Ainsi vint le misanthrope

3 participants

Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Sam 5 Juin 2021 - 15:34

Ces doigts frappant les carrés de plastiques lettrés seraient annonciateurs d'une aube nouvelle, ode à la tribulation exaltée et la face de ponctuation pointue, les signes annonciateurs de sa venue furent une fois encore ignorés, mais quand ouvrant ses bras, comme nuages délivrant le soleil, il fera jaillir la lumière, de celles dont on ignore la teneur avant première aveuglement, alors bercé par son aura nitescente, les survivants oculaires seront bénis, et se nourrissant à son sein, ils obtiendront le salut.
Le misanthrope organise un concours, les heureux élus auront la chance de participer à un grand projet, la construction d'une arche pour le sauver des flots, une fois l'eau au niveau du menton fier, votre guide vous gratifiera depuis le pont d'un signe et d'un mot d'adieu vous révélant le sens de la vie et de toutes choses, inutile de préciser la rareté et l'extraordinaire opportunité vous étant offerte, hâtez vous de devenir utiles et productifs, cessez de croire, croyez.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par 3615chuna Sam 5 Juin 2021 - 16:25

Bienvenue Smile

3615chuna

Messages : 20865
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par izo Sam 5 Juin 2021 - 16:37

Enfin c’est pas trop tôt. Nous étions éreintés d’impatience. La moue maussade à sonder le marc du café matinal, de dix heures et de midi treize, les entrailles de toutes sortes, le ciel vide, le fond de l’œil. Bref un incessant examen pour une déception chaque fois renouvelée, au point de nous laisser dans le plus grand désarroi à ne plus savoir où est notre droite et où est notre gauche, ce qui est inconvenant pour qui veut prendre une précise direction.
Mais alléluia, voici celui qui va nous sortir de cette nitre insupportable qui gâte nos mains. Il ne perd pas son temps le bougre quand même à nous mettre au boulot aussi sec que cela à peine apparu. Une arche dit-il . Bon on ne va pas réinventer l’eau chaude, allons aux archives voir les pensées du Père Noé sur ce sujet...
izo
izo

Messages : 4395
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Dim 6 Juin 2021 - 3:34

3615chuna a écrit:Bienvenue Smile
Bienvenue à toi, je ne suis autorisé à partager un lien externe durant sept jours, il m'en aura fallu uniquement trois pour créer ma propre planète, mon message restera donc incomplet, pour les siècles des siècles.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Dim 6 Juin 2021 - 3:38

izo a écrit:Enfin c’est pas trop tôt. Nous étions éreintés d’impatience. La moue maussade à sonder le marc du café matinal, de dix heures et de midi treize, les entrailles de toutes sortes, le ciel vide, le fond de l’œil. Bref un incessant examen pour une déception chaque fois renouvelée, au point de nous laisser dans le plus grand désarroi à ne plus savoir où est notre droite et où est notre gauche, ce qui est inconvenant pour qui veut prendre une précise direction.
Mais alléluia, voici celui qui va nous sortir de cette nitre insupportable qui gâte nos mains. Il ne perd pas son temps le bougre quand même à nous mettre au boulot aussi sec que cela à peine apparu. Une arche dit-il . Bon on ne va pas réinventer l’eau chaude, allons aux archives voir les pensées du Père Noé sur ce sujet...

Le misanthrope accepte ton inconditionnelle postulation, en le monde mirifique s'ouvrant à toi, nul besoin de gauche, de droite, il suffit de croire et avancer vers la direction unique, celle de lumière, où que tu sois, ferme les yeux, lève toi et marche vers elle, le chemin sera difficile à l'âme impure de l'humanoïde primaire, mais les contacts multiples des éléments sont maigres embûches à l’avènement d'un nouveau monde, une fois baigné par mon aura, laisse ton corps mortel choir vers ton sauveur, alors ombre sera clarté, doute, certitude, désespoir, souvenance lointaine et peut-être même, face fruitée de l'art, qui sait à part lui.
Pour les uns je suis une source unique de lumière, pour d'autres elle est double et klaxonnante, auquel cas le misanthrope se dégage de toutes responsabilités.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par izo Dim 6 Juin 2021 - 12:19

Il suffît de croire. Le il suffit est déjà exténuant. Je suis faible. Une vie parfois n’y parvient pas. Ma vie donc... Néanmoins voilà la source, un allant faisant office de moteur, déchargé si possible d’un piètre passager généralement rouspéteur et gourmand d’attachements. Donc, se détacher à nouveau: à peine naître et mourir déjà. Vie et mort liés. Amoureusement liés. Une main jointe en somme qui invite au voyage.
Cependant pourquoi préférer la lumière au lieu par exemple de la nuit d’où nous sommes finalement tous issus et qui seule peut couvrir toute la terre (à l’inverse de la lumière)? Ah oui fermer les yeux, la voilà la nuit. Ensuite se lever. Priser la verticalité. Geste difficile. Chanceler est impossible vue qu’il n’y a ni droite ni gauche. S’offre à nous un chemin unique, pareille à la lame du cimeterre qui brille de tous ses feux. Un appel du pied. Celui-ci n’a qu’à être agile. Et d’ailleurs pourquoi donc marcher et si je veux ramper ?
Mais cela ne vaut pas puisque c’est l’avènement d’un nouveau monde qui semble être le bout. Inventer un monde en plus de celui où nous sommes ? N’est pas une idée ça qui viendrait contredire la première croyance aveugle qui formule le jour en commandant la nuit ?
izo
izo

Messages : 4395
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Dim 6 Juin 2021 - 13:23

izo a écrit:Il suffît de croire. Le il suffit est déjà exténuant. Je suis faible. Une vie parfois n’y parvient pas. Ma vie donc... Néanmoins voilà la source, un allant faisant office de moteur, déchargé si possible d’un piètre passager généralement rouspéteur et gourmand d’attachements. Donc, se détacher à nouveau: à peine naître et mourir déjà. Vie et mort liés. Amoureusement liés. Une main jointe en somme qui invite au voyage.
Cependant pourquoi préférer la lumière au lieu par exemple de la nuit d’où nous sommes finalement tous issus et qui seule peut couvrir toute la terre (à l’inverse de la lumière)? Ah oui fermer les yeux, la voilà la nuit. Ensuite se lever. Priser la verticalité. Geste difficile. Chanceler est impossible vue qu’il n’y a ni droite ni gauche. S’offre à nous un chemin unique, pareille à la lame du cimeterre qui brille de tous ses feux. Un appel du pied. Celui-ci n’a qu’à être agile. Et d’ailleurs pourquoi donc marcher et si je veux ramper ?
Mais cela ne vaut pas puisque c’est l’avènement d’un nouveau monde qui semble être le bout. Inventer un monde en plus de celui où nous sommes ? N’est pas une idée ça qui viendrait contredire la première croyance aveugle qui formule le jour en commandant la nuit ?

Chercher la faille du misanthrope est éreintante entreprise, je n'en doute, beaucoup sont aujourd'hui lévitants ectoplasmes à son épaule d'avoir essayé, ne me souvenant leurs dénominations, ils s'effacent peu à peu tel soumis au folklore mexicain.
Pourquoi te ranger en les faibles?
En ce monde aux valeurs inversées il est plutôt bon signe l'interrogation de sa valeur individuelle.
Le mort choisira toujours la première opportunité de vivre, s'en détachant rarement, apeuré par son statut rétroactif, seulement toute vie est-elle bonne à prendre?
Ces nuits rêvées sont elles semblables en la conscience et l'inconscience?
Marche, cours, rampe, vole si tu le peux, en mon monde rien d'impossible, porté par ton sauveur, ton horizontalité ne sera obstacle au mouvement, à son contact tout deviendra clair, lui seul est la clé menant à l'absolution, il est temple, royaume, monde, paradis, l'alpha et l'oméga de ta fantasmagorie, le jour et la nuit, partout et nulle part, en ton esprit et ailleurs.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par izo Dim 6 Juin 2021 - 13:58

Non les failles géologiques ont mon intérêt seul, pas les failles personnelles. Je ne contre pas, ni ne me confronte bien au contraire, je sonde. J’ai pour outils une pelle fameuse qui me sert à creuser pour arpenter le monde que je ne réduis pas à ses seuls nombres et figures. C’est bien plus compliqué que cela. Je suis seulement curieuse des sens et contresens de la réalité et en cherche l’epousaille.
Ma faiblesse tient en ce que ma valeur n’est pas mon intérêt premier ainsi que moi même d’ailleurs. Je suis allant, et la mort ne m’effraie pas plus que ça autant celle là conceptuelle que réelle. Cette question ne me préoccupe pas, en revanche celle là de l’origine oui.
Aussi, et pas aussi d’ailleurs, je ne ressens pas la nécessité de l’accolade avec qui que ce soit, dont une lumière ou une aura ou toute autre chose. Mais savoir comment se fabrique une aura et comment se fait le chemin vers elle m’intéresse car les réponses me sont un précieux enseignement sur la nature de la personne et des personnes en général. Enfin, non, je ne veux pas être sauvée.
izo
izo

Messages : 4395
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Lun 7 Juin 2021 - 2:51

izo a écrit:Non les failles géologiques ont mon intérêt seul, pas les failles personnelles. Je ne contre pas, ni ne me confronte bien au contraire, je sonde. J’ai pour outils une pelle fameuse qui me sert à creuser pour arpenter le monde que je ne réduis pas à ses seuls nombres et figures. C’est bien plus compliqué que cela. Je suis seulement curieuse des sens et contresens de la réalité et en cherche l’epousaille.
Ma faiblesse tient en ce que ma valeur n’est pas mon intérêt premier ainsi que moi même d’ailleurs. Je suis allant, et la mort ne m’effraie pas plus que ça autant celle là conceptuelle que réelle. Cette question ne me préoccupe pas, en revanche celle là de l’origine oui.
Aussi, et pas aussi d’ailleurs, je ne ressens pas la nécessité de l’accolade avec qui que ce soit, dont une lumière ou une aura ou toute autre chose. Mais savoir comment se fabrique une aura et comment se fait le chemin vers elle m’intéresse car les réponses me sont un précieux enseignement sur la nature de la personne et des personnes en général. Enfin, non, je ne veux pas être sauvée.

Aux travers de plus de quatre-mille-deux-cents coups de pelle, plus un gramme de matière pixéleuse ne fut retourné par la fameuse, pourtant toujours en plein arpentage si complexe.
Le feu ne m'effraie pas plus que ça, mais si piégé dans un four, me consumant lentement je reverrais surement cette position, perdant également quelques secondes à réfléchir en tant que four et des responsabilités de chacun.
Le misanthrope est-il meilleur pelleteur ou toupille analytique, il lui faudra en tout cas nettement moins de sable écoulé pour sonder l'izolune.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par izo Lun 7 Juin 2021 - 7:05

Le palmarès n’est pas si tant attrayant finalement. Les tableaux de chasse sont lassant pour tout dire, on est rapidement accaparé par l’espace qui vient à manquer. Il est préférable de regarder s’écouler le sable, activité qui peut s’avérer plaisante, quant on sait comment aménager tous les autres grains restant en sa faveur et pour son propre plaisir. Les dimensions espace temps sont inégales en somme. C’est là un pouvoir certain qui fait se régaler n’importe quelle panse comme on ne peut l’imaginer. J’aime bien ma pelle et n’envisage pas la proximité avec un four sous l’angle du misanthrope, l’eau aussi est piegeuse et on peut y mourir à petit feu. C’est terrible.
izo
izo

Messages : 4395
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par Le misanthrope Lun 7 Juin 2021 - 11:44

izo a écrit:Le palmarès n’est pas si tant attrayant finalement. Les tableaux de chasse sont lassant pour tout dire, on est rapidement accaparé par l’espace qui vient à manquer. Il est préférable de regarder s’écouler le sable, activité qui peut s’avérer plaisante,  quant on sait comment aménager tous les autres grains restant en sa faveur et pour son propre plaisir. Les dimensions espace temps sont inégales en somme. C’est là un pouvoir certain qui fait se régaler n’importe quelle panse comme on ne peut l’imaginer. J’aime bien ma pelle et n’envisage pas la proximité avec un four sous l’angle du misanthrope, l’eau aussi est piegeuse et on peut y mourir à petit feu. C’est terrible.

Nul besoin d'un tableau quand suffit piédestal, l'espace vide attire le sable lui aussi, il devient vite trou noir ou jaune accaparant nos yeux et le reste, souvent sont justement dissociés le soi et le nous, car à l'instar des palmarès, l'existence du nous tend principalement à combler des trous, mais parfois, en l'espace et le temps propice, les planètes peuvent s'aligner comme pointant le miracle.
De quoi se régale l'Izopanse à part mes angles?
Une pensée pour les morts, noyés lentement mais véhiculés à grande vitesse sous-marine, je n'ose imaginer un four venant s'ajouter à l'équation.
Le misanthrope
Le misanthrope

Messages : 26
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ainsi vint le misanthrope Empty Re: Ainsi vint le misanthrope

Message par izo Lun 7 Juin 2021 - 20:12

Je fuis les piédestaux aussi. La marche y est assurée au départ mais va savoir si à la longue un petit malin ne viendra pas au pied levé déboulonner ma statuaire personne. J’ai déjà fort à faire avec mon duplex. Quant aux trois noirs je fais office de lampadophore pour les voir sous tous leurs angles. Je les tisonne aussi cultivant le côté vestal de ma personne qui est disons le protéiforme, ici dira imperceptible, parfois invisible. Il est sans doute vrai que quand on est partout on est nulle part. Mon régal puisque la question est posée, est pluriel et jouxte tout à la fois l’infini et le fini dans une extension permanente, tant que s’en est épuisant. Je fais mon arche. Pas de Noé. Non comme Panta Rhei, devînt eau, je me fais arche ballottée, échouée, aveugle (la pelle est aveuglante), et pourtant capable de voir dans le noir où je suis bien. Ce qui explique ma glose sur la lumière la dernière fois.
Et au misanthrope quelles sont ses eaux vives ?
izo
izo

Messages : 4395
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum