Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

5 participants

Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Sam 23 Jan 2021 - 22:29

Dans quelques mois il y a un changement assez important qui va avoir lieu dans ma vie
Un changement positif je précise
C’est prévu, c’est dans les tuyaux

Je ne vais pas m’épancher sur le changement en question, parce que j’aime pas trop étaler ma vie sur internet, du coup je resterai assez vague et théorique dans ma façon d’en parler

Donc ce changement est en soi positif

MAIS

Ce changement pourrait potentiellement s’accompagner d’un truc négatif, pas obligatoirement, mais peut-être

Car comme chacun sait, quand vient un truc positif, souvent vient aussi un truc négatif

Ce truc négatif je ne peux pas dire avec certitude qu’il va m’arriver, mais je dirais qu’il a grosso merdo 50% de chances d’advenir

Et si jamais il advient cela va sans aucun doute me péter les burnes


Pour synthétiser:

Il y a un événement négatif qui va éventuellement advenir dans ma vie dans quelques mois, c’est une éventualité

Et j’avoue que ça me tourne dans la tête, j’y pense beaucoup

Et c’est une façon de fonctionner que j’ai de façon plus générale, j’ai tendance à appréhender les événements de façon pessimiste et à les appréhender, de me faire un peu des noeuds au cerveau à force d’y penser, d’imaginer les scénarios, et au final je pense tout le temps aux éventualités négatives

Je pense toujours à ce qu’il pourrait se passer de pire, même si ça n’est qu’une probabilité parmi d’autres et non une certitude

Cette façon que j’ai de réfléchir elle ne date pas d’hier: j’ai toujours été prévoyant, organisé, lucide, j’ai toujours cherché à sentir le vent tourner, à sentir arriver les évènements, à pronostiquer, c’est un truc qui me caractérise

En tout cas on m’a parfois dit que j’étais quelqu’un de « parano », souvent sur le ton de l’humour, et ça m’a souvent été dit par des gens qui, eux, n’étaient pas prévoyants du tout et vivotaient dans l’insouciance, parfois dans l’irresponsabilité, donc je ne sais pas quelle valeur ça a

Mais peut-être que en l’occurrence, pour la situation dont je parle dans ce sujet, c’est un peu de la paranoïa, mais j’en sais rien au final

Tout ce que je sais c’est que je suis déjà entrain de me triturer le cerveau pour une éventualité qui va peut-être, ou peut-être pas, avoir lieu dans ma vie dans quelques mois

Donc par rapport à ça j’ai plusieurs questions:

1- Est-ce que c’est normal?

2- Quel serait le comportement intelligent à avoir par rapport à cette situation éventuelle?

3- Est-ce une bonne façon de fonctionner que de s’imaginer toujours les pires scénarios?

4- Est-ce que ma façon de fonctionner est normale? Ai-je raison de me tracasser?

5- Est-ce que ce genre de situations vous arrive et comment faites-vous?

6- Devrais-je changer de façon de fonctionner, si oui comment

Si vous avez des sources ou des liens qui parlent de ça ça peut être aussi intéressant

Merci par avance
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Névromon Sam 23 Jan 2021 - 23:01

1) C'est la norme d'autres individus, mais pas celle d'autres.
2) Si tu estimes avoir une prise sur l'événement : te demander ce que tu veux et peux faire pour le faire survenir, le modifier, l'accompagner ou non.
3) C'est ta stratégie pour te sécuriser ou du moins essayer, mais cela peut être coûteux, oui. Voire épuisant.
4) Voir 1) et pour la seconde partie : toi seul as le plus de données pour le décider.
5) Cela m'arrivait, je parlais de mes doutes, étais parfois écouté. Quand il s'est avéré que je ne serais pas ou plus écouté, la situation a changé et depuis, je n'ai plus à les avoir.
6) Seulement si c'est douloureux. Mais sache qu'aucune façon d'appréhender les événements ne les empêche de survenir.
Névromon
Névromon

Messages : 1517
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Dim 24 Jan 2021 - 0:43

« 1) C'est la norme d'autres individus, mais pas celle d'autres. »

Je sais

« 2) Si tu estimes avoir une prise sur l'événement : te demander ce que tu veux et peux faire pour le faire survenir, le modifier, l'accompagner ou non. »

Je le fais déjà

« 3) C'est ta stratégie pour te sécuriser ou du moins essayer, mais cela peut être coûteux, oui. Voire épuisant. »

Je sais

« 4) Voir 1) et pour la seconde partie : toi seul as le plus de données pour le décider. »

Je sais

« 5) Cela m'arrivait, je parlais de mes doutes, étais parfois écouté. Quand il s'est avéré que je ne serais pas ou plus écouté, la situation a changé et depuis, je n'ai plus à les avoir. »

J’ai pas trop compris

« 6) Seulement si c'est douloureux. »

Douloureux je sais pas, mais en tout cas c’est bien chiant

« Mais sache qu'aucune façon d'appréhender les événements ne les empêche de survenir. »

Je sais
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par My_illusion Dim 24 Jan 2021 - 9:36

Tu anticipes et tu peux être content, très peu de gens le font n’en ayant pas la compétence... pour moi c’est justement une chance être capable d’anticiper et de dresser tous les scenarii possibles. Là où ça devient handicapant c’est lorsque le fait d’imaginer le pire, cela puisse inhiber le déroulement des faits. Cette anticipation du pire doit juste te permettre de ne pas sombrer s’il se matérialise. Ça doit juste servir à la préparation psychologique. Et permettre de développer des plans B et C pour limiter l’impact négatif.

Plus facile si tu parlais de ce dont il s’agit.

J’anticipe énormément aussi, ça a toujours été dans ma nature également. Il y a deux jours, j’ai appris une très mauvaise nouvelle qui m’a mise dans un état de panique élevé, je savais que ce jour risquait d’arriver, ça faisait plus de trois ans que ce n’était pas encore arrivé. Une erreur qui n’est pas de mon fait. Bref, j’ai d’abord reçu le coup sur la tête, me suis énervée contre le fautif et ensuite j’ai réfléchi à comment me protéger... et j’ai mis 1h30 à trouver la solution. Le danger reste présent mais je le rationalise. Ce danger est plus psychologique que physique et il revient à nous de lui donner ou pas du pouvoir.

Voilà, contre l’émotionnel, il n’y a pas 23 solutions, ce n’est que la Raison qui peut ramener les pieds sur Terre.

C’est pas évident de dépasser l’engluement émotionnel. Mais à force d’intellectualisation, you can do it.

Les dés sont jetés si j’ai bien compris. Le facteur chance/malchance a son rôle à jouer aussi. On ne peut pas tout contrôler.

Prépare juste ton psychologique à encaisser le mauvais scénario et comment rebondir puis ne focalise plus dessus.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4249
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Dim 24 Jan 2021 - 15:04

My_illusion a écrit:Tu anticipes et tu peux être content, très peu de gens le font n’en ayant pas la compétence... pour moi c’est justement une chance être capable d’anticiper et de dresser tous les scenarii possibles. Là où ça devient handicapant c’est lorsque le fait d’imaginer le pire, cela puisse inhiber le déroulement des faits. Cette anticipation du pire doit juste te permettre de ne pas sombrer s’il se matérialise. Ça doit juste servir à la préparation psychologique. Et permettre de développer des plans B et C pour limiter l’impact négatif.

Plus facile si tu parlais de ce dont il s’agit.

J’


« Tu anticipes et tu peux être content »

Apparemment non puisque ça me prend la tête plus qu’autre chose


« Plus facile si tu parlais de ce dont il s’agit. »

Je peux pas trop parler de la chose en question précisément, mais je peux déjà dire que y’a une personne qui me stalke et qui me suit à la trace (alors que j’ai coupé les ponts avec cette personne depuis deux ans) et cette personne ne veut pas lâcher l’affaire

Et dans quelques mois cette personne va avoir une possibilité d’entrer en contact avec moi parce qu’elle connaitra potentiellement mon adresse (alors que je l’en ai déjà défendu il y a deux ans et que nous ne sommes plus en contact depuis deux ans)

Je peux juste dire que si jamais cette éventualité arrive je vais m’énerver bien comme il faut et quand je m’énerve c’est très difficile de me calmer

Concrètement, si cette personne se retrouve devant chez moi, je risque fort d’avoir envie de lui niquer sa mère
(Comme disent les jeunes de cité hum hum)

Donc j’ai pas trop envie de faire des trucs que je vais regretter
J’ai pas envie de me retrouver devant le juge, pour ainsi dire, j’ai pas que ça à faire

Mais si je m’énerve (et c’est ce qui pourrait arriver si l’éventualité se produit) je risque effectivement de me retrouver devant le juge

En espérant que ça te donne une idée un peu moins floue du truc

Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par My_illusion Dim 24 Jan 2021 - 15:25

Alors tu peux faire ce que je vais également faire : poser une caméra extérieure, ainsi tu n’as pas à ouvrir la porte et si insistance, tu appelles les flics.

Y’en a des pas trop chères sans fil, et wifi. Dès qu’il y a qqn devant ta porte, tu reçois une alerte sur le smartphone.

My_illusion
My_illusion

Messages : 4249
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Dim 24 Jan 2021 - 15:43

My_illusion a écrit:Alors tu peux faire ce que je vais également faire : poser une caméra extérieure, ainsi tu n’as pas à ouvrir la porte et si insistance, tu appelles les flics.

Y’en a des pas trop chères sans fil, et wifi. Dès qu’il y a qqn devant ta porte, tu reçois une alerte sur le smartphone.



Ah ouai bien vu la caméra Perplexe
Je vais peut-être faire comme toi

Maintenant il y a aussi une autre question qui se pose, une question plus psychologique: cette personne me stalke, mais pour l’instant de façon inoffensive puisque elle ne connaît pas mon adresse

Et si tout se passe bien, elle ne connaîtra pas non plus mon adresse dans plusieurs mois
Sauf que dans la vie tout ne se passe pas toujours bien, cette personne peut connaître mon adresse d’une façon où d’une autre, avec un coup de bol, sachant que cette personne a une certaine expérience dans l’art de stalker
Comme je disais, environ 50% de chances que ça arrive

La question que ça amène est plus psychologique, plus philosophique même: Ai-je raison de me tracasser pour cette éventualité?

Sachant que ça me travaille, ça m’empêche pas de dormir non plus mais enfin ça occupe quand même une certaine place dans ma tête, ça me triture
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par My_illusion Dim 24 Jan 2021 - 15:56

Oui tu as raison car 50% c’est une probabilité élevée. Après, le plus ennuyeux est ce qu’elle pourrait faire de cette info.

Les stalkers ont souvent un trouble psycho, et on parvient pas à les raisonner.

Je me poserais d’abord la question suivante :

Est ce que je cours un danger? Sa nature, sa probabilité d’occurence?

Si tu crains de sortir de tes gonds, ça c’est un souci car c’est donner du pouvoir à l’autre. Et ça ira contre toi.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4249
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Dim 24 Jan 2021 - 16:01

My_illusion a écrit:
Est ce que je cours un danger? Sa nature, sa probabilité d’occurence?


Le danger c’est simplement que ma volonté de couper les ponts avec cette personne ne soit pas respectée, donc je vais avoir la sensation que ma liberté est bafouée si jamais cela arrive (ce qui ne sera pas juste une sensation si jamais cela arrive, mais un fait)
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par So Sûre 2 Dim 24 Jan 2021 - 16:16

Hello, 
Et te trouver les moyens d'être le plus souvent au présent, sinon cette personne te "harcèle" déjà en fait non ? Dans un lieu où tu n'es pas encore. 
Tu es allé jeter un coup d'œil sur le net dans les troubles d'anticipation anxieuse et donc ses solutions possibles ? 
Et l'éviter enfin apprendre à le faire avec indifférence, si tu y arrives, ça réduira son impact et son importance sinon curieusement c'est se faire auto  Arrow : plus je pense à ne pas y penser, plus j'y pense... "
Appréhender ça peut déjà en terme de mot t'influencer le cerveau aussi. *
Pour le reste, ça a déjà été fait par ton cerveau, pré-voir des scénarios et tes réactions, tes mots, maintenant il vaut mieux le sortir des films  Very Happy*
Sinon vous faites vie commune à distance avec cette personne 48/48, 7/7, 365/365 et tu gagnes pas comme en collocation. Opération Fin de bail cérébral Very Happy
Je suis restée "général" puisque que chacun tilt dans des techniques ce qui lui va. *


Dernière édition par So,Nath le Dim 24 Jan 2021 - 16:25, édité 3 fois (Raison : * ajout)
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Dim 24 Jan 2021 - 16:26

So,Nath a écrit:
Hello, 
[justify]Et te trouver les moyens d'être le plus souvent au présent, sinon cette personne te "harcèle" déjà en fait non ?


Ouai c’est un peu ça l’idée, ça me fait l’impression que je suis déjà entrain de me faire stalker ici et maintenant, alors que ça n’est pas encore le cas (et ça ne sera peut-être pas davantage le cas à l’avenir)

L’impression d’être suivi, d’être traqué, il faut que je fasse attention à ce que je fais, aux endroits où je vais, que je prévoie tout le temps si ça pourrait être une ouverture pour cette personne

Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par So Sûre 2 Dim 24 Jan 2021 - 16:41

Peut être écrire tous ses scénarios t'en débarrasserait, ou en provoquer certains ? Tout dépend de ce qui peut arriver de grave ou pas. Sinon tu vas tourner fou.
Il faudrait que tu te trouves ton espèce de partenariat cérébral non avec cette personne ou sans elle. Ça peut être n'importe quoi et de toi-même avec toi-même, les choses que tu pourrais trouver les plus débiles du monde, lui écrire, lui parler à voix haute lorsqu'elle t'envahit l'esprit et tout un ensemble de choses comme ça... 

J'ai connu des personnes personnes qui pouvaient inviter une personne tous les deux mois pendant un quart d'heure pour un café, ce qui poser des limites de part et d'autre curieusement.
En quelque sorte, quelque chose te lie à cette personne, il vaut mieux faire des choses, que d'y penser.. c'est pour ça qu'en quelque sorte c'est un équilibre à trouver entre les deux protagonistes.. ça peut être une rencontre justement sur une capacité que tu peux avoir à faire des scénarios et qui se retrouve au contact d'une personne qui n'en est peut-être même pas au courant... donc ça peut durer ad vivam éternam... 
Et, tu peux éventuellement voir sisi cette personne n'est pas un rappel de quelqu'un.e. parfois ça peut être juste ce que l'on appelle un fantôme du passé... là c'est avec le fantôme du passé qu'il faut aller régler le problème... 
Et peut-être ça :
Le transfert dans les relations
Redpsy.com.
Je te laisse penser tout ça, si quelque chose te parle.. Mode psycho de comptoir only. On échange mais c'est important que tu puisses te sentir libre, apaisé, partout et chez toi sinon ça part forcément en "tu vas te ronger de plus en plus tout seul" Very Happy*


Dernière édition par So,Nath le Dim 24 Jan 2021 - 17:51, édité 3 fois (Raison : * ajout)
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Lun 25 Jan 2021 - 15:58

So,Nath a écrit:[justify]Je te laisse penser tout ça, si quelque chose te parle.. Mode psycho de comptoir only. On échange mais c'est important que tu puisses te sentir libre, apaisé, partout et chez toi sinon ça part forcément en "tu vas te ronger de plus en plus tout seul" Very Happy

Bien sûr, parce que dans le fond le vrai problème n’est pas tant que cette éventualité puisse arriver (il y a des tas de choses désagréables qui peuvent éventuellement arriver et c’est pas une raison pour se chier dessus tout le temps)
Le vrai problème de fond est que, j’avoue, ça me rend tendu, ça me stresse bien comme il faut, j’y pense beaucoup, et étant donné que je suis Aspie (à un niveau peu visible, mais Aspie quand même) j’ai tendance à faire des fixations et des obsessions
Je pense qu’un neurotypique ne serait pas tendu comme je le suis, si il était dans la même situation
Je côtoie des neurotypiques (en fait, la plupart de mes amis sont neurotypiques) et je constate qu’ils rencontrent des situations bien plus « stressantes » que moi, et que dans les faits ils stressent beaucoup moins

J’ai par exemple un pote qui est dans une situation qui ressemble beaucoup à la mienne, mais il s’en tape complètement, ça lui passe au-dessus, il en rigole même

Je pense qu’on a beaucoup à apprendre des neurotypiques


Dernière édition par Haraldson le Lun 25 Jan 2021 - 22:10, édité 1 fois
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par RonaldMcDonald Lun 25 Jan 2021 - 16:39

J'ai un rapport particulier avec le point 3 : je lui dois mon boulot.

Après, là ou ça m'a bouffé, c'est quand mon fils est né. Faible probabilité de survivre à la première semaine, 30% de chances de marcher un jour, 30% de chances de pouvoir se servir de son bras droit, fortes difficultés d'acquisition du langage, suivies d'une régression totale (8 mois après son premier mot, son vocabulaire avait régressé à "ga ga ga ga"). Et il est passé à travers toutes ces difficultés comme si elles n'existaient pas.

Pendant ce temps là, madame avait un optimisme béat ne tenant pas compte de la situation...et qui lui a permis de passer au travers. Un peu comme ton pote. Oui, on a beaucoup à apprendre des neurotypiques (même si je ne suis toujours pas sur que ma femme en soit - elle reste un mystère pour moi, alors que je suis 90% sur pour tous/toutes mes collègues après quelques semaines).

Tout ça pour dire que c'est à la fois une force et une faiblesse. Force, parce que ça permet d'anticiper et de préparer. Faiblesse, parce que parfois on a besoin de foncer dans le tas en hurlant "yolo" sans réfléchir, ça marche mieux. Ca marche impec' pour mon fils. Il ne sait pas ce que c'est qu'une limite ou une impossibilité. Il fonce dedans et la fait voler en éclats sans même remarquer son existence.

Je dirais qu'on a besoin de tout le monde.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3214
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Lun 25 Jan 2021 - 17:17

RonaldMcDonald a écrit:J'ai un rapport particulier avec le point 3 : je lui dois mon boulot.

Après, là ou ça m'a bouffé, c'est quand mon fils est né. Faible probabilité de survivre à la première semaine, 30% de chances de marcher un jour, 30% de chances de pouvoir se servir de son bras droit, fortes difficultés d'acquisition du langage, suivies d'une régression totale (8 mois après son premier mot, son vocabulaire avait régressé à "ga ga ga ga"). Et il est passé à travers toutes ces difficultés comme si elles n'existaient pas.

Pendant ce temps là, madame avait un optimisme béat ne tenant pas compte de la situation...et qui lui a permis de passer au travers. Un peu comme ton pote. Oui, on a beaucoup à apprendre des neurotypiques (même si je ne suis toujours pas sur que ma femme en soit - elle reste un mystère pour moi, alors que je suis 90% sur pour tous/toutes mes collègues après quelques semaines).

Tout ça pour dire que c'est à la fois une force et une faiblesse. Force, parce que ça permet d'anticiper et de préparer. Faiblesse, parce que parfois on a besoin de foncer dans le tas en hurlant "yolo" sans réfléchir, ça marche mieux. Ca marche impec' pour mon fils. Il ne sait pas ce que c'est qu'une limite ou une impossibilité. Il fonce dedans et la fait voler en éclats sans même remarquer son existence.

Je dirais qu'on a besoin de tout le monde.


Voilà, et au final avec le recul, on peut conclure que c’est ta femme qui avait raison (je pense que tu conclus la même chose que moi)

Donc si on pèse les deux façons de faire, c’est la manière « insouciante » qui gagne

Ça fait depuis le lycée que j’ai conclu ça, le yolo ça paye
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par So Sûre 2 Lun 25 Jan 2021 - 17:36

Hello, 

Et des personnes autour de toi dans ton boulot dans des associations dans des organismes dans des institutions dans ton réseau professionnel ton réseau amical, ou de connaissance enfin bref tout ce qui se trouve un peu près autour de tout le monde, quel avis ils t'ont donné de cette situation ? En fait je pense que depuis 50 ans je ne prend pas en compte d'autres choses que ça dans des situations et je pense que c'est juste par rapport à ça que parfois mon avis peut être intéressant  Very Happy
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Lun 25 Jan 2021 - 17:48

So,Nath a écrit:Hello, 

Et des personnes autour de toi dans ton boulot dans des associations dans des organismes dans des institutions dans ton réseau professionnel ton réseau amical, ou de connaissance enfin bref tout ce qui se trouve un peu près autour de tout le monde, quel avis ils t'ont donné de cette situation ?

Justement j’en parle à personne -_-‘

C’est un bleme que j’ai c’est que j’arrive pas à parler de mes soucis, vu que j’ai peur d’être étiqueté « le mec flippé » donc j’utilise les forums pour pouvoir être anonyme

Enfin si, j’en ai très vaguement parlé à ma mère et à ma copine, mais c’était limite à contre-coeur, et puis après j’ai vite changé de sujet parce que j’aime pas
Et les deux elles m’ont dit presque la même chose, genre que c’était « absurde » de se faire du souci pour un truc comme ça

Mais moi c’est un mécanisme que j’ai c’est que pour chaque situation, j’ai un espèce de logiciel mental qui imagine tout de suite tous les problèmes que ça peut engendrer, toutes les ramifications, les conséquences, et ça se fait en automatique c’est même pas moi qui décide de le faire, c’est le mental qui travaille tout seul

C’est comme si tu rentres une équation avec plusieurs inconnues dans un logiciel, et le logiciel te donne tous les résultats possibles, et toi t’as rien à faire, c’est le logiciel qui fait tout, ben moi c’est pareil
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par RonaldMcDonald Lun 25 Jan 2021 - 19:55

Tu ferais un excellent testeur logiciel.

Tu as raison de dire que l'approche Yolo a bien des qualités, mais elle ne fonctionne pas partout. Notamment en ingénierie quand tu essaye de ne pas tuer tes clients. C'est pourquoi j'ai parlé de mon rapport compliqué avec ça. C'est parfois utile, et parfois nocif.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3214
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement) Empty Re: Comment appréhender ses problèmes intelligemment (et tranquillement)

Message par Haraldson Lun 25 Jan 2021 - 20:22

RonaldMcDonald a écrit:
Tu as raison de dire que l'approche Yolo a bien des qualités.

J’ai moi-même eu une période yolo quand j’étais au lycée, justement parce que j’avais des amis qui étaient comme ça, et ils m’ont complètement inspiré, donc tant que j’étais au contact d’eux, j’étais en « yolo » par mimétisme et ça marchait très bien, parce que j’étais dans un bain yolo, dans un lycée très yolo

Et puis après le bac j’ai quitté le lycée, je me suis retrouvé dans la nature donc je les côtoyais plus, donc j’ai perdu le feu sacré et je l’ai plus retrouvé, d’autant que j’ai eu des problèmes donc j’ai complètement changé d’univers mental, je suis devenu beaucoup plus sombre, je me suis vu dans les ténèbres, etc...

Mais en première/terminale ce qui est sûr c’est que j’ai touché du doigt quelque chose (l’insouciance certainement), j’ai goûté ce truc là, on peut dire que j’ai vécu une vraie période de quiétude, donc je sais ce que c’est
Haraldson
Haraldson

Messages : 386
Date d'inscription : 28/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum