Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par forestheart13 Mer 9 Sep 2020 - 0:27

TL;DR disponible en bas.

Bonjour, je suis une femme de presque 28 ans, de Bruxelles, et j’ai été “diagnostiquée” HP il y a un mois maintenant. J’ai déjà lu quelques interventions sur ce forum au fil de mes recherches sur le sujet, et ai décidé de m’inscrire parce que je me sens horriblement seule et abandonnée par ce “diagnostique”.

D’après les interviews de spécialistes que j’ai pu voir sur Youtube, il semblerait que beaucoup d’adultes HP se découvrent par le biais de leurs enfants, ou par intuition. Mais moi, c’est par le biais de la psychiatrie que j’en suis arrivée là. C’est la souffrance et la maladie mentale qui m’on menée à ce label de HP.

Je suis “psychiatrisée” depuis mes 11/12 ans. J’ai fait une phobie scolaire, l’angoisse (le trouble de l’anxiété sociale en particulier) et la dépression sont mes compagnons de routes depuis plus de 15 ans.  

En fait, on m’a fait passer un bilan HP quand j’avais 12 ans, alors que j’étais hospitalisée, et à l’époque on m’avait dit que je n’étais pas surdouée, mais que j’avais une intelligence “très supérieure à la moyenne”. Et c’est tout. Les psys en charge n’ont rien donné comme documentation à mes parents, et ont refusé de nous donner un chiffre. Je sais aujourd’hui qu’on m’a menti, à moi et à mes parents, et que l’équipe de l’unité pédo-psychiatrique de l’Hôpital des Enfants a fait preuve d’un grave manque d’éthique professionnelle et médicale à mon égard. En y repensant, leur priorité, c’était clairement la ré-insertion scolaire et la “normalisation” à tout prix; donc leur action avait une certaine logique vu sous cet angle-là.

Mais voilà, j’ai rangé l’idée du HP, et ai continué de me sentir comme une extra-terrestre finie toute ma vie, en décalage complet avec mes pairs, et la société en général.

Et j’ai continué d’aller mal. Mes études secondaires se sont relativement bien déroulées académiquement, mais je suis passée par des moments de crises, un début de trouble alimentaire, des périodes de dépression intense, de l’auto-mutilation,…

J’ai raté mes études (et suis barrée de l’Unif jusqu’à mes 30 ans, n’étant plus finançable), ai été suivie par une psychiatre entre l’âge de 18 et 26 ans qui m’a collé un diagnostique de bipolaire type II; je suis passée par une quinzaine de médicaments différents, dont des antipsychotiques atroces. Je n’ai pas terminé mes études universitaires (ai pris 7 ans à ne même pas obtenir un Bachelier, avec des hospitalisation de jours, des redoublements, et aussi une hospitalisation en hôpital psychiatrique en 2017) et suis aujourd’hui une NEET sans revenus. J’ai finalement balancé ma psy en 2018. Et en 2019, je suis retombée dans l’abysse parce que mon perroquet, qui était mon bébé, est mort soudainement. Et puis ma relation intime est aussi partie en sucette (mon ami étant alcoolique et dépressif, entre autres), et j’ai probablement des traumas liés à un abus sexuel dans l’enfance et au fait que ma première relation amoureuse fut avec mon prof qui avait 36 ans de plus que moi. En fait, c’est assez ironique, mais l’un des éléments qui a fait dire à mon nouveau psychiatre d’aller faire un bilan HP c’est le fait que tous mes partenaires intimes/sexuels (je n’aime pas le terme amoureux ou romantique) ont été bien plus âgés que moi.

J’ai aussi des crises d’angoisse, de panique et de terreur (je fait une distinction entre les trois) et j’ai recommencé à me couper depuis le mois de Février de cette année, parce que tout me fait mal. Le passé, la peur du futur, et mon sentiment d’aliénation qui reste.

C’en était arrivé à un point où je me demandais si je n’étais pas sur le spectre de l’autisme (je sais bien qu’on peut l’être ET être HP, mais là pour une fois il semblerait que le profil HP seul colle suffisamment bien). Bah oui forcément, la porte de l’HP, on me l’avait fermée à 12 ans donc ça ne pouvait pas être ça - et puis aussi les médias que je consomme sont à 90% en anglais (je suis bilingue et bi-culturelle mais avec une affinité plus important pour l’Anglosphère) et curieusement, le concept de HP n’est pas du tout pris en compte dans la communauté “neuro-diverse”. On parlera d’autisme et de TDAH, mais le sur-douement ou “giftedness” est plutôt absent, ou quasi exclusivement focalisé sur les enfants. Ou en tout cas, c’est mon impression après mon temps passé sur Youtube ou Reddit.

J’ai une chance, c’est d’avoir des parents qui m’aiment et mon toujours soutenue. J’ai une relation privilégiée avec ma mère - sans elle, je me serais déjà suicidée depuis longtemps, et même avec elle, ce ne sont pas les envies suicidaires qui me manquent.

C’est elle qui, désespérée de me voir dans l’état où je me trouve depuis 10 mois, m’a poussée à retourner en psychiatrie (je suis très critique et sceptique de la psychiatrie traditionnelle, cela dit je ne suis pas complètement anti- pour autant, ce serait absurde de rayer une branche entière de la médecine). Et donc je suis tombée sur un mec qui est parvenue à voir en moi la possibilité d’être une adulte HP - ce qui m’a étonnée car j’étais tétanisée de peur et incapable de parler pendant les 15 premières minutes de notre premier entretien. J’étais persuadée de m’être exprimée comme la dernière des imbéciles…

J’ai été voir une psy spécialisée, qui m’a fait passer le bilan, et confirmé le “diagnostique”. Et j’ai commencé une thérapie TCC avec une autre psy, qui elle ne semble pas très au fait du HP. Donc je suis très confuse par la stratégie thérapeutique mise en place par ce psychiatre. Parce qu’au final, qu’est-ce que ça change, de savoir que je suis HP? J’ai un QI de 140, ok youpi, et après? J’ai raté toutes mes relations intimes, et/ou été abusée émotionnellement. Je n’ai pas (vraiment) d’amis, j’ai 28 ans et suis dépendante financièrement de mes parents qui vieillissent. Je suis un boulet pour la société, j’ai raté mes études, et pourtant suis relativement privilégiée socio-économiquement donc n’ai pas le droit de me plaindre. Je suis épuisée, complètement à bout et épuisée par tout. J’ai juste envie d’en finir.

Et je suis bien consciente du fait que le HP n’est pas une maladie mentale, ce n’est pas la cause exclusive de ma souffrance, bien évidemment. Je n’ai jamais souhaité être “normale”, ou d’effacer ma personnalité pour me conformer au moule; car je ne pense pas que ma personnalité soit complètement laide ou mauvaise. Je suis moi et puis c’est comme ça. Mais bon, j’ai du mal à comprendre à quoi sert au final cette étiquette, ce diagnostique, en quoi c’est sensé m’aider. Peut-être que si je l’avais su à 12 ans, oui okay, alors là ç’aurait pu faire une différence. Mais maintenant? C’est trop tard.

TL;DR - je suis très mal en point niveau santé mentale, diagnostiquée HP récemment, sur le tard à 28 ans et ne voyant absolument pas comment cette information est sensée m'aider ou me guider. Complètement épuisée et paumée.

Donc je ne sais même pas trop pourquoi j’ai décidé de m’inscrire ici. Je me disais que quelque pourrait peut-être me conseiller une association, ou un groupe de parole, ou des ressources Internet en français comme des chaînes Youtube ou un groupe Discord par exemple.

Je suis vraiment désolée si j’ai enfreint les règles en déballant mon sac ici ou si j’ai fait chié tout le monde, je retirerai mon post si on me le demande bien évidemment.

Bonne soirée à tous.


Dernière édition par forestheart13 le Mer 9 Sep 2020 - 15:11, édité 1 fois
forestheart13
forestheart13

Messages : 26
Date d'inscription : 08/09/2020
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par So,Nath Mer 9 Sep 2020 - 0:34

L'avenir proche va te dire pourquoi tu t'es inscrite ici.   albino  sunny

Bienvenue à toi Very Happy
So,Nath
So,Nath

Messages : 5317
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Invité Mer 9 Sep 2020 - 7:45

Bonjour,

Tu n'as enfreint aucune règle et tu es la bienvenue zici, pas de souci pour ça. Est-ce que tu as pu fouiller un peu le forum, lire les témoignages et peut-être trouver des pistes de réflexions ? Je pense que même sur Bruxelles, y'a sûrement un topic d'adresses de psy spécialisés pour t'aider à y voir plus clair concernant l'aspect HP...
Je te souhaite un peu de répit, j'espère que cet endroit te fera du bien... Trèfle

*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Topsy Turvy Mer 9 Sep 2020 - 8:46

Hello

Merci pour ta présentation.

Un QI de 140 mesuré quand on est en vrac, ce n'est ni "oh youpie" ni "ah catastrophe".
Tu pilotes à l'aveugle une voiture de course ni rodée, ni chauffée, ni optimisée, ni maîtrisée.
Et tu es malgré tout capable de régater en "performances sur circuit" avec d'autres bolides.

On t'a fait faire des bouchons et du cross avec un voiture de course, normal que tu rames.
Tout n'est pas à mettre à la casse, il doit même y avoir de quoi faire quelque chose de ça.

Je te propose de consulter ce lien, qui pourrait te parler,
ainsi que les vidéos de Perrine Vandamme sur le sujet :
https://www.adulte-surdoue.org/2011/07/quand-c’est-la-psychiatrie-qui-revele-le-haut-potentiel-dr-perrine-vandamme/

Prends soin de toi.

Bienvenue !
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 3385
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par izo Mer 9 Sep 2020 - 10:20

Ce score prouve des qualités qu'il n'a pas été possible de mettre en route. C'est pour l'heure en ce qui te concerne, une reconnaissance enfin obtenue de la personne que tu es. Tu as l'avantage de la jeunesse. Il t'appartient désormais de te reconsidérer à sa lumière pour enfin muer selon la personne que tu es et que tu n'as pas pu faire émerger en raison de contextes contraignants, plus enclins à détecter les manquements que les forces.
Sans parler de performance, il s'agit juste pour commencer, de te voir davantage comme une personne qu'un boulet. Laisse donc ce boulet là, fous le dans un sac noir et balance le aux ordures. Abandonne cette image pour la remplacer par un fait significatif qui signe en toi une force neuve.
Laisse transparaitre cette force qui n'a pu s'exprimer. Accorde toi des échecs, car un haut potentiel n'implique pas un niveau de performance à atteindre à tout prix. C'est juste une appréhension fluide et rapide de l'environnement. C'est en cela un puissant levier. Ouvre sans crainte cette boite (qui n'est pas de Pandore) pour te découvrir et la faire fonctionner progressivement dans le sens en effet indiqué par Topsy.
Bienvenue ici Smile
izo
izo

Messages : 3868
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Ardel Mer 9 Sep 2020 - 10:31

Bienvenue, forestheart13 cheers

Comme déjà dit ci-dessus, tu es la bienvenue ici, tu n'as enfreint aucune règle et tu ne fais chier personne Wink Merci et bravo pour cette présentation, très bien écrite et très sincère.

Je reviens sur ton "c'est trop tard". Je le comprends, bien sûr, après le parcours que tu décris avant ça, mais je pense qu'il n'est jamais trop tard pour tirer avantage des informations données par le test : elles peuvent servir d'une part à expliquer certains éléments de ton passé (et possiblement à faire la paix avec ceux qui seraient douloureux), et d'autre part à orienter tes recherches pour la suite. Ce avec l'aide de tes psys : n'hésite pas à en discuter avec eux si leur démarche t'étonne. Comme tu le dis très bien, "ce n’est pas la cause exclusive de [ta] souffrance", peut-être désirent-ils d'abord explorer des pistes plus classiques (TCC ... tu en as déjà connu beaucoup, des "pistes classiques", mais à nouveau psy, nouvel essai) avant d'y ajouter la spécificité de de la douance ?

Anecdote perso : ces deux dernières années j'ai beaucoup discuté avec un collègue (~55 ans) qui a eu le test HP il y a quelques années, et le test Asperger il y a quelques jours. Il regrette bien sûr un peu de ne pas l'avoir su plus tôt, et il se demande comme toi par quel bout commencer pour traiter cette information, mais il est plutôt content d'être au courant et de pouvoir explorer les nouvelles voies qui s'offrent à lui. Alors si à ~55 ans ce n'est pas trop tard, que dire de 28 ? Wink

Je connais quelques associations en France, mais pas en Belgique. Le forum a un serveur Discord (lien dans ma signature ci-dessous).

Bons échanges, bonnes rencontres !

PS1 : "je n'ai pas le droit de me plaindre" : bah si, comme tout le monde, c'est un droit inaliénable. Je suis moi-même hyper-favorisé sur plein de plans, ça ne m'empêche pas de râler quand je me fais mal ou que je traverse une mauvaise passe.

PS2 : bipolaire type I ici, diagnostiqué, et découvert la douance à cette occasion aussi. Mais stabilisé depuis 8 ans, et pas handicapé du tout au quotidien, là aussi j'ai de la chance en regard de ce que cette maladie peut entraîner.

_________________
Le beau vert de mon pseudo indique que je suis un accueillant. Nouveaux arrivants, n'hésitez pas à me solliciter, ici ou sur le Discord (lien ci-dessous) !
Présentation/Carnet de bord     Charte ZC-mode d'emploi     Groupe "signatures"      [Glossaire] des ressources évoquées sur ZC     Discord officiel ZC (chat écrit et vocal)
Ardel
Ardel

Messages : 5062
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 32
Localisation : Paris

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscrip

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Hirondelle78 Mer 9 Sep 2020 - 12:10

.


Dernière édition par Hirondelle78 le Sam 30 Jan 2021 - 17:43, édité 1 fois

Hirondelle78

Messages : 5515
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par izo Mer 9 Sep 2020 - 12:27

merci Hirondelle d'apporter cette grande nuance dans mes propos que je juge finalement en effet un peu extrémistes sur cet univers psychiatrique qui a grandement pris ses aises dans cette vie là mais qui n'est pas à complètement rejeter. C'est juste l'image qu'il donne qu'il faut remettre à sa juste place.
izo
izo

Messages : 3868
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Bimbang Mer 9 Sep 2020 - 13:54

Tout n'est pas merveilleux ici, c'est comme partout bien sûr, mais tu pourras t'y poser en parallèle à d'autres soins et regarder comment font les autres avec leurs propres soucis.
Tu pourras déballer ton sac comme tu veux aussi, et perso, j'ai trouvé que ça faisait du bien de détricoter par écrit les trucs qui faisaient "masse" en bloc. Rien que le fait de tenter de les décrire aide parfois à y voir plus clair.

Un pas, puis l'autre.
On ne règle jamais tout d'un coup, mais pour y arriver, il faut faire les premiers pas. Le premier est fait ! cheers

Bienvenue à toi !
Bimbang
Bimbang

Messages : 5893
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Hirondelle78 Mer 9 Sep 2020 - 14:37

Oui, Izo, de manière générale, je trouve instructif et constructif d'explorer toutes les approches, toutes les pistes, des plus rationnelles au plus irrationnelles, (voire folkloriques^^) et de ne pas partir du principe qu'elles s'opposent ou que l'une exclut d'emblée l'autre.
J'ai trouvé par ex incroyable l'histoire de cette française (Corinne Sombrun) et sa collaboration avec les scientifiques d'ordinaire si sceptiques (neuropsys) d'autant plus remarquable.
Un film retrace son histoire "un monde plus grand" si le sujet vous interesse.

Hirondelle78

Messages : 5515
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Opossum Mer 9 Sep 2020 - 16:20

Lire et laisser percoler doucement les instants passés ou présents rassemblés ici une étape en soit.
Bienvenue ici.
Opossum
Opossum

Messages : 1894
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par forestheart13 Jeu 10 Sep 2020 - 20:02

Bonsoir,

Merci à ceux et celles qui ont pris le temps de me répondre.

Je te propose de consulter ce lien, qui pourrait te parler,
ainsi que les vidéos de Perrine Vandamme sur le sujet :

Merci pour ce lien, je l'ai trouvé intéressant.

Le forum a un serveur Discord (lien dans ma signature ci-dessous).

Merci!

(pour comprendre de quel "folie" on parle, il y a l'histoire de cette femme, Corinne Sombrun (chamane) qui a permis à la science de mesurer l'activité du cerveau durant ses états de transe et a permis de rapprocher ces états modifiés de conscience de ceux observés sur les sujets souffrant d'hypomanie ou de schizophrénie)

Intéressant, je me suis fort intéressée au chamanisme, et m'intéresse également maintenant à un sujet adjacent, la science/médecine psychédélique, donc je ne manquerai pas d'aller voir cela.

A moins de tomber sur un psychiatre psychothérapeute, il est donc vraiment conseillé de consulter les deux, le premier pour soigner les crises et prévenir les risques de rechute et le second pour essayer de comprendre ce qui les favorise et pour se donner les moyens d'en guérir.
Puisque je lis que jusqu'ici, tu as visiblement côtoyé de près l'univers psychiatrique, je te conseillerais vivement de ne pas le rejeter et de le voir comme une béquille, une aide précieuse et nécessaire pour soigner tes "crises" mais à côté de ça, le fait que tu sois HP t'offre à la fois une clé de compréhension et la capacité d'en faire bon usage pour chercher ce qui, chez toi, est prompt à les déclencher ou les favoriser.
Il ne s'agit pas de rejeter ou de nier le diagnostic psychiatrique qui a été posé sur ta bipolarité et dont, à te lire, tu présentes visiblement effectivement bien des symptômes mais d'aller explorer en amont le terrain fertile qui leur permettent de se manifester chez toi, de creuser les causes.

La psychiatre qui m'a suivie pendant 8 ans faisait également office de psychologue, enfin je crois, mais elle était très pro-pharma et n'avait pas grand-chose de concret à m'apporter. Et a brisé ma confiance également, c'est pour ça que je l'ai balancée.

Je ne suis pas "anti-psychiatrie", mais très critique de cette branche de la médecine, ayant lu à propos de tous les abus qu'elle a commis, et du manque de rigueur scientifique derrière certains de ses modèles théoriques. Les magouilles avec l'industrie pharmaceutique et le DSM n'aident évidemment pas. C'est une science jeune, et beaucoup trop arrogante à mon avis, justement parce qu'elle est si jeune et encore relativement ignorante.

Aussi, je me suis mal exprimée: je ne suis pas bipolaire (type II) en fait. Ce diagnostique - qui ne m'a jamais paru très solide au demeurant (je n'ai jamais fait d'épisodes maniaques ou hypomaniaques) -, a clairement été faussement posé, et n'a absolument pas été ré-affirmé par le nouveau psychiatre par ailleurs. On m'a fait bouffer des antipsychotiques à tort et à travers, et j'en garde une grande colère.

Je t'inviterais, perso, à te rapprocher en plus de ton psychiatre d'un psychothérapeute au fait des "problématiques" liés au Haut Potentiel (la mienne a écrit à mon psychiatre afin qu'il intègre cette dimension)

Ben c'est justement ce qui me confond: la psychologue que m'a assigné le psychiatre est spécialisée dans les TCCs mais pas le Haut Potentiel, et la psychologue qui m'a détectée HP ne va pas faire de suivi avec moi, alors bon... Je ne comprends pas trop la logique de la démarche.
forestheart13
forestheart13

Messages : 26
Date d'inscription : 08/09/2020
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Colibri S Ven 11 Sep 2020 - 10:18

Je pense que si nous sommes ici c'est autant pour témoigner, échanger, aider, recueillir. Nous aider en quelque sorte. Parce que simplement peut-être, nous nous comprenons mieux.
Je n'ai, pour autant, pas envie d'être une sorte de Xman et veux continuer à vivre "parmi les hommes".
Alors Forestheart13, n'hésite surtout pas.
Et rassure-toi, beaucoup parmi nous ont connu le burn-out, la dépression et ce genre de choses.

Colibri S

Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2020
Localisation : Nord.

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par The Wise Duck Dim 13 Sep 2020 - 1:25

Bienvenue ! Wellcome!

For someone in "bad mental health" your expression is so clear and neat!

Il a quelque chose qui me parait étrange (et familier), l'impression de lire quelque chose de parfait/construit de toute pièce.
En ruminant, il me semble mettre le doigt dessus : Je ne vois ni question (non rhétorique), ni demande dans ton discourt.

(Thanks to you I can start to understand what others felt while communicating with my (youger?) self.)
Thought as life, life as thought.


Je ne saurai trop quoi conseiller, car nos parcourt de vie sont quasiment opposé dès le diagnostique vers les 10 ans...

Maybe an advice for socializing: act like it's PETs interractions (affection as reward, taming "uniqueness"=wildness, orders="communication" repetitions, ...).

HFGL
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 173
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par forestheart13 Dim 13 Sep 2020 - 15:01

The Wise Duck a écrit:For someone in "bad mental health" your expression is so clear and neat!

Well, thank you.

The Wise Duck a écrit:Il a quelque chose qui me parait étrange (et familier), l'impression de lire quelque chose de parfait/construit de toute pièce.

Je ne suis pas certaine de comprendre ce que vous entendez par là.. Question

The Wise Duck a écrit:Je ne vois ni question (non rhétorique), ni demande dans ton discourt.

Je ne pensais pas qu'une introduction était l'endroit propice pour cela...?
forestheart13
forestheart13

Messages : 26
Date d'inscription : 08/09/2020
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par The Wise Duck Lun 14 Sep 2020 - 22:37

forestheart13 a écrit:
The Wise Duck a écrit:Je ne vois ni question (non rhétorique), ni demande dans ton discourt.
Je ne pensais pas qu'une introduction était l'endroit propice pour cela...?
C'est exactement ça !
C'est logique et parfaitement ... inhabituel : que rien n’échappe/ne dépasse des capacités de la personne qui s'exprime.
(Or it can be years of psychotherapy... Or not?)


forestheart13 a écrit:Je ne suis pas certaine de comprendre ce que vous entendez par là.. Question
Wow du vouvoiement !
I find it cool! Sadly it mean it's not hype/swag...



PS: If I'm a pain, say it, I'll not dislike it!
The Wise Duck
The Wise Duck

Messages : 173
Date d'inscription : 27/08/2020
Localisation : Entre 3 et 4 réalités.

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par siamois93 Mar 15 Sep 2020 - 2:07

Bonjour.
Sur Youtube il y a la chaine «Une Psy à la maison» qui est faite par une belge. Elle parle pas mal des pervers narcissiques mais aussi des doués.
siamois93
siamois93

Messages : 9871
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par kevinbzh Jeu 1 Oct 2020 - 17:20

Bonjour,
Je vous remercie pour votre témoignage. J'en ai les larmes qui montent. Je me sens "chanceux" face à votre sort.

kevinbzh

Messages : 2
Date d'inscription : 24/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par Zébrolesté Jeu 1 Oct 2020 - 23:32

Salut !

Je t'ai laissé un mp car ton témoignage résonne pas mal avec mon histoire.
Zébrolesté
Zébrolesté

Messages : 27
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 30
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Bonsoir d'une âme complètement perdue...  Empty Re: Bonsoir d'une âme complètement perdue...

Message par forestheart13 Jeu 8 Oct 2020 - 12:07

kevinbzh a écrit:Bonjour,
Je vous remercie pour votre témoignage. J'en ai les larmes qui montent. Je me sens "chanceux" face à votre sort.

De rien, je suppose. Embarassed Cela dit, la souffrance n'est pas une compétition, et mon intention n'est pas qu'une autre personne se sente délégitimisée à cause de moi... 😅
forestheart13
forestheart13

Messages : 26
Date d'inscription : 08/09/2020
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum