Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par LittleJune Mar 13 Oct 2020 - 12:52

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle inscrite sur le forum. Ca fait quelques jours que j'écume les posts à vous lire dans tous les sens (et à prendre plaisir de voir que d'autres gens se prennent autant la tête que moi et à vouloir participer) et à trouver par où commencer sans faire à rallonges (ma spécialité _ vous remarquerez facilement les incises que je fais, les parenthèses que j'utilise, et toute cette pensée arborescente insatiable_). C'est un exercice assez difficile que de parler de soi sans être trop noir, trop humble, ou sans faire peur.
Essayons le sincère et authentique (de toute façon, je ne sais pas mentir).

Sans parler de mon enfance chaotique, rejetée par ses propres parents à cause de ma "différence", j'ai toujours bien vu que "je ne passais pas". L'environnement dans lequel j'ai évolué m'a toujours classée comme "différente, spéciale, à problèmes ou à complication". On finit toujours par me remarquer quoi que je fasse, et honnêtement, c'est dur à supporter. Ma différence gêne, autant s'en éloigner.
Pas d'amis, pas de voisins en classe, j'ai grandi toute seule contre le monde, à apprendre les us et coutumes de notre système.

Si on devait résumer ma vie en une phrase : "Tu ne fais jamais comme les autres et c'est pénible."

Comme beaucoup, j'ai développé mes propres systèmes de défense pour me protéger et essayer de me fondre dans la masse. Mais je finis toujours par "déborder de partout". Et ça m'a créé une carapace en béton. Inaccessible, magnifique, brillante, à qui tout réussit, mais profondément blasée à l'intérieur.
Mon premier amour, celui quand on a 17 ans, était aussi HPI/zèbre/différent, tout autant blasé que moi de notre "condition particulière". Il le vivait d'ailleurs encore pire que moi. Plusieurs fois au bord du suicide. C'est d'ailleurs pour ça qu'on s'est séparé (ou plutôt qu'il a disparu en me rayant de sa vie _ nouveau rejet splendide_). Parce ce que selon lui, c'était trop dur d'être si différent des autres tout en étant ensemble dans un quotidien qui ne nous correspondait pas. Relation passionnelle, fusionnelle, mais toxique et destructrice dont j'ai mis plusieurs années à guérir.

Bref, il y a quelques années, j'ai pris la décision d'arrêter de vouloir rentrer dans le moule, et tant pis si ça ne passe pas auprès des autres. J'ai déménagé, j'ai changé "d'amis", et j'ai recommencé ma vie. J'ai créé mon propre univers dans lequel j'ai évolué. Je vis dans le système, mais complètement parallèlement aux autres. Je pars en dehors des vacances scolaires, je suis mon propre patron, je ne connais pas la queue au supermarché, celle des remontées mécaniques, mon bureau est dans mon ordinateur, je ne prends pas les transports en commun, je travaille quand je veux, etc. J'ai presque réussi à récupérer "le temps", vraie valeur importante selon moi. Je ne travaille plus 60h par semaines en salariat, mais plutôt 20-25 et dans des projets qui me boostent et me passionnent. Je suis "maître de ma vie" et ça c'était super important pour moi.

J'ai assumé ma différence sur le plan pro par mon côté slasheuse en gérant 3 sociétés dont les activités sont toutes différentes, et d'un point de vue perso, j'ai un compagnon non zèbre qui m'apprécie vraiment et qui aime bien aussi se remettre en question et se prendre la tête en philosophant sur un monde meilleur. Ce qu'on vit ensemble depuis six ans est super. Ca m'a permis de commencer à faire la paix avec mon passé, avec les autres (mais leur contact ne me nourrit pas), et maintenant j'arrive à un stade où je cherche à faire la paix avec moi-même.

Je suis suivie par un thérapeute fantastique qui m'apprend chaque jour à être moins dure avec moi-même et essaye de développer mon self-estime. Et c'est ça qui m'amène là aujourd'hui. Il a réussi à me convaincre qu'il y avait du bon à être Zèbre, qu'on pouvait bien le vivre, et avoir des amis "heureux et zèbre". Il a mis six mois à me convaincre de venir sur ce forum.
Comme je suis une fonceuse, je suis déjà allée rencontrer les zèbres du coin, et j'avoue avoir passé une soirée super ! Où la pensée en arbre est acceptée de tous, et où tout le monde sourit. Ca m'a beaucoup plu _pour ne pas dire émue sachant que j'ai pleuré deux fois).

En fait, ce qui est le plus dur pour moi, c'est d'accepter cette différence en la montrant et en étant acceptée pour, dans le cadre social. Les amis qui m'entourent aujourd'hui m'appellent "Drama Queen" et sont convaincus que Netflix devrait faire une série sur ma vie entière.
Oui, je peux me prendre la tête sur une question anodine, oui, je peux paniquer pour un "rien" parce que l'hypersensibilité est là aussi, oui, j'ai des obsessions à la Monk. Oui j'ai un code/protocole pour tout ce qui implique être à l'extérieur ou au contact des autres. Non rien n'est jamais simple pour moi. Oui mon cerveau tourne à plein régime tout le temps et analyse beaucoup plus d'informations que les gens qui m'entourent, oui ça me fatigue beaucoup de devoir traduire/expliquer aux autres. Oui j'ai réussi dans le monde pro et j'ai l'air bien dans mes baskets.

Mais non ça ne va pas. Je me regarde dans un miroir et je n'ai aucune estime de moi, parce que je me remets sans cesse en question et que je sais qu'on peut faire mieux. Sans cesse à la recherche de la perfection parfaite qui me permettrait d'être acceptée par mes "paires" sans avoir à me prendre la tête. Et parfois, je regrette de ne pas être quelqu'un d'autre avec moins de problèmes existentiels. "Heureux est le simple d'esprit." Bah en fait, je préfère être blasée.

Pour finir, je vous dirai que ma photo de profil, ce cactus dont je prends soin, c'est moi comme je me vois, moi. Ni beau, ni moche, mais piquant.






LittleJune
LittleJune

Messages : 14
Date d'inscription : 09/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par Billie Mar 13 Oct 2020 - 13:23

Bonjour LittleJune

Je ne me sens pas encore complètement légitime à te dire bienvenue n’étant pas ici depuis très longtemps, mais bienvenue évidemment (et merci pour ta présentation qui fait écho pour certains trucs et m’inspire pour d’autres)

je te souhaite de trouver ici tout l’espace possible pour penser en arbre et l’occasion d’accepter l’imperfection...

Au plaisir

(Quant aux cactus et parenthèses je fais partie du club des aficionados (peut est ce, aussi, pour ce que chacun et chacune contient))
Billie
Billie

Messages : 133
Date d'inscription : 27/09/2020
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par Invité Mar 13 Oct 2020 - 14:26

Bonjour LittleJune !

Tu as fait preuve d'un sacré courage en t'acceptant enfin et en recommençant ta vie ! Sacré challenge relevé, fécilitation..! Pareil pour le boulot, je suis impressionnée !
Ton thérapeute a eu raison de t'orienter vers zc, mais attention tout de même à ne pas faire l'amalgame HP=bisounours..! Parce que le HP est un humain comme un autre en réalité, c'est à dire tout aussi capable que les autres d'être con/agressif/fermé toussa toussa..! (pas moi évidemment ! ^^).
Mais bon, faut reconnaître que y'a quelques spécimens dans le coin qui valent le coup d'oeil. ^^

Bref..! Bienvenue et au plaisir de te relire zici zoulà ! flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par RonaldMcDonald Mar 13 Oct 2020 - 14:46

Bienvenue, et au plaisir de relire de tels pavés issus de ta plume. Je n'ai pas le même genre de parcours, je salue la performance (notamment professionnelle - passer indépendant, c'est de la science fiction, pour moi).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1959
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par isadora Mar 13 Oct 2020 - 19:42

sois la bienvenue. tu auras certainement plaisir à jongler entre les irl et le forum, c'est très complémentaire.
isadora
isadora

Messages : 2349
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par LittleJune Mar 13 Oct 2020 - 19:47

Billie a écrit:Bonjour LittleJune

Je ne me sens pas encore complètement légitime à te dire bienvenue n’étant pas ici depuis très longtemps, mais bienvenue évidemment (et merci pour ta présentation qui fait écho pour certains trucs et m’inspire pour d’autres)

je te souhaite de trouver ici tout l’espace possible pour penser en arbre et l’occasion d’accepter l’imperfection...

Au plaisir

(Quant aux cactus et parenthèses je fais partie du club des aficionados (peut est ce, aussi, pour ce que chacun et chacune contient))


Hou Hou Hou !!! Je sens qu'on va bien s'entendre ;-)



@Sham Merci pour ton message et ta bienveillance. Ca m'a touchée !! ET tu as raison pour les bisounours, je vois déjà quelques zèbres un peu mal lunés ;-)


@RonaldMcDonald, Je peux t'apprendre, et ça ne sera plus de la science-fiction ;-) Il suffit simplement d'ouvrir la porte du champ des possibles...
LittleJune
LittleJune

Messages : 14
Date d'inscription : 09/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal Empty Re: Petit pas de présentation d'une zèbre qui s'assume mal

Message par The Wise Duck Mar 13 Oct 2020 - 22:56

Welcome! Bienvenue !

(Je préviens, c'est pas mon soir de tendresse, désolé d'avance ...)

LittleJune a écrit:Bref, il y a quelques années, j'ai pris la décision d'arrêter de vouloir rentrer dans le moule, et tant pis si ça ne passe pas auprès des autres. J'ai déménagé, j'ai changé "d'amis", et j'ai recommencé ma vie. J'ai créé mon propre univers dans lequel j'ai évolué.
...
J'ai assumé ma différence sur le plan pro par mon côté slasheuse en gérant 3 sociétés dont les activités sont toutes différentes, et d'un point de vue perso, j'ai un compagnon non zèbre qui m'apprécie vraiment et qui aime bien aussi se remettre en question et se prendre la tête en philosophant sur un monde meilleur.
...
Je suis suivie par un thérapeute fantastique qui m'apprend chaque jour à être moins dure avec moi-même et essaye de développer mon self-estime.
Wow! It's the perfect american dream/success story made real! Vivat
Et je suppose que t'en a rien à foutre, non ?

LittleJune a écrit:Et ça m'a créé une carapace en béton. Inaccessible, magnifique, brillante, à qui tout réussit, mais profondément blasée à l'intérieur.
Ça me rappel quand je disais affligé/affligeant à tout bout de champs ... Since then, this sweet little thing had to dissipate.
Pour le béton, je comprend pas cette idée qu'il serait possible de se protéger mentalement parlant ? Shield what with what?

LittleJune a écrit:Mais non ça ne va pas. Je me regarde dans un miroir et je n'ai aucune estime de moi, parce que je me remets sans cesse en question et que je sais qu'on peut faire mieux. Sans cesse à la recherche de la perfection parfaite qui me permettrait d'être acceptée par mes "paires" sans avoir à me prendre la tête. Et parfois, je regrette de ne pas être quelqu'un d'autre avec moins de problèmes existentiels. "Heureux est le simple d'esprit." Bah en fait, je préfère être blasée.
Je ne vois pas le rapport entre l'estime de soi, être perfectionniste, être blasée/affligé et le "bonheur" ?
Ne mélangerais-tu pas projection, action, perception et émotions ?

LittleJune a écrit:... je vous dirai que ma photo de profil, ce cactus dont je prends soin, c'est moi comme je me vois, moi. Ni beau, ni moche, mais piquant.
Ou là là ton gros cactus piquant fait peur à ma douce tomate-canard affraid ... Razz ... Embarassed ...
Beast aren't monsters.


Au plaisir de te lire !
HFGL!
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 173
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum