Brèves de Labo

+15
Prince Joann visite
fift
horizon artificiel
Pabanal
doom
Godzilla
Opium
SolStice
Stegos
Archiloque
RonaldMcDonald
Charv
dr-korbo
Confiteor
Chuna
19 participants

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Dim 3 Avr 2022 - 9:34

Rigolo


Trad rapide a écrit:[...]
Li Zhang, de l'Université chinoise de Hong Kong, et ses collègues ont mélangé des particules d'aimant au néodyme avec du borax, un détergent ménager courant, et de l'alcool polyvinylique, une sorte de résine, pour former une boue qui peut être contrôlée
[...]
https://www.newscientist.com/article/2314395-robot-made-of-magnetic-slime-could-grab-objects-inside-your-body/

Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Lun 18 Avr 2022 - 12:20

Une idée rigolote : une fronde destinée à lancer les satellites sur orbite, au moins sur la première partie de leur trajectoire. Il semble que ça économise une quantité notable d'énergie.

C'est ici.
N'oubliez pas de regarder la vidéo en bas de page, non pas pour l'info qu'elle véhicule mais pour ses qualités graphiques bluffantes, une sorte d'hyperréalisme plus beau que nature.

Chuis con, la voici, j'avais pas vu que c'était un YT intégré



Dernière édition par Confiteor le Lun 18 Avr 2022 - 18:14, édité 1 fois (Raison : Ajout de la vidéo)
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Stegos Lun 18 Avr 2022 - 18:07

Stegos
Stegos

Messages : 4567
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 103
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Lun 18 Avr 2022 - 18:18

J'ai pas les compétences pour trancher le débat !
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Jeu 23 Juin 2022 - 20:40

Pour ceux qui se lèvent avant le soleil, ceux qui se sont pas couchés quand le soleil se lève, ceux qui souffrent d'insomnies, ceux qui sont très motivés,... :
Brèves de Labo - Page 6 _125591712_northern_hemisphere_640-2x-nc
Trad rapide a écrit:Cinq planètes à observer alignées dans une rare conjonction planétaire
Cinq planètes majeures de notre système solaire brilleront en enfilade lors d’une rare conjonction planétaire à partir de vendredi.

Si le ciel est clair, l’œil nu suffira à lui seul pour voir Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne briller avant l’aube.

C’est une occasion spéciale de voir Mercure, qui est généralement obscurcie par la lumière vive du Soleil.

La conjonction sera mieux vue ce vendredi, mais restera visible jusqu’à lundi de la plupart des régions du monde.

La dernière fois que cette conjonction s’est produite, c’était en 2004 et on ne la reverra pas avant 2040.

Les planètes apparaîtront "comme un collier de perles s'étalant près de l'horizon", explique Lucie Green, spécialiste de l'espace et chef de l'observation des étoiles à la Society for Popular Astronomy.

Il s'agit également d'un événement spécial car les planètes apparaîtront dans l'ordre où elles sont positionnées par rapport au soleil.
...
Vendredi, un croissant de lune rejoindra également le groupe, apparaissant entre Vénus et Mars.

L'hémisphère nord (...) bénéficiera des meilleures vues entre 45 et 90 minutes avant le lever du soleil. Regardez vers l'est et très près de l'horizon, idéalement depuis un endroit élevé comme une colline. Les grands bâtiments ou les arbres obscurciront la vue. Vous devrez vous lever tôt, car dès que le soleil se lèvera, il blanchira le ciel et obscurcira les planètes.

Mais elles peuvent être observées à l'œil nu. Le professeur Green conseille aux observateurs de ne pas utiliser de jumelles ou de télescopes en raison du risque de regarder directement le soleil.

Commencez par chercher la planète la plus éloignée, à savoir Saturne. Comptez ensuite les planètes jusqu'à ce que vous trouviez Vénus, qui est généralement très brillante.

La dernière planète de la série devrait alors être Mercure. Le professeur Green explique qu'il lui a fallu de nombreuses années pour la voir, car c'est une planète difficile à repérer. "C'est très satisfaisant d'apercevoir cette faible planète scintillante".

Les observateurs des tropiques et de l'hémisphère sud devraient bénéficier d'une meilleure vue car les planètes se lèvent plus haut dans le ciel avant l'aube, mais il faudra tout de même se lever tôt.
https://www.bbc.com/news/science-environment-61910977
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Dim 26 Juin 2022 - 13:51

C'est vraiment instructif, à tester absolument pour se faire une idée de ce que voit un sujet ayant un déficit de perception des couleurs :
Coblis — Color Blindness Simulator
https://www.color-blindness.com/coblis-color-blindness-simulator/

Pour info ou rappel :
LES PHOTORÉCEPTEURS
(..)
Les cônes contiennent pour leur part trois variétés d’opsine, une protéine transmembranaire très proche de la rhodopsine. Des différences dans la séquence des acides aminés de cette protéine rendent compte de leur courbe d’absorption différente de la lumière (voir le graphique). Par conséquent, ces trois variétés d’opsine déterminent trois types de cônes à la sensibilité spectrale différente.

Brèves de Labo - Page 6 A_02_m_vis_1a

Les cônes « bleus » sont principalement activés par une longueur d’onde d’environ 420 nm, les cônes « verts » autour de 530 nm, et les cônes « rouges » près de 560 nm. Alternativement, on parle aussi de cônes-S pour décrire les cônes qui contiennent en majorité le pigment sensible au bleu; de cônes-M pour ceux qui présentent une concentration plus importante en pigments sensibles au vert; et de cônes-L pour les cônes porteurs du pigment sensible au rouge.
Les trois pigments sont donc présents dans chaque type de cône, mais en proportion très majoritaire pour la couleur dominante. Les lettres S, M ou L viennent de l’anglais « Short, Medium and Long wavelenght » qui désigne les longueurs d’onde courtes, moyennes et longues d’absorption maximale des différentes opsines.

Un objet dont la couleur se situe quelque part dans le spectre visible va donc exciter à divers degrés les 3 types de cône. Un objet vert par exemple va surtout stimuler les cônes verts, mais aussi les rouges à un moindre degré et très légèrement les bleus. Notre perception des couleurs dépend donc de cette superposition des différents spectres d’absorption des trois types de cônes. Et bien sûr, par la suite, de la complexité des interactions neuronales dans la rétine le reste du cerveau.
(...)
https://lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_02/a_02_m/a_02_m_vis/a_02_m_vis.html
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Jeu 30 Juin 2022 - 16:42

J'aime cette odeur qui est d'ailleurs fort différente d'un continent à l'autre.
J'ai encore en tête celle qu'exhale la savane du Sahel lors des premières pluies de la saison après huit mois de stricte sécheresse. Elle est musquée, intense, un peu étourdissante tant elle est puissante.

Le Monde a écrit:A quoi sert l’odeur de la terre après la pluie ?

Dans sa « carte blanche », Alice Lebreton décrit comment la géosmine, molécule odorante émise par différents micro-organismes du sol, attire certains arthropodes, mais repousse les nématodes.

Une goutte, lourde et tiède, explose dans la poussière d’été. Bientôt un déluge s’abat sur le sol aride, qui reprend vie. Et vous, quand, émergeant de la torpeur caniculaire, vous emplissez vos poumons de cet air humide, sentez-vous l’odeur libérée par la terre sous l’averse ? Cette odeur, nommée pétrichor – un terme forgé en 1964 sur des racines grecques signifiant « sang des pierres » –, provient de la solubilisation par l’eau de pluie, puis de la diffusion sous forme d’aérosols de composés organiques auxquels notre odorat est particulièrement sensible. Le plus répandu et le plus puissant de ces composés, qui sont produits par différents micro-organismes du sol, est la géosmine.

Le grand nombre de micro-organismes capables de synthétiser cette molécule laisse penser qu’elle leur apporte un avantage sélectif notable. Les bactéries du genre Streptomyces entre autres, bien que très diverses, produisent toutes la géosmine. Des biologistes de plusieurs spécialités, collaborant de Suède, du Royaume-Uni, de Hongrie et d’Australie, se sont interrogés sur l’avantage que ces bactéries pourraient en retirer. Dans une étude publiée, en 2020, dans la revue Nature Microbiology, ils ont cherché à déterminer si certaines espèces d’arthropodes du sol étaient attirées par cette substance.

Pour ce faire, ils ont placé en plein champ des pièges adhésifs au centre desquels était cultivée ou non une bactérie productrice de géosmine. A la collecte, ils ont constaté que de petits arthropodes du sol, appelés « collemboles », étaient attirés par cette bactérie, alors que les insectes et araignées ne l’étaient pas. Dans les conditions plus contrôlées du laboratoire, ils ont ensuite offert aux collemboles le choix de s’orienter, à l’intérieur de tubes bifurquant « en Y », vers l’odeur libérée par des bactéries produisant ou non la géosmine et ne différant par aucun autre critère. Les collemboles ont choisi en majorité le côté où ils sentaient la géosmine, permettant de conclure que cette odeur est attirante pour eux.

Rôle des spores

Les chercheurs ont ensuite démontré que l’attraction était bénéfique aussi bien aux bactéries qu’aux collemboles. Ces derniers trouvent en Streptomyces une source de nourriture satisfaisante, qui complète leur régime habituellement composé de champignons. En contrepartie, ils fournissent aux bactéries un transport gratuit au travers des couches superficielles du sol, dans leur tube digestif ou sur leur dos. Pour se préparer aux conditions rudes de l’auto-stop, les Streptomyces ne synthétisent la géosmine qu’au moment où ils passent sous une forme dormante, temporairement inactive et très résistante : les spores. Ces spores survivent à la digestion de l’arthropode, qui les disperse ensuite lors de la défécation. Par ailleurs, la paroi des spores adhère à la cuticule des collemboles, alors que les bactéries actives y collent très peu.

Si ce duo semble à l’unisson, c’est loin d’être un cas général. Les travaux d’une équipe québécoise, publiés dans le numéro d’avril de la revue Applied and Environmental Microbiology, montrent qu’à l’inverse l’odeur de la géosmine est repoussante pour les nématodes (de petits vers du sol). Bien que le composé lui-même ne soit pas toxique, les micro-organismes producteurs de géosmine émettent aussi d’autres substances qui sont, elles, fatales aux nématodes. Les auteurs formulent l’hypothèse que la géosmine joue ici le même rôle d’avertissement contre les prédateurs que les couleurs vives arborées par certains animaux et champignons vénéneux.

Attractive pour les uns, répulsive pour les autres, l’odeur diffusée par la pluie orchestre ainsi la vie de l’écosystème du sol, guidant les interactions entre différents domaines du vivant lorsque la terre s’anime.

Alice Lebreton (Directrice de recherche à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), Institut de biologie de l’École normale supérieure)
Parfois la science s'intéresse à des aspects sensibles et presque poétiques du Monde.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Jeu 30 Juin 2022 - 16:59

Le monde est poétique, oui.
Le Monde, j'en suis moins sûr Laughing .

fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Ven 1 Juil 2022 - 17:15

Brève de radio, Un jour avec Nicolas Martin, en hommage à son départ de FC cet été.

Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Ven 1 Juil 2022 - 21:44

C'est mon chouchou depuis tant d'années ...
Pour vous dire à quel point ce qui m'importe est l'oeuvre et non la personne, je découvre dans sa fiche wiki (ici) quelques détails de sa vie privée qui m'émeuvent plus que de raison mais ...

Pour les nostalgiques et les sentimentaux ici vous entendrez sa conclusion (vers 54'30) et des rendez-vous pour l'été.
Il me semble avoir compris par une brève allusion qu'il ait des soucis de santé.

J'aime cet homme, la grande classe et une culture éblouissante.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 2 Juil 2022 - 11:05

Oui, il a annoncé partir parce que ses soucis de santé ne sont « plus compatibles avec le rythme et le niveau de stress qu’impose la radio » (Télérama). On lui souhaite que le changement de vie lui fasse le plus grand bien.

Pour revenir aux brèves de labo, celle-ci m'a plu :
Moustique : les virus de la dengue et du Zika modifient votre odeur pour les attirer
(...)
L'acétophénone est sécrété naturellement par certaines bactéries du microbiote de la peau, les Bacillus. Chez les patients en bonne santé, la population des Bacillus est contrôlée par un peptide antimicrobien, mais chez les personnes infectées par le virus de la dengue et le Zika, ce peptide anti-microbien est produit en plus faible quantité. Résultat, la bactérie prolifère et « parfume » les personnes infectées d'une odeur appréciée des moustiques. « Le virus peut manipuler le microbiote cutané des hôtes pour attirer plus de moustiques et se transmettre plus vite », explique Penghua Wang, immunologiste à l'université du Connecticut.
(...)
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/virus-moustique-virus-dengue-zika-modifient-votre-odeur-attirer-99367/

L'acétophénone :

Brèves de Labo - Page 6 Acetophenone_structure
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 5 Juil 2022 - 18:45

https://en.wikipedia.org/wiki/Negativity_bias
Ouais, c'est un lien vers wikipedia, en anglais qui plus est, mais les sources en français me paraissent très bof.
Pour balancer quelque chose en français quand même : https://www.toupie.org/Biais/Biais_negativite.htm

Ce petit panorama, j'ai sabré à mort pour en proposer des extraits en traduction :
Trad rapide a écrit:Pourquoi le négatif surpasse le positif
Par Sarah Griffiths 27 juin 2022

La plupart d'entre nous sont victimes d'insultes, de commentaires sarcastiques ou de retours négatifs dans notre vie de tous les jours. Mais nous ne sommes pas câblés pour faire face à des torrents de critiques.

"La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe." [Littéralement, le dicton "Sticks and Stones Can Break Your Bones, But Words Can Never Hurt You" signifie "Les bâtons et les pierres peuvent briser vos os, mais les mots ne peuvent jamais vous blesser".] Pourtant, avec l'expérience, les adultes comprennent que ce vieux proverbe est loin d'être vrai - alors que les blessures physiques peuvent prendre quelques semaines à guérir, les commentaires négatifs peuvent nous marquer toute une vie.
(…)
"Nos ancêtres qui avaient ce biais [négatif] avaient plus de chances de survivre", explique Baumeister. Les humains sont câblés pour rechercher les menaces et à seulement huit mois, les bébés se tourneront plus rapidement pour regarder une image d'un serpent qu'une grenouille plus amicale. À l'âge de cinq ans, ils ont appris à donner la priorité à un visage en colère ou craintif plutôt qu'à un visage heureux.

Baumeister dit que se concentrer d'abord sur les problèmes peut être une bonne stratégie. "Débarrassez-vous d'abord des aspects négatifs et résolvez les problèmes. Essentiellement, arrêtez l'hémorragie." Mais, alors que se concentrer sur le mal peut nous protéger dans des situations extrêmes, le biais de négativité peut s'avérer inutile au quotidien. Baumeister pense que jusqu'à ce que nous apprenions à surmonter l'impact disproportionné du négatif, cela déforme notre vision du monde et la façon dont nous y réagissons.
(…)
Le biais de négativité explique pourquoi beaucoup d'entre nous peuvent être coupables de tenir nos relations pour acquises lorsqu'elles vont bien, mais remarquer rapidement les imperfections et même transformer des problèmes mineurs en problèmes plus importants.
(…)
Baumeister prévient que nous n'avons pas la capacité de gérer la négativité sur les réseaux sociaux, car notre cerveau a évolué pour tenir compte des avertissements d'une communauté proche de chasseurs-cueilleurs au lieu de centaines ou de milliers d'étrangers. "Donc, entendre des choses négatives d'un grand nombre de personnes ne peut qu'être dévastateur", dit-il.
(…)
Des dizaines d'études ont montré que les gens ont tendance à regarder du bon côté à mesure qu'ils vieillissent. Les scientifiques appellent cet effet le "biais de positivité" et ils pensent que nous commençons à nous souvenir des détails positifs plus que des informations négatives de l'âge mûr. Baumeister pense que c'est parce que nous devons apprendre des échecs et des critiques de nos jeunes années, mais ce besoin diminue à mesure que nous vieillissons.

Cependant, les commentaires négatifs peuvent être préjudiciables à tout âge, surtout pendant les périodes où nous sommes particulièrement impressionnables ou vulnérables. "Lorsque vous êtes déjà déprimé, il est plus difficile de rebondir, il peut donc être difficile de recevoir des commentaires négatifs", déclare Baumeister.
(…)
Considérer le fait que tout le monde reçoit des commentaires négatifs peut nous aider à les gérer… et pourrait être une bonne stratégie pour protéger notre propre santé mentale », ajoute-t-elle. « Une autre stratégie utile pourrait être de considérer que les commentaires sont plus liés à la personne. qui les fabrique que celui qui les reçoit."

En reconnaissant l'effet de négativité, nous pouvons pousser outre les réponses indésirables pour notre bénéfice. Par exemple, Shelley Taylor, professeur de psychologie sociale à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), a montré que les femmes atteintes d'un cancer du sein forment parfois des croyances optimistes irréalistes pour les aider à faire face. Ces « illusions positives » sont associées à des avantages pour la santé mentale et physique (...).

Le travail de Taylor a également mis en lumière une réponse couramment utilisée face à la négativité, appelée minimisation, qui est notre capacité à "atténuer, minimiser et même effacer l'impact de cet événement".
(…)
https://www.bbc.com/future/article/20220624-why-criticism-lasts-longer-than-praise

Je trouve que les échanges sur zc sont régulièrement de nature à faire fuir tellement il y a de dureté, voire de méchanceté, "gratuite" (au bénéfice de l'émetteur, pas du récepteur ni des témoins). Qu'on le veuille ou non, ça peut braquer, la majorité ne me semblant pas venir sur zc pour s'en prendre plein la gueule. Si quelqu'un repère un partenaire de joute verbale qui apprécie de s'en prendre plein la gueule, ça ne me regarde pas. Si je dois régulièrement assister à des manifestations de mépris, à la sacro-sainte liberté d'expression et nécessité de s'accommoder d'un climat délétère ou de partir, il y a problème, à mon avis.
Extraits d'un papier de 2008 (oui, je vais chercher plus récent) :
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Mar 5 Juil 2022 - 19:06

Bof ZC est incroyablement plus mesuré et plus modéré que la plupart des lieux d'échange sur le net.

Pour fréquenter d'autres lieux, c'est le web 2.0 qui est violent pas spécifiquement ZC qui est même relativement préservé.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Mar 5 Juil 2022 - 21:03

Bravo : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2022/07/05/la-medaille-fields-pour-hugo-duminil-copin-percolateur-universel_6133388_1650684.html
Le treizième Français.

L'ENS c'est la classe internationale.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 13 Juil 2022 - 12:11

Si le ciel est dégagé cette nuit, de 22 h 23 à 4 h 52, avant-dernière super-lune* de l'année (la dernière le 11 août).
Ce soir à son périgée précisément à 23 h 05 selon l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE).

Brèves de Labo - Page 6 _125880726_supermoon_2x640-nc

*super-lune : le terme scientifique est périgée-syzygie.
Syzygie
En astronomie, une syzygie (du bas latin : syzygia, lui-même du grec ancien : συζυγία / suzugía, « réunion ») est une situation où trois objets célestes ou plus sont en conjonction ou en opposition.

Ce mot est généralement utilisé pour le Soleil, la Terre et la Lune ou une planète. Par exemple, les éclipses de lune ou de soleil sont des syzygies ; de même on parle de syzygie pour désigner les nouvelles et pleines lunes, lorsque le Soleil et la Lune sont respectivement en conjonction ou en opposition, bien qu'ils ne soient pas parfaitement alignés avec la Terre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Syzygie
Page en français moins complète que l'originale :
https://en.wikipedia.org/wiki/Syzygy_(astronomy)
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Mer 13 Juil 2022 - 12:22

Merci pour l'info Topsy.

Je ne peux résister à la découverte du mot syzygie : outre sa sonorité inimitable, c'est le carton assuré au Scrabble !

fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par RonaldMcDonald Mer 13 Juil 2022 - 14:14

fift a écrit:Merci pour l'info Topsy.

Je ne peux résister à la découverte du mot syzygie : outre sa sonorité inimitable, c'est le carton assuré au Scrabble !
non, il n'y a qu'un seul Y au scrabble, ça ne peut pas marcher...

Pour la négativité, c'est un peu mon métier (mais je cible des programmes, je dois faire attention à préserver l'égo de l'auteur du bug).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6004
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 13 Juil 2022 - 14:32

Peut-être avec une pièce joker, il n'y a pas ça ? En fait, je ne connais pas assez le jeu, je ne sais pas si les mots composés sont autorisés, pour faire périgée-syzygie (sur des cases bonus si possible).
Edit : en deux coups, ce qui pourrait donner plus de points au joueur qui complète qu'au premier joueur.
Cool
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Mer 13 Juil 2022 - 15:15

RonaldMcDonald a écrit:
fift a écrit:Merci pour l'info Topsy.

Je ne peux résister à la découverte du mot syzygie : outre sa sonorité inimitable, c'est le carton assuré au Scrabble !
non, il n'y a qu'un seul Y au scrabble, ça ne peut pas marcher...
.

Si, avec une lettre blanche Very Happy .

7 lettres, donc Scrabble, avec un Z et un Y, ça n'arrive pas tous les jours.

Topsy> nan, pas de mots composés possible.

fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Mer 13 Juil 2022 - 18:35

Le JWT fonctionne bien et c'est un ravissement :

Ames sensibles préparez les kleenex avant d'ouvrir, les images peuvent éblouir :
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par RonaldMcDonald Mer 13 Juil 2022 - 18:49

Eh ben les impôts qu'on a payé pour Ariane 5 ont montré toute leur valeur. Bon boulot aux gens qui ont fabriqué ça, et aux gens qui l'ont lancé avec une précision dépassant toutes les spécifications.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6004
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 20 Juil 2022 - 10:28

Affreux autant que magnifique :


https://www.youtube.com/c/nasaclimatechange

https://svs.gsfc.nasa.gov/index.html
Ils sont vraiment bons, la sonification des 5000 exoplanètes, c'était aussi eux :
https://www.zebrascrossing.net/t40683p200-breves-de-labo#1889124
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Mer 20 Juil 2022 - 10:34

RonaldMcDonald a écrit:Eh ben les impôts qu'on a payé pour Ariane 5 ont montré toute leur valeur. Bon boulot aux gens qui ont fabriqué ça, et aux gens qui l'ont lancé avec une précision dépassant toutes les spécifications.

Impec !


fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Mer 20 Juil 2022 - 11:48

En effet, aussi affreux que magnifique...

Laelia

Messages : 945
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Ven 22 Juil 2022 - 12:17

Les images du ciel sont parfois psychédéliques, j'adore.
Éclipsé par le JWT, Gaia mérite bien cet hommage. Il faut rétablir la justice.

C'est beau la haut :
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Dim 24 Juil 2022 - 12:55

Proposition marrante de détection de l'origine de l'endothermie par l'observation de l'oreille interne.
L'augmentation des températures corporelles pendant la transition ectotherme-endotherme des ancêtres des mammifères diminuerait la viscosité de l'endolymphe.
Astucieux.
Trad rapide a écrit:La biomécanique de l'oreille interne révèle une origine du Trias supérieur pour l'endothermie des mammifères
L'endothermie sous-tend la dominance écologique des mammifères et des oiseaux dans divers milieux environnementaux. Cependant, on ne sait pas quand cette caractéristique cruciale est apparue au cours de l'histoire de l'évolution des mammifères, car la plupart des preuves fossiles sont ambiguës. Ici, nous montrons que cette transition évolutive clé peut être étudiée en utilisant la morphologie des conduits semi-circulaires remplis d'endolymphe de l'oreille interne, qui surveillent les rotations de la tête et sont essentiels pour la coordination motrice, la navigation et la conscience spatiale. L'augmentation des températures corporelles pendant la transition ectotherme-endotherme des ancêtres des mammifères diminuerait la viscosité de l'endolymphe, affectant négativement la biomécanique du canal semi-circulaire, tandis que l'augmentation simultanée de l'activité comportementale nécessitait probablement une amélioration des performances. Des modifications morphologiques des canaux membraneux et des canaux osseux enveloppants auraient été nécessaires pour maintenir une fonctionnalité optimale pendant cette transition. Pour suivre ces changements morphofonctionnels chez 56 espèces de synapsides éteintes, nous avons développé l'indice de thermo-motilité, un proxy basé sur la morphologie du canal osseux. Les résultats suggèrent que l'endothermie a évolué brusquement au cours de la période du Trias supérieur chez Mammaliamorpha, corrélée à une forte augmentation de la température corporelle (5–9 °C) et à une expansion des capacités aérobies et anaérobies. Contrairement aux suggestions précédentes, tous les mammifères souches étaient très probablement des ectothermes. L'endothermie, en tant que caractéristique physiologique cruciale, rejoint d'autres caractéristiques mammifères distinctives apparues au cours de cette période d'instabilité climatique.

Araújo, R., David, R., Benoit, J. et al. Inner ear biomechanics reveals a Late Triassic origin for mammalian endothermy. Nature (2022). https://doi.org/10.1038/s41586-022-04963-z
Quelques illustrations sans rapport direct entre elles :
Brèves de Labo - Page 6 41586_2022_4963_Fig1_HTML

Brèves de Labo - Page 6 41586_2022_4963_Fig10_ESM

Brèves de Labo - Page 6 41586_2022_4963_Fig11_ESM

Pour situer de quoi il est question :
...
  • endotherme, les animaux qui produisent leur propre chaleur.
    • hétérotherme, les animaux qui produisent leur propre chaleur et qui peuvent régler leur température en fonction des conditions extérieures.
    • homéotherme, les animaux qui conservent leur température dans une gamme étroite.


  • ectotherme, les animaux qui ne produisent pas de chaleur interne.
    • poïkilotherme, les animaux qui n'ont aucun mécanisme interne de contrôle de la température de leur corps. Elle varie en fonction des conditions extérieures.
    • exotherme, les animaux cherchent un moyen externe pour trouver de la chaleur (se mettre au soleil par exemple)
    • bradymétabolisme, les animaux se mettent en stase lorsque la température n'est plus viable

    ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9rature_corporelle#Cat%C3%A9gories
Chez les espèces-fossiles
L'observation des stries de croissance sur les os fossilisés permet de savoir si l'espèce du fossile était endotherme ou ectotherme5.
Le rapport isotopique de l'oxygène 16 par rapport à l'oxygène 18 dans le squelette traduit la température corporelle et celle des eaux où vivait un animal.
Avant que n'apparaissent les mammifères marins, des reptiles terrestres s'étaient déjà adaptés aux océans du Mésozoïque (Jurassique et le Crétacé, de 205 à 65 millions d'années avant nos jours) à la mer en devenant aquatiques et marins, tels que les ichtyosaures, les plésiosaures et les mosasaures. Ces animaux étaient des prédateurs dont l'activité nécessitait un métabolisme élevé ; Endothermes, comme certains dinosaures, ils avaient semble-t-il une température corporelle élevée, mais peut-être variable en fonction de leur environnement (saison, profondeur, température des courants, etc.).
Connaissant assez le paléoenvironnement et le paléoclimat du Mésozoïque, on a pu déduire du taux d'oxygène 18 des dents de fossiles de ces trois familles de reptiles et de celles de poissons qu'ils mangeaient que la température corporelle de ces reptiles aquatiques prédateurs était de 35 à 39 °C, tant pour ceux vivant dans des eaux de type tropicales (jusqu'à 35 °C) que froides (jusqu'à 12 °C). On ne connaît pas encore les mécanismes de production interne de chaleur.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9rature_corporelle#Chez_les_esp%C3%A8ces-fossiles
Le Mésozoïque, d'une durée totale de 186,2 Ma, comprend les trois périodes suivantes :
  • le Trias, entre 252,17 ± 0,06 et 201,3 ± 0,2 Ma (durée : environ 50,9 Ma) : développement des dinosaures ;
  • le Jurassique, entre 201,3 ± 0,2 et 145,0 Ma (env. 56,2 Ma) ;
  • le Crétacé, entre 145,0 et 66,0 Ma (env. 79 Ma) : sa fin correspond à la disparition de la plupart des dinosaures (seuls subsisteront les oiseaux) et des ammonites.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mésozoïque#Subdivisions
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 25 Juil 2022 - 20:54

Une affaire à suivre...

EDIT Voir l'article en français proposé ci-dessous par Confit' ou l'article dont il est question ici mais en anglais :

Potential fabrication in research images threatens key theory of Alzheimer’s disease.
Blots on a field?
A neuroscience image sleuth finds signs of fabrication in scores of Alzheimer’s articles, threatening a reigning theory of the disease.
(...)
Charles Piller. Science. 2022 Jul 22;377(6604):358-363.
https://www.science.org/doi/10.1126/science.add9993


Dernière édition par Topsy Turvy le Lun 25 Juil 2022 - 21:06, édité 1 fois
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Lun 25 Juil 2022 - 21:00

Le Monde a écrit:
Recherche sur la maladie d’Alzheimer : des soupçons d’inconduites scientifiques

Une enquête publiée dans la revue « Science » suggère que des pistes de recherche sur cette maladie neurodégénérative sont entachées de données manipulées, impliquant une société pharmaceutique d’un côté et un chercheur français installé aux Etats-Unis de l’autre.

Par Hervé Morin et Sandrine Cabut

La maladie d’Alzheimer, qui touche 50 millions de personnes dans le monde, est un enjeu majeur de santé publique. Mais malgré des efforts de recherche intenses depuis des décennies, aucun médicament susceptible de ralentir son évolution n’est encore disponible. Serait-ce parce que certaines des pistes de recherche sont pavées de travaux frauduleux ?

C’est ce que suggère une enquête de la revue Science, publiée le 22 juillet, qui a mis ses pas dans ceux d’un chercheur américain de l’université Vanderbilt (Nashville, Tennessee), Matthew Schrag. Les investigations de ce neuroscientifique et neurologue ont commencé dans une ambiance de thriller à l’américaine : un cabinet d’avocats le contacte pour examiner les travaux concernant le simufilam, un médicament anti-Alzheimer développé par le laboratoire américain Cassava Sciences. Cette petite molécule améliorerait les fonctions cognitives en stabilisant une protéine, la filamine A, contribuant ainsi à stabiliser diverses protéines dans le cerveau dont les peptides β-amyloïdes, emblématiques de la maladie.

Les avocats étaient mandatés par des chercheurs petits porteurs d’actions de Cassava Sciences, qui craignaient une fraude sur ces recherches. En se penchant sur la littérature scientifique émanant de la société et de chercheurs associés, indépendamment de ses propres tutelles universitaires et hospitalières, Matthew Schrag n’a pas tardé à identifier de possibles manipulations, portant sur des images scientifiques et des données numériques.
Le simufilam en question

Ses découvertes – rémunérées 18 000 dollars par le cabinet d’avocats – ont nourri une réclamation adressée à l’agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA) en août 2021, lui demandant d’interrompre deux essais cliniques sur le simufilam. La lettre invoquait « de multiples raisons de questionner la qualité et l’intégrité des travaux sous-tendant son administration dans la maladie d’Alzheimer ». La FDA a rejeté cette demande.

Depuis, de nombreux articles de Hoau-Yan Wang (City University of New York, CUNY), conseiller de Cassava, et de Lindsay Burns, vice-présidente de la compagnie, qui avaient codécouvert la cible du simufilam, ont été passés au peigne fin. Cet examen a déjà abouti à des corrections, des alertes aux lecteurs – « expressions of concern » – de la part des journaux scientifiques les ayant publiés, voire des rétractations pures et simples.

Le site PubPeer, où des questions peuvent être soulevées publiquement sur la qualité de travaux scientifiques, rapporte des commentaires et des critiques sur 33 articles signés par Hoau-Yan Wang. L’une de ces publications, rétractée, a été menée en collaboration avec des chercheurs français dont certains appartiennent à l’Institut de recherches internationales Servier. Matthew Schrag, rapporte Science, a pour sa part constitué un dossier de 34 articles de chercheurs en lien avec Cassava soulevant de « sérieuses inquiétudes d’inconduite scientifique ». Il l’a récemment adressé aux National Institutes of Health (NIH), qui ont financé les travaux incriminés à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars. Si des fraudes étaient avérées, il pourrait recevoir une part des sommes remboursées en récompense de ce signalement. Le président de Cassava, Remi Barbier, qui est aussi l’époux de Lindsay Burns, rejette toutes les allégations, indique Science.

Les investigations de Matthew Schrag l’ont aussi conduit à interroger un autre pan de la recherche sur Alzheimer, dans laquelle un Français formé à Caen, Sylvain Lesné, s’est illustré au côté de Karen Ashe, une scientifique respectée qui l’a accueilli à l’université du Minnesota (Twin Cities). Celle-ci a commencé sa carrière dans le laboratoire du découvreur de la protéine prion, Stanley Prusiner (prix Nobel de médecine en 1997) .

En 2006, alors postdoctorant dans l’équipe américaine, Sylvain Lesné est le premier auteur d’un article publié dans Nature, rapportant l’identification d’une protéine oligomère, Aβ*56, qui, purifiée et injectée à de jeunes rats, induit des troubles de mémoire. A l’époque, l’hypothèse montante est que la première étape du développement de la maladie d’Alzheimer est liée à l’agrégation entre les neurones de protéines β-amyloïdes, qui finissent par former des plaques. Les résultats de Sylvain Lesné vont dans le sens de cette théorie amyloïde, en suggérant le rôle précoce de la protéine Aβ*56 dans l’apparition des troubles.

Problème : selon Schrag, et d’autres spécialistes de la fraude scientifique dont la microbiologiste néerlandaise Elisabeth Bik, cet article de Sylvain Lesné – cité plus de 2 200 fois dans la littérature scientifique, contient lui aussi des images manipulées. Tombé un peu par hasard sur les travaux du Français, Matthew Shrag a identifié plus de 20 articles suspects, et contacté plusieurs des journaux scientifiques concernés. A ce stade, deux « expressions of concern » et deux errata ont été publiés. La réponse de Karen Ashe sur PubPeer, qui attribue certaines anomalies de l’article de 2006 à des artefacts, ne résiste pas à l’examen, estime Schrag dans Science.
Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Alzheimer : dix signes avant-coureurs de la maladie

A-t-elle manqué de vigilance vis-à-vis du travail de son protégé ? Il semble que celui-ci ait été adepte des petits arrangements avec les données avant même son arrivée aux Etats-Unis. Plusieurs de ses articles, cosignés notamment avec Denis Vivien (Cyceron, Caen), entre 2003 et 2005, sont signalés sur PubPeer pour des duplications suspectes. Interrogé par Science, ce professeur de neurosciences indique avoir retiré un article avant publication, après avoir eu des soupçons sur des données de Sylvain Lesné, qu’il avait alors demandé à d’autres étudiants de reproduire – en vain. « Je ne souhaite pas épiloguer sur le cas de Sylvain Lesné, avec qui j’ai décidé de stopper toutes relations scientifiques et personnelles depuis bien longtemps », écrit le chercheur au Monde. Ni Sylvain Lesné ni Karen Ashe n’ont répondu à nos sollicitations.

Des résultats jamais répliqués

Si les travaux sur la protéine Aβ*56 se confirmaient être entachés de fraude, cela remettrait-il en question un champ majeur de recherche sur la maladie d’Alzheimer ? « Personne n’avait jamais réussi à répliquer ces résultats parus dans Nature, et s’ils sont rétractés, cela ne remettra pas en cause la théorie générale sur le rôle d’agrégats de protéines dans la maladie d’Alzheimer », estime Frédéric Checler, qui dirige un laboratoire de recherche sur les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, à l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (Sophia Antipolis). Le chercheur se souvient d’ailleurs qu’à sa publication, l’article avait suscité des réticences dans la communauté, pas tant pour une suspicion de manipulations de données que pour des raisons techniques. « Il est extrêmement difficile d’obtenir une protéine agrégée pure, et d’être certain que sa nature reste la même après sa purification », souligne-t-il.

Quid du devenir du simufilam, s’il s’avérait que son développement s’est fondé sur un mirage ? « C’est une des molécules en essais cliniques comme il y en a beaucoup dans la maladie d’Alzheimer, elle n’est pas particulièrement attendue », indique le médecin et chercheur Philippe Amouyel. Le directeur général de la Fondation Alzheimer n’en avait d’ailleurs même pas entendu parler avant la réclamation à la FDA, en août 2021. Pour l’heure, cinq études cliniques sont en cours, principalement aux Etats-Unis (l’Europe n’y participe pas), et ils n’ont pas été interrompus. « Le plus important est de protéger les patients participant aux essais cliniques », estime Matthew Shrag dans un échange par mail, où il insiste sur la nécessité de préserver la confiance entre les malades volontaires, les scientifiques et les médecins. Un édifice fragile que les deux affaires qu’il vient de révéler risquent d’ébranler encore plus.

Hervé Morin et Sandrine Cabut
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 25 Juil 2022 - 21:03

Ah, merci ! Je dégomme direct mes bidules mal fichus. Ouf.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Lun 25 Juil 2022 - 21:17

Heu, ça semble tout de même un problème, non ?

https://www.lemonde.fr/sante/article/2022/07/25/variole-du-singe-l-inter-lgbt-critique-le-manque-de-preparation-du-gouvernement-et-les-difficultes-d-acces-a-la-vaccination_6136070_1651302.html
(en accès libre)
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par AurélienL Lun 25 Juil 2022 - 21:46

Seulement pour les concernés, comme le SIDA.

Le problème est surtout que les 5 milliards de religieux soient contents que des maladies mortelles frappent les LGBTQ+, déviants de la voie droite.
AurélienL
AurélienL

Messages : 92
Date d'inscription : 23/07/2022
Age : 39
Localisation : Sud de la France

https://www.italki.com/leydorn

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 26 Juil 2022 - 15:27

Comme le HIV/SIDA, en fait, ça concerne tout le monde.
(...)
L'OMS a déclenché, samedi 22 juillet, son plus haut niveau d’alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe (monkeypox), qui a frappé en l’espace de 2 mois près de 17'000 personnes dans 74 pays (contre 3'040 cas dans 47 pays il y a 1 mois), a déclaré son directeur général.
(...)
https://francais.medscape.com/voirarticle/3608840
J'avais balancé deux trucs sans trad, retour ici avec trad rapide (variole du singe reste svt monkeypox, tant pis), avec celui de NEJM pour avril-juin :
Trad rapide a écrit:La variole du singe se mondialise : pourquoi les scientifiques sont en alerte
Max Kozlov
(...)
Ce que les chercheurs peuvent dire à partir de ces données génétiques préliminaires, c'est que la souche du virus monkeypox trouvée au Portugal est liée à une souche virale principalement trouvée en Afrique de l'Ouest. Cette souche provoque une maladie plus bénigne et a un taux de mortalité inférieur - environ 1% dans les populations rurales pauvres - par rapport à celle qui circule en Afrique centrale. Mais dans quelle mesure exactement la souche à l'origine des épidémies actuelles diffère de celle en Afrique de l'Ouest - et si les cas qui apparaissent dans divers pays sont liés les uns aux autres - reste inconnue.

Les réponses à ces questions pourraient aider les chercheurs à déterminer si la hausse soudaine des cas provient d'une mutation qui permet au monkeypox de se transmettre plus facilement qu'auparavant, et si chacune des épidémies remonte à une seule origine (...) . Les virus à ADN sont plus efficaces pour détecter et réparer les mutations que les virus à ARN, ce qui signifie qu'il est peu probable que le virus de la variole du singe ait soudainement muté pour devenir apte à la transmission interhumaine, dit MacIntyre.

Pourtant, le fait que le monkeypox soit détecté chez des personnes sans lien apparent les unes avec les autres suggère que le virus aurait pu se propager silencieusement – ​​un fait qu'Andrea McCollum, épidémiologiste qui dirige l'équipe des poxvirus aux Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis à Atlanta , Géorgie, les qualifie de "profondément préoccupants".

Contrairement au SRAS-CoV-2, qui peut se propager sans provoquer de symptômes, le monkeypox ne passe généralement pas inaperçu lorsqu'il infecte une personne, en partie à cause des lésions cutanées qu'il provoque. Si le monkeypox pouvait se propager de manière asymptomatique, ce serait particulièrement troublant, car cela rendrait le virus plus difficile à suivre, dit McCollum.

Une autre énigme est la raison pour laquelle presque tous les groupes de cas incluent des hommes âgés de 20 à 50 ans, dont beaucoup sont des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH). Bien que la variole du singe ne soit pas connue pour être transmise sexuellement, l'activité sexuelle constitue certainement un contact étroit, dit Rimoin. L'explication la plus probable de ce schéma de transmission inattendu, selon MacIntyre, est que le virus a été introduit par coïncidence dans une communauté HSH et a continué à y circuler. Les scientifiques auront une meilleure idée de l'origine des épidémies et des facteurs de risque d'infection une fois qu'une enquête épidémiologique - qui peut prendre des semaines et implique une recherche rigoureuse des contacts - sera terminée.
(...)
Nature 606, 15-16 (2022)
https://doi.org/10.1038/d41586-022-01421-8
Trad rapide a écrit:Prise de conscience face à la variole du singe
(...)
C'est frustrant de voir le même schéma se répéter. L'attention n'est portée que lorsque certaines maladies frappent les pays à revenu élevé - illustrant notre échec collectif à traiter correctement la « préparation aux épidémies » et la « santé mondiale », bien qu'elles soient théoriquement en tête de notre ordre du jour avec la pandémie de covid-19. Il illustre également le double standard appliqué à la manière dont la santé des personnes est valorisée entre les pays riches et le reste du monde.

Étant donné que la maladie survient principalement dans des régions éloignées, il y a un très gros iceberg sous la petite pointe que nous voyons et qui est enregistré, à la fois en termes de nombres réels et d'impact de la maladie sur la santé. La mortalité des cas observés est plus élevée pour les infections enregistrées dans le bassin du Congo (11%, dont la République centrafricaine) que dans le clade ouest-africain (4%).
(...)
Nakoune E, Olliaro P. Waking up to monkeypox. BMJ. 2022 mai 25;377:o1321. doi : 10.1136/bmj.o1321. PMID : 35613732.
https://www.bmj.com/content/377/bmj.o1321
Trad rapide a écrit:Infection par le virus monkeypox chez l'homme dans 16 pays - avril-juin 2022
Résumé
CONTEXTE
Avant avril 2022, l'infection par le virus monkeypox chez l'homme était rarement signalée en dehors des régions africaines où elle est endémique. Actuellement, des cas se produisent dans le monde entier. La transmission, les facteurs de risque, la présentation clinique et les résultats de l'infection sont mal définis.
MÉTHODES
Nous avons formé un groupe collaboratif international de cliniciens qui ont contribué à une série de cas internationaux pour décrire la présentation, l'évolution clinique et les résultats des infections par le virus de la variole du singe confirmées par la réaction en chaîne par polymérase.
RÉSULTATS
Nous rapportons 528 infections diagnostiquées entre le 27 avril et le 24 juin 2022, sur 43 sites dans 16 pays. Dans l'ensemble, 98 % des personnes infectées étaient des hommes homosexuels ou bisexuels, 75 % étaient blancs et 41 % étaient infectés par le virus de l'immunodéficience humaine ; l'âge médian était de 38 ans. La transmission a été soupçonnée d'avoir eu lieu par l'activité sexuelle chez 95% des personnes infectées. Dans cette série de cas, 95 % des personnes présentaient une éruption cutanée (dont 64 % avaient < 10 lésions), 73 % avaient des lésions anogénitales et 41 % avaient des lésions muqueuses (dont 54 avaient une seule lésion génitale). Les caractéristiques systémiques courantes précédant l'éruption comprenaient la fièvre (62 %), la léthargie (41 %), la myalgie (31 %) et les maux de tête (27 %) ; la lymphadénopathie était également fréquente (rapportée chez 56 %). Des infections sexuellement transmissibles concomitantes ont été signalées chez 109 des 377 personnes (29 %) testées. Parmi les 23 personnes ayant des antécédents d'exposition clairs, la période d'incubation médiane était de 7 jours (extrêmes, 3 à 20). L'ADN du virus monkeypox a été détecté chez 29 des 32 personnes chez qui le liquide séminal a été analysé. Un traitement antiviral a été administré à 5 % de l'ensemble des personnes et 70 (13 %) ont été hospitalisées ; les motifs d'hospitalisation étaient la prise en charge de la douleur, principalement pour des douleurs anorectales sévères (21 personnes) ; surinfection des tissus mous (18) ; pharyngite limitant la prise orale (5); lésions oculaires (2); lésion rénale aiguë (2); myocardite (2); et à des fins de contrôle des infections (13). Aucun décès n'a été signalé.
CONCLUSION
Dans cette série de cas, le monkeypox s'est manifesté avec une variété de résultats cliniques dermatologiques et systémiques. L'identification simultanée de cas en dehors des zones où la variole du singe est traditionnellement endémique souligne la nécessité d'une identification et d'un diagnostic rapides des cas pour contenir la propagation communautaire.
(...)
Brèves de Labo - Page 6 Nejmoa2207323_f1
(...)
Brèves de Labo - Page 6 Nejmoa2207323_t1
(...)
Monkeypox Virus Infection in Humans across 16 Countries — April–June 2022
J. P. Thornhill and Others
https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2207323
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/monkeypox
https://fr.wikipedia.org/wiki/Variole_du_singe
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6108
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Mer 3 Aoû 2022 - 19:14

Tiens, une bonne nouvelle : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2022/08/02/le-telescope-james-webb-revele-une-spectaculaire-image-de-la-galaxie-de-la-roue-de-chariot_6136974_1650684.html
(en accès libre)

C'est quand même plus cool de dépenser 10 milliards de $ pour faire les cons dans l'espace plutôt que pour le faire au Donbass.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7618
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 6 Empty Re: Brèves de Labo

Message par RonaldMcDonald Jeu 4 Aoû 2022 - 9:00

Je ne peux que plussoyer. C'est plus civilisé, comme décadence.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6004
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum