50 astuces pour exploiter son potentiel

Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par PierreZ Dim 22 Nov 2020 - 18:30

Bonjour tout le monde, je vous partage mon dernier écrit tout gratuitement. Désolé si desfois je dis des bêtises, je voulais un peu remercier la communauté, d'être ce qu'elle est, et de m'avoir supporté dans mes bizarreries.   cyclops

Alors voilà les 50 astuces :


L'hydratation
1. Ne buvez pas beaucoup d'eau tous les jours. Plutôt, prévoyez de boire deux litres d'eau un jour de votre choix. Les effets seront tels, que vous recommencerez l'expérience, tout naturellement.

Planification
2. "Ne pas planifier, c'est planifier son échec". Il n'y a rien de mieux pour se motiver, que de faire la liste des tâches à accomplir. Même pour écrire un livre, il faut d'abord l'organiser, et le contenu vient naturellement, comme la chair sur le squelette.

Les 4 accords
3. Il faut connaître les 4 accord toltèques, et les exercer. Ils consistent en cela : "S'exprimer de manière impeccable. Ne pas en faire une affaire personnelle. Ne pas faire de suppositions. Toujours faire de son mieux." -- pour plus d'efficacité, divisez vos messages en 4 parties, chacune exerçant un de ces accords.

Les deux manières de penser
4. Il y a deux manières différentes de réussir à manier ses convictions... Soit on s'éduque sur le camp adverse, et sur pourquoi ils pensent ce qu'ils pensent. Vous en seriez l'arbitre de la vérité... Ou sinon, à l'opposé, vous apprenez tout d'un seul camp, et en devenez le champion, comme un repère pour la réflexion des autres.

Le vote biologique
5. Il faut voter en politique, ne serait-ce que pour le bien-être et l'assurance psychologiques qui viennent avec le fait d'accomplir son devoir de citoyen. C'est un coup de pouce biologique, et de l'estime de soi, qui en vaut bien le déplacement.

Mieux que la gratitude
6. Il y a la gratitude, mais il y a mieux que la gratitude, c'est la confiance en le bien-fondé de l'univers. Il faut se lever avec les yeux qui pétillent, de cette chance que l'on a de vivre cette aventure, et de pouvoir faire une différence... Je vous assure que vous pouvez, vous-mêmes, faire une différence.

La mort
7. La mort est une réalité avec laquelle il faut composer. La vie est bien brève, et c'est triste à dire, mais cela nous encourage à nous pencher sur une sélection de causes, qui en valent le temps. Il n'y a pas le temps de tout faire. Il faut choisir ses rêves, et ses chemins.

L'inégalité
8. Il n'y a pas d'égalité. Si vous lisez ceci, c'est que vous êtes dans le progrès personnel, et alors vous avez sûrement une longueur d'avance... C'est un succès qui se vit dans son coin, ou alors mieux partagé, en tendant sa main à nos frères.

Le choix de ses pairs
9. Il faut tout de même choisir à qui l'on tend la main... Il y a des gens qui ont choisi de baigner dans une aigreur artificielle, pour de multiples raisons. Il est essentiel de les sortir de votre vie. Vous ne leur devez rien, et même ils en sortiront eux-mêmes grandis, de voir le prix de leur comportement.

La méditation
10. Il faut méditer, et il y a deux manières de le faire. Soit on se focalise à vider son esprit, et cela apporte du bien-être... Ou soit l'on s'assied immobile, et on rumine un long moment, pour en sortir reconstruit, et remotivé.

Philosopher humainement
11. Il faut lire de la philosophie, pour apprendre à penser, à saisir la vérité. "Une vie non examinée, n'est pas digne d'être vécue"... Encore plus important : "on sait seulement que l'on ne sait rien". Ce digne mantra, il nous remet à notre place, celle de l'enfant qui peine et peinera toujours, à saisir ces précieux outils, que sont la pensée et la philosophie.

L'écriture
12. Encore une fois, il faut écrire de manière impeccable. Cela demande l'humilité de relire quelques heures les règles orthographiques et grammaticales, qui sont nécessaires pour s'exprimer d'une manière dont on soit digne, et respecté.

Les abus
13. Les dangers, surtout chez le mâle, c'est de s'oublier dans la déchéance que sont l'abus, et je dis bien l'abus, des jeux-video, et des séries télé, et des paris sportifs, et de la drogue, et du trading de la bourse et compagnie. Tout ça, c'est stérile, inutile, humiliant, et à bannir de votre vie.

Les précipices de la sexualité
14. La sexualité, c'est la tentation suprême, de tout jeter notre respect des choses dans un petit trou, et l'y voir moisir. Ça n'en vaut pas la chandelle... Il faut s'inspirer des orthodoxes, qui ont raison en cela que la sexualité doit être modérée. C'est une nécessité psychologique, qui si appliquée changerait la société toute entière.

Le journal intime
15. Il faut essayer de tenir un journal intime, et de sortir au maximum ce qui vous passe par la tête, pour pouvoir la libérer de toute cette charge, de toutes ces choses à retenir... Il faut vous en libérer. Il faut écrire un maximum.

Choisir son art
16. Il faut choisir son art, et s'y dévouer. On a réussi à la vie, non pas quand on a une Rolex, mais quand on a cet art qui nous fait vibrer, et que rien ne peut nous arracher... Même si j'étais au bout du monde, je serai toujours heureux de toujours pouvoir noter ces quelques mots, qui me bouleversent tout ce que je suis.

La colère contre l'assurance
17. Si vous êtes en colère, c'est que vous avez tort. C'est systématique. La vérité vient comme une assurance, et même je dirais même que l'on ne veut la voir que quand elle a de la gueule.

Plus on en sait...
18. Dans la même veine, et décrit même par les plus grands philosophes, il faut se méfier de ne pas être vain, et bouffi de soi-même... C'est légèrement paradoxal, mais en fait, plus on en sait et plus on se rend compte que l'on en sait le moins.

L'art de la mesure
19. Il faut tout mesurer ce qui vous importe. Par exemple, j'ai mesuré 50 articles qui m'importent, chacun d'un paragraphe. C'est une métrique qui me motive. Si vous courez, il faut mesurer la distance, et la cadence. Il faut tout mesurer, et alors on peut s'ajuster.

Ni simple, ni facile
20. Tout est plus dur que ça en a l'air. Il y a des limites, et même des règles et des proverbes, pour de bonnes raisons. J'ai trahi une seule fois, dans ma vie, et ça m'a détruit ma physiologie. J'étais dévasté. Il faut se méfier de la portée biologique des choses dont on a pas l'expérience.

La valeur inhérente
21. Il faut croire en sa propre valeur. On fait des faux pas, mais on a tous chacun notre contribution à apporter. Nous ne sommes pas là par hasard. On ne pense pas ce que l'on pense juste pour que des gens en rigolent. C'est ceux-là même qui rigolent, qui ont tort, car ils rigolent du stress de leur profonde ignorance... Ayez confiance, envers le bien-fondé de vos convictions. Osez parler.

Le bon endroit
22. Si les gens sont d'accord avec ce que vous racontez, alors il se pourrait que vous soyez au mauvais endroit... Si n'y a pas d'adversité, il n'y a pas de progrès. Ça peut paraître bien frustrant, mais on voit bien que chacun est convaincu dans son coin, car chacun est regroupé avec son semblable. Cela ne mène pas à grand chose.

Pourquoi on en a rien à cirer
23. Personne ne veut lire, ni votre poésie, ni vos conneries en général. Je ne dis pas ça méchamment, mais pour avoir de l'impact. Les gens n'ont pas le temps de disséquer ce que vous racontez. Il faut du concret, et vite. Il faut se mettre à la place du lecteur.

Le fruit de la passion
24. Il faut que le feu de la passion vous consume, que le travail vienne en un seul flux... Eh alors le travail ne sera plus un travail. C'est bien connu, mais il faut l'intégrer que il y a un mode psychologique qui est propice au succès, à condition de faire ce pour quoi l'on est fait.

La supervision
25. Il ne faut pas faire comme nos parents, ou comme nos parents le souhaitent. Il faut faire de l'introspection, de la méditation de toutes formes, de l'analyse, de l'exploration, de l'expérimentation... Toutes ces bonnes choses, jusqu'à baigner dans le flot de votre succès.

Le basique
26. Il faut prendre soin de soi, il faut aller chez le coiffeur, il faut sentir bon, il faut être frais comme un gardon. Personnellement j'ai les cheveux teints en blond, et avec une fausse boucle d'oreille. Ça m'amuse, ça m'inspire, et ça m'affirme... Sans avoir à brûler les ponts avec la norme.

Écrivez vos vers
27. Il faut écrire de la poésie, et puis la déchirer. Personne ne veut lire votre poésie. Il faut le faire pour soi-même, pour la beauté du geste, pour s'abreuver de ce sentiment de pureté, de vraie dévouement... Et après il viendra le jour où vous sortirez vos crocs, pour mieux mordre votre sujet.

Le démon en nous
28. Tout le monde a un démon au fond de son cœur, juste à côté de l'essentiel... Il surgit, sans que l'on aurait pu s'en douter, quand il est temps de propager ses gènes. Il faut se méfier, dès que ça devient décisif... Vous serez surpris de qui vous trahit, et d'où viennent les plus pures allégeances.

Se relever
29. Ma plus grande force, c'est celle de me relever. Ça a l'air un peu simpliste, mais c'est 80% de ce qui compte. Il y a ces gens qui disent "je ne sais pas dessiner", quand ils n'ont jamais essayé sérieusement de leur vie. Alors imaginez tous les gens qui s'ignorent être philosophes, politiques, écrivains... Il faut essayer, et il faut se relever... Systématiquement.

Mieux que des habitudes
30. Tout le monde dit que le succès est fait d'habitudes. Personnellement, pour le peu que je puisse en dire, je dirais qu'il est une sorte d'ambiance, un état d'esprit, une sensibilité pour la grâce, et avec le doigt sur le pouls... Il faut se sentir vibrer.

Il n'est pas bon goût de se mépriser
31. De la même manière, j'ai souvent lu qu'on devient bon quand on ne voit que des défauts dans ce que l'on fait. Ils disent qu'il faut avoir le bon goût de se mépriser. Pensez cela si cela vous convient, mais personnellement j'ai toujours aimé mon progrès, et mon imperfection. C'est comme la beauté d'un oiseau qui apprend à voler... Ce n'est pas gracieux, mais c'est beau... Aimez-vous, dans tout ce que vous soyez.

La procrastination stratégique
32. Il faut procrastiner constructivement. Par exemple là j'écris ce livre au lieu de réviser mon informatique. Je ne sais pas ce que je vais devenir, mais au moins j'avance sur chaque piste. Si vous procrastinez sur des choses non-productives, alors vous allez devoir choisir entre le bonheur et le succès... Tant que vous n'aurez trouvé l'art qui les combine.

Pas besoin d'inventer la roue
33. Il ne faut pas réinventer la roue par souci d'intégrité. Personne en a rien à cirer, de votre intégrité. Ils veulent des résultats. J'ai pompé la moitié de tout ça sur Google, et j'ai tout remanié à ma manière, pour vous apporter le meilleur de ce qui peut vous être apporté... L'efficacité est cruciale.

La traître compétition
34. La compétition est une vraie traîtresse (et ça ça vient de moi). Elle se déguise en forme de passion, alors qu'on est absorbé par la jalousie, par la colère, la frustration... On passe des jours à tout haïr, et on appelle ça une passion... Sachez reconnaitre cette distinction, et construisez-vous un environnement (et des activités) de bonheur et de bien-être.

L'honneur
35. Il faut être honorable, pour des questions de biologie, et parce que tout est si affreusement définitif ? On gagne un billet chapardé, mais on ne regagne jamais son regard dans le miroir... On emporte toutes ses casseroles, jusqu'à la tombe...

Les gros poissons
36. Il n'y a rien de facile, dans la vie, à part les jeux-video... Il faut sortir de ces illusions, et grandir. On est soit un petit poisson, soit un gros poisson. Les deux chemins ont leurs particularités. C'est comme la pilule dans Matrix. On vit un rêve, ou alors on reconstruit la réalité... C'est à vous de voir.

Le destin
37. La volonté, ça n'existe pas. Il y a juste des chemins plus ou moins aisés, en fonction de la forme de nos pieds. Il y a des chemins, qui ne sont pas les vôtres. Il y en a d'autres, où vous pouvez sortir la luge. Ayez confiance que vous avez un destin qui vous attend. Au pire du pire, vous pourriez en pleurer, dans la plus poignante poésie.

Il y en a pour tous
38. La vie n'est pas très juste, mais pour quelque chose qui sort du néant, elle est sacrément remplie de potentiel... Il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses, et tous les visages. Il faut faire fi de devenir Brad Pitt, et construire sa propre beauté dans ce que l'on incarne, et dans ce qui est à portée de changer. Il y en a pour tout le monde.

De la logique d'être honnête
39. Il faut être aussi honnête que possible, pas pour être gentil, mais parce qu'il est extrêmement dur d'être un menteur efficace... Et plus vous allez vous y exercer, et plus votre traîtrise transparaîtra. C'est exactement comme Pinocchio. Votre nez grandit, et puis après on vous met dans la cheminée.

Le karma au bout des pieds
40. Ayez une pensée pour le spirituel. Le karma, le destin, la pesée de votre âme. Tout est bon qui vous enseigne la crainte de vous trahir, vous et les autres. Ayez la peur de l'au-delà. Ce n'est pas très populaire comme suggestion, mais ça va vous booster, comme rien d'autre. Appréciez que le meilleur de l'art humain ait été religieux. Chassez ce nihilisme, et trouvez la force de cultiver votre foi... À votre manière.

Ne jamais convaincre
41. Cet article tombe bien, car maintenant je vous suggère de ne pas chercher à convaincre les gens, en tous cas la plupart du temps, car c'est peine perdue, et que franchement, la plupart des gens se fichent complètement de la vérité. Il s'agit seulement de saigner dans le sable de nos rodéos, pour voir qui est le plus beau..  Ce n'est rien qu'un jeu. (La plupart du temps)

Les premières impressions
42. Il faut faire attention aux premières impressions, car elles sont plus pénétrantes... Dans un sens comme dans l'autre, c'est à fignoler. Je n'aime pas la rengaine qui dit qu'il faut sourire comme un âne, mais soyez dynamique, et positif, et regardez dans le regard de l'autre si ça tremble sombre, comme dans le fond de la nuit... Il y a de ces gens !

Les teintes de gris
43. Même les personnes vicieuses peuvent se contrôler et se comporter en société. Ce n'est pas si monochrome. Inversement, les gentils vont se révéler traîtres quand le jeu en vaudra la chandelle. Alors franchement, en qui croire, et que faire ? Je ne sais pas si je peux y apporter une réponse... Il va falloir s'en jouer comme du canoë dans les torrents ! On se retrouvera sur l'autre rive ?

Le sens des étoiles
44. L'univers ne vaut pas ce qu'il nous donne, mais il vaut ce que nous lui donnons... Il faut se battre pour que ces étoiles aient un sens. Ça sera ma plus poignante remarque : la taille du sujet n'est proportionnelle ni à sa valeur, ni à sa significance. Chaque geste que l'on fait se marque dans la roche. Faites en sorte que tout ça, ça en vaille la chandelle !

Le sentiment d'injustice
45. Les gens s'embêtent des plus bêtes choses... La manière de conduire des autres, les points qu'ils font dans les jeux-video, ou si la vaisselle a bien été faite... Tout ça, c'est comme une éruption, d'un problème sous-jacent... C'est à comprendre, et à changer. En toutes probabilités, c'est un sentiment d'injustice, qui vient de tout ce que l'on perçoit, par soi-même ou les médias.

Les satanés médias
46. J'en profite pour vous dire de se méfier des médias, car ils profitent de nous préoccuper... De nous garder sur les nerfs ! Si tout allait bien, on irait écouter Radiohead... En plus de cela, il faut regarder les journaux russes et arabes, et chinois. Il est juste que chacun fasse son plaidoyer, avant que l'on en tire un jugement.

Croire en son prochain
47. Il faut donner une chance, à la personne opposée. Il faut regarder les gens avec de l'humanité dans le regard. Ils le verront dans vos négociations, votre femme dans votre amour, vos enfants même verront le respect que vous leur accordez, si seulement vous arrêtez de vous penser au-delà de tous ces gens, et que vous cherchez à créer un lien, que vous savez il existe...

Le pardon
48. Pardonnez. Le plus grand succès, c'est de l'accorder à vos prochains. Chacun fait des fautes, car si on était tous parfaits, alors l'existence serait une horrible tyrannie. Il y a une signification dans nos erreurs, c'est pour laisser aux autres l'occasion de transpirer, et de briller à leur tour. Pardonnez, et alors vous verrez la beauté de ce grand ballet.

Les vies stylisées
49. Méfiez-vous de la narration de votre vie. Il y a des gens qui font des rimes, de tout cela. Ils embrassent la mélancolie, car c'est de cette couleur que leurs chaussettes ont déteintes. Il faut briser l'attrait de la beauté, ultimement, pour regarder la vérité dans les yeux. Desfois, la vérité n'est pas belle, mais il n'est jamais trop tard pour corriger le tir.

Le couronnement
50. Que pourrais-je dire pour couronner tout cela ? Je pense que je vais la jouer fine, et vous dire de continuer toujours, de chercher des moyens de vous accomplir. Ce guide n'est pas définitif. Il est une graine, que vous allez faire germer. Arrosez tout, et continuez donc de briller, à votre manière. C'est à votre tour de briller.

PierreZ

Messages : 51
Date d'inscription : 28/05/2015
Age : 32
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par izo Dim 22 Nov 2020 - 21:25

oh joli inventaire et bellement dit en plus, une belle construction. J'en applique certainement plus de la moitié voire des centaines, mais me défie de toute instrumentalisation, étant dans un mouvement perpétuel (et oui !) et en prise plus ou moins raccord avec mon environnement. Le truc serait de reprendre une par une chaque astuce pour la démonter non par amusement ou autre but négatif mais pour démontrer combien l'inverse de ce qui est énoncé permet aussi l'accès à un étant bien et raccord avec le moment. C'est le suc de la vie ! Exemple que de bien m'est advenu parce que je n'avais pas planifié, o combien mon échec fut un succès quelques temps plus tard. un suc spécial et gouteux. Merci pour cette liste qui traite du potentiel de vie n'est-ce pas ?
izo
izo

Messages : 4323
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par So Sûre 2 Dim 22 Nov 2020 - 21:28

Elle est chouette et c'est cool de l'avoir partagée.
Comme le dit si bien Izo, ensuite chacun démonte et remonte mode soi *


Dernière édition par So Sûre le Dim 22 Nov 2020 - 21:30, édité 1 fois (Raison : *ajout)
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par The Wise Duck Mar 24 Nov 2020 - 0:01

Comme si on avait un potentiel ...
Comme s'il y avait autre chose que de l'exploitation ...
Comme s'il y avait ne serait-ce qu'une méthode dont le but n'est pas de s'en passer ...
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 198
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par infp Mar 13 Avr 2021 - 18:58

PierreZ a écrit:La colère contre l'assurance
17. Si vous êtes en colère, c'est que vous avez tort. C'est systématique. La vérité vient comme une assurance, et même je dirais même que l'on ne veut la voir que quand elle a de la gueule.
Laughing
PierreZ a écrit:Ni simple, ni facile
20. Tout est plus dur que ça en a l'air
Alors pourquoi lancer cette sentence définitive et trop simple ?
infp
infp

Messages : 173
Date d'inscription : 23/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Godzilla Jeu 15 Avr 2021 - 22:16

Cette liste c'est grandiose ^^ Presque aussi "beau" que du Thierry Casasnovas Pété de rire
Godzilla
Godzilla

Messages : 3227
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 43
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par SaraharaS Jeu 15 Avr 2021 - 22:30

Godzi:
Tu sais que c'est un mec de mon coin lui ! Casanovas. Un mec qui suscite un sacré clivage ! Y'a eu des disputes de ouf dans mon village pour savoir si on le faisait venir à une de nos initiatives collectives. Le vote-empoignade a dit non. ^^ A côté de ça, un pote à moi, qui a eu un lymphome, a suivi une de ces cures. Son lymphome est en rémission. ^^ Pour couper court à tout combat, je n'ai pas d'avis sur le bonhomme ! Je raconte juste ma life. ^^
SaraharaS
SaraharaS

Messages : 1489
Date d'inscription : 05/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Godzilla Jeu 15 Avr 2021 - 22:47

SaraharaS:
Amusante anecdote, le monde est petit Very Happy Perso je suis pas fan, surtout après avoir écouté ça (qui est certes... discutable également ! comme tout, en fait. Que la vie est compliquée...)
https://www.youtube.com/watch?v=TL3HdGyCfVE?start=0
Bon, le principal est que ton pote aille mieux, même s'il n'est pas certain que ce soit dû au Monsieur dont il est question ^^

Pour en revenir au topic, et pour dire les choses gentiment, je trouve qu'il y a un peu trop de "il faut" dans cette liste. Le retour du grand sage "Yaka Faucon" ??  Dent pétée
Godzilla
Godzilla

Messages : 3227
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 43
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Névromon Ven 16 Avr 2021 - 7:20

SaraharaS a écrit:
Godzi:
Tu sais que c'est un mec de mon coin lui ! Casanovas. Un mec qui suscite un sacré clivage ! Y'a eu des disputes de ouf dans mon village pour savoir si on le faisait venir à une de nos initiatives collectives. Le vote-empoignade a dit non. ^^ A côté de ça, un pote à moi, qui a eu un lymphome, a suivi une de ces cures. Son lymphome est en rémission. ^^  Pour couper court à tout combat, je n'ai pas d'avis sur le bonhomme ! Je raconte juste ma life. ^^

Névromon
Névromon

Messages : 1468
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par RonaldMcDonald Ven 16 Avr 2021 - 9:14

mes réponses. Je suis un emmerdeur, et c'est mon métier:

PierreZ a écrit:L'hydratation
1. Ne buvez pas beaucoup d'eau tous les jours. Plutôt, prévoyez de boire deux litres d'eau un jour de votre choix. Les effets seront tels, que vous recommencerez l'expérience, tout naturellement.

==>en effet, ça permet d'avoir ne terrible envie de pisser en comité opérationnel, et de se faire doubler par les futés qui sont en marche sèche, et ne rêvent pas de toilettes pendant toute la réunion.

Planification
2. "Ne pas planifier, c'est planifier son échec". Il n'y a rien de mieux pour se motiver, que de faire la liste des tâches à accomplir. Même pour écrire un livre, il faut d'abord l'organiser, et le contenu vient naturellement, comme la chair sur le squelette.

==> Et pendant que certains planifient, moi, j'agis. Et je réagis aux changements, au lieu de suivre aveuglément mes petits plans qui ne collent plus au monde réel.

Plus sérieusement, un peu de planification est la bienvenue, mais tout préparer à l'avance, au détail près, c'est une perte de temps souvent inutile et contre productive. point trop n'en faut.

Les 4 accords
3. Il faut connaître les 4 accord toltèques, et les exercer. Ils consistent en cela : "S'exprimer de manière impeccable. Ne pas en faire une affaire personnelle. Ne pas faire de suppositions. Toujours faire de son mieux." -- pour plus d'efficacité, divisez vos messages en 4 parties, chacune exerçant un de ces accords.

==> Ce sont des guides généraux, pas absolus, hein...

Les deux manières de penser
4. Il y a deux manières différentes de réussir à manier ses convictions... Soit on s'éduque sur le camp adverse, et sur pourquoi ils pensent ce qu'ils pensent. Vous en seriez l'arbitre de la vérité... Ou sinon, à l'opposé, vous apprenez tout d'un seul camp, et en devenez le champion, comme un repère pour la réflexion des autres.

==> Ou les deux, parce qu'on est pas complètement cons, et qu'on sait bien que le monde est plus compliqué que eux vs nous.

Le vote biologique
5. Il faut voter en politique, ne serait-ce que pour le bien-être et l'assurance psychologiques qui viennent avec le fait d'accomplir son devoir de citoyen. C'est un coup de pouce biologique, et de l'estime de soi, qui en vaut bien le déplacement.

==> Surtout en période de COVID. Ca a tué quelques milliers de personnes, la dernière fois.

Mieux que la gratitude
6. Il y a la gratitude, mais il y a mieux que la gratitude, c'est la confiance en le bien-fondé de l'univers. Il faut se lever avec les yeux qui pétillent, de cette chance que l'on a de vivre cette aventure, et de pouvoir faire une différence... Je vous assure que vous pouvez, vous-mêmes, faire une différence.

==> Discours de dominant qui a toutes les cartes en main. Va raconter ça à un ado Ouighour en camp de rééducation alors même qu'il n'a jamais protesté contre le pouvoir de Pékin.

La mort
7. La mort est une réalité avec laquelle il faut composer. La vie est bien brève, et c'est triste à dire, mais cela nous encourage à nous pencher sur une sélection de causes, qui en valent le temps. Il n'y a pas le temps de tout faire. Il faut choisir ses rêves, et ses chemins.

==> Encore faut-il avoir le choix, cf point précédent.

L'inégalité
8. Il n'y a pas d'égalité. Si vous lisez ceci, c'est que vous êtes dans le progrès personnel, et alors vous avez sûrement une longueur d'avance... C'est un succès qui se vit dans son coin, ou alors mieux partagé, en tendant sa main à nos frères.

Vrai, mais contradictoire avec le poînt 6.

Le choix de ses pairs
9. Il faut tout de même choisir à qui l'on tend la main... Il y a des gens qui ont choisi de baigner dans une aigreur artificielle, pour de multiples raisons. Il est essentiel de les sortir de votre vie. Vous ne leur devez rien, et même ils en sortiront eux-mêmes grandis, de voir le prix de leur comportement.

==Toujours pareil, encore faut-il avoir le choix.

La méditation
10. Il faut méditer, et il y a deux manières de le faire. Soit on se focalise à vider son esprit, et cela apporte du bien-être... Ou soit l'on s'assied immobile, et on rumine un long moment, pour en sortir reconstruit, et remotivé.

Ou alors on occupe son temps à des choses productives. J'ai essayé la méditation, avec moi, ça ne marche juste pas.

Philosopher humainement
11. Il faut lire de la philosophie, pour apprendre à penser, à saisir la vérité. "Une vie non examinée, n'est pas digne d'être vécue"... Encore plus important : "on sait seulement que l'on ne sait rien". Ce digne mantra, il nous remet à notre place, celle de l'enfant qui peine et peinera toujours, à saisir ces précieux outils, que sont la pensée et la philosophie.

==> Vu le pavé, quand est-ce qu'on vit, qu'on agit?

L'écriture
12. Encore une fois, il faut écrire de manière impeccable. Cela demande l'humilité de relire quelques heures les règles orthographiques et grammaticales, qui sont nécessaires pour s'exprimer d'une manière dont on soit digne, et respecté.

==> Ah merde, gérienadir Ladessu.

Les abus
13. Les dangers, surtout chez le mâle, c'est de s'oublier dans la déchéance que sont l'abus, et je dis bien l'abus, des jeux-video, et des séries télé, et des paris sportifs, et de la drogue, et du trading de la bourse et compagnie. Tout ça, c'est stérile, inutile, humiliant, et à bannir de votre vie.

==> en bref, il est interdit de vivre. J'ai déjà raconté ailleurs comment le jeu vidéo a sauvé ma vie, au sens premier du terme. Moralisme de bas étage.

Les précipices de la sexualité
14. La sexualité, c'est la tentation suprême, de tout jeter notre respect des choses dans un petit trou, et l'y voir moisir. Ça n'en vaut pas la chandelle... Il faut s'inspirer des orthodoxes, qui ont raison en cela que la sexualité doit être modérée. C'est une nécessité psychologique, qui si appliquée changerait la société toute entière.

==> Outre le sexisme atroce de la formulation, j'ai du mal à voir comment se frustrer d'un besoin vital permet de faire de nous une personnalité équilibrée. C'est au contraire idéal pour faire de nous de cocottes minutes prêtes à exploser.

Le journal intime
15. Il faut essayer de tenir un journal intime, et de sortir au maximum ce qui vous passe par la tête, pour pouvoir la libérer de toute cette charge, de toutes ces choses à retenir... Il faut vous en libérer. Il faut écrire un maximum.

==> j'insiste : pour suivre ton petit manuel, il ne faut vraiment avoir rien d'autre à foutre.

Choisir son art
16. Il faut choisir son art, et s'y dévouer. On a réussi à la vie, non pas quand on a une Rolex, mais quand on a cet art qui nous fait vibrer, et que rien ne peut nous arracher... Même si j'étais au bout du monde, je serai toujours heureux de toujours pouvoir noter ces quelques mots, qui me bouleversent tout ce que je suis.

==> C'est pas ça qui met du beurre dans les épinards. Je me suis déjà reconverti deux fois. Je n'aurais aucun scrupule à me reconvertir une troisième fois. En outre, avoir pas mal bourlingué me donne des perspecitves plus large que les gens avec une monoculture.

La colère contre l'assurance
17. Si vous êtes en colère, c'est que vous avez tort. C'est systématique. La vérité vient comme une assurance, et même je dirais même que l'on ne veut la voir que quand elle a de la gueule.

==> En bref, j'ai raison, vous avez tort. C'est un peu court, jeune homme.

Plus on en sait...
18. Dans la même veine, et décrit même par les plus grands philosophes, il faut se méfier de ne pas être vain, et bouffi de soi-même... C'est légèrement paradoxal, mais en fait, plus on en sait et plus on se rend compte que l'on en sait le moins.

==> Vrai, mais d'un banal à pleurer.

L'art de la mesure
19. Il faut tout mesurer ce qui vous importe. Par exemple, j'ai mesuré 50 articles qui m'importent, chacun d'un paragraphe. C'est une métrique qui me motive. Si vous courez, il faut mesurer la distance, et la cadence. Il faut tout mesurer, et alors on peut s'ajuster.

==> Si tu mesures l'amour que je porte à mes enfants, tu prends mon poing dans la gueule. Tout parent décent te répondra un truc similaire.

Et je dis ça, ma devise de vie est quand même "je suis ingénieur qualité, je ne crois rien, je mesure". Mais je connais aussi les limites de cette doctrine. Certaines choses ne se mesurent pas.

Ni simple, ni facile
20. Tout est plus dur que ça en a l'air. Il y a des limites, et même des règles et des proverbes, pour de bonnes raisons. J'ai trahi une seule fois, dans ma vie, et ça m'a détruit ma physiologie. J'étais dévasté. Il faut se méfier de la portée biologique des choses dont on a pas l'expérience.

==> du blabla standard, suivi d'une expérience personnelle intéressante, mais qui ne colle pas avec le blabla précédent.

La valeur inhérente
21. Il faut croire en sa propre valeur. On fait des faux pas, mais on a tous chacun notre contribution à apporter. Nous ne sommes pas là par hasard. On ne pense pas ce que l'on pense juste pour que des gens en rigolent. C'est ceux-là même qui rigolent, qui ont tort, car ils rigolent du stress de leur profonde ignorance... Ayez confiance, envers le bien-fondé de vos convictions. Osez parler.

==> Une belle salade de mots. En outre, si je demande à mon ami nazi d'avoir confiance dans le bien-fondé de ses convictions, je ne suis pas sur de rendre service à l'humanité.

Le bon endroit
22. Si les gens sont d'accord avec ce que vous racontez, alors il se pourrait que vous soyez au mauvais endroit... Si n'y a pas d'adversité, il n'y a pas de progrès. Ça peut paraître bien frustrant, mais on voit bien que chacun est convaincu dans son coin, car chacun est regroupé avec son semblable. Cela ne mène pas à grand chose.

==> Ca dépend, les gens de la silicon valley partagent tous la même idéologie (odieuse, soit dit en passant), et ils ont fait de grandes choses - on pourrait en déduire qu'ils étaient au bon endroit quand même.

Pourquoi on en a rien à cirer
23. Personne ne veut lire, ni votre poésie, ni vos conneries en général. Je ne dis pas ça méchamment, mais pour avoir de l'impact. Les gens n'ont pas le temps de disséquer ce que vous racontez. Il faut du concret, et vite. Il faut se mettre à la place du lecteur.

==> Mouais, ça présuppose juste qu'on aie envie d'écrire. Ce n'est pas le cas de tout le monde.

Le fruit de la passion
24. Il faut que le feu de la passion vous consume, que le travail vienne en un seul flux... Eh alors le travail ne sera plus un travail. C'est bien connu, mais il faut l'intégrer que il y a un mode psychologique qui est propice au succès, à condition de faire ce pour quoi l'on est fait.

==> Vrai, mais si on veut du flux, il vaut mieux lire des vrais pros comme Mihaly Csikszentmihaly qu'un goubiboulga comme le tien.

La supervision
25. Il ne faut pas faire comme nos parents, ou comme nos parents le souhaitent. Il faut faire de l'introspection, de la méditation de toutes formes, de l'analyse, de l'exploration, de l'expérimentation... Toutes ces bonnes choses, jusqu'à baigner dans le flot de votre succès.

Comme Anders Behring Breivik?

Le basique
26. Il faut prendre soin de soi, il faut aller chez le coiffeur, il faut sentir bon, il faut être frais comme un gardon. Personnellement j'ai les cheveux teints en blond, et avec une fausse boucle d'oreille. Ça m'amuse, ça m'inspire, et ça m'affirme... Sans avoir à brûler les ponts avec la norme.

==>Paul Graham a fondé une startup qu'il a revendue 49M$. Il faisait des sessions de programmation de 12 heures d'affilée, après le repas du midi, généralement vêtu d'une simple serviette de bain.

Écrivez vos vers
27. Il faut écrire de la poésie, et puis la déchirer. Personne ne veut lire votre poésie. Il faut le faire pour soi-même, pour la beauté du geste, pour s'abreuver de ce sentiment de pureté, de vraie dévouement... Et après il viendra le jour où vous sortirez vos crocs, pour mieux mordre votre sujet.

==> Et on bosse quand?

Le démon en nous
28. Tout le monde a un démon au fond de son cœur, juste à côté de l'essentiel... Il surgit, sans que l'on aurait pu s'en douter, quand il est temps de propager ses gènes. Il faut se méfier, dès que ça devient décisif... Vous serez surpris de qui vous trahit, et d'où viennent les plus pures allégeances.

==> C'est bien joli, mais c'est surtout bien creux.

Se relever
29. Ma plus grande force, c'est celle de me relever. Ça a l'air un peu simpliste, mais c'est 80% de ce qui compte. Il y a ces gens qui disent "je ne sais pas dessiner", quand ils n'ont jamais essayé sérieusement de leur vie. Alors imaginez tous les gens qui s'ignorent être philosophes, politiques, écrivains... Il faut essayer, et il faut se relever... Systématiquement.

==> oui, bien sur. Passe trois ans à faire des aller-retours à l'hôpital pour s'occuper de ton enfant à besoins spéciaux, et vient encore me dire que tu as le temps pour des conneries pareilles.

Mieux que des habitudes
30. Tout le monde dit que le succès est fait d'habitudes. Personnellement, pour le peu que je puisse en dire, je dirais qu'il est une sorte d'ambiance, un état d'esprit, une sensibilité pour la grâce, et avec le doigt sur le pouls... Il faut se sentir vibrer.

==> C'est booooooooooo. Et ça ne m'apprend là non plus strictement rien. En fait, ce genre de phrases, c'est fait pour culpabiliser ceux qui ne connaissent pas le succès, c'est tout.

Il n'est pas bon goût de se mépriser
31. De la même manière, j'ai souvent lu qu'on devient bon quand on ne voit que des défauts dans ce que l'on fait. Ils disent qu'il faut avoir le bon goût de se mépriser. Pensez cela si cela vous convient, mais personnellement j'ai toujours aimé mon progrès, et mon imperfection. C'est comme la beauté d'un oiseau qui apprend à voler... Ce n'est pas gracieux, mais c'est beau... Aimez-vous, dans tout ce que vous soyez.

==> Goering s'aimait beaucoup dans ses raids sur Londres (alors même que c'était son staff qui faisait tourner la baraque, avec talent et efficacité, hélas).

La procrastination stratégique
32. Il faut procrastiner constructivement. Par exemple là j'écris ce livre au lieu de réviser mon informatique. Je ne sais pas ce que je vais devenir, mais au moins j'avance sur chaque piste. Si vous procrastinez sur des choses non-productives, alors vous allez devoir choisir entre le bonheur et le succès... Tant que vous n'aurez trouvé l'art qui les combine.

==> Et la plupart des gens ne trouvent jamais, pendant que ceux qui bossent avancent.

Pas besoin d'inventer la roue
33. Il ne faut pas réinventer la roue par souci d'intégrité. Personne en a rien à cirer, de votre intégrité. Ils veulent des résultats. J'ai pompé la moitié de tout ça sur Google, et j'ai tout remanié à ma manière, pour vous apporter le meilleur de ce qui peut vous être apporté... L'efficacité est cruciale.

==> J'ai un doute, soudain, c'est une caricature, en fait? Une blague?

La traître compétition
34. La compétition est une vraie traîtresse (et ça ça vient de moi). Elle se déguise en forme de passion, alors qu'on est absorbé par la jalousie, par la colère, la frustration... On passe des jours à tout haïr, et on appelle ça une passion... Sachez reconnaitre cette distinction, et construisez-vous un environnement (et des activités) de bonheur et de bien-être.

==> Les gens heureux se satisfont de peu. C'est incompatible avec la quantité de travail colossale nécessaire à innover vraiment.

L'honneur
35. Il faut être honorable, pour des questions de biologie, et parce que tout est si affreusement définitif ? On gagne un billet chapardé, mais on ne regagne jamais son regard dans le miroir... On emporte toutes ses casseroles, jusqu'à la tombe...

==> C'et bien joli, tout ça, mais je ne vois pas le rapport entre la chouccroute et le paté.

Les gros poissons
36. Il n'y a rien de facile, dans la vie, à part les jeux-video... Il faut sortir de ces illusions, et grandir. On est soit un petit poisson, soit un gros poisson. Les deux chemins ont leurs particularités. C'est comme la pilule dans Matrix. On vit un rêve, ou alors on reconstruit la réalité... C'est à vous de voir.

==> Toi, tu n'as jamais joué à Navy Moves, si tu penses que les jeux vidéo sont faciles.

Le destin
37. La volonté, ça n'existe pas. Il y a juste des chemins plus ou moins aisés, en fonction de la forme de nos pieds. Il y a des chemins, qui ne sont pas les vôtres. Il y en a d'autres, où vous pouvez sortir la luge. Ayez confiance que vous avez un destin qui vous attend. Au pire du pire, vous pourriez en pleurer, dans la plus poignante poésie.

==> Donc on prend les 36 points avant, et on jette tout à la poubelle?

Il y en a pour tous
38. La vie n'est pas très juste, mais pour quelque chose qui sort du néant, elle est sacrément remplie de potentiel... Il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses, et tous les visages. Il faut faire fi de devenir Brad Pitt, et construire sa propre beauté dans ce que l'on incarne, et dans ce qui est à portée de changer. Il y en a pour tout le monde.

==> Non. la gamine de 2 ans qui va crever de faim ou de maladie dans un pays ou c'est la norme n'aura rien.

De la logique d'être honnête
39. Il faut être aussi honnête que possible, pas pour être gentil, mais parce qu'il est extrêmement dur d'être un menteur efficace... Et plus vous allez vous y exercer, et plus votre traîtrise transparaîtra. C'est exactement comme Pinocchio. Votre nez grandit, et puis après on vous met dans la cheminée.

==> Exactement le contraire. Un menteur bien entrainé est difficile à détecter.

Le karma au bout des pieds
40. Ayez une pensée pour le spirituel. Le karma, le destin, la pesée de votre âme. Tout est bon qui vous enseigne la crainte de vous trahir, vous et les autres. Ayez la peur de l'au-delà. Ce n'est pas très populaire comme suggestion, mais ça va vous booster, comme rien d'autre. Appréciez que le meilleur de l'art humain ait été religieux. Chassez ce nihilisme, et trouvez la force de cultiver votre foi... À votre manière.

==> encore un tas de clowneries qui me détournent du boulot, le vrai.

Ne jamais convaincre
41. Cet article tombe bien, car maintenant je vous suggère de ne pas chercher à convaincre les gens, en tous cas la plupart du temps, car c'est peine perdue, et que franchement, la plupart des gens se fichent complètement de la vérité. Il s'agit seulement de saigner dans le sable de nos rodéos, pour voir qui est le plus beau..  Ce n'est rien qu'un jeu. (La plupart du temps)

==> Si tu ne convaincs pas, tu ne vends pas. J'ai une carrière de qualité, disons modérée, mais si je n'avais pas su me vendre (et donc convaincre que j'étais l(l'homme de la situation), ça serait bien pire encore.

Les premières impressions
42. Il faut faire attention aux premières impressions, car elles sont plus pénétrantes... Dans un sens comme dans l'autre, c'est à fignoler. Je n'aime pas la rengaine qui dit qu'il faut sourire comme un âne, mais soyez dynamique, et positif, et regardez dans le regard de l'autre si ça tremble sombre, comme dans le fond de la nuit... Il y a de ces gens !

==> Je connais des gens, tu essayes ça avec eux, tu est définitivement catalogué. Et pas dans le bon catalogue. Une d'entre elles a fait ma carrière, pour partie.

Les teintes de gris
43. Même les personnes vicieuses peuvent se contrôler et se comporter en société. Ce n'est pas si monochrome. Inversement, les gentils vont se révéler traîtres quand le jeu en vaudra la chandelle. Alors franchement, en qui croire, et que faire ? Je ne sais pas si je peux y apporter une réponse... Il va falloir s'en jouer comme du canoë dans les torrents ! On se retrouvera sur l'autre rive ?

==> Et c'est quand que tu dis autre chose que du vide?

Le sens des étoiles
44. L'univers ne vaut pas ce qu'il nous donne, mais il vaut ce que nous lui donnons... Il faut se battre pour que ces étoiles aient un sens. Ça sera ma plus poignante remarque : la taille du sujet n'est proportionnelle ni à sa valeur, ni à sa signifiance. Chaque geste que l'on fait se marque dans la roche. Faites en sorte que tout ça, ça en vaille la chandelle !

==> Pareil que ci-dessus. C'est tellement vague qu'on dirait un tsunami de vide.

Le sentiment d'injustice
45. Les gens s'embêtent des plus bêtes choses... La manière de conduire des autres, les points qu'ils font dans les jeux-video, ou si la vaisselle a bien été faite... Tout ça, c'est comme une éruption, d'un problème sous-jacent... C'est à comprendre, et à changer. En toutes probabilités, c'est un sentiment d'injustice, qui vient de tout ce que l'on perçoit, par soi-même ou les médias.

==> La manière de conduire des autres peut me tuer, ou tuer ceux qui me sont chers. Je trouve au contraire très sain de s'en préoccuper.

Les satanés médias
46. J'en profite pour vous dire de se méfier des médias, car ils profitent de nous préoccuper... De nous garder sur les nerfs ! Si tout allait bien, on irait écouter Radiohead... En plus de cela, il faut regarder les journaux russes et arabes, et chinois. Il est juste que chacun fasse son plaidoyer, avant que l'on en tire un jugement.

==> Radiohead, c'est de la merde. Et j'ai pas le temps de lire la propagande poutino-emiratie. Il faut bien que je bosse, parfois.

Croire en son prochain
47. Il faut donner une chance, à la personne opposée. Il faut regarder les gens avec de l'humanité dans le regard. Ils le verront dans vos négociations, votre femme dans votre amour, vos enfants même verront le respect que vous leur accordez, si seulement vous arrêtez de vous penser au-delà de tous ces gens, et que vous cherchez à créer un lien, que vous savez il existe...

==> Nébuleux. J'essayerais de traduire ça par "ne soyez pas un connard" (ou son équivalent féminin pour ses dames).

Le pardon
48. Pardonnez. Le plus grand succès, c'est de l'accorder à vos prochains. Chacun fait des fautes, car si on était tous parfaits, alors l'existence serait une horrible tyrannie. Il y a une signification dans nos erreurs, c'est pour laisser aux autres l'occasion de transpirer, et de briller à leur tour. Pardonnez, et alors vous verrez la beauté de ce grand ballet.

==> Oui, donc le prêtre viole l'enfant, l'enfant pardonne au prêtre, le prêtre viole l'enfant, l'enfant pardonne au prêtre, etc..... Non, ça, c'est puant et dangereux. Il faut avant tout briser les cycles toxiques. Après, une fois que les soucis sont réglés, on peut, si on est gentillet, pardonner. Pas avant.

Les vies stylisées
49. Méfiez-vous de la narration de votre vie. Il y a des gens qui font des rimes, de tout cela. Ils embrassent la mélancolie, car c'est de cette couleur que leurs chaussettes ont déteintes. Il faut briser l'attrait de la beauté, ultimement, pour regarder la vérité dans les yeux. Des fois, la vérité n'est pas belle, mais il n'est jamais trop tard pour corriger le tir.

==> C'est beau, on dirait un énarque qui vante la complexité administrative.

Le couronnement
50. Que pourrais-je dire pour couronner tout cela ? Je pense que je vais la jouer fine, et vous dire de continuer toujours, de chercher des moyens de vous accomplir. Ce guide n'est pas définitif. Il est une graine, que vous allez faire germer. Arrosez tout, et continuez donc de briller, à votre manière. C'est à votre tour de briller.

==> pas difficile de briller plus que ça, il suffit d'exister.

Oui, je suis d'humeur taquine, ce jour.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3089
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Godzilla Ven 16 Avr 2021 - 9:27

Ronald:
Pété de rire
J'avais envie de faire pareil, mais tu as été plus rapide (et probablement plus talentueux/drôle ^^)
Godzilla
Godzilla

Messages : 3227
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 43
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par RonaldMcDonald Ven 16 Avr 2021 - 9:30

Godzi:
Comme dit en préambule, c'est mon métier. La plupart du temps, je la joue diplomate, mais si i y a un message à faire passer à un développeur qui a vraiment fumé la moquette, je le fais passer.

EDIT : des années d'expérience feront toujours la différence.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3089
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Godzilla Ven 16 Avr 2021 - 9:35

Ronald:
Ah, je vois : tu es équipé du fameux processeur Nutella 68040 Bravo !
Godzilla
Godzilla

Messages : 3227
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 43
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par RonaldMcDonald Ven 16 Avr 2021 - 9:38

GODZI:
Non, le Van Houten 80386DX - mais c'est très proche, tant en termes d'époque que de performances. Il y a juste le style qui change un peu.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 3089
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

50 astuces pour exploiter son potentiel  Empty Re: 50 astuces pour exploiter son potentiel

Message par Godzilla Ven 16 Avr 2021 - 9:42

Dent pétée Je vais aller exploiter le potentiel de mon HP (hors d'age ^^)
Godzilla
Godzilla

Messages : 3227
Date d'inscription : 04/02/2020
Age : 43
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum