Complètement paumé

Aller en bas

Complètement paumé Empty Complètement paumé

Message par Hadess Dim 18 Avr 2021 - 20:15

Bonjour à tous, je me présente rapidement.37 ans, " diagnostiqué " HP hétérogène il y a 2 ans. et donc complètement paumé.
En gros, jamais su qui j etais vraiment, j ai fait des études de maths ( jadis) sans trop savoir pourquoi ( ça aurait pu être de lettres, c était pareil) mais me suis arrêté à la licence.
Pas mal de petits boulots par la suite, rien d intéressant. Je suis parti à l étranger, ai travaillé 5 ans en centre d appel, puis j ai démissionné pour voyager sans vraiment en avoir envie, mais je commençais à péter un câble.
Le fait est que je suis incapable d avoir envie de quelque chose, de visualiser une vie qui me convienne. Rien ne m anime, tout se ressemble et m indiffère. Donc complètement bloqué côté pro. Même chose côté relations, notamment amoureuses. Comme si mes émotions étaient bloquées ou mortes. Et clairement je ne sais pas comment sortir de là, comment me sentir vivant. Je poste ici car peut être que le côté HP a un rôle là dedans, je n en sais rien. J ai vu des psychologues, des psychiatres, mais rien. Les médicaments n ont rien fait. L ayahuasca non plus. C est comme si j etais vide, un fantôme en réalité. Je voulais savoir si d autres ont déjà été dans mon cas, et du coup, si quelqu'un pouvait me donner un conseil, un tuyau, de l aide.. Merci par avance.

Hadess

Messages : 5
Date d'inscription : 18/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par Ceci n'est pas un tigrou Dim 18 Avr 2021 - 20:17

Hadess a écrit:Rien ne m anime, tout se ressemble et m indiffère.

Qu'est ce que tu aimes vraiment faire ? il y a bien quelque chose
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3239
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par SaraharaS Dim 18 Avr 2021 - 20:35

Bonsoir et bienvenue zici Hadess,
Tu dis que rien ne t'anime... Est-ce que ça a toujours été le cas ? Plus jeune, voire enfant ?...
Où as-tu voyagé ?

SaraharaS

Messages : 1147
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par higeekomori Dim 18 Avr 2021 - 20:40

Salut Tchao

Déjà en premier, merci pour cette présentation-témoignage. Complètement paumé IPB_796 Cela n'a peut-être pas été facile de de sauter le pas et venir expliquer ce désarroi. En tous les cas, dans ton texte passe très bien la notion de vide intérieur et de mode de vie parfaitement monolithique et linéaire. Au moins, c'est déjà ça. ^^


Sans te pousser à tenter pour ensuite nous renseigner, je vais prendre une autre voie que celle exprimer par Ceci n'est pas un tigrou pour arriver au même chemin.

Dans tes plus grandes mises en danger, (TS? Peurs? Prises de risque?) y-a-t-il eu un moment particulier où tu t'es potentiellement senti plus vivant que d'habitude ? Et veux-tu bien nous en parler, développer?

Sinon, pour faire le rapprochement avec ta situation, j'ai bien connu quelques épisodes de complète aboulie, mais paradoxalement, je serais plutôt le contraire de toi.


A très bientôt. Very Happy


Hig.


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 2998
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par Hadess Dim 18 Avr 2021 - 23:19

Merci pour vos réponses. Franchement, c'est difficile à décrire. Je ne peux pas vraiment dire que j aime faire quelque chose en particulier dans le sens où il n y a pas vraiment quelque chose qui puisse me procurer du plaisir. Je peux par exemple jouer aux échecs, faire du piano, mais quelque part, c est machinal. Je ne peux pas dire que j y prends du plaisir. Pour revenir au côté pro, par exemple je sais évidemment la différence par exemple entre un boucher, un avocat ou un médecin, mais ce ne sont que des mots, rien de plus. Je suis incapable de ressentir quelque chose comme de la volonté, de la fierté, ou dans un autre style , de la jalousie.. Pour répondre à l une des questions, j ai voyagé en Asie, Océanie, et Amérique du Sud. Je me suis senti bien pendant quelques secondes/ minutes à un moment près de Tokyo ( ça m a fait bizarre, je n etais pas habitué), et puis ensuite le vide est revenu. Impossible de m en débarasser et impossible d avoir de la motivation. J ai oublié ce que ça voulait dire.. Je ne vois pas vraiment comment je peux continuer comme ça. Depuis quand ça date? Difficile à dire. À l adolescence peut être.

Hadess

Messages : 5
Date d'inscription : 18/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par 3615chuna Lun 19 Avr 2021 - 7:21

Bonjour et bienvenue.

Tu as fait un Irm pour voir l'état de ton cerveau ?

Ça m'attriste pour toi cet état de demi vie.
Ne pas savoir qui on est, bah... on s'y fait. Ne pas (ou peu) ressentir, ça me semble pas facile.

Je ne suis pas certaine qu'il y ait un lien avec le hp, généralement c'est plutôt le contraire, les gens ressentent et peuvent avoir du mal à reguler leurs ressentis et émotions.
3615chuna
3615chuna

Messages : 20765
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par SaraharaS Lun 19 Avr 2021 - 9:40

Je me suis senti bien pendant quelques secondes/ minutes à un moment près de Tokyo
Est-ce que tu sais ce qui a suscité cette sensation de bien-être ?
Depuis quand ça date? Difficile à dire. À l adolescence peut être.
Est-ce qu'il y a eu un déclencheur ?
Qu'est-ce qui te motivait et/ou te donnait du plaisir à l'époque du coup, avant cette apathie ?

SaraharaS

Messages : 1147
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par Hadess Lun 19 Avr 2021 - 11:23

Non, jamais fait d IRM du cerveau. J y ai pensé à un moment , surtout que j ai été trépané quand j etais gamin, mais ma psychiatre estimait que rien ne justifiait d en faire une. Et la neuro disait qu il n y avait pas de soucis. Mais c est vrai que je serais curieux, histoire de voir comment ça se passe là dedans, s il y a une cause ou autre.. Qu est ce qui me motivait avant? Humm, quand j etais enfant, je voulais travailler pour le National Geographic, en tout cas j aimais les émissions de voyage, de découverte.. Peut être qu à Tokyo, un bref instant, cette sensation d ailleurs m a frappé... Je pense quand même que depuis très longtemps, je me suis imaginé qu il y avait des choses géniales à faire dans ce monde, qu il pouvait être plus excitant, qu il y avait des raisons de se lever tous les matins.. Et bien non en fait.. En tout cas, je n ai pas trouvé, et sincèrement je ne sais pas comment font la plupart des gens.. Mystère

Hadess

Messages : 5
Date d'inscription : 18/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par SaraharaS Lun 19 Avr 2021 - 12:01

Je ne sais pas trop comment font la plupart des gens... Peut-être se les inventent-ils, ces raisons... qu'importe que ce ne soit qu'illusion tant que ça les fait se lever..?
As-tu essayer de trouver un travail en lien avec tes envies d'enfant (de quand tu étais enfant) ou tes voyages étaient sans but précis ?
Trépanation... Absence de sens et de ressentis... As-tu pris d'autres avis médicaux ?


Dernière édition par SaraharaS le Jeu 22 Avr 2021 - 15:13, édité 1 fois

SaraharaS

Messages : 1147
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Complètement paumé Empty Re: Complètement paumé

Message par RonaldMcDonald Lun 19 Avr 2021 - 15:22

SaraharaS a écrit:Je ne sais pas trop comment font la plupart des gens... Peut-être se les inventent-ils, ces raisons... qu'importe que ce ne soit qu'illusion tant que ça les fait se lever..?
C'est un des dadas de Carlos Tinoco. Dans son bouquin, il dit que l'inconvénient d'avoir une conscience, c'est qu'on a conscience de notre propre mortalité - ce qui nous rend complètement fous. C'est pour ça qu'on cherche un sens à notre vie - pour gérer notre angoisse de la mort.

Après, il part sur a distinction entre les "non-surdoués" qui trouvent du sens à leur vie dans le récit commun, et le "surdoué" qui va plus chercher du sens dans la compréhension. Plus le temps passe, et plus je suis convaincu que bien des gens avec un QI de plus de 130 ne sont pas concernés par Tinoco, et bien des gens en dessous de 130 le sont. Mais il y a quand même un recouvrement partiel, dont beaucoup d'échantillions trainent en ces lieux (moi, pour commencer). C'est toujours arbitraire, ce qui nous motive, au final.

Donc non, ces gens n'inventent pas les raisons qui les font se lever. Ils vont les piocher dans un inconscient collectif largement inventé par d'autres. C'est presque pareil, au final, sauf que c'est du travail d'équipe.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 2848
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum