Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

+7
Charv
p2m
siamois93
RonaldMcDonald
The Wise Duck
My_illusion
Haraldson
11 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Sam 2 Jan 2021 - 16:31

Opossum a écrit:Et en remplaçant volonté par «effort d'action» ou «restriction d'action» ? Ça rejoins the wise duck et Ckomça
On bricole, quoi Smile ou on tautologise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Opossum Sam 2 Jan 2021 - 16:32

J'aime bien bricoler. Smile
Déconstruire pour reconstruire.

L'incertitude des définitions des choses que l'on ne peut appréhender directement les rend lointaines à ma compréhension. C'est en comparant les diverses définitions qu'il me devient possible de les saisir. Seule, c'est l'échec assuré.
Opossum
Opossum

Messages : 2498
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Sam 2 Jan 2021 - 20:12

De toute façon ça puait celui qui ne voulait pas et allait tt contredire etc depuis le début.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Sam 2 Jan 2021 - 20:13

C'est saoulant de venir papoter et réfléchir pour rencontrer ça.


Je remplace désir par sa définition dans la phrase qui explique le lien entre désir et volonté :

"En fait, c'est le désir la chose que je veux (volonté) en conscience ou non qui pousse notre ma volonté."

Bah oui voilà, puis moi je peux aussi faire ça :

"Je remplace désir par sa définition dans la phrase qui explique le lien entre désir et volonté"

Je remplace la chose par sa chose dans la chose qui explique la chose entre la chose et la chose.

Puis t'expliquer que ce que tu racontes n'as aucun sens parce que tu utilises des mots que tu ne défini pas et que tu fais de la tautologie je sais pas quoi blabla blabla blabla.

En parlant de volonté, peut-on parler d'une mauvaise dans ce cas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Dim 3 Jan 2021 - 1:51

Ckomça a écrit:[...]Puis t'expliquer que ce que tu racontes n'as aucun sens parce que tu utilises des mots que tu ne défini pas et que tu fais de la tautologie je sais pas quoi blabla blabla blabla.

En parlant de volonté, peut-on parler d'une mauvaise dans ce cas ?
C'est amusant, j'ai trouvé en parcourant le forum un ancien message qui parle de ce mot "tautologie" :
https://www.zebrascrossing.net/t13516p50-difference-hqi-thqi-verifions-nous-meme-la-pertinence#1043755

Spoiler:
Samskara a écrit:
Uccen Mstawa a écrit:

J'ai rien compris.



C'est quoi le rapport entre le forum et le Qi, voire même l'intelligence ?

On passe vite le premier car je ne sais pas ce que c'est, ce quotient.

Pour la seconde, c'est une tautologie (j'emploie ici un mot dont j'ai appris l'existence ici-même, à mon arrivée j'étais à demi-illettré, mais néanmoins d'une remarquable perspicacité qui m'a fait apprécier de suite ce mot d'une mocheté édifiante) que de dire qu'elle fuit immanquablement tout pénible rassemblement d'individus.

Mais je ne vois aucune conclusion en tirer si ce n'est que le grégarisme est le ciment et la bourbe de l'humanité, et la charogne des chacals.

Bonjour,

Excellent style !

Je découvre également. Et ça me rappelle ce que Gustave Le Bon - polymathe célèbre - disait de la psychologie des foules et du nivellement subséquent qui ramène le niveau d'une assemblée d'abrutis à celui d'une assemblée de génies (ou le contraire).

A propos des THQI, faut p'têt relire "Le matin des magiciens": si ma mémoire est bonne, y a une petite théorie des supérieurs invisibles.
Just for fun.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Dim 3 Jan 2021 - 5:07

C'est bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Névromon Dim 3 Jan 2021 - 10:14

Logie, c'est le nom de famille de Toto (celui qui fournit le coin en blagues depuis des décennies)?
Je suis dehors
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par The Wise Duck Dim 3 Jan 2021 - 13:23

@Charlot Kolmes
Les désirs ~ faits de désirs (l'ensemble de ces désirs détermine "la forme" que prend la volonté d'un individu)
La volonté ~ conscience sur les faits de désirs (le méta-désir et/ou la capacité de contrôle sur ces derniers)

Ces deux concepts ne sont pas remplaçables l'un par l'autre.
Il ont effectivement la même base mais ne sont pas du même ordre : fait VS méta.
A Duck isn't just a pack of feather, blood, bones and organs! Razz


Névromon a écrit:Logie, c'est le nom de famille de Toto (celui qui fournit le coin en blagues depuis des décennies)?
Je suis dehors
Les blagues du coin coin coin !!! Mort de rire
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 200
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par My_illusion Dim 3 Jan 2021 - 18:15



Alors, on ferait des choix en ignorant les causes qui déterminent nos choix. Ayayaille, ça fait mal à la tête.
My_illusion
My_illusion

Messages : 4423
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Opossum Dim 3 Jan 2021 - 19:01

Bienvenue dans la matrice. Smile
Opossum
Opossum

Messages : 2498
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par Invité Dim 3 Jan 2021 - 19:48

My_illusion a écrit:
Alors, on ferait des choix en ignorant les causes qui déterminent nos choix.

Nietzsche a écrit:Partout où j'ai trouvé du vivant, j'ai trouvé de la volonté de puissance ;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort? - Page 2 Empty Re: Déterminisme/Volonté, qui est le plus fort?

Message par infp Sam 13 Mar 2021 - 4:06

Invité a écrit:
The Wise Duck a écrit:
Charlot Kolmes a écrit:
Ckomça a écrit:Bref. Le désir est la chose que je veux (volonté) en conscience ou non.
Merci pour cette définition Smile
Du coup, dire que le désir pousse la volonté, ça n'explique rien du tout, comme je le supposais.
Ben si ça explique tout...
Définition du désir de Ckomça : "Le désir est la chose que je veux (volonté) en conscience ou non."

Phrase qui explique le lien entre désir et volonté toujours de Ckomça : "En fait, c'est le désir qui pousse notre volonté. Selon ce désir, selon son "altération", notre volonté pourra prendre bien des chemins."

Je remplace désir par sa définition dans la phrase qui explique le lien entre désir et volonté :

"En fait, c'est le désir la chose que je veux (volonté) en conscience ou non qui pousse notre ma volonté."

Il en ressort : C'est l'objet de la volonté qui pousse la volonté (ou dit autrement : la motivation de la volonté c'est ce sur quoi porte la volonté (c'est de la sodomisation de mouche, ça)).

C'est tautologique, d'après moi. Cela n'explique rien de plus. Le "En fait" m'a fait croire que cela expliquait quelque chose pour mieux comprendre ce qu'est la volonté.

Avec cette minuscule distinction en introduisant le terme désir, on apprend que la volonté ne s'exerce pas sur du vide. Ok. Plus tard dans le développement, il n'y a aucune précision sur ce qu'est le désir, donc on n'a rien appris sur la volonté sinon qu'elle mouline à partir du désir (euh, non, en fait, on ne sait pas si elle mouline ou si elle est passive, comme je le fais remarquer tout en bas du message*).

Pour résumer, on a appris que le désir était l'objet de la volonté, et que la volonté, c'est ce qui a pour objet le désir.  Suspect
~~~~~~~~
Je demande des explications sur ce passage (dans lequel je mets en gras le lien fait entre le désir et la volonté (lien tautologique, d'après ma compréhension)) :
Ckomça a écrit:Je crois qu'en fait, tout le monde dispose de volonté.
Seulement on attribut ce mot (aujourd'hui ?) Dans l'idée de celui qui se porte volontaire à la construction "sociale" (carrière etc..) , ou "d'utilité".
En fait, c'est le désir qui pousse notre volonté. Selon ce désir, selon son "altération", notre volonté pourra prendre bien des chemins.
Ainsi on peut se retirer, ne pas participer à "l'événement public" etc, par volonté.
Vouloir est commun, les raisons sont divergentes et parfois "malsaines" comme tu peux le préciser.
Parce que parfois / souvent, nos désirs sont de reconnaissances, de possessions et dominations (et ou pas matériel), bref, de nos manques et "souffrances".
Ce sont des désirs qui en fait, appartiennent aux autres.
Voici les explications que j'obtiens :
Ckomça a écrit:Je ne crois pas que ce soit bien compliqué pourtant.
Si dans ma tête je pense que c'est le moi/je/suis je sais pas quoi qui, que je suis persuadé d'être la seule cause de ma "réussite", grâce à ma "volonté" et la "liberté", je vais me mettre à penser que c'est aussi simple que cela après tout, et estimer ceux qui (j'userais alors plus facilement de ce genre d'expression qui va suivre) ne se sortent pas les doigts du cul, de grosse feignasse qui n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes et ne pas se plaindre. Même si moi je me plaint, moi j'ai le droit parce que merde hein j'en chie avec cette volonté, vous savez c'est pas facile d'être le meilleurs et de donner le meilleurs, alors merde quoi, tout le monde devrait cravacher.
Sauf que, d'après moi, cela n'a rien à voir avec ce qui est écrit.

*Dans le développement, il est écrit : "Selon ce désir, selon son "altération", notre volonté pourra prendre bien des chemins." Faut-il comprendre que la volonté réagit machinalement aux désirs, qu'elle est passive (et donc, pourquoi parlerait-on de volonté finalement ?), ou faut-il comprendre que la volonté c'est ce qui est en mesure de céder ou non à des désirs ? Ou encore que la volonté peut se faire influencer par des désirs, mais que sa "vie" ne se résume pas à ce traitement d'acceptation ou de refus de s'orienter vers les désirs ?

Enfin, bref, j'aime bien les développements qui vont quelque part et qui ne laissent pas tout deviner (y a-t-il quelque chose à deviner, d'ailleurs ?)... mais s'il n'y a que moi qui ne comprends pas, ce n'est pas grave. Pardon pour le dérangement.
Écho à l'autre sujet sur le presque même sujet où il est sujet de savoir qui est mû par quoi... si c'est le désir qui a des pulsions, ou les pulsions qui ont des désirs... à peu près.
infp
infp

Messages : 173
Date d'inscription : 23/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum