Causerie, tohu bohu et tutti frutti

+6
doom
siamois93
RonaldMcDonald
isadora
horizon artificiel
i.a.
10 participants

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Invité Mar 9 Nov 2021 - 23:37

Il n'y a d'identité que l'Identité.

S'il est des identités,  elles en sont les relatives manifestations . Elles en ont , comme par participation , les attributs , relativement  . Relative stabilité dans l'instabilité, relative permanence dans l'impermanence .
.
La raison humaine est impuissante à prouver ou à réfuter l’existence du Soi, parce que le Soi est précisément cette indubitable présence à Soi qu’il est vain de chercher
à établir ou à nier par le raisonnement, et parce que tout raisonnement a pour  condition de possibilité le Soi qu’on voudrait établir ou réfuter.

Seul le Soi , en tant qu'esprit , peut donc se connaitre.
La raison peut alors , éventuellement , étre l'instrument , l'auxiliaire  de la reconnaissance de ce qui est toujours etabli .

.
Le nominalisme ou l'individualisme dans leur forme aboutie donnent le pignolisme .

D'ailleurs, ,
individu
lat. individuum « ce qui est indivisible;
(p. oppos. à genre et espèce)

donc individu : totalité .

L 'identité suprême se doit d'étre universelle.
Et totale , car seul le tout reste identique méme si ses elements s'organisent différemment.

Si elle est partagée par tous et par tout , telle la prose du bourgeois gentilhomme , elle est cependant réalisée  par peu ( beacoup d'allus , peu d'épelés ) . Et , le fait qu'ils s'en trouvent de toutes ethnies , sexes , cultures , époques , prouve d'ailleurs que l'universalité de cette identité supréme , et donc seule réelle , est inconditionnée aux espaces et aux temps .
Tout les sages disent :
" Nous sommes passages .
Le cœur est l’unique vérité. L’esprit n’est qu’une étape .
Le cosmos tout entier est contenu dans un petit point minuscule qui se trouve dans le Cœur… quand vous pénétrez
réellement dans ce Cœur, il n’a plus ni centre ni circonférence ; il est partout. »

Ni le général , ni le commun ne font l'universel .
Quand bien méme il arrive qu'ils y prétendent et le parodient .

En ce sens le nationalisme  ( ex : zemourisme ), l'internationalisme (  ex :melenchonisme ) , et le supra nationalisme  ( ex :mondialisme )  , sont , en tant que super égoïsmes , les dernières métastases de fin d'un monde ou tout Dieu est mort pour faire place à la monolatrie du moi et ses diverses obediences .

Ps 1 : La patrie n'est pas la nation .
nation : ou l'on nait , donc rapport avec la mère .
patrie : terre des pères .

Ps 2 : Il y a évidemment  , entre ce qu'évoque l'expression de l'identité " c'est mon/notre adn * " et l'experience vécue du " gnothi seauton " , un gouffre d'incommensurablité qui , paradoxalement , mesure l'abime ( de la chute ) . La première chosifie l'inobjectivable en le reduisant  , dans sa cécité , au génésique , quand la seconde a pour condition la cessation de l'identité individuelle et l'affranchissement d'icelle ...


*



Ps 3  :

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Tzolzo10



parce qu'edit piaffe d'impatience


Dernière édition par liuming le Jeu 11 Nov 2021 - 8:29, édité 10 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 0:07

Courbette

liuming a écrit:
Le nominalisme ou l'individualisme dans leur forme aboutie donnent le pignolisme .

Jamais entendu parlé avant.

Par contre je connaissais guignolisme.

Pété de rire
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 0:26

berami a écrit:Non, merci. Il n'y a pas tant de demande.

Mon offre tient pour plus tard sans date de péremption, au cas où Wink
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 1:26

siamois93 a écrit:Le répertoire de Michel SARDOU représente une bonne partie de la «culture française» même si pour d'autres ce serait plutôt Brassens.

Voilà, c'est pas de la culture nationale c'est de la culture française.
ça veut dire que Sardou a participé à produire du culturel français, Brassens aussi.
C'est français et ce n'est pas national.

C'était n'importe quoi de dire qu'Halliday était "notre Johny national", c'était une hyperbole exprès.

National, ça veut dire commun, le même pour tous les français, de façon homogène.
Parfois on emploie le mot français à la place de national français mais ce n'est pas la même chose.

Les cultures régionales sont françaises mais pas nationales.

Il y a une grande diversité dans la production culturelle et elle est donc très hétérogène.

L'évolution culturelle donne de la dynamique.
C'est exactement le contraire d'une identité qui ferait que tous les français soient uniformisés dans leur rapport à la culture.

La seule chose qui est vraiment commune pour un temps donné, ce sont les lois auxquelles nous sommes soumis nationalement*. Toute la nation a les mêmes lois. Les citoyens ne peuvent pas choisir les lois qui les arrangent.
Mais ce n'est pas figé, les lois évoluent avec les élections et les changements de politique.

Ce qu'on a de commun, ce sont les institutions. Mais pour l'éducation, si les programme sont communs, ça ne veut pas dire non plus que les résultats de tous les élèves sont nationaux. Ce sont les programmes qui sont nationaux et la validité des diplômes.


* exception quand-même pour l'Alsace Moselle par exemple
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Joann Mer 10 Nov 2021 - 1:41

horizon artificiel a écrit:
Voilà, c'est pas de la culture nationale c'est de la culture française.

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 74192242
Joann
Joann

Messages : 591
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 1:52

Joann c'est toi qui ne vois pas la différence et c'est grave.
Tu connais la différence entre homogène et hétérogène ?
National, ça veut dire homogène.
T'as lu les liens que j'ai fournis tout le long de la discussion ?
Tout est clairement expliqué.
Si tu ne veux pas comprendre, continue à penser que tu as raison mais ailleurs.
Le simple fait d'avoir prétendu que je niais un droit à ceux qui veulent croire à une identité française (culturelle) - et là ça veut dire nationale française culturelle puisqu'il y a le mot identité - prouve que tu n'as pas compris.
Si cette identité est vraie seulement dans les esprits de certains, c'est la preuve que ce n'est pas national.

OK ?
Va troller ailleurs stp


-------------------------------------------------



Aussi je précise qu'on a donc tous des différences entre individus, entre régions, pays... C'est bien de mettre en avant une spécialité.
Mais je déteste quand j'entends parler d'exception culturelle française, c'est dingue comme il faudrait se mettre en avant par un truc en plus. Tout le monde a un truc en plus et il n'y a rien d'exceptionnel la dedans.
Je suis gavée à chaque fois qu'il faut ressortir que la France est le pays des lumières blablabla, c'est bon on le sait, on peut le dire de temps en temps mais ça ressort trop souvent.
On n'avait pas de problème d'identité quand la France était fière de rayonner internationalement, c'est les autres qui avaient peut-être un pb d'identité à ce moment là.
Aujourd'hui on voit bien que c'est la perte de luminosité française qui lui est difficile à digérer. La roue tourne.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 1:56

Le cassoulet c'est français mais pas national.
Tu comprends ou pas ?
Si tu ne vois pas la différence, ben tant pis mais arrête de troller.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Joann Mer 10 Nov 2021 - 2:02

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plat_national
Joann
Joann

Messages : 591
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 2:03

Ouais et tous les français mangent du cassoulet
N'importe quoi


--------------

Liuming a précisé l'étymologie de nation, le pays de naissance.
Mais comme l'étymologie c'est ce qui est ancien, et qu'en ce temps là les gens ne migraient pas, forcément, le mot nation a changé de sens. Aujourd'hui, on l'entend politiquement, c'est une organisation politique regroupant des individus, établie sur un territoire défini, dirigée par une autorité souveraine.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Mer 10 Nov 2021 - 2:39

Si "nationale" renvoie à la France, bah, c'est pareil... T'es grave, toi...
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 2:41

Arrête de te ridiculiser, c'est pas synonyme du tout.
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 2:44

Si tout ce que tu cherches c'est pécho Joann, faut passer à la vitesse supérieure, parce que vous n'allez pas encore faire durer vos attirances textuelles réciproques sur des pages au prétexte de la culture nationale....

berami a écrit:Je sais que tu sais, c'est de l'humour d'horizon...

Ben je dis que vous êtes comme le pot et le couvercle.
Et qu'il n'y a pas de fumée sans feu.....
Qu'il faut le battre tant qu'il est chaud...
Mais attention au retour de bâton.

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 R4yF3U3d0eY_dszC916vtbpxc3EikOk_xsR12zX14wIl-ydo_HNtuUAGFJY31AFKsmnqz1TdNF1JeLAFV21dzkQoP2sXqz4NDBIwfW4FRYGqfh33xWHKu3y5Foq60ADFPQ9majSADLQ20YkhZQ

Pourriez-vous allez vous chauffer/aimer/brûler ailleurs ?
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Mer 10 Nov 2021 - 2:50

Guy Bedos a dit : "En amour, la tiédeur glace."

Je trouve ça vachement beau.

Voilà, quitte à parler d'amour...
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 16:58

Ouais et moi je dis que tu restes de glace devant le fait que Joann prétend ne pas pouvoir définir le concept minimal de ce qui peut être admis pour appartenir à la catégorie "gâteau à la banane".
Où est le nominalisme quand elle prétend qu'elle n'aime pas le gâteau à la banane, alors qu'il s'agit de renommer par ce concept celui de l'identité nationale culturelle française, et sachant que ça n'a rien à voir avec un gâteau à la banane ?

L'amour rend aveugle. CQFD.

Razz
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Mer 10 Nov 2021 - 17:03

As-tu fait l'effort de comprendre ce que j'ai voulu dire avec mon histoire de gâteau à la banane ? (question à prendre au premier degré, de préférence)
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 17:16

Oui et j'ai sauté sur l'occasion pour que tu me donnes une recette autour de laquelle broder.
Ensuite j'ai proposé d'appliquer une logique nominaliste :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nominalisme
Nominalisme scientifique
Le nominalisme scientifique s'interroge sur la valeur des connaissances scientifiques : s'agit-il de vérités (découvertes) ou de conventions arbitraires (construites) par certains scientifiques ? Si c'était vrai, cela donnerait à la connaissance scientifique la même « valeur » perçue et estimée (sous un point de vue observable) que le langage humain (v. Le Cru et le Cuit). Dans Le hasard, l'Imprévu, Ivar Ekeland à propos de la critique de la théorie des catastrophes de René Thom cite cette boutade du mathématicien argentin Hector José Sussmann1 : « En mathématiques, les noms sont arbitraires. Libre à chacun d'appeler un opérateur auto-adjoint un « éléphant » et une décomposition spectrale une « trompe ». On peut alors démontrer un théorème suivant lequel « tout éléphant a une trompe ». Mais on n'a pas le droit de laisser croire que ce résultat a quelque chose à voir avec de gros animaux gris. »  
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Mer 10 Nov 2021 - 17:30

*navrance intérieure*
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 20:10

liuming a écrit:
Ps 2 : Il y a évidemment  , entre ce qu'évoque l'expression de l'identité " c'est mon/notre adn * " et l'experience vécue de la réponse au " gnothi seauton " , un gouffre d'incommensurablité qui , paradoxalement , mesure l'abime ( de la chute ) . La première chosifie l'inobjectivable en le reduisant  , dans sa cécité , au génésique , quand la seconde a pour condition la cessation de l'identité individuelle et l'affranchissement d'icelle ...


*



Ps 3  :

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Tzolzo10



parce qu'edit piaffe d'impatience , et que neuf fait la poule , et que , par conséquent , lapoule elle a philosophe ,

En remontant pour voir combien de mes gifs s'étaient inactivés, je vois ton édit...

Merci pour la mouche qui pète !

cheers


------------------------

Pourquoi vouloir relier trois notions sans rapport et vouloir faire exister cette incohérence à toute force...


Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Startup
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Invité Mer 10 Nov 2021 - 20:49

On ne sait rien en infini .
On aime .
C'est Tout .

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 20211010

Un maître sorcier a dit : « La vraie nature essentielle d'origine s'appelle la pilule d'élixir d'or. Ding-an a demandé : « Quand l'élixir cristallise, est-il visible ? » Qing-an a répondu : « Oui. » « A-t-il une forme ? » "Non." « S'il n'a pas de forme, comment peut-il être visible ? Qing-an a dit : « L'élixir d'or n'est qu'un nom, comment pourrait-il avoir une forme ? Qu'il soit visible ne signifie pas qu'il peut être vu avec les yeux. Le Tao Te Ching dit : « Quand vous le regardez, vous ne pouvez pas le voir ; quand vous l'écoutez, vous ne pouvez pas l'entendre - c'est ce qu'on appelle le Tao. " Mais même si vous ne pouvez pas le voir quand vous regardez, jamais n'étes vous sans le voir ; même si vous ne pouvez pas l'entendre lorsque vous l'écoutez, jamais vous n'étes sans l'ouir . Il n'est pas à la portée des oreilles et des yeux. C'est comme le vent qui secoue les arbres et soulève les vagues - vous pouvez difficilement l'appeler inexistant, mais lorsque vous le regardez, vous ne pouvez pas le voir, et lorsque vous le saisissez, vous ne pouvez pas l'appréhender, vous pouvez donc à peine l'appeler existant. La substance de l'élixir d'or est aussi comme ça.


Spoiler:


Bhagavad Gita
« le Chant du Bienheureux »

Verset : 2.52

« Quand ton intelligence aura traversé la forêt touffue de l’illusion, tout ce que tu as entendu, tout ce que pourrais encore entendre, te sera indifférent.

Verset : 2.53

« Quand ton mental ne se laissera plus distraire par le langage fleuri des Védas, quand il sera tout absorbé dans la réalisation spirituelle, alors tu seras en union avec l’Être Divin. »

Verset : 2.54

Arjuna dit : « À quoi reconnaître celui qui baigne ainsi dans le Transcendant ? Comment parle-t-il, et avec quels mots ? Comment s’assied-il et comment marche-t-il, ô Késhava ? »

Verset : 2.55

Le Seigneur Bienheureux dit : « Quand un homme, ô Pârtha, s’affranchit des milliers de désirs matériels créés par son mental, quand il se satisfait dans le vrai moi, c’est qu’il a pleinement conscience de son identité spirituelle.

Verset : 2.56

« Celui que les trois formes de souffrance ici-bas n’affectent plus, que les joies de la vie n’enivrent plus, qu’ont quitté l’attachement, la crainte et la colère, celui-là est tenu pour un sage à l’esprit ferme.

Verset : 2.57

« Celui qui, libre de tout lien, ne se réjouit pas plus dans le bonheur qu’il ne s’afflige du malheur, celui-là est fermement établi dans la connaissance absolue.

Verset : 2.58

« Celui qui, telle une tortue qui rétracte ses membres au fond de sa carapace, peut détacher de leurs objets les sens, celui-là possède le vrai savoir.

Verset : 2.59

« Même à l’écart des plaisirs matériels, l’âme incarnée peut encore éprouver quelques désirs pour eux. Mais qu’elle goûte une joie supérieure, et elle perdra ce désir, pour demeurer dans la conscience spirituelle.

Verset : 2.60

« Fort et impétueux sont les sens, ô Arjuna ; ils ravissent même le mental de l’homme de sagesse qui veut les maîtriser.

Verset : 2.61

« Qui restreint ses sens et s’absorbe en Moi prouve certes une intelligence sûre.

Verset : 2.62

« En contemplant les objets des sens, l’homme s’attache ; d’où naît la convoitise, et de la convoitise, la colère.

Verset : 2.63

« La colère appelle l’illusion, et l’illusion entraîne l’égarement de la mémoire. Quand la mémoire s’égare, l’intelligence se perd, et l’homme choit à nouveau dans l’océan de l’existence matérielle.

Verset : 2.64

« Qui maîtrise ses sens en observant les principes régulateurs de la liberté, reçoit du Seigneur Sa pleine miséricorde, et se voit ainsi libéré de tout attachement comme de toute aversion.

Verset : 2.65

« Les trois formes de souffrance matérielle n’existent plus pour celui que le Seigneur a ainsi touché de Sa miséricorde immotivée. Devenu serein, son intelligence ne tarde pas à s’affermir.

Verset : 2.66

« L’être inconscient de son identité spirituelle ne peut ni maîtriser son mental, ni affermir son intelligence ; comment, dès lors, connaîtrait-il la sérénité ? Et comment, sans elle, pourrait-il goûter au bonheur ?

Verset : 2.67

« Comme un vent violent balaie sur l’eau une nacelle, il suffit que l’un des sens entraîne le mental pour que l’intelligence soit emportée.

Verset : 2.68

« Aussi, ô Arjuna aux-bras-puissants, celui qui détourne ses sens de leurs objets possède-t-il une intelligence sûre.

Verset : 2.69

« Ce qui est nuit pour tous les êtres devient, pour l’homme qui a maîtrisé les sens, le temps de l’éveil ; ce qui, pour tous, est le temps de l’éveil, est la nuit pour le sage recueilli.

Verset : 2.70

« Celui qui reste inébranlable malgré le flot incessant des désirs, comme l’océan demeure immuable malgré les mille fleuves qui s’y jettent, peut seul trouver la sérénité ; mais certes pas celui qui cherche à satisfaire ces désirs.

Verset : 2.71

« Celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré du faux ego, peut seul connaître la sérénité parfaite.

Verset : 2.72

« Tels sont les modes de la spiritualité, ô fils de Prithâ. Qui s’y établit, fût ce à l’instant de la mort, sort de sa confusion, et le royaume de Dieu s’ouvre pour lui. »


Dernière édition par liuming le Jeu 11 Nov 2021 - 14:04, édité 6 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Mer 10 Nov 2021 - 20:54

Pour Toi


-----------------
https://laviedesidees.fr/L-identite-nationale-un-faux-probleme.html
Comme le dit fortement Noiriel, il n’existe aucune définition de l’identité nationale qui soit acceptée par l’ensemble des chercheurs. La raison en est simple : ce n’est pas un concept scientifique, c’est une expression qui appartient au langage politique. Il ajoute plus crûment encore : la question de l’identité nationale telle qu’elle est apparue pour la première fois le 14 janvier 2007 dans le discours de Nicolas Sarkozy « est un “faux problème”, une simple magouille électorale destinée à flatter les préjugés de la fraction la plus xénophobe de la population » (p. 126).
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par horizon artificiel Jeu 11 Nov 2021 - 0:03

Spoiler:
Disons alors que j'avais peut-être une fausse idée du troll et de la cohérence.... et aussi de l'enculage de mouches.

Je me suis reposée la question : 7 x 5 ça fait combien ?


Alors donc si on me demande de faire l’opération 7x5….. J’essaierai de me préparer à ne pas entrer dans une boucle autistique et je me rappellerai qu’une multiplication n’est qu’un concept.

"Je ne partirai pas dessus avec une idée toute faite."

Je ne tomberai pas dans le piège de "jeter le bébé avec l’eau patati et on nie tout, parce que je ne suis pas convaincue que ça mène à grand-chose."

"Je préfère me tourner vers une espèce de joie que vers un rien, et créer plutôt que nier."

"Je propose une autre façon de voir, … une autre façon de comprendre" la multiplication.

"Et si c'est dans ma tête, bien sur que oui !
Tout comme dans ta tête il se trouve le rien et la négation !"

7 ; 5 ; 35 ; 75... ce sont des nom(bre)s, des mots donc aussi.

"C'est ça le truc, les mots sont troubles et mouvants, comment s'entendre si nous devons les préciser jusqu’à n'en plus rien comprendre ou s'opposer même sur ces précisions qu'on aurait faite ?"

"Chacun de nous aurait raison et tout le monde aurait tort. Ce sont des idées, juste des images quoi. On peut en faire ce que l'on veut et pour se comprendre, il faudrait nous voir les images que ces mots évoques."

"Dépends comment tu tournes les choses. si tu utilises la géométrie ou d'autres façon de voir."

"Dire qui a raison et la "vérité" des mots dans tout ce bordel, me parait bien compromis. Tout le monde et personne sans doute."

"Et pourtant, certains nutritionnistes sont meilleurs que d'autres."

Après tout, la multiplication, "c'est ce que je veux en faire."

Comment y arriver ?

"De la même façon qu'il y a des pulls en laine : en tricotant."

Non ?

"Pourquoi donc ?"

"Il se passe un drame si on déroge à cette idée et qu'on autorise le mouvement / changement ? "

"D'où vient cette idée de l’immuabilité et pourquoi je ne pourrais pas agir, faire ou penser quelle est tout simplement ce que je veux en faire ?"

C’est des maths, mais on pourrait en faire de la philo.

La multiplication et l'être...

"Être et penser sont le même était de Parménide. Mais ça m'evoque aussi le fameux cogito ergo sum."

"L'être comme chose pensive, capable de penser les / ses etats, d'avoir soucis de ce qui est. "

"Perso je trouve que l'exercice le plus intéressant de la "philosophie", ce n'est pas vraiment de dire quoi, comment, la vérité, les concepts etc..
Mais de déstabiliser la pensée d'un autre, un peu comme on foutrait un coup de pied sur une chaise pour la faire basculer, que la personne s'étonne d'être soudain déplacée et commence à penser à partir de là, sorti de son confort et de sa chaise."

"Le soucis, c'est que l'on se retrouve bien souvent à enculer les mouches au final. Comme déjà dis, le sens des mots : même une définition je peux la tordre, la rejeter même, rien d'impossible si je sais raisonner."

"Donc, on peut passer des heures pour chipoter, ou voir justement cette multiplicité d'interprétation et faire preuve d'une autre logique."

"Et si tout est illusion, alors autant faire avec et choisir ce qui nous rend meilleurs, plus joyeux et heureux et s'affirmer avec."

"À partir de là, je dirais finalement que la vérité au sens des concepts, des abstractions, je m'en fous. La vérité c'est ce qui fait le plus de bien, qui respecte le plus un élan de vie, de joie."

"Je dis juste que les choses sont pas gravées dans le ciel. Et si j'ai envie de le tordre, je peux le tordre"

"Mais je ne vais pas jeter le mot en prétendant que si le carré ne veut pas rentrer dans le triangle, c'est que le triangle n'existe pas."

75 serait un résultat faux ?

"Ben ça dépend, on peut être attaché de différentes manières, et il y a de très belles manières."

"Le fantasme c'est peut-être aussi de croire qu'une vérité s'impose à tous."

"On peut remplacer des mots par d’autres."

et donc aussi les nombres.

Cette multiplication, c'était vraiment une occasion : "j'ai eu le loisir de me pencher sur un sujet auquel je n'aurai sûrement pas pensé de moi-même, de drôlement me questionner, tenter des liens"

"Bref, malgré tout, merci de m'avoir ouvert cet intérêt"

"J'aimerai juste préciser que mon idée sur l'identité (la multiplication) n'est pas non plus totalement aboutie. Le fait d'en parler maintenant et de rencontrer cette idée me surprends à vouloir en faire une sorte "d'expérience",... Est-ce que je peux en tirer un sens éthique ? ... Est-ce que je peux le mettre en rapport avec la responsabilité ?"

Si 7 x 5 = 75 est faux, est-ce que c’est moralement condamnable et est-ce que ça engage la responsabilité ?

"c'est aussi peut-être faire un travail d'altérité et non de refus de l'autre."

Une vérité immuable ?

"On en revient ici à une espèce d'absolutisation ou tout le monde devrait ressentir la même chose pour que cette chose existe. "

"j'ai juste tenté de montrer les directions possibles des raisonnements.
J'ai formulé en tant que questions pour provoquer l'idée, c'est tout."

Pourquoi ?

"parce que je cherche à créer un goût subtil plutôt que de faire un truc d'usinage ? "

7 x 5 = ?

"Posé comme ça, je ne sais pas si la question a du sens pour moi.
En revanche je perçois son caractère utile."

7 x 5 = 75 Pas d’accord ?

"C'est tout le problème il me semble de nos échanges, tu fais une réaction".

"Sauf que ces mots n'appartiennent à personne et que l'on peut en avoir un avis et une imagination toute différente. On a le droit d'être exempt de tout les phénomènes médiatiques, de partis, être libéré de nombre de préjugés, et penser une chose sans tomber dans le piège des "idéologies".
Ce qui semble ma foi t'échapper."

Parce que le cogito c'est bien.

Mais le Gogito ?

C'est quand-même un guerrier invincible né d'une fusion de fusions de Gokû et Vegeta

Me rappelle le dialogue mémorable après l'échec du Final big-bang kaméhaméha

"Merde, Vegeto. Il faut fusioner" dit Gogeta

"Tu es sûr ? Même des fusions peuvent fusionner ?" demanda Vegeto

"Il faut essayer" répondit Gogeta

"Ok" décida finalement Vegeto. Ils firent la danse métamol et une immense lumière apparut.

Le vilain Dark Oméga Shenron demanda :

"Qui es tu ?"

"Je ne suis ni Sangoku, ni Vegeta, ni Gogeta, ni Vegeto. Je suis Gogito celui qui te fera disparaître" dit Gogito

Et grâce au "Final big-bang kaméhaméha punisher" il vainquit le super antagoniste Dark Oméga Shenron.

"On a gagné" dit Gogito avec un sourire aux lèvres.

Je crois que ce sera mon message final.
Parce que je n'arriverai jamais à écrire quelque chose de mieux.


Edit :
Je précise au cas où que Gogito (parfois aussi Super Gogito ou même Gogeto, mais l'orthographe "n'est pas gravée dans le Ciel") est un perso alternatif dans un bis-univers.... (me suis dit après coup qu'il fallait peut-être le mentionner)



---

Ce sera mon message final parce que je ne me sens plus compatible avec les concepts de cohérence et de troll tels qu'apparemment délimités par le forum. Je suis d'accord que tout est illusion d'une façon ou d'une autre, que rien dans notre esprit n'est parfaitement rationnel. Le but c'est donc de définir les contours de la cohérence des concepts et le champ de logique dans lequel on réfléchit. Par exemple, en maths, les nombres existent dans la logique de leurs axiomes.

L'identité nationale culturelle, ça n'existe pas, même pas dans une logique abstraite, dans aucun système d'axiomes ; ça ne peut être qu'imposé politiquement arbitrairement. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aurait pas adhésion d'un collectif, d'un ensemble d'individus endoctrinés, à cette idée de figer la culture nationale dans des valeurs immuables.
Tout ce qui a été proposé pour définir ce soi-disant concept sur ce fil ne parlait que d'identification personnelle à des éléments culturels choisis. HS.
Défendre une identité nationale culturelle française, c'est défendre que chaque français doit avoir comme référence les mêmes stéréotypes culturels établis comme symboles de la culture nationale.

L'étude de mon arbre généalogique n'y changera rien ; je suis française, mes parents l'étaient, mes grand-parents aussi (bien que leurs parents étaient belges), mon mari l'est devenu, mes enfants le sont. Et avant mes grand-parents, peu importe ma lignée patri- ou matrilinéaire.
Ma "culture" personnelle, à laquelle je me réfère, n'est pas nationale française, ni d'appartenance nationalement à une autre nation (peu importe une loi à laquelle je ne crois pas et qui se voudrait au-dessus des lois françaises qui régissent la citoyenneté/nationalité).

Je suis de culture universelle.

Et le forum est devenu un bis-univers dans lequel je me sens étriquée, claustrophobe.


berami a écrit:
Réponse a, Jean-Pierre : des heures à chipoter.

- Vous validez votre réponse ? C'est votre dernier mot ?

- Oui, Jean-Pierre, c'est mon dernier mot.


Dernière édition par horizon artificiel le Sam 13 Nov 2021 - 22:56, édité 1 fois (Raison : ajout d'une vidéo)
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 2823
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Jeu 11 Nov 2021 - 0:19

Alors donc si on me demande de faire l’opération 7x5….. J’essaierai de me préparer à ne pas entrer dans une boucle autistique et je me rappellerai qu’une multiplication n’est qu’un concept.
Tu fais de l'humour, mais là encore c'est criant que tu ne comprends pas ce qu'est un concept.

Si tu comprends ce qu'est un concept, tu n'as plus à te demander si l'identité de telle chose existe.
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Joann Jeu 11 Nov 2021 - 0:53

Smile


Spoiler:


"On peut remplacer des mots par d’autres."

et donc aussi les nombres.

Ma réponse (et phrase entière) se voulait plus précise que ça et interrogeait avant tout ton raisonnement. Mais tu le sais déjà bien.



"J'aimerai juste préciser que mon idée sur l'identité (la multiplication) n'est pas non plus totalement aboutie. Le fait d'en parler maintenant et de rencontrer cette idée me surprends à vouloir en faire une sorte "d'expérience",... Est-ce que je peux en tirer un sens éthique ? ... Est-ce que je peux le mettre en rapport avec la responsabilité ?"

Si c'est faux, est-ce que c’est moralement condamnable et est-ce que ça engage la responsabilité ?

Non, je parlais bien d'identité et non du multiple. Quand bien même je concevrais l'identité comme mouvante etc... l'expérience de celle-ci ne serait pas pour moi l'expérience du multiple qui, en tout cas, dans ses premiers abords, serait beaucoup plus l'affaire de perte du soi (au bon sens), alors que l'identité pour moi on va dire, permettrait une réappropriation. Encore une fois, comme un devenir, un choix , ou responsabilité.
Si on pouvait comparer à une travail "alchimique" je dirais que l'expérience de la multiplicité relèverait plus d'une œuvre au noir alors que celle de l'identité constituerait plutôt les ouvres qui suivent.
Mais je reconnais pouvoir me tromper, l'expérience me le dira.[/quote]

"Posé comme ça, je ne sais pas si la question a du sens pour moi.
En revanche je perçois son caractère utile."

Pas d’accord ?

C'est surtout pour cette question que je te réponds en fait, elle me parait la plus intéressante.
Pas d'accord, ou l'idée du "vrai" du "faux", n'est pas vraiment quelque chose qui fait sens pour moi.
Comme par exemple tu prétends que l'identité est constructiviste donc illusion.
Moi je peux, sans mal, prétendre que même toutes nos pensées sont des constructions. En revanche, pour moi elles n'ôtent pas leurs rapports au réel : elles construisent le réel.
La question du "vrai" du "faux" pour moi est donc plus complexe que binaire.


La multiplication et l'être...

ça me rappelle un titre de livre qui m'avait été proposé ici (sur ce forum). Que j'avais lu sans arriver cependant à bien me prendre dedans (trop métaphysique) mais que pourtant j'avais déjà l'impression de comprendre par le titre.
Joann
Joann

Messages : 591
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par Joann Jeu 11 Nov 2021 - 1:01

Ah je viens de comprendre pour la multiplication.
C'était une moquerie (sarcasme ?) et non pas une analogie :/
Joann
Joann

Messages : 591
Date d'inscription : 01/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par berami Jeu 11 Nov 2021 - 1:09

Oui, oui, c'était du sarcasme. Neutral
berami
berami

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par siamois93 Jeu 11 Nov 2021 - 20:59

Au-delà de la multiplication il y a la puissance. Certains nombres expriment des puissances. Par exemple, 8 c’est 2 puissance 3.
5 c’est l’addition, 6 c’est la multiplication (multipliez-vous...)
siamois93
siamois93

Messages : 10091
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Causerie, tohu bohu et tutti frutti - Page 10 Empty Re: Causerie, tohu bohu et tutti frutti

Message par siamois93 Dim 14 Nov 2021 - 14:37

2 et 3 accolés forment le nombre 23 qui est le 10ème nombre premier.
Dans l'autre sens, 32, c'est 2^5 mais également la valeur du mot cœur en hébrea. C'est aussi 32 chemins.
Est-ce qu'apprendre les tables de multiplications des 10 premiers nombres premiers nous rendrait plùs intelligents ?
siamois93
siamois93

Messages : 10091
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Je vais et je viens...

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum