Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

+4
Hotaru
siamois93
Ceci n'est pas un tigrou
Deo Juvante
8 participants

Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 15:18

Bonjour à toutes et tous,
Conformément à ma présentation, je viens ici expliquer mon passage du WAIS-4 il y a trois semaines. Le résultat final est négatif et situe un QIT compris entre 100 et 108 (si je me rappelle bien).
Si j'ai du me faire une potentielle raison, j'avoue que ce matin au réveil, je suis perturbé de cette finalité. Je ressens depuis toujours qu'il y a quelquechose qui peut éclore / exploser en ma personne comme une grande source d'eau douce contenue sous une roche maritime.

Une de mes proches me dit que ce résultat m'est impossible et que seule mon identité sur la fiche finale lui laisse penser qu'il s'agit de ma personne car selon elle, les résultats indiqués ne savent correspondre à ce qu'il en est réellement de mon cerveau.

Aussi, me vient une question que je ne veux pas être comme étant une excuse pour se défaire de la vérité comme de la réalité et qui est de savoir à quelle puissance la peur de mal faire et la volonté de bien faire peut-elle enrayer une passation de test.

Une peur soudaine devant l'exercice des cubes et qui installe un doute profond, une colère et une envie de pleurer en une fraction de secondes peuvent-elles définitivement fausser le résultat de cet exercice et y appeler un sabotage violent comparativement à l'exercice de la mémorisation des chiffres qui m'a paru en accord avec mes compétences et donc aisé (et pour lequel, j'obtiens 18/19) ?

J'ai connu de nombreux échecs dans ma vie scolaire et universitaire et pour lesquels j'ai du fournir énormément de travail pour parvenir à corréler l'ensemble en un résultat positif. L'étonnement viendra toujours du fait que j'étais bon à l'oral lorsque l'on me posait une anodine question en cours mais qu'en revanche, lors de devoirs surveillés, j'étais très mauvais car je voulais à tout prix montrer que je savais tout et totalement tout et que j'avais surtout du temps pour réfléchir et donc m'enliser faute de confiance en ma réflexion.

Me vient également une autre question sur le WAIS-4 s'agissant, par exemple, de la ressemblance entre deux mots. J'ai eu le cas de devoir définir la ressemblance entre (...). Naturellement, j'ai précisé en premier lieu que ces mots étaient (...) Que pouvais-je préciser de plus ? Je ne vois pas.

Enfin, s'agissant des définitions, j'obtiens une note très moyenne alors que les gens me disent souvent que je suis efficace pour utiliser exactement le bon terme lorsqu'il s'agit de mettre un nom sur des sentiments, ou une situation, etc etc ...

Bref, je vous avoue que le résultat de ce test me laisse pantois car j'ai malgré moi la sensation évidente d'être passé à côté d'une évidence. Me serais-je bafoué tout seul ? Me serais-je mis en échec sans m'en rendre compte ? Pour préciser ma situation également, depuis la fin 2018, je "m'occupe" à fréquence de deux fois par mois d'une amie ayant vécu un très gros accident de la voie publique (et tout ce qui est impliqué par ce fait). Et depuis six mois, je suis à l'écoute de ma mère ayant un trouble psychiatrique suite à des problématiques personnelles et surtout son assujettissement à une double agression au mois de Mars et en résultat desquels, je l'entends me raconter toutes sortes de choses aussi étranges qu'extrêmes quasiment chaque jour.

Je vous remercie de vos réponses.


Dernière édition par Deo Juvante le Mar 31 Aoû 2021 - 22:16, édité 2 fois

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 31 Aoû 2021 - 15:54

J'ai coupé un bout de ton texte, il ne faut pas donner des questions du wais Smile

sinon tu peux demande à ton/ta psy de t'expliquer le décompte et barème, notamment sur la question que j'ai enlevé par exemple
normalement il/elle pourrait te dire ce qui était attendu sur cet item pour avoir le score max


Dernière édition par Ceci n'est pas un tigrou le Mar 31 Aoû 2021 - 15:57, édité 1 fois

_________________
Charte ZC
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 5222
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 15:56

Bonjour "Ceci n'est pas un tigrou",
Navré ... Je savais qui plus est en rédigeant cela que je courrais risque.

Je n'ai pas souhaité en savoir davantage en fait. Et d'ailleurs, ma question réside en autre chose comme vous l'avez compris. Il est plutôt question de se demander si le fait d'avoir voulu chercher du détail et de l'approfondissement aurait ainsi pu me communiquer une anxiété de réussite / d'échec et ainsi biaiser mon WAIS.

D'ailleurs, j'ai trouvé la praticienne plus orientée HPI que HPE. Or et en l'espèce, j'ai toujours précisé que ma volonté de consultation relevait pour moi d'un aspect bien plus émotionnel qu'intellectuel et je ne sais pas si le WAIS permet de quantifier ce qui correspond à l'émotion.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 19:27

Resalut, Deo Juvante,

Je te donne mon avis, un peu hardi, avancé sans aucune espèce d'argument solide : À mon idée, juste en te lisant (donc je n'ai pas des masses d'infos), tu as dû non pas manquer de vocabulaire ou de finesse dans ton rapport aux mots, mais tu as vraisemblablement été troublé de ne pas comprendre sans aucun doute ce qu'on attendait de toi à certains moments pendant le test. Si c'est bien cela, le score a été impacté par ton rapport peut-être plus évolué, ou plus tatillon (ce n'est pas une critique), au langage... Tu aurais un rapport au langage en décalage avec le rapport basique supposé et "attendu" de la plupart des gens dans le contexte du test de QI.

Je ne sais pas si je suis bien clair. ^^ Je partage mon idée.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 19:37

Bonsoir Hewi et merci de votre message.
Je ne sais véritablement si votre réponse est l'explication mais votre point de vue m'intéresse et me donne une idée.

Il fait toutefois naître un questionnement en moi qui reprend vos propos: un rapport plus évolué, plus tatillon au langage relèverait d'un approfondissement certain et démontrait la complexité d'une mécanique psychologique alors que tout humain qui naît apprend le langage dans sa forme simple initialement, n'est-ce pas ?

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 20:40

Si tu (le tutoiement est en quelque sorte la règle sur internet, tout le monde dit "tu" ou presque sans que ce soit de la familiarité) as un rapport très fouillé au langage, si l' "examinteur" te pose une simple question et que tu cherches à lui donner un sens trop loin par rapport à l'attente (dans le contexte du test), tu réfléchis trop et tu t'emmêles. L'examinateur a devant lui quelqu'un qui peine à donner la réponse simple attendue, dans ce cas, et ce ne serait pas par manque de moyens intellectuels ou de connaissances, mais par confusion et à cause des implicites qui ne sont pas partagés entre toi et les personnes qui ont rédigé le test.

J'ai remarqué que la formulation de certaines de tes phrases était inhabituelle, mais pas comme quelqu'un qui peinerait à s'exprimer, si tu vois ce que je veux dire (je peux détailler, au besoin).

Mon idée est peut-être farfelue. Je ne veux pas t'induire sur une mauvaise piste. Je t'invite donc à ne pas me faire confiance (car, au fond, j'en sais rien).

un rapport plus évolué, plus tatillon au langage relèverait d'un approfondissement certain et démontrait la complexité d'une mécanique psychologique alors que tout humain qui naît apprend le langage dans sa forme simple initialement, n'est-ce pas ?
Il y a des écrivains brillants qui sont durs à suivre en interview, qui hésitent, ne font pas des phrases entières parce qu'ils ont plusieurs idées qui s'entremêlent. C'est à ce genre de choses que je pensais.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 22:04

Je comprends ton propos. Peiner à donner une réponse simple attendue pourrait traduire justement un manque d'intelligence, un manque de clarté. Peut-être que l'individu HP tel que défini réussit à être beaucoup plus factuel sans tergiverser, je ne sais pas.

Je veux bien ton détail sur ton observation d'une formulation inhabituelle de certaines phrases.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 22:23

Deo Juvante a écrit:Je veux bien ton détail sur ton observation d'une formulation inhabituelle de certaines phrases.

Par exemple : "Une de mes proches me dit que ce résultat m'est impossible et que seule mon identité sur la fiche finale lui laisse penser qu'il s'agit de ma personne car selon elle, les résultats indiqués ne savent correspondre à ce qu'il en est réellement de mon cerveau."

Et plus précisément :
"ce résultat m'est impossible"
"ne savent correspondre à ce qu'il en est réellement de mon cerveau"

Je crois qu'à peu près personne ne s'exprime de cette façon, même si c'est compréhensible et écrit en français.

"ce résultat m'est impossible" : combien ne diraient pas plutôt : "ce résultat ne semble pas témoigner de mes capacités réelles" ?

Enfin, j'ai pas extrêmement décortiqué, je manque un peu d'énergie pour ça tout de suite.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 22:25

Je comprends bien cette remarque. J'ai souvent été sujet de discriminations négatives en ce qui concerne mon langage.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 22:31

Tu sais ce que c'est le syndrome d'Asperger ? Tu crois que ça pourrait te concerner ?

Je veux dire que ce n'est pas rare que les autistes parlent "à leur façon particulière".
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 22:35

Je le connais pour m'y être intéressé succinctement. J'avais d'ailleurs vu un excellent reportage dénommé "Le cerveau d'Hugo" (ou bien de Bruno).
A vrai dire, je connais ce syndrome aussi bien que la recette du clafoutis et il faut savoir que la cuisine n'a pas été un déterminant facteur dans mon acquisition immobilière.
Aussi, je ne pense pas être concerné pas ce syndrome. J'avance cet argument sans pouvoir le justifier cependant.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 22:38

Tiens, si ça t'intéresse :

http://www.syndromedaspergerlewebdoc.fr/
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 22:40

Je te remercie, j'y jetterai un oeil dès demain.
Belle soirée à toi sous le ciel de Compote (très joli village d'ailleurs) !

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mar 31 Aoû 2021 - 22:42

Bonne soiré à toi aussi Smile C'est vrai qu'il a fait beau à Compote aujourd'hui Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mar 31 Aoû 2021 - 22:43

Merci beaucoup Hewi !

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par siamois93 Mar 31 Aoû 2021 - 23:41

Bonsoir.
Les explications orales et écrites de la personne qui t’a fait passer le test auraient du t’apporter quelques réponses.
Pour ma part c’est clair que trop de complexité dans sa tête amène un ralentissement pour formuler une réponse. Pour ma part, donner des synonymes a été amusant et frustrant car j’étais en «mode anglais» et donc je traduisais en anglais pour trouver un synonyme que je retraduisais en français.
Tu peux donner les notes des différents sous-tests si tu le souhaites. Parfois c’est éclairant.

J’ai surtout l’impression, en te relisant, que pour toi «bien faire» ça veut dire «faire comme la majorité des gens» alors que lors du test tu exprimes/devrait exprimer ce que tu es vraiment.
Si tu n’en a pas l’habitude ça t’a certainement fait perdre du temps.

Un autre point qui m’a gêné dans mon passage c’est de ne pas avoir un stylo/crayon très performant. Étais-tu bien équipé ?
siamois93
siamois93

Messages : 10322
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 11:00

Bonjour Siamois93,
Je ne sais pas si pour moi, bien faire, se réfère à faire comme la majorité des gens.
S'agissant du stylo, la praticienne m'a prêté un stylo somme toute basique.
Bref, l'histoire est que justement je ne sais définir si j'étais en état normal pour passer ce test.
Selon moi, oui. Mais suis-je trop habitué au stress pour en finalité ne plus m'en rendre compte et ainsi croire en une tranquillité parfaite qui serait mienne ?

Il faut savoir que j'ai aussi une stratégie d'échec qui se met en place régulièrement. Fut-ce ici le cas ?

Pour moi, il y a une évidence de quelquechose de haut mais je ne sais encore la définir et ce test me laisse sur ma faim. Exemple: je me suis rendu à Cannes depuis Aix en Provence ce matin et je ne compte déjà plus tous les détails que j'ai analysés en chemin et même là, actuellement garé dans une ruelle / avenue.
Certes, être observateur ne présage pas d'une haute potentialité mais c'est plutôt l'analyse de tous ces détails insignifiants qui me fait réfléchir à ce pourquoi je suis en quête d'observer, réfléchir et déduire.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 11:09

Ce qui me fait également bisquer, c'est une anecdote de mon passé de lycéen.
Connaissance par cœur des cours. Mais difficulté totale pour l'application. Répondre parfois à des questions était difficile tant le sens des mots d'un énoncé pouvait être variable.
Je me souviens d'un conseil de classe où le directeur voulait me coller un avertissement pour manque de travail. Je vivais tellement ceci comme une injustice que j'en étais même à me dire "Au point où nous en sommes, un avertissement ne me fera plus rien mais il légitimera encore plus l'injustice que je ressens".
Seule intervention intéressante de ce conseil de classe, celle du professeur de philosophie qui me dit alors "Vous complexifiez trop les choses". Ok, mais quel est le comportement à avoir alors ? Rester sommaire dans ses réponses ou bien les développer pour véritablement procéder à une réflexion et apporter une réponse suffisamment circonstanciée à l'énoncé ?

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Hotaru Mer 1 Sep 2021 - 14:05

Bonjour Don Juvante,

Je suis loin d'être spécialiste du sujet, mais, de mes vagues notions en psychométrie, il me semble que:
- 1) les tests de QI se fondent sur le principe qu'il existe une "propriété latente", généralement appelée "intelligence" et que les psychologues appelent "facteur g". Il s'agirait en quelque sorte d'un noyau de l'intelligence générale. La combinaison entre les différentes rubrique des tests de QI (similitudes, vocabulaires, cubes...) a pour but de fournir une estimation de cette propriété; mais toutes les rubriques n'y contribuent pas au même degré.
- 2) en pratique, les tests mesurent aussi d'autres éléments, notamment les connaissances savantes transmises par la famille... et l'existence de troubles associés, par exemple cognitifs ou psychiques (notamment les troubles déficitaires de l'attention, troubles des apprentissages, troubles du spectre de l'autisme, dépression nerveuse, trouble anxieux généralisé...). Il est bien sûr possible de discuter si ces autres dimensions que mesurent le test sont aussi des ramifications de l'intelligence ("avoir de la culture", "savoir décoder les implicites", "savoir gérer le stress", etc). Mais en tous cas ce ne sont pas le "facteur g" tel que théorisé à la conception du test
-3) en ce sens, les résultats du test sont effectivement "faussés" s'il y a un diagnostic manquant, quel qu'il soit.

Je laisse bien sûr les personnes plus expertes que moi sur le sujet s'exprimer.

Bon courage pour la suite des démarches !

Hotaru

Messages : 38
Date d'inscription : 02/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 14:33

Bonjour Hotaru,
Vos éléments sont peut-être ceux que j'attends. S'il est facile de les porter à ma connaissance, il en est autrement s'agissant de leur décryptage.
Je suis quasi certain que refaire ce test "juste pour voir et sans le quantifier" amènerait bien des résultats différents. Malheureusement ...

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 15:16

hewi a écrit:Tiens, si ça t'intéresse :

Bonjour Hewi,
Après consultation de ton lien, si je me retrouve dans bon nombre d'aspects du HP, je n'ai aucune corrélation, de mon avis, avec ce que je viens de lire.
Maintenant, le WAIS m'a montré aussi que mes sensations sont parfois l'opposé de la réalité. Dans un sub-test, j'ai eu véritablement l'impression de me manquer alors qu'en fait, ça allait.

Il y aussi peut-être cet aspect de vouloir se conformer pour s'identifier. Mon esprit souhaite-t-il être catalogué HP et fait-il tout pour que des liens soient établis entre mes pensées et les caractéristiques HP ? Un peu comme l'hypocondriaque qui va croire avoir tous les symptômes et développer les sensations physiques d'une maladie alors qu'en fait il n'en est rien ? Question à laquelle je ne sais répondre si ce n'est par la négative (pour au moins trouver un argument) car je suis quelqu'un qui n'adhère pas aux groupes et à leurs plaisirs. L'exemple parlant d'une coupe du monde de football est véridique chez moi. Je vois ces gens courir chez Carrefour et acheter des téléviseurs aussi grands que la voile d'un bateau puis s'extasier devant des matchs et presque  montrer de l'union. Pour qu'au final, dès le lendemain, tout le monde oublie et retourne s'égocentrer en ne prenant pas attention à son voisin.

Je repense à une chose. Il y a six années, je suis allée voir une psychologue qui m'a proposé une psychanalyse. Elle ajouta à son propos que c'était rare pour elle de le faire mais "qu'avec l'intelligence que vous avez Mr Deo Juvante", c'était l'une des meilleures solutions et qu'ainsi, je parviendrais moi-même à trouver ma solution. Je n'ai jamais donné suite d'ailleurs.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 15:26

Bonjour,

Je te conseille un livre que j'ai trouvé amusant : "Comment je suis devenu stupide" de Martin Page.

Bonne journée Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 16:16

Bonjour,

Je prendrai acte prochainement.

Belle journée également !

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 17:52

Je prendrai acte prochainement.

Je me pose des questions...

Ça te fait quoi de ne parler comme personne de ton milieu (j'imagine) et d'où est-ce que cela te vient, à ton idée ?

C'est un peu une volonté, non ?

Est-ce que tu te dis en écrivant que le verbe "bisquer" va être compris de tes interlocuteurs, par exemple ? Est-ce que tu as le choix de formuler tes phrases normalement ou est-ce que les formulations que tu dis ou écris sont les seules qui te semblent adaptées pour te faire comprendre ?

Si mes questions te paraissent hors-sujet, fais comme si je n'avais rien dit...

Pour le test par exemple, si jamais tu sais t'exprimer avec simplicité, c'est un peu dommage d'avoir perdu des points par excès de sophistication, je me dis.

Ton "je prendrai acte prochainement" doit se rapprocher de ce procédé, tout comme pas mal de tes tournures de phrases :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anacoluthe
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 20:29

hewi a écrit:
Je prendrai acte prochainement.

Je me pose des questions...

Ça te fait quoi de ne parler comme personne de ton milieu (j'imagine) et d'où est-ce que cela te vient, à ton idée ?

C'est un peu une volonté, non ?

Est-ce que tu te dis en écrivant que le verbe "bisquer" va être compris de tes interlocuteurs, par exemple ? Est-ce que tu as le choix de formuler tes phrases normalement ou est-ce que les formulations que tu dis ou écris sont les seules qui te semblent adaptées pour te faire comprendre ?

Si mes questions te paraissent hors-sujet, fais comme si je n'avais rien dit...

Pour le test par exemple, si jamais tu sais t'exprimer avec simplicité, c'est un peu dommage d'avoir perdu des points par excès de sophistication, je me dis.

Ton "je prendrai acte prochainement" doit se rapprocher de ce procédé, tout comme pas mal de tes tournures de phrases

Bonsoir Hewi,
En fait, ne parler comme personne de mon milieu est un peu déroutant foncièrement car les gens disent souvent de mon vocabulaire qu'il est soutenu, ce qui signifie que le leur ne l'est pas forcément et qu'une dissonance en résulte donc. Une volonté ? J'ai envie de soigner mes mots, bien évidemment. Mais d'un autre aspect, je ne cherche nullement à en faire une palissade ni même à me donner des apparences. Ceci dit, "ne parler comme personne" est aussi faux dans sa dimension car j'ai quelques connaissances qui sont d'un vocabulaire très élaboré.

Le verbe "bisquer" me semble démocratisé car je l'entends parfois de la bouche des gens pour répondre à ta question. S'agissant de ta question suivante, je pense formuler mes phrases normalement et notamment celle que je suis en train de rédiger. Je pense donc te répondre que ce sont les propos qui me semblent adaptés pour me faire comprendre.

Je ne vois d'ailleurs par pourquoi ceci serait hors-sujet et pour deux raisons. La première est que nous n'avons ici fixé aucun cadre, à mon sens. Tu m'aurais demandé quelle huile je compte mettre dans mon moteur lors de la prochaine révision, j'aurais répondu volontiers mais en aparté. La seconde est que je suis quelqu'un qui fait son introspection en relative régularité. Je suis ici venu solliciter des gens qui me donnent de leur temps comme de leur énergie pour me répondre donc il est évident que si quelqu'un me tend la main, je ne vais pas cracher dedans.

Je vais également regarder ton lien d'anacoluthe.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 20:55

Merci pour tes réponses Smile J'avais peur de t'ennuyer ou que mes questions soient trop directes. C'est pour ça que je voulais préciser que j'aurais parfaitement compris que tu n'en tiennes pas compte Smile

J'aime bien les libertés que chacun peut prendre avec notre langue, tant qu'on n'y perd pas en terme de sens. Smile

Ce n'est pas ton cas : je veux dire que j'ai toujours compris (je le crois fortement) ce que tu as voulu dire jusqu'ici, même si ton style me surprend en première lecture quand certains passages sont originaux de mon point de vue. Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 1 Sep 2021 - 22:20

Hewi, merci de tes éclaircissements.
Je suis quelqu'un qui ne se ment pas (je l'espère en touS cas) et si le destin m'a conduit ici, c'est que j'ai quelquechose à comprendre.
J'ai prévu de repasser le WAIS dans deux années. Le temps pourra me sembler long mais au contraire, me permettra de parfaire mon introspection.
J'avoue être stupéfait qu'un individu HP comme toi soit étonné / dérouté de mon langage. Serait-ce d'ailleurs le signe de quelquechose ?
Enfin, j'ai été jouer au tennis ce soir avec une connaissance. S'il n'y avait pas d'enjeu, je me suis quasiment d'entrée de jeu communiqué une certaine pression. Allons savoir si une fois de plus, cette pression a-t-elle été un vecteur d'inefficacité ! Rien que la sémantique de cette phrase précise son paradoxe puisque s'il n'y avait aucun enjeu, j'ai réussi à presque me mettre en conditions de match.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 22:32

J'avoue être stupéfait qu'un individu HP comme toi soit étonné / dérouté de mon langage. Serait-ce d'ailleurs le signe de quelquechose ?
Je ne suis pas franchement HP, comme tu dis. Je te le précise pour que tu ne tires pas de conclusions basées sur cette supposition.

Je suis plutôt autiste en haut du spectre (ou quelque chose comme ça, rien d'officiel) qui a un QI incalculable (du moins, c'était le cas, je pense avoir évolué depuis ces années), car j'ai des points forts dans les subtests et des points très faibles.

En ce moment, je suis comme toi, j'essaie de comprendre des choses Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Jeu 2 Sep 2021 - 8:02

Bonjour Hewi,
Je te pensais HP, j'avais tiré cette conclusion par ta présence sur ce forum. En même temps, c'est un comportement idiot de ma part puisque je suis présent également mais n'ai pas été révélé HP.

J'imagine que tu essaies de comprendre des choses. Je parle avec une amie (celle qui me revendiquait et me revendique encore HP) qui me dit souvent que "Les idiots ne réfléchissent pas à leurs conditions psychologiques mais les gens intelligents sont en perpétuels questionnements vis-à-vis d'eux-mêmes et des autres".

Aussi, c'est un malheur de se dire que s'il y a des gens très intelligents qui se fourvoient dans tout ce qu'ils entreprennent, il existe aussi des gens très idiots qui croient en la totalité de leurs compétences, qui avancent sans se poser de questions et qui réussissent tout ce qu'ils entreprennent.

Et d'ailleurs, pour poser également un élément nouveau et avec/sans rapport au reste, ici, je me sens bien car je sens qu'il y a des esprits qui perçoivent les variantes et sous-jacents de mes interrogations.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Jeu 2 Sep 2021 - 13:31

J'imagine que tu essaies de comprendre des choses. Je parle avec une amie (celle qui me revendiquait et me revendique encore HP) qui me dit souvent que "Les idiots ne réfléchissent pas à leurs conditions psychologiques mais les gens intelligents sont en perpétuels questionnements vis-à-vis d'eux-mêmes et des autres".

Aussi, c'est un malheur de se dire que s'il y a des gens très intelligents qui se fourvoient dans tout ce qu'ils entreprennent, il existe aussi des gens très idiots qui croient en la totalité de leurs compétences, qui avancent sans se poser de questions et qui réussissent tout ce qu'ils entreprennent.
D'après moi, la contradiction disparaît si on considère qu'il y a des gens intelligents qui ne se posent pas trop de questions superflues.

Je crois qu'il y a des types, qu'on peut parfois, selon le contexte ou selon notre volonté, changer de configuration, et je crois aussi que ce n'est pas binaire. On peut se demander si quelqu'un est intelligent ou bête (souvent les gens sont capables d'être les deux Smile ), mais il faudrait rajouter à cette question : intelligent dans quel domaine ?

Toujours d'après ma pomme, on peut avoir un gros QI et être globalement inopérant, tout comme on peut avoir un QI moyen et avoir acquis de nombreux talents. Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Jeu 2 Sep 2021 - 13:37

Bonjour Hewi,
Oui, tout ceci est vrai au motif que tout est possible et qu'il existe de très nombreuses configurations.

Parce qu'au fond, à quoi se résume l'intelligence ? Un savoir ? Une capacité de tout savoir ? Une capacité d'innover et de sortir des sentiers battus ? Réfléchir est-il preuve d'intelligence ?

C'est aussi pour ces questions que je remets en question le test que j'ai passé. Trop réfléchir m'a-t-il mis en défaut ? Suis-je in fine HP à en croire tout ce que je recoupe comme informations sur Internet mais ce test pourtant connu me laisse considérer que non ? C'est sur ces questionnements que je bute.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Jeu 2 Sep 2021 - 18:58

Pour un jour où tu as du temps devant toi, si ça t'intéresse, toujours :

https://test.mensa.no/

http://www.nicologic.fr/ (tout n'est pas gratuit, mais pas mal de tests sont accessibles sans avoir à payer)

Édition : j'en ai enlevé un qui avait l'air mal foutu.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Jeu 2 Sep 2021 - 19:03

Merci beaucoup Hewi,
Je ferais cela dès lors que je rentrerai d'une bonne séance de sport.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Ennaétéride Jeu 2 Sep 2021 - 19:08

De gratuit de correction, il y a aussi ce test, élaboré par Laurent Dubois, qui a construit le célèbre 9I6 (dont la correction n’est pas offerte) : http://remuemeninges.chez.com/concepf.htm

Les items qu’on nous demande de solutionner sont assez déconcertants. Il n’y a pas de temps limite pour répondre. Ça remue vraiment les méninges. Rien que pour l’exercice, le côté ludique et l’assouvissement de ta curiosité, cela peut être intéressant de t’y coller.

Pour la correction, il te suffit d’envoyer tes réponses* à Laurent Dubois, et il t’enverra endéans quelques jours un résultat sous forme de QI (qui vaut ce qu’il vaut : tu verras sur le site la manière dont il a étalonné la chose).

* personnellement, j’ai fait ça sur papier, dont j’ai envoyé les photographies par courriel.


Dernière édition par Ennaétéride le Jeu 2 Sep 2021 - 19:49, édité 1 fois
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1609
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Jeu 2 Sep 2021 - 19:44

Bonsoir Ennaétéride,
Merci beaucoup de ta réponse. Sympa pseudo !

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par higeekomori Jeu 2 Sep 2021 - 20:44

Salut Tchao

Fin de journée pas facile. Mais chose promise, chose due. J'avais dit sur ta prez que je viendrai répondre. Donc, acte.

Deo Juvante a écrit:Si j'ai du me faire une potentielle raison, j'avoue que ce matin au réveil, je suis perturbé de cette finalité. Je ressens depuis toujours qu'il y a quelquechose qui peut éclore / exploser en ma personne comme une grande source d'eau douce contenue sous une roche maritime.
C'est normal que tu sois encore dans le cône de turbulences. Non désolé Et ça va peut-être même durer encore un peu. Revenir par rebonds, puis repartir. Puis revenir encore une ou deux fois alors que tu crois que c'est définitivement fini... Ici, il y a des personnes qui ont le Syndrome de l'Imposteur (Être validé-e par les test, mais ne pas se sentir légitime du résultat), et puis, il peut y avoir des gens comme toi qui demeurent dans un étrange sentiment qui laisse un malaise froid à se croire coincé derrière un mur de verre infranchissable.

Peu importe en vérité. Le test a ses vertus et il a ses vices. Il peut tout à la fois aider à faire grandir la confiance en soi ou la rabaisser encore, en cas de grand manque naturel. Il peut aussi aider à fournir les bonnes routes intérieures pour arriver à se trouver enfin, tout comme il peut te laisser en plein milieu d'un carrefour à voies multiples qui brouille ensuite les bonnes pistes à suivre. Ce qui compte fondamentalement en fait, c'est que ton sentiment d'être, à toi-même, ne se dissolve pas après la passation du test. Bref, tu es et tu restes ce que tu es. Pas moins, en tous les cas, que ce que tu étais avant d'entrer dans le cabinet du psy.

A noter également que la passation du test en tant qu'adulte conscient de la démarche joue aussi à plein dans le ressenti final. En effet, on ne prend souvent pas rendez-vous pour le test comme on va faire un escape-game, pour le fun (même s'il y a forcément score à la fin Smile). On recherche quelque chose, on veut atteindre un but, une réponse, une dissonance à déjouer, un mauvais sort à rompre. En tant qu'enfant - ce qui fut mon cas, et plus on est jeune d'ailleurs et sous l'autorité et la guidance d'un adulte, plus l'affection du sujet semble distante - très rarement, on ressent cette limitation en cas d'échec. Et même d'ailleurs en cas de réussite, c'est presque la même chose. Cela ne parle pas autant que pour un "grand", n'est pas autant équivoque. On se conforme au bilan, on l'entend, on l'assimile, puis on "l'écoule" ensuite comme une sève qui sort, tout simplement... tandis que l'adulte lui, garde tout en lui, même les mauvaises humeurs qui gâtent le foie et l'âme, car il éprouve un plus grand besoin d'archiver les choses.

Une de mes proches me dit que ce résultat m'est impossible et que seule mon identité sur la fiche finale lui laisse penser qu'il s'agit de ma personne car selon elle, les résultats indiqués ne savent correspondre à ce qu'il en est réellement de mon cerveau.
Si vraiment le mur de verre est trop gênant, tu peux repasser le test d'ici quelques 18 mois, si je ne me trompe pas. Bon, c'est à double tranchant! Soit ça passe, soit c'est la double-baffe assurée. Mais au moins en cas de réussite, ou réussite partielle en fonction des espérances de départ, ça peut au moins fêler le verre épais. De quoi se sentir faire "partie du club" si c'est absolument nécessaire pour résonner avec un équilibre de vie en attente.

Je vous remercie de vos réponses.
De rien, si ça peut te faire avancer, et aussi celui/celle, dans la même situation que toi, et qui viendra te lire.

Bonne soirée. Wink


Hig.


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 3165
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Ennaétéride Jeu 2 Sep 2021 - 21:10

J’ajouterai quelque chose au message de Hig : je crois qu’une seconde passation doit se faire sous minimum deux ans. Mais je peux me gourer. Et, dans tous les cas, si tu as tendance à douter un peu des résultats, s’ils étaient bons, mettons, tu te diras que si tu as déjà passé le test une première fois, il y a forcément une facilité dans la passation du second.
Ensuite, ce qui peut être plus rassurant : tu as passé la WAIS IV, et la V est déjà dans les tuyaux en France, voire, si je ne m’abuse, déjà possible à passer dans certains cabinets. En tout cas, beaucoup de chances qu’elle le soit d’ici quelques poignées de mois.
Je dis ça car elle sera forcément différente (à quel point ?) de la IV et ça pourrait t’enlever une partie du doute que tu aurais si tu obtenais des résultats attestant que tu es HPI.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1609
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Ven 3 Sep 2021 - 8:10

higeekomori a écrit:Salut Tchao

Fin de journée pas facile. Mais chose promise, chose due. J'avais dit sur ta prez que je viendrai répondre. Donc, acte.

Deo Juvante a écrit:Si j'ai du me faire une potentielle raison, j'avoue que ce matin au réveil, je suis perturbé de cette finalité. Je ressens depuis toujours qu'il y a quelquechose qui peut éclore / exploser en ma personne comme une grande source d'eau douce contenue sous une roche maritime.
C'est normal que tu sois encore dans le cône de turbulences. Non désolé Et ça va peut-être même durer encore un peu. Revenir par rebonds, puis repartir. Puis revenir encore une ou deux fois alors que tu crois que c'est définitivement fini... Ici, il y a des personnes qui ont le Syndrome de l'Imposteur (Être validé-e par les test, mais ne pas se sentir légitime du résultat), et puis, il peut y avoir des gens comme toi qui demeurent dans un étrange sentiment qui laisse un malaise froid à se croire coincé derrière un mur de verre infranchissable.

Peu importe en vérité. Le test a ses vertus et il a ses vices. Il peut tout à la fois aider à faire grandir la confiance en soi ou la rabaisser encore, en cas de grand manque naturel. Il peut aussi aider à fournir les bonnes routes intérieures pour arriver à se trouver enfin, tout comme il peut te laisser en plein milieu d'un carrefour à voies multiples qui brouille ensuite les bonnes pistes à suivre. Ce qui compte fondamentalement en fait, c'est que ton sentiment d'être, à toi-même, ne se dissolve pas après la passation du test. Bref, tu es et tu restes ce que tu es. Pas moins, en tous les cas, que ce que tu étais avant d'entrer dans le cabinet du psy.

A noter également que la passation du test en tant qu'adulte conscient de la démarche joue aussi à plein dans le ressenti final. En effet, on ne prend souvent pas rendez-vous pour le test comme on va faire un escape-game, pour le fun (même s'il y a forcément score à la fin Smile). On recherche quelque chose, on veut atteindre un but, une réponse, une dissonance à déjouer, un mauvais sort à rompre. En tant qu'enfant - ce qui fut mon cas, et plus on est jeune d'ailleurs et sous l'autorité et la guidance d'un adulte, plus l'affection du sujet semble distante - très rarement, on ressent cette limitation en cas d'échec. Et même d'ailleurs en cas de réussite, c'est presque la même chose. Cela ne parle pas autant que pour un "grand", n'est pas autant équivoque. On se conforme au bilan, on l'entend, on l'assimile, puis on "l'écoule" ensuite comme une sève qui sort, tout simplement... tandis que l'adulte lui, garde tout en lui, même les mauvaises humeurs qui gâtent le foie et l'âme, car il éprouve un plus grand besoin d'archiver les choses.

Une de mes proches me dit que ce résultat m'est impossible et que seule mon identité sur la fiche finale lui laisse penser qu'il s'agit de ma personne car selon elle, les résultats indiqués ne savent correspondre à ce qu'il en est réellement de mon cerveau.
Si vraiment le mur de verre est trop gênant, tu peux repasser le test d'ici quelques 18 mois, si je ne me trompe pas. Bon, c'est à double tranchant! Soit ça passe, soit c'est la double-baffe assurée. Mais au moins en cas de réussite, ou réussite partielle en fonction des espérances de départ, ça peut au moins fêler le verre épais. De quoi se sentir faire "partie du club" si c'est absolument nécessaire pour résonner avec un équilibre de vie en attente.

Je vous remercie de vos réponses.
De rien, si ça peut te faire avancer, et aussi celui/celle, dans la même situation que toi, et qui viendra te lire.

Bonne soirée. Wink


Hig.


.

Bonjour Higeekomori,

Merci de ta réponse que j'ai lue hier soir. Tout ceci me permet de continuer ma réflexion naturellement et de penser à d'autres alternatives.
Les questions sont aussi de savoir:
- suis-je inconsciemment en recherche de lumière et nourris-je une envie de reconnaissance vis-à-vis de moi-même ? Et si c'est le cas, pourquoi fais-je cela ? Que cherche-je à éclairer en moi ?
- imaginons que d'ici deux années, je passe de nouveau le WAIS, imaginons que le résultat soit positif. Quel crédit pourrais-je donner à tout cela ? Entrerais-je dans une turbidité psychologique encore folle de me questionner sur pourquoi 2021 n'était pas bon mais 2023 l'est ?

Il m'a été conseillé le lien MENSA hier. Fait redondant, si le début se passe bien, l'évolution est toujours la même, je ressens devant un énoncé que je ne comprends pas immédiatement que "Mon Dieu, c'est la panique, je ne comprends pas, je ne vais pas y arriver, je suis mauvais" et évidemment, je fais un choix orienté par un esprit qui ne croit plus qu'en une solution négative. Ma capacité de régulation de l'émotion en est ici hors limites et se retrouve encore plus meurtrie face à un vouloir tout réussir. Ce serait comme l'image d'un palan qui veut arracher une souche, la souche étant le problème à résoudre. Les chaines pourraient aisément entraîner la souche dans le sens de la traction mais un détail fait qu'elles se vrillent et les maillons cèdent.

Bref, pourquoi devant un exercice, qu'il soit MENSA ou WAIS, la peur vient-elle se greffer ? Après tout, lorsque l'on se penche sur l'analyse d'un polynôme du second degré, il n'est pas nécessaire de ressentir de la peur. Il faut surtout et simplement calculer diverses choses en fonction de la tête de Delta.
Et c'est aussi ici qu'entrerait ce potentiel syndrome de l'imposteur. Peut-être suis-je en capacité de résoudre bien plus de choses que cela mais qu'un gros frein d'angoisse agit sur moi comme un frein d'urgence sur le TGV Aix-Paris sitôt passé le pont de Ventabren ...

Les manifestations sont aussi celles du frein dans ma vie. L'arrêt total de beaucoup de choses. Une incapacité à aller de l'avant mais une envie décuplée. Je ne parle plus de mes projets aux gens car entre ce que je veux et ce qui se produira, il y a un très grand delta.

Je suis quelqu'un qui marche beaucoup en comparaison des autres (environ 130 kilomètres par mois en moyenne) et pourquoi ? Simplement pour satisfaire ce besoin d'avancer qui est vital. Reprendre le VTT il y a un an m'est salvateur (et je remercie ma mère comme mon amie qui m'a proposé de passer le WAIS de m'avoir incité à le garder à un moment où je voulais m'en séparer) car il me permet aussi d'avancer bien que je regarde que je traîne souvent dans les mêmes sentiers plutôt que d'aller explorer de nouveaux horizons. Fait d'ailleurs plus étonnant, c'est qu'il m'a permis une approche autre de la conduite automobile et que je roule bien plus vite qu'avant et régulièrement au delà des limites légales alors que le premier message de ce topic fait état de l'accident grave d'un proche et que je suis conscient plus que jamais des risques encourus dans et par un accident.

Bref bis, je m'égare une fois de plus et vous vous demanderez quel peut-être le rapport entre tous ces éléments. C'est mon cerveau qui m'emmène dans mes pérégrinations et autres chemins.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Ven 3 Sep 2021 - 8:16

Ennaétéride a écrit:J’ajouterai quelque chose au message de Hig : je crois qu’une seconde passation doit se faire sous minimum deux ans. Mais je peux me gourer. Et, dans tous les cas, si tu as tendance à douter un peu des résultats, s’ils étaient bons, mettons, tu te diras que si tu as déjà passé le test une première fois, il y a forcément une facilité dans la passation du second.
Ensuite, ce qui peut être plus rassurant : tu as passé la WAIS IV, et la V est déjà dans les tuyaux en France, voire, si je ne m’abuse, déjà possible à passer dans certains cabinets. En tout cas, beaucoup de chances qu’elle le soit d’ici quelques poignées de mois.
Je dis ça car elle sera forcément différente (à quel point ?) de la IV et ça pourrait t’enlever une partie du doute que tu aurais si tu obtenais des résultats attestant que tu es HPI.


Bonjour Ennaétéride (j'aime bien ce pseudonyme),
Oui, c'est ce que j'avais lu sur un autre forum (AS pour l'ainsi citer). Il est évident que ma mémoire doit se purger de tout cela et que j'ai "prévu" de me ré-évaluer en Août 2023 à minima.
On m'a également conseillé le test de Mary Rocamora (par amour du goût), donc je prends le temps de réfléchir à tout cela.
Actuellement, je fais une obsession avec tous ces éléments comme si c'était un drame de considérer que "j'ai échoué".
J'en suis également venu à considérer qu'il me faut plus d'actions dans ma vie, plus de réalisations. Je suis figé dans l'inaction par instants.

J'ai lu sur Youtube qu'une jeune fille avait été "Négative" il y a quelques années. Deux années plus tard, elle se rendit chez Monique de Kermadec et le résultat fut positif. Quid de la valeur de ces résultats aussi ?

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Ven 3 Sep 2021 - 8:19

hewi a écrit:Pour un jour où tu as du temps devant toi, si ça t'intéresse, toujours :

test.mensa.no/
nicologic. (tout n'est pas gratuit, mais pas mal de tests sont accessibles sans avoir à payer)

Édition : j'en ai enlevé un qui avait l'air mal foutu.


Bonjour Hewi,
Au test primaire, j'ai obtenu 105. En allant trop vite, (il est d'ailleurs précisé l'impulsivité dans mon bilan Wais), je n'ai pas lu qu'il y avait 35 questions. Et lassé (j'ai fait cela hier soir, pris entre deux eaux, en rentrant), j'ai cliqué sur Finish au bout de 25 questions si je me rappelle bien.

Mensa est costaud de ce que je comprends.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Ven 3 Sep 2021 - 12:58

Repasse le en prenant ton temps. Vois ça comme un jeu.

Il faut tenter de comprendre la logique de l'auteur du test, et quand tu avances dans les questions, tu dois combiner ce que tu as compris pour résoudre les premières.

C'est comme aux échecs. Aux échecs, on touche une pièce pour la bouger après avoir analysé et une fois convaincu qu'on a une bonne idée (aux échecs, en vrai, c'est pire, il faut trouver un meilleur coup une fois la première analyse faite).

Si ce genre de jeu d'esprit te rebute, il n'y a pas à complexer. Chacun son truc. Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Ven 3 Sep 2021 - 13:10

Bonjour Hewi,
Sans cesse ré-essayer le Mensa a-t-il un intérêt ?
Justement, à mon sens, ce test éprouve l'intelligence en te faisant réfléchir et deviner les combinaisons pour parvenir à la résolution.
Je n'ai jamais joué aux échecs d'ailleurs.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Ven 3 Sep 2021 - 13:17

2 fois, c'est pas "sans cesse". Ton 108 ne reflète pas ce que tu pourrais faire avec un esprit plus serein et en ayant compris les règles.

Un peu comme ton score au vrai test de QI ne reflète pas la réalité de ce que tu aurais pu "performer", à mon idée.

Mensa est costaud de ce que je comprends.
Ce test-ci n'est pas un test pour les très hauts QI. Il est accessible à tout le monde. C'est pour s'auto-évaluer, ce n'est sûrement pas aussi sérieux qu'un "vrai" test de QI.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Sam 4 Sep 2021 - 14:29

J'ai eu beau y jouer... je plafonne à 138. À mon idée, il y a un type de logique qui me dépasse, que je serais capable de percevoir sans détour afin de résoudre les trois dernières questions (auxquelles je n'ai pas répondu faute d'avoir compris) si j'avais plus d'habilté QIstique.

Tu pourrais le passer 20 fois, je ne suis pas certain que "l'entraînement" fausserait le score. Il faut être capable de comprendre le principe appliqué qui rend chaque ligne logique par rapport aux autres, et si comme moi, à certaines questions tu ne vois pas la mécanique, tu ne sais pas quels sont les éléments à manipuler mentalement ou tu n'as pas assez de mémoire de travail pour suivre les quelques étapes... rien n'y fera.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par 5/SoSûre/5 Sam 4 Sep 2021 - 21:02

"Tu ne vois pas la mécanique, tu ne sais pas quels sont les éléments à manipuler mentalement ou tu n'as pas assez de mémoire de travail pour suivre les quelques étapes... rien n'y fera"

Hello,
Des personnes ont fait des documents/schémas pour expliquer cela aux personnes ? Pour leur meilleure compréhension de leur incompréhension Arrow ? Si une personne a une grande capacité à la persistance, elle peut devenir dingue à se prendre la "tête" longtemps dessus et se penser bête si c'est noeudsroneslogique ? 
(ou alors mieux vaut ne pas s'auto-tester ?) *


Dernière édition par So Sûre 3ème épis-ode le Sam 4 Sep 2021 - 21:04, édité 1 fois (Raison : *ajout)
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 7756
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 52
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Sam 4 Sep 2021 - 22:39

J'ai pas compris.

~~~~~
Édition : J'ai fait un effort pour comprendre.

So Sûre 3ème épis-ode a écrit:
Tu pourrais le passer 20 fois, je ne suis pas certain que "l'entraînement" fausserait le score. Il faut être capable de comprendre le principe appliqué qui rend chaque ligne logique par rapport aux autres, et si comme moi, à certaines questions tu ne vois pas la mécanique, tu ne sais pas quels sont les éléments à manipuler mentalement ou tu n'as pas assez de mémoire de travail pour suivre les quelques étapes... rien n'y fera.
Hello,
Des personnes ont fait des documents/schémas pour expliquer cela aux personnes ? Pour leur meilleure compréhension de leur incompréhension Arrow ? Si une personne a une grande capacité à la persistance, elle peut devenir dingue à se prendre la "tête" longtemps dessus et se penser bête si c'est noeudsroneslogique ?
(ou alors mieux vaut ne pas s'auto-tester ?) *
S'auto-tester a comme intérêt (si toutefois ça nous intéresse) d'avoir une vague estimation de son QI. Le QI, a priori, ça ne s'améliore pas avec l'entraînement (ou pas significativement (ça se saurait)).
Est-ce qu'il faut prévenir la planète que le QI ne s'améliore pas en s'arrachant les cheveux sur des énigmes, ou des tests psychométriques ? Je ne sais pas trop...

Chacun a ses points forts et ses limites sur tous les types d'intelligence envisageables.

Ce que j'ai dit plus haut est surprenant si on doute que chacun ait ses limites, et si on ne sait pas un peu ce qu'est le QI. Idea
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par 5/SoSûre/5 Dim 5 Sep 2021 - 9:33

Tu as un effort pour comprendre cela ?

Des personnes ont fait des documents/schémas pour expliquer cela aux personnes ?

Désolée du coup  Tu n'aurais pas dû t'embêter pour moi, je vais chercher sur internet je te remercie de ta réponse. Bon dimanche.  Very Happy

Édit : ça tournait autour de ça, ma question :

https://duovision.com/fr/test-vision-binoculaire/

Du coup, j'ai trouvé. Merci de l'avoir posée.  Merci !


Dernière édition par So Sûre 3ème épis-ode le Dim 5 Sep 2021 - 9:40, édité 1 fois (Raison : *ajout)
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 7756
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 52
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par hewi Dim 5 Sep 2021 - 12:31

Oui, même là je fais un effort mais je comprends pas ce que tu racontes.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Mer 8 Sep 2021 - 9:56

hewi a écrit:J'ai eu beau y jouer... je plafonne à 138. À mon idée, il y a un type de logique qui me dépasse, que je serais capable de percevoir sans détour afin de résoudre les trois dernières questions (auxquelles je n'ai pas répondu faute d'avoir compris) si j'avais plus d'habilté QIstique.

Tu pourrais le passer 20 fois, je ne suis pas certain que "l'entraînement" fausserait le score. Il faut être capable de comprendre le principe appliqué qui rend chaque ligne logique par rapport aux autres, et si comme moi, à certaines questions tu ne vois pas la mécanique, tu ne sais pas quels sont les éléments à manipuler mentalement ou tu n'as pas assez de mémoire de travail pour suivre les quelques étapes... rien n'y fera.


Bonjour Hewi,
Je ne sais quel serait mon score si j'y "jouais". Le tout est de ne connaitre aucun stress.
Je ré-essaierai un jour, après une grosse séance de sport, vidé de toute pression.

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire. Empty Re: Test et anxiété de bien faire comme de toujours mieux faire.

Message par Deo Juvante Jeu 9 Sep 2021 - 14:09

hewi a écrit:Repasse le en prenant ton temps. Vois ça comme un jeu.

Il faut tenter de comprendre la logique de l'auteur du test, et quand tu avances dans les questions, tu dois combiner ce que tu as compris pour résoudre les premières.

C'est comme aux échecs. Aux échecs, on touche une pièce pour la bouger après avoir analysé et une fois convaincu qu'on a une bonne idée (aux échecs, en vrai, c'est pire, il faut trouver un meilleur coup une fois la première analyse faite).

Si ce genre de jeu d'esprit te rebute, il n'y a pas à complexer. Chacun son truc. Smile

Bonjour Hewi,
Je réponds quelques jours plus tardivement. J'avais besoin de couper avec ce forum.
Effectivement, il faut comprendre la logique. Et comprendre cette logique, c'est aussi et surtout une question d'intelligence.
C'est pour cela que je posais la question "Est-ce d'intérêt que de tenter plusieurs fois ce Mensa ?".
Je n'ai jamais joué aux échecs. Autant observer les joueurs m'a toujours communiqué un attrait profond de voir toute l'intelligence se matérialiser sur un plateau à cases, autant je n'ai jamais été tenté d'y jouer.
En soi, ce genre de jeu ne me rebute pas.

Mais dans ma logique, il y a ce schéma:
découverte -> réflexion -> incompréhension -> dévalorisation -> blocage de tous mes protocoles de réussite.

Pour revenir au test que j'ai passé il y a un mois, une copine / amie a échangé téléphoniquement avec moi hier. J'ai pensé à une certaine complaisance lorsqu'elle m'a dit "Je ne comprends vraiment pas ton résultat".
Et pour l'anecdote, la personne qui m'a fait passer le test ... vient d'annoncer qu'elle désirait quitter la société dans laquelle elle évoluait jusque là. Hasard ? Coïncidence ? Wink

Deo Juvante

Messages : 36
Date d'inscription : 31/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum