Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

+2
Névromon
RevaltDeGiv
6 participants

Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par RevaltDeGiv Jeu 21 Jan 2021 - 8:56

Salut,

J'ai appris que j'étais HP il y a quelques mois. Je souffre de troubles de l'anxiété (sociale en particulier) depuis le lycée. C'est d'ailleurs cette anxiété qui m'a fait quitter le système scolaire prématurément avant le Bac, avec seulement un BEP comptabilité (qui ne vaut plus rien) en poche.

J'ai peu travaillé dans ma vie et c'était de la manutention. J'ai très peu de motivation à chercher un emploi ou une formation, et quand j'en ai et que je fais quelques démarches, l'anxiété bousille tout, surtout qu'elle se manifeste par des symptômes très gênants et embarrassants (nausées, diarrhées, envie de fuir...). À cela se rajoute le refus de la part des centres de formation, à cause du manque de place et de mon CV à trous.

Aujourd'hui je me retrouve perdu, démotivé, et "parasite" chez mes parents, quand la majorité des gens de mon âge (25-30 ans) travaillent ou finissent leurs études, et vivent dans leur propre appart ou maison.

Je passe mes journées sur le Net ou devant les jeux vidéos (qui commencent à m'ennuyer). Parfois en jouant ou en surfant sur internet, je bois, des bières fortes pour me saouler rapidement. Ce sont les seules moments où je me sens normal et bien. L'alcoolisme pointe le bout de son nez et ça m'angoisse, d'autant plus que l'alcool nuit à la santé mentale et physique à long terme.

J'hésite à consulter un psychiatre pour recevoir un traitement antidépresseur et anxiolytique. Mon médecin traitant m'a prescrit du Lysanxia, et après quelques jours de traitement j'ai fait une crise de panique en pleine nuit. Soit le traitement ne fonctionnait pas ou il a empiré les choses. C'est en partie pour ça que je me méfie de la thérapeutique médicamenteuse, mais mon état est si serieux que je pense que je n'y échapperais pas, les solutions alternatives et plus douces ayant échoué (méditation, phytothérapie, sport...).

Le contraste entre mon potentiel et la réalité est saisissant. Un être soi disant intelligent qui vit au RSA chez ses parents...

Je suis preneur de vos témoignages et conseils.

En attendant de vous lire...

RevaltDeGiv

Messages : 10
Date d'inscription : 20/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par Névromon Jeu 21 Jan 2021 - 9:59

Déjà, je t'ai lu avec attention, et merci d'avoir parlé ici, de t'être confié.
Première étape selon moi : contacte un centre médico-psychologique, et prends rendez-vous. Ils pourront t'aiguiller vers un(e) psychiatre ou un(e) psychologue ensuite.
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par RonaldMcDonald Jeu 21 Jan 2021 - 11:43

Le conseil de Névromon est bon. Je que je vais dire n'arrive qu'après (et pas seulement chronologiquement, par ordre d'importance aussi) :


la majorité des gens de mon âge (25-30 ans) travaillent ou finissent leurs études, et vivent dans leur propre appart ou maison.
Bof; il y en a plein qui n'ont pas ça. Certes, une majorité s'en sort, mais ton lot est loin d'être rare. Même avec un boulot, je suis resté chez mes parents jusqu'à 38 ans...


Je passe mes journées sur le Net ou devant les jeux vidéos

Bah, moi aussi. Quand mon boulot et mon fils me laissent le temps.

Plus généralement, ce genre de mal-être est assez répandu, et pas seulement chez les zèbres. Par contre, ça prend une tournure différente chez nous (ce ****** de décalage). J'arrive quand même à bosser assez pour ne pas me faire virer, et je ne pense pas être le pire des pères possibles, mais je comprends tout çà fait que d'autres, pour qui c'est juste plus profond, n'y arrivent pas du tout.

J'ai l'impression qu'un des soucis du monde du travail est un souci de rythme. Quand j'ai une tâche qui a le bon rythme, je suis d'une efficacité hors normes. Dès qu'il commence à y avoir des pauses, mon esprit divague, va ailleurs, et je m'aperçois que je viens de passer 10 minutes à répondre à quelqu'un sur Zebra Crossing - juste parce que 10 secondes d'attente après avoir cliqué, ça m'est insupportable.

Donc non, tu n'est pas seul. Mais si ça bousille ta vie, oui, va consulter.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 4253
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par Topsy Turvy Jeu 21 Jan 2021 - 12:25

Ce serait bien de trouver un thérapeute à la fois expérimenté (donc pas trop jeune/novice) ET au fait des profils atypiques (dont on n'entendait pas parler il y a longtemps, ou alors que au sujet des enfants pour le HQI).

J'ai parcouru tes autres messages et je crains que ce ne soit pas aisé de trouver thérapeute à ton pied (si j'ose dire) selon où tu vis (mais je peux me tromper).

Pour ce qui est des aides, je trouve bien que tu aies essayé diverses approches et que tu ne rejette pas par principe l'approche pharmacologique. Le mieux reste de combiner les approches, en conservant le sport (et autres si elles ne paraissent pas aggraver la situation) et de ne pas envisager la pharmaco indépendamment d'entretiens avec un thérapeute qui te convient.

Je vais sûrement ouvrir un sujet sur ce que la science a pu dire, peut dire et pourrait dire en lien avec les souffrances psychiques (y compris les dépendances) et les pistes thérapeutiques (pas forcément pharmacologiques).

La molécule de base en jeu avec le Lysanxia est le prazepam, une benzodiazépine à la demi-vie très longue, ce qui est avantageux pour limiter le risque d'addiction mais rend difficile le dosage fin. Ce pourrait-il que la crise de panique en pleine nuit ait pu être liée à une apnée du sommeil ou autre souci physiologique possiblement dû au produit ?
Métabolisme

Le prazépam est une prodrogue car il doit son action principalement à ses principaux métabolites actifs N-desméthyldiazépam ou plus communément nordiazépam et l'oxazépam. Cela explique sa longue demi-vie. En effet, la demi-vie du prazépam en lui-même n'est que d'une heure et demie, mais celles de ses métabolites excède 35 heures. Il existe également un fort métabolisme par glucuronidation.

Cependant, du fait des caractéristiques génétiques de chacun, certains pensent que le prazépam ne doit pas son action uniquement au nordazépam mais également à toute une série de métabolites résultant de l'ouverture ou du retrait incomplet du cycle propyle. La demi-vie du prazépam en prenant en compte ses métabolites actifs majeurs est de 36 à 150 heures.

Effets indésirables

Le prazépam, comme tout autre médicament, peut avoir des effets indésirables :

Les effets secondaires communs aux benzodiazépines peuvent notamment inclure, de manière physiologique : somnolence, syndrome confusionnel entraînant un risque de chute ou d'accident, ataxie, troubles de la mémoire ou de la concentration, coma, perturbation des cycles du sommeil en supprimant le sommeil lent et les rêves, accoutumance (tolérance), syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation, insuffisance respiratoire (lorsqu'elles sont administrées par voie intraveineuse rapide et à fortes doses) et hypotonie des muscles et de la gorge pouvant entraîner une gêne de la respiration ou un risque de fausse route.

La substance est aussi reconnue comme pouvant provoquer des symptômes d'apnée du sommeil.

D'autres symptômes, cette fois psychologiques et psychiques, incluent : addiction (dépendance), changements de personnalité6 ou état dépressif en usage à long terme et effet paradoxal (les benzodiazépines prescrites à long terme peuvent paradoxalement provoquer, de l’anxiété et de l’insomnie). La prise de benzodiazépines à demi-vie courte expose l'individu au risque de voir son anxiété accrue, du fait de l'apparition d'un phénomène de manque entre les prises.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prazépam

Tu parles des gens qui quittent le foyer parental, mais il y en a aussi de plus en plus qui y retournent après avoir fondé une famille et divorcé, ou juste perdu leur emploi, et ça peut être douloureux d'avoir l'impression de revenir en arrière. J'écris ça sans vouloir minimiser ta souffrance, plutôt pour mettre en évidence que la "réussite" est très relative et pas toujours aussi belle qu'on la fantasme chez les autres.

Tes capacités ne t'obligent à rien, je dirais que tu te dois d'abord de prendre soin de toi, encore plus si les autres peinent à te faire du bien.

Courage.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4597
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par oXo Ven 22 Jan 2021 - 16:29

Salut,

j'ai lu ton témoignage et ton histoire me rappel un truc, la mienne.
Cependant je précise tout de suite, je ne suis pas "zèbre" et de tout le "tout-team enreillade".
Les conseilles donner la-hauts me semblent très justes, trouver un thérapeute m'a été bénéfique sous une forme TCC-ACT (thérapies cognitivo comportementale -acceptance and commitment therapy)
En tout cas cette approche me semble terriblement intéressante dans l'optique de résolutions de problématiques vicieuse tel que : apprendre à apprendre (apprendre comme à l'école, pas comme les humains...), aimer aimer, vouloir vouloir, ce motivé a ce motivé, l'envie d'avoir envie.. bref une approche très Johnny but good, d'autant plus que tu a appris ta douance récemment.

Bref, Découverte HP + ta situation + tes besoins : cette approche ne me semble pas déconnante.
Ensuite si tu est "excentré" géographiquement, doctolib et les systèmes de visios ça marche bien, et si tu est un peut, un anxieux social, cela peut être même plus facile comme première approche.

Quoi qu'il en soi, je pense qu'il sera difficile pour toi de t'en sortir avec tes nekkers interne sans un petit coup de main qui te permettrai de prendre un peut de recule pour pouvoir les "packé" et envisager plus sereinement de les "défuser" en bombant la ruche..  Crazy  

Pour ce qui est de l'alcool.. bah si tu n'est pas encore rendu a considérer ces trucs comme des cartouches cylindrique en aluminium a insérer dans la machine pour la maintenir a flot et éviter de ramer... bah il est toujours sacrément temps de t'en éloigner, perso ça fait déjà plus de 4 mois que j'y touche plus et j'ai toujours "la soif" (la fameuse), et que ça aille bien ou mal d'ailleurs..
donc si cela peut te hérisser les poils du dos j'en suis content.

Tes capacités ne t'obligent à rien, je dirais que tu te dois d'abord de prendre soin de toi, encore plus si les autres peinent à te faire du bien.
Amen

Un Pouic:
https://www.mieux-etre.org/Hauts-potentiels-construction.html

Deux Pouic:


Danse  "retourne vers le future"  Cool

En espérant t'avoir un chouïa aider et/ou un chouïa fait sourire, mal ou bon gré.
Bon courage !

oXo

Messages : 53
Date d'inscription : 16/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par RevaltDeGiv Lun 25 Jan 2021 - 13:13

Merci pour vos retours. Je pense qu'une visite au psychiatre ou au CMP s'impose.

RevaltDeGiv

Messages : 10
Date d'inscription : 20/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression Empty Re: Pas de motivation/ambition, souffre d'anxiété et dépression

Message par Archiloque Lun 25 Jan 2021 - 13:56

Pour le CMP, j'espère que le tien est bon, j'ai fait deux tentatives à mes deux avant-dernière adresse (en 2017 et 2019), cela n'a pas été très concluant. Il faudrait que je retente ici, mais il n'a pas très bonne réputation non plus… Bref, pas inutile (et même plutôt bien vu) de garder la possibilité d'aller sur les deux fronts : CMP, ou psy en secteur 1 comme tu es au RSA, si cela ne t'avance pas ; le tout sans trop procrastiner (note à moi-même aussi).

Bon courage à toi.
Archiloque
Archiloque

Messages : 1538
Date d'inscription : 22/09/2020
Localisation : Les terres

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum