Brèves de Labo

+15
Prince Joann visite
fift
horizon artificiel
Pabanal
doom
Godzilla
Opium
SolStice
Stegos
Archiloque
RonaldMcDonald
Charv
dr-korbo
Confiteor
Chuna
19 participants

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 11 Jan 2022 - 15:27

Mort paisible de Magawa, huit ans, star du déminage.
https://www.apopo.org/en/latest/2022/01/In-Loving-Memory-of-Magawa

Brèves de Labo - Page 5 20200925164626contentPhoto2

Trad rapide a écrit:[...]
Magawa était le rat le plus performant formé par l'organisation caritative belge Apopo pour alerter les humains de la présence de mines afin qu'ils puissent les retirer en toute sécurité.
[...]
Il pesait 1,2 kg (2,6 lb) et mesurait 70 cm (28in). Bien que ce soit beaucoup plus grand que de nombreuses autres espèces de rats, Magawa était suffisamment petit et léger pour ne pas déclencher de mines s'il marchait dessus.

Magawa était capable de fouiller un champ de la taille d'un court de tennis en seulement 20 minutes - ce qui, selon Apopo, prendrait entre un et quatre jours à une personne équipée d'un détecteur de métaux.
[...]
Le rat a pris sa retraite en juin dernier, après avoir "ralenti" en raison de son âge avancé.
[...]
Apopo élève ses animaux - appelés HeroRATs - pour détecter les mines terrestres depuis les années 1990.
https://www.bbc.com/news/world-asia-59951255

Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Invité Mar 11 Jan 2022 - 15:46

In memoriam.
Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 11 Jan 2022 - 15:58

Quand les Belches jouent au petit jeu très franchais des acronymes imbitables.

APOPO (an acronym for Anti-Persoonsmijnen Ontmijnende Product Ontwikkeling: "Anti-Personnel Landmines Removal Product Development" in English) is a registered Belgian non-governmental organisation and US non-profit which trains southern giant pouched rats to detect landmines and tuberculosis.

Sinon, apopo, ça voudrait dire demain en maori.
Là, j'ai gagné au moins 0.001 point de QI, non ?
clown
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Invité Mar 11 Jan 2022 - 16:04

Ik geef je alle IQ punten die beschikbaar zijn in mijn hart.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 11 Jan 2022 - 16:11

C'est marrant comme on dirait de l'anglallemand avec prononciation et spelling atroces...
Dankjewel !
Long hug
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Chuna Mar 11 Jan 2022 - 16:25

8 ans pour un rat ! Chouette espèce ! nos rats de campagne, c’est 2 à 3 ans en captivité il me semble.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Prince Joann visite Mer 12 Jan 2022 - 2:31

Crotte, je m'étais trompée de fil : Merci pour la trad !
Prince Joann visite
Prince Joann visite

Messages : 1774
Date d'inscription : 01/06/2021
Localisation : Je m'en balek

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Charv Mer 12 Jan 2022 - 3:14

p2m a écrit:Ik geef je alle IQ punten die beschikbaar zijn in mijn hart.

Topsy Turvy a écrit:C'est marrant comme on dirait de l'anglallemand avec prononciation et spelling atroces...
Dankjewel !
Long hug

Ce que je trouve amusant, c'est que tant que ça s'écrit, j'arrive à peu près à comprendre l'affaire (comme quoi à peu près il te donne tous les points de QI qui sont (beschikbaar ??? Certainement ??? - edit : envoyés ??? chicken + bar, envoyables ?) dans son coeur, tout ça, il dit ça à toutes, crois-en ta vieille mère, fieu).

Mais si d'aventure ça se prononce, là, mais c'est l'angoisse !!!! Plus aucun rapport avec ce qui était écrit ! pale


Une pensée pour Magawa. Au revoir (snif)
Charv
Charv

Messages : 2373
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 12 Jan 2022 - 3:50

il dit ça à toutes

Ouais, je sais. En plus, qui dit qu'il en a en stock, hein ? Même, a-t-il seulement un coeur ? Mhm ?


Dernière édition par Topsy Turvy le Mer 12 Jan 2022 - 7:37, édité 1 fois (Raison : as-il, sérieux [fatigue...])
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Invité Mer 12 Jan 2022 - 8:05

Very Happy mert j’voulais rebondir. “As-il”, si tu te mets à parler la langue des oiseaux, on est pas sorti du nid de coucou… (Charv, épargne-moi toute référence ovoïde)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 12 Jan 2022 - 8:09

QI QI ! QI QI !

Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Ven 14 Jan 2022 - 9:25

Je n'avais pas vu passer ce documentaire de 2021. Stupéfiant, à voir (et écouter !) si/quand vous le pouvez. Visites acoustiques de grottes peintes, orgues naturels en stalactites, premiers litophones à pierre unique et deux tons, reconstitutions et démonstrations in situ des premières flûtes de Sapiens mais aussi de Neandertal bien avant,...
Shocked
https://www.les-docus.com/sapiens-et-la-musique-fut-arte/

J'allais presque oublier, il est aussi question de l'élargissement de la moelle épinière pour un contrôle fin du souffle et donc de la voix mélodique chez nos ancêtres.
Trance
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Chuna Ven 14 Jan 2022 - 21:28

Je l’avais écouté, chouette Smile

Moi, aujourd’hui, y’a ça qui m’a troué le cul (pour dire combien ça m’a stupéfaite)

Xénogreffe : un humain reçoit un cœur de porc

Pour la première fois, un cœur de porc a été greffé sur un humain. C’est ce qu’a annoncé hier la faculté de médecine de l'Université du Maryland, aux États-Unis. Un homme de 57 ans, qui ne pouvait pas recevoir de greffe humaine, s’est porté volontaire : « c’était soit la mort, soit cette greffe » explique-t-il. L’organe provient d’un porc génétiquement modifié par CRISPR Cas 9, afin d’éviter un « rejet hyper aigu », c'est-à-dire une réaction immunitaire rapide qui rejette l’organe en quelques minutes. L’opération a eu lieu vendredi et le cœur de l’animal fonctionne toujours. C’est une avancée chirurgicale majeure, mais il y a encore de nombreuses étapes avant que les xénotransplantations deviennent des solutions à la pénurie d’organes.

Écouté dans le journal des sciences sur France Culture de mardi dernier.
Nicolas Martin en a reparlé un peu plus dans une émission cette semaine.
J’avoue que je n’arrive pas à trancher : est ce extraordinaire car cela pourra peut-être un jour sauver des milliers de personnes en attente de greffe, ou bien est-ce une horreur éthique supplémentaire car cochon ogm élevé pour donner des organes ?
Je suppose que si je n’aimais pas tant le saucisson ce serait plus simple de conclure.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 15 Jan 2022 - 15:45

Dans la suite du message sur sapiens et la musique...
Trad rapide a écrit:Quand la vie est devenue bruyante
Les archives fossiles révèlent les premières créatures capables d'entendre et de faire du bruit. Parmi elles, un insecte vieux de 250 millions d'années possède les premières structures connues capables de produire des sons : des membranes ressemblant à des tambours, appelées tympans, qui peuvent être contractées et relâchées pour produire des clics exceptionnellement forts. "De nombreux détails restent à régler, mais nous pouvons maintenant commencer à reconstituer l'aube du vacarme", écrit le paléontologue Michael Habib.
https://doi.org/10.1038/d41586-022-00101-x
Le papier dont il est question :
https://www.scientificamerican.com/article/fossils-reveal-when-animals-started-making-noise/
Il y a de jolies illustrations (en angliche, sorry):

Accessoirement, le dernier Nature News sur les xénogreffes, sans trad.
First pig-to-human heart transplant: what can scientists learn?
https://doi.org/10.1038/d41586-022-00111-9
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Jeu 20 Jan 2022 - 13:58

Marrant, premières hybridations animales par l'homme, il y a ~4'500 ans, semble-t-il (entre "donkey" et "ass") :
Quelques illustrations :
Trad rapide a écrit:Le plus ancien animal hybride connu élevé par l'homme
Un animal ressemblant à un âne qui était très prisé par les élites mésopotamiennes pourrait être le plus ancien animal hybride connu élevé par l'homme. Des chercheurs ont analysé le génome de ces "kungas", retrouvés enterrés aux côtés de rois de l'âge du bronze dans ce qui est aujourd'hui la Syrie. Les animaux étaient issus d'une femelle âne (Equus africanus asinus) et d'un mâle âne sauvage de Syrie (Equus hemionus hemippus), parfois appelé hémippe. Cette découverte corrobore les textes cunéiformes qui décrivent les kungas comme le produit de programmes complexes d'élevage d'animaux.
https://www.nature.com/articles/d41586-022-00139-x
Trad rapide a écrit:L'identité génétique des premiers animaux hybrides créés par l'homme, les kungas de Syro-Mésopotamie.
Résumé
Avant l'introduction des chevaux domestiques en Mésopotamie à la fin du troisième millénaire avant notre ère, des tablettes cunéiformes contemporaines et des sceaux documentent l'élevage intentionnel d'équidés de grande valeur appelés kungas, destinés à la diplomatie, aux cérémonies et à la guerre. Leur classification zoologique précise n'a toutefois jamais été déterminée de manière concluante. L'analyse morphométrique des équidés découverts dans de riches sépultures de l'âge du bronze précoce à Umm el-Marra, en Syrie, les a placés au-delà des fourchettes rapportées pour les autres espèces d'équidés connues. Nous avons séquencé les génomes d'un de ces équidés vieux de ~4500 ans, ainsi que d'un âne sauvage syrien (hémippe) vieux de ~11000 ans provenant de Göbekli Tepe et de deux des derniers hémippes survivants. Nous concluons que les kungas étaient des hybrides F1 entre des ânes domestiques femelles et des hémippes mâles, documentant ainsi la plus ancienne preuve de reproduction d'animaux hybrides.

The genetic identity of the earliest human-made hybrid animals, the kungas of Syro-Mesopotamia
Bennett et al.
Science Advances
Volume 8, Numéro 2
https://www.science.org/doi/10.1126/sciadv.abm0218
Brèves de Labo - Page 5 C34687975744447dbb2978773811649c
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 22 Jan 2022 - 11:14

En première page, je m'extasiais sur un papier sur le vol de papillon :
https://www.zebrascrossing.net/t40683-breves-de-labo#1786897

Ici, c'est sur le vol d'insectes microscopiques à ailes-plumes :
Trad rapide a écrit:Un nouveau style de vol et des ailes légères améliorent les performances de vol de minuscules coléoptères

La vitesse de vol est positivement corrélée à la taille du corps chez les animaux1. Cependant, les coléoptères plumeux miniatures peuvent voler à des vitesses et des accélérations d'insectes trois fois plus grands qu'eux2. Nous montrons ici que cette performance résulte d'une masse alaire réduite et d'un type de cycle aile-mouvement jusqu'alors inconnu. Notre expérience combine des reconstructions tridimensionnelles de la morphologie et de la cinématique chez l'un des plus petits insectes, le coléoptère Paratuposa placentis (longueur du corps 395 μm). Les ailes à poils battants suivent une boucle en forme de huit prononcée qui consiste en des traits subperpendiculaires vers le haut et vers le bas suivis de claquements lors des inversions de traits au-dessus et au-dessous du corps. Les élytres agissent comme des freins inertiels qui empêchent une oscillation excessive du corps. Les analyses informatiques suggèrent une décomposition fonctionnelle du cycle de battement d'aile en deux demi-coups de puissance, qui produisent une grande force vers le haut, et deux demi-coups de récupération qui tirent vers le bas. Contrairement aux ailes membraneuses plus lourdes, le mouvement des ailes à poils de la même taille nécessite peu de puissance inertielle. Les besoins en puissance mécanique musculaire restent donc positifs tout au long du cycle de battement de l'aile, rendant obsolète le stockage d'énergie élastique. Ces adaptations permettent d'expliquer comment des insectes extrêmement petits ont conservé de bonnes performances aériennes au cours de la miniaturisation, un des facteurs de leur succès évolutif.

Farisenkov, S.E., Kolomenskiy, D., Petrov, P.N. et al. Novel flight style and light wings boost flight performance of tiny beetles. Nature (2022). https://doi.org/10.1038/s41586-021-04303-7
Brèves de Labo - Page 5 41586_2021_4303_Fig1_HTML


Ça me rappelle cette excellente question de cet excellent bouquin dont je vais peut-être parler ailleurs :
Vous êtes réduit à la taille d'une pièce de 5 cents et jeté dans un mixeur. Les lames commencent à bouger dans 60 secondes. Que faites-vous ?
https://ebook4learning.com/are-you-smart-enough-to-work-at-google-pdf
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Ven 28 Jan 2022 - 10:10

Trad rapide a écrit:Gros chien, petit chien : une mutation explique l'éventail des tailles canines
Ewen Callaway
Brèves de Labo - Page 5 D41586-022-00209-0_20071828
[...]
Les chiens anciens, domestiqués à partir des loups au cours des 30 000 dernières années, présentaient des différences de taille dans une certaine mesure. Mais les différences de taille extrêmes actuelles - les plus grandes races sont jusqu'à 40 fois plus grandes que les plus petites - sont apparues au cours des 200 dernières années, lorsque les humains ont créé les races modernes.

Ostrander et ses collègues, dont le généticien Jocelyn Plassais de l'INSERM-Université de Rennes, en France, ont analysé les génomes de plus de 1 400 canidés, dont des chiens anciens, des loups, des coyotes et 230 races de chiens modernes.

Lorsqu'ils ont comparé les variations dans la région autour du gène IGF1 avec la taille du corps chez les chiens et les canidés sauvages, une variante s'est distinguée. Elle se trouve dans une portion d'ADN qui code pour une molécule appelée ARN long non codant, qui joue un rôle dans le contrôle des niveaux de la protéine IGF1, une puissante hormone de croissance.

Les chercheurs ont identifié deux versions, ou allèles, de cette variante. Toutes races confondues, les chiens présentant deux copies d'un allèle avaient tendance à peser moins de 15 kilogrammes, tandis que deux copies de l'autre version étaient plus fréquentes chez les chiens pesant plus de 25 kilogrammes. Les chiens ayant une copie de chaque allèle avaient tendance à être de taille intermédiaire, explique Ostrander. Les chiens porteurs de deux copies de l'allèle "grand format" présentaient également des taux plus élevés de protéine IGF1 dans le sang, par rapport aux chiens porteurs de deux copies de l'allèle "petit".

Lorsque les chercheurs ont examiné les génomes d'autres canidés, ils ont constaté une relation similaire. "Ce n'était pas seulement une histoire de chien. C'était une histoire de loup, de renard, de coyote et de tout le reste. C'était une histoire de chiens", explique Ostrander.
[...]
"Nous ne parlons pas d'une mutation qui rend un loup de la taille d'un chihuahua", explique Karlsson. "Nous parlons d'une des nombreuses mutations qui tend à vous rendre un peu plus petit".
https://doi.org/10.1038/d41586-022-00209-0
L'article dont il est question (pas trouvé) :
Plassais, J. et al. Curr. Biol. 2021
https://doi.org/10.1016/j.cub.2021.12.036
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 2 Fév 2022 - 15:06

Pas labo, météo, mais joli et aux news...

Éclair record de 768 km enregistré il y a quelques jours du Mississippi au Texas.
(Record de durée enregistré en 2020 en Uruguay et Argentine à 17,1 secondes.)

Brèves de Labo - Page 5 _123082267_tvversion_gulfcoastlightning-still_logo
https://www.bbc.com/news/world-us-canada-60221521
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 7 Fév 2022 - 17:32

Labo, pas au stade yaka, mais "ça marche" au propre comme au figuré :
https://actu.epfl.ch/news/un-nouvel-implant-pour-traiter-des-paralysies/
Trad rapide a écrit:[...]
Michel Roccati est resté paralysé après un accident de moto il y a cinq ans. Sa moelle épinière a été complètement sectionnée et il ne sent plus du tout ses jambes.
Mais il peut maintenant marcher, grâce à un implant électrique qui a été fixé chirurgicalement à sa colonne vertébrale.
Encore personne n'avait pu marcher de la sorte suite à une telle lésion.
Les chercheurs soulignent qu'il ne s'agit pas d'un remède contre les lésions de la colonne vertébrale et que la technologie est encore trop compliquée pour être utilisée dans la vie quotidienne, mais ils saluent néanmoins cette avancée majeure dans l'amélioration de la qualité de vie.
[...]
Brèves de Labo - Page 5 _123131391_spinal_implant_640-2x-nc
[...]
https://www.bbc.com/news/science-environment-60258620
Papier :
Rowald, A., Komi, S., Demesmaeker, R. et al. Activity-dependent spinal cord neuromodulation rapidly restores trunk and leg motor functions after complete paralysis. Nat Med (2022).
https://doi.org/10.1038/s41591-021-01663-5
https://www.nature.com/articles/s41591-021-01663-5
Les figures sont consultables par là :
https://www.nature.com/articles/s41591-021-01663-5/figures/1 (etc.)


Dernière édition par Topsy Turvy le Lun 7 Fév 2022 - 18:18, édité 1 fois
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Charv Lun 7 Fév 2022 - 18:00

Waouh.

Le premier lien ne fonctionne pas, mais c'est impressionnant comme premier pas, pardon pour le jeu de mots laid.

(Proposition pour l'avenir, dans l'intérêt de la science et pour faire des économies : fusionner les filières bac pro plomberie et électricité avec les facs de médecine...)
Charv
Charv

Messages : 2373
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 7 Fév 2022 - 18:16

Ah, merdum, tant pis pour le DOI : https://www.nature.com/articles/s41591-021-01663-5

J'en profite pour ajouter cette vidéo de la page de l'EPFL (Courtine est français, on capte rien bien) :



Je vous laisse voir avec Blanquer, c'est le bon moment, il revoit déjà sa copie pour les math au lycée...
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Lun 7 Fév 2022 - 18:55

Putain c'est magique Topsy et ça rend heureux de savoir que c'est en si bonne voie dans les bons cas.
Ça a fait ma journée (de merde).

Trop joli aussi les rétines artificielles. T'auras le courage de trouver un joli lien, moi pas.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7648
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Confiteor Ven 11 Fév 2022 - 12:23

Même s'il c'est un peu juste en termes de certitude, voilà un pavé dans la mare ...
Et puis c'est si proche de chez moi que ça me fait marrer.

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2022/02/09/dans-la-drome-une-decouverte-bouleverse-l-histoire-du-peuplement-de-l-europe-par-homo-sapiens_6113021_1650684.html

Le Monde a écrit:

Une découverte bouleverse l’histoire du peuplement de l’Europe par « Homo sapiens »

Selon une étude, une population « sapiens » se trouvait dans l’ouest de l’Europe il y a déjà cinquante-quatre mille ans, soit une douzaine de millénaires plus tôt que la date communément admise dans cette partie du continent, alors occupée par les néandertaliens.

Par Pierre Barthélémy
Publié le 09 février 2022

L’histoire était entendue : il y a quarante mille à quarante-cinq mille ans, venu du Proche-Orient, Homo sapiens s’aventurait pour la première fois en Europe où il allait évincer les indigènes d’alors, les néandertaliens. Si grand remplacement il y a eu dans nos contrées, c’est bien celui-là. Cette arrivée des humains modernes, qui marque le début du paléolithique supérieur, se lit avant tout dans leur production de pierres taillées, connue sous le nom d’aurignacien, laquelle succède au moustérien de Neandertal. Une population en supplante une autre, voilà qui est carré, limpide. Mais une équipe internationale conduite par des chercheurs français vient bouleverser la simplicité de cette chronologie avec une étude parue mercredi 9 février dans Science Advances : elle montre, grâce à la découverte d’une dent dans une grotte de la Drôme, qu’une population sapiens nettement plus ancienne se trouvait dans l’ouest de l’Europe, plus précisément dans la vallée du Rhône, il y a déjà cinquante-quatre mille ans.

Brèves de Labo - Page 5 Eff9b80_38585144-sapiens-mandrin

Pointes microlithiques standardisées caractérisant la culture du Néronien et la toute première arrivée des hommes modernes en Europe, en territoire néandertalien. Vue sous plusieurs angles, la dent en haut de l’image est celle d’un « homo sapiens » d’il y a 54 000 ans. Cet enfant était âgé de 2 à 6 ans. La pièce d’un centime d’euro donne l’échelle. LAURE METZ ET LUDOVIC SLIMAK

Des soupçons, Ludovic Slimak, chercheur au CNRS et premier auteur de l’article, en avait depuis de nombreuses années. Ils lui venaient d’une poignée de sites à cheval sur Drôme et Ardèche, pour la plupart fouillés entre 1870 et 1950, où l’on distinguait, en pleine période néandertalienne, une industrie lithique à nulle autre pareille. « Dans ma thèse, en 2004, je relevais qu’on avait une anomalie technique, une production standardisée, en série (les mêmes à 1 millimètre près), de petites pointes. Or la production en série et la standardisation, on ne les trouve pas chez Neandertal. » Titulaire de la chaire de paléoanthropologie au Collège de France, Jean-Jacques Hublin (qui n’a pas participé à l’étude de Science Advances) confirme ce caractère très particulier de cette production dite néronienne, nommée ainsi en référence à la grotte de Néron, dans l’Ardèche : « Ce néronien est une industrie un peu bizarre, très localisée du point de vue géographique et inconnue ailleurs. »

Inconnue ailleurs, vraiment ? En 2016, Ludovic Slimak se rend à Harvard avec sa collègue et compagne Laure Metz (cosignataire de l’article). Objectif : étudier la collection d’objets en pierre taillée retrouvés sur le site libanais de Ksar Akil, occupé par des sapiens comme en attestent des restes humains. « Avec ses 23 mètres d’épaisseur, le gisement de Ksar Akil est un peu une cathédrale du début du paléolithique supérieur, précise Ludovic Slimak. Quand j’ai ouvert les tiroirs, je me suis assis : ce que j’avais devant moi, c’étaient exactement les pointes du néronien. »

Une dent de lait « sapiens »

Sans rapport direct :
Je suis fan de Hublin vous le retrouverez ici dans ses oeuvres actuelles et anciennes (il est désormais titulaire de la chaire et non plus conférencier invité)

Mais, pour dépasser le stade du soupçon, pour affirmer avec certitude que les silex taillés de la vallée du Rhône étaient eux aussi l’œuvre d’humains modernes, manquait ce que les Anglo-Saxons appellent, avec une expression imagée, le smoking gun, la preuve qui désigne indubitablement l’auteur des faits. Cette preuve, Ludovic Slimak et ses collègues pensent l’avoir trouvée dans la grotte Mandrin, baptisée en hommage au brigand du XVIIIe siècle qui y fit quelques passages.

Dominant la rive est du Rhône sur la commune de Malataverne (Drôme), cet abri sous roche est fouillé depuis 1990, et par Ludovic Slimak depuis de nombreuses années. Il possède une séquence stratigraphique de 3 mètres d’épaisseur, bien préservée, où sont répertoriées douze couches archéologiques. Quelque 60 000 éléments lithiques et 70 000 restes de faune (essentiellement du cheval, du bison et du cerf) y ont été retrouvés. Mais très peu de fossiles humains. « En trente ans, seulement neuf dents humaines ont émergé, reconnaît Ludovic Slimak. J’ai calculé qu’à raison de trois mois de fouilles par an, on sort une dent tous les dix mois de travail sur le terrain. On les paie cher, ces restes humains… »

Les neuf dents en question ont fait l’objet d’une étude très poussée. Résultat : toutes sont néandertaliennes… sauf une petite molaire, une dent de lait identifiée comme sapiens et appartenant à la couche E. Qui, précisément, est la strate où près de 1 500 objets lithiques néroniens ont été retrouvés. Plusieurs techniques de datation de la couche E ont été employées, qui convergent vers la même époque, entre 56 800 et 51 700 ans avant aujourd’hui. Pour les chercheurs, la conclusion s’impose : le cocktail « petites pointes et dent » indique que, il y a environ cinquante-quatre mille ans, une communauté sapiens probablement venue du Levant a fait une incursion dans la vallée du Rhône, axe naturel et majeur de communication entre la Méditerranée et le nord de l’Europe. Un scénario extraordinaire qui repousse en arrière d’une douzaine de millénaires la date communément admise pour l’arrivée des humains modernes dans l’ouest du continent.

Les auteurs ont aussi établi que ce groupe s’était installé à « Mandrin » quelques mois seulement après une occupation néandertalienne et qu’il y était resté quatre décennies. Le site a, bien plus tard, été réinvesti par Neandertal et, encore plus tard, par des humains modernes. « C’est la première fois que l’on démontre une interstratification, un “gros mot” pour dire qu’on a une succession Neandertal-sapiens-Neandertal-sapiens », souligne Ludovic Slimak.

Brèves de Labo - Page 5 Db426cc_666021067-grotte-mandrin-copyright-slimak-n

Migration très précoce

« Je pense que les conclusions de l’étude sont révolutionnaires mais aussi que cet article sera très discuté », commente Jean-Jacques Hublin. Le professeur au Collège de France estime que certains aspects sont plus convaincants que d’autres. Il reste par exemple prudent sur l’attribution des pierres taillées à sapiens : « C’est le problème de ces industries de transition : il est très difficile, sur des critères purement techniques, de décider qui a fait quoi. Le néronien n’est pas complètement hors du registre de ce que Neandertal était capable de réaliser. »

Quid de la fameuse dent ? « Je suis plutôt convaincu par l’étude qu’en a faite Clément Zanolli, de l’université de Bordeaux, qui connaît bien la morphologie dentaire et l’attribue à un individu sapiens, poursuit Jean-Jacques Hublin. Mais je trouve que l’article ne s’étend pas beaucoup sur le contexte. Or une dent de lait, ce n’est pas comme un squelette, un crâne ou un fémur. C’est tout petit, ça se balade, ça peut se promener dans la stratigraphie, avec ce que l’on appelle de la “bioturbation”, une perturbation des couches due à des bestioles qui creusent des terriers. » Quelle est la possibilité qu’une dent d’un enfant sapiens plus récent ait pu terminer sa course dans la couche E ? « C’est zéro chance !, se défend Ludovic Slimak. Nous avons été les premiers à essayer de détruire nos propres hypothèses mais, quelle que soit la façon dont on les tourne, les données restent robustes. »

Le premier auteur de cette étude imagine donc l’histoire d’une migration très précoce (et relativement éphémère) d’un petit groupe sapiens en France, peut-être par la Méditerranée. « A cette époque, sapiens a colonisé l’Australie par voie maritime, rappelle-t-il. Et c’est toute une population qui y est arrivée en une seule fois, pas seulement cinq pékins sur un tronc d’arbre. Ces gens maîtrisaient des techniques de navigation à la fois simples et efficaces. » Même s’il n’exclut pas ce scénario, Jean-Jacques Hublin le trouve « extraordinaire » et note qu’« on n’en trouve aucune autre trace entre le Liban et la vallée du Rhône. Je ne dis pas que c’est impossible, mais qu’il faudrait d’autres restes humains pour le confirmer ». Et le professeur au Collège de France de rappeler la phrase que l’astrophysicien Carl Sagan utilisait au sujet d’une éventuelle découverte d’extraterrestres : « Les affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires. »

Pierre Barthélémy

Sans rapport direct, je suis fan de Hublin. Vous le retrouverez dans ses oeuvres anciennes et récentes  ici. Il est désormais titulaire de la chaire et non plus conférencier invité.
Confiteor
Confiteor

Messages : 7648
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 63
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Invité Sam 12 Fév 2022 - 14:02


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Jeu 17 Fév 2022 - 18:08

Confiteor a écrit:Trop joli aussi les rétines artificielles. T'auras le courage de trouver un joli lien, moi pas.
Je n'ai jamais creusé mais c'est infiniment complexe. Rien que les structures et fonctions de la rétine sont déjà un casse-tête en soi, avec des subtilités à la con, y compris que la lumière traverse toutes les couches de cellules de la rétine avant d'atteindre les cellules photoréceptrices, le signal partant alors d'abord en sens inverse pour des prétraitements avant qu'un signal déjà partiellement encodé (types de contraste etc.) prenne le chemin du nerf optique. Et un article du jour parle des soucis liés à l'obsolescence des techniques, ce qui ajoute à une confusion déjà grande.^^

Brèves de Labo - Page 5 Diagram_of_the_eye_and_placement_of_the_retinal_implants
https://en.wikipedia.org/wiki/Retinal_implant

Aujourd'hui sur BBC News tech, Bionic eyes: Obsolete tech leaves patients in the dark.
Trad rapide a écrit:Yeux bioniques : Une technologie obsolète laisse les patients dans le flou
Des centaines de personnes ayant reçu des implants rétiniens pour améliorer leur vue sont confrontées à un avenir incertain, car la technologie sur laquelle elles comptaient est désormais obsolète.
[...] IEEE Spectrum rapporte que Second Sight a en fait arrêté ses implants rétiniens - qui prennent la place des photorécepteurs dans l'œil pour créer une forme de vision artificielle - en 2019.
Le rapport indique que l'entreprise a failli mettre la clé sous la porte en 2020 et qu'elle se concentre désormais sur un dispositif cérébral - l'Orion - qui fournit également une vision artificielle, tout en n'apportant qu'un soutien limité aux quelque 350 porteurs d'implants.
[...]
Elizabeth M Renieris, professeur d'éthique technologique à l'université de Notre Dame, aux États-Unis, a décrit cette évolution comme un avertissement.
"C'est un excellent exemple de notre vulnérabilité croissante face aux appareils de haute technologie, intelligents et connectés, qui prolifèrent dans les secteurs de la santé et de la biomédecine.
Ces appareils ne sont pas des produits ou des services prêts à l'emploi que nous pouvons posséder ou contrôler. Au lieu de cela, nous sommes dépendants des mises à jour logicielles, des méthodes et des pièces propriétaires, ainsi que des moteurs commerciaux et du succès ou de l'échec des entreprises à but lucratif."

Les considérations éthiques relatives à ces technologies devraient à l'avenir inclure "l'autonomie, la dignité et la responsabilité", a-t-elle ajouté.
https://www.bbc.com/news/technology-60416058
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Ven 18 Fév 2022 - 13:58

J'avais raté ce complément sur le vol microscopique.
En anglais mais avec bons sous-titres si nécessaire.
Très, très, très joli.
I love you

Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Dim 20 Fév 2022 - 13:13

Joli.
Traitement de l'anémie falciforme (ou drépanocytose) par extraction de cellules souches du sang de la moelle osseuse du patient, pour les traiter génétiquement afin de bloquer l'expression de l'hémoglobine adulte défectueuse au profit de l'hémoglobine foetale non défectueuse, avec en parallèle chimiothérapie du patient, pour éliminer les cellules souches dans la moelle osseuse fabriquant l'hémoglobine adulte défectueuse, puis réinsertion chez le patient des cellules souches traitées.
Traitement analogue déployé pour la béta-thalassémie.

Brèves de Labo - Page 5 _123278960_stem_cell_assets__640
https://www.bbc.com/news/health-60348497
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par dr-korbo Lun 21 Fév 2022 - 9:48

Topsy Turvy a écrit:Joli.
Traitement de l'anémie falciforme (ou drépanocytose) par extraction de cellules souches du sang de la moelle osseuse du patient, pour les traiter génétiquement afin de bloquer l'expression de l'hémoglobine adulte défectueuse au profit de l'hémoglobine foetale non défectueuse, avec en parallèle chimiothérapie du patient, pour éliminer les cellules souches dans la moelle osseuse fabriquant l'hémoglobine adulte défectueuse, puis réinsertion chez le patient des cellules souches traitées.
Traitement analogue déployé pour la béta-thalassémie.

Brèves de Labo - Page 5 _123278960_stem_cell_assets__640
https://www.bbc.com/news/health-60348497

C'est génial. Et ça laisse rêveur sur les possibilités pour plein de maladies génétiques voire peut être des mutations responsables de formes familiales de cancers. Il va y avoir de gros progrès dans les années à venir.
dr-korbo
dr-korbo

Messages : 405
Date d'inscription : 02/07/2019
Age : 31
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Jeu 24 Fév 2022 - 7:14

C'est presque effrayant comme les évolutions techniques accélèrent. Je n'ai pas de réticences particulière vis-à-vis de la technique, mais je crains qu'on perde des savoirs généraux et assez stables au profits de savoirs très pointus et plus vulnérables, en médecine comme ailleurs.

Anyway...

Découverte accidentelle appuyée par des résultats expérimentaux antérieurs sur rongeurs et expériences de mort imminente :
Trad rapide a écrit:Une relecture de la vie : Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous mourons ?
Les neuroscientifiques ont enregistré l'activité d'un cerveau humain mourant et découvert des schémas rythmiques d'ondes cérébrales au moment de la mort, similaires à ceux qui se produisent pendant le rêve, le rappel de la mémoire et la méditation. Aujourd'hui, une étude publiée dans la revue Frontiers apporte un nouvel éclairage sur le rôle organisationnel que pourrait jouer le cerveau pendant la mort et propose une explication aux souvenirs de vie vifs dans les expériences de mort imminente.

Les résultats remettent en question notre compréhension du moment exact où la vie prend fin.

"Nous avons mesuré 900 secondes d'activité cérébrale autour du moment de la mort et nous nous sommes attachés à étudier ce qui se passait dans les 30 secondes précédant et suivant l'arrêt du cœur", a déclaré le Dr Ajmal Zemmar, neurochirurgien à l'université de Louisville (États-Unis), qui a organisé l'étude.

"Juste avant et après l'arrêt du cœur, nous avons constaté des changements dans une bande spécifique d'oscillations neuronales, appelées oscillations gamma, mais aussi dans d'autres comme les oscillations delta, thêta, alpha et bêta."

Les oscillations cérébrales (plus communément appelées "ondes cérébrales") sont des schémas d'activité cérébrale rythmique normalement présents dans les cerveaux humains vivants. Les différents types d'oscillations, dont le gamma, sont impliqués dans les fonctions cognitives élevées, telles que la concentration, le rêve, la méditation, la récupération de la mémoire, le traitement de l'information et la perception consciente, tout comme celles associées aux flashbacks de mémoire.

"En générant des oscillations impliquées dans la récupération de la mémoire, le cerveau pourrait jouer un dernier rappel des événements importants de la vie juste avant notre mort, similaire à ceux rapportés dans les expériences de mort imminente", a spéculé Zemmar. "Ces résultats remettent en question notre compréhension du moment exact où la vie se termine et génèrent d'importantes questions ultérieures, comme celles liées au moment du don d'organes."

Une source d'espoir

Si cette étude est la première du genre à mesurer l'activité cérébrale en direct pendant le processus de mort chez l'homme, des changements similaires dans les oscillations gamma ont déjà été observés chez des rats maintenus dans des environnements contrôlés. Cela signifie qu'il est possible que, pendant la mort, le cerveau organise et exécute une réponse biologique qui pourrait être conservée entre les espèces.

Ces mesures sont toutefois basées sur un seul cas et proviennent du cerveau d'un patient qui avait subi une blessure, des crises et un gonflement, ce qui complique l'interprétation des données.
[...]
https://blog.frontiersin.org/2022/02/22/what-happens-in-our-brain-when-we-die/
Le papier :
Enhanced Interplay of Neuronal Coherence and Coupling in the Dying Human Brain
Raul Vicente, Michael Rizzuto, Can Sarica, Kazuaki Yamamoto, Mohammed Sadr, Tarun Khajuria, Mostafa Fatehi, Farzad Moien-Afshari, Charles S. Haw, Rodolfo R. Llinas, Andres M. Lozano, Joseph S. Neimat and Ajmal Zemmar
Front. Aging Neurosci., 22 February 2022 | https://doi.org/10.3389/fnagi.2022.813531
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Ven 25 Fév 2022 - 20:18

En preprint : une bactérie de 2 cm avec compartimentation et multipolyploïdie.
Trad rapide a écrit:La plus grande bactérie jamais découverte possède une cellule d'une complexité inattendue
Par définition, les microbes sont censés être si petits qu'on ne peut les voir qu'au microscope. Mais une bactérie récemment décrite, qui vit dans les mangroves des Caraïbes, n'a jamais reçu ce mémo [...] Sa cellule unique filiforme est visible à l'œil nu. Elle peut atteindre 2 centimètres de long, soit la longueur d'une cacahuète, et est 5000 fois plus grande que de nombreux autres microbes. De plus, ce géant possède un énorme génome qui ne flotte pas librement à l'intérieur de la cellule comme c'est le cas pour les autres bactéries, mais qui est au contraire enfermé dans une membrane, une innovation caractéristique de cellules beaucoup plus complexes, comme celles du corps humain.

La bactérie a été dévoilée dans une préimpression publiée en ligne la semaine dernière et elle a stupéfié certains chercheurs qui ont examiné ses caractéristiques. "Quand il s'agit de bactéries, je ne dis jamais jamais, mais celle-ci repousse à coup sûr d'un facteur 10 ce que nous pensions être la limite supérieure [de la taille]", déclare Verena Carvalho, microbiologiste à l'université du Massachusetts à Amherst.

Cette découverte est "fantastique et révélatrice", ajoute Victor Nizet, médecin scientifique à l'université de Californie à San Diego, qui étudie les maladies infectieuses. La bactérie surdimensionnée est plus grosse que les mouches à fruits et les nématodes, des organismes de laboratoire courants que lui et d'autres personnes infectent parfois avec des bactéries beaucoup plus petites pour leurs recherches.
[...]
[...] le microbe récemment découvert brouille la frontière entre procaryotes et eucaryotes. Il y a environ 10 ans, Olivier Gros, biologiste marin à l'Université des Antilles françaises de Pointe-à-Pitre, a découvert l'étrange organisme sous forme de minces filaments à la surface de feuilles de palétuviers en décomposition dans un marais local. Ce n'est que 5 ans plus tard que lui et ses collègues ont réalisé que ces organismes étaient en fait des bactéries. Et ce n'est que plus récemment qu'ils ont pris conscience de la spécificité de ces microbes, lorsque Jean-Marie Volland, étudiant diplômé de Gros, a relevé le défi d'essayer de les caractériser.
[...]
https://www.science.org/content/article/largest-bacterium-ever-discovered-has-unexpectedly-complex-cells
Le preprint :
A centimeter-long bacterium with DNA compartmentalized in membrane-bound organelles
Abstract:
Cells of most bacterial species are around 2 µm in length, with some of the largest specimens reaching 750 µm. Using fluorescence, x-ray, and electron microscopy in conjunction with genome sequencing, we characterized Ca. Thiomargarita magnifica, a bacterium with an average cell length greater than 9,000 µm that is visible to the naked eye. We found that these cells grow orders of magnitude over theoretical limits for bacterial cell 35 size through unique biology, display unprecedented polyploidy of more than half a million copies of a very large genome, and undergo a dimorphic life cycle with asymmetric segregation of chromosomes in daughter cells. These features, along with compartmentalization of genomic material and protein synthesis in membrane-bound organelles, indicate gain of complexity in the Thiomargarita lineage, and challenge traditional concepts of bacterial cells.
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2022.02.16.480423v1.full.pdf
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 28 Fév 2022 - 18:06

Les news de James Webb de ce mois de février...

Un selfie :

Sa première étoile (une facile, sans trop de bordel autour, pour les réglages) :
Trad rapide d'extraits de https://blogs.nasa.gov/webb a écrit:[...]
Au cours du processus de capture d'images qui a débuté le 2 février, Webb a été réorienté vers 156 positions différentes autour de l'emplacement prévu de l'étoile et a généré 1 560 images à l'aide des 10 détecteurs de NIRCam [Near-Infrared Camera], soit 54 gigaoctets de données brutes. L'ensemble du processus a duré près de 25 heures, mais il est à noter que l'observatoire a pu localiser l'étoile cible dans chacun de ses segments de miroir au cours des six premières heures et des 16 premières expositions. Ces images ont ensuite été assemblées pour produire une seule grande mosaïque qui capture la signature de chaque segment du miroir primaire en une seule image. Les images présentées ici ne sont qu'une partie centrale de cette grande mosaïque, une image énorme de plus de 2 milliards de pixels.
[...]
Après avoir placé ce qui était 18 points épars de lumière stellaire dans la formation hexagonale caractéristique de Webb, l'équipe a affiné l'image de chaque segment de miroir en effectuant des ajustements mineurs, tout en modifiant l'alignement du miroir secondaire de Webb. L'achèvement de ce processus, connu sous le nom d'alignement des segments, était une étape clé avant de superposer la lumière de tous les miroirs afin qu'ils puissent travailler à l'unisson.

Une fois l'alignement des segments réalisé, les points focalisés réfléchis par chaque miroir ont été empilés les uns sur les autres, délivrant les photons de lumière de chaque segment au même endroit sur le capteur de NIRCam. Au cours de ce processus, appelé empilement d'images, l'équipe a activé des ensembles de six miroirs à la fois et leur a ordonné de réorienter leur lumière pour qu'elle se chevauche, jusqu'à ce que tous les points de lumière stellaire se chevauchent les uns les autres.
[...]
Malgré tout, bien que toutes les images soient au même endroit, elles y sont simplement superposées. Ainsi, les segments du miroir agissent toujours comme dix-huit petits télescopes plutôt qu’un seul grand. Comme dit plus haut, le but ultime est que ces structures se comportent comme un miroir unique, ce qui nécessite une mise au point plus minutieuse.

Les ingénieurs entament désormais la quatrième [sur sept] phase d’alignement des miroirs, connue sous le nom de Coarse Phasing [mise en phase grossière]. Au cours de ce travail, la NIRCam sera utilisée pour capturer les spectres lumineux de vingt paires distinctes de segments de miroir. Cela aidera l’équipe à identifier et à corriger le déplacement vertical entre les segments de miroir ou les petites différences de hauteur. Progressivement, les petits points encore flous au centre du champ deviendront alors de plus en plus nets.
https://blogs.nasa.gov/webb/

Vidéo en anglais mais avec bons sous-titres si nécessaire :
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Lun 28 Fév 2022 - 18:19

Du coup, ils les classent chez les bactéries pourquoi ? Paroi bactérienne ? ADN circulaire ?

Super l'avancée de James Webb Smile

Laelia

Messages : 973
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 28 Fév 2022 - 20:19

En fait, ils la classent même dans un genre de bactérie dont on connaît d'autres espèces :
Bacteria; Proteobacteria; Gammaproteobacteria; Thiotrichales; Thiotrichaceae; Thiomargarita; [Candidatus] Thiomargarita magnifica

Ils concluent qu'un "biais de confirmation" a fait passer à côté d'espèces hors "attentes":
Le biais de confirmation lié à la taille des virus a empêché la découverte de virus géants pendant plus d'un siècle, et leur ubiquité n'est reconnue que maintenant. La découverte de Ca. T. magnifica suggère que des bactéries plus grandes et plus complexes peuvent se cacher à la vue de tous.

Je mets en évidence quelques éléments du papier (sans les détails trop pointus) :
Trad rapide d'extraits a écrit:Les bactéries et les archées sont les organismes les plus divers et les plus abondants sur Terre. Comme seule une petite fraction d'entre eux est isolée en culture, nous ignorons tout de leur biologie. Si la plupart des bactéries et des archées modèles sont de petite taille, certaines cellules remarquablement grandes, appelées bactéries géantes, sont présentes dans au moins quatre phyla et ont des tailles cellulaires de l'ordre de dizaines, voire de centaines de microns. Certains membres exceptionnels de la gammaprotéobactérie oxydant le soufre Thiomargarita namibiensis, par exemple, sont connus pour atteindre jusqu'à 750 μm (taille moyenne : 180 μm). De tels géants bactériens soulèvent la question de savoir si d'autres macro-bactéries pourraient encore exister mais n'ont pas encore été identifiées. Nous décrivons ici une nouvelle espèce filamenteuse sessile de Thiomargarita provenant d'un environnement sulfureux marin dont la taille éclipse toutes les autres bactéries géantes connues d'environ 50 fois. Nos analyses d'imagerie à facettes multiples révèlent une polyploïdie massive et un cycle de développement dimorphe où les copies du génome sont réparties de manière asymétrique dans des cellules filles apparemment dispersives. Nous montrons surtout que les filaments de Thiomargarita, longs de plusieurs centimètres, représentent des cellules individuelles dont le matériel génétique et les ribosomes sont compartimentés dans un nouveau type d'organite membranaire. Le séquençage et l'analyse des génomes de cinq cellules individuelles ont révélé des mécanismes distincts de division et d'élongation cellulaire. Ces caractéristiques cellulaires uniques permettent probablement à l'organisme d'atteindre une taille inhabituelle et de contourner certaines des limitations biophysiques et bioénergétiques de la croissance. En référence à sa taille exceptionnelle, nous proposons de nommer cette espèce Thiomargarita magnifica (désignée ci-dessous par Ca. Thiomargarita magnifier).

Ca. Thiomargarita magnifica est une cellule bactérienne unique d'un centimètre de long.
Certaines Large Sulfur Bacteria (LSB) forment de très longs filaments qui peuvent atteindre plusieurs centimètres de longueur, mais ils sont composés de milliers de cellules individuelles qui ne dépassent pas 25 200 μm. Ici, nous avons observé des " bouquets " saisonniers de cellules filamenteuses blanches de Thiomargarita de plusieurs centimètres de long attachées aux feuilles enfoncées de Rhizophora mangle dans des mangroves marines tropicales peu profondes de Guadeloupe, Petites Antilles. Les Thiomargarita spp. sont des gammaprotéobactéries oxydant le soufre connues pour leur diversité morphologique et leur polyphénisme frappant. La morphologie des filaments observés en Guadeloupe ressemblait à celle des Thiomargarita sessiles, cellules sessiles de type Thiomargarita signalées dans les suintements de méthane en eaux profondes. Ils avaient une forme de tige sur la majeure partie de leur longueur et se rétrécissaient progressivement vers l'extrémité apicale en formant des bourgeons. Contrairement aux espèces apparentées qui vivent enfouies dans les sédiments, ces filaments étaient d'apparence lisse et exempts de bactéries épibiotiques ou de toute matrice de mucus extracellulaire. Les filaments bourgeonnants avaient une longueur moyenne de 9,72 ± 4,25 mm, et seules les constrictions les plus apicales se sont fermées complètement pour former un filament. Les constrictions les plus apicales se sont fermées complètement pour former 1-4 cellules séparées en forme de bâtonnets de 0,21 ± 0,05 mm. Nous avons également noté certains filaments atteignant une longueur de 20,00 mm, beaucoup plus grand que tout procaryote unicellulaire précédemment décrit.
[...]
Il est possible qu'un nombre accru de gènes d'élongation cellulaire, associé à l'absence de gènes clés de division cellulaire, soit responsable de la production des filaments exceptionnellement longs de Ca. T. magnifica.
[...]
L'origine de la complexité biologique est l'une des questions les plus importantes, et pourtant sans réponse, en biologie. Alors que la plupart des bactéries sont considérées comme petites et simples, certaines ont évolué vers des innovations complexes. Des microcompartiments bactériens fonctionnellement diversifiés sont présents dans au moins 23 phyla. Les cyanobactéries peuvent former des filaments multicellulaires de plusieurs centimètres de long et sont capables de différencier les cellules. Les Planctomycètes possèdent des organelles spéciales de transduction d'énergie appelées anammoxosomes, une cellule compartimentée et certains sont même capables de phagocytose. Les Myxobactéries sociales ont de grands génomes, un cycle de développement complexe et sont capables de se déplacer et de se nourrir de manière coopérative en groupes prédateurs. Par sa taille cellulaire gigantesque, son grand génome, son cycle de vie di-morphique, mais surtout par sa compartimentation du matériel génétique dans des pepins liés à la membrane, Ca. T. magnifica s'ajoute à la liste des bactéries qui ont évolué vers un niveau supérieur de complexité. C'est la première et la seule bactérie connue à ce jour à séparer sans ambiguïté son matériel génétique dans des organites liés à une membrane, à la manière des eucaryotes, et elle remet donc en question notre concept de cellule bactérienne.
https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2022.02.16.480423v1.full.pdf
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 1 Mar 2022 - 10:27

Difficile de se lever le matin ?
Il faut imaginer devoir ne serait-ce que se remettre sur le ventre.
En étant une étoile de mer à bosses.



Mais là c'est la structure squelettique qui est marrante intéressante :

Brèves de Labo - Page 5 8c1938c0-5ed3-4d67-b67f-7fb5e8441052_1.291a6b5fd76ad557afa5ff75827c0ba3  Brèves de Labo - Page 5 2022-02-xx_iom_feb_starfish1_shv-1080x1350 Brèves de Labo - Page 5 2022-02-xx_iom_feb_starfish2_sh-2560x2213
Trad rapide a écrit:Un micro-réseau monocristallin à double échelle, tolérant aux dommages, chez l'étoile de mer à bosses, Protoreaster nodosus
Résumé
Les solides cellulaires (par exemple, les mousses et les nids d'abeille) sont largement présents dans les systèmes naturels et techniques en raison de leur grande efficacité mécanique et de leurs propriétés personnalisables. Alors que ces matériaux sont souvent basés sur des constituants polycristallins ou amorphes, nous rapportons ici un micro-réseau monocristallin inhabituel à double échelle trouvé dans le squelette biominéral de l'étoile de mer à bosses, Protoreaster nodosus. Cette structure présente une géométrie de surface minimale périodique en forme de triangle de diamant (constante de réseau, environ 30 micromètres), dont la direction [111] est alignée avec l'axe c de la calcite constitutive à l'échelle atomique. Ce micro-réseau cristallographique aligné à double échelle, qui présente des gradients structurels et des dislocations au niveau du réseau, combiné au comportement de fracture conchoïdal au niveau atomique de la calcite biogénique, améliore considérablement la tolérance aux dommages de ce micro-réseau biologique hiérarchique, fournissant ainsi des informations importantes pour la conception de solides cellulaires synthétiques architecturés.
https://www.science.org/doi/10.1126/science.abj9472

Je peine à trouver de bons modèles d'unité de "diamond-triply periodic minimal surface geometry".
Si un matheux, mécaneux, physiqueux,... qui passerait par là avait qqch à proposer ça m'intéresse.

Il y aurait le dernier et le premier ci-dessous :

Brèves de Labo - Page 5 Applsci-09-00864-g002  Brèves de Labo - Page 5 Bfaa6553f1_lr

Et ceux du milieu ci-dessous (selon que les espaces "pleins" sont épais ou fins) :

Brèves de Labo - Page 5 Unit-cell-of-each-Triply-Periodic-Minimal-Surface-TPMS-structure-a-Gyroid-b

Brèves de Labo - Page 5 ?u=https%3A%2F%2Fwww.researchgate.net%2Fprofile%2FMichela_Rossi2%2Fpublication%2F321756666%2Ffigure%2Ffig1%2FAS%3A614020532949031%401523405311704%2FTriply-Periodic-Minimal-Surfaces


Dernière édition par Topsy Turvy le Mar 1 Mar 2022 - 19:07, édité 1 fois
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Mar 1 Mar 2022 - 10:39

Intéressant Smile


Moi j'ai bien aimé cette info là, même si pas extraordinaire.

Selon une étude parue dans la revue Science, nous aurions perdue 90% des manuscrits de la littérature médiévale. Une équipe européenne de médiévistes a voulu estimer la perte et « le taux de survie » des manuscrits des romans de chevalerie médiévaux, pour mieux se rendre compte de l’ampleur de la perte. Toutefois, comment mesurer l’étendue de ce que l’on ne voit pas ? Pour cela, les chercheurs ont emprunté une méthode bien connue des sciences de l’écologie : appelée « modèle d’espèce invisible ». Cet outil statistique permet aux écologues d’estimer les espèces perdues. A partir des 3.648 exemplaires et de 799 œuvres recensées dans les bibliothèques, ils en ont ainsi déduit que 9 manuscrits sur 10 ont été perdus au cours du temps, et qu’il devait y avoir à l’origine 40.614 copies de 1.170 œuvres.

Benoît Fontaine travaille au Muséum National d’Histoire Naturelle et à l’Office français pour la biodiversité. Pour lui, c’est un bel exemple d’un dialogue entre différentes disciplines scientifiques.

dans le journal des sciences du 21 02.

Je trouve rigolo la méthode employée (mais je n'ai pas les compétences pour en juger de la qualité ^^)

Laelia

Messages : 973
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mar 1 Mar 2022 - 12:21

Sympa, merci !

C'est pas en news de labo, mais bien aux news semble-t-il :



Comme j'y connais que dalle et peut-être d'autres aussi :
quoi c'est la bombe thermobarique ?!?
[...]
Contrairement aux explosifs traditionnels, dont le souffle vient d’un point concentré, l’explosion d’une arme thermobarique cause la détonation instantanée [...] d’un grand volume d’air.

Une arme thermobarique consiste en un réservoir de carburant (composés hydrocarburés ou chimiques) ou d’explosif poudreux (par exemple de l’alumine ou du magnésium) avec au centre une charge dispersante (explosif conventionnel, composition B, C ou cyclonite par exemple ou quartz fondu pour ioniser le carburant).

Lorsque l’arme atteint sa cible, la charge se déclenche et repend l’explosif en forme de cloche, celui-ci se mélange à l’air, générant une surpression, puis il s’oxyde en quelque millionièmes de seconde (en d’autres termes : explose), créant immédiatement après une dépression et une postcombustion à l’orée du front de flamme.

L’effet de l’arme thermobarique est particulièrement dévastateur en milieu confiné du fait du rebondissement des ondes de choc et de l’accentuation de l’effet surpression/dépression, lui conférant une capacité de destruction antipersonnel extrêmement élevée.
[...]
La bombe non-nucléaire la plus puissante au monde est une bombe thermobarique de 7.1 t développée par l’armée Russe ; le  Авиационная вакуумная бомба повышенной мощности (Aviatsionnaia vakououmnaia bomba povychennoï mochtchnosti, en alphabet Latin, soit en Français « bombe thermobarique d’aviation à puissance accrue », ou pour faire plus simple : Папа всех бомб, Papa vsekh bomb, « le papa de toutes les bombes »). Elle déploie une puissance égale à 44 t de trinitrotoluène et cause 100% de destructions dans un rayon de cent mètres et a encore un effet à 500m du point zéro (remarquez, comme désherbant, y’a pas mieux), comparativement, une bombe de 7 t de l’explosif le plus puissant connu à ce jour (l’octanitrocubane), développerait ‘‘seulement,, 17.5 t en équivalent TNT.
[...]
https://www.culture-generale.fr/divers/19940-les-bombes-thermobariques

Commentaire en anglais mais modélisation claire :
[âmes sensibles s'abstenir : à partir de 30 secondes, la vidéo évoque les effets sur le corps]



Brèves de Labo - Page 5 _123469299_thermobaric_weapons_close_up_2x640-nc
https://www.bbc.com/news/business-60571395
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 2 Mar 2022 - 18:44

Dans les infographies Nature de la semaine...
https://doi.org/10.1038/d41586-022-00607-4

Le bordel sur la lune :

Brèves de Labo - Page 5 D41586-022-00607-4_20179640

Le bordel dans les esprits :

Brèves de Labo - Page 5 D41586-022-00607-4_20179638
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 16 Mar 2022 - 11:32

Les c.rises sur le gâteau de c.rises, sanitaires et pharmoco (antibio, trithérapies, méthadone,...) :
Trad rapide a écrit:La guerre en Ukraine fait craindre une recrudescence du VIH, de la tuberculose et du COVID
[...]
L'Ukraine est l'un des pays les plus touchés par la tuberculose multirésistante (MDR). On estime que 32 000 personnes y développent une tuberculose active chaque année et qu'environ un tiers de tous les nouveaux cas de tuberculose sont résistants aux médicaments. Vingt-deux pour cent des personnes atteintes de tuberculose sont infectées par le VIH en Ukraine, et la tuberculose est la principale cause de décès chez les personnes vivant avec le VIH. Maladie aggravée par la promiscuité et la pauvreté, la tuberculose est causée par Mycobacterium tuberculosis. Elle détruit lentement les poumons et se propage par les gouttelettes respiratoires.
[...]
Le diagnostic et le traitement des cas de tuberculose avaient déjà plongé d'environ 30 % pendant la pandémie COVID-19 en 2020 et 2021, entraînant une augmentation de la transmission.

L'accès aux traitements contre le VIH/sida est également menacé en Ukraine, où le fardeau du VIH/sida est le deuxième en Europe de l'Est. Environ 1 % de la population est infectée, mais ce chiffre est beaucoup plus élevé dans les groupes à risque : 7,5 % chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, et près de 21 % chez les personnes qui s'injectent des drogues.
[...]
"L'Ukraine avait déjà du mal, avant la guerre, à fournir une thérapie antirétrovirale, et la guerre a amplifié ces difficultés", déclare M. Hailevich, qui a quitté Kiev le 4 mars pour la Moldavie. En Ukraine, on estime que 260 000 personnes vivaient avec le VIH à la fin de 2020. Parmi elles, 69 % seulement connaissaient leur statut, 57 % recevaient un traitement antirétroviral et 53 % avaient atteint la suppression virale, selon l'ONUSIDA.
[...]
Pour aggraver le problème, l'Ukraine attendait une importante livraison de médicaments antirétroviraux en provenance d'Inde début mars. Le plan d'urgence du président américain pour la lutte contre le sida se mobilise actuellement pour acheminer par avion des fournitures d'urgence vers un entrepôt en Pologne, d'où elles seront acheminées par camion vers les établissements médicaux ukrainiens.

Les traitements de substitution aux opiacés (TSO), comme la méthadone, pourraient être hors de portée des anciens consommateurs de drogues injectables, dont beaucoup vivent avec le VIH. Selon M. Hailevich, bien que le pays dispose d'approvisionnements jusqu'en octobre, "si vous vous trouvez à Kharkiv ou Mariupol ou dans un territoire contrôlé par les Russes, il est très peu probable que vous en receviez, car la Russie n'approuve pas l'OST".

Le réseau de Rachynska, qui a transféré ses bureaux de Kiev à l'ouest de l'Ukraine, dit à ses clients de ne pas avoir peur de révéler leur séropositivité lorsqu'ils se rendent dans d'autres pays européens, mais plutôt de se rendre dans les hôpitaux et de demander leurs médicaments. "Tout ce qui se passe en Ukraine touche également les autres pays [où les gens fuient]", a déclaré M. Papowitz de l'OMS lors de la réunion d'information, "il s'agit donc d'une véritable crise régionale".
doi: https://doi.org/10.1038/d41586-022-00748-6
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Mer 16 Mar 2022 - 11:52

Décidément Sad
Merci pour le partage.

Laelia

Messages : 973
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Mer 16 Mar 2022 - 21:11

Les progrès de James...
https://www.nasa.gov/press-release/nasa-s-webb-reaches-alignment-milestone-optics-working-successfully

Brèves de Labo - Page 5 Nircam_alignment_selfie_labeled

Brèves de Labo - Page 5 Telescope_alignment_evaluation_image_labeled

Brèves de Labo - Page 5 _123733625_jwst_spectrum_2x640-nc
Trad rapide a écrit:[...]
Webb voit l'étoile à une longueur d'onde de deux microns. Cette longueur d'onde se situe dans l'infrarouge ; il ne s'agit pas d'une lumière visible par l'œil humain. La coloration rouge sert de contraste.

Les structures en forme de "pic" sont dues à la conception du miroir primaire de Webb, a expliqué le professeur Mark McCaughrean de l'Agence spatiale européenne (Esa).

"La forme de ces 18 hexagones imprime un faible motif de diffraction qui fait ressembler les étoiles brillantes à des flocons de neige hérissés de pics - ce n'est pas un problème pour la science, mais cela donnera aux images de Webb un aspect très distinctif", a-t-il déclaré à BBC News.

"En effet, le fait que nous puissions voir ces pics de façon si nette confirme également que les miroirs ont été parfaitement alignés - c'est une excellente nouvelle."
[...]
https://www.bbc.com/news/science-environment-60771210
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 28 Mar 2022 - 18:19

Fenêtres de vulnérabilité du bien-être estimé selon le temps estimé sur les réseaux sociaux au cours du développement.
Trad rapide a écrit:Fenêtres de sensibilité aux médias sociaux au cours du développement
La relation entre l'utilisation des médias sociaux et la satisfaction dans la vie change au cours du développement de l'adolescent. Nos analyses de deux ensembles de données britanniques comprenant 84 011 participants (âgés de 10 à 80 ans) montrent que la relation transversale entre les estimations autodéclarées de l'utilisation des médias sociaux et les évaluations de la satisfaction dans la vie est la plus négative chez les jeunes adolescents. En outre, les différences entre les sexes dans cette relation ne sont présentes que pendant cette période. Des analyses longitudinales portant sur 17 409 participants (âgés de 10 à 21 ans) suggèrent l'existence de fenêtres développementales distinctes de sensibilité aux médias sociaux à l'adolescence, lorsqu'une estimation plus élevée de l'utilisation des médias sociaux prédit une diminution de l'indice de satisfaction de vie un an plus tard (et vice-versa : une estimation plus faible de l'utilisation des médias sociaux prédit une augmentation de l'indice de satisfaction de vie). Ces fenêtres se produisent à des âges différents pour les garçons (14-15 ans et 19 ans) et les filles (11-13 ans et 19 ans). Les diminutions de l'indice de satisfaction de vie prédisent également des augmentations ultérieures de l'utilisation estimée des médias sociaux, mais elles ne sont pas associées à l'âge ou au sexe.
Orben, A., Przybylski, A.K., Blakemore, SJ. et al. Windows of developmental sensitivity to social media. Nat Commun 13, 1649 (2022). https://doi.org/10.1038/s41467-022-29296-3

Quelques illustrations, féminin en rouge, masculin en bleu (lgbt etc non mentionné)...

Au cours de la vie, selon usage estimé de 1 à 5 des réseaux sociaux :
Brèves de Labo - Page 5 41467_2022_29296_Fig1_HTML

A l'adolescence, selon différents secteurs concernant le bien-être :
Brèves de Labo - Page 5 41467_2022_29296_Fig2_HTML

Impact de l'usage des réseaux sociaux une année sur le bien-être l'année suivante :
Brèves de Labo - Page 5 41467_2022_29296_Fig4_HTML
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Lun 28 Mar 2022 - 20:03

Je ne suis pas beaucoup l'actualité scientifique, mais cet article là traite d'un sujet qui m'intéresse pas mal - je gage que ce sera le cas d'autres aussi.

De mémoire, il y avait plusieurs hypothèses concurrentes quant à cette fameuse "perte d'information", je ne me souviens plus desquelles.

Trous noirs "chevelus" : des chercheurs affirment avoir résolu le célèbre paradoxe d'Hawking

fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Lun 28 Mar 2022 - 20:25

J'avais aussi flashé sur cette news et ouvert les pedagogical reviews proposées en début de cette lettre des auteurs :
Quantum hair and black hole information
XavierCalmeta, Stephen D.H.Hsub
https://doi.org/10.1016/j.physletb.2022.136995
Je ne pensais pas que ça intéressait trop de monde, c'est cool...
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par fift Lun 28 Mar 2022 - 22:19

Ah si, au moins moi Pété de rire.
En fait, surtout la physique quantique fondamentale et du coup, un peu d’astro aussi.

fift

Messages : 7561
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Mer 30 Mar 2022 - 20:24

DERNIÈRE MINUTE ! 🔴 Hubble a capturé l'étoile la plus lointaine connue à ce jour !
Le télescope spatial n'a pas dit son dernier mot avec cette découverte exceptionnelle !
Cette étoile : Earendel, a existé au cours du premier milliard d'années de l'Univers. 🤩
Elle devient ainsi une cible majeure pour le télescope spatial James-Webb !
Cette trouvaille est un énorme bond en arrière dans le temps par rapport au précédent détenteur du record. 👏
La lumière de l'étoile nouvellement découverte a pris 12,9 milliards d'années pour atteindre la Terre.
Nous apparaissant comme elle l'était lorsque l'univers n'avait que 7% de son âge actuel.

Brèves de Labo - Page 5 277555366_1547874422295649_3417482890675242525_n.jpg?_nc_cat=1&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=BiQi4ovplN4AX99trjP&tn=nv5_K5V19WLF-f07&_nc_ht=scontent-cdt1-1

Sur le site facebook de futura dans les étoiles.

Laelia

Messages : 973
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Wich Mer 30 Mar 2022 - 20:40

Eálá Earendel engla beorhtast
Ofer middangeard monnum sended
(Salut, Éarendel, plus brillant des anges
sur la terre du milieu envoyé aux hommes)

Eärendil, portant un silmaril au front, devient une étoile.
Wich
Wich

Messages : 899
Date d'inscription : 05/01/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 2 Avr 2022 - 9:01


Trad rapide a écrit:5 000 exoplanètes : Écoutez les sons de la découverte (Sonification des données de la NASA)
Le 21 mars 2022, le nombre d'exoplanètes connues a dépassé les 5 000, selon les archives des exoplanètes de la NASA. Cette animation et sonification suit la découverte par l'humanité des planètes situées au-delà de notre système solaire au fil du temps. La transformation des données de la NASA en sons permet aux utilisateurs d'entendre le rythme des découvertes, avec des informations supplémentaires transmises par les notes elles-mêmes.

Au fur et à mesure que chaque exoplanète est découverte, un cercle apparaît à sa position dans le ciel. La taille du cercle indique la taille relative de l'orbite de la planète et la couleur indique quelle méthode de détection de planète a été utilisée pour la découvrir. La musique est créée en jouant une note pour chaque monde nouvellement découvert. La hauteur de la note indique la période orbitale relative de la planète. Les planètes qui mettent plus de temps à orbiter autour de leur étoile sont entendues comme des notes plus basses, tandis que les planètes qui orbitent plus rapidement sont entendues comme des notes plus hautes.

Crédit : NASA/JPL-Caltech/M. Russo, A. Santaguida (SYSTEM Sounds)
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 2 Avr 2022 - 9:15

Quand on a eu un ciel aux couleurs hallucinantes (sépia, doré,...) mi-mars, vu d'en-haut :

Brèves de Labo - Page 5 20220318_StormOverEurope
Credit: European Union, Copernicus Sentinel-3 imagery

Cette image, acquise par l'un des satellites Copernicus Sentinel-3 le 17 mars 2022, montre la forme peu commune de la tempête qui est passée sur la Suisse, l'Autriche, l'Italie, la République tchèque, la Croatie, la Pologne, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède.
https://www.copernicus.eu/en/media/image-day-gallery/unusual-atmospheric-configuration-over-europe
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Laelia Sam 2 Avr 2022 - 10:40

C'est génial la vidéo des planètes chantantes I love you

Laelia

Messages : 973
Date d'inscription : 23/02/2022

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Sam 2 Avr 2022 - 11:39

Sympa, en effet, avec l'accord final en prime.^^

La paréidolie, je ne m'en lasse pas.
Il s'avère qu'on voit quatre fois plus souvent des visages masculins que féminins.
Trad rapide a écrit:Les visages illusoires sont plus susceptibles d'être perçus comme masculins que comme féminins

La paréidolie faciale est le phénomène de perception de visages illusoires dans des objets inanimés. Nous montrons ici que les visages illusoires engagent la perception sociale au-delà de la détection d'un visage : ils ont un âge, un sexe et une expression émotionnelle perçus. De plus, nous rapportons un biais frappant dans la perception du genre, avec beaucoup plus de visages illusoires perçus comme masculins que féminins. Comme les visages illusoires n'ont pas de sexe biologique, ce biais est significatif en révélant une asymétrie dans notre système d'évaluation des visages à partir d'informations minimales. Notre résultat démontre que les caractéristiques visuelles qui sont suffisantes pour la détection des visages ne sont généralement pas suffisantes pour la perception d'une femme. Au contraire, la perception d'un visage non humain comme étant féminin nécessite des caractéristiques supplémentaires au-delà de celles requises pour la détection des visages.

Résumé
Malgré notre aisance à lire les visages humains, nous percevons parfois par erreur des visages illusoires dans des objets, un phénomène connu sous le nom de paréidolie faciale. Bien que les visages illusoires partagent certains mécanismes neuronaux avec les visages réels, on ignore dans quelle mesure la paréidolie engage une perception sociale de plus haut niveau, au-delà de la détection d'un visage. Dans une série d'expériences comportementales à grande échelle (ntotal = 3 815 adultes), nous avons constaté que les visages illusoires dans des objets inanimés sont facilement perçus comme ayant une expression émotionnelle, un âge et un sexe spécifiques. De manière plus frappante, nous avons observé une forte tendance à percevoir les visages illusoires comme étant masculins plutôt que féminins. Ce biais masculin ne pouvait pas être expliqué par des associations sémantiques ou visuelles préexistantes de genre avec les objets, ou par des caractéristiques visuelles des images. Ce biais robuste dans la perception du genre pour les visages illusoires révèle plutôt un biais cognitif découlant d'un système d'évaluation des visages largement ajusté dans lequel les percepts de visages minimalement viables sont plus susceptibles d'être perçus comme masculins.
April H. Bailey, Seeing men everywhere, even in toast, Trends in Cognitive Sciences, 119 (5) e2117413119
https://doi.org/10.1073/pnas.2117413119
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Brèves de Labo - Page 5 Empty Re: Brèves de Labo

Message par Topsy Turvy Dim 3 Avr 2022 - 9:34

Rigolo


Trad rapide a écrit:[...]
Li Zhang, de l'Université chinoise de Hong Kong, et ses collègues ont mélangé des particules d'aimant au néodyme avec du borax, un détergent ménager courant, et de l'alcool polyvinylique, une sorte de résine, pour former une boue qui peut être contrôlée
[...]
https://www.newscientist.com/article/2314395-robot-made-of-magnetic-slime-could-grab-objects-inside-your-body/
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6123
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum