Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

+2
Boitachat
Michibu
6 participants

Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Michibu Sam 28 Aoû 2021 - 10:24

Bonjour à tous,

Après 12 ans (j'en ai 24) de questionnements ponctuels liés à une impression de toujours être "à côté" de tout, j'ai finalement décidé d'aller voir un psy dans le cadre d'une suspicion de haut potentiel. Depuis longtemps, j'avais besoin de réponses sur moi-même, et plus je lisais de témoignages et de descriptifs de zèbres, plus je me sentais concernée, au point que j'en avais chaque fois les larmes aux yeux. Concrètement, j'y trouvais des gens qui me comprenaient comme cela avait rarement été le cas auparavant.
J'ai donc franchi le pas, passé le test et obtenu mes résultats...mais voilà, je ne sais pas quoi en penser, ou plutôt j'ai peur de comprendre ce qu'ils signifient.
Premier coup au moral: mes résultats sont trop hétérogènes pour calculer mon Q.I. Je plafonne à 17 en vocabulaire, mais j'ai obtenu 8 en symbole.
Là-dessus, mon psy me dit que j'ai néanmoins des "zones de haut potentiel" (mais qu'est-ce que ça veut dire?) en compréhension verbale et en mémoire de travail. À coté de ça, j'ai un raisonnement perceptif dans la moyenne haute  et une vitesse de traitement dans la moyenne (voire dans la moyenne basse), qu'il m'explique par mon perfectionnisme et le fait que je m'interdis toute erreur.
Après quelques explications et la prise d'un nouveau rdv pour en reparler une fois que j'aurai digéré l'information, je rentre chez moi et je lis le rapport où je recherche frénétiquement une réponse à ma question: suis-je ou non zèbre? Mais, là encore, c'est une déception: nulle part ce n'est écrit noir sur blanc.
Résultat, je ne sais pas quoi faire en faire: mes "zones de HP" se situent précisément dans des domaines que j'ai étudiés (les lettres et la gestion, donc les chiffres et calculs), dès lors n'y a-t-il pas un biais? Ou bien faut-il voir les choses dans l'autre sens et se dire que j'ai fait ces études parce que j'avais des prédispositions? Ne suis-je pas simplement une bonne élève? Mais finalement c'est cette possibilité qui me fait le plus peur parce qu'alors j'ai l'impression que je suis juste bizarre...  Sad

Quelqu'un peut-il m'aider à remettre de l'ordre dans tout ça?  confused


Dernière édition par Michibu le Sam 28 Aoû 2021 - 17:37, édité 1 fois

Michibu

Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Sam 28 Aoû 2021 - 11:35

Peut-être que te demander si tu es zèbre ou non n'est pas la bonne question.
Attends ton prochain RDV. Si ça reste encore trop flou pour toi, n'hésite pas à aller voir quelqu'un d'autre. Si tu penses qu'il y a un problème... c'est qu'il y en a un et la clé n'est peut-être pas une histoire de haut potentiel.

Il ne faut pas hésiter à envisager les choses sous un autre angle : ce n'est peut-être pas parce que tu as étudiés certains domaines que certaines zones de HP sont plus développées, mais parce que certaines zones de HP sont plus développées que tu as étudié certains domaines (j'insiste sur le "peut-être").

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par siamois93 Sam 28 Aoû 2021 - 22:14

Honnêtement, la zébritude n’est pas la seule différence possible.
L’être humain est très vaste et les psys ne connaissent pas tout. Surtout ils n’expliquent pas tout.
Comprendre sa surdouance c’est bien, mais la vivre c’est mieux. Et on ne peut pas la vivre comme une partie de soi qu’il faut analyser en permanence.
C’est un peu comme les émotions, ça se vit et ça ne se comprend pas.
siamois93
siamois93

Messages : 10324
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Sam 28 Aoû 2021 - 22:52

Bonjour,

En symboles, j'ai aussi été un peu faible. Je suis dyspraxique, ça explique un peu. J'avais des TOCs et peur de me tromper aussi.

On a tous un profil différent. Le plus important n'est peut-être pas de savoir si tu es surdouée d'après le test.

Le test ne va pas toujours pouvoir détecter si tu es "doublement exceptionnelle" (ça a un nom, je ne me souviens plus... Ah, bah si, ça s'appelle comme ça)). Même si tu n'es pas HQI, ou 2E (doublement exceptionnelle), tu es peut-être en décalage avec ton milieu social. L'important, c'est que tu te comprennes sereinement pour ne pas être en attente de validation extérieure. Si ton psy sait t'éclairer, c'est parfait, dans le cas contraire, tu vas devoir trouver toi-même du sens dans ton histoire, dans des épisodes révélateurs. L'étiquette officielle, tu vas peut-être devoir t'en passer.

- Soit tu n'es pas "zèbre", mais il me semble évident que tu dois comprendre pourquoi tu te reconnais autant dans les récits de zèbres. Peut-être es-tu une proche cousine du zèbre.

- Soit tu es zèbre, et la passation du test ne l'a pas révélé (es-tu doublement exceptionnelle ? As-tu bien compris la mécanique du test ?(moi, j'avais pas tout pigé au but du jeu, j'ai été déconcerté que cet outil barbare puisse mesurer quoi que ce soit...)

Souffle un peu. Tu auras d'autres occasions d'avancer dans ta compréhension de toi-même que seulement via ce bilan de test de QI Smile

Essaie de garder le moral Smile Tu as des capacités qui t'appartiennent, dans tous les cas, tu es quelqu'un de sensible et d'intelligent. Même sans avoir forcément un très bon score de QI, quand on est passionné, ça donne aussi un grand avantage (éventuellement bien plus grand : quand on aime ce qu'on fait, on y passe un temps considérable qui débouche sur une très bonne habileté).
Boitachat a écrit:Il ne faut pas hésiter à envisager les choses sous un autre angle : ce n'est peut-être pas parce que tu as étudiés certains domaines que certaines zones de HP sont plus développées, mais parce que certaines zones de HP sont plus développées que tu as étudié certains domaines (j'insiste sur le "peut-être").
Elle l'a dit elle-même :
Ou bien faut-il voir les choses dans l'autre sens et se dire que j'ai fait ces études parce que j'avais des prédispositions?
J'ajoute que je trouve cette expression vraiment étrange : "zone de haut potentiel"... Je comprends que tu restes dubitative, Michibu, quant aux explications que tu as obtenues jusqu'ici.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 0:26

hewi a écrit:J'ajoute que je trouve cette expression vraiment étrange : "zone de haut potentiel"...

Ça ne me paraît pas si absurde puisque ça désigne bien le fait que tu es super compétente dans certains domaines.
Je ne dis absolument pas que ça sera ton cas ni même que c'est une généralité, mais j'ai vu plusieurs personnes dans cette même zone de floue à se demander encore après le test si elles sont HPI ou non, à se prendre la tête pour ça. Pour ces personnes j'ai quand même eu le sentiment que se poser la question était une perte de temps (même si je comprends très bien que cette question subsiste, ce n'est pas un reproche). Si tu arrives à mettre cette question de côté, je pense que tu auras beaucoup avancé.

Si ça te turlupine, fais le point sur des principales difficultés et va voir un autre psychologue avec ça. Sauf bien sûr si le prochain RDV suffit finalement à répondre à tes questions.
Et parfois se savoir HPI n'aide pas plus. Au contraire, on va vouloir tout expliquer par ce prisme, sans ce rendre compte que ça cache la véritable raison de ce qui pose souci. Même si c'est un peu facile de dire ça, n'hésite pas à voir ce résultat non concluant comme la chance de ne pas te reposer sur un HPI qui peut être trompeur.

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 1:01

Si c'est l'interprétation de l'ensemble du test qui fait ou non conclure qu'il y a un haut potentiel intellectuel, qu'est-ce que c'est censé vouloir dire : "Vous avez des zones de haut potentiel" ?

Comme on dirait : "Vous avez des zones d'unijambisme." Exclamation

À mon sens, rien, mais il faudrait demander à des membres qui savent décortiquer les scores, non ?

Après, il y a des psys qui soutiennent qu'un indice largement au-dessus de la moyenne signe le surdon. Il y a différentes écoles.

Mais bon, faire abstraction du facteur g pour désigner des "zones"... Facteur g et QI, c'est comme le pain et le fromage, non ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Facteur_g
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 1:35

Avoir un haut potentiel signifie qu'on a de grandes capacités. Je ne vois pas ce qui empêche d'avoir de grandes capacités dans certaines compétences seulement. Ce n'est pas parce qu'on n'est pas très bon partout que ça empêche d'être très bon quelque part. Il y a tout une palette de nuances entre "pas haut potentiel du tout" et "haut potentiel". J'ai du mal à saisir l'analogie de l'unijambisme, ça n'a rien à voir.

Le fait que le psychologue parle de zones de haut potentiel peut aussi signifier, tout simplement, que c'est la seule chose qu'elle peut affirmer puisque les résultats sont trop hétérogènes pour avoir un QIT qui fasse sens. Il ne peut pas affirmer qu'il y a un haut potentiel général, mais il peut au moins confirmer un haut potentiel sur certaines compétentes. Ce qui est déjà pas mal.

De toute façon, le nœud du problème n'est pas dans les chiffres. Ils pourront, au mieux, aider un psychologue à cibler les besoins ou à mieux identifier le trouble, voire la pathologie s'il y en a une.

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 1:40

C'est quoi la théorie du facteur g, Boitachat ?
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 1:48

Alors je viens d'aller relire la définition du facteur G sur Wikipédia, mais je ne comprends pas en quoi ça empêcherait de parler de "zones de haut potentiel". N'hésite pas à étayer, je suis preneur.
Michibu aura peut-être une meilleure idée de ce que son psychologue entendait par là lors de son prochain rendez-vous.

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 3:02

Boitachat a écrit:Alors je viens d'aller relire la définition du facteur G sur Wikipédia, mais je ne comprends pas en quoi ça empêcherait de parler de "zones de haut potentiel". N'hésite pas à étayer, je suis preneur.
J'ai brodé ce que je crois y comprendre. Peut-être que je n'y comprends rien. Je propose (aller au-delà des ~~~ pour moins se fatiguer le cerveau) :

Si les psys qui font passer les tests de QI calculent le QIT, c'est parce que, outre le fait qu'on ne leur demande pas leur avis, la théorie derrière (la théorie qui sous-tend l'existence et la pertinence supposée du test de QI) est bien que quelqu'un qui est bon dans un subtest a tendance à être bon dans les autres subtests. C'est ça le principe, à ce que j'ai compris. Le facteur g, c'est grosso modo l'habileté intellectuelle qui va faire que tu peux réussir de façon prévisible (selon ton niveau) quand tu es confronté à des épreuves qui sollicitent l'intelligence académique.
On estime pour quelqu'un en particulier la rareté de cette chance d'être performant pour ces défis intellectuels (en rapport avec l'intelligence académique) en le situant sur la courbe, en lui attribuant un score de QI.

C'est comme le score élo aux échecs. Si tu as 1500 points élo cela a une signification précise : cela traduit tes chances de battre un autre joueur qui a 1200 points et aussi tes chances de battre un joueur qui a 2600 points, etc. On te situe en terme de rareté de la performance générale : en général, un 1500 bat facilement un 1200, mais ne bat quasi jamais un 2600.

Si quelqu'un est super bon pour bouger son fou des cases blanches mais que ça ne lui fait pas gagner vraiment plus souvent des parties, eh bien, je dirais que ça n'est pas pertinent pour la mesure qui nous occupe (là, le classement élo : c'est-à-dire où se situe un joueur en terme de rareté de performance moyenne). L'outil de classement ne prend pas en compte le talent pour manier chaque pièce, faire des manœuvres précises, et pourtant il en faut pour gagner une partie et faire grimper son classement. Si on emploie un certain outil, ce n'est pas pour lui faire dire ce qu'il n'a pas vocation à dire. Le calcul du classement élo de quelqu'un, ce n'est pas non plus une partie de la formule qu'on calcule en mettant de côté le reste.

Disons qu'à 2300 élo (au pif), tu es grand maître international (GMI).

Être GMI ou non, c'est binaire.

Disons qu'être HQI, c'est avoir plus de 130 de QI : c'est binaire (même si on admet une tolérance, car certains se ratent en passant le test en étant par exemple déprimés).

HQi ou haut potentiel intellectuel, ce sont des termes interchangeables. (non ?)

Si tu n'atteins ou ne dépasses pas de ce score, tu n'es pas considéré HPI/HQI. Dans la réalité, ça ne veut pas dire que tu es trop limité pour accomplir des choses importantes intellectuellement (pour ce qui relève de l'intelligence académique), ça signifie que tu as moins de facilités pour ça, a priori, par rapport à cette population qui est censée avoir des facilités.

Si c'est binaire (on l'admet en utilisant les sigles HPI, HQI, en utilisant "surdoué" (au sens de quelqu'un qui a obtenu 130 ou plus de QI)), on ne peut pas dire des énormités du genre : Bernard n'est pas surdoué (n'est pas à cet endroit sur la courbe), mais Bernard a des zones de surdouance à telles épreuves du test. La surdouance étant établie en calculant le QIT (score total) qui prend en compte les scores des sub-tests. La surdouance, ce n'est pas un bout de ceci ou cela parmi les scores du test ; et dire qu'il y a des ilots (ou des "zones") de surdouance n'a pas de sens non plus (la surdouance veut dire que toute la performance (pas à une partie seulement du test) nous place à droite de la courbe en cloche).

Si la surdouance est binaire et se mesure par l'ensemble du calcul, dire que des parties qui composent le calcul final dénotent un peu du surdon sans que le surdon soit confirmé par l'ensemble du calcul, cela ne veut rien dire. Si c'est binaire (même avec des tolérances) et basé sur l'ensemble du test, les parties isolées ne sont pas pertinentes pour décrire le caractère surdouesque. Si c'est binaire, le "un peu" n'atteint pas le 1. Binaire c'est oui ou non, 1 ou 0. "Un peu" n'est pas 1. Et plus que ça : dans ce cadre, "un peu" ou "à certains égards", pour la question qu'on pose (si surdon il y a ou non), cela ne veut pas dire que ce sont des petits 1 de ci de là vus en y regardant de plus près.
~~~~~
J'ergote. Il suffit de comprendre la notion de seuil par rapport à un degré de rareté, au final, et ne pas vouloir faire dire au test des choses contraires à son usage réel (ne pas faire du bricolage, ne pas faire sa propre cuisine).
///////
Boitachat a écrit:Alors je viens d'aller relire la définition du facteur G sur Wikipédia, mais je ne comprends pas en quoi ça empêcherait de parler de "zones de haut potentiel". N'hésite pas à étayer, je suis preneur.
Est-il possible de changer le mot "zones" dans "zones de haut potentiel" afin de donner du sens à cette expression ?

Moi, je n'y arrive pas.

Si on remplace "haut potentiel" par ce que ça cherche vraiment à dire : "surdon" ou HPI/HQI (au sens d'obtention de 130 ou plus de QI pour une personne), ça donne : Zones de surdon.

Je n'y arrive toujours pas.

C'est du flou sémantique, d'après votre serviteur.

Ou bien "haut potentiel" veut dire autre chose et ne se détermine pas en se fiant au seul QI... mais alors pourquoi en chercher des traces dans le détail des scores du test quand celui-ci n'est pas concluant ? Ça n'aurait pas de sens.
///////
Boiteachat a écrit:Avoir un haut potentiel signifie qu'on a de grandes capacités.
Je ne suis pas d'accord. Ça signifie qu'il y a supposément un grand potentiel (si tu parles du HPI synonyme de HQI et surdoué).
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Michibu Dim 29 Aoû 2021 - 8:04

Merci à tous pour vos réponses.
J'en retiens principalement qu'il faudrait peut-être que je renonce à penser en termes d' "étiquette" pour en revenir à la raison pour laquelle j'ai entamé cette démarche.
C'est probablement de cette façon que j'en tirerai le plus.

Concernant la question de la zone de haute potentialité, je pense simplement qu'il s'agit d'essayer de penser la question de façon non binaire (par analogie à la binarité du concept de surdoué évoquée plus haut). C'est dans la lignée de nombreux mouvements cherchant à montrer que plutôt que de nous placer dans des cases, il faudrait juste pouvoir être soi (même si je ne nie pas que d'un point de vue scientifique on peut avoir un fonctionnement qui en est ou non). En tant normal, je suis plutôt partisane de ce mode de pensée, mais voilà : il est parfois plus rassurant de faire partie d'un "groupe", qu'importe sa forme. Surtout quand on a des capacités intrapersonnelles aussi limitées que les miennes.

Je vais laisser le temps passer et y penser passivement (ce qui est toujours plus efficace dans mon cas), puis j'aviserai selon ce que je ressens le besoin de dire à ma psy...

Michibu

Messages : 2
Date d'inscription : 28/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par 5/SoSûre/5 Dim 29 Aoû 2021 - 9:14

Hello,

À vous lire, je me dis que comme beaucoup de personnes sont passées du coq à l'âne, du septième ciel en enfer avec "vous êtes où vous ne l'êtes pas" peut-être que désormais pour prendre en compte éventuellement l'état de quelqu'un, la période où elle passe ce test, certaines personnes utilisent ces appellations de manière a marquer un entre deux ? 

"Vous avez passé ce test en étant dans une période de zone de turbulences...? ce qui donne en résultat" des zones de haut potentiel", j'aime bien mon idée Very Happy , ça fait bulletin météo du cerveau Very Happy et si c'est le cas, ça veut dire que peut-être des personnes commencent à prendre en compte, des nuances et des contextes du passage de ce test, peut être par rapport à des réactions de l'humain en face. 

J'espère que j'ai raison pour toutes les personnes qui passeront ces tests à l'avenir puisque de ce que j'en ai lu particulièrement ici, logiquement ils ont été inventé pour plutôt ressortir des déficiences, donc lire que des personnes non plus se sentir terriblement nuls, voire complètement nuls suite au passage de ces tests, ça m'a fait bizarre. 

🌑🌒🌓🌔🌕🌖🌗🌘🌙🌚🌛🌜🌡☁⛅⛈🌤🌥🌦🌧🌨🌩🌪⛅🌞

Avis sans connaissances volontairement sur ce sujet et idées donc totalement extérieures. 

(https://www.idem-per-idem.com/mon-boss-ma-dit-de-prendre-du-recul-et-de-la-hauteur/)
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 2331
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 9:41

Je ne sais à quel point c'est pertinent, mais j'aime beaucoup ton regard sur la question 🙂

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par 5/SoSûre/5 Dim 29 Aoû 2021 - 10:29

Y'a des C(n) RS embusqués de la "pertinence" ici, entre autres talents, je sais que je peux prendre, sans crainte, le risque de donner un avis de ce que je lis/vois Razz
5/SoSûre/5
5/SoSûre/5

Messages : 2331
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 51
Localisation : Hauts-de-France/Dunkerque/France

https://www.zebrascrossing.net/t32051-plages-musicales-de-demain

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 10:50

hewi a écrit:Est-il possible de changer le mot "zones" dans "zones de haut potentiel" afin de donner du sens à cette expression ?

Moi, je n'y arrive pas.

Si on remplace "haut potentiel" par ce que ça cherche vraiment à dire : "surdon" ou HPI/HQI (au sens d'obtention de 130 ou plus de QI pour une personne), ça donne : Zones de surdon.

Je n'y arrive toujours pas.

C'est du flou sémantique, d'après votre serviteur.

Ou bien "haut potentiel" veut dire autre chose et ne se détermine pas en se fiant au seul QI... mais alors pourquoi en chercher des traces dans le détail des scores du test quand celui-ci n'est pas concluant ? Ça n'aurait pas de sens.

"Zone" dans la bouche du psychologue recouvre peut-être un ensemble d'items où les résultats sont très bons.
Ensuite haut potentiel est peut-être juste à comprendre dans ce contexte précis comme "capacités élevées". Je ne dis pas que le psychologue aurait raison de le faire, ça je n'en sais fichtrement rien, mais ça me semble une explication plausible.

Oui, c'est une question sémantique.

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par _BiBo_ Dim 29 Aoû 2021 - 10:54

Hey bonjour à tous !

Premier message sur ce forum et premier pas dans la savanne pour moi.

Pour rebondir sur ce qui a été dis et surtout sur les intérogations de Michibu : je suis dans le même cas que toi. Test passé il y'a quelques mois, des résultats trop hétérogène pour valider un "QI" qui ressort à 127. Déjà cela posait pour moi une première questions : "paraît qu'on est HPI à partir de 130...". Donc possiblement pas mon cas.

Ce qui m'a aidé et pourquoi je ne me pose plus cette question aujourd'hui. J'ai passé le test dans la structure Cogito'Z (ceux qui ont lu "Trop intelligent pour être heureux" de J C Facchin reconnaîtrons ce nom). Le test que j'ai passé se basait sur le test classique WAIS, mais avec une 2ième partie sur le psycho affectif.

Et sincèrement c'est grâce à cela que j'ai trouver du sens dans la démarche. Je vois beaucoup ici la question de test, de QI, de mesure et de chiffre. C'est une base, certes, mais je trouve dommage de laissé de côté l'aspect affectif et émotionnel. Je ne suis pas un expert en la matière, d'autre ici le seuront sûrement beaucoup plus, mais il me semble que la particularité des Zèbres est aussi dans leur rapport à l'affectif et aux émotions.

Tout ça pour en venir à ta question Michibu. Tout d'abord bravo à toi d'avoir eu le courage d'aller de l'avant en essayant de donner des réponses à quelque chose que te taraudait depuis un moment. Maintenant, ma proposition est de traduire les résultats de ton test comme cela : il est apparement mis clairement en évidence que tu as des capacités psychique hors du commun. Peut être pas dans tous les domaines, mais dans certains, ce qui est déjà exceptionnelle en soi. Ca valide un point, si tu avais besoin d'une validation "médicale" (c'était mon cas).
Maintenant je pense que le plus important dans tout ça c'est ce que tu as dit : tu te retrouve énormément dans la communauté zèbre, les façons de parler te parlent, tu vibres en harmonie avec, et j'avancerai même que c'est "facile" (tu me dira si ce mot te parle). Je pense que quelque soit le mot, la défnition ou l'étiquette, tu peux déjà valider et te faire confiance dans le fait que tu t'es naturellement reconnu parmis nous. C'est un signe qu'il ne faut pas prendre à la légère Smile

C'est peut être frustrant pour toi que les mots "haut potentiel intellectuel" n'aient pas été clairement écrit. Je peux le comprendre. Et en même temps, quand tu regarde le nombre de discussion sur ce sujet, tu peux te rendre compte que les mots et les étiquettes sont pour beaucoup très limitantes, incomplètes et changent au fur et à mesure que des recherches sont faites sur le sujet. Peut-être que ce que tu as à faire maintenant, c'est accepter au fond de toi la personne exceptionnelle que tu es, que oui c'est une chance et parfois un handicap, mais que déjà tu n'es pas seul dans ce cas là (même si personne ne serait exactement que toi, et heureusement !), et que tu commence un chemin que tous nous faisons, et qui durera sûrement toute ta vie !

Voilà, j'espère que cette première contribution aura un sens pour toi Smile
_BiBo_
_BiBo_

Messages : 6
Date d'inscription : 28/08/2021
Age : 29
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 13:03

127 ? Oust !

2nd degré

~~~~~~
Vous faites (tous les deux) du test un outil de psychiatrie, je trouve ça un peu dingue... :

_BiBo_ a écrit:Maintenant, ma proposition est de traduire les résultats de ton test comme cela : il est apparement mis clairement en évidence que tu as des capacités psychique hors du commun. Peut être pas dans tous les domaines, mais dans certains, ce qui est déjà exceptionnelle en soi. Ca valide un point, si tu avais besoin d'une validation "médicale" (c'était mon cas).

Boiteachat a écrit:toute façon, le nœud du problème n'est pas dans les chiffres. Ils pourront, au mieux, aider un psychologue à cibler les besoins ou à mieux identifier le trouble, voire la pathologie s'il y en a une.
~~~~~
Boiteachat a écrit:Oui, c'est une question sémantique.
C'est un bon truc à répondre, ça... La prochaine fois que je dis qqch qui ne veut rien dire et qu'on me fait des yeux de merlans frits, je la ressors Smile

Si je tombe sur un finaud, il me claquera que c'est souvent le cas quand on s'interroge sur le sens d'une expression... Je répondrai : "C'est pas faux."
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par Boitachat Dim 29 Aoû 2021 - 14:22

Michibu a écrit:Merci à tous pour vos réponses.
J'en retiens principalement qu'il faudrait peut-être que je renonce à penser en termes d' "étiquette" pour en revenir à la raison pour laquelle j'ai entamé cette démarche.
C'est probablement de cette façon que j'en tirerai le plus.

Concernant la question de la zone de haute potentialité, je pense simplement qu'il s'agit d'essayer de penser la question de façon non binaire (par analogie à la binarité du concept de surdoué évoquée plus haut). C'est dans la lignée de nombreux mouvements cherchant à montrer que plutôt que de nous placer dans des cases, il faudrait juste pouvoir être soi (même si je ne nie pas que d'un point de vue scientifique on peut avoir un fonctionnement qui en est ou non). En tant normal, je suis plutôt partisane de ce mode de pensée, mais voilà : il est parfois plus rassurant de faire partie d'un "groupe", qu'importe sa forme. Surtout quand on a des capacités intrapersonnelles aussi limitées que les miennes.

Je vais laisser le temps passer et y penser passivement (ce qui est toujours plus efficace dans mon cas), puis j'aviserai selon ce que je ressens le besoin de dire à ma psy...

Oui, et c'est bien normal de chercher à faire partie d'un "groupe". Bon courage en tout cas pour la suite de ton parcours :-)

_________________
"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses ; c'est celui qui pose les vraies questions" - Claude Lévi-Strauss, Le cru et le cuit
"Whatever it is, I'm against it." - Groucho Marx, Horse Feathers
Boitachat
Boitachat

Messages : 1608
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 41
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 15:12

Michibu a écrit:Merci à tous pour vos réponses.
J'en retiens principalement qu'il faudrait peut-être que je renonce à penser en termes d' "étiquette" pour en revenir à la raison pour laquelle j'ai entamé cette démarche.
C'est probablement de cette façon que j'en tirerai le plus.
Je crois que c'est une bonne idée Smile
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par _BiBo_ Dim 29 Aoû 2021 - 17:03

Hewi, si je peux me permettre, pourquoi avoir voulu porter un jugement sur ce que nous avons essayer d'exprimer ?

hewi a écrit:Vous faites (tous les deux) du test un outil de psychiatrie, je trouve ça un peu dingue... :

D'une part il est faux, ce qui est compréhensible puisque tu as essayé de traduire au travers de tes propres filtres des propos avancés par des personnes qui en utilisent forcément d'autres, et d'autres part il me semble que ce forum est avant tout un espace d'échanges pour des personnes qui en ont besoin, et ce type de remarque peut freiner les autres dans leur expression, ou alors faire en sorte que le sujet devienne une guerre d'opinion, ce qui à mon avis n'apportera pas grand chose au sujet de base.

J'ai parcouru ce forum, tu as des choses vraiment très intéressantes à dire et beaucoup de gens à aider de part tes remarques constructives et ton expérience de vie. Personnellement, quelques outils d'intelligence collectives m'ont beaucoup aidé dans mon rapport aux autres et la façon d'être en interaction avec. Je ne peux que t'inviter à regarder de ce côté là, si tu en as envie bien sûr.

Je me permets de faire la remarque car directement visé et troublé par la réponse. Néanmoins, c'est avec plaisir si tu as envie d'échanger sur le sujet en privé ou dans une discussion dédiée Smile
_BiBo_
_BiBo_

Messages : 6
Date d'inscription : 28/08/2021
Age : 29
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Dim 29 Aoû 2021 - 19:15

Je l'ai dit parce que je l'ai dit. Je vais pas me surveiller quand j'écris des bidules, faut pas rigoler. Si ça te perturbe alors que je n'ai rien dit de perturbant, cela te concerne. Tu peux me mettre en ignoré. Si tu ne sais pas comment faire, une bonne âme t'expliquera.

Moi, je sais comment faire, je ne vais pas m'en priver. ^^

Spoiler:

_BiBo_ a écrit:J'ai parcouru ce forum tu as des choses vraiment très intéressantes à dire et beaucoup de gens à aider de part tes remarques constructives et ton expérience de vie. Personnellement, quelques outils d'intelligence collectives m'ont beaucoup aidé dans mon rapport aux autres et la façon d'être en interaction avec. Je ne peux que t'inviter à regarder de ce côté là, si tu en as envie bien sûr.

Je me permets de faire la remarque car directement visé et troublé par la réponse. Néanmoins, c'est avec plaisir si tu as envie d'échanger sur le sujet en privé ou dans une discussion dédiée Smile
C'est ce qui s'appelle la méthode sandwich.

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Feedback-sandwich

Je ne suis pas fan de manipulations... même quand leur auteur croit faire pour le mieux (nudge).

Maintenant je pense que le plus important dans tout ça c'est ce que tu as dit : tu te retrouve énormément dans la communauté zèbre, les façons de parler te parlent, tu vibres en harmonie avec, et j'avancerai même que c'est "facile" (tu me dira si ce mot te parle). Je pense que quelque soit le mot, la défnition ou l'étiquette, tu peux déjà valider et te faire confiance dans le fait que tu t'es naturellement reconnu parmis nous. C'est un signe qu'il ne faut pas prendre à la légère Smile

C'est peut être frustrant pour toi que les mots "haut potentiel intellectuel" n'aient pas été clairement écrit. Je peux le comprendre. Et en même temps, quand tu regarde le nombre de discussion sur ce sujet, tu peux te rendre compte que les mots et les étiquettes sont pour beaucoup très limitantes, incomplètes et changent au fur et à mesure que des recherches sont faites sur le sujet. Peut-être que ce que tu as à faire maintenant, c'est accepter au fond de toi la personne exceptionnelle que tu es, que oui c'est une chance et parfois un handicap, mais que déjà tu n'es pas seul dans ce cas là (même si personne ne serait exactement que toi, et heureusement !), et que tu commence un chemin que tous nous faisons, et qui durera sûrement toute ta vie !
C'est de la manipulation "soft". Tu lui dis quoi faire en utilisant l'effet Barnum et le biais de confirmation. Tu ne sais pas précisément ce qu'elle vit, et pourtant tu t'immisces dans les décisions qu'elle doit prendre d'elle-même. Tu simplifies à outrance pour créer un sentiment d'adhésion creux, basé sur rien.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 3:42

hewi a écrit:En symboles, j'ai aussi été un peu faible.
J'ai relu mes notes aux différents subtests : en symbole, je suis exceptionnel : dans les 1% les plus nuls. Ah, non, c'est en compréhension... Bon, ça se confirme...

Édition : Pour les deux, en fait, après vérification.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par _BiBo_ Mer 1 Sep 2021 - 18:31

hewi a écrit:C'est ce qui s'appelle la méthode sandwich.
Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Feedback-sandwich

C'est exactement ça Very Happy

Et je suis d'ailleurs fasciné par tout les remous que créent le mot "manipulation". Je suis pour ma part persuadé que si tout le monde utilisait le fameux "sandwich", il y aurait beaucoup de conflits évités dans le monde...

Mais merci hewi pour cette réflexion, je trouve que c'est un sujet de discussion passionnant, je vais en faire une discussion de ce pas !
_BiBo_
_BiBo_

Messages : 6
Date d'inscription : 28/08/2021
Age : 29
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Empty Re: Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore?

Message par hewi Mer 1 Sep 2021 - 18:42

_BiBo_ a écrit:
hewi a écrit:C'est ce qui s'appelle la méthode sandwich.
Résultats obtenus: zones de haut potentiel, mais encore? Feedback-sandwich

C'est exactement ça Very Happy

Et je suis d'ailleurs fasciné par tout les remous que créent le mot "manipulation". Je suis pour ma part persuadé que si tout le monde utilisait le fameux "sandwich", il y aurait beaucoup de conflits évités dans le monde...

Mais merci hewi pour cette réflexion, je trouve que c'est un sujet de discussion passionnant, je vais en faire une discussion de ce pas !
Ça suppose des compliments hypocrites de part et d'autre de l'idée qu'on veut faire passer sournoisement.

C'est ça qui te fait rêver ?

~~~~~~
Édition suite au signalement :

Je t'aime.

Mon message était provocateur. Je me repens.

Mes excuses plates et circonspectes en sandwich.

Bisous.
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum