********

+13
Paradox25
Archiloque
Névromon
OldBones
Pureté
The Wise Duck
VertOlive
zebrisse
Opossum
Edel
Topsy Turvy
Bimbang
Nuage
17 participants

Aller en bas

******** Empty ********

Message par Nuage Lun 21 Déc 2020 - 21:03

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:44, édité 4 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Bimbang Lun 21 Déc 2020 - 21:34

.


Dernière édition par Bimbang le Dim 24 Jan 2021 - 21:30, édité 1 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Lun 21 Déc 2020 - 22:41

Je n'ai probablement pas de très bonnes réponses, mais je propose des trucs à tout hasard.

Ecrire des lignes, des paragraphes, des pages, etc. de ton projet, même si ce n'est pas "bon" d'emblée, car il est plus facile et plus satisfaisant d'avoir du contenu et de réviser du contenu que de rester bloqué face à une page blanche, avec des idées en tête si belles et si grandes qu'elles y restent coincées plutôt que de se coucher sagement sur la page.

Plutôt que de partir de la structure globale et de vouloir compléter en ayant "le tout" en tête, choisir un point d'entrée, n'importe où, et faire croître de manière organique, de proche en proche, quitte à ce que le chemin dévie de l'idée première, l'idée première n'étant pas forcément la seule ni la meilleure option.

Tu peux aussi commencer par rassembler et noter des références (travaux, auteurs,...) qui te semblent pertinents, qui ont contribué à tes savoirs, tes idées, tes réflexions.

En général, les contraintes stimulent la créativité, alors peut-être pourrais-tu t'imposer des cadres contraignants mais stimulants. Par exemple représenter tes idées sous forme de dessins schématiques. Ou écrire sur un sujet en associations libres (en mode "surréaliste") rapidement sans inhibition.

Un moyen d'augmenter sa créativité proposé par je ne sais plus qui mais un grand nom en la matière est d'écrire au réveil tout ce qui passe par la tête sur quelques pages, chaque matin, avant de faire quoi que ce soit (avant la douche, le petit-déjeuner, etc.).

Ce sont juste quelques idées en vrac...
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Edel Lun 21 Déc 2020 - 23:31

Nuage a écrit:j'ai le sentiment d'être dans un trou duquel je ne sortirai jamais.

Tu ne sais pas de quoi demain est fait et il peut te réserver de belles surprises. Je me souviens d'une époque où je n'allais pas très bien et je me disais que je ne m'en sortirais jamais. J'ai eu tord et heureusement que je n'ai pas choisi l'option suicide.

Force toi et donne toi les moyens d'en sortir, au début cela semble impossible mais ce n'est qu'une illusion.

Edel

Messages : 190
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Opossum Lun 21 Déc 2020 - 23:42

Je dirais que commencer par le gros du projet me semble une approche trop binaire (0-1 réussite).
Et en parallèle aux suggestions de Topsy Turvy, pourquoi ne pas se donner des petits buts annexes, comme commencer des cours de langue, avec ses tables de conversations, ou des cours de théâtre, une formation complémentaire (pour l'excuse) ? Un petit cercle social, à multiplier, et élargir lorsque la situation s'y prête.
Opossum
Opossum

Messages : 2604
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Mar 22 Déc 2020 - 21:33

Nuage a écrit:Mais il y a des obstacles à surmonter, ce que je n'arriverai pas à faire seul par moi-même, certitude acquise par l'expérience.

Eh bien, je te propose comme objectif possible à moyen terme pour toi de trouver des personnes ressources pour t'épauler et t'aider à surmonter ces obstacles : compagnons de route, mentors, amis, travailleurs sociaux, professionnels, forums de discussion, ....
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par VertOlive Mer 23 Déc 2020 - 13:05

Nuage a écrit:Bonjour. Comme le titre l'indique, ma vie ne se déroule pas vraiment de manière idéale. Je fais face à différentes difficultés que j'ai du mal à résoudre seul. Du coup, j'ai le sentiment d'être dans un trou duquel je ne sortirai jamais.

Ma situation est simple. J'ai 34 ans, désocialisé depuis plus de 10 ans après avoir obtenu une licence en sciences de la vie. J'habite chez ma mère, je n'ai pas d'activités professionnelles ou associatives et je suis sans relations amicales ou amoureuse. En résumé, je me suis complètement planté.

Je n'ai aucune envie de continuer comme ça pendant encore des décennies. Ça ne m'intéresse pas du tout. C'est pourquoi il m'arrive de penser à l'option du suicide. Mais la situation n'est pas mauvaise au point que je souhaite y mettre immédiatement un terme. Je garde cette option de côté comme une possibilité. Une alternative plus intéressante serait de réussir à construire une vie un minimum intéressante. Mais il y a des obstacles à surmonter, ce que je n'arriverai pas à faire seul par moi-même, certitude acquise par l'expérience. De plus, cette alternative n'est peut être qu'une illusion irréalisable créée par mon esprit parce que celui-ci refuse d'accepter la réalité, celle qui stipule que je suis définitivement bloqué dans une existence morne et insipide. En gardant cette hypothèse à l'esprit, je vais exposer le chemin qui semble s'offrir à moi.

J'ai une idée relativement claire de ce que je souhaiterais accomplir. L'observation de mon fonctionnement et de mon comportement m'indique que je corresponds assez bien au profil de l'intellectuel / philosophe. J'aime observer l'ensemble de la réalité, son contenu et son fonctionnement ainsi que m'interroger sur les choses, l'existence, la société ... Et j'aimerais créer quelque chose rassemblant les connaissances que je trouve intéressantes associées aux réflexions qu'elles m'inspirent. Mais pour l'instant, cela reste à l'état de projet en raison des problèmes que je rencontre.

Je possède en effet un certain nombre de défauts qui me perturbent et bloquent ma progression. J'ai tendance à rapidement me décourager face aux difficultés rencontrées et à la quantité de travail nécessaire pour réaliser mon objectif. Je doute beaucoup. Maintenir ma motivation m'est difficile en étant seul. J'ai une grande tendance à la rêverie. Il m'arrive d'imaginer une vie fantastique pendant des heures et des jours, à tel point que j'ai parfois peur de devenir fou et de déconnecter de la réalité. J'ai des lacunes en terme de méthode, de savoir, et de savoir-faire. Et finalement je suis sujet au déséquilibre, et à l'instabilité psychologique et émotionnelle.

Salut, je suis dans ta situation, c'est très pénible je sais. Topsy Turvy parlais d’écrire des lignes, pourquoi pas écrire tes penser ? Ce que tu pense ou ce qui te passe par la tête ? Wink Tu prend un petit calpin et tu note et ça fera travailler ta penser et tu trouvera sûrement des idées pour aller mieux.
Il y a aussi les reprises d'études en fac de lettre (philo pour moi) qui peuvent être bien pour sortir de cette situation.

En somme trouver une activité qui te plaise sans te foutre aucune pression.
Moi c'est lire et synthetiser.

VertOlive

Messages : 40
Date d'inscription : 22/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par The Wise Duck Mar 29 Déc 2020 - 2:00

Une autre approche serait de relativiser la valeur portée, ici à ton existence

Plantage existentiel - Comment m'en sortir ?
VS
Réussite existentielle - J'ai réussi(e) à ne pas sortir !

Une fois le caractère absurde de la valeur intégrée (apprise, comprise et vécue) ça fera moins de poids mental.
Au pire ça permettra de voir la valeur suivante, au mieux il y aura un chemin possible.

HFGL!
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 200
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Pureté Mar 29 Déc 2020 - 22:39

La question c'est : Pourquoi te suiciderais-tu ?

Étant donné que tu ne l'as pas mentionné, je pars du principe que tu n'es pas en mauvaise santé. Ça c'est déjà un point essentiel.

Tu n'as pas le parcours "parfait" ? Et alors, c'est le tien, la vie n'est pas un concours.

Tu as dû te plonger dans un cercle vicieux dont tu as du mal à sortir, il y a beaucoup de gens dans ce cas.

Ça ne veut pas dire que tu es nul ou que c'est foutu.

La "vraie" vie ne commence pas dès l'instant où elle ressemble à la vie idéalisée et véhiculée par les médias.

Pureté

Messages : 709
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 30 Déc 2020 - 16:12

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:44, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Mer 30 Déc 2020 - 16:59

C'est cool, de chouettes nouvelles, merci.

mes pensées suicidaires sont parties. Elles ont duré quelques jours durant lesquels je désespérais de l'avenir. Mais heureusement, j'ai retrouvé mes esprits.

Ouf, tant mieux. Imprime profondément dans ta mémoire que ce ne sont que des pensées, pensées qui ne reflètent qu'un état, état qui va passer. Ça peut servir, si ça recommence. Savoir que "ça passe", même si on peine à le croire sur le moment.

Profite bien de l'éclaircie sur ton chemin...
sunny

[Ah, merdum, t'es un nuage, je viens peut-être de faire une connerie... No offense, hein ?!? Le but n'est pas de te flinguer.]
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par OldBones Jeu 31 Déc 2020 - 6:47

Plantage au regard de quoi ? Quel est ce repère venu d'ailleurs ?
Il est différentes formes de vie distantes des modèles courants, et des figures imposées. La seule question à se poser est : suis-je bien ? Le contraire est symptôme que la voie qu'on a choisi de suivre n'est peut-être pas la bonne, du moins qu'elle est imparfaitement suivie. Qu'il manque quelque chose.
Je serais tenté de te dire qu'il est difficile de vivre sans affectif, mais ce sera selon chacun, certains vivent très bien sans, en tout cas n'en meurent pas, d'autres dépérissent s'ils n'ont pas quelqu'un dans leur vie, pour d'autres encore une relation deviendra vite invasive et source de stress.
Je vais émettre une banalité. Beaucoup de poètes, d'écrivains et de philosophes puisaient leur inspiration dans la marche. C'est une gymnastique de l'esprit qui laisse place au hasard de la rencontre, de l'échange impromptu.
OldBones
OldBones

Messages : 8
Date d'inscription : 30/12/2020
Age : 61
Localisation : Haute-Provence

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 13 Jan 2021 - 11:30

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:47, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Névromon Mer 13 Jan 2021 - 13:03

Mon conseil : prends rendez-vous dans un centre médico-psychologique, pour commencer. Tu pourrais déjà parler de tout ça, et déblayer le terrain. C'est public, et gratuit (en-dehors du coût éventuel du trajet, etc).
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Dim 24 Jan 2021 - 18:28

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:45, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Dim 24 Jan 2021 - 18:50

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:45, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Pureté Dim 24 Jan 2021 - 19:54

Ton problème ne se résoudra pas en consultant un psychologue ou un psychiatre, le déclic ne proviendra que de toi-même.

Les aides sont très utiles et la France est plutôt bien pour ça. Mais ça ne permet pas de progresser, simplement d'assumer les charges et autres coûts du quotidien.

Je pense que tu fais partie de ces "paumés" (si on peut dire) tout à fait compétents et intelligents dans l'absolu mais en revanche inadaptés à cette société, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose en soi mais ça te donne néanmoins l'impression d'avoir raté ta vie.

Si tu commences par te trouver une situation professionnelle stable et qui puisse te convenir, ça débloquera la situation et le reste suivra.

Pureté

Messages : 709
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Archiloque Dim 24 Jan 2021 - 20:11

Salut Nuage, je viens de lire tout ça et réagi juste pour exprimer une compassion projetée. Je me retrouve dans chacun de tes paragraphes et dans chacune de tes difficultés, avec une conscience identique des solutions à entreprendre mais le dépit de ne pas savoir les mettre en place, certains temps cela me projette dans des abîmes insondables de noirceur.

Quand je te lis, quand je lis quelqu'un comme toi, parfois je me dis que je devrais essayer d'échanger avec lui ou elle ; pas forcément pour lier un lien intime tel que l'amitié mais pour avoir un retour de quelqu'un qui peut comprendre et ressentir à cette façon, sans être là pour juger ou aider autrement que par son écoute et le temps qu'il serait prêt à consacrer, à l'instar du mien. Mais je ne le fais pas évidemment, même ça j'aurais peur de le faillir, de ne pas savoir y arriver.

Je te souhaite beaucoup de courage ; même si ce n'est que des mots et qu'ils ne valent pas grand chose.
Archiloque
Archiloque

Messages : 1538
Date d'inscription : 22/09/2020
Localisation : Les terres

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Paradox25 Dim 24 Jan 2021 - 21:36

Je sais pas mais quand je lis ça et que je me rends compte qu'on est quelques uns dans quasi le même cas, je me dis qu'il y a peut être quelque-chose qu'on pourrait tirer ensemble.

Pour ma part je me suis raccroché à l'écriture en tentant de décrire le monde dans lequel j'aimerai vivre au travers d'une web-série.
Et même si des jours je rame, et que j'arrive pas à avancer, je me raccroche toujours à ça.

En vrai je me sens si mal dans ce monde que je n'ai vu qu'une seule alternative possible et positive, celle de tenter de décrire ce monde idéal où il ferai bon vivre tout en prenant en considération tout les différents aspects qui composent une société (et en vrai c'est un travail de titan que j'aurais bien du mal à faire seul... même si je fait du mieux que je peux. un monde idéal pour moi, ben c'est pas garanti que ça plaise aux autres et c'est pour ça qu'il faudrait un travail collectifs de gens que ça intéresse de tenter d'imaginer un nouveau monde). Fin bref j'me perds un peu mais l'idée est là.

(ça c'est juste le premier épisode, il y en aura un deuxième prochainement mais pas de 3ème du coup. en ce moment je suis sur la réadaptation en roman du scénario que j'aurai voulu produire en série. fin bref un poil complexe à expliquer tout ça.)
Paradox25
Paradox25

Messages : 47
Date d'inscription : 17/06/2018
Age : 35
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Mer 27 Jan 2021 - 15:31

Nuage a écrit:Premièrement à cause de mon instabilité psychologique et émotionnelle produisant des perturbations m'empêchant de m'y atteler sereinement.

Concernant ces problèmatiques, la méditation bouddhiste fournit des techniques pratiques permettant de stabiliser et renforcer la santé émotionnelle et psychologique.

Pureté a écrit:
Je pense que tu fais partie de ces "paumés" (si on peut dire) tout à fait compétents et intelligents dans l'absolu mais en revanche inadaptés à cette société, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose en soi mais ça te donne néanmoins l'impression d'avoir raté ta vie.

A l'attention de tels profils, je suggérerai de prendre connaissance des livres Orient et Occident et/ou La Crise du Monde Moderne, de René Guenon.
Personnellement ça m'a beaucoup aidé à donner une orientation positive à ma vie, notamment en acquérant une vue d'ensemble de notre monde, à partir de grands principes (où va la société ? pourquoi ? que peut on y faire ?).
Il va à la racine des problèmes. Je n'ai retrouvé une telle perspicacité chez aucun autre "philosophe".
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Lun 1 Fév 2021 - 16:25

Nuage a écrit:
zebrisse a écrit:
Nuage a écrit:Mais il y a des obstacles à surmonter, ce que je n'arriverai pas à faire seul par moi-même, certitude acquise par l'expérience.

Eh bien, je te propose comme objectif possible à moyen terme pour toi de trouver des personnes ressources pour t'épauler et t'aider à surmonter ces obstacles : compagnons de route, mentors, amis, travailleurs sociaux, professionnels, forums de discussion, ....

Je trouve ton idée très pertinente. La difficulté se trouve cependant dans sa réalisation qui m'apparaît extrêmement vague. J'ai du mal à visualiser les actions à effectuer concrètement. Je précise que je suis plutôt idiot quand il s'agit d'agir dans le monde réel. En effet je perçois mal les possibilités qui me sont accessibles et la manière de les réaliser.

Je pense qu'il faut commencer par faire jouer ton imagination : trouver quelle est la chose (ou le lieu ou la personne) que tu souhaiterais le plus faire apparaitre dans ta vie ? Et ensuite, petit à petit, créer un pont entre l'imagination et la réalité en évaluant une par une les actions susceptibles de faire apparaitre le truc que tu souhaites, puis en s'engageant dans celle qui semble la plus appropriée (avec méthode "trial and error")
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 17 Fév 2021 - 9:26

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:45, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Névromon Mer 17 Fév 2021 - 11:14

Tu existes. Et si tu ressens un vide, c'est que tu as une idée de comment tu voudrais le remplir.
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Mer 17 Fév 2021 - 12:21

Je conseillerais de ne pas viser trop haut. Par exemple cibler un problème concret, même mineur, voire surtout mineur, sur lequel on a une chance d'avancer de manière réconfortante. Un tout petit pas, pour soi (l'humanité, elle, elle court dans le mur, avec ou sans aide, donc on est tranquille de ce côté là).
Console
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 17 Fév 2021 - 15:38

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:45, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 17 Fév 2021 - 15:45

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Mer 17 Fév 2021 - 16:01

Je dirais que ta priorité est d'aller mieux.
Que le premier petit pas devrait viser ça.
Mais il faut commencer tout petit petit...
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Mer 17 Fév 2021 - 16:05

Nuage a écrit:J'ai détruit ma vie
... anéantir toutes possibilités de construire une existence équilibrée et heureuse.

Si désespérée que puisse sembler ta situation, saches bien qu'à 34 ans tu as encore largement la possibilité de construire une existence épanouie.

Par ailleurs, à ta place je ne serais pas si prompt à juger que ta vie passée est un échec.
Un échec, d'un certain point de vue ? surement
Un échec, par rapport à certaines priorités ? c'est possible
Mais en changeant de point de vue, tu pourrais voir les choses différemment.
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Mer 17 Fév 2021 - 17:05

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par REGBEL Mer 17 Fév 2021 - 22:32

Je voulais te dire que tes messages me touchent, et faire partie de ceux qui te disent de ne pas lâcher l'affaire.
Je trouve que tu reçois de bons conseils ici, tu peux commencer petit, concret et qui t'apporte de la fierté et du plaisir.
Ce sera le premier pas qui te coûtera le plus.
Une fois que tu seras parti ton cerveau pourra se concentrer sur ce qu'il faut faire pour t'améliorer, aller plus loin etc
Est ce que écrire une première page de ton projet ça te paraît possible ?
Sinon des trucs tout simples mais qui font plaisir : faire un gâteau, passer un coup de peinture, faire pousser quelques plantes...
REGBEL
REGBEL

Messages : 243
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par So Sûre 2 Mer 17 Fév 2021 - 23:37

Hello, 
c'est quoi votre définition d'un plantage existentiel ?
Plantage existentiel, c'est très fort comme expression je trouve à se coller dessus.
Puisque si on a cette sensation c'est qu'on est dans des contextes qui ne sont pas bons donc se rajouter une couche, c'est se faire encore plus de mal non ?
En ce qui me concerne plantage existentiel, c'est à la fin de sa vie dont on connaît pas la date et c'est quand il n'y a plus de solution du tout et je ne vois donc par où ça se situe. 
C'est parce qu'à chaque fois avec ce fil mon cerveau transpose je m'imagine en train de me dire à moi-même j'ai planté toute mon existence ça me déprime et ça me décourage direct ça me coupe les pattes, dans ce cas je commençerais à culpabiliser et plutôt fort pour planter toute une existence faut être fort il faut y aller très fort. 
Je transpose dans le réel de quelqu'un me dit j'ai planté toute ma vie. Forcément je lui dis  dans ces cas-là tu es très fort  parce qu'il faut quand même  beaucoup de qualités et beaucoup d'efforts curieusement pour réussir à planter toute la vie  et donc tout de suite ça me fait rebondir sur si on transpose toutes ses qualités et ses efforts pour planter toute son existence pour la remettre d'aplomb en petite vitesse de croisière ça veut dire  qu'on peut réussir tout son existence restante. 
Vous ne devez pas connaître elle n'est pas connue j'ai une expression que je me suis trouvée, il y a très longtemps, un kangourou arrête de rebondir uniquement quand il est mort. Bon courage à vous et n'oubliez pas d'être doux et clément avec vous-même.  cat
Édit : je pense même que si je me disais que j'ai planté toute mon existence, ca activera mon dictateur de moi-même, ça mettrait un en route un processus d'autodestruction, de dévalorisation, et de jugement de moi-même par moi-même et je me mettrai une pression phénoménale ce qui ne ferait qu'empirer les choses Arrow la spirale infernale et avec le fait de m'éloigner de plus en plus de la spirale dynamique. (Je sais, je suis un peu chelous parfois mais je me surveille de près  Assomme Assomme Assomme   Razz) *


Dernière édition par So,Nath le Mer 17 Fév 2021 - 23:53, édité 1 fois (Raison : * ajout)
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Jeu 18 Fév 2021 - 7:29

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Jeu 18 Fév 2021 - 9:47

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par So Sûre 2 Jeu 18 Fév 2021 - 10:04

Hello, 
"Sans plan, sans stratégie, sans techniques, sans méthode, sans aide extérieure, je ne vois pas comment je vais pouvoir structurer ma vie. C'est un défi vraiment difficile. Alors je sais qu'il faut y aller par petites étapes. La question étant de savoir lesquelles."
En inversant les réponses que tu viens de trouver ?
En faisant des plans en trouvant des personnes pour t'aider à faire des plans en trouvant des stratégies en trouvant des personnes pour t'aider à faire des stratégies, techniques, méthodes, et en essayant de trouver de l'aide extérieure, des personnes dans la même situation que toi ou pas, et qui vont dans la même direction que toi avec les mêmes problématiques que toi ? Ça ferait probablement moins défi et moins lourd ? Personne n'arrive à des choses tout seul. 
Sinon de mon angle de vue, tu sembles poser un bilan surtout par rapport à d'autres personnes ou peut-être par rapport à une grille d'évaluation qui ne devrait pas être la tienne pour toi même dans ta vie ? À 35 ans des personnes pensent avoir construit énormément de choses qui finalement s'écroulent, ou sont illusoires et dans ce cas par rapport à toi ils n'ont déjà plus rien à faire et à construire... 
C'est le schéma que ça m'a fait de ton contexte par rapport à tes propos. 
Toi tout seul avec du lourd à porter sur une île déserte, et donc forcément te demander de "voir", de regarder ce que tu peux placer autour de ce que tu sembles ressentir comme un océan de vide... 
C'est cool tu viens de me faire comprendre comment je donne l'impression parfois à des personnes que je penserai que tout est facile à faire et pour tout le monde en ayant des idées de génie que pourrait produire uniquement mon cerveau.  Merci ! Pour Toi
Simple feedback à te lire.  albino sunny*

Édit : tu ne peux pas savoir et savoir-faire ce que tu n'as jamais fait ce que tu n'as jamais vécu et tu as le droit de ne pas savoir faire ce que tu n'as jamais fait et de ne pas avoir vécu ce que tu n'as jamais vécu. *


Dernière édition par So,Nath le Jeu 18 Fév 2021 - 10:10, édité 2 fois (Raison : * ajout + 1)
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Névromon Jeu 18 Fév 2021 - 10:07

Si il y a des expériences que tu veux tenter et que tu sais qu'elles te sortiraient de ta zone de confort, dans un milieu cependant un minimum émotionnellement sécurisant, c'est peut-être le moment d'essayer. Exemple : on m'a dit et répété que je n'étais pas débrouillarde, et même que j'étais handicapée (comme une insulte). Cela s'est avéré vrai bien plus tard : je suis dyspraxique.
Avant de le savoir, je suis partie faire du wwoofing, ici aider une éleveuse de chèvres contre le gîte et le couvert. Je l'ai prévenue que les trucs manuels, ce n'était pas mon truc du tout. Elle a quand même accepté. J'y suis allée. Ça a été parfois dur (elle n'était pas forcément tendre dans son attitude), j'ai parfois pleuré. Mais à d'autres moments, je me suis impressionnée : quand le chien de berger, qui connaissait sa tâche, son "métier", me regardait pour que je prenne une décision, je l'ai fait. J'ai géré un petit troupeau tous les jours, deux fois par jour (quarante-six chèvres, je crois). Moi qui suis mauvais en orientation, j'ai toujours retrouvé mon chemin, m'appuyant sur "mes" chiens et sur les chèvres. Je n'en ai pas perdu une seule. Pas une seule. Je n'aurais jamais vécu cela, si j'étais restée sur mes rails. Cela m'a montré que je sais faire des choses. Que je peux gérer et m'adapter.
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Jeu 18 Fév 2021 - 12:15

Avant de structurer ta vie, tu peux commencer par structurer tes journées et tes semaines. Et t'imposer un petit peu d'activité concrète, quotidienne et/ou hebdomadaire, avec un résultat concret.

Par exemple : faire de l'exercice physique (étirement, musculation, marche rapide, jogging,...), faire de la pâtisserie (une tarte aux pommes, un cake aux carottes, des biscuits sablés,...), faire un jeu sur papier de logique ou de mot-croisé (j'ai proposé ça et ça ailleurs en disant que j'aimais bien les yakazu, tectonic, sumjap,...), faire une dictée (par exemple la dictée géante hebdomadaire de Rachid Santaki dans En français dans le texte), améliorer quelque chose (réparer, repeindre,...), apprendre à démonter et remonter quelque chose (canalisation sous l'évier, réservoir de chasse-d'eau, vélo), préparer la préparation de semis pour le printemps (même si c'est un peu tôt), faire du tri et rangement à la Konmari (jeter beaucoup, organiser,...),...

Tu sembles souhaiter reprendre pied, je trouve ça bien. C'est probablement possible. Il te faut trouver tes astuces pour effectivement reprendre pied et ne pas rester englué dans le monde des idées. Ça, tu n'en parles pas trop, j'imagine que c'est peut-être un mélange de rêveries grandioses et de craintes paralysantes.

Dans l'immensité de ce que tu pourrais imaginer vivre, tu ne vivras sûrement pas tout, mais tu vivras une partie de ce qui te semble encore manquer, et beaucoup d'inattendu.

Dans les trucs liés à l'indépendance, il y a faire les achats, cuisiner, mettre la table, faire la vaisselle, faire la lessive, plier le linge, passer l'aspirateur, laver les vitres, enlever la poussière, sortir la poubelle,...

Si tu veux passer chez moi, je dois pouvoir trouver de quoi t'occuper.
Dent pétée

Mais la progression doit être "raisonnable". Il faut placer la barre juste à la bonne hauteur pour qu'il faille un petit effort. Ça doit même paraître ridicule au début. Et même ça, on a le droit de l'échouer. On pleure ou gueule un coup et on finit par se relever.

Si tu as un jour appris à skier, peut-être te souviens-tu de l'enfer pour se relever des premières chutes ? En général, au début, il y a besoin d'aide pour se relever. Ensuite, il y a des cas où on a besoin d'aide (genre quand les lunettes, les skis, les bâtons et le bonnet sont éparpillés partout plus haut dans la pente) et d'autres cas où on peut se démerder, voire être utile aux autres. Mais quand on est tout rouillé et qu'on a le souvenir de savoir faire ci et ça, on risque de finir direct à l'hôpital, il faut y aller tranquille.

Tu trouves quelque chose à piocher dans mes listes à la Prévert ?
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Jeu 18 Fév 2021 - 14:24

Nuage a écrit:
Je n'ai aucune expérience amoureuse, aucune expérience professionnelle, aucune expérience d'indépendance, aucune passion développée à un niveau minimal, une seule relation pseudo-amicale avec une personne un peu farfelue, très faible expérience relationnelle, très peu d'expérience de vie.

Il y a de fortes chances que l’acquisition de telles expériences n’aie pas été ton objectif principal pendant toutes ces années : je me trompe ?
Peut-être que tu as fonctionné de cette façon pour te protèger ou parce que tu n’as pas trouvé les ressources pour faire autrement.
Peut-être aussi que tu prenais plaisir à vivre dans le monde des idées et des rêveries : et c’est OK d’avoir cherché le bonheur de cette façon !
Du coup, du point de vue de la vie intérieure et des concepts explorés, je suis sur que ta vie a été riche !
Ce n'est pas la manière de fonctionner de la grande majorité des gens, mais cette façon de fonctionner est digne d'être respectée, autant qu'une autre.

Mais maintenant tu sembles avoir eu une sorte de déclic (tes priorités semblent avoir changé) et tu prends conscience que ton mode de fonctionnement habituel est source de souffrances et d’insatisfaction pour toi. Tout en réalisant être pris au piège dans la situation actuelle, en quelque sorte.
En fait si tu changes tes priorités, ton rapport au monde va progressivement changer, c’est certain. Des possibilités vont apparaitre petit à petit ...
La question c’est : « quelle est ta priorité aujourd’hui ? »
Prends ton temps pour y trouver une réponse qui te satisfasse.
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Ven 19 Fév 2021 - 7:27

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Névromon Ven 19 Fév 2021 - 9:47

Oui, mais c'est la tienne, et celle de personne d'autre (je ne sais pas si ça aide...).
Névromon
Névromon

Messages : 1636
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Topsy Turvy Ven 19 Fév 2021 - 10:15

J'ai fait une promenade ce matin. Cela a amélioré mon moral.

Very Happy
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4652
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par So Sûre 2 Sam 20 Fév 2021 - 1:04

Hello, peut-être regarder "ta vie" un jour à la fois, si c'est de ta vie devant dont tu parles.

Et si c'est le cas, de mon angle de vue, ce n'est pas étonnant que le fait d'aller faire un tour pour regarder ta vie au présent ( il vaut mieux choisir les bons endroits ressourcants pour toi selon ton cerveau) t'ait remonté le moral.

Bon courage et meilleur nuit, si possible.
Un jour, une nuit à la fois, c'est un bon rythme je crois.

Un pied devant l'autre.
Jean Pierre Mader.

Nuages.
Patrick Rondat.

Musique 🎶
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Marya Sam 20 Fév 2021 - 1:47

Bonsoir Nuage,
Beaucoup de conseils ont été donnés, j'espère que ça a pu et pourra te donner de la force et que tu puisses, surtout, y puiser ce qui te correspond.
Je vais essayer de ne pas trop te "noyer" mais plutôt de te rassurer puis de t'alerter sur un truc qui m'a personnellement sauté aux yeux.
D'une part, il y a beaucoup de choses dont tu as conscience et qui sont capitales à mon sens pour que tu puisses sortir d'une solution qui ne te convient plus. Par exemple, tu as dit à un endroit que tu avais tendance à fuir dans la rêverie. Cela ne va pas de soi de constater et d'avouer cette réalité Wink
Maintenant, une chose qui me frappe un peu est qu'en effet, cette tendance est très ancrée en toi, et que tu y vas encore aujourd'hui. Alors, cette vision des choses ne tient qu'à moi, et reflète peut-être que je souscris trop aux standards communs d'une "vie bonne", mais je ne sais pas si le projet que tu as de partager tes réflexions philosophiques est un projet qui va t'épanouir, pour le moment. C'est effectivement très intéressant et enrichissant, mais à travers ton message je perçois une envie de concret, d'expériences. Le projet de philo, il ressemble à mes yeux à une façon de continuer la fuite en avant.

En fait, tu exprimes une lassitude voire un désespoir, mais je ne crois pas avoir lu ce que tu voulais exactement. Tu parles de ta mère dont tu as peur qu'elle te quitte, te laissant sans ressources financières : est-ce que tu cherches un travail? À te créer des relations amicales, avoir une relation amoureuse ? En fait tu dis que beaucoup de choses te manquent, mais on ne sait pas ce que tu veux, en premier, et effectivement ça donne l'impression que tu es à la recherche de ce qui est communément admis comme étant un statut acceptable, une vie bonne et bien menée.

Et, et ce sera tout pour moi, est-ce que tu saurais dire quelle est l'origine de cette situation qui ne te convient plus? Tu parles d'une licence obtenue à la fin de laquelle la "vie sociale" a pris fin. Comment te sentais tu dans cette licence ? Estce qu'il s'est produit qqch qui t'a marqué négativement ? Ou tout autre événement dans ta vie?
Il y a cette belle phrase : un problème est une solution qui n'a plus lieu d'être. Peut-être que le repli sur toi et chez ta mère a été un mécanisme de défense et de survie en réaction à une situation trop douloureuse et qui n'a pas pu être gérée autrement. Peut-être que cette situation appartient maintenant au passé et que, ici et maintenant, tu es prêt pour la vie. Donc à laisser ce qui a appartenu à la survie et à te parer de ce qui te fera vivre Wink

C'est pour ça qu'il est capital de comprendre pourquoi tu as été amené à te mettre dans cette situation qui aujourd'hui ne te convient plus.

Marya
Marya
Marya

Messages : 75
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Sam 20 Fév 2021 - 9:12

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:47, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Nuage Sam 20 Fév 2021 - 9:40

*


Dernière édition par Nuage le Lun 14 Juin 2021 - 8:47, édité 1 fois

Nuage

Messages : 202
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par zebrisse Sam 20 Fév 2021 - 10:38

A propos de reprise de contact "avec le monde réel" :

Nuage a écrit:
Névromon a écrit:Mon conseil : prends rendez-vous dans un centre médico-psychologique, pour commencer. Tu pourrais déjà parler de tout ça, et déblayer le terrain. C'est public, et gratuit (en-dehors du coût éventuel du trajet, etc).

C'est en effet un bon conseil. Mais je l'ai déjà mis en œuvre il y a quelques années. J'ai d'ailleurs un rendez-vous avec la psychiatre dans quelques jours. Le point positif est que ça m'a permis de toucher l'AAH. Par contre, je n'ai pas du tout progresser dans ma vie. En même temps, je suis un cas difficile à résoudre.

Une fois rattaché à un CMP, celui-ci peut te permettre d'accèder à un CATTP.
CATTP signifie Centre d'Activités Thérapeutiques à Temps Partiel. En gros, c'est un lieu proposant des activités sociales et culturelles aux patients du CMP. C'est assez varié (promenades, jeux, activités sportives, ateliers d'art-thérapie et de cuisine, ... ), et comme on y rencontre d'autres patients du CMP local, c'est une opportunité de recréer des liens sociaux.
* Note : en ces temps de Covid19, il est possible que les CATTP aient réduit ou même temporairement arrêté leurs activités. C'est à vérifier.

Pour plus de détails, voici un lien qui décrit le fonctionnement des CATTP: https://www.solidarites-usagerspsy.fr/s-occuper-de-soi/cattp/
zebrisse
zebrisse

Messages : 238
Date d'inscription : 16/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Marya Sam 20 Fév 2021 - 11:23

Nuage a écrit:Le monde et les gens qui le peuplaient, étaient quelque chose pour moi d'inconnus, étranges et mystérieux. Je ne comprenais pas du tout ce que j'étais supposé y faire, ni comment cela fonctionnait.

Et tu percevais tout le monde comme étant étrange, ou les membres de ta famille (ou n'importe qui d'autre) y faisaient exception ?

J'imagine que cette initiative que tu avais pris en primaire t'a coûté trop d'énergie par rapport à ce que ça t'apportait, ce qui a conduit à ce que tu arrêtes ?

En tout cas, je vois que tu as énormément besoin de sécurité, pourquoi pas une personne qui t'accompagnerait dans tes premières démarches vers l'extérieur. Est-ce que ta mère pourrait remplir ce rôle ? Une autre personne que tu connais, que tu comprends et en qui tu as confiance ?

L'initiative proposée par zebrisse juste au dessus m'a l'air très bien Smile
Marya
Marya

Messages : 75
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 91

Revenir en haut Aller en bas

******** Empty Re: ********

Message par Henni-soie Jeu 25 Fév 2021 - 19:36

Bonjour Nuage,

pas évident, tout ce que tu racontes : je compatis.

Je crois que nous sommes nombreux à avoir vécu des périodes plus ou moins longues, où on avait l'impression qu'il n'existait aucune solution, hormis parfois la pire, pour certains ... J'ai lu que beaucoup t'avaient déjà donné de bons conseils, aussi il n'est pas forcément utile que j'en rajoute.

Une chose toutefois, m'apparaît : puisque tu nous dis que beaucoup de ce que tu vis est déjà ancien, il y a fort à parier que cela puisse entrer dans ce qu'on pourrait nommer des "habitudes". Or, je viens de lire un livre fort intéressant à ce sujet - il doit y en avoir bien d'autres, sans doute. Il s'agit de : "Le Pouvoir des habitudes Changer un rien pour tout changer", de Charles Duhigg, en 2016 (pour la traduction), ou la version originale :"The Power of Habit: Why We Do What We Do in Life and Business " (2012).

Personnellement, j'y ai appris  que le cerveau stockait les "habitudes" dans un endroit différent de la volonté, la mémoire, etc. Du coup, certains stimuli déclenchent certaines habitudes comportementales, sans même que les autres composantes de notre personnalité n'entrent en jeu. Comme si ces stimuli enclenchaient une forme de "pilote automatique". Bien sûr, nous avons souvent conscience de cela vis à vis de certaines substances, notamment celles qui créent une "addiction". Mais, en fait, le phénomène serait plus vaste : dès la répétition de certaines séquences (stimulus > routine > récompense/résultat), le cerveau engrange la séquence en question, de façon à pouvoir la reproduire en économisant de plus en plus l'énergie/attention/volonté, etc qu'il avait été nécessaire de fournir lors de sa première réalisation. Du coup, dès que l'individu rencontre le stimulus déclencheur, la séquence se déroule, sans qu'il en ait même la conscience, souvent (et dans des cas graves, cités dans ce bouquin, alors même que les sujets ont eu des lésions sévères des centres neurologiques de la mémoire/volonté, raisonnement, etc).

J'ai personnellement été très intéressée par ces informations, car je trouve que cela donne un éclairage, et peut-être des outils supplémentaires. On peut se demander si le sentiment d'être "enlisé", parfois, ne tient pas au fait que certaines habitudes que nous avons générées sans nous en rendre compte, nous "retiendraient", par leur répétition automatique. Les identifier, reconnaître les "stimuli" ou "déclencheurs" peut devenir alors très utile, pour apprendre à s'en dégager ...

Cela rejoint beaucoup des conseils qui t'ont été donnés précédemment. Juste avec peut-être un nouveau moyen d'identifier certains  "freins" pour leur mise en œuvre ...

Henni-soie

Messages : 5
Date d'inscription : 25/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum