Hérédité de la zébritude, sondage

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Vous connaissez-vous un ou plusieurs parents surdoués (je parle de ceux d'une génération précédant la vôtre) ?

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_lcap59%Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_rcap 59% 
[ 171 ]
Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_lcap14%Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_rcap 14% 
[ 41 ]
Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_lcap20%Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_rcap 20% 
[ 58 ]
Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_lcap7%Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Vote_rcap 7% 
[ 19 ]
 
Total des votes : 289
 

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Kilimandjaro le Mar 10 Avr 2012 - 13:21

La Maison-Verte a écrit:Hm, j'étais sûre d'avoir mis non (sachant que je ne suis pas testée et que, donc, je suppose l'être pour ce sondage ET je crois fort en mes pouvoirs de "je commence à vous connaître alors je me dis que je vous reconnaîtrait facilement")... Mais y a plus que le vote de paela en "non", hmmmm -_- (je n'accuse personne si ce n'est ma mémoire, zen).

Ma mère aussi est PN (et une vraie, pas une façon trio infernal du tchat -_-) et, du coup, c'vrai que ça l'exclue de la zébritude (forme particulière de surdouance, je l'ai compris comme Adi). Elle pourrait aussi bien être surdouée... Mais non... silent

Coucou tout le monde, Coucou Maison-Verte.

Peux-tu en dire plus sur la perversion narcissique qui serait une "forme particulière de surdouance" (si j'ai bien suivi Surprised ) ?
Ca m'intéresse :-) ...

Pour ma part, j'arrive à "déceler" des zèbres dans l'arbre généalogique inférieur (ma nièce) mais il m'est très difficile d'en "détecter" dans les branches supérieures: leurs comportements sont très étouffés, bridés et si zébritude il devait y avoir, elle est sous cloche ou parasitée...

K*

Kilimandjaro

Messages : 124
Date d'inscription : 03/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par nid_d'abeille le Mar 10 Avr 2012 - 22:33

Kilimandjaro a écrit: il m'est très difficile d'en "détecter" dans les branches supérieures: leurs comportements sont très étouffés, bridés et si zébritude il devait y avoir, elle est sous cloche ou parasitée...

K*

Bonjour chers gens.

Justement Kilimandjaro, et vous zici, qu'en pensez-vous.... ces personnes qui semblent si déconnectées de leur zébritude mais qui semblent aussi parfois vivre la même sensibilité, ou avec qui l'on se comprend naturellement dans certains vécus assez caractéristiques des zèbres (désolée pour mon grand manque de précision, j'essaie de former ma pensée..) qui sont-elles ?

question formulées plus concrètement peut-etre :
est-ce que le zèbre, il nous saute forcément aux yeux, à la peau, aux oreilles ?
ou est-ce qu'il en est qui, soit, sont éteints par défense/protection apprise et inconsciente au point qu'on ne leur reconnaisse pas, même nous, leur spécificité ; soit qu'on ne reconnait pas parce que nos défenses, nos expressions de la zébritude sont très différentes des leurs (car parmi tant de chevaux on se plie et on se cache en partie, chacun sa partie...selon qui il est (parce qu'on est aussi chacun soi quand même!) ) Question

Like a Star @ heaven

nid_d'abeille

Messages : 428
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 29
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Jeu 19 Juil 2012 - 20:32

Pour répondre à la dernière question posée par carotterose je pense qu'on ne reconnait pas toujours les zèbres qui sont autour de nous quand nous ne voulons pas être associé à une personne qui ne nous plaît pas. C'est mon expérience en tout cas.
Et puis quand on fait preuve d'un petit peu de détachement scientifique la zébritude nous saute aux zoreilles.

Ensuite je vais répondre à la vraie question du forum.
D'abord il faut savoir qu'un gène peut rester planqué pendant 8 générations. Ca en fait du monde non-zébré avant la résurgence du gène.

Quant à ma famille: mère zébrée, père biologique: j'en sais rien...peut être. Je ne le saurai pas de toute façon. Par contre je suis convaincue que ses parents ne le sont/ ne l'étaient pas.
Du coté de ma mère je vais compter les non-zébrés ça va aller plus vite... Je pense même pouvoir remonter au père de ma grand-mère maternelle que je soupçonne d'être le zèbre Alpha dans mon histoire familiale.

Je suis la seule à être consciente de ça avec ma plus jeune soeur qui a compris qu'elle en est aussi et qui essaye d'en faire quelque chose. J'oubliais de préciser que nous sommes trois filles (en fait leur père n'est pas mon père biologique mais ne vous aventurez pas à dire que nous sommes des demies soeurs) et que celle du milieu n'est clairement pas zébrée. Je l'appelle ma neurotypique-héroïque parce qu'être la seule non-zébrée dans une famille qui ignore tout de la zébritude et qui a des exigences inadaptées n'a pas dû être simple tous les jours. C'est un peu le contraire de ce qui se passe d'habitude. Elle en est devenue psychorigide dans certains domaines par réaction à ce que nous sommes. Je lui ai dit que pour me faire pardonner je vais être sa calculatrice jusqu'à ses 44 ans (ma plus jeune soeur et moi sommes très bonne en calcul mentale alors que ma neurotypique héroïque est tellement nulle que je me demandais si elle le faisait exprès, maintenant je sais que non Mad )

J'ai essayé d'en parler à ma famille maternelle mais je me suis heurtée à un mur assez épais et le détruire n'apporterait pas forcément quelque chose de bon. Ca nous fait passer pour des cinglés aux yeux des gens extérieurs et j'ai envie de dire que oui, la plus part des membres de ma famille sont cinglés parce que en souffrance parce qu'ignorant de leur différence à laquelle ils essayent de donner un sens. Donc cinglés oui mais ce sont MES cinglés et il y a quelque chose de profondément émouvant dans cet espèce de combat inavoué qui je pense leur est presque vitale. Ils ont tous toujours fonctionné comme ça et si je le leur retire il faudra que je le leur remplace par quelque chose d'assez conséquent pour qu'ils n'aient plus besoin de cette lutte et de ce déséquilibre pour se définir. Donc je n'ai pas insisté.

Quand je regarde ma famille, son histoire je n'ai strictement AUCUN doute sur la dimension génétique de la chose. Qu'on ne vienne pas me parler d'acquis parce que ma famille est un très bon exemple (je ne vais pas m'étendre sur le sujet, je l'ai déjà bien assez fait) du fait que l'acquis ne fait pas le poids comparé à l'inné.
Après l'acquis d'après moi va jouer un rôle dans l'utilisation de ces capacités mais pas dans leur existence.
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 13:32


Il y a quelques années, une étude américaine sur l'héritabilité de l'intelligence, basée sur l'analyse de multiples études faites avec des jumeaux aux Etats Unis, est arrivée aux conclusions suivantes:
1) Dans un milieu défavorisé, le QI est essentiellement déterminé par l'environnement (tous les enfants, monozygotes ou non ont un QI comparable)
2) Dans un milieu favorisé, le QI est hautement héritable (QI similaire entre monozygotes, différences avec autres enfants)

Cela pourrait expliquer en partie pourquoi on trouve des familles de zèbres, alors que des zèbres "spontanés" apparaissent aussi parfois, quand des meilleurs conditions de vie et/ou plus de stimuli interviennent d'une génération à l'autre.

Peut être y a t'il un phénomène épigénique, les gènes de la douance étant activés/désactivés selon l'environnement de l'enfant, et pourquoi pas son évolution dans la vie (un enfant non zébré le deviendrait plus tard grace à une évolution de l'environnement). Dans ce cas on pourrait "créer" des zèbres ou carrément les "éliminer" en agissant sur les conditions de vie.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 20 Juil 2012 - 13:35

Doinel a écrit:

2) Dans un milieu favorisé, le QI est hautement héritable (QI similaire entre monozygotes, différences avec autres enfants)

Définir "favorisé"?
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 14:36


Ce que j'ai lu était un résumé succint. La classification semblait basée sur des critères de catégories socio-professionnelles, donc de revenus. Je pense que "favorisé" (ou quelque fut le terme utilisé) était juste défini par opposition à "défavorisé". On devrait pouvoir parler de classes moyennes et supérieures.

Personnellement, j'aurais tendance à distinguer des milieux "toxiques" (conditions matérielles et psychologiques) et sans stimulation intellectuelle de milieux plus favorables par l'un ou plusieurs critères (par exemple une famille très pauvre dans laquelle la culture est valorisée, par exemple à cause de la religion).

Bien sur, c'est une extrapolation sur l'étude, qui elle était apparemment basée sur des critères plus superficiels et facilement mesurables.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 14:44

A noter que ces résultats sont intéressants à considérer dans le contexte de la polémique qui fit rage il y a quelques années à la sortie du livre The Bell Curve. Les auteurs, basant leurs conclusions sur des analyses comparatives de QI entre origines ethniques aux USA, concluaient que les noirs étaient moins intelligents que les blancs en faisant complètement abstraction de l'environnement social.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 20 Juil 2012 - 16:02

Doinel a écrit:
Ce que j'ai lu était un résumé succint. La classification semblait basée sur des critères de catégories socio-professionnelles, donc de revenus. Je pense que "favorisé" (ou quelque fut le terme utilisé) était juste défini par opposition à "défavorisé". On devrait pouvoir parler de classes moyennes et supérieures.

C'est comme ça que je le comprends aussi quand il s'agit d'article qui s'adresse à la multitude.

Or toute ma famille est le parfait contre exemple de leur point de vu.

Ajoute à ça que d'après une interview (était-ce JSF ou Adda? Je ne m'en souviens plus) il semble au contraire que les fameux 2,3% soit réparti de manière passablement uniforme.
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 20 Juil 2012 - 16:49


Je viens d'une famille dont le revenu était correct (père petit commerçant, mère comptable) mais sans antécédents d'études (y compris ma soeur ainée qui a arrêté l'école à 16 ans) et sans aucun intérêt pour le savoir et la culture. Si je peux trouver des zèbres, c'est parmi mes cousins (chirurgien, médecins, professeurs, producteur à la télé).

Par contre, je suis allé à l'école à 2 ans et 2 mois, certainement par commodité pour mes parents.

Je pense qu'effectivement on peut trouver des surdoués dans tous les milieux socio-professionnels, à condition qu'un minimum de conditions soient respectées.

Pour reprendre les résultats de l'étude, je peux imaginer qu'un enfant noir, qu'élève une mère seule qui cummule 3 jobs pour survivre et élever son enfant, qui le voit à peine et dans un état d'épuisement et de dépression chronique, enfant qui a une image dévalorisée de lui même, qui traine par désoeuvrement avec des petits durs machos du quartier et fréquente une école de troisième zone avec des portiques de sécurité à l'entrée, aura du mal à développer son potentiel intellectuel.

La société américaine est beaucoup plus violente que la société française pour ceux en bas de l'échelle. Prend juste l'exemple de l'assurance maladie ou la criminalité. Donc je peux concevoir que l'effet d'un environnement socialement défavorisé soit plus toxique là bas qu'ici.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 20 Juil 2012 - 18:25

C'est marrant, en plus contemporain on dirait la description de Beethoven.

Un gène ça saute beaucoup de génération. C'est vicieux un gène.
Tiens regarde moi, personne dans ma famille a le même nez que moi à quelque génération que ce soit. Il a fallu que ma mère fasse sa généalogie pour qu'on tombe sur une photo de mon arrière-ARRIERE-grand-mère et là c'est juste du copié-collé.

On ne peut pas en l'état actuel des connaissances dire que c'est environnementale ou génétique mais moi je penche pour l'aspect génétique à cause de mon expérience.
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par tyuip le Sam 21 Juil 2012 - 22:07

Roh ben le démon de la perversité a cliqué pour moi sur 42 Very Happy

mais ma sœur, aucun doute, et sa fille, encore moins !
du côté de nos parents, difficile à dire. Je pense qu'il y a nettement une hyper émotivité qui va de pair avec une immense frustration chez mon père qui n'a pas réussi à développer son potentiel. Il est celui qui a pleuré à l'annonce de mes résultats. Je ne connais pas vraiment sa famille, seulement un grand oncle autodidacte aux mille vies, aux milliers de livres et autant de voyages et mon arrière grand-mère, qui lisait encore l'Atlas à plus de 90 ans "pour se tenir au courant".

C'est peut être moins flagrant du côté de ma mère mais en cherchant un peu... son père a été reçu au certificat d'étude avec plusieurs années d'avance, ce qui lui a valu l'immense privilège de quitter l'école bien trop tôt (son propre père ayant jugé qu'il en savait assez et qu'après tout c'était tant mieux s'il pouvait travailler plus vite...)

pour ce qui est de ma propre progéniture qui est dans sa 2e année, bien trop tôt pour le dire et bien trop peur de le penser. Notre entourage (qui n'est pas au courant pour moi) nous a déjà parlé de "son avance"...
to be continued...
tyuip
tyuip

Messages : 93
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 12:51

Je ne résiste pas à mettre mon grain de sel..
Comment pouvez-vous dissocier ainsi la génétique de l'émotionnel et du reste de la personne(énergétique, etc..)?
N'avez-vous pas lu les hypothèses d'Alice Miller..le cerveau se développe de cette manière pour répondre à une carence affective de la mère(ou autre..)..(si ce problème de carence n'est pas réglé la particularité se reproduira, sinon elle n'aura plus d'utilité..)
Je l'explique personnellement de cette manière..

En rapport aux milieux sociaux, évidemment qu'un petit noir défavorisé à moins de chance d'être détecté qu'un petit blanc des beaux quartier..et il se révoltera forcement devant toutes les injustices présentes autour de lui et finira en prison..de plus son potentiel intellectuel "est" développé puisqu'en tant que zèbre il ne peut s'arrêter de penser..il possédera simplement une culture différente et se sentira différent sans jamais comprendre pourquoi..

Personnellement dans ma famille il ya plusieurs personnes très intelligentes mais je pense un seul autre zèbre qui est mon oncle toxicomane toujours en vie à 70 ans et jamais diagnostiqué..

Bises à vous tous! flower
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 12 Oct 2012 - 13:09

Tu sous entends que pour être zébré il faut avoir un passif? Qu'on ne peut pas être zébré et épanoui?
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 13:14

Un passif familial oui..qui n'empêche pas(qui facilite même!)le fait de trouver les solutions pour s'épanouir.. Smile
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 12 Oct 2012 - 13:26

Donc un enfant qui grandit dans un environnement équilibré ne peut pas être zébré?


C'est curieux comme théorie non?

Si je pousse le raisonnement un petit peu plus loin:
La survie de l'espèce étant liée à différents facteurs DONT l'intelligence il faudrait pour optimiser les chances de survie d'un groupe X s'assurer que celui ci ne puisse s'être développer de manière équilibrée.


Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 13:39

Tout dépend de ce que tu entends par équilibré..(j'ai longtemps été persuadée d'avoir grandis dans un environnement équilibré)..
Cette intelligence de zèbre est présente car elle est nécessaire à la survie dans ces familles particulièrement(les autres familles ayant les capacité de survivre sans zèbres)..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 12 Oct 2012 - 13:43

Donc les foyers destructeurs seraient la source d'une plus grande intelligence pour les enfants venants de tels environnements?

Donc un enfant venant d'un environnement équilibré pourra dans le meilleur des cas être intelligent mais pas vraiment de quoi casser trois pâtes à un canard non plus.

Est-ce que c'est ça?
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 13:51

Je parlais des carences affectives des parents (ayant eux vécus dans des environnement hostile ou peut-être des générations encore antrieures). Malgré le fait qu'ils fassent tout leur possible pour offrir un environnement sain à leurs enfants ils ne peuvent enterrer leurs carences et souffrances, les enfants les ressentent forcément.
Sinon oui c'est ça..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 14:04

Je parlais des carences affectives des parents (ayant eux vécus dans des environnement hostile ou peut-être des générations encore antrieures). Malgré le fait qu'ils fassent tout leur possible pour offrir un environnement sain à leurs enfants ils ne peuvent enterrer leurs carences et souffrances, les enfants les ressentent forcément.
Sinon oui c'est ça..

Je vais essayer de marier ton hypothèse avec mes croyances.

Il y a des gènes de la douance. L'activation de ces gènes dépendrait de facteurs externes (positifs et négatifs) liés à l'histoire familiale et à l'environnement dans lequel l'embryon et le petit enfant se développe.

Les carences affectives chez les parents ou leurs ancêtres seraient un des facteurs d'activation. L'enfant aurait le besoin de développer un potentiel pour survivre affectivement et intellectuellement dans un milieu "hostile".

Ce serait un peu comme le gène dit du "warrior" et les gènes associés. Ils prédisposent à devenir violent, voire psychopathe. Cependant, il faut un certain nombre de facteurs négatifs, y compris l'exposition à une violence importante et vécue dans sa chair pour que le porteur devienne vraiment un psychopathe.

Mes parents ne présentaient pas les caractéristiques de zèbres. Cependant, ma mère a vécu de profondes carences affectives découlant de la mort prématurée de sa mère.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Ven 12 Oct 2012 - 14:05

J'avais bien compris ce dont tu parles.

Donc on en revient à la théorie que je tire de ton raisonnement.

C'est une forme de darwisnisme intéressante mais sur quoi t'appuies-tu pour émettre un tel raisonnement? Je me doute qu'il doit y avoir de ton expérience personnelle, nous partons tous de là, mais ce qui m'intéresse c'est de savoir jusqu'où s'est porté ton attention, ton analyse, tes critères concernant ces personnes issues d'environnement émotionnellement sécurisant.

Edition:
Donc avec vos points de vue un adulte équilibré ne peut pas bien dépasser le 130?

Est-ce que je vous ai bien compris?
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 14:10

Je m'appuie sur les études d'Alice Miller..voir: "Le drame de l'avenir de l'enfant doué".
Oui Doinel, nos théories se rejoignent tout à fait Smile
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Invité le Ven 12 Oct 2012 - 14:11

Mes parents ne présentaient pas les caractéristiques de zèbres. Cependant, ma mère a vécu de profondes carences affectives découlant de la mort prématurée de sa mère

... elle est donc un contre-exemple à ta théorie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 14:15

C'est justement un exemple flagrant..je me suis peut-être mal exprimée alors..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 14:20

Je ne répondrai que pour moi.

Ne pas pouvoir les prouver ne dispense pas de pouvoir faire des hypothèses. Il faut juste les prendre comme elles sont, juste des hypothèses avec un certain degré de plausibilité.

Je ne dirais pas qu'un adulte équilibré ne peut atteindre un QI de 130. Peut être le QI de 130 a pu lui permettre d'atteindre cet équilibre. Ce serait l'une des raisons d'être de ce QI.

... elle est donc un contre-exemple à ta théorie...

Déjà ce n'est pas ma théorie. C'est juste une hypothèse que je formule à partir d'une autre. Elle me semble plausible, c'est tout.

Et ce que j'ai exprimé se voulait être un exemple et non pas un contre exemple. Ma mère aurait peut être pu être une Z, peut être l'était elle mais son histoire personnelle l'a complètement inhibée.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 14:33

Ton histoire ressemble beaucoup à la mienne Doinel..
Sinon Alice Miller s'est basée sur l'étude de milliers de cas..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 15:07


Alice, je ne sais pas si nos histoires se ressemblent ou pas, tu as certainement plus de données sur moi que moi sur toi.

Disons que pour résumer, ma petite enfance fut heureuse mais atypique, avec beaucoup d'amour entre mes parents et moi mais un amour que je qualifierais aujourd'hui de pathologique et un peu toxique du côté de ma mère. Une arme à double tranchant que je préfère largement avoir eue que non.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 15:16

Doinel, je pense que ta mère(et la mienne) n'auraient pas pu survivre avec une sensibilité si forte..dis-moi si je me trompe..c'est donc à nous de remettre les compteurs à zéro grâce à ce "don"..
Ma mère possède une force et une intelligence incroyable, mais nous n'avons pas du tout la même sensibilité..
Elle est aussi trop envahissante..(c'est dû à cette carence!!)
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Ven 12 Oct 2012 - 15:34

P.S.: Je ne connais pas ton histoire plus que ça, et fais sûrement des suppositions beaucoup trop hâtives..
Je suis nouvelle et me rend compte que je suis comme d'habitude "trop" concise et directe..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 16:53


Alice, en fait pour ma mère c'est un peu le contraire. Elle était toute en émotion, une boule de sentiments et d'émotions. En tout cas à partir du moment où j'ai eu conscience d'elle à part entière (elle avait 36 ans quand je suis né). J'ai donc une grande question la concernant, une obsession: comment était elle dans sa jeunesse? Contrôlait elle plus ses émotions? Laissait elle plus s'exprimer son intelligence? Je ne le saurais certainement jamais car j'imagine difficilement questionner mon père sur ce sujet.

Je pense qu'elle a survécu par un amour extrême et idéalisé pour sa mère disparue quand elle avait 5 ans et son père décédé quand elle en avait 25. Elle a du beaucoup aimer mon père mais je ne l'ai pas vu. Et puis il y avait moi, presque la réincarnation de mon grand père à ses yeux.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Dolp78 le Ven 12 Oct 2012 - 18:11

Yop, yop, yop, je ne vois guère la relation entre l'émotivité et l'intelligence ... ou plutôt en quoi être "émotif" marquerait une moindre "intelligence" ... Ou la réduirait ?
Comme tu l'as écrit plus haut ta mère, ou tout autre personne, peut être inhibée. Cela ne signifie pas pour autant qu'elle ne soit pas Z, mais qu'il est plus difficile de le voir. Le problème avec les adultes non dépistés réside souvent dans la mésestime de soi. Quant tu te sens franchement différent des autres sans savoir pourquoi, tu considères en général que le problème c'est toi, pas les autres qui sont majoritaires dans leur cas. Pas glop pour l'estime de soi, et donc la confiance en sa propre intelligence, ses choix, etc, ne croyes-tu pas ?
Dolp78
Dolp78

Messages : 235
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 53
Localisation : A l'ouest ... sur les bords d'un fleuve sinueux qui boucle et reboucle ...

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 18:19


Tout à fait Dolp78.

Ce que j'écris sur ma mère correspond au ressenti très douloureux que j'ai eu d'elle de n'être qu'émotive, de ne fonctionner que par les émotions. Comme si son intellect avait été anéanti ou presque. Et c'est pour cela que je voudrais tant savoir comment elle était enfant ou jeune adulte car je ne pense pas qu'elle ait pu être ainsi toute sa vie.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Ven 12 Oct 2012 - 18:32


Je rajouterais une chose...

Ma mère est morte à 67 ans d'une tumeur au cerveau. Cela faisait de longues années que je sentais quelque chose qui clochait chez elle et que j'étais intimement persuadé qu'elle mourrait jeune.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Ven 12 Oct 2012 - 20:00

J'ai répondu oui, parce que je suppose que mes deux grand-pères, tous deux premiers de leur canton au certificat d'études, auraient pu entrer dans cette case de surdoué. S'il n'avait dû interrompre sa scolarité pour travailler, et faire une carrière modeste en usine, mon père aurait pu devenir un artisan inventif ou un ingénieur. Quant à ma mère, qui a dû arrêter plus tôt encore, je l'imagine ayant suivi des études littéraires ou artistiques.
Cela étant, pour moi, surdoué, ce serait nettement au-dessus, ou nettement plus pointu dans l'intelligence. Ainsi jamais lors de mes études, de l'école primaire au doctorat, je ne me serais reconnu dans cette qualification. Ce n'est que ces dernières années, avec Mensa et ZC, où l'on s'accorde facilement du surdouement, que je me suis dit : pourquoi pas moi aussi... mais sans oser le mot pour autant.

Quant à la discussion récente sur ce fil, je la trouve basée sur des considérations assez fantaisistes. J'ai eu une enfance heureuse, sans nuage, sinon d'avoir pris conscience, dès l'école primaire, d'une violence des rapports humains devant laquelle j'étais assez désarmé. Je m'en suis tenu à l'écart comme j'ai pu, même si par ailleurs j'étais un enfant turbulent, prêt à me lancer dans tous les jeux du corps de cet âge.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Roslin le Sam 13 Oct 2012 - 9:28

Pieyre a écrit:

Quant à la discussion récente sur ce fil, je la trouve basée sur des considérations assez fantaisistes. J'ai eu une enfance heureuse, sans nuage, sinon d'avoir pris conscience, dès l'école primaire, d'une violence des rapports humains devant laquelle j'étais assez désarmé. Je m'en suis tenu à l'écart comme j'ai pu, même si par ailleurs j'étais un enfant turbulent, prêt à me lancer dans tous les jeux du corps de cet âge.

queen queen queen queen queen

Je viens d'une famille de zèbres fracassés. Ce qui est curieux c'est qu'à priori seules les femmes sont zébrées. Mais ceci n'a surement aucun rapport avec quoique ce soit.
Bref la zébritude est une solution aux épreuves de la vie mais aussi une épreuve en soit. Parler d'intelligence comme étant la capacité à développer des stratégies pour faire face aux difficultés de la vie est passablement réducteur à mes yeux ainsi que parfaitement injuste/ifié.
Je suis prête à mettre mon histoire perso et mon histoire familiale sur la table pour prouver que je viens bien d'un environnement qui en a mené plus d'un au suicide. Oui ma zébritude est la raison pour laquelle je peux discuter avec vous en ce moment au lieu de manger les pissenlits par la racine, mais pas que...

Je connais des zèbres qui ont eu des enfances extrêmement épanouissantes. Pire....certain sont THQI.

Je suis en ce moment avec quelqu'un qui fait parti de ces gens là.
Me dire que grosso modo il ne peut pas être aussi zébré que je le pense parce que le pauvre a grandit avec une mère assistante maternelle et un père militaire qui aiment les enfants et leurs enfants encore plus et qui ont su les aimer de manière à ce qu'il se développe en un homme exceptionnel me semble très surprenant.

Quant au fait de prendre les études d'autres personnes pour justifier sont propre point de vu me fait sourire simplement parce que l'histoire et pleine de ce genre d'études.
Roslin
Roslin

Messages : 121
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Sam 13 Oct 2012 - 9:59

Roslin a écrit:Parler d'intelligence comme étant la capacité à développer des stratégies pour faire face aux difficultés de la vie est passablement réducteur à mes yeux ainsi que parfaitement injuste/ifié.
Prenons d'aussi gros sabots que ceux qui nous inventent une telle genèse imaginaire.
D'après ce que j'ai compris des travaux en question, avoir subi des épreuves douloureuses dans l'enfance nous rendraient et violents et surdoués. Conclusion : il faut élever les enfants avec la plus grande douceur pour qu'ils ne deviennent ni l'un ni l'autre. Et, puisque les temps ne sont plus à ces amusement populaires bien compréhensibles, nous devrions nous réjouir, nous qui ne pouvons pas même être ré-éduqués, de ne pas être guillotinés !

Quant au fait de prendre les études d'autres personnes pour justifier sont propre point de vu me fait sourire simplement parce que l'histoire et pleine de ce genre d'études.
J'ai grand plaisir à me montrer comme contre-exemple relativement à la théorie des méchants surdoués comme à celle des héritiers de Bourdieu.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 11:05

Je ne pense pas que vous m'ayez comprise étant donné que je ne comprend pas vos réponses..(théorie des méchants surdoués..??)
Je voulais juste mettre le doigt sur le fait qu'il me semble dangereux de séparer les gênes du reste de la personne..
Je n'ai pas trouver de réponse satisfaisante à ma question..tant pis..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 11:25

@Doinel : merci pour ta réponse nos cas sont effectivement très différents..
Sais-tu si il existe un sujet sur les mères envahissantes afin que je puisse m'épancher un peu.. Wink à bientôt!
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Sam 13 Oct 2012 - 12:52


Il y a un sujet sur les parents "vénéneux", mais je ne suis pas sur que ce soit ce que tu recherches:
https://www.zebrascrossing.net/t582-avez-vous-eu-des-parents-veneneux?highlight=parents

Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Sam 13 Oct 2012 - 13:27

Il s'agissait dans mon esprit de rassembler deux conceptions, l'une défendue ici (production du surdoué), l'autre (production du violent).
C'est bien de la même personne dont il est question, non ? Il me semble que mon rapprochement est assez pertinent, et pas tiré par les cheveux au moins. Et puis je ne vois pas pourquoi seuls certains auraient le droit de dire n'importe quoi !

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 13:35

Tu penses donc que ton hérédité (tes genes) sont totalement à dissocier du reste de toi (ton histoire personnelle familliale émotionnelle etc..)?
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Sam 13 Oct 2012 - 13:44

Excuse-moi mais j'ai du mal à comprendre ce que signifie cet emploi du verbe dissocier. Je veux bien y répondre, mais il faudrait exprimer ta phrase en termes plus opérationnels

Ce que je pense, c'est qu'il y aurait plutôt une forte corrélation entre le QI des parents et celui des enfants qu'une faible corrélation, ou plutôt une forte corrélation entre le QI d'une personne et la moyenne de celui de ses ascendants de la deux ou troisième génération.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Sam 13 Oct 2012 - 14:02


Je me demande comment on en est arrivé à se concentrer sur la "violence". On partait de "carences affectives", d'environnements "hostiles" vécus directement ou "hérités".

Ma mère a souffert dans son enfance de carences affectives, c'est indéniable. A la mort de sa mère à 5 ans, elle a aussi perdu son père qui l'a placé dans un pensionnat religieux. Elle en a gardé un souvenir terrible mais n'a jamais évoqué de violences subies. Après un certain temps (je ne sais pas combien), mon grand père s'est remarié et elle est revenue vivre avec lui et sa nouvelle femme. Ce n'était visiblement pas un mariage d'amour, plutôt un moyen pour mon grand père de retrouver ses deux filles. La belle mère n'était pas une terrible femme, mais elle était complètement dénuée d'amour maternel et très stricte.

Je l'ai connue et peut en témoigner: cette femme, ma grand mère, ne m'a jamais témoigné la moindre tendresse. Ma mère elle se comportait toujours avec elle comme une enfant recherchant désespérément son amour.

Inutile de dire que ni ma mère ni mon père n'étaient violents.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 14:13

@Pieyre: Et tu penses que l'historique familial (émotionnel...)n'a donc aucun rapport avec cette hérédité(ces genes)?
Dissocier=séparer (contraire de associer)

@Doinel: c'est très intéressant..idem à propos de ma grand-mère(est-elle vraiment à ce point insensible?)..cependant je peux t'en dire plus sur l'enfance de ma mère en message privé (si cela t'intéresse) car j'ai du mal à présenter au public sa vie privée .. Smile
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Sam 13 Oct 2012 - 14:36

Pourqu'une phrase ait un sens scientifique, on doit la formuler d'une façon et pas d'une autre. Sinon on perd son temps.

En particulier il faut que les termes qui désignent des objets correspondent à des grandeurs mesurables et les termes qui désignent des actions correspondent à des relations logiques ou causales entre ces grandeurs. On en est loin dans ta formulation.

Si je dis : « le martien est dissocié », tu n'aurais pas l'impression que je me moque de toi ? Eh bien c'est pareil.

J'ai ramené de mon côté l'hérédité au QI, juste parce que c'est mesurable. Mais l'historique familial, il faut me donner une grandeur qui lui corresponde, que je puisse comparer au QI.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Invité le Sam 13 Oct 2012 - 14:45

Les problèmes familiaux sont tellement répandus que tout cela est de plus difficilement vérifiable, surtout si on remonte jusque dans les générations qui ont connu la guerre.
Vous en connaissez beaucoup vous des familles propres et nettes comme dans les pubs ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 15:06

Mon esprit est donc plus philosophique que scientifique..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Sam 13 Oct 2012 - 15:06

C'est impossible je le sais. Mais je ne suis pas dans une logique scientifique. Pour tous les sujets ayant trait à l'humain, je me pose des questions qui bien souvent n'ont pas de réponses prouvées. Je construis ou vois telles ou telles hypothèses, souvent contradictoires, j'en préfère certaines à d'autres et puis voilà.

Donc que tu me dises qu'elle est improuvable en l'état actuel, j'approuve. Que tu me dises que tu n'y crois pas, très bien. Qu'elle est fausse? Peut être.

Si tu me demandes si j'y crois, ma réponse sera: pas plus qu'une autre.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Pieyre le Sam 13 Oct 2012 - 15:17

Je suis débordé aujourd'hui avec une dégât des eaux, mon logeur, l'assureur, la police, etc. Aussi je dois me contenter de réponses expéditives. Je tiens en m'en excuser. Mais je m'étonne qu'on ne soit pas capable de m'opposer un peu de rigueur, et que je doive en plus moi-même faire l'effort de formuler correctement les arguments qu'on m'oppose. Je ferai un développement sur tout cela ce soir si rien ne vient d'un peu positif.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par lili372 le Sam 13 Oct 2012 - 15:37

Je ressens personnellement tes commentaires comme trop agressifs pour trouver la motivation et l'intérêt nécessaire à mettre de la rigueur dans mon argumentation..
lili372
lili372

Messages : 69
Date d'inscription : 01/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Doinel le Sam 13 Oct 2012 - 16:18

Qu'avons nous aujourd'hui comme éléments scientifiques pour expliquer l'émergence de la douance chez certains et pas chez d'autres: la génétique, l'épigénétique et l'environnement de l'embryon et du petit enfant.

Tout cela forme une tambouille très complexe, avec certainement une multitude de facteurs favorisant l'émergence du trait ou l'inhibant. Un enfant ne sera certainement pas HP pour une raison unique. Il aura bénéficié de certains facteurs et d'autres allant à l'encontre de cette émergence n'auront pas été suffisamment importants.

La carence affective vécue dans la petite enfance (dans certains cas complètement oubliée plus tard) ou dans l'enfance d'un ascendant pourrait être un des facteurs activant (ou désactivant) des gènes porteurs de la douance. Ou pas.

Je pense que personne ici n'a les compétences ni les moyens de prouver ou de nier scientifiquement cette possibilité, surtout si d'autres éléments multiples sont en jeu et/ou il existe plusieurs types de douance avec leur mécanismes d'émergences propres.

Toute discussion pour dire c'est comme ça ou c'est de la connerie pure, avec appel de "preuves", exemples et contre-exemples à l'appui ne font pour moi aucun sens.

Une réaction du type, personnellement je n'y crois pas parce que et je pense plutôt que... me semble beaucoup plus constructive.

Bien sur, le meilleur serait d'expliquer scientifiquement le pourquoi de la douance et le comment de sa transmission à certains enfants et pas d'autres. Alors, si vous savez, n'hésitez pas.
Doinel
Doinel

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 54
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Hérédité de la zébritude, sondage - Page 2 Empty Re: Hérédité de la zébritude, sondage

Message par Invité le Sam 13 Oct 2012 - 16:36

Visiblement nous avons un contre-exemple avec un THQI qui semble très heureux de l'enfance qu'il a eue (même si ce témoignage n'est pas direct).

Ensuite si on en vient à dire "Oui mais les parents ont un mal-être qui malgré tout leur amour a fait fructifier cette douance de manière inconsciente" là on n'en sort plus, car des gens exempts de névrose y en a vraiment très très peu. Ca serait du même ressort que supposer que la douance est déclenchée par le fait d'avoir fréquenté l'école publique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum