Questionnements sur la volonté

5 participants

Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Questionnements sur la volonté

Message par Haraldson Sam 13 Mar 2021 - 0:39

J’essaye de comprendre comment fonctionne la volonté, je constate qu’elle est primordiale en ce qui me concerne, et j’ai pratiquement un rapport à la volonté qui relève de la dépendance et de l’addiction

Je suis un garçon qui a besoin de comprendre ce qui lui arrive, jusqu’à présent je constatais des variations, des fluctuations dans ma volonté, j’étais quasi spectateur du phénomène, mais j’ai jamais vraiment maîtrisé ma volonté puisque quand je prends du recul j’ai plutôt l’impression que c’est elle qui me maîtrise

Alors ici, lorsque je parle de volonté j’en parle dans le sens de « motivation », je vois ça comme une force psychologique qui fait que tu arrives à tes fins


Déjà description de ma façon de fonctionner:

J’ai plusieurs niveaux de volonté, qui dépendent de plusieurs niveaux d’envie

J’ai pu remarquer que des niveaux j’en avais trois:

Niveau 1:Lorsque mon envie de réussir un truc est faible, je vais faire des efforts modérés, des efforts raisonnables pour le réussir, mais je constate que en réalité lorsque je fais des efforts modérés, je réussis assez rarement ce que je voulais faire

Niveau 2: Lorsque mon envie de réussir un truc est assez élevée mais qu’elle reste quand-même raisonnable, je vais pouvoir faire des efforts déjà beaucoup plus massifs, mais il manque encore un petit truc, la petite étincelle, du coup je fais certes des efforts importants mais quand même très raisonnables (c’est à dire que je m’arrête si je vois pas de résultat), mon envie est forte mais pas assez pour être à 100% en taux de réussite

Niveau 3: Lorsque mon envie de réussir mon coup est complètement viscérale, maximale, c’est-à-dire que le fait de ne pas réussir mon coup serait vécu comme une grande souffrance pour moi
À ce niveau d’envie je débloque l’étincelle qui manquait aux niveaux 1 et 2, et je suis capable de niveaux de concentration, de focalisation, de détermination et d’abnégation qui sont complètement dingues
À ce niveau là je suis beaucoup moins rationnel qu’aux niveaux 1 et 2, c’est comme si y’avait une partie de mon cerveau qui s’éteignait et que ça se mettait en mode « sans échec », en « marche forcée »
Du coup ça fait que, contrairement aux deux autres niveaux, là même si je ne vois pas de résultats, même si c’est « apparemment » perdu d’avance, je continue, je deviens un espèce de forçat, c’est une sorte de transe qui me rend hyper-efficace et qui fait que j’ai réussi à faire des choses qui étaient théoriquement impossibles à faire pour quelqu’un comme moi (je vais pas parler des trucs en question mais je peux juste dire que ça demande des gros efforts que la plupart des gens n’arrivent pas à faire)

Je me suis impressionné moi-même avec ce niveau de volonté, enfin j’ai fais des trucs que je sais même pas si je pourrais les reproduire, en terme de difficulté


Alors là j’en viens à ma problématique: Dans l’absolu je suis capable de débloquer un niveau de volonté maximale (niveau 3) mais je ne peux le débloquer que si mon envie est elle aussi maximale (viscérale)

Le souci c’est que je ne maîtrise pas mon degré d’envie, je sais de quoi j’ai envie mais je ne décide pas d’avoir plus ou moins envie de réussir quelque chose
C’est pas moi qui prends l’envie, c’est l’envie qui me prends, et au final moi j’obéis

Si mon envie est forte mais pas tout-à-fait assez pour débloquer le niveau 3, mes chances d’arriver à mes fins restent faibles

Si mon envie est suffisamment forte pour débloquer le niveau 3, j’arriverai à mes fins sans aucun doute

Pour vous expliquer la chose de façon « statistique », jusqu’à aujourd’hui à chaque fois que j’ai débloqué une envie de niveau 3 pour un objectif, je n’en ai foiré aucun

Donc systématiquement, immanquablement, lorsque j’ai débloqué le niveau 3, je suis arrivé à mes fins, taux de réussite 100%

Alors que pour les niveaux d’envie 1 et 2, on est plutôt sur du 40% ou 50%


Donc ce qui est compliqué dans cette histoire, c’est que j’arrive pas à avoir un niveau de volonté hyper puissant pour un truc qui me fait moyennement envie

Et c’est embêtant parce qu’il y a plein de choses qui, même si elles ne me font pas envie viscéralement, sont néanmoins importantes, ça peut être des choses qui sont juste nécessaires et pratiques

Mais mon niveau d’envie n’est pas lié à l’utilité pratique de mon objectif
Mon objectif peut être totalement inutile en pratique, mais mon envie de l’atteindre peut être complètement dingue, hallucinante
Et à l’inverse il peut y avoir certaines choses qui me seraient objectivement très utiles, mais étant donné que l’envie n’est pas viscérale je débloque pas le niveau 3

Donc c’est un problème, parce que ça veut dire que j’obéis à mes pulsions et que je peux poursuivre des objectifs qui sont inutiles voire carrément mauvais ou dangereux pour moi
Mon envie et ma motivation ne sont pas ordonnés correctement, la hiérarchie des envies n’est pas raisonnable

Alors moi je ne connais aucun manuel qui explique comment on contrôle sa motivation
J’ai lu des choses qui expliquaient comment on s’organise, comment on planifie, et c’est très intéressant mais ça rentre pas dans le noyau dur

Et le noyau dur c’est ça: Comment on fait pour maîtriser sa motivation et pour la mettre au maximum de façon délibérée, et comment on fait pour que ça ne soit pas la motivation qui nous contrôle, parce que pour l’instant je me rends compte que c’est le cas, la marionnette c’est moi, et le marionnettiste c’est ma motivation, et je voudrais inverser le truc

Je vous serai très reconnaissant si vous pouviez m’expliquer des choses là-dessus

Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par infp Sam 13 Mar 2021 - 3:54

Le niveau 3, si en réalité, il n'était pas plus surhumain, mais plus radical ? et s'il était pas plus mais moins ? Si parfois il fallait enlever le vernis de sophistication qui n'aide pas ?

Illustration :
Alors ici, lorsque je parle de volonté j’en parle dans le sens de « motivation », je vois ça comme une force psychologique qui fait que tu arrives à tes fins


Déjà description de ma façon de fonctionner:

J’ai plusieurs niveaux de volonté, qui dépendent de plusieurs niveaux d’envie
Quelle distinction entre "motivation", "envie" et "volonté" dans la construction de ton modèle ?

je constate qu’elle est primordiale en ce qui me concerne, et j’ai pratiquement un rapport à la volonté qui relève de la dépendance et de l’addiction

Je suis un garçon qui a besoin de comprendre ce qui lui arrive, jusqu’à présent je constatais des variations, des fluctuations dans ma volonté, j’étais quasi spectateur du phénomène, mais j’ai jamais vraiment maîtrisé ma volonté puisque quand je prends du recul j’ai plutôt l’impression que c’est elle qui me maîtrise

Alors ici, lorsque je parle de volonté j’en parle dans le sens de « motivation », je vois ça comme une force psychologique qui fait que tu arrives à tes fins
Le passage en gras est étonnant : tu dis, c'est ma volonté, c'est elle qui me maîtrise. Je crois que tu sais que c'est étonnant comme formulation, du fait de la définition du mot volonté.

D'abord, je me dis que tu sais que tu formules une espèce de paradoxe, et que tu veux pousser la réflexion : dépasser le paradoxe... mais j'en doute en lisant ta petite définition de la volonté, que tu fais sciemment coïncider avec la motivation, les pulsions...

Tu construis un raisonnement que tu articules en disant, grosso modo, ma volonté ceci, ma motivation cela, mes envies de ce côté-là, l'un fait ceci sur tel autre et l'autre agit sur mon désir... etc. Tout cela en utilisant des termes auxquels tu donnes finalement la même définition.

Comme si je devais raconter une histoire : c'est Winnie qui mange trop de miel et qui se retrouve les fesses bloqués dans un arbre... sauf que patatra, je t'explique que Winnie veut dire arbre, que arbre veut dire miel et que fesses veut dire Winnie et aussi miel, etc. Il advient "Winnie a trop mangé de Winnie, il a bloqué ses Winnie dans Winnie."
infp
infp

Messages : 173
Date d'inscription : 23/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par Névromon Sam 13 Mar 2021 - 7:48

1) Donne du sens pour rendre plus intrinsèques (ou totalement) des objectifs intermédiaires.
2) Ou lâche prise.
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par Haraldson Sam 13 Mar 2021 - 17:26

infp a écrit:Le niveau 3, si en réalité, il n'était pas plus surhumain, mais plus radical ? et s'il était pas plus mais moins ? Si parfois il fallait enlever le vernis de sophistication qui n'aide pas ?

Illustration :
Alors ici, lorsque je parle de volonté j’en parle dans le sens de « motivation », je vois ça comme une force psychologique qui fait que tu arrives à tes fins


Déjà description de ma façon de fonctionner:

J’ai plusieurs niveaux de volonté, qui dépendent de plusieurs niveaux d’envie
Quelle distinction entre "motivation", "envie" et "volonté" dans la construction de ton modèle ?

je constate qu’elle est primordiale en ce qui me concerne, et j’ai pratiquement un rapport à la volonté qui relève de la dépendance et de l’addiction

Je suis un garçon qui a besoin de comprendre ce qui lui arrive, jusqu’à présent je constatais des variations, des fluctuations dans ma volonté, j’étais quasi spectateur du phénomène, mais j’ai jamais vraiment maîtrisé ma volonté puisque quand je prends du recul j’ai plutôt l’impression que c’est elle qui me maîtrise

Alors ici, lorsque je parle de volonté j’en parle dans le sens de « motivation », je vois ça comme une force psychologique qui fait que tu arrives à tes fins
Le passage en gras est étonnant : tu dis, c'est ma volonté, c'est elle qui me maîtrise. Je crois que tu sais que c'est étonnant comme formulation, du fait de la définition du mot volonté.

D'abord, je me dis que tu sais que tu formules une espèce de paradoxe, et que tu veux pousser la réflexion : dépasser le paradoxe... mais j'en doute en lisant ta petite définition de la volonté, que tu fais sciemment coïncider avec la motivation, les pulsions...

Tu construis un raisonnement que tu articules en disant, grosso modo, ma volonté ceci, ma motivation cela, mes envies de ce côté-là, l'un fait ceci sur tel autre et l'autre agit sur mon désir... etc. Tout cela en utilisant des termes auxquels tu donnes finalement la même définition.

Comme si je devais raconter une histoire : c'est Winnie qui mange trop de miel et qui se retrouve les fesses bloqués dans un arbre... sauf que patatra, je t'explique que Winnie veut dire arbre, que arbre veut dire miel et que fesses veut dire Winnie et aussi miel, etc. Il advient "Winnie a trop mangé de Winnie, il a bloqué ses Winnie dans Winnie."


« Quelle distinction entre "motivation", "envie" et "volonté" dans la construction de ton modèle? »

« Tu construis un raisonnement que tu articules en disant, grosso modo, ma volonté ceci, ma motivation cela, mes envies de ce côté-là, l'un fait ceci sur tel autre et l'autre agit sur mon désir... etc. Tout cela en utilisant des termes auxquels tu donnes finalement la même définition.

Comme si je devais raconter une histoire : c'est Winnie qui mange trop de miel et qui se retrouve les fesses bloqués dans un arbre... sauf que patatra, je t'explique que Winnie veut dire arbre, que arbre veut dire miel et que fesses veut dire Winnie et aussi miel, etc. Il advient "Winnie a trop mangé de Winnie, il a bloqué ses Winnie dans Winnie. »




Le souci c’est que j’ai du mal à verbaliser ça, puisque déjà c’est un truc très diffus dans ma tête, du coup c’est déjà beau que je sois arrivé à comprendre qu’il y avait des niveaux 1, 2 et 3

Le but de mon post c’est pas de faire un exposé structuré, avec une terminologie bien carrée, je cherche juste à dire ce qui se passe en moi de la façon la moins brouillon possible, et c’est pas évident puisque à l’intérieur de moi c’est très brouillon justement sur cette question de la volonté/motivation

Je ne maîtrise pas le sujet, je le sens juste, du coup je manque de termes, d’autant que j’ai pas fait d’études de psychologie

Pour simplifier, je dirais que ma volonté de faire quelque chose augmente à mesure que mon intérêt pour cette chose augmente
Et ici je parle d’intérêt au sens « affectif/émotionnel », dans le sens de quelque chose qui me fait vibrer viscéralement, et non pas au sens d’un intérêt rationnel et utilitaire

Comme je disais, je peux être intéressé et motivé de façon hyper intense par des choses qui sont objectivement inutiles mais qui me font quelque chose de viscéral (désolé d’employer de mot à répétition mais c’est parce que quand j’ai vraiment envie de quelque chose, il se passe réellement quelque chose au niveau de mon ventre), et en même temps je peux être très blasé et peu motivé pour des choses qui sont importantes et qu’une personne raisonnable devrait faire

Et le problème c’est ça: mon niveau d’intérêt (et donc de motivation) n’est pas correctement ordonné, il n’est pas logique, il est sens dessus dessous, donc je ne le contrôle pas

J’espère que tu comprends mieux le propos maintenant
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 16 Mar 2021 - 8:39

J'ai nettoyé le topic à coup de serpe.
Si ça repart en procès d'intention / jugements à l'emporte pièce et attaques perso, les sanctions vont tomber
(et cela vaut aussi pour l'auteur qui n'a pas besoin de se faire justice lui-même)
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3687
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par SMD Dim 21 Mar 2021 - 13:48

Je suis dans le même cas de figure que Haraldson, ma volonté et ma motivation sont directement liés à mon émotionnel, ce qui peu se traduire par des pulsions positives dans certains domaines et à certains moments, je le gère mieux aujourd'hui mais ce n'est pas encore ça... Je pense que c'est un problème typique de la douance trouver le juste équilibre entre intellect et émotionnel permettant de contrôler sa motivation qu'elle soit créative ou non mais permettant d'être "fonctionnel" et organisé.

SMD

Messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Questionnements sur la volonté  Empty Re: Questionnements sur la volonté

Message par infp Jeu 25 Mar 2021 - 1:56

Ah, je comprends mieux... Haraldson est* DVR trouvaient que la culture, la lecture, la simple information, ça tue le délire de la life...

*lol, le lapsus
infp
infp

Messages : 173
Date d'inscription : 23/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum