Complexe d'infériorité.

4 participants

Aller en bas

Complexe d'infériorité. Empty Complexe d'infériorité.

Message par daurinak Dim 27 Juin 2021 - 19:59

Petite séance d'introspection aujourd'hui. Je crois que j'ai un complexe d'infériorité que j'essaye de me cacher à moi même. Alors étrangement je ne sais pas vraiment ce que ça signifie "complexe d'infériorité", je n'ai visiblement pas très envie d'affronter ce problème. Et pourtant à un moment donné, il faudra. Je ne pense pas que ça soit vraiment au niveau intellectuel : je suis content de mon niveau intellectuel, j'ai appris à vivre avec, je ne me sens pas particulièrement en "difficulté" à ce niveau là. Peut être plus quelque chose en rapport avec la relation à l'autre. J'ai surtout envie de vous lire autour de ce sujet. Peut être ça débloquera quelque chose chez moi.

daurinak

Messages : 227
Date d'inscription : 21/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Complexe d'infériorité. Empty Re: Complexe d'infériorité.

Message par Opium Dim 27 Juin 2021 - 21:23

Que veut dire complexe d'infériorité ?

Opium

Messages : 86
Date d'inscription : 13/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Complexe d'infériorité. Empty Re: Complexe d'infériorité.

Message par My_illusion Dim 27 Juin 2021 - 23:23

On est tous inférieurs à d’autres selon la situation. Autant l’accepter.
Quand on parle de complexe, on y colle de la pathologie psycho où la personne cherche à se valoriser de façon imposante.

Tu veux pas plutôt parler de sentiment d’infériorité?

Je le ressens souvent et puis dans les faits, j’suis moins inférieure que ce que je pensais. Mais à chaque fois, ça se répétera.
C’est lié à l’estime de soi, son amour pour soi, ce qu’on a reçu dans le passé.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4237
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Complexe d'infériorité. Empty Re: Complexe d'infériorité.

Message par Fredocondatomag Dim 27 Juin 2021 - 23:51

daurinak a écrit:Petite séance d'introspection aujourd'hui. Je crois que j'ai un complexe d'infériorité que j'essaye de me cacher à moi même. Alors étrangement je ne sais pas vraiment ce que ça signifie "complexe d'infériorité", je n'ai visiblement pas très envie d'affronter ce problème. Et pourtant à un moment donné, il faudra. Je ne pense pas que ça soit vraiment au niveau intellectuel : je suis content de mon niveau intellectuel, j'ai appris à vivre avec, je ne me sens pas particulièrement en "difficulté" à ce niveau là. Peut être plus quelque chose en rapport avec la relation à l'autre. J'ai surtout envie de vous lire autour de ce sujet. Peut être ça débloquera quelque chose chez moi.

Bonsoir,

Je suis aussi dans cette "problématique" au niveau de la relation à l'autre, je ne sais pas s'il faut parler de complexe ou de sentiment pour reprendre la question soulevée par My_illusion. Je me souviens avoir lu en CM1 une appréciation de mon instit à mon sujet sur son bureau ( que je n'étais pas censé lire donc ): "sociable mais complexé". J'imagine qu'il ne faisait pas allusion à un complexe physique que j'ai commencé à développer suite aux "taquineries" d'un garçon de CM2 mais à une attitude de profond malaise vis-à-vis de mes camarades qui a continué dans ma scolarité secondaire, mais passons. J'ai mis problématique entre guillemets car ça ne m'empoisonne pas l'existence en fait. Est-ce que tu te sens écrasé dans la relation avec autrui ? Désolé si ma question est indiscrète.

Fredocondatomag

Messages : 11
Date d'inscription : 20/11/2020
Age : 42
Localisation : Millau

Revenir en haut Aller en bas

Complexe d'infériorité. Empty Re: Complexe d'infériorité.

Message par daurinak Lun 28 Juin 2021 - 8:19

My_illusion a écrit: pathologie psycho où la personne cherche à se valoriser de façon imposante.

Non je pense que c'est bien ça le problème de fond. Comme j'évite soigneusement les interactions, ça ne me pourrit pas (encore) la vie, ni aux autres. Mais j'essayais d'examiner mes tendances "auto-sabotage", et en scénarisant ce qui se passerait en cas de "réussite", j'obtenais justement cette impression que j'avais ces comportements en moi : (plus ou moins) dormant. Mais ça ne me convient pas. J'ai besoin de "soigner" cette maladie. Pour autant que je puisse le constater, je ne me sens pas "inférieur", à la rigueur j'aurais plutôt le problème inverse. Pas que je me sente mieux ou plus que les autres, mais c'est vrai que j'aime être le "plus ceci ou cela" de la pièce où je me trouve. Par simplicité j'aime donc être dans une pièce vide au moment ou je fais ce bilan. Ainsi je suis toujours premier. J'aime cette sensation que le monde est à découvrir, et que je suis le seul à pouvoir le faire. Mais bizarrement je ne prends pas ça pour un problème, tant que ça reste entre moi et moi. Ou à la rigueur tant que ça reste entre les quelques rares personnes qui sont également dans cette situation mais tout de même ouvert à un échange ou on est chacun nettement supérieur à l'autre, mais ça ne gêne finalement pas la communication. Voir ça la rend plus amusante, tant que le nombre des points marqué reste dans une forme d’équilibre : j'en connais un avec qui j’interagis parfois, et que je connais depuis longtemps.

A contrario, je n'aime pas l'idée que je puisse violenter les autres. Je suppose que j'ai accumulé des colères,  beaucoup, ou un besoin de vengeance, ou quelque chose. C'est dormant. Mais si un jour j'arrive à faire fonctionner mes projets, j'ai très peur que ça se réveille. Et cette peur me ralenti. Et à vrai dire, j'aimerais autant que cette crainte ne se réalise jamais. J'ai l'arrogance de croire que je vaux mieux que ça.

Est-ce que tu te sens écrasé dans la relation avec autrui ?
Non. Mais je suis toujours étonné que certaines personnes soient plus écoutées que d'autres, pas sur la base de la qualité de leur propos, mais simplement car elles sont célèbres. Où célébrité est relatif. Pour moi Yann Lecun, Dali, le mec de la chaîne youtube "Heu?reka", et Elon Musk sont tous pareillement célèbres. Même si objectivement il existe des différences d'échelle. J'aime croire qu'il est possible d'examiner une idée, un propos, indépendamment de sa source, comme le disaient si bien Einstein, Socrate et Milton Erickson.

daurinak

Messages : 227
Date d'inscription : 21/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum