chaque subtest évalué de l'IRP. Mais ce n'est pas le cas, et si chacun commence à bonifier ses échecs, alors on refait le monde ! Smile
Pour la vitesse de traitement, pas de sujet, même si ça va vite dans ma tête quand je calcule (mais je pense que comme c'est plus une mesure de vitesse d'exécution d'une consigne simple, ça ne rentre pas en ligne de compte). En tout cas Codes et Symboles je sentais que j'étais dans la moyenne même avant l'obtention du résultat.
Pour l'ICV, il est vrai qu'on est sur presque +2 écarts-types mais j'ai cru comprendre que ce critère est assez influencé par son milieu social (le mien d'origine est "classe moyenne"). Sûrement la curiosité des mots qui me sauve !
Quant à l'IMT, a presque +3 écarts-types, oui, il est très élevé, mais c'est probablement ma passion innée pour le calcul (puis j'ai acquis des méthodes par la suite), qui, répétée dans le temps, à amplifié ma mémoire de travail (il est possible qu'elle était déjà développée plus que la moyenne avant de m'entraîner mais... je n'en sais rien).
Je précise que pour la passation je m'étais longtemps renseigné avant et je n'ai ni cherché à comprendre ce qu'on allait me demander, ni réalisé d'entraînement en quoi que ce soit, calcul y compris. Je l'ai passé à nu.

La psy me dit que le test en lui même "ne saurait à lui seul certifier que je suis haut potentiel" (et l'application subjective des critères ne le permettant pas). Néanmoins il est noté dans le CR "des performances dans la zone de haute potentialité en ce qui concerne le raisonnement verbal et mnésique [...] le raisonnement logique et la vitesse de traitement représentant des faiblesses relatives au regard de {mon} profil, bien que ces performances restent dans la norme et tout à fait satisfaisantes, [...] le raisonnement perceptif constitue le point faible de {moi}, plus particulièrement en ce qui concerne le raisonnement visuospatial et les habiletés visuomotrices [...] l'hypothèse d'une dyspraxie pourrait être à vérifier [...] {je} semble disposer des stratégies de compensation efficaces en lien avec les points forts de {mon} profil (canal audito-verbal, raisonnement verbal))".

Du coup, ma psy m'a dit 2 choses :
- que je pouvais voir un professionnel pour éventuellement faire diagnostiquer ma dyspraxie ;
- que mes résultats en IMT (et ICV à moindre mesure), pourraient, selon le psychiatre à consulter, à eux seuls, justifier un profil haut potentiel.
Mais sur ce dernier point j'ai quand même des doutes.

Pour la faire courte : un féru des chiffres sachant calculer (très) rapidement, raisonner normalement, ayant un langage étendu MAIS souffrant de troubles dyspraxiques (l'handicapant fortement aux épreuves Cubes (5) et Puzzle (7)) peut-il être considéré comme HP ? En vrai vu que mon IVT est loin d'être fou (108), je dirais non. Mais paraît-il, seul un psychiatre pourrait y voir plus clair...

Mon intérêt n'est pas de vouloir être reconnu HP (ok ça me ferait plaisir mais ça ne m'apporterait pas beaucoup plus, la WAIS-IV ayant franchi un beau cap) mais de savoir SI ces compétences en calcul peuvent à elles seules m'y faire identifier comme tel.
Le mystère reste entier.
Et je ne vois pas comment ça pourrait s'investiguer.

Mais oui, profil vraiment atypique, je te l'accorde... !

gthe

Messages : 7
Date d'inscription : 20/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par Jean-Claude Inconvenant Lun 18 Oct 2021 - 17:08

Eh bien c'est l'interprétation du psy qui va compter justement dans l'identification HPI (ou autre chose). Si ta psy t'a demandé d'aller voir un autre professionnel pour vérifier si tu es bien touché par un trouble dys, il m'est avis (sous réserve que je ne suis pas psy, attention) que l'identification pourrait se faire après.
Il est noté dans la littérature ad hoc que les troubles dys peuvent masquer un HPI donc ton "affaire" est à suivre.
Il me semble toutefois que si validation il peut y avoir, ce sera en se focalisant sur le pourquoi de ton IRP bas, le reste n'en étant clairement pas un obstacle (l'IVT dans la moyenne étant très courant chez les HPI, mon cas notamment).

Juste une précision sur ceci :
""La psy m'a révélé n'avoir jamais vu 143 en IMT (elle est encore un peu jeune, et je suis sûr que certains sur ce forum ont fait plus à l'IMT).""
Ça n'est pas possible, tu as plafonné aux deux subtests donc dans une autre tranche d'âge dont les notes plafond seraient de 19 pour les deux, si tu plafonne également, tu es à 150, le maximum possible. Baisser le plafond chez les 25/35 ans, c'est une conséquence de l'étalonnage indispensable à la reproductibilité du QI dans le temps. Dans ta tranche d'âge, trop de personnes ont fait de très bons scores au subtest arithmétique, il a donc fallu baisser le plafond pour rester collé au mieux à la courbe de Gauss. Dit autrement, dans ta tranche d'âge, 143 est le maximum possible à l'IMT. C'est une vraie perf selon moi, ayant trouvé cet indice le plus difficile niveau concentration.

Jean-Claude Inconvenant

Messages : 308
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par gthe Lun 18 Oct 2021 - 21:58

Merci pour cette réponse. Du coup elle m'a dit qu'en l'état elle ne pouvait pas, de par ce test, indiquer si je suis HP ou pas. Et qu'il faudrait que j'aille voir un psychiatre pour faire poser un diagnostic "médical" sur le caractère HP, si ses conclusions convergent.
Intéressant le fait que les troubles dys peuvent induire un faux-négatif quand à l'identification d'un HPI.
Néanmoins, je ne vois pas comment je pourrais poursuivre l'aventure pour savoir si je suis un "faux-négatif" ou pas, et... je ne voudrais donner l'impression de "me donner des excuses" à l'échec d'une interprétation "HPI" au résultat du WAIS-IV, même si j'ai "des zones de haute potentialité". Au final, ça demeure flou.
Pour le 143 en IMT, je ne m'étais pas méfié du plafonnement (je pensais que 150 était en tout temps le maximum possible sur les 4 indices, mais apparemment non, ce maximum pour chaque indice dépend de l'âge, je comprends mieux).
En tout cas merci pour ton compliment !

Du coup, le défi est de savoir qui je dois contacter pour investiguer sur ce clivage IRP/IMT qui est quand même... extrêmement marqué !

Si tu, ou certains d'entre vous, ont des idées, ne pas hésiter. Il y aurait d'autres tests plus adaptés pour mon cas ? Si oui lesquels ?
Je m'en vais aussi rapporter cela à la personne qui m'a fait passer le test.

En tout cas, merci !

gthe

Messages : 7
Date d'inscription : 20/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par nanaille Mer 20 Oct 2021 - 17:37

Des scores aussi chutés aux items visuospatiaux (sans difficulté attentionnelle relevée ni trouble de la mémoire de travail) peuvent évoquer une dyspraxie visuospatiale, ou même la présence d'une aphantasie. https://theconversation.com/laphantasie-ou-comment-certaines-personnes-ne-peuvent-pas-former-dimages-mentales-162488
A creuser Smile

nanaille

Messages : 123
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par Ennaétéride Mer 20 Oct 2021 - 18:05

Mon commentaire ne va servir qu’à confirmer ce que les autres intervenants qui t’ont répondu ont dit.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par gthe Jeu 21 Oct 2021 - 0:59

Bonsoir,
A voir effectivement pour la dyspraxie visuospatiale, c'est bien possible.
Quant à l'aphantasie, je ne pense pas. Ca me paraît bien plus handicapant que ce que je ressens réellement.
C'est juste que j'ai du mal à faire pivoter "mentalement" un objet dans l'espace, ou parfois avec certaines gestuelles du quotidien dans lesquelles je suis plutôt "un peu maladroit" (mais bon, ce n'est pas non plus hyper flagrant, ça se voit seulement quand on me connaît un peu... et j'ai de bons mécanismes de compensation mnésique et verbal).

Ce qui est fatiguant c'est de savoir qu'on est potentiellement un zèbre mais masqué par son handicap.
A moins que je n'en suis vraiment pas un, ce que je pourrais comprendre.

Du coup, j'attends la réponse de ma psy...

gthe

Messages : 7
Date d'inscription : 20/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène  Empty Re: Résultats du WAIS-IV - Très hétérogène

Message par La graine Sam 18 Déc 2021 - 9:10

Bonjour à tous,

Je débarque sur le forum, résultats il y a deux jours : hétérogène également, non-HPI, simplement une tête pas trop mal faite :
140, 117, 114 et 104. QIT incalculable (approximation de la psy autour de 115-120).
Recherche de TDAH également, non significatif : j'ai été plus rapide que la moyenne, et réalisé autant d'erreurs que la moyenne pour le test concerné.

Le discours global de la psychologue est le suivant : le test est fiable quand il met en évidence le HPI ou le TDAH mais les faux négatifs sont possibles. Elle me propose d'en reparler avec la psychiatre qui m'avait conduite à passer le test.

Deux choses me surprennent sur les résultats :
ICV à 140. En commençant l'épreuve, j'ai tout de suite annoncé la couleur : "je ne vais pas briller sur ce test, je n'ai pas une grande culture générale" L'impression, à la lecture du résultat, d'avoir eu la chance de tomber sur quelques sujets maîtrisés.. Ou que l'autre psy, celle qui m'a fait passer le test (stagiaire de la première) m'aurait en quelques sortes aidée de par le non-verbal notamment qui permettait de savoir quand elle en attendait plus. D'après la psy, il ne s'agit pas de chance : les résultats mettraient en évidence une "très haute capacité" en conceptualisation et manipulation de concepts abstraits. Elle précise que cela pourrait expliquer le sentiment de décalage avec les autres, le fait de ne pas se retrouver dans les échanges avec les 80% qui sont en dessous de cet indice.

L'autre surprise, c'est l'IVT : 104, pour quelqu'un qui parle très vite (la psy qui m'a fait le compte rendu d'analyse a effectivement relevé que la fluence de mon langage était très particulière, j'en ai conscience et cela a fait l'objet d'une prise en charge orthophonique pendant quelques mois il y a plusieurs années), pense vite (par comparaison avec mes anciens camarades de promotion ou actuellement mes collègues de travail, ma famille)..
Il me semble que les moments où je prends du temps habituellement dans le traitement des informations, servent à vérifier, relire, recalculer, re-regarder.. Pour avoir des certitudes à la fin du travail à réaliser.

J'ai confiance en les tests et bizarrement ne me reconnais pas tout à fait dans ces résultats. Ca me surprend d'autant plus que la psychologue du test m'a dit que j'avais été super rapide et que nous avions donc le temps de réaliser un test complémentaire pour rechercher le TDAH.

L'analyse suggère de repasser le test dans 24 mois éventuellement. Qu'en pensez vous ?

Je précise que j'accepte complètement le fait de ne pas appartenir à la sphère des hauts potentiels, bien que cela aurait permis d'expliquer certaines choses. Je m'adresse à vous dans une démarche de recherche de sens et de rencontre de personnes (HPI ou non) qui sont ou ont été dans une situation similaire.

Je vous souhaite une belle journée.

La graine

Messages : 1
Date d'inscription : 18/12/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum