TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

5 participants

Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Mer 20 Jan 2021 - 16:33

Bonjour,

J'imagine déjà des sourcils se froncer à l'évocation de ce titre. Mais je souhaite ouvrir un sujet autour des tempéraments MBTI et du fonctionnement autistique Asperger (ou TSA, comme vous préférez), parce que je me demande comment le tempérament MBTI impacte le fonctionnement autistique. Je lance le sujet malgré le risque d'usine à gaz... ça dépend de la compréhension du propos, ou de l'adhésion au modèle.
J'ai pris la peine de préciser "tempérament" et "fonctionnement", comme on peut le faire chez les Hpi notamment autour de ce qu'ils appellent la "pensée en arborescence", ou bien la fameuse "procrastination d'une partie des zèbres" (qui sont sans doute xNxP lol clin d'oeil à eux Wink ), etc.
Bien que les deux s'emboîtent, sont inter-corrélés, entre l'archétype, et l'individu vivant...
J'entends aussi dire que si untel a des comorbidités, est anxieux, dépressif ou autre, cela ne sert à rien de regarder son MBTI. Euh... Oui et non, puisque le MBTI est un outil qui permet de travailler ou voir des choses... en fonction de la partie saine ou naturelle du sujet. Ce qui fait aussi qu'un individu ayant des troubles divers peut être difficile à identifier dans un archétype, ou même que l'intérêt peut-être... limité.
Mais vu que le trouble du spectre autistique est "stable" (dans certains cas)... Pourquoi pas !
En tous cas, même dans les travers d'un individu, on trouve aussi matière à cibler, ou explications du pourquoi, comme (par exemple) dans les hypersensorialités plus envahissantes d'un individu à l'autre, etc.

Ce sujet s'adresse à ceux qui s'intéressent au MBTI, et connaissent/maîtrisent déjà son jargon technique en profondeur.
Le type MBTI n'est pas qu'une suite de 4 lettres, il y a tout un profil derrière avec 4 fonctions cognitives (enfin 8 pour plus précisément), de même que le modèle d'ensemble permet de comparer de nombreux cas avec beaucoup de cohérence. La documentation se trouve facilement ailleurs, partout.

Par précaution, on peut noter qu'un profil autistique ne réagira probablement pas de la même manière qu'un neurotypique face à beaucoup de tests ou typologies : que ce soit le Wais, les tests cognitifs, ou autres modèles ou théories de la personnalité.

Rappel de la dyade autistique :

[La personne doit présenter trois symptômes sur trois dans la catégorie A et deux symptômes sur quatre dans la catégorie pour répondre aux critères de l’autisme.
Le trouble du spectre de l’autisme est classé parmi les troubles neuro-développementaux :
A. Déficits persistants de la communication et des interactions sociales observés dans des contextes variés :
1. Déficits de la réciprocité sociale ou émotionnelle,
2. Déficits des comportements de communication non verbaux utilisés au cours des interactions sociales,
3. Déficits du développement, du maintien et de la compréhension des relations.
B. Caractère restreint et répétitif des comportements, des intérêts ou des activités, comme en témoignent au moins deux des éléments suivants soit au cours de la période actuelle soit dans les antécédents :
1. Caractère stéréotypé ou répétitif des mouvements, de l’utilisation des objets ou du langage,
2. Intolérance au changement, adhésion inflexible à des routines ou à des modes comportementaux verbaux ou non verbaux ritualisés,
3. Intérêts extrêmement restreints et fixes, anormaux soit dans leur intensité, soit dans leur but,
4. Hyper ou hyporéactivité aux stimulations sensorielles ou intérêt inhabituel pour les aspects sensoriels de l’environnement.]

Source :  https://comprendrelautisme.com/le-diagnostic-de-lautisme/les-criteres/le-dsm-5-dyade-autistique/  

Il est probable que le fonctionnement autistique peut prêter à confusion, voiler, inhiber, certaines parties qu'on attribue habituellement aux tempéraments décrits par la typologie MBTI.
Exemple : il existe des autistes extravertis, ou bien des autistes qui perçoivent ou décident avec une prédominance de l'ordre du "sentiment", ou des autistes qui ont des intérêts très répétitifs et d'autres qui au contraire ont besoin de nouveauté et stimulation physique constante, etc, mais la manifestation apparente peut être détournée, ou "bizarre". Du coup, j'imagine qu'on peut trouver cumul ou compensation paradoxale.

On peut parler de groupes, archétypes, tendances... mais pour les individus, ce sera complexe, chacun a ses paramètres, son passif, etc.
Les plus sujets les plus connotés ou à "avoir l'air autistes", peu expressifs, peu engageants ou refoulés émotionnellement (voir schizoïdes dans l'extrême), seraient à priori les IxTx : ISTJ, ISTP, INTJ, INTP. "Ce sont les moins sociables en contact informel."
Les personnes qui "ressembleraient" (je dis bien ressembleraient) le moins à un fonctionnement autistique seraient les ExFx : ENFP, ENFJ, ESFJ, ESFP, car leur langage est dominé par la recherche active de l'expression émotionnelle, et ils ne craignent pas de partager ses goûts, aversions, valeurs. "Ce sont les plus sociables en contact informel."

Source : http://www.wikisocion.net/en/index.php?title=Communication_styles
(C'est de la socionique, mais c'est équivalent.)

Et pourtant, ce n'est qu'une forme apparente, on a des individus de profil IxTx qui ne sont pas autistes, tout comme on trouvera des profils ExFx autistiques, et d'ailleurs dans tous les profils... La présence du syndrome peut accentuer certainement plusieurs lacunes éventuelles d'un profil, accentuer (exemple : INTx autiste, la fonction F (Fi ou Fe) sera sans doute un peu plus inhibée, lointaine...
Dans le cas inverse, les profils ExFx ou même IxFx, peuvent (plus ou moins disons-le) combler le déficit de réciprocité émotionnelle, ou manque de codes sociaux, parce qu'ils fonctionnent plus en Sentiment (F) que Pensée (T).
En tous cas, un profil extraverti va certainement atténuer ses difficultés autistiques s'il est social/sociable... ou les renforcer, par manque de distance avec le monde, il s'y retrouvera de façon plus... frontale, sans barrières, alors que les introvertis ont déjà leur protection naturelle vis-à-vis du monde par distanciation physique, mentale.
Avec avantages ou inconvénients.
à mon avis, les autistes J (IxxJ peut-être plus que les ExxJ) peuvent avoir un besoin accru de contrôler leur espace (physique ou mental), éventuellement avoir une certaine rigidité sur ce domaine, tandis que les P... peuvent avoir des désordres organisationnels ou difficultés exécutives. (à voir)

Sur les fonctions interactionnelles : (T ou F, Te, Ti, Fi, Fe)
Rappel des fonctions :
Te : Extroverted thinking
Ti : Introverted thinking
Fi : Introverted feeling
Fe : Extroverted feeling
Selon le cas par cas. Chaque fonction peut être employée de façon "saine" ou "maladive".

- Ti et Fi sont des fonctions de l'ordre du sujet, subjectives, sa façon de percevoir par son raisonnement ou ses valeurs. Les deux peuvent être rigides, perçues comme autarciques, déconnectées du réel externe (ou bien autistes... comme on en parle lol), si elles ne sont pas balancées et équilibrées à l'aide des autres fonctions (Ne, Se, ou bien les pendants Te ou Fe en tertiaire ou inférieure). Les utilisateurs de Ti et Fi en dominante (1ère) ou auxiliaire (2ème) sont P : ExxP ou IxxP. Le profil xxxP se laisse porter par la vie, il est plus adaptable que le J, et ne s'épanouit pas toujours dans les structures ou les cadres. Un autiste xxxP risque d'être angoissé ou inadapté dans certaines organisations trop strictes, figées (parce que Ne ou Se est la dominante ou l'auxiliaire de son profil)... mais ça dépend du contexte.
Pour le Ti, j'ai remarqué que certains autistes ont du mal à attribuer des pensées aux autres, parfois surtout s'ils sont de profils qui utilisent Ti en dominante (profils ISTP et INTP) et de façon trop rigide, car non seulement le Fe d'ouverture externe est en inférieure (4e), mais en plus, l'autisme n'améliore pas le cas.
- Te et Fe sont des fonctions de jugement et de décision, portées à faire, agir, exécuter, selon l'impact extérieur. L'inconvénient est qu'elles sont suivies par Fi et Ti en tertiaire ou inférieure, ce qui fait que le sujet a peut-être une conscience de lui-même secondaire, par rapport à son mode Fe Te, décideur et impacteur. Pour l'autisme, il peut être délicat pour un xxxJ peut-être d'interagir et se situer par rapport à un environnement, puisque l'attitude interne/externe (je parle du fonctionnement, pas du comportement...) diffèrent sensiblement entre l'Asperger et le non-autiste. Ou alors, l'autiste xxxJ sera plus focalisé sur une tâche, en négligeant l'avis ou l'impact sur autrui, s'imposant parfois contre.
à l'inverse du P, un autiste en profil xxxJ peut être assez malheureux dans un contexte chaotique, sans repère, etc. Le paradoxe est qu'un autiste peut avoir besoin de repères, mais pas des mêmes que les personnes dites neurotypiques, c'est-à-dire le cadre social structurel habituel.
- Mention pour le Fe, Sentiment extraverti, qui est habituellement corrélé à l'empathie, l'aide, l'harmonie avec l'autre. Tout comme des non-autistes peuvent avoir un Fe défaillant, j'imagine que l'autiste peut fonctionner en Fe... mais de façon contradictoire, pénible ou difficile. Il peut paradoxalement se sentir en dehors du groupe, alors qu'il a (apriori) des aisances à "comprendre" les enjeux ou implicites sociaux, et un sens inné pour le relationnel. On peut aussi mentionner un risque de naïveté relationnelle ou de manque de limites.

Au niveau des fonctions d'observation (Ne, Se, Ni, Si) je n'ai rien à commenter ; j'imagine que certaines possibilités sont plus représentées que d'autres (Si par rapport à Se par exemple, pour le caractère répétitif plutôt que l'exploration permanente, etc), même si ça reste une supposition et que je n'ai pas d'étude statistique sous le bras... Et puis on en revient au P et au J déjà évoqué plus haut.
Pour le S et le N, un Asperger S sera peut-être parfois focalisé sur le détail, et un N sur l'idée ou concept plutôt que le fait... Rien de nouveau par rapport au modèle.

En définitive, on a des tendances et une multitude de nuances, mais pas de règle générale, cela dépend des individus et du cas par cas. Déjà chez les Hpi via le MBTI, ça reste vaste comme affaire. Tout comme le cumul Hpi-Asperger.
Superposer typologie MBTI et profils cognitifs "divergents" peut être très efficace et précis pour cibler certaines choses... à condition de ne pas s'y embrouiller et mélanger les pinceaux.
à mon avis, et d'après observation, les personnes qui creusent le MBTI ont des chances d'y chercher une explication qu'ils ne trouvent pas ailleurs : par exemple dans le cas présent, si le syndrome d'Asperger n'explique pas tout à leurs éventuelles difficultés de vie (petites ou grandes) ou leurs traits plus ou moins "compensés", le cas échéant.
En bref, à chacun son autisme (humour  Very Happy)... et son angle mort.

En tous cas, le double-sujet m'intéresse beaucoup, j'aime creuser via cet outil, alors si vous souhaitez apporter des témoignages, des anecdotes, ou si vous souhaitez juste converser plus en détail autour de ça.  Wink

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Mer 20 Jan 2021 - 19:50

whaou toutes ces cases où il faut rentrer ! être ceci cela et encore ceci et cela au carré. Parfois je me dis que tout ceci est comme l'horoscope, tout le monde y trouve son compte, donc quelque part c'est mort. Puis à force de droiture on recherche le trouble qui saura se signifier à coup de forceps après roi c'est le désert de Gobi. "Vous êtes ceci, gober puis revenez". "Ah vous êt"s revenu, c'est une sacrée performance et bien patientez à présent car voyez vous nous ne savons rien qui vaille pour vous aider, mais dieu a dit aide toi et le ciel t'aidera. savoir c'est déjà aider". "Ah bon ?" "Ah ouai". Ah mince finalement car on ne nous réduit plus qu'à ces laids acronymes : "hello, je suis TSA HP voire THP Ne (non pas neu neu hein), Fi aussi et TDA mais sans le H (ouf quand même !), et vous ça va ?" Fou non ? J'ai jamais aimé les patrons. Je confirme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Mer 20 Jan 2021 - 19:58

En fait... Ce ne sont pas des cases figées, mais des archétypes qui acceptent des nuances en elles. Merci pour la réponse ! Razz

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Mer 20 Jan 2021 - 20:03

oui certes mais ces nuances sont faibles quand même si je peux me permettre avec seulement six fonctions interactionnelles. Le souci n'est pas de se coincer avec ces lettres c'est quoi qu'en faire et est-il besoin de savoir qu'en faire, de s'y réduire ? Je ne vois pas je comme le continuum qu'on semble dire ainsi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Mer 20 Jan 2021 - 20:09

à mon avis vous êtes P et moi je suis J.
Bon pardon j'arrête de faire mon autiste.
Se bloquer sur une étiquette, non, évidemment. ça reste peu productif.
Quoi en faire ça m'intéresse, biensûr, sinon je n'aurais pas pris le temps d'écrire tout ça.
sunny

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Corbis Jeu 21 Jan 2021 - 3:06

River a écrit:En tous cas, le double-sujet m'intéresse beaucoup, j'aime creuser via cet outil, alors si vous souhaitez apporter des témoignages, des anecdotes, ou si vous souhaitez juste converser plus en détail autour de ça. Wink
Bonjour,

Je te réponds demain, le temps que mon cerveau mouline (et depuis un ordi, c'est autrement plus pratique).

Corbis

Messages : 5
Date d'inscription : 13/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Lun 8 Fév 2021 - 13:07

Depuis intéressée par ce post, j’ai fait le test qui me classe INTJ.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Opossum Lun 8 Fév 2021 - 17:42

60% I
69% N
56% T
85% J

Bilan : INTJ, avec un fonctionnement possible en INFJ et en troisième et dernière correspondance ENTJ
Ce qui est certain, c'est le xNxJ

Mais je ne suis pas tout-à-fait dans la catégorie autiste.

_________________
INTJ, ne m'en veuillez pas si au passage, je vous écrase 6 fois le coeur.  J'ai du mal à situer et le referai sans doute encore.
Opossum
Opossum

Messages : 3053
Date d'inscription : 04/08/2019
Age : 45
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Lun 8 Fév 2021 - 22:49

Bonsoir,
Au delà des 4 lettres qui forment l'acronyme du profil, on peut creuser le schéma des fonctions cognitives pour déterminer avec plus de certitude sur quel type on évolue.
Les tests en ligne peuvent donner un résultat aléatoire ou biaisé, ça dépend.

Je tombais sur un sondage "Quel est votre type MBTI" sur Wrong Planet, un forum anglais dédié aux autistes.
ça n'a rien de scientifique, puisqu'y sont présents ceux qui le sont, mais sur un échantillon ciblé d'environ 270 votes, les résultats indiquent que les autistes qui ont répondu se répartissent de cette façon :

INTJ 31% [ 86 ]
INTP 21% [ 57 ]
ISTJ 14% [ 39 ]
INFJ 10% [ 28 ]
INFP 6% [ 17 ]
ISTP 5% [ 13 ]
ISFJ 3% [ 7 ]
ENTP 3% [ 7 ]
ISFP 2% [ 5 ]
ESFJ 1% [ 4 ]
ENTJ 1% [ 4 ]
ENFP 1% [ 3 ]
ESTJ 1% [ 2 ]
ESTP 0% [ 1 ]
ESFP 0% [ 1 ]
ENFJ 0% [ 0 ]

Post originel :
https://wrongplanet.net/forums/viewtopic.php?f=3&t=62654&sid=7bd927da3b34ff60c44ed9290b7f1a52&view=viewpoll

ça n'a rien d'une étude scientifique, vu que l'échantillon est ciblé, et que les gens ne se typent pas forcément dans leur bon type cognitif (ça dépend s'ils ont creusé le modèle, et se sont assez introspectés par rapport au modèle jungien), mais les profils IxTx se partagent quand même 71% des votes, et les profils xxTx sont à 76% au total.
Les profils INTJ et INTP sont très largement majoritaires (52%), alors que ces deux types sont quand même assez rares en fréquence (INTJ : 2% et INTP 3,5% environ, si on en croit les statistiques les plus canoniques).
Mais ça renseigne surtout sur quelle "population" est présente et "consultable" sur les forums d'autistes/Asperger.
D'autres profils d'autistes sont peut-être sous-diagnostiqués. Ou bien ils se reconnaissent dans les profils INTx à cause du syndrome, alors qu'ils seraient plus dans un autre... Qui sait.

Ce n'est pas équivalent vu qu'on ne parle plus d'autistes (même si certains sont Hpi aussi), mais si on compare aux HPI/Zèbres d'ici par exemple, il y a le sondage :
https://www.zebrascrossing.net/t12353-mbti-rassemblement-de-donnees-des-membres-du-site-a-toute-fin-utile

Ici le sondage donne des résultats (très) équilibrés entre T et F.
Même si je n'ai pas de source quantifiable, et je ne sais pas pour vous, mais je crois avoir croisé plus de Hpi plutôt NF (tempérament Idéaliste, Intuitifs Sentiments, mais ça dépend où on les trouve, ou bien où on va les chercher... Le reste se répartissant dans les autres tempéraments.
Les T sont plus axés sur les tâches, le travail ou l'étude que le relationnel de toutes façons (de façon très générale, j'entends), par rapport aux F. Donc on les trouvera éventuellement moins dans la "circulation", et plutôt dans leur environnement.

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par scorames Mar 9 Fév 2021 - 10:43

IZO  a écrit

Code:
whaou toutes ces cases où il faut rentrer ! être ceci cela et encore ceci et cela au carré. Parfois je me dis que tout ceci est comme l'horoscope, tout le monde y trouve son compte, donc quelque part c'est mort. Puis à force de droiture on recherche le trouble qui saura se signifier à coup de forceps après roi c'est le désert de Gobi. "Vous êtes ceci, gober puis revenez". "Ah vous êt"s revenu, c'est une sacrée performance et bien patientez à présent car voyez vous nous ne savons rien qui vaille pour vous aider, mais dieu a dit aide toi et le ciel t'aidera. savoir c'est déjà aider". "Ah bon ?" "Ah ouai". Ah mince finalement car on ne nous réduit plus qu'à ces laids acronymes : "hello, je suis TSA HP voire THP Ne (non pas neu neu hein), Fi aussi et TDA mais sans le H (ouf quand même !), et vous ça va ?" Fou non ? J'ai jamais aimé les patrons. Je confirme.

Mort de rire Mort de rire  exacte!!! , arrivée un moment il faut se détacher de tout ces acronymes, heureusement qu'il ya pas
de médicament pour l'asperger, sinon ??????........... j'envoie tout balader Dent pétée

bon le truc aprés bilan de compétence, ma tendance est INFP et je m'en contre fou!! Pété de rire
scorames
scorames

Messages : 201
Date d'inscription : 22/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Mar 9 Fév 2021 - 13:04

Pas étonnant.
Les xxFP n'ont (souvent) pas de préférence évidente pour la logique abstraite ou les modèles théoriques, et préfèrent la subjectivité (ressentir, marcher à l'intuition, impression, ressenti, etc).
Beaucoup de personnes n'aiment pas ce qui leur apparaît comme des "cases" (définir c'est limiter ou organiser les grands axes), mais quand on parle de Hpi ou autre, ils sont quand même dans les parages.

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Mar 9 Fév 2021 - 13:18

River a écrit:Pas étonnant.
Les xxFP n'ont (souvent) pas de préférence évidente pour la logique abstraite ou les modèles théoriques, et préfèrent la subjectivité (ressentir, marcher à l'intuition, impression, ressenti, etc).
Beaucoup de personnes n'aiment pas ce qui leur apparaît comme des "cases" (définir c'est limiter ou organiser les grands axes), mais quand on parle de Hpi ou autre, ils sont quand même dans les parages.


ouiii j'aime les parages ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par scorames Mar 9 Fév 2021 - 18:12

j'adhère a la  1er partie , et moi j'aime pas à chaque fois les parages Smile
scorames
scorames

Messages : 201
Date d'inscription : 22/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Mar 9 Fév 2021 - 22:39

me rappelles plus mon profil tiens

finalement

ENFP-T

il me semble que j'ai changé au fil des ans

mais bref

https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-enfp

en effet apres recherche en 2019

"INFP-t pour moi de ce site

http://www.16-types.fr/test.html

comme fox mulder lol"

passé de i a e en somme aucune idée de ce que cela implique, plus extro je suppose, alors qu'en fait je suis plus adapté ,l'intelligence adaptative donc

en soi c'est même inquiétant je trouve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par hewi Sam 4 Sep 2021 - 5:08

Super sujet, merci beaucoup Smile

(je commence un peu à tenter de comprendre les fonctions, du coup, c'est très intéressant à lire cet éclairage écrit par un connaisseur)
hewi
hewi

Messages : 265
Date d'inscription : 20/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par Invité Lun 4 Oct 2021 - 23:23

.


Dernière édition par Lunet le Dim 5 Déc 2021 - 16:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...? Empty Re: TSA et tempéraments MBTI ; explications, complications, paradoxes...?

Message par River Jeu 2 Déc 2021 - 22:28

Type INFJ pour ma part.
D'autres Aspies dans ce cas-là ?
Je me suis toujours dit que le 1,5% d'INFJ x 1% d'autistes expliquait en partie que je croisais peu de profils "proches" dans la nature (lol). What a Face

River

Messages : 73
Date d'inscription : 01/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum